Où va le mariage ?

De
Publié par

François Hollande avait promis d’ouvrir le mariage et l’adoption aux couples homosexuels : un projet de loi a vu le jour le 7 novembre 2012. Si cette promesse répond à un souhait ancien des associations de défense des gays et lesbiennes, si nos contemporains semblent s’être acclimatés à l’idée d’unions entre personnes du même sexe, le « mariage pour tous » est une révolution sociétale majeure. Déjà les opposants se mobilisent, les arguments fusent, les sondages sont hésitants, l’issue de la discussion à l’Assemblée nationale risque d’en surprendre plus d’un.
Le mariage convient-il à tous ? C’est la question majeure de ce début du XXIe siècle que pose cet essai historique qui retrace la métamorphose récente et radicale de la famille. L’élargissement du mariage aux couples du même sexe intervient au moment où l’on parle d’une « crise du mariage ». Pourquoi désirer se marier alors que beaucoup de nos contemporains n’y aspirent plus ? Peut-on se passer d’une institution qui sert à perpétuer le patrimoine affectif, financier et biologique à travers les enfants ?
Entre la conception historique, politique et juridique du mariage et la représentation que s’en fait actuellement la plupart des citoyens, il y a un fossé béant. Et pourtant le mariage n’est pas condamné et paraît s’adapter aux mœurs actuelles. 
Cet essai interroge donc les fondements démocratiques de nos sociétés. Le mariage, longtemps vécu comme un formidable régulateur social, doit désormais vivre à l’ère des masses, des individualités et de l’égalité : pour le meilleur et pour le pire.

Publié le : mercredi 27 février 2013
Lecture(s) : 56
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213675961
Nombre de pages : 224
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
François Hollande avait promis d’ouvrir le mariage et l’adoption aux couples homosexuels : un projet de loi a vu le jour le 7 novembre 2012. Si cette promesse répond à un souhait ancien des associations de défense des gays et lesbiennes, si nos contemporains semblent s’être acclimatés à l’idée d’unions entre personnes du même sexe, le « mariage pour tous » est une révolution sociétale majeure. Déjà les opposants se mobilisent, les arguments fusent, les sondages sont hésitants, l’issue de la discussion à l’Assemblée nationale risque d’en surprendre plus d’un.
Le mariage convient-il à tous ? C’est la question majeure de ce début du XXIe
siècle que pose cet essai historique qui retrace la métamorphose récente et radicale de la famille. L’élargissement du mariage aux couples du même sexe intervient au moment où l’on parle d’une « crise du mariage ». Pourquoi désirer se marier alors que beaucoup de nos contemporains n’y aspirent plus ? Peut-on se passer d’une institution qui sert à perpétuer le patrimoine affectif, financier et biologique à travers les enfants ?
Entre la conception historique, politique et juridique du mariage et la représentation que s’en fait actuellement la plupart des citoyens, il y a un fossé béant. Et pourtant le mariage n’est pas condamné et paraît s’adapter aux mœurs actuelles. 
Cet essai interroge donc les fondements démocratiques de nos sociétés. Le mariage, longtemps vécu comme un formidable régulateur social, doit désormais vivre à l’ère des masses, des individualités et de l’égalité : pour le meilleur et pour le pire.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Mariage de même sexe et filiation

de editions-de-l-ecole-des-hautes-etudes-en-sciences-sociales

Quand l'amour et l'État rendent aveugle

de presses-de-l-universite-du-quebec