Le Monde Diplomatique et Israël 1954-2005

De
Publié par

En 1954, Le Monde Diplomatique « Journal des cercles consulaires et diplomatiques, mensuel au service des diplomates, est très favorable à Israël. 50 ans plus tard,le Diplo a bien changé. Journal se revendiquant engagé et militant,caution intellectuelle de la gauche tiers-mondiste, élément central du mouvement français de solidarité avec les Palestiniens.Comment expliquer au travers Israël le passage d'un journal des ambassades vers celui de la gauche radicale ? Qui écrit ces articles ? Quel vocabulaire ? Quel Israël ressort de cette lecture ? Qui sont les israéliens et arabes auteurs d'articles ? Comment a évolué la ligne du Diplo à l'égard d'Israël et du conflit israélo-arabe ? Toutes questions auxquelles ce livre essaie de répondre.
Publié le : jeudi 16 juin 2011
Lecture(s) : 265
EAN13 : 9782748177503
Nombre de pages : 255
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
1
2
LeMonde diplomatiqueet Israël 1954-2005
3
4
Samuel Ghiles-Meilhac
LeMonde diplomatiqueet Israël 1954-2005
Histoire moderne de l’État juif à travers un journal français de référence
5
© Éditions Le Manuscrit, 2006 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-7751-7 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748177510 (livre numérique) ISBN : 2-7481-7750-9 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748177503 (livre imprimé) 6
Je tiens à remercier toute l’équipe du Monde diplomatique. Mes remerciements vont en particuliers aux journalistes et collaborateurs qui m’ont accordé des entretiens : MM Alain Gresh, Ignacio Ramonet, Dominique Vidal, me Eric Rouleau et M Monique Chemillier-Gendreau. De nombreuses autres personnes m’ont apporté de précieux éclairages, notamment : Luc Rosenzweig, Jacques Amalric et Nicolas Harvey, Oliver Ihl et Philippe Veitl. Ce travail n’aurait pas vu le jour sans les conseils et encouragements de mes parents : Michèle Ghiles et Henry Meilhac et de ma sœur Rébecca.
7
8
Introduction
UN JOURNAL DE QUALITÉPOUR LA DIPLOMATIEDUNERÉPUBLIQUE RENAISSANTE
Selon les vœux du général de Gaulle, qui souhaite que la France libérée se dote d’une presse à la hauteur de l’image qu’il s’en fait, et pour ne pas faire revivre la « presse pourrie » de sinistre mémoire des années trente et des compromissions dans la collaboration, Hubert Beuve-Méry, ancien 1, journaliste auTempslance le 11 décembre 1944 un nouveau quotidien du soir :Le Monde. Dix ans plus tard, alors que son pari de réaliser un journal de référence se confirme, Hubert Beuve-Méry se donne pour nouvel objectif de développer un mensuel axé sur les relations internationales et au service de la diplomatie française :Le Monde diplomatique, un mensuel dont le premier numéro parait en mai 1954.
1. Avec lequel il a rompu lorsque celui-ci s’est enlisé dans la collaboration. LireParoles écrites, livre d’entretiens entre Hubert BEUVE-MÉRY, Jean Claude BARREAUet Pierre-André BOUTANG, Grasset, 1991.
9
À sa naissance,diplomatiqueLe Monde une est publication restreinte, comme l’indique son sous-titre : « Journal des cercles consulaires et diplomatiques ». Le premier éditorial de la rédaction, « À nos lecteurs » annonce ses ambitions : « Ce journal se propose de doter les membres des services diplomatiques et consulaires de tous les pays et le personnel des principales organisations internationales, ainsi que leur famille, d’un organe consacré aux évènements et aux problèmes qui les intéressent tout particulièrement. » Il est précisé que « pour répondre à cette intention il doit avoir un caractère international, être rigoureusement objectif et s’abstenir de prendre position à l’égard des affaires intérieures des divers pays ». Son tirage ne dépasse pas, pour les premiers numéros, quelques milliers d’exemplaires, et le mensuel n’est disponible que sur abonnement. Constitué autour d’un unique rédacteur, l’ancien 2 journaliste hongrois François Honti , ce journal se nourrit du réseau des correspondants étrangers du quotidienLe Monde ainsi que des membres du service étranger de celui-ci. Il est complété par des textes et tribunes de personnalités de la vie politique internationale. Il tient en huit pages.
2. Journaliste politique, ayant pendant de longues années, avant la guerre, représenté à Paris,Pesti Hirlap, le plus important quotidien de Budapest ; il avait fait une partie de ses études en France et se consacrait depuis trente ans à l’étude des problèmes internationaux.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.