Qui gouverne en Europe ?

De
Publié par

L'Europe politique naît sous nos yeux _ et c'est tout juste si nous mesurons combien nous sommes peu avertis de ce qui l'agite. Que se passe-t-il au-delà de ces frontières qui lentement se dissolvent, que savons-nous de ces voisins qui sont déjà presque nos concitoyens?

Beaucoup d'évolutions qui frappent les Français remuent l'ensemble des vieilles démocraties. " Partitocratie ", " technocratie ", " syndicratie ", " médiacratie ", " sondocratie ": les frissons qui animent l'Hexagone ne sont inconnus nulle part en Europe. Le déclin du parlement n'est pas une spécialité française. Partout, les médiateurs traditionnels sont concurrencés par des acteurs nouveaux. La crise des allégeances traditionnelles a secoué la carte des partis sur l'ensemble du continent et rendu l'art du gouvernement difficile dans tous les pays. Pourtant ceux-ci ont trouvé des réponses particulières au défi posé par les institutions, les régions, les courants et les groupes sociaux qui se disputent la réalité du pouvoir. C'est au miroir des autres que l'on se connaît bien: la comparaison, qui souligne l'originalité et les faiblesses des différents systèmes politiques de l'Europe de l'Ouest, porte une lumière crue sur les carences de l'Etat français.

Dominique Pélassy, docteur en science politique, est chercheur au C.N.R.S.
Publié le : mercredi 26 février 1992
Lecture(s) : 36
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213659565
Nombre de pages : 430
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L'Europe politique naît sous nos yeux _ et c'est tout juste si nous mesurons combien nous sommes peu avertis de ce qui l'agite. Que se passe-t-il au-delà de ces frontières qui lentement se dissolvent, que savons-nous de ces voisins qui sont déjà presque nos concitoyens?

Beaucoup d'évolutions qui frappent les Français remuent l'ensemble des vieilles démocraties. " Partitocratie ", " technocratie ", " syndicratie ", " médiacratie ", " sondocratie ": les frissons qui animent l'Hexagone ne sont inconnus nulle part en Europe. Le déclin du parlement n'est pas une spécialité française. Partout, les médiateurs traditionnels sont concurrencés par des acteurs nouveaux. La crise des allégeances traditionnelles a secoué la carte des partis sur l'ensemble du continent et rendu l'art du gouvernement difficile dans tous les pays. Pourtant ceux-ci ont trouvé des réponses particulières au défi posé par les institutions, les régions, les courants et les groupes sociaux qui se disputent la réalité du pouvoir. C'est au miroir des autres que l'on se connaît bien: la comparaison, qui souligne l'originalité et les faiblesses des différents systèmes politiques de l'Europe de l'Ouest, porte une lumière crue sur les carences de l'Etat français.


Dominique Pélassy, docteur en science politique, est chercheur au C.N.R.S.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.