La Nouvelle Revue Française N° 541

De
Henri Michaux :
Raymond Bellour, La question du portrait
Henri Michaux, Portraits
Lorand Gaspar, Un mouvement nommé Henri Michaux
Jean-Michel Maulpoix, Sujet à préciser
Découvertes :
Didier Hénique, Que font les emmurés?
Anne Godard, Magdala
Christian Garcin, Rien
Alessandro Gennari, Le prophète
Chroniques :
Pierre Pachet, Le Boulgakov des années 20
Jacques Laurans, Un autre K
Paul Gellings, Sur la trace de Modiano (avec six photos de Harry Pierik)
Marie-Anne Guerin, Seul le cinéma
Publié le : lundi 13 avril 2015
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072385971
Nombre de pages : 128
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
SOMMAIRE
HenriMichaux
3 RAYMONDBELLOUR LAQUESTIONDUPORTRAIT HENRIMICHAUX PORTRAITS LORANDGASPAR UNMOUVEMENT NOMMÉHENRIMICHAUX JEAN-MICHELMAULPOIX SUJETÀPRÉCISER
Découvertes 4 5 DIDIERHÉNIQUE QUEFONTLESEMMURÉS? ANNEGODARD MAGDALA CHRISTIANGARCIN RIEN ALESSANDROGENNARI LEPROPHÈTE
Chroniques 8 5 PIERREPACHET LEBOULGAKOVDESANNÉES20 JACQUESLAURANS UNAUTREK PAULGELLINGS SURLATRACEDEMODIANO MARIEANNEGUERIN SEULLECINÉMA
HenriMichaux,Unetêtesortdumur,aquarelle, Pointdujour,
1936(in 1946).
Peinturesetdessins,Éditionsdu
HenriMichaux
4 RAYMONDBELLOUR LAQUESTION DUPORTRAIT
12 HENRIMICHAUX PORTRAITS
25 LORANDGASPAR UNMOUVEMENTNOMMÉ HENRIMICHAUX
33 JEAN-MICHELMAULPOIX SUJETÀPRÉCISER
RAYMOND
LA DU
BELLOUR
QUESTION PORTRAIT
Unleitmotivrevient,dansleslettresdeMichauxàPaulhan,entre 1932et1939leportrait.Onestfrappéqu'untextedécisif, publiéen1929sousletitre«LeFilsdumacrocéphale(portrait)», devienneunanplustard«LePortraitdeA.»dansUncertain Plume.Orcetexteestavanttoutunautoportrait.Ouplutôt,il figureundesmomentsfortsparlesquelscetteœuvres'ouvreà l'autoportraitsansjamaiss'yréduire,intégrantcelui-cicomme dimensionvariablemaisconstante,desortequ'ilyaenellede l'autoportrait,demêmequ'ilyaenelledel'épopéeoudel'essai. Decemouvementdélicat,l'obsessionduportraitestplusqu'un signe.Préfiguréejusquedanslesmotsenbalancedansletitrede p ait lacollectionparaîtQuijefus«Uneœuvre,unortr», elledésignelacirculation,effrénée,sansissue,entrelahantisede l'autreetlesoucidesoi. LemotapparaîtdansleslettresdeMichauxaumomentilannonceàPaulhan,deChandernagor,l'envoidelapartie indienned'UnbarbareenAsie,pourlaquelleilchercheencore untitre,et«quisetrouveêtreunportraitdel'Hindou,sije puisdire».Maisc'estautournantdel'année1936quel'idée prendsonimportance.Michauxestdanslesaffresquiontpré-cédélapublicationdeVoyageenGrandeGarabagneilpro-poseàPaulhanunbouquinpourPâquespoursacollection, », «Métamorphoses»,leVoyagedoitparaîtreilprécise d'unolumeterminé.[.]Ilco ndradesP «Prèstiersduvntieor-traitsetrécits.Envoiciun»c'est«Portraitd'homme»que
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.