La Nouvelle Revue Française N° 531

De
Le Journal intime :
Jean Cocteau, Journal 1955
Madame de Staël, Mon Journal
Jean Starobinski, Germaine Necker : les prémonitions du premier Journal
Philippe Lejeune, Au pays du Journal
Dorothy Wordsworth, Journal d'Alfoxden 1798
Zénaïde Hippius, Mon Journal sous la terreur (1919)
Verena von der Heyden-Rynsch, Repères historiques du Journal intime
Charles Juliet, Notes de Journal 1996
Chroniques :
Pierre Pachet, Journaux d'Ernst Jünger
Jean-Didier Wagneur, Volodine, nuit blanche
Publié le : lundi 13 avril 2015
Lecture(s) : 2
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072385759
Nombre de pages : 128
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
SOMMAIRE
LeJournalintime 3 JEANCOCTEAU JOURNAL1955 MADAMEDESTAËL MONJOURNAL JEANSTAROBINSKI GERMAINENECKER LESPRÉMONITIONSDUPREMIERJOURNAL PHILIPPELEJEUNE AUPAYSDUJOURNAL DOROTHYWORDSWORTH JOURNALD'ALFOXDEN1798 ZINAÏDAHIPPIUS MONJOURNALSOUSLATERREUR1919 VERENAVONDERHEYDEN-RYNSCH REPÈRESHISTORIQUESDUJOURNALINTIME CHARLESJULIET NOTESDEJOURNAL1996
Chroniques 109 PIERREPACHET JOURNAUXD'ERNSTJÜNGER JEAN-DIDIERWAGNEUR VOLODINE,NUITBLANCHE
LeJournalintime
JEANCOCTEAU JOURNAL1955
MADAMEDESTAËL MONJOURNAL
JEANSTAROBINSKI GERMAINENECKER LESPRÉMONITIONS DUPREMIERJOURNAL
PHILIPPELEJEUNE AUPAYSDUJOURNAL
DOROTHYWORDSWORTH JOURNALD'ALFOXDEN1798
ZINAÏDAHIPPIUS MONJOURNALSOUSLATERREUR1919
VERENAVONDERHEYDEN-RYNSCH REPÈRESHISTORIQUES DUJOURNALINTIME
CHARLESJULIET NOTESDEJOURNAL1996
JeanCocteau,pagemanuscriteduPasséde'fini,tomeI.
JEAN
COCTEAU
JOURNAL
1955
2janvier1955. JeviensderevoiràlatélévisionlefilmdeRobertLeJour-nald'uncurédecampagne.Lefilmm'abouleversé.C'estune œuvrequ'onvoitmieuxavecdeuxamisdansunechambre quedansunesalledespectacle.
Ilfautvivre,ilfautmourir,commelepetitcurédeBer-nanos.Christnousadonnélestyle,unefoispourtoutes.
NoblessedeBresson.Ilcroit(etjel'aicru)quelefilmest unmoyend'expressionàl'égaldesautres.
3janvier. JesuisrestéseulàMillyaprèsledépartdeFrancineetde Doudou.J'aieupeurde«m'ennuyer».Jesuismontévitedans lachambredespastelsetj'aifaitcequej'essayetoujoursde faire.Cesontdesdormeursetdesdormeuseséclairésàla bougie(pourlaquellejemesuisinspirédelacartedevœux denouvelanpeinteparDoraMaar).Jeviensdeluiécrire pourluidemanderl'autorisationdem'inspirerdesacarte.
Hiersoir,aprèslefilm,j'aieuhontedemacrised'orgueil, encequiconcerneClair-Obscur.J'aiécritàPaulhanquemon cadeaude1955étaitdeluidemanderpardondelalettreécrite
LANOUVELLEREVUEFRANÇAISE
nécessaire?carVolodine,expertdanslesartsmartiaux, comparel'écritureau«iaïdo»,artdetirerlesabre«Quand levideestatteint,iln'yaplusnisabre,niabsencedesabre.» ÀMacaosuccèdel'universd'unhôpitalpsychiatrique.Écri-vainfouetamnésique,Breughelasubidelapartd'unmédecin «DimitriouJohnKotter,peuimporte»unesériedelobo-tomiesquiontaffectésamémoireetsonsensdeladurée.Il survitdansunasilequiestaussiuncampdeconcentration. «Ilyatroismondes.Lemondecrânien,puislemonde concentrationnaire,avecsesgardiensenblouseblancheetses quatrepavillons,lepavillonLocatelli,lepavillonSchultz,le pavillonKronsteinetlepavillonBorschem,toutcelacompris entrelaruedesVincents-Sanchaiseetlagaredetriage,etenfin lemondeproprementdit,immense,auquelnousavionsdonné lenomdeBalkhyrieetlaguerredèslepremierjouravait faitrage,tantôtinter-ethnique,tantôtinter-régionale,tantôt punitive,maisjamaisenfaveurdesdéguenillésdenotre espèce. » Desacelluleilcommuniquegrâceàuneplanchedebois aveclesautres«malades»dontcertainssontdespersonnages desromansdeVolodine.Ilerreaussiparfois«réellement» ouenimaginationdansl'hôpital,ses«fous»danslapoche. Boutsdechiffons,ses«fous»sontlespersonnages,lesmarion-nettesd'unthéâtrementalaveclesquelsilbâtitdesromans oraux.Les«fous»déciderontdeserebelleretdeconquérirla BalkhyrieetBreughelimmortaliseraleurépopéesouslaforme d'un«Opérabalkhyr».Avec«d'abordHobkinz,grandi encoreparunetoquedefourrure,puisKirghyl,notregéné-ralissime,déjàtrèsassombri,àl'avanceaccabléparlasolitude quiallaitl'envelopperdèsl'instantildevaitassumerlepou-voirsuprêmedeladictatureégalitariste,carnousnousétions répartilesrôlesbienavantd'entamerleshostilitésetceluidu tyranluiétaitéchu,puisZoubardja,trèsbellemaismalgra-cieuse,puisGold,RomanGold,encuirsoupledechefdela propagande,etensuiteMolly,aveclanoirceurdesonregard
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.