Stop sorcellerie

De
Publié par

« En réalité, seules vos convictions vous placent au front, et votre ferme assurance dans ce que vous faites vous révélera comme un leader au monde. Détournons-nous avec dernière énergie des choses qui nous ruinent. Tournons nos dos contre la sorcellerie qui endeuille nos nations, nos familles, car il n’y a qu’un peuple développé qui peut donner naissance à une nation développée. Seul un peuple délivré et libre peut construire et reconstruire une nation dont les fondements ont besoin d’être revus par le réparateur des brèches. Afrique, seule toi-même peut changer ta face, en commençant par tes filles et tes fils, leur donner la dignité, la rigueur dans le travail et combattre les vautours. Bougeons et l’Afrique bougera. »


Publié le : mercredi 6 avril 2016
Lecture(s) : 3
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782334080545
Nombre de pages : 208
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composér Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-334-08052-1

 

© Edilivre, 2016

 

 

La loi du 11 mars 1957 interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement des auteurs ou des ayant cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles 425, L.335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle.

Dédicace

Je dédie ce livre affectueusement à quiconque souffre, se reconnaissant captif et à n’importe qui se trouvant victime de la sorcellerie, qui désirerait recevoir la délivrance même si la science, ni la médecine n’a aucune panacée, ce livre vous apporte une panacée très pratique pour votre cas.

Je le dédie amicalement à celles ou ceux qui ne sont pas peut-être au courant que Jésus-Christ continue son ministère de délivrance et de transformation des vies jusqu’aujourd’hui.

Que Dieu vous Bénisse.

 

N copie

J’ai toujours pensé que le vrai ministère des affaires étrangères dans un pays, devrait être le ministère de la culture. Il n’y a pas de plus grands ambassadeurs d’une nation que des artistes et des sportifs. Les ambassadeurs de la culture représentent la nation par leurs œuvres. Ils sont très loin d’être considérés comme des miroirs dans nos nations, ils sont par contre des gens sans valeur, qui se cherchent jusqu’au dernier jour de leur vie. Les ambassadeurs de la nation ne sont pas les diplomates, ce sont les Ecrivains, les Musiciens, les peintres, les sculpteurs, les sportifs…

Slam
« On ne bâtit jamais dans le noir » !

C’est vous ! C’est vous ! C’est vous, qui avez prêté serment devant Dieu et les hommes que les choses vont changer.

Je m’adresse aux assermentés : Douaniers, Magistrats, Docteurs, Politiciens, Hommes d’Eglise, Hommes d’Affaires : Tous, élus du peuple.

Le bonheur du peuple dépend de la manière dont vous allez honorervos engagementset diriger.

On ne bâtit jamais dans le noir !

Dans le noir, il y a la confusion.

Dans le noir, on tâtonne. Dans le noir, on ne voit pas clair.

Ceux qui sont dans le noir, pensent bien voir, alors qu’ils ne voient rien.

Ils ont parfois la volonté de bâtir, mais on ne bâtit jamais dans le noir.

Ceux du noir sont toujours prioritaires, bénéficiaires, majoritaires, propriétaires et toujours au-dessus de la loi. On ne bâtit jamais dans le noir ! Comment voulez-vous croire que le corrupteur, le corrompu, soit celui qui condamne la corruption ?

Que le receleur soit celui qui condamne le voleur ?

Mécontentement populaire. Tout a commencé quand un homme a eu le courage de dénoncer.

Oh le monde ! A l’époque du plus fort qui règne, le faible se tait.

On ne bâtit jamais dans le noir !

Dans le noir, les riches ne font que s’enrichir,les pauvres que s’appauvrir, le plus faible meurt du choléra, du paludisme, par manque d’une nivaquine, ailleurs par manque du pain et beaucoup plus par ignorance. Et le reste se plait de vivre dans le luxe comme si cette vie était un arrangement permanent.

Où est l’avenir de l’Africain ? Où est donc l’avenir de nos pays ?

Dans le noir, on acclame les grands voleurs et les petits voleurs sont jetés en prison. Dans le noir, le coupable est libéré et l’innocent est condamné.

Le changement promis, dans le noir, est-il possible ? Qu’allons-nous nous-même changer ?

La constitution ou les éternels ministres ?

F.A.O, où es-tu ? Que dis-tu du noir ?

O.M.S, où es-tu ? Que dis-tu du monde ?

O.N.U, où es-tu ? Que dis-tu du monde ?

Droits de l’homme, où es-tu ?

Liberté d’expression, tu me manques !

Droits de citoyenneté, tu me fais défaut !

Ah justice, viens !

On ne bâtit jamais dans le noir !

La justice élève une nation. La vérité libère et affranchit une nation. La liberté et la paix des âmes font la force de la nation.

Et Dieu bénit et affermit une nation.

On ne bâtit jamais dans le noir !

On ne bâtit jamais dans le noir !

N.E.NGOUAMA.

Remerciements

En écrivant mon mot de remerciement, je dirais tout d’abord un grand merci au Grand Roi, Chef de l’autorité suprême qui, grâce à sa Puissance à travers Stop Sorcellerie, a non seulement dérangé le monde, mais aussi terrassé l’enfer et son chef.

Merci à vous qui avez donné du temps pour prier et de votre argent, pour la publication et la promotion de ce livre. Car, maintenant, plus rien ne nous fait peur, encore et encore nous nous sommes révoltés, et jamais l’impie ne paraitra aussi longtemps que nous serons toujours dans le monde.

Je suis convaincu que cette version révisée, vous fera voler dans les hautes altitudes afin d’opérer comme des véritables aigles en Christ.

Nous avons vaincu l’enfer et son chef !

Préface

Dès ma première rencontre avecNinos Ezéchias NGOUAMAle Prophète, je ne savais pas que j’étais en face d’un homme de guerre que j’ai fini par découvrir en l’an 2003, apprécié, et que je porte également dans mon cœur, pour cette grâce que le Seigneur Jésus-Christ lui a accordée dans la délivrance des captifs utile pour le corps de Christ.

Poussé par la Puissance du Saint-Esprit, il a traversé le fleuve pour solliciter ma modeste pierre de contribution afin de rendre parfaite cette œuvre en l’honneur de notre Dieu.

Premièrement, j’ai cru avoir affaire à un homme de Dieu moins sérieux, qui n’a que son regard orienté aux hommes et non à Dieu, le rémunérateur de tous ceux qui le cherchent.

J’ai vu en lui, un homme qui se connait, très courageux, qui sait oser là où les grands ont parfois du mal à s’exprimer.

Il croit à la puissance de Dieu comme seule source de miracles, de guérisons et de délivrance.

Quand on me l’a annoncé dans mon bureau, en me disant qu’il y a un éminent homme de Dieu qui vient du Congo-Brazzaville pour chercher à me rencontrer, j’ai cru que c’était un des grands noms que j’écoute souvent, mais ce n’était pas le cas.

Il était tout court et mince, bien habillé et sourire aux lèvres, je pensais qu’il venait pour une affaire de santé ou d’argent.

Après avoir prié avec moi, il me dit qu’il apportait le manuscrit d’un livre et il me demanda de le lire et ensuite le préfacer.

Après une sérieuse lecture du manuscrit, l’Esprit du Seigneur m’incita à cœur de faire ce qu’il me demanda. Ainsi, je commençai à comprendre qu’il y avait des hommes qui pouvaient travailler pour le Seigneur, en ayant une si grande passion du salut des âmes perdues et surtout un souci pour le salut des séculiers qui nous entourent que parfois les hommes d’églises rejettent du fait qu’ils soient occultistes, alors qu’ils ne sont que des âmes perdues. Moi, je fus tout d’abord touché par ses écrits et dis au Seigneur : Bénis cet homme !

De grands évènements marquèrent l’histoire.

Des fléaux secouèrent ce monde : des guerres, des famines, des épidémies, et aujourd’hui le sida, devenu l’un des plus principaux maux qui du jour au lendemain, massacrent des vies humaines comme une bombe au milieu d’un groupe des commerçants vendant dans un grand marché.

Tous ces faits ont été des événements qui ont bouleversé les hommes et les organisations mondiales.

Contre les guerres, les hommes ont pensés créer l’O.N.U mais, voyez-vous comment les guerres continuent à déchirer ce monde ?

Contre les maladies, ils ont créé l’O.M.S mais, elle ne trouve aucune panacée pour mettre fin à ces maladies.

La F.A.O fut créée, mais la famine continue à détruire les humains, particulièrement dans les pays comme : L’Ethiopie, la Somalie, le Rwanda, le Soudan et bien d’autres que le temps nous ferait défaut de citer.

Tant d’organisations pensent mettre fin à certains fléaux qui ne cessent d’ôter la paix sur la terre des humains, mais elles ne parviennent pas à atteindre leurs objectifs. Car, leurs stratégies sans Dieu ne sont qu’échecs et chaos.

La sorcellerie ne secoue pas seulement l’Afrique, mais aussi le monde entier. Pour cela, aucune organisation mondiale ne pense à sa fin, sauf Jésus-Christ le seul qui a les meilleures stratégies pour apporter la paix sur la terre des humains.

Il est le seul en qui les humains peuvent trouver la restauration et la paix tant recherchées.

Ainsi, nous disons que la fin de ce présent système des choses est imminente et inévitable car, très bientôt Jésus-Christ mettra fin au règne de Satan et de celui de ses ouvriers.

Voilà pourquoi, « si vous entendez sa voix » par le message de vie qu’apporte ce livre, « n’endurcissez pas votre cœur », ouvrez votre cœur et acceptez Jésus-Christ dans votre vie comme votre Seigneur et Sauveur personnel.

Alors, Dieu changera votre cœur de pierre en chair.

Il changera votre vie et vous donnera un cœur nouveau qui ne sera plus habité par la sorcellerie mais, rempli du Saint-Esprit.

Le seul but de Dieu, c’est de vous voir changer de vie, devenir de nouvelles créatures, afin que les choses anciennes passent et qu’un jour nouveau commence dans votre vie.

Renoncez à la sorcellerie, parce que Jésus-Christ revient bientôt juger ce monde, et quel sera votre sort ?

Le Psaume 107 verset 20 déclare : « Il envoya sa parole et sa parole les délivra ».

Les pages de ce livre recueillent des vérités qui, depuis plusieurs décennies, ne font plus surface tant dans les églises que dans les sociétés. Raison pour laquelle, je vous recommande « STOP SORCELLERIE », un véritable don de Dieu pour nous éclairer en ce temps de la fin.

Que Dieu vous Bénisse !
Bonne lecture !

Révérend PasteurKUTINO FERNANDO

Introduction

Qui pouvait se rendre compte que ce livre entrerait dans les palais royaux ? C’est en prenant le risque de faire une chose que les autres trouvent impossible à faire qu’on fini par se distinguer. Celui qui ne veut pas mener une lutte pacifique pour le bien des autres, alors qu’il en a les moyens, est pire qu’un terroriste.

« C’est en revenant à un endroit où rien à bouger qu’on peut vite se rendre compte à quel point on a changé ! » Nelson MANDELA.

J’avais plein de doute, en écrivant ce livre, je n’avais pas peur de dire sans froid aux yeux certaines vérités sans passer par mille chemins, sans craindre pour ma vie les menaces de ceux qui ont des pierres à la place des cœurs. Je ne m’imaginais pas en seul instant que ma position pour la littérature engagée me conduirait sur un chemin de bataille sans fin contre les antis peuple, les antis valeurs, et ensuite, que cette littérature engagée m’ouvrirait la voie pour porter haut l’étendard de la vraie vie, celle que Christ donne.

En réalité, seules vos convictions vous placent au front, et votre ferme assurance dans ce vous faites vousrévéleracomme un leader au monde.

En menant certaines études sociologiques dans la plupart des pays africains et particulièrement au Congo, nous nous sommes rendus compte des dégâts, des destructions, de la chute de nos sociétés, de la dégradation du point de vue moral, mental, socio-économique, militaire, culturel, administratif et même religieux. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point les effets de la sorcellerie changent les mentalités des peuples ? Combien de foyers, de nations ne sont-ils pas en train de subir les atrocités de la sorcellerie ? Combien de personnes ne meurent-elles pas des maladies non expliquées par la médecine ? Combien de gens ne perdent-ils pas d’emplois à cause des esprits de poursuite des familles ? Sans citer le nombre de femmes qui errent ça et là sans foyers, parce que les effets de la sorcellerie, lient en elles le célibat ?

Ces effets, résultats et statistiques, nous poussent à prendre une décision pour dire Stop à ce fléau. Car, la vraie et la réelle problématique que nous avons en Afrique est la bataille contre les forces de la sorcellerie qui règnent autour de nous

La cause de nos malheurs, nos souffrances, la stagnation dans la vie de certaines personnes, la non-jouissance de tout ce que nous avons comme richesse dans nos pays, le manque d’électricité, est un problème spirituel de gestion avec leur pouvoir occulte. La sorcellerie dans le temps moderne se pratique en cachette et vous ne pouvez pas imaginer à quel niveau les dégâts sont graves, et que nous risquerons sûrement d’être dans les jours à venir des proies dudit fléau.

Nous devons nous lever car, ces forces de l’occultisme dans un pays, empêchent la propagation de la Bonne Nouvelle du Royaume des cieux.

Même pour ce qui est du retour de Jésus-Christ, la sorcellerie empêchera plusieurs personnes à être enlevées.

Mais gloire soit rendue à Dieu car, notre seule espérance en Christ consiste en ce qui est céleste. C’est pourquoi, il est écrit : « Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les hommes les plus malheureux de la terre ».

Nous devons nous lever pour que le royaume de Jésus-Christ s’installe dans les cœurs des fils de Dieu qui sont manipulés par Satan.

C’est vrai qu’elle est réelle, d’où nous disons même qu’il y a des preuves qu’elle existe car, douter de la sorcellerie, c’est nier l’existence du diable, tandis que la Bible nous confirme son existence et nous rassure que seul Jésus-Christ mettra fin à son règne.

Que Dieu vous Bénisse !

 

Première partie

La sorcellerie monnaie courante

Chapitre I
Qu’est-ce que la sorcellerie ?

La sorcellerie vient du mot sort, qui se définit comme étant une action de faire du mal à l’autre. Elle est dans son vrai sens l’art de nuire aux autres.

Elle est aussi une maladie mentale qui engendre beaucoup de mauvais caractères qui poussent ceux qui en sont sous l’emprise de nuire aux autres.

Si elle est mentale, cela signifie qu’elle s’installe dans le cœur et produit les mauvaises passions ou les mauvaises pensées, ensuite monte au niveau du cerveau qui l’a fait exécutée comme un comportement. Par la mauvaise pensée, elle agit correctement et cela peut même être défendue et soutenue comme un comportement. La sorcellerie la plus grave de nos sociétés est celle qui est mentale, car elle nuit et fait tout pour détruire. Tout acte est le produit de la pensée. Voilà pourquoi je soutiens que la sorcellerie est une maladie mentale qui affecte la moralité des hommes.

Il y a plus de vingt ans, les pratiques de la sorcellerie étaient occultes. Mais aujourd’hui, Les pancartes, les affiches, le manque de résistance aux propositions du diable et même les émissions d’initiation à la sorcellerie, à la radio, à la télévision, sur internet, dans les magazines, et par tous les moyens de communications sont devenues monnaie courante.

Les choses honteuses et dévastatrices que nous ne saurons tolérer. Ephésiens 5 : 11 me dit :« N’ayez rien de commun avec les œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les ».

A travers cette référence biblique, le Seigneur Jésus-Christ nous ordonne de dénoncer et détruire les œuvres des ténèbres.

Ainsi, la prédication de la croix, est le moyen clé pour arrêter la progression de ce fléau. C’est pour cette raison d’ailleurs que le fils de l’homme est apparu sur terre.

Pour tous les hommes, l’amour de Dieu nous pousse à lancer un ultimatum à ces derniers de se repentir au risque de susciter et d’attirer la colère de Dieu. Dans ce livre, nous dénonçons les œuvres infructueuses du monde des ténèbres. Aussi, nous indiquons certains chemins pour arrêter la sorcellerie et ses affres.

Nous disons sans risque de nous tromper, que le compte à rebours de la prophétie libérée par le prophète Esaïe au chapitre 8 le verset : 23« Les ténèbres ne régneront pas toujours sur la terre », a déjà commencé pour s’accomplir au temps fixé par Dieu.

Cela ne devrait étonner aucun enfant de Dieu quant à la pleine réalisation de cette sentence divine.

Nous sommes animés d’une colère sainte du fait que nous travaillons pour la fin du règne des sorciers, occultistes, francs-maçons, des démons de tout rang de l’enfer et son chef, ceci au nom de Jésus-Christ.

Selon Luc 10 : 18 Jésus déclare : « Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair ».

Nous confessons que Jésus-Christ est vivant aux siècles des siècles, Roi des rois, le Schilo, qui revient établir son royaume de paix et de justice.

Vous conviendrez avec nous, que si on ne pense pas au vol, on ne peut pas voler ?

C’est le même cas avec la sorcellerie, comme elle se traduit par des actes, nous serions d’accord qu’avant l’acte, il y a d’abord eu la pensée.

Plus loin, nous dirons qu’elle est l’ensemble des activités mauvaises des sorciers qui proviennent de leur chef le diable pour détruire l’humanité.

Ces activités mauvaises sont : La manipulation, l’imprécation, la malédiction, l’envoûtement, l’ensorcellement, le mauvais sort, les combats invisibles, le cannibalisme mystique ou non, la métamorphose d’un homme en animal ou en objet, etc.

Selon les anthropologues, la croyance en des forces surnaturelles et la pratique de rites magiques que ce soit pour les amadouer ou pour les déchaîner existent de tout temps et dans toutes les cultures et ce, quel que soit leur degré d’évolution.

Fait de civilisation, la sorcellerie est une manifestation mentale et sociale dans laquelle, derrière la superstition, reposent la parole, le pouvoir, la souffrance, la misère, l’espoir et la mort.

Jean 10 : 10 le confirme :« Le voleur ne vient que pour égorger, voler et détruire ».

« Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde ».

Chapitre II
La sorcellerie dévoilée par
la parole de Dieu

Comment la Sainte Parole de Dieu peut-elle se permettre de dévoiler un fléau aussi dangereux que celui-ci ? Cette question m’a été posée lors d’une conférence en Côte d’Ivoire l’année dernière. J’avais vraiment trouvé sa raison d’être, parce que la Bible a tout dit. Il n’y a aucun détail des sujets qui peuvent être à la une dont la Bible ne fait pas mention. Mais, quand la Parole de Dieu évoque une chose, c’est parfois dans l’intention de présenter les dangers. Ainsi, ayant scruté cette Parole sur les dangers de pratiquer la sorcellerie, je pouvais répondre à cette question dans ce chapitre.

Je tiens déjà à noter que la sorcellerie n’est pas un mot inventé par les chrétiens mais, c’est bien la Bible qui nous en parle.

Il est arrivé que ce sujet ait fait l’objet d’un tollé dans ma ville, suscitant dans les cœurs de très grandes interrogations ; C’est ainsi qu’un jour, j’ai été invité à une émission d’une des chaines de télévision dans mon pays pour donner un éclaircissement à ce sujet aussi bouleversant qu’il soit dans les milieux chrétiens.

Ce jour là, revêtu de la puissance d’en haut, non pas comme un spécialiste du domaine pour expliquer ce que c’est la sorcellerie mais, pour démontrer que la Bible en parle et l’interdit.

Monsieur Maixent FOUKOU, présentateur de ladite émission, m’a posé cette question aussi embarrassante :

– Alors, Ninos Ezéchias NGOUAMA, pourquoi vous en tant que serviteur de Dieu, vous parler de la sorcellerie ?

Merci pour la question : Premièrement, je ne suis pas l’auteur de la Bible.

La vérité de la Parole de Dieu est immuable et j’atteste que la Parole de Dieu ne suit l’opinion d’aucune génération. La Bible dit : « Lorsque vous entrerez dans le pays que l’Eternel Dieu vous a donné, vous n’apprendrez pas à imiter les pratiques de ces nations là ! ». Pour ne pas imiter ces pratiques, il faut tout d’abord les connaitre. Il faut les repérer. Pour les repérer, il faut que l’on soit capable de les dévoiler et de les exposer, parce que vous ne pouvez pas changer une chose qui ne vous dérange pas du tout.

La Parole de Dieu reste au-dessus des raisonnements humains qui, même quand la chose est écrite noir sur blanc, elle se veut à tout prix être compliquée, être déformée par ces mêmes raisonnements dès le départ. Depuis le commencement, c’est toujours l’esprit du raisonnement face à la vérité qui amène le maître du mal à avoir le dessus sur les humains. Le Maître du mal vint devant la femme et dit : « Dieu a-t-il réellement dit » ? Voilà la formule la plus populaire du diable quand il veut séduire ? Il sait très bien pousser l’homme à remettre en doute la vérité pour créer sa zizanie. Donc, faites attention, car sans discernement, il peut aussi vous avoir comme Eve !

Je n’ai pas honte d’en parler, parce que je suis au service de celui qui est plus fort que ce fléau. Ecoutez-moi très bien, qui est celui qui, depuis qu’il est né, n’a jamais entendu parler de la sorcellerie, ou alors les gens veulent tout simplement manifester de l’hypocrisie en faisant croire aux autres que la sorcellerie n’existe pas. Si pour certains, ils n’ont jamais été victimes ou esclaves de ce fléau, laissez-moi vous informez du moins, qu’il y a, à l’heure même à laquelle je parle, des milliers d’hommes et des femmes qui en sont sous l’emprise.

Voilà pourquoi, je ne parle pas pour ceux qui sont libres, mais bien au contraire pour ceux qui désirent recevoir l’aide de Jésus-Christ, parce que même Jésus-Christ, n’était venu que pour ceux qui étaient injustes.

Pendant que les pharisiens faisaient croire qu’ils ne pouvaient pas écouter le Seigneur Jésus-Christ, cela n’empêcha en aucune manière au Seigneur de faire miséricorde aux nécessiteux.

Dans la vie, il ne faut pas toujours croire que si vous, vous n’avez pas besoin de la guérison, que tout le monde autour de vous n’en a pas non plus besoin. Si pour vous, la sorcellerie est un mythe, laissez-moi s’il vous plait, aider ceux qui ont besoin de la délivrance car, ils sont plusieurs qui en souffrent et n’attendent plus que le secours de Jésus-Christ, parce qu’il était venu chercher et sauver les sorciers de même que d’autres pécheurs.

La Parole de Dieu nous parle de la sorcellerie pratiquée par les magiciens de pharaon. Il y avait des magiciens et des astrologues, qui prétendaient avoir des pouvoirs d’interpréter les songes : cela était aussi une forme de sorcellerie. Je ne dis pas que le don d’interprétation des songes est forcement de la sorcellerie, loin sans faux, sinon je mettrai en doute la Parole de Dieu concernant les dons spirituels. Mais, le cas ici est très différent avec eux, parce qu’ils recevaient leur pouvoir d’interpréter les songes en observant les astres et en donner la signification des songes.

Lisons Genèse 41 : 8 : « Le matin, le pharaon eut l’esprit agité et fit rappeler tous les magiciens et tous les sages de l’Egypte. Mais, personne ne put l’expliquer au Pharaon ».

Frères bien-aimés dans le Seigneur, je crois avoir affaire à des hommes mûrs qui comprennent les choses de l’Esprit. Ce que je ne veux pas que vous ignoriez, c’est que le Seigneur de gloire voyait Satan tombé du ciel comme un éclair. Autrement dit ; il le voyait vaincu, déchu, abattu, dépouillé et perdant à tout jamais.

Jésus n’a pas parlé toute sa vie que du diable, ni des démons moins encore de la sorcellerie, moins pire encore, Il n’a pas instruit les apôtres que le combat spirituel sera pratiqué tout leur ministère. Certes, Il ne l’a pas fait mais, Il l’a pratiqué. Jésus n’a jamais ignoré l’adversité, mais Il avait sa façon de comprendre cela divinement parlant. Ce n’était pas sa préoccupation, Il en avait une autre, celle de dire à Satan de dégager afin qu’Il propage le message du royaume. Dans son cœur bouillonnait le message de la repentance, Il gardait son attention orientée vers le salut des pécheurs.

Mais Pharaon avait placé toute sa confiance dans les magiciens qui ne détiennent que des puissances éphémères, au lieu de placer sa confiance dans le Tout-puissant, le rédempteur Jésus-Christ.

La Bible nous montre clairement que la sorcellerie est bel et bien une pratique occulte qui est là pour pouvoir imiter ou observer la volonté parfaite de Dieu au sein de l’humanité.

Exode 7 : 11-12 : déclare :« Mais, le Pharaon appela les sages, les sorciers et les magiciens d’Egypte, eux aussi, en firent autant par leurs pratiques occultes. Tous, ils jetèrent leurs bâtons qui devinrent des reptiles. Et le bâton d’Aaron engloutit leurs verges ».

Exode 8 : 13-15 :« Ils firent ainsi, Aaron étendit sa main avec son bâton et frappa la poussière de la terre, et elle devint des moustiques sur les hommes et sur les bêtes. Toute la poussière de la terre devint des moustiques dans tout le pays ; les magiciens employèrent leurs pratiques occultes pour produire des moustiques ; mais, ils ne purent pas. Les moustiques étaient sur les hommes et sur les bêtes. Alors, les magiciens dirent au Pharaon ; c’est le doigt de Dieu, laisse partir ce peuple ».

Nous en sommes témoins, parce que nous voyons comment les magiciens rencontre notre Seigneur Jésus-Christ et fléchissent leurs genoux, ils confessent publiquement que le Dieu que nous servons est un feu dévorant. Car, si nous nous mettons à écrire tous les témoignages ici, le nombre des pages de ce livre ne sauront être contenu dans votre mémoire. Tous les jours nous recevons ces magiciens dans nos bureaux, dans nos églises pour avoir accepté Christ, amenant des talismans que nous brûlons en public comme dans Actes 19 parce que, le Dieu des Apôtres est le même hier, aujourd’hui et éternellement.

On pourrait aussi parler de la sorcellerie pratiquée par le roi Saül et la femme sorcière qui avait un esprit de serpent qui lui permettait de prophétiser par la divination en invoquant les esprits des morts. 1 Samuel 28 : 7-15.

La Bible nous dévoile la sorcellerie pour que nous ne la pratiquions pas.

L’une des pratiques de la sorcellerie est l’invocation des esprits des morts dans les cimetières (La Nécromancie), la croyance aux cultes des ancêtres, le catch, la célébration de la toussaint, les fétiches, etc.

Aussi la sorcellerie pratiquée par le roi de Babylone qui s’était déshabillé et parti au carrefour à l’entrée de la ville pour jeter le sort contre tout le pays.

Et encore, en ce temps de la fin, le diable se déguise sous plusieurs formes dans un pays, il se place dans tous les lieux publics pour exercer son influence sur la plupart des habitants...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.