Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 14,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

L'identité au travail - 4e édition

de presses-de-sciences-po

La cause de la science - article ; n°1 ; vol.106, pg 3-10

de Actes-de-la-recherche-en-sciences-sociales

Vous aimerez aussi

Le Coran

de fayard

Vise le soleil

de fayard

suivant
Après deux siècles d’un culte de la société qui a soumis les acteurs sociaux à la loi de la Raison, de l’Histoire ou de la Puissance, n’est-il pas temps de remettre en question notre représentation de la vie sociale ? A une conception centrée sur les notions d’évolution, d’institution et de participation, de substituer une image mettant en avant les idées d’autoproduction, de mouvement social et de sujet ?
Ce changement dans la pensée correspond au passage, que nous vivons aujourd’hui, de la société industrielle, organisée comme une entreprise ou comme une armée, et qui cherche avant tout à dominer la nature, à un nouveau type d’organisation sociale capable d’agir plus directement sur les conduites et les relations sociales, notamment par la production d’informations, de langages, d’images.
La vie sociale ne peut plus, désormais, être comprise comme manifestation d’une essence – ou d’exigences fonctionnelles – mais comme constante invention, à travers des conflits et des négociations, des règles de la vie collective.

Après dix ans de recherches concrètes sur différents mouvements sociaux, Alain Touraine reprend ici la réflexion fondamentale qu’ouvraient des livres tels que Sociologie de l’action, Production de la société, Pour la sociologie.