La France doit agir

De
Publié par

Contrairement à d'autres pays, la France a trop longtemps différé les réformes et n'a pas encore consenti les efforts indispensables à son redressement. Pour le mener à bien, il s'agit maintenant de dissiper la confusion des diagnostics et de mettre de l'ordre dans les mesures à envisager.


Les pays qui ont réussi à se redresser ont tous distingué leur stratégie d'insertion dans la mondialisation des choix nationaux à opérer dans leurs réformes de structure. Les solutions trouvées ne sont pas toutes à dupliquer, mais elles montrent bien que les voies du succès économique se bâtissent autour d'une stratégie d'intégration mondiale et d'un consensus national.


Le présent livre s'attache à appliquer au cas français ces distinctions rarement expliquées, pour proposer un programme d'actions d'ensemble, réaliste et cohérent. Il demandera au président de la République de manifester au grand jour sa volonté de réforme et d'être le premier à oser, malgré les échéances électorales et les contraintes politiques, les mesures courageuses dont la France a besoin.




Jean-Louis Beffa est président d'honneur de la Compagnie de Saint-Gobain et coprésident du Centre Cournot pour la recherche en économie. Il est notamment l'auteur de La France doit choisir (Seuil, 2012)


Publié le : vendredi 25 octobre 2013
Lecture(s) : 10
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021112917
Nombre de pages : 192
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
Extrait de la publication
LA FRANCE DOIT AGIR
Du même auteur
La France doit choisir Seuil, 2012
Extrait de la publication
JEANLOUIS BEFFA
LA FRANCE DOIT AGIR
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, bd RomainRolland, Paris XIV
Extrait de la publication
ISBN 978-2-02-111290-0
©ÉDITIONSDUSEUIL,OCTOBRE 2013
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
Extrait de la publication
Sommaire
Le temps de l’action....................................................
PREMIÈREPARTIE Quel est le vrai problème français ?
1. Les conditions du redressement ............................. 2. Le problème français .............................................. 3. Les deux pans du déficit commercial ..................... 4. Les nouveaux défis de la concurrence mondiale....................................
DEUXIÈMEPARTIE Un programme d’action
5. Six réformes pour redresser la France ...................
TROISIÈMEPARTIE Pour un sursaut européen
6. Vers une euro-Europe .............................................
Conclusion ...................................................................
9
17 27 47
69
95
143
179
Letempsdelaction
La France doit agir. Elle n’a pas consenti les efforts devant lesquels, ces dernières années, d’autres pays n’ont pas reculé. Elle a laissé, avec la complaisance de l’ensemble de sa classe politique, son taux de chômage monter, ses comptes extérieurs se fragiliser, son endet-tement exploser, ses finances publiques se creuser, son industrie s’amenuiser, son effort de recherche ralentir… Les Français se sont relâchés au plus mauvais moment, lorsque sont apparus de nouveaux concurrents particu-lièrement offensifs sur la scène économique internatio-nale. Ils n’ont pas su mettre à profit quinze années de très forte croissance mondiale pour évoluer. Le capita-lisme français se retrouve inadapté au nouveau contexte économique international. La crise oblige à une diffi-cile prise de conscience. Elle ne rend que plus urgentes des réformes qui étaient depuis longtemps nécessaires. Dans ce contexte alarmant, François Hollande est arrivé au pouvoir il y a un an et demi environ. Après ces dix-huit mois d’exercice à la tête de l’État, quelles pre-mières conclusions peut-on tirer de son mandat – avant
9
LA FRANCE DOIT AGIR
d’en venir à une analyse structurée des difficultés éco-nomiques qu’il doit surmonter et des réformes qu’il lui faudra mener ? Et comment comprendre sa méthode de réforme ?
LebilandelanI
De l’an I, qui court jusqu’au printemps 2013, on peut dresser un bilan contrasté, dont se dégagent quelques initiatives prometteuses, mais dans un ensemble man-quant de cohérence et de clarté. Cette première année a vu la mise en œuvre de diverses promesses de cam-pagne, aux effets très souvent négatifs et particulière-ment mal compris à l’étranger, mais aussi de mesures bienvenues, au nombre plus limité. Au départ de la campagne présidentielle, François Hollande a dû composer avec le programme du Parti socialiste, rédigé sous la houlette de Martine Aubry, qui énumérait des engagements pour la plupart idéo-logiques et complètement inadaptés à la situation du pays. Puis le candidat a dû faire des concessions supplé-mentaires pour s’adjoindre le renfort électoral d’Europe Écologie Les Verts et du Front de gauche. L’an I s’en est évidemment ressenti. Au rang des concessions, il y a d’abord les promesses énergétiques : la fermeture de Fessenheim en 2016, la promesse d’une réduction de la part du nucléaire dans
10
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le modèle français depuis 1945

de presses-universitaires-de-france