Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

La Nouvelle Revue Française N° 392

de editions-gallimard-revues-nrf

La Nouvelle Revue Française N° 426

de editions-gallimard-revues-nrf

La Nouvelle Revue Française N° 318

de editions-gallimard-revues-nrf

Vous aimerez aussi

suivant
LANOUVELLE REVUEFRANÇAISE
JUDESTÉFAN Aporiesdel'amour
Sil'Indifférenceest«lapiredescruautés»(Proust), c'estqu'elleseuledoitrépondreàl'énormeCruautédela natureréponseducrééàl'Incréé
Larègledel'Indifférencedoitentoutpremierlieu s'appliqueràsaproprepersonnesijel'aime,est-ceque celameregarde?
Lesfemmesontmoinségardàcequ'onfaitqu'àce qu'onditl'unestinterprétécommedû,l'autresouvent commehostile,uneremarquevalantreproche
Commentdéfinirlatendresse?cequ'ilyademeilleur disaitunpersonnaged'Anouilh.Unecertainefragilité
LaNouvelleRevueFrançaise
tenduederrièrelavoix,lesgestes,lesregards,uneattention mêléedecrainte,unpartagedelamisèresentimentale
Sil'onaimeunefemme,onensouffreetpointseule-mentdesonabsence,maisdesaprésenceensoi-même ilfautdoncl'oublierparunautreamour,mêmeuntroi-sième,différentsdequalitéunejeuneAfricaine,une choriste.Toujoursgarderunealternativeàl'amour
ÀlaBarthes(Fragmentsd'undiscoursamoureux) Momentdebonheurcesoiràlaterrassedéserted'un caféensoleillée,quandonestsûr,nonloind'unecabine, d'yentendrebientôtlavoixaiméeetsuavequivavous prierdevenirverselle
Enamournerienreprocher,s'enaller
Onnesetuepasparamourd'unefemme,maispar impossibilitémêmedel'amour
Cettephrasedejeunesseneseseraquetropvérifiée momentsdebeautésepaient(trop?)cher
les
JudeStéfan
Unenuitnesuffitàseconnaîtrec'estpourquoiles passadesrestentsansintérêtlesFillessontpourça,et mieux
LesFemmessinonlespoétesses,Sapho,L.Labéne souffrentpasdutemps,ellesl'occupent,plutôtqu'elles nel'occupentd'oùleuraisanceetlégèreté(Ellesne connaissentguèrequ'undésir,etdoncqu'unesouffrance)
Téléphone.Inquiétuded'appeler,bonheur appelé,àconditionquecesoitsansattente
d'être
Unautrevousdirait«détruisezceslettresdefai-blesse»,ormoijevousdis«gardez-lezpourlapureté, lavéritédemoi-même»
Iln'yajamaiseud'âgepouraimer,saufcessales cheveuxblancsdanslaglace
«Maislaviesépareceuxquis'aiment» etceuxquirestentuniss'aimentmaloupeuoude moinsenmoins
LaNouvelleRevueFrançaise
«Non,iln'yapas demortdansmonamourpour vous»
ÀlaRacine «Maisquelsregardssurmoiporterez-vous, Madame,lorsdevotreretour?»
Lemêmequirefuseraitquesonamanteletrompele feralui-mêmeentoutebonnefoienleconsidérant commesansimportance
Ilyauraeucertesdevraisdésespérés,quisesuici-dèrent,ouécrivirentàmort,sansaucunhorizon,àvide,et néspeut-êtrejustementpouraimer
Enamouraussi«lepiren'estpastoujourssûr»,mais lemeilleurestredoutable
«Oui,j'aiquelquechosedemorbide(morbido),c'est-à-diredélicat»
JudeStéfan Absence.Commesi,àunmaladeoneûtdonnéun remèdesalutaire,etqu'onleluiôtât,etqu'aprèsune longuepériode,onleluiredonnât,alorsilfaudraqu'ils'y réhabitue,quasihébété,etpasdujouraulendemainil luifaudraalorspayerleprixdesaguérisoninterrompue
«Lasaloperiedemortquifauchelesêtresmieux qu'Éros»
Un autrui
êtremalheureuxn'apasledroit ill'entamera
d'approcher
L'onnecraintpasquel'autrenevousaimeplus,mais den'êtreplusaimé,renvoyéaudésertquel'onignoraitou dontonavaitcrusortir
Unamourabusifsaurait-ilêtremêmeregrettable?
Dansl'amourlecœurvautmieuxquel'âme,carl'un agitl'union,l'autrelamanque
LaNouvelleRevueFrançaise Dela confianceounon
1)XNerestez passeul Jenesaispas. XElletientàvous? Jel'espère.
2)XNerestezpasseul Jenesaispas. XElletientàvous? Celanesemblepasentrerdanssesprincipes
Quandondit«jevousaime»,celaveutdéjàdireque ceseraimpossibleetl'onnepeutsavoircequel'onveut dire
S'ilexisteun«langagedesfleurs»,c'estquel'amour estimpossibleàénoncersaufdanslafameusepauvre phrasequifaitrirelorsdesfilms,etnepeutêtreque prouvé,indirectement,parfoisdanslesuicidemême
Pourquoiaime-t-onbienlaprostituée?Parceque, avecelle,pasquestiond'amourpasd'angoissedulen-demain,pasderegretdelaveille,l'accordmêmedans l'Instant
JudeStéfan Rienàfaire,aimerestsouffrir,quienestlecritère sanscesseauborddeslarmes,delaliesse,detoutefin
àaimer davantagelesmortes,leurs deprisesurnous,parmême ss'offrantalorscommeuniqueset
Commeonsemet défautsn'ayantplus oubliés,leursqualité irretrouvables
Cequel'amantn'oseque taire,unenfantledirad'un tondeconstatationobvie«Maman,jet'aime» commeunrappel
Ilsuffiradeconsidérer,àtraversunevitreouàquelque distance,cellequ'onaimesetrémoussersurunepistede danse,poucesenl'air,agitéecommeunepunaise(jit-terbugselonAdorno)etfeignantlecorpsàcorpssuggéré pourêtresoudainguéridesonfantasme,quin'étaitque narcissiquesedésirerenl'autrequ'alorsonnereconnaît plus
Àforced'avoirécrittantettantdelettres,ilserendit comptequ'ilnesignifiaitplusriendelessigner,carelles nenaissaientquedecettepartinconnuequel'Autrene peutjamaistoucherdansl'amourilla«lit»aulieude l'épouser,sesyeuxnefaisantofficealorsquedeverres distanciants
LaNouvelleRevueFrançaise
Onseséparerapourdesdétailsparexemple,que l'unen'apasd'heure,vivantdansleflouduspontanéje t'appellerai»oui,maisquand,cettesemaineouàquelle heureprécise?),l'autredansl'impatienceduponctuel leurtempsdifférant,doncdésaccordés,cequiestl'empê-chementmêmedelafusion
Tonamourdoitm'empêcherdemourir,àchaque instant
Jen'aiconnul'extrêmedel'amour qu'àlalectured'une lettreadresséed'unlointainpaysétrangerd'oùEd. m'écrivit«maintenantjesuistoi»
«L'amourc'estlorsquel'autrevoussuitmêmequand vous vousperdez»(M.G.Dantec),l'amourc'estsefaire tueràlaplacedel'autreouensembleallersefairefusiller, l'amourc'estmourirdanslamaindel'aiméeoumême desamain
Quandvotreamantetombeparétourderieoulégèreté oubienoubliouencoredistancerecouvréedanslacruauté deladésunion,ilnefautparfoisdanscecasqueparler d'un«automatismed'inadvertance»(parexemplele
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin