Une poupée qui dit non

De
Publié par

    Enlevée à dix-huit ans par des Tsiganes dans sa Bulgarie natale, Galina Valkova devient lesclave dun clan mafieux. Prostitution, racket, trafic dêtres humains… Pendant quatre longues années, contrainte et forcée, elle partage leur quotidien et devient la favorite de leur chef. Dans un pays gangrené par la corruption, celui-ci impose sa loi et fait régner la terreur.
     « Quand je regarde en arrière, ce dont je suis stupéfaite, cest de linsensibilité que cette vie avait développée en moi. Jétais devenue comme lui. Je néprouvais plus rien. Et cest cela qui me fait le plus mal, aujourdhui encore. Il ne ma pas seulement battue, violée, vendue et privée de ma dignité en me prostituant. Il ma aussi dépouillée de tout ce que javais dhumain. Il a fait de moi un monstre. Il ma façonnée à son image. »
    Après plusieurs tentatives de fuite, la chance lui sourit enfin à la faveur dun séjour en France. En témoignant devant la justice française, elle fait lourdement condamner deux de ses proxénètes. Va-t-elle pouvoir enfin vivre libre ? Et de quoi ? On la félicite et on la laisse quitter seule, sans ressources ni protection, le palais de justice de Toulouse. La voilà abandonnée à elle-même, en situation précaire sur le territoire français alors que son témoignage lui interdit tout retour en Bulgarie de crainte de représailles…
    Pendant deux ans encore, la prostitution, lalcool, la drogue la retiennent prise au piège jusquà ce que, au prix dun effort surhumain, grâce à une association et à quelques amis, elle parvienne à sen extraire et à témoigner par ce livre.
    Une Poupée qui dit non relate lincroyable parcours dune jeune femme fragile et combative, résolue à tout braver pour enfin vivre libre et dans la dignité.
Publié le : mercredi 8 mars 2006
Lecture(s) : 37
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782702146378
Nombre de pages : 272
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
    Enlevée à dix-huit ans par des Tsiganes dans sa Bulgarie natale, Galina Valkova devient lesclave dun clan mafieux. Prostitution, racket, trafic dêtres humains… Pendant quatre longues années, contrainte et forcée, elle partage leur quotidien et devient la favorite de leur chef. Dans un pays gangrené par la corruption, celui-ci impose sa loi et fait régner la terreur.
     « Quand je regarde en arrière, ce dont je suis stupéfaite, cest de linsensibilité que cette vie avait développée en moi. Jétais devenue comme lui. Je néprouvais plus rien. Et cest cela qui me fait le plus mal, aujourdhui encore. Il ne ma pas seulement battue, violée, vendue et privée de ma dignité en me prostituant. Il ma aussi dépouillée de tout ce que javais dhumain. Il a fait de moi un monstre. Il ma façonnée à son image. »
    Après plusieurs tentatives de fuite, la chance lui sourit enfin à la faveur dun séjour en France. En témoignant devant la justice française, elle fait lourdement condamner deux de ses proxénètes. Va-t-elle pouvoir enfin vivre libre ? Et de quoi ? On la félicite et on la laisse quitter seule, sans ressources ni protection, le palais de justice de Toulouse. La voilà abandonnée à elle-même, en situation précaire sur le territoire français alors que son témoignage lui interdit tout retour en Bulgarie de crainte de représailles…
    Pendant deux ans encore, la prostitution, lalcool, la drogue la retiennent prise au piège jusquà ce que, au prix dun effort surhumain, grâce à une association et à quelques amis, elle parvienne à sen extraire et à témoigner par ce livre.
    Une Poupée qui dit non
relate lincroyable parcours dune jeune femme fragile et combative, résolue à tout braver pour enfin vivre libre et dans la dignité.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Phûlan Devî

de dhubinon

La stratégie du fou

de le-nouvel-observateur

La saga Mandela

de le-nouvel-observateur

suivant