Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 12,99 €

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Vous aimerez aussi

suivant
SOMMAIRE
Rimbaud 3 ALAINBORER LADÉCOUVERTEDELAMAISONRIMBAUD »
Romanciersd'aujourd'hui 1 9 MARIODECARVALHO ILÉTAITUNEFOISUNSOUS-LIEUTENANT ÉRICHOLDER UNINSTANTDERÉVOLTE AMÉLIENOTHOMB SIMONWOLFF BERNARDLAMARCHE-VADEL DESLETTRESDECONDOLÉANCES DUMITRUTSEPENEAG HÔTELEUROPA
Poèmes 85 RUTGERKOPLAND VIEUXVISAGES RAPHAËLEFULCHIRON PAN
Unconteitalien 105 GIAMBATTISTABASILE LECONTEDEL'ORQUE PRÉSENTÉPARPHILIPPEDIMEO
Leslivresdumois 1 19 FRANÇOISEBETTENFELD PATRICKMODIANO DUPLUSLOINDEL'OUBLI ÉDITHDELAHÉRONNIÈRE GUSTAWHERLING LEPORTRAITVÉNITIENETAUTRESRÉCITS
Rimbaud
ALAINBORER LADÉCOUVERTE DELA MAISONRIMBAUD «»
Phoro©BernardPierron
«
ALAIN
BORER
LADÉCOUVERTE DELA MAISONRIMBAUD
»
«Laferveurestd'êtrepleindefrémissement Entrezdanslesmaisonsparlesportes.» LeCoran,«LaGénisse»,2.189
«.quaifossiattraversati(oquaicatene)trovasti.H route. .quelsfosséstrouvas-tuentraversdeta» « Dante,Purgatoire,XXXI,25
«CoplanbifurquaverslaplaceArthur-Rimbaud,une immenseesplanadebordéedemaisonsbasses,blanches, auxquelleslesoleilcouchantdonnaitdesrefletsorangés.» PaulKenny,Coplanfaitcoupdouble
àMarcelLaugel
habitaitRimbaud?Est-cequeRimbaud«habitait»? Lapremièrequestion,plusfacile,gardesaplusgrandepart d'ombre.Rimbaudceluiquivaparquatrechemins.Iln'a jamaiscommuniquésonadressepersonnellePourunseul lieudeséjour(chambre,hôtel,hôpital.)attestéetencore intact(l'étagedu8,GreatCollègeStreet,àCamdenTown, danslabanlieuedeLondres),ouquatreautresattestésmais
1.Levoyageureutpourtantplusieursadressesprivées,quoiquefugaces,à Londres,AdenetHarar.Symptomatiquement,ildonnel'adresseiln'estpas chezsamère,chezBretagne,àl'agenceBardey,danslesConsulatsdeFrance,etc., ouleplussouvent«Posterestante».
LANOUVELLEREVUEFRANÇAISE
«Tulaisserastoutcequetuaimeslepluschèrement flèchequel'arcdel'exildécochepourcommencer»
etc'estla
L'avant-dernièrenouvelledonnesontitreàl'ensemblede l'ouvrage.Avecsonartdetisserdeshistoiresauxregistrescomplé-mentaires,Herlingdevientledoubleportraitisted'unevilleet d'unefemme,cettedualitérenvoyantsubtilementàcelled'un tableaudeLorenzoLotto,Rittratod'uomovistoperduelatiPor-traitd'hommevudansdeuxglaces»).DanslaVenised'après-guerre,auprintemps,l'auteurvapeuàpeus'éprendredelamys-térieuse«Contessa»,uneartistepeintre,quivitdanslasolitude altièred'unemaisondélabrée.Sapassionpourlavillegranditen mêmetempsquesapassionpourcettefemmeétrange,l'uneet l'autre,lavilleetlafemme,nefaisantplusqu'undanssonesprit. Envoûtéparcetteatmosphèrelourded'unterriblesecret,l'auteur remontelefildudramejusqu'àcepersonnageabsent,quiréap-paraîtfinalement,porteurdesstigmatesduMal.L'épisodetra-giquequiclôtlapremièrepartiedurécitenengendreunsecond quiatraitauportraitdoubledeLorenzoLottoetmènel'auteur àdécouvrirl'impostureàlaquelles'estlivréelaContessapour perpétuerlevisagedel'êtreaimé. Ici,GustawHerlingeffleureconsciemmentHenryJamesetles PapiersdeJeffreyAspern.Maischezluileslabyrinthesdel'âme humaineconduisentau-delàdel'hypocrisieoudelamauvaise foi,au-delàducalculetdelaperversion,jusqu'auMalabsolu «LeMaldubesoinirrépressibled'infligerlasouffrance». Cettenoirceur fondamentalesurlaquelleachoppetouteson œuvre,onlaretrouvedanslerécitdumiracledeBolsena,que l'auteuraréinventéenlecentrantsurdeuxpersonnagesl'hé-rétiquemartyretlepapeUrbainIVetqu'ilaintituléleSecond Avènement;elleesthabitéeparl'idéequeledestinrejointtou-joursl'hommeetqu'ilexistedeseffetsenretour,ouenspirale, duMalconstatd'uneparticulièreacuitédanslabouleversante
1.Dante,leParadis,traductiondeJacquelineRisset,Flammarion,1990.