Le Dédale

De
Publié par

Ne resterait-il qu'un grand mythe pour accompagner jusqu'à son terme notre trajet dans le siècle, ce serait celui du Labyrinthe, de Dédale et du Minotaure.

Il éclaire les explorations de l'inédit où l'époque nous entraîne. Il oriente les repérages. Il met en évidence les pouvoirs en expansion, leur ambivalence et leur avancée aveugle, leurs pièges. Il s'accorde à un monde où le désordre semble dissoudre l'ordre, où la complexité croissante décourage tout recours à une droite logique, où l'homme recherche les signes, les indices, qui jalonneraient son parcours.

Ce livre présente un état de nos sociétés, dont il effectue la reconnaissance commentée. Il procède d'entrée à l'identification des domaines critiques. Il fait ensuite de chacun des chapitres un itinéraire: au long des chemins brouillés de la mémoire; à la rencontre des nouveaux Dédale, maîtres de la puissance technique; à la découverte des carrefours de l'imaginaire; à la recherche des détours du sacré; pour conduire finalement à interroger une démocratie éclatée, qui donne au texte sa conclusion politique.

Il y a quelques décennies, de bons esprits se demandaient comment accéder pleinement au XXe siècle, comment se débarrasser des archaïsmes. Ce livre voudrait contribuer à ce que nous en sortions moins confusément, et moins résignés à l'abandon de nos responsabilités.

Georges Balandier, écrivain, anthropologue et sociologue, est professeur à la Sorbonne et directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Il a publié de nombreux ouvrages, notamment Le Détour (Fayard, 1985) et Le Désordre (Fayard, 1988).
Publié le : mercredi 16 mars 1994
Lecture(s) : 31
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213651798
Nombre de pages : 240
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ne resterait-il qu'un grand mythe pour accompagner jusqu'à son terme notre trajet dans le siècle, ce serait celui du Labyrinthe, de Dédale et du Minotaure.

Il éclaire les explorations de l'inédit où l'époque nous entraîne. Il oriente les repérages. Il met en évidence les pouvoirs en expansion, leur ambivalence et leur avancée aveugle, leurs pièges. Il s'accorde à un monde où le désordre semble dissoudre l'ordre, où la complexité croissante décourage tout recours à une droite logique, où l'homme recherche les signes, les indices, qui jalonneraient son parcours.

Ce livre présente un état de nos sociétés, dont il effectue la reconnaissance commentée. Il procède d'entrée à l'identification des domaines critiques. Il fait ensuite de chacun des chapitres un itinéraire: au long des chemins brouillés de la mémoire; à la rencontre des nouveaux Dédale, maîtres de la puissance technique; à la découverte des carrefours de l'imaginaire; à la recherche des détours du sacré; pour conduire finalement à interroger une démocratie éclatée, qui donne au texte sa conclusion politique.

Il y a quelques décennies, de bons esprits se demandaient comment accéder pleinement au XXe siècle, comment se débarrasser des archaïsmes. Ce livre voudrait contribuer à ce que nous en sortions moins confusément, et moins résignés à l'abandon de nos responsabilités.


Georges Balandier, écrivain, anthropologue et sociologue, est professeur à la Sorbonne et directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Il a publié de nombreux ouvrages, notamment Le Détour (Fayard, 1985) et Le Désordre (Fayard, 1988).
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.