La Nouvelle Revue Française N° 527

De
Publié par

Romanciers d'aujourd'hui :
René Belletto, Agnès
Pierre Bergounioux, La Traction
Régine Detambel, Zorah, la tisserande
Amélie Nothomb, Généalogie d'un Grand d'Espagne
Anne Perry-Bouquet, Jean Debout
Claude Faraggi, Highlands
Découvertes :
Habiba Karaoui, La bonne
Christian Garcin, Vies volées
Judith Chavanne, Ce qui demeure
Fernando Copello, Poèmes
Johan-Frédérik Hel-Guedj, Désaccoutumance
Lectures :
Françoise Bettenfeld, Éléazar ou La source et le buisson de Michel Tournier (Gallimard)
Jean-Didier Wagneur, L'enquête de Juan José Saer (Éditions du Seuil)
Aliette Armel, Instruments des ténèbres de Nancy Huston (Actes Sud/Leméac)
Camille Aubaude, Auguste Poulet-Malassis de Claude Pichois (Fayard)
Publié le : lundi 13 avril 2015
Lecture(s) : 8
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072382451
Nombre de pages : 144
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
SOMMAIRE
Romanciersd'aujourd'hui 3 RENÉBELLETTO AGNÈS PIERREBERGOUNIOUX LATRACTION RÉGINEDETAMBEL ZORAH,LATISSERANDE AMÉLIENOTHOMB GÉNÉALOGIED'UNGRANDD'ESPAGNE ANNEPERRY-BOUQUET JEANDEBOUT CLAUDEFARAGGI HIGHLANDS
Découvertes 65 HABIBAKARAOUI LABONNE CHRISTIANGARCIN VIESVOLÉES JUDITHCHAVANNE CEQUIDEMEURE FERNANDOCOPELLO POÈMES JOHAN-FRÉDÉRIKHEL-GUEDJ DÉSACCOUTUMANCE
Lectures 1 1 9 FRANÇOISE BETTENFELD MICHELTOURNIER ÉIÉAZAROULASOURCEETLEBUISSON JEAN-DIDIERWAGNEUR JUANJOSÉSAER L•ENQUÊTE ALIETTEARMEL NANCYHUSTON INSTRUMENTSDESTÉNÈBRES CAMILLEAUBAUDE CLAUDEPICHOIS AUGUSTEPOULET-MALASSIS
Tablesemestrielledesmatières
Romanciers d'aujourd'hui
Romanciers d'aujourd'hui Rôman,ciers J~. d'aûwurd'hui
,j~ RE~f Romancier^ d'aujourd'hui Romanciers d'aujourd'hui y Romanciers' d'aujourd'hui i
Romanciersd'aujourd'hui
RENÉBELLETTO AGNÈS
PIERREBERGOUNIOUX LATRACTION
RÉGINEDETAMBEL ZORAH,LATISSERANDE
AMÉLIENOTHOMB GÉNÉALOGIE D'UNGRANDD'ESPAGNE
ANNEPERRY-BOUQUET JEANDEBOUT
CLAUDEFARAGGI HIGHLANDS
RENÉ
BELLETTO
AGNÈS
J'airencontréAgnèsMagellan(uneparentelointainedu découvreurdemondes?Non,encorequ'unevraieenquête révéleraitpeut-êtrelecontraire)dansuntrainquiallaitde ParisàParris,petitevilledesDeux-Sèvresaujourd'huidébap-tisée. AgnèsMagellanétaitétrangèreetneparlaitpasdeuxmots denotrelangue.Pourtant,nousliâmesfacilementconnais-sance,etmême,sesentantbientôtenconfianceavecmoi,elle mefitpart(beaucoupmoinsfacilementons'endoute)de l'histoiresuivante.
Ellevivaitdepuistoujoursdebesognesillégales. Peudetempsauparavant,unhomme(dontellenesavait rien,quineluiavaitrienditdelui)luiavaitproposépar téléphoneunegrossesommed'argentsimplementpourse trouverteljouràtelleheuredanstelcafédelacapitale,vêtue detellefaçon(unerobecourte,blanche,avectroiscercles rougesautourducou),uneperruquebruneboucléedissimu-lantsescheveuxblonds,lessourcilspeintsennoirtrèsnoir enunmot,tellequejelavoyaisaujourd'hui. Unhommearriverait.Ils'approcheraitd'elle,illaregarde-rait,paraîtraitdéçuetmêmefâché,luiposeraitdesquestions auxquellesbienentenduelleseraitincapablederépondre,et
RENÉ
BELLETTO
c'esttoutilfiniraitparrepartir,etelleauraitgagnébeaucoup d'argentpourpeudepeine. Agnèsacceptaetallaaurendez-vous.Unhommeeneffet seprésenta,laregarda,futtrèsdéçu.Ilposa(envain)quelques questions(pourquoiétait-elleainsidéguisée,quiluiavait demandédelefaire,connaissait-ellelemodèledontellerepro-duisaitl'apparence,etc.),maisilnesefâchapas,aucontraire sesentantenconfianceavecelle,illuifitpart,malgrél'obstacle delalangue,del'histoiresuivante.
Ilétaitunvoleur,dit-il,bienqu'ilneressemblâtguèreà l'idéequ'onsefaitd'unvoleur. Laveilleausoir,ilavaitpénétrépareffractiondansune richedemeuredesbordsdufleuve,àl'écartdelaville.Il s'apprêtaitàvoler,lorsqu'ilavaitremarquédeuxlettres,glissées souslaporte,gisantsurlesolduvestibule.Illesavaitouvertes etlues. Lapremière,expédiéedelacapitalelematinmême,était signéedunomdumaîtredeslieux,quisignifiaitàsafemme sabrusquedécisiondenepasrentreràlamaisonlesoir.Épuisé parl'enferqu'ilsvivaientensemble,ilavaitdécidédelaquitter àtoutjamais,bienqu'ill'aimât,écrivait-il,toujoursautant. Ladeuxièmelettre,nonaffranchie,nonsignée,avaitété déposéeparunmalfaiteurquijustementavaitenlevélamaî-tressedeslieuxl'après-mididumêmejour,peuaprèssasortie del'agencedetraductionelletravaillait.Ilréclamaitpour larendre uneforterançonquelemaridevraitdéposerlelen-demainsoiràtelendroitetàtelleheure,aprèsêtrepassé, déguisédetelleettellemanière(parexemple,ildevraitporter unchapeauàlamodedanslesDeux-Sèvres),devanttelcafé àl'intérieurduquelilverraitsaine etsauvesonépousel'atten-dant.Maisqu'ilnes'avisepasdel'approcheralors,sansquoi uneballevenueilnesauraitd'oùletue.Ildoiteneffetd'abord payerlarançon. C'est pourquoiundéguisementétaitnécessaire,compritle
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.