Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 12,99 €

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Publications similaires

La Nouvelle Revue Française N° 555

de editions-gallimard-revues-nrf

La Nouvelle Revue Française N° 246

de editions-gallimard-revues-nrf

La Nouvelle Revue Française N° 254

de editions-gallimard-revues-nrf

Vous aimerez aussi

suivant
SOMMAIRE
Lesécrivainsetlapeinture
MICHELTOURNIERAlbertDürerMelencoliaI SYLVIEGERMAINNocturne PIERREALECHINSKYCompagnonsdepinceau CATHERINELÉPRONTLaGloiredeJorisFonteijn ALAINBORERFlanaganaubond dulièvre RENÉDECECCATTYPrèsdelafenêtre ANDRÉVELTERSurcinqtableauxdeVelickovic THIERRYLAGETBruegelenhiver PHILIPPELEGUILLOUFiguresdepeintres MARCELINPLEYNETArtetlittératureRiverrun DIANEDEMARGERIESegalenenmiroirGauguinetMoreau. MARCDELAUNAYLeCitrondes«vanitésu CHRISTIANGARCINMorandi,lefaitbrut PATRICKDREVETLeSourireàlëpreuvedeMonaLisa. SALVATORES.NIGROPontormodesdouleursetdesvisions. FRANÇOISBONSurunepeinturedEdwardHopper. MICHELSICARDPeindreauxfrontières MONIQUERIVETLeLorrainetAgnès ANGELOCANTONILesFileuses
3 11 18 25 35 53 61 69 77 85 103 113 123 129 139 147 152 162 187
Surlacouverturedenotrederniernuméro(hommageàClaudeRoy,juin 1998),lenomdeJeanDaniela étémalencontreusementomis.Nous luirenou-velonsicitoutesnosexcuses.
AlbrechtDürer,Mtkncolial,
1514.Photo©AKGParis.
MICHELTOURNIER ALBERTDÜRER
MELENCOLIA
Ilyadanslanotionmêmedemélancolieuneadmirableambi-valence.Carlamélancolie,c'estétymologiquementlabile noire,c'est-à-direunliquidevisqueux,ameretnauséabond, sécrétéparlefoieetaccumulédanslavésiculebiliairequijoue unrôledansladigestionintestinale.Onnefaitriendemoins exaltant.Maisc'estaussiunétatd'âmedonttouslessiècles ontchantémerveilledel'Antiquitéauromantisme.Etc'est encoreunemalédictionprestigieusequiémanedelaplanète Saturne,l'opposéeabsoluedeJupiter.Ilyadanslamélancolie del'âmeetducorps,maisplusencoreducieletdel'excré-ment.Elleimpliqueunevisiondumondetotaleettotalisante. Cetteambivalenceestcontenueengermedanslathéorie desquatrehumeurscardinalesd'HippocrateetdeGalienpuis-qu'elles'articuleaveclesquatreéléments,lesquatresaisonset lesprincipauxâgesdelaviehumaine SangAirPrintempsEnfance BilejauneFeuÉtéAdolescence BilenoireTerreAutomneÂgeadulte FlegmeEauHiverVieillesse
Etpourtantlamélancolieestaussiunemaladie.C'estune sortedefoliemorbidequidégoûted'existeretcalomnielavie.
LANOUVELLEREVUEFRANÇAISE
Lemélancoliqueestréputéamer,avareetméchant.Envérité toutcelarestedenotretemps.Lapsychologie etlacaracté-rologie nepèsentpaslourdenfacedelapsychanalyseetdela psychiatrie.Levraiconnaisseurdel'hommerestelemédecin. Iln'yapasdemeilleuregrillededéchiffrementdel'être humainquelapathologie.Dis-moitamaladieet je tedirai quitues.Quantàlasanté,ellen'estselonladéfinitiondu DrKnockqu'unétatamorphe,indéfinissable etquinepré-sageriendebon. Leprestigeincomparabledesmélancoliquesestsouligné déjàparAristote«Lesmélancoliquessontdesnatures sérieusesetdouéespourlacréationspirituelle(Pro-» blèmeXXX,I).LenéoplatonicienMarcileFicinle 19octobre1433souslesigneascendantdeSaturneécrit fièrementquelabilenoire«semblableelle-mêmeaucentre dumonde,poussel'âmeàrechercherlecentredeschosessin-gulières.Etellel'élèvejusqu'àlacompréhensiondeschosesles plushautes,d'autantqu'elles'accordepleinementavec Saturne,laplushautedesplanètes»(DeVitaTriplici). Riendetelpourmieuxcernerlanaturemélancoliqueque deconsidérersonopposé,lecaractèrejupitérien,jovial «» exactement.Cecaractèrejovials'exprimedanslamusiquequi constituelemeilleurremèdeaumalmélancolique.«Auvrai, àl'égarddesmaux,jesuistropcraintif,cequetumereproches parfois.J'enaccuseunecertainecomplexionmélancolique,et jediraiquec'estbienlaplusamèredeschoses,siunfréquent recoursauluthnemelarendaitpluscalmeetplusdouce» (LettredeFicinàGiovanniCavalcanti).AlbertDürerdiraplus tardquelapeintureestunartmélancoliqueetqu'ilfaut l'égayeravecdelamusique,artjupitérienparexcellence.On nepeutévidemmentéviterlaréférenceàlalangueurduroi SaülquevientguérirleluthdujeuneDavid«L'espritdu Seigneurs'éloignadeSaületunespritmauvaisl'agitait,le Seigneurlepermettant.Etlesserviteurs deSaülluidirent Vosserviteursquisontdevantvouschercherontunhomme
MICHEL
TOURNIER
sachanttoucherdelaharpeafinqu'ilentouchedesamainet quevoussoyezsoulagélorsquel'espritmauvaisenvoyéparle Seigneurvoussaisira.» OrIsaïavaitunfilsnomméDavidquijouaitdelaharpe. Ill'envoieàSaül«EtDavidvintàSaületsetintdevantlui. Etill'aimabeaucoupetilenfitsonécuyer.Chaquefoisque l'espritmauvaiss'emparaitdeSaül,Davidprenaitsaharpeet enjouaitdesamain,etSaülétaitraniméetsetrouvaitsoulagé, carl'espritmauvaiss'éloignaitdelui»{LivredesRoisXVI). Commeonlevoit,lamélancoliedeSaülabienuneorigine transcendantepuisqu'elleestenvoyéeparDieu.Maisils'agit enmêmetempsd'unemaladiequeDavidsoigneavecsaharpe. Toutel'ambiguïtédelamélancolieseretrouvelà. Ilestprobablequec'estlorsdesesvoyagesenItalieque AlbertDüreraeuconnaissancedestextesdeMarcileFicinsur lamélancolie.SonamiMelanchthonaunomprédestiné Schwarzerd,Terrenoirereconnaîtraenluiungrandmélan-colique.Lestraitsessentielsdecettehumeurnoiresignentla plupartdesesoeuvres.DürerfaitdeuxséjoursàVenise.Ila vingt-troisansquandilépouseenjuillet1494AgnèsFrey. Dèsl'automne,ilpartpourVenisedontilnereviendraqu'au printemps.Sonsecondséjoursesitueen1505etilyrestera dix-huitmois. DürersedéclaredansseslettresenthousiasméparlesVéni-tiens,maisilredouteenmêmetempsleurvocationmercantile. Ilassimilelarévolutiondesidéesqu'impliquentnonseulement l'acceptationmaisl'estimedelaspéculationcommerciale,acti-vitémajeuredelaRépubliquedesdoges.Spéculation,lemot estdouéd'uneadmirableambiguïté,carilsignifieàlafois traficdel'argentetréflexionmétaphysiquedésintéressée.Or cesontjustementdeuxtraitsattribuéstraditionnellementaux mélancoliques.Onlesditavaresetportésàlacontemplation deschosesélevées.Dürers'ensouviendradansMELENCO-LIAI. Venons-enjustementàcestroisgravuresde1514quisont
LANOUVELLEREVUEFRANÇAISE
lesommetdesonœuvre.Düreraapprislapeinturedans l'atelierdeMichaelWolgemutilentreàquinzeans.Mais ilsortaitdeceluidesonpère,orfèvreetgraveur.Lemétal resterapourluilesupportnobleparexcellence,etlagravure surcuivrel'artquifondsouverainementletalent,legénie et l'artisanatleplusexigeant.Dürerestlemaîtreincontestédu trait,ducontourprécis,dunoiretblanc.LeChevalier,laMort etleDiable(1513),LaCelluledesaintJérôme(1514)etMelen-colia1(1514)formentunensembled'unebeautéetd'une profondeurinégalées.Ilfautaussiparlerdevirtuositéavecce quecelaimpliquedejeugratuit,telparexemplecerefletsur lemurdelaCelluledesaintJérômedelalumièrebriséepar lesButzenscheibendelafenêtre. Melencoliaadonnélieuàd'innombrablescommentaireset interprétationsinspirésparl'atmosphèreaccablantequis'en dégageetlebric-à-brac quientourelepersonnagecentral. Essayonsden'enretenirqu'uninventairedesesprincipaux éléments. Ilyad'abordl'angeassis,lajoueappuyéesurlepoing gauche,tenantuncompasdanssamaindroite.Ils'agitd'une femmeassezpesantedontonimaginemalquesesailes puissentl'enlever.Elleestcoifféed'unecouronne(delaurier?) etvêtued'unerobetrèsample.Àsespieds,lesoutilsdel'ar-tisan-géomètre,unencrier,unesphère,uneéquerre,un rabot,unescie,unerègle,quelquesclous.Àsaceinture,une bourseapparemmentbiengarnie,symboledelarichesse mercantiledesmélancoliques.Àmoitiérecouvertparlebas delarobe,onaperçoitl'extrémitéd'unclystère.Cedernier objetsymboliseévidemmentlecôtéexcrémentieldela mélancolie.Lesoleilnoirquiilluminelecielestd'ailleurs entouréducercledeSaturne,leSeigneurdesanneaux,la planèteanale.Parmilesthèmescommunsauxtroisgravures, onnotelesablieretlechien. Le«carrémagique»placésurlemuradonnélieubien entenduauxspéculationslesplusvariées
MICHEL
TOURNIER
16 3213 510118 96 712 41514 1 La«magie»decetableau,c'estquel'additiondeschiffres donnetoujours34,qu'ellesoiteffectuéehorizontalement,ver-ticalementoutransversalement.Lescarrésmagiques,trèsen vogueàl'époque,passaientpourporterbonheur.Ilsconsti-tuaientunetentativepourmaîtriseretensommedomestiquer l'infinideschiffresetdesnombres.S'agissantdeDürer,on noteralaplaceprivilégiéefaitedansson«»auchiffre carré 1514,datedelagravure,maisaussidelamortdesamère, BarbaraHolper,quivivaitchezluiaprèsavoireudix-sept enfants.Cetteannée-là,Dürerfaitdelavieilledamemalade unportraitgravéd'uneextrêmecruauté. L'atmosphèregénéraleesttristeetpesante,maisellebaigne dansuncalmestudieuxetspirituelquiseralesujetmêmede lagravuredelamêmeannéeLaCelluledesaintJérôme.C'est quelamélancolien'estniladépression,niledésespoir.Pierre Mac-Orlanaffirmaitquelesmélancoliquesnesesuicident jamais.Ilyamêmeenelleunepossibilitédebonheur.On connaîtlacélèbredéfinitiondeVictorHugo«Lamélancolie, c'estlebonheurd'êtretriste».MaisavantluiMontaignea écrit«Ilyaquelqueombredefriandiseetdélicatessequi nousritetquinousflatteaugironmêmedelamélancolie» (EssaisII,20). Maislaplusbelleinterprétationdelamélancoliesetrouve danslesCarnetsdePaulValérydontletaediumvitaemarqua profondémentlasensibilité.ÀquoisongeMelencolia?Le poètedelaJeuneParque répondadmirablementàcetteques-tion.Cequiaccabledetristessel'angecouronné,c'estl'affreux massacredetouslespossiblesquelecoursdelaréalitéexige. ApparitiondelaDivineMélancoliesousfigured'unjeune « êtrejeunefilleviergeou héroschargédusoindecequi n'apasété,decequin'apaspuêtredetoutcequigonfle