Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Le devenir-juif du poème

De
73 pages
La poésie de Celan engage un mode de lecture et d’interprétation que Jacques Derrida nomme Schibboleth. Plutôt que dévoiler le sens du poème, Derrida excave le texte jusqu’à toucher les vestiges d’un passé qui ne passe pas, faisant resurgir ce que le poète appelle un Singbarer Rest. Le poème enclenche alors un double envoi : une folie de la langue renonçant à ce qui lui appartient en propre pour donner la parole à un Autre, l’Étranger, le Juif en Celan comme le Juif en tout homme. Comment s’orienter dans cette folie qui tente de surseoir à une bénédiction sans locuteur ? À l’encontre du mal herméneutique qui consiste à élucider le poème, à rechercher le point de rassemblement de l’éclaircie sémantique, la « contre-parole » de Celan porte la trace indélébile d’Auschwitz, de l’Holocauste, de la Shoah, trois mots déclinant l’obscurité du monde et la survie de l’humain. Le devenir-juif du poème doit désormais parcourir tant et tant de chemins sans destin pour témoigner, même endeuillé, de la mémoire des noms et des dates.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Les guerres de Jacques Derrida

de les-presses-de-l-universite-de-montreal

DANIELLE COHENLEVINAS Le devenirjuif du poème Double envoi : Celan et Derrida
LE DEVENIR-JUIF DU POÈME
Les Presses de l’Université de Montréal
l e d e v e n i r - j u i F d u p o è m e
LÉ DÉÉî-JUîf DU ôÈÉ Double envoi : Celan et Derrida
Danielle Cohen-Levinas
Les Presses de l’Université de Montréal
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Cohen-Levinas, Danielle, 1959- Le devenir-juif du poème : double envoi : Celan et Derrida  (Collection Humanités à venir)  Comprend des références bibliographiques.  ISBN 978-2-7606-3615-6  1. Celan, Paul - Critique et interprétation. 2. Derrida, Jacques - Critique et interprétation. 3. Juifs - Identité. I. Titre. PT2605.E4Z59 2015 831’.914 C2015-942079-2
e Dépôt légal : 4 trimestre 2015 Bibliothèque et Archives nationales du Québec © Les Presses de l’Université de Montréal, 2015
isbn (papier) 978-2-7606-3615-6 isbn (ePub) 978-2-7606-3617-0 isbn (PDF) 978-2-7606-3616-3
Les Presses de l’Université de Montréal remercient de leur soutien financier le Conseil des arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles duQuébec(SODEC).
imprimé au canada
Collection « Humanités à venir » dirigée par Ginette Michaud et Georges Leroux
En accueillant des essais brefs et la publication de grandes confé-rences, cette collection s’engage sur les chemins qu’ouvre aujour-d’hui la pensée de ce qui vient, de ce qui arrive à un monde sans repères. Au confluent de la littérature et de la philosophie, elle inscrit son titre dans la recherche de nouvelles Humanités, libres et plurielles.
REMERCIEMENTS
Nous exprimons notre reconnaissance à Danielle Cohen-Levinas qui a généreusement accepté notre invitation. Nous remercions également le doyen de la Faculté des arts et des sciences, M. Gérard Boismenu, et M. Laurent Lewis, vice-doyen à la recherche, à la création et à l’innova-tion de l’Université de Montréal ; les directeurs des départe-ments des littératures de langue française et de philosophie de l’Université de Montréal, MM. Benoît Melançon et Louis-André Dorion ; le directeur du Centre de recherche interuni-versitaire sur la littérature et la culture québécoises,M. Gilles Dupuis, et M. Patrick Poirier, coordonnateur scien-tifique ; de même que le département de philosophie de l’Université du Québec à Montréal pour leur soutien pré-cieux qui a rendu possible l’organisation de ce cycle de conférences annuelles consacré à la pensée de Jacques Derrida. Nous remercions aussi chaleureusement Cosmin Popovici-Toma pour son aide dans la préparation de l’ouvrage. Enfin, nous remercions vivement M. Antoine Del Busso, directeur général des Presses de l’Université de Montréal, qui a répondu de manière enthousiaste à notre demande de gar-der une trace, une archive vivante de ces conférences en créant cette collection.