Le Meilleur parcours pour ne jamais être au chômage

De
Publié par

Il est fini depuis longtemps déjà, le temps où l’on pouvait espérer faire toute sa carrière au sein d’une même entreprise. Certains dans leur for intérieur l’espèrent encore. Ils ont tort. Ils ne se sont certainement pas aperçus que le monde bouge à une vitesse grand V autour d’eux, ou au contraire, l’ont ressenti et se sont inconsciemment recroquevillés sur eux-mêmes comme pour se protéger. Dans les deux cas, c’est peine perdue, personne ou presque ne pourra plus effectuer sa carrière dans une seule entreprise, fût-elle internationale. Et ce n’est même plus recommandé, même si certaines entreprises parlent encore de plan de carrière, qu’elles ne pourront presque jamais tenir. L’auteur, doué d’une expérience de près de quarante années dans les ressources humaines, donne des conseils pour gérer une carrière, éviter les embuches, se trouver toujours le plus possible en situation favorable. Et cela commence dès la sortie de l’école, voire un peu avant. Penser à soi, à son avenir, ne pas se laisser "absorber" par une seule entreprise, même si l’on s’y sent bien; au contraire, c’est souvent lorsque tout va au mieux professionnellement et familialement que l’on est le plus fort, le plus apte à trouver l’emploi que l’on aurait choisi sans contrainte. Daniel Moinier s’adresse ici également aux jeunes à la recherche de leur premier emploi. Une seule phrase en tête: "Gérer sa carrière et ne pas se laissez gérer par elle".
Publié le : mardi 1 juin 2010
Lecture(s) : 14
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782748359183
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782748359183
Nombre de pages : 238
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Du même auteur En finir avec ce chômage Tous ensembles vers une France plus florissante La Crise, une Chance pour la Croissance, le Pouvoir dachat
Daniel Moinier LE MEILLEUR PARCOURS POUR NE JAMAIS ÊTRE AU CHÔMAGE La Mobilité
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :
http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France
IDDN.FR.010.0115526.000.R.P.2010.030.31500Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication par Mon Petit Éditeur en 2010
Site web de lauteur : www.livres-daniel-moinier.com
Pour contacter lauteur : dmc-ed@orange.fr
Introduction Un parcours en ressources humaines de près de quarante ans ma permis de connaître dinnombrables femmes, hommes, couples qui se sont trouvés dans des situations difficiles, critiques et même parfois désespérées. Cest au gré des rencontres, des entretiens, des confidences, de lanalyse des dif-férentes difficultés survenues à certains de mes interlocuteurs, y compris des miennes, quune synthèse a commencé à poindre. Cest ainsi que me sont venus progressivement la découverte et le constat que bon nombre de parcours professionnels débouchaient inexorablement, surtout depuis laccentuation de la mouvance sociétale, sur un licenciement ou une rupture de contrat. Toutes ces désespérances, ces situations affligeantes, ces colères, ces amours ou passions devenues haines, ces atermoiements, ces dépressions, ces carrières déchirées, ces expériences et savoir-faire perdus, ces pertes de motivation au travail, ces sui-cides même, sont venus insidieusement sagglutiner dans mon cerveau et déboucher sur un constat : nous devons changer nos mentalités, notre adaptabilité face à la mouvance nouvelle des entreprises et aux bouleversements mondiaux. Ce livre est là pour vous, pour quune réflexion, une prise de conscience se fasse jour surtout au niveau des plus jeunes (et des autres) pour quils ne reproduisent, ne suivent pas le chemin de la plupart de leurs aînés et ne soient pas ou le moins possible, confrontés au chômage. Même si celui-ci peut parfois déboucher sur un renouveau. Pour que lenseignement, les Gouvernement, le Patronat, les Syndicats adap-tent leurs discours en fonction de lévolution de léconomie mondiale.
7
Chapitre I: Les Français face à la mondialisation et l’évolution de l’économie mondiale Aux cours des années soixante-dix et quatre-vingt, limpression dominante était que les grandes régions dimmigration, comme lAmérique du Nord et lEurope de lOuest, lère des grandes migra-tions était terminée. Il a fallu longtemps pour sapercevoir que lhypothèse de la fin des immigrés était illusoire. Et dès la seconde moitié des années quatre-vingt, on a assisté à une reprise de la migra-tion, notamment vers lEurope de lOuest et à lintérieur de lAsie. La mondialisation et lélargissement du nombre de pays et des ca-tégories de personnes concernées par la migration, la multiplication des réseaux économiques, médiatiques et culturels a développé lenvie du monde occidental et des imaginaires dans les pays jusque-là peu concernés. On assiste à une diversité des migrants aux origines so-ciales et aux projets très divers tels que regroupement familial, migration matrimoniale, demande dasile, exode des cerveaux et de classes moyennes instruites, de travailleurs qualifiés, de saisonniers, détudiants, de touristes, de clandestins, avec une multiplication de canaux empruntés. Une pression migratoire persiste vers lEurope, les États-Unis, le Canada, lAustralie, le Japon, malgré les politiques daccueil restric-tives et dissuasives mises en place du fait des déséquilibres économiques, démographiques, culturels, politiques qui subsistent de part et dautres des grandes lignes de fracture du monde contempo-rain : entre rive nord et la rive sud de la Méditerranée, entre les États-Unis et le Mexique, entre lAustralie ou le Japon et leurs voisins chi-
9
LE MEILLEUR PARCOURS POUR NE JAMAIS ÊTRE AU CHÔMAGE
nois, philippins, vietnamiens, coréens, entre lEurope de lEst et celle de lOuest. Partout, on se balance entre louverture et la fermeture. Les Fran-çais sont comme souvent dans une position très contradictoire : majoritairement favorables aux solutions généreuses (asile, sans pa-piers, parents denfants français) mais farouchement contre limmigration clandestine tout en prenant acte de limpossibilité de renvoyer les immigrés chez eux. Comme la France depuis peu, de nombreux pays ont choisi la sé-lectivité. Malgré cela, limmigration affecte de plus en plus les relations internationales ; les groupes détrangers qui deviennent ci-toyens sont concernés par les relations de leur nouveau pays avec leur pays dorigine. Ainsi linterne et lexterne sinterpénètrent mutuelle-ment transformant la notion de la souveraineté nationale ; limmigration est ainsi désormais prise au sérieux par les analystes de la politique étrangère. Face à lampleur et à la diversité des questions posées par limmigration, la maîtrise des flux nest quune réponse partielle. La vraie réponse est celle du co-développement même si la migration a peu contribué structurellement au co-développement, malgré tout de même des effets positifs : laide au développement et à la libération des échanges. La migration est un facteur de développement, mais cest lui qui sera facteur du tarissement de la migration. Le nombre de travailleurs impliqués dans la compétition mondiale a doublé dans une période relativement courte, passant dun milliard et demi à plus de trois milliards surtout avec larrivée de la Chine, de lInde et du Brésil. En 2050 léconomie française ne représentera plus quun quator-zième de celle de la Chine, contre une égalité aujourdhui. (dépassée maintenant) LAllemagne vieillissante se retrouvera certainement classée au même niveau que nous ou guère plus. LEurope, si nous ne nous réveillons pas, naura plus quune place mineure dans léconomie mondiale et politique.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.