Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Pourquoi la tolérance

De
224 pages
Pourquoi la tolérance est-elle un impératif si puissant ? C'est au nom de la liberté que chacun d'entre nous se proclame tolérant. Mais une telle tolérance ne s'anéantit-elle pas dans la loi du plus fort ? Et si nous supportons chez les autres des idées et des actions que nous désapprouvons, est-ce seulement par lassitude ou indifférence ?
L'idée de tolérance est née dans le contexte des guerres de Religion, mais ce n'est qu'au siècle des Lumières qu'elle s'est imposée comme la vertu spirituelle et sociale par excellence. Au fil du temps, tandis que s'est élargi le champ de la tolérance, ses avocats ont repris les mêmes arguments. Etre tolérant, c'est d'abord respecter l'ordre et l'harmonie du monde - c'est à dire obéir aux commandements de Dieu ou de la Nature. C'est aussi le meilleur moyen de parvenir aux fins supérieures de l'humanité, qu'il s'agisse de la féléicité éternelle, du bien-être commun ou du triomphe de la vérité. Enfin, c'est parier sur la liberté humaine sans laquelle notre existence ne serait que le résultat d'un déterminisme sans espoir. Ce livre nous invite à découvrir ce débat ininterrompu qui fait de la tolérance une valeur universelle.
Philippe Sassier est docteur d'Etat en science politique. Il a publié Du bon usage des pauvres. Histoire d'un thème politique, Fayard, 1990.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Pourquoi la tolérance est-elle un impératif si puissant ? C'est au nom de la liberté que chacun d'entre nous se proclame tolérant. Mais une telle tolérance ne s'anéantit-elle pas dans la loi du plus fort ? Et si nous supportons chez les autres des idées et des actions que nous désapprouvons, est-ce seulement par lassitude ou indifférence ?
L'idée de tolérance est née dans le contexte des guerres de Religion, mais ce n'est qu'au siècle des Lumières qu'elle s'est imposée comme la vertu spirituelle et sociale par excellence. Au fil du temps, tandis que s'est élargi le champ de la tolérance, ses avocats ont repris les mêmes arguments. Etre tolérant, c'est d'abord respecter l'ordre et l'harmonie du monde - c'est à dire obéir aux commandements de Dieu ou de la Nature. C'est aussi le meilleur moyen de parvenir aux fins supérieures de l'humanité, qu'il s'agisse de la féléicité éternelle, du bien-être commun ou du triomphe de la vérité. Enfin, c'est parier sur la liberté humaine sans laquelle notre existence ne serait que le résultat d'un déterminisme sans espoir. Ce livre nous invite à découvrir ce débat ininterrompu qui fait de la tolérance une valeur universelle.

Philippe Sassier est docteur d'Etat en science politique. Il a publié Du bon usage des pauvres. Histoire d'un thème politique, Fayard, 1990.