Tous les Dieux ne sont pas égaux

De
Publié par

Les dieux ne sont pas morts. Au contraire. Aujourd'hui, partout, ils renaissent. En Occident, avec le grand marché des nouvelles croyances. Ailleurs, en dictant leur loi plus que jamais. Comme hier, les religions continuent de façonner notre manière de vivre la politique et la morale, la guerre et la paix, la science et le sexe. Mais elles ne conditionnent pas les mêmes cultures, les mêmes sociétés. Et surtout pas les mêmes libertés.
« Tous les dieux ne sont pas égaux », ose proclamer Jean-Claude Barreau. Pour la première fois, les Révélations comme les Sagesses, le judaïsme, le christianisme, l'islam, mais aussi le bouddhisme, l'animisme et les matérialismes se trouvent confrontés à leurs vrais résultats pour l'humanité.
Voici un panorama historique sans concession qui permettra à tous de méditer les énigmes de l'existence. Un bilan décapant, sans idéologie, qui dérangera dans leur conformisme l'athée et le dévot. Un appel, enfin, à une éthique neuve où la laïcité et la transcendance ne s'excluent plus.

Publié le : mercredi 26 septembre 2001
Lecture(s) : 46
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709631617
Nombre de pages : 189
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les dieux ne sont pas morts. Au contraire. Aujourd'hui, partout, ils renaissent. En Occident, avec le grand marché des nouvelles croyances. Ailleurs, en dictant leur loi plus que jamais. Comme hier, les religions continuent de façonner notre manière de vivre la politique et la morale, la guerre et la paix, la science et le sexe. Mais elles ne conditionnent pas les mêmes cultures, les mêmes sociétés. Et surtout pas les mêmes libertés.
« Tous les dieux ne sont pas égaux », ose proclamer Jean-Claude Barreau. Pour la première fois, les Révélations comme les Sagesses, le judaïsme, le christianisme, l'islam, mais aussi le bouddhisme, l'animisme et les matérialismes se trouvent confrontés à leurs vrais résultats pour l'humanité.
Voici un panorama historique sans concession qui permettra à tous de méditer les énigmes de l'existence. Un bilan décapant, sans idéologie, qui dérangera dans leur conformisme l'athée et le dévot. Un appel, enfin, à une éthique neuve où la laïcité et la transcendance ne s'excluent plus.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.