//img.uscri.be/pth/57dc64cca2748cb6656a43efec09d56de1e8299b
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

LE MULTICULTURALISME 2EME EDITION

De
160 pages
Comment des individus d'origines culturelles différentes peuvent-ils parvenir à "vivre ensemble" sur un même territoire ? Telle est la question qui se pose avec de plus en plus d'acuité aujourd’hui. Faut-il garder confiance en l'intégration républicaine qui suppose originellement que chacun doit se dépouiller de sa culture particulière pour appartenir à la "communauté des citoyens" ? Au contraire, ne faudrait-il pas désormais entendre ceux qui revendiquent la reconnaissance de leurs différences culturelles pour ne plus se sentir "exclu" de la communauté nationale ? S'interroger ainsi que le devenir de la Nation, sur les tensions - voire les fractures - qui ne cessent de s'y développer, est désormais devenu un impératif. L'objectif de ce livre n'est pas de revenir sur chacun des faits d'actualité démontrant que le multiculturalisme progresse, mais bien d'analyser les différentes pensées intellectuelles s'y rapportant. Il s'agit donc de comprendre pour mieux réfléchir à l'avenir de notre République.
Voir plus Voir moins
ThèmesDébatssociété & Collection dirigée parÉric Keslassy
Le multiculturalisme
M e i d a d B é n i c h o u Docteur en sciences politiques (EHESS), enseignant
Retrouvez toute la collectionThèmesDébats & sur notre site
www.editions-breal.fr
© Bréal 2015 Toute reproduction même partielle interdite. ISBN : 978 2 7495 3397 1
AVANTPROPOS
En 2011, Nicolas Sarkozy déclare que le multicultu ralisme se solde par un « échec » en France. On peut bien sûr commencer par s’étonner que des principes jamais mis en application puissent échouer, mais le propos du président de la République de l’époque signalait surtout qu’une nouvelle période de réflexion autour de l’efficacité des modèles d’inté gration des immigrés et, par extension, de leurs enfants devait s’ouvrir. Comment des individus d’origines culturelles diffé rentes peuventils parvenir à « vivre ensemble » sur un même territoire ? Telle est la question qui se pose avec de plus en plus d’acuité. Fautil ne pas dévier de l’intégration républi caine qui suppose originellement que chacun doit se dépouiller de sa culture particulière pour appartenir à la « communauté des citoyens » ? Au contraire, estil désormais nécessaire d’entendre ceux qui revendiquent la reconnais sance de leurs différences culturelles pour mieux se sentir dans la communauté nationale ? S’interroger ainsi sur le devenir de la Nation, sur les tensions – voire les fractures – qui ne cessent de s’y développer, est désormais devenuun impératif. La seconde édition de cet ouvrage s’imposait donc.Son auteur, Meidad Bénichou, en a actualisé et augmenté le contenu. L’objectif de ce livre n’est pas de revenir sur chacun des faits d’actualité démontrant que le multiculturalisme progresse, mais bien d’analyser les différentes penséesintellectuelles s’y rapportant. Il s’agit donc de comprendre pour mieux réfléchir à l’avenir de notre République.
Le 11 janvier 2015,
Éric Keslassy Directeur de la collection « Thèmes et Débats Société ».
SOMMAIRE
AVANTPROPOS....................................................................................... 3
INTRODUCTION...................................................................................... 7
CHAPITRE1 Qu’estce que le multiculturalisme ?..................... 11 1. – Le multiculturalisme comme définition de la situation ............... 13
2. – La valorisation de l’identité .......................................................... 15 a. – L’identité : le produit d’un rapport aux autres................................... 15 b. – Le contexte moderne................18......................................................... c. – Une nécessaire valorisation de l’identité............................................. 18
3. – Le multiculturalisme comme régime sociopolitique ................... 20 a. – Les traits de la politique de reconnaissance......................................... 20 b. – Le droit à la différence...................................................................... 21
4. – Un exemple d’État multiculturaliste : le Canada ......................... 29
Conclusion ........................................................................................... 32
CHAPITRE2– Le multiculturalisme s’opposetil au principe républicain d’égalité ?......................... 33
1. – Le principe républicain d’égalité .................................................. 35 a. – L’émergence de l’idée moderne d’égalité36 ............................................ b. – Le principe républicain d’égalité des chances ...................................... 39
2. – Des droits libertés aux droitscréances ........................................ 42
3. – Discrimination positive et égalité ................................................ 46 a. – Une double mise en œuvre de la discrimination positive ..................... 47 b. – La rupture avec le principe républicain d’égalité................................ 51 c. – Les droits minoritaires comme ultime étape dans le devenir de la citoyenneté ........................................................ 52
Conclusion ........................................................................................... 59
CHAPITRE3– Multiculturalisme et individualisme....................... 63 1. – L’individualisme : contours d’un phénomène social moderne ..... 64 a. – Conditions historiques de l’émergence d’une société individualiste........ 64 b. – Un principe préconisé....................................................................... 67 2. – L’individualisme et les cadres politiques démocratiques .............. 70 a. – Individualisme, démocratie et Étatnation......................................... 70 b. – Individualisme et multiculturalisme.................................................. 73 c. – Les limites de l’émancipation par le multiculturalisme........................ 77
Conclusion ........................................................................................... 81
CHAPITRE4– Le modèle français républicain............................... 83 1. – Le processus historique ................................................................ 85
2. – La nation républicaine .................................................................. 90 a. – Un modèle français de la nation ?..................................................... 90 b. – Un modèle français d’intégration...................................................... 98
3. – Les outils de l’intégration aujourd’hui ....................................... 124 a. – Comment devienton français ? ...................................................... 124 b. – Le contrat d’accueil et d’intégration ................................................ 126 c. – La lutte contre les discriminations ................................................... 128
Conclusion ......................................................................................... 132
CHAPITRE5– La société française estelle multiculturelle ?..... 133 1. – Qu’estce qu’un immigré ? ......................................................... 135
2. – Histoire et chiffres de l’immigration en France ........................ 135
2. – Quel « creuset français » ? ......................................................... 141
Conclusion ......................................................................................... 145
CONCLUSION..................................................................................... 147
BIBLIOGRAPHIE.................................................................................. 151
6
LECHÔMAGE
INTRODUCTION
L’émergence au début des années 1980 d’un volet culturel au sein de la réflexion à propos de l’intégration des immigrés en France a élargi le cadre de la questiondu vivre ensemble. En l’occurrence, cette prise en compte nouvelle d’une dimension culturelle inhérente auprocessus d’intégration a ouvert la voie à l’importation dans l’Hexagone des théories du multiculturalismevenues des campus américains. Le multiculturalisme est un terme polysémiquedont les limites sont devenues de plus en plus difficiles àdéterminer, à mesure qu’il en est venu à former un mot de passe de notre époque, circulant parfois sans réserve dans le débat public. Mais si l’on s’en tient à ce qu’en disent les auteurs dit multiculturalistes ou, empiriquement, à ce que l’on peut observer au sein d’États multiculturalistes, alors on définira globalement le multiculturalisme commeun programme, voire comme un régime politique, vouéà la valorisation, à la promotion et à la sauvegarde dupluralisme culturel au sein d’une société donnée. Tout s’est passé comme si parallèlement à ladécouverte (ou à la suite de celleci) que le processus d’intégration au sein d’une nation comporte aussi desressorts culturels, la société française avait manifesté plus d’ouverture aux cultures immigrées, lesquelles, de leur côté, en se déprivatisant, allaient à l’encontre des prin cipes républicains. Ce quiin finedonné à penser aurait
8
LEMULTICULTURALISME
que le cadre classique de l’Étatnation, celui de la commu 1 nauté des citoyens , était devenu inadéquat. De là, c’estàdire dans le contexte de cette poussée commu nautariste, l’intérêt pour lecredo multiculturaliste d’origine anglosaxonne, où les communautés ethniques sont connues et reconnues. L’objectif du présent ouvrage n’est pas de prendre position dans ce débat où s’opposent les principes de la démocratie républicaine et ceux de la démocratie multi culturaliste, même si, en fin de propos, nous signalerons que l’affirmation d’une troisième voie, médiane, gagne en légitimité au sein du débat français. Ce que nous ambi tionnons, c’est d’analyser les termes de la discussion afin d’en faire ressortir les enjeux. Nous souhaitons ainsipermettre au lecteur de mieux comprendre ce à quoirenvoie le multiculturalisme en tant que courant de pensée de la sociologie politique, dans ses fondements théoriques comme dans le programme concret qu’il pré sume, en nous appuyant pour cela sur des exemples réels. Comme pour tout courant de pensée politiqueprétendant s’inscrire dans le cadre contemporain des démocraties libérales, l’examen du multiculturalisme doit, en outre, mettre à jour la façon dont sont préservés tout ensemble le pluralisme culturel, d’une part, et la cohésion sociale ainsi que les droits individuels, d’autre part. En l’occurrence, comme c’est au modèle classique de l’Étatnation qu’il est ici confronté, nous proposons d’analyser le multiculturalisme dans son rapport à deux
1. Pour reprendre une expression de Dominique Schnapper et aussi le titre d’un de ses ouvrages,La Communauté des citoyens. Sur l’idée moderne de nation, Paris, Gallimard, 1994.