Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 12,99 €

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Publications similaires

Vous aimerez aussi

suivant
SOMMAIRE
Cinéma 3 MICHELTOURNIERVOLKERSCHLONDORF LEROIDESAULNESÀL'ÉCRAN SUSANSONTAG UNSIÈCLEDECINÉMA
JeanGenet,dixansaprès 29 JEANGENET LETTRESUR«LESRÉGENTES » THIERRYSAUNIER GENETENCOREETTOUJOURS
Exercicesd'ironie 5 1 JULIANBARNES L'ANNÉEDULABYRINTHE CHARLESDANTZIG JOUONSAUXQUILLES
Découvertes 7 5 HABIBAKARAOUI UNREGARDDETROP BÉNÉDICTENICOLAZO LEGRANDNETTOYAGE
Lectures 1177 JEAN-MARIEGLEIZE GÉRARDFARASSE FRANÇOISEBETTENFELD PATRICKDREVET LAURANDKOVACS ARIS FAKINOS
Vignettesdustory-boardduRoidesAulnes, réaliséparKarlHeinzUbelmann
Cinéma
MICHELTOURNIER VOLKERSCHLÔNDORFF LEROIDESAULNESÀL'ÉCRAN
LeRoidesAulnesdansl'adaptationdeVolkerSchlôndo^ sortiraaudébutdecemoisdanslessallesfrançaises.
Soixante-quinzejoursdetournage essentiellementenPrusseorientale,
auxenvironsdeDantzigetdeLotz, puisàParis,danslesstudiosdeBerlin etenfinenNorvège. Lelivreetlefilm MichelTournieretVolkerSchlôndorff neseserontentretenusqu'unefois,auprintempsdernier, pourLaNouvelleRevueFrançaise. Voicilatranscriptiondeleurdialogue, aveclacomplicitédeJean-ClaudeCarrière.
UN
SUSANSONTAG SIÈCLEDECINÉMA
LE
MICHEL
ROI
DES
TOURNIER
AULNES
N.R.F.Quelleidéevousfaisiez-vousd'uneéventuelleadap-tationduRoidesAulnes?
MICHELTOURNIERJ'attacheunegrandeimportanceàla musique,c'estpourquoijevoyaisunopéramodernetout lemondechante,sansuneparole,dansundécorvisiblement enpapier,avecunrideauquiselève,unorchestredanslafosse, exactementcommeBergmanquandilatournéLaFlûte enchantéedeMozart.VolkerSchlôndorffafaitnaturellement toutautrechose,etc'estbiensondroit.Malgrétout,je pensequelamusiquejoueunrôlefondamentaldansceroman oudanscefilm,dontletitreenfrançaisévoqueuneballade deGoethequiaététransforméeen«lied»parSchubert.On restedonctrèsloinduréalisme.Ilyauncôté fouetfantas-tique,notammentaveclepersonnagedeGoeringquiest irréel.
schlôndorffJereprendsvotreidéed'opéra,j'espèrequ'on VOLKER n'enapasfaitune oeuvrediscursiveoudramatique,maislyrique. Leromanavanced'unépisodeàl'autre,iln'yapasvraiment deconstructiondramatique.Jevousmetsaudéfidetrouveruncom-positeurouunlibrettistequipourraitenfaireunopéra,parceque l'opéraabesoindetroisactes,avecdesconflitsquis'installentet serésolventau dernieracte.Unopérac'estd'abordunepiècedra-matique,presqueunmélodrameavecensuitelechantetlamusique,
LANOUVELLEREVUE
FRANÇAISE
ledandyàl'hommecultivécomplaisantetredondant.Les«Pas-sionsd'eau»ressemblentçàetàduPongedilué.UnCocteau tropvisiblepétrifielourdementlescollégiensde«Jeunessedes Pierres».Maiscesréservesontpeudepoidsparmilarigueur aériennedesstructuresetlarécurrenteharmoniedesthèmes,les motsraresetdiaprés(voussuresetflexuosités,doucineset cavets.).Émanent-ellesdusimpledépitamoureux?L'obsession duvierge,duvivaceetdubel,pourtant,n'apasd'âgenidesexe.
ARISFAKINOS LAVIEVOLÉE traduitdugrecparRoselyneMajesté-Larrouy Fayard
FrançoiseBettenfeld
Àtraverslavied'uncoupledevieuxmilitants,figureembléma-tiqueetquelquepeuhagiographique dupeuplegrec,ArisFakinos mèneuneréflexionquipeutsemblermanichéennealorsqu'en réalitésonsouciestdeconfronterdeuxattitudespubliquesetde prendreàcontre-piedlapropagandeéhontéequiatraînélesrésis-tantsdanslaboue.Réflexionconcrètementétayéesurdesfaits précisetvérifiablesjusqu'aujourleParlement(dansunsouci d'apaisementetderéconciliation!)décideladestructiondetous lesfichiersdepolice.Réflexionquiprendencompte,parrefus del'oubliquilamutilerait,laGrèceàtoussesâgesmaissurtout hieretaujourd'hui,dansunemoindremesurejadisetdemain. Elleépouselaformed'unhymneàlafidélitéetàl'amour. Fidélitéd'uncoupleàlui-même,exposécommeundévelop-pementetunefinensoiamoursévèreetsolided'oùontété bannisleflirtetl'idylle.Lavieconjuguéed'AnestisetdeDyo-nissias'estnourriedel'unetdel'autreetenmêmetempsatissé laviedechacuninscritedansl'histoirequil'aconfisquée,elle