La Nouvelle Revue Française N° 514

De
Écrivains danois d'aujourd'hui :
Thomas Boberg, Poèmes
Erik Juul Clausen, De 8 h 55 à l'éternité
Vibeke Grønfeldt, La forêt
Kirsten Hammann, Entre les dents
Svend Åge Madsen, Comment nous avons passé notre été
Ib Michael, Ombres de requins – Poèmes
Henrik Nordbrandt, Poèmes
Klaus Rifbjerg, Un chat – Poèmes
Jens Smærup Sørensen, Lettre au diable
Pia Tafdrup, La Forêt de cristal
Søren Ulrik Thomsen, Poèmes
Franz Fabre, Les Aiguilles
Yves Leclair, Dissipations du prince
Charles Dantzig, Annexe pour briller à table
Publié le : lundi 13 avril 2015
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072384318
Nombre de pages : 128
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
LANOUVELLE REVUEFrançaise
THOMASBOBERG
Poèmes
UNARBRE
Ilyatoujoursquelquechosequej'aioublié Je jefouilledansmespoches jejetteenbégayantunregardenarrière j'étendsmonbrasversmonsac,mesépaules etjeserrelespoingssurrien Rosed'atome,dragonsdepoussière,amiante pêrianthedemortpoussesdecellophane photosynthèsedesmots etmalangueécoute,deplomb
Ilyatoujours quelquechosequej'aioublié etj'étendslebrasverslesnuages etlaharidelleailéeefflanquéedesoif Monœilestgrecavecunéclatd'amnésie
maismestraitssontmoyenâgeux voleursavecleurinnocencepostulée Mesdoigtsnesontpasencoreformés,prêts défectueuxcommel'horizon etlatoiledefondquidessinecelui quenousnepouvonspasvoir etmagueuleenconformité
Ilyatoujoursquelquechosequim'aoublié quelquechosequiattendquej'arrive etplusonapproche,plusapparaîtclairement ledéfaut,l'absencedetémoins,depreuves etpourtantiln'yapasdedoute Quandunarbren'apluslaforce defairel'été quandiln'aplusd'hiverpouraccumulerdes ténèbres suffisantespourlasève commel'homme,ladernièreparoleformée ladernièrepenséepenséepossible,reconnue commeaveuglementlederniercroisement n'est-cepasvraialors qu'ildoitflétrir
1
LEDIMANCHELE FLOTTAITDANS
VAUTOUR L'AIR
Ledimanchelevautourflottaitdansl'air au-dessusdufaubourg entenantmesyeuxdanssesgriffes
j'aiobservédesdamesenchapeauxpoussiéreux avecfleursenplastique lefiletremplidebiscuitsetdemédicaments trotterendirectiondecuisineshumides,de recoinsrecouvertsdemoisissure lamaintenduedudingueenhaillons devantlaporte etj'aieuenviedemanger
2
Leprintemps pourraitêtreunvisage quiséparantseslèvres noussouffleraitsonparfum J'écoute. Jetendslacordejusqu'àcequ'elledevienneacier jepousselanoteenuneflècheàtraversleverre etjemedégage,libre etlalumièrechantera jebondissurlevéhicule j'enfonceleboutonàfairesifflerlasonnerie etnousgirons Unperroquetacrié quelcheminprendreàprésent traverserlepontoudescendre
3
Ilyavaitpeut-êtreunesentinelle auboutdelaroute,unbarrage etuncoupdefeu
etunétrangeanimalcouvertdepiquants traversantlesentier Oul'ombregigantesqued'unpapillondenuit commeunêtresurnaturel venusejetercontrelephare unenuit
4
Assemblagesetsouduresduhalldelagare ferquiflottedansl'air véritablesymphoniearchitectonique c'estainsiquedevraitêtrelepoème Etquisaitquiluiabrisé l'échiné quiapéri aucoursdelaconstructiondessouvenirsmuets quidressentleurscolonnes,leurstours etleurscôtesquijaillissenthorsdutemps Énigmesdesable,depierre decruautéetdesoif dedésir d'unmondeau-dessusdumonde Lesvoilàquiricanentduhautdeleurdurée etnousmontrentcommentçaauraitêtre Hautdeplafond,flèches,panoramas silences. Lesvictimessacrifiéessanspitiéàlabeauté lesesclaves nouslesavonsoubliés Toutcequenouspouvonsvoirencore s'effrite danslanuituniverselle
LaNouvelleRevueFrançaise
sententtoujourslechou.Lestroisquartsdel'histoiredelapeinture l'airoulepasd'air.
Invention.Quelesartistesinvententtoutavanttoutlemonde. Watteau,sespersonnagesassisraidessurunbanc,lesyeuxécarquillés daguerréotypeavantledaguerréotype.
Lorrain1)Quelquechosevasepasser.2)Dupeupleàcôtédu mythe.Quines'affolepasd'êtrelà.Lebeaunaturel.Unpersonnage selève.Ilvaverslebord.S'agrippeaucadre,tendlecou,passela têtederrièrelatoile.Qu'yvoit-il?Untableaud'HubertRobert. 3)Sonépoque.Lebeauyétaitplusplausiblequ'aujourd'hui,donc legoûtdubeaurisquaitmoinsdesecorrompreenesthétisme.Doux tempslesanneauxdesportspendaientàdesmascarons.Notre époquelepréjugédulaid.
Manet.CecitronaunetêtedeMurillo.
Manueld'histoiredel'art(extraits)SebastiendelPiombo,pré-tendu1485-1547peintrede1750.Greuze,peintrequidescendde Renoir.
MilletNewYork)ilveutinventerl'héroïsmepaysan.L'Appel desVachescommesic'étaitRolandàRoncevaux!Lepaysan,c'est dubucoliqueavecparfoisdudrame,maiscedrameestextérieur unetempête,lesaccagedesrécoltes.Milletestobligéd'inventerune oppositionàl'humilitédutravailparledécor.Héroïsmeduciel. Ridicule,quoiqueMilletnesoitpasunmauvaispeintre.
Pays(airdu)IsabelleBrandtparVanDyck.N'ayantpaslule cartouche,jelecroisdeRubens.Parcequejelareconnais,queje saisqu'ellefutsafemme?Dutoutparcequ'elleestpeintefaçon Rubens.SonétablissementenAngleterresauvaVanDyck,quifut l'élèvedeRubenssapeintureychange.Ilexisteuntypenational devisages.Lapreuve,RubenspeignantdesAnglaisvan-dickyse (DeborahKingetsesenfants).(VoirSujet.)
Redon(Odilon)
Spécialitédefruitsconfits.
Rembrandtilyadel'ordanslacave.Quandilestdehors,il estencorededans.Lemoulin?Ilal'airàl'intérieur.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant