Cette publication est accessible gratuitement
Lire

Acheter sa voiture à l'étranger : arnaque ou bonne affaire ?

2 pages

Passer la frontière pour acheter un nouveau véhicule en espérant faire de belles économies, l'idée a de quoi tenter. S'il est vrai que certains pays voisins affichent des tarifs largement revus à la baisse, vous devez rester vigilant pour éviter les pièges et arnaques en tout genre.

Publié par :
Ajouté le : 01 août 2012
Lecture(s) : 109
Signaler un abus
Acheter sa voiture à l'étranger : arnaque ou bonne affaire ?

Les pays intéressants

Longtemps, l'Espagne a pu s'enorgueillir d'offrir les prix les plus intéressants avec des rabais pouvant aller jusqu'à 30%. Malheureusement pour les concessionnaires de la péninsule ibérique, l'agrandissement de l'Europe a considérablement changé la donne. C'est désormais du côté des pays du Nord et de l'Est qu'il faut se tourner pour trouver des véhicules moins chers. Ainsi, la Finlande et la Pologne sont à ce jour les 2 pays qui proposent les meilleures offres, notamment sur les modèles de petite et moyenne gamme.

Privilégier la zone euro

Au moment de choisir le ou les pays à prospecter, gardez à l'esprit que si vous faites l'acquisition d'un véhicule en dehors de la Communauté européenne, vous devrez vous acquitter d'un passage obligatoire aux services des Mines. Une étape qui n'est plus obligatoire depuis 1997 pour les pays de l'Union européenne si la voiture possède un certificat de conformité communautaire.

Avec ou sans intermédiaire

Pour ce type d'acquisition, il ne faut pas hésiter à faire appel à un intermédiaire spécialisé : le mandataire. Ce dernier négocie pour vous, prend en charge les formalités et la livraison de votre futur véhicule. En retour, il vous demande une commission dont le montant représente 10% environ du prix de vente. Toutefois, il est essentiel, avant de signer le contrat, de vérifier que l'entreprise existe au registre du commerce. Si vous le pouvez, vous pouvez aussi effectuer l'achat vous-même. Ainsi, vous pouvez prendre contact avec les concessionnaires et négocier un tarif intéressant. À condition de parler la langue du pays ! Sachez que si vous optez pour un achat sans mandataire, vous devrez assurer le véhicule pour pouvoir le rapatrier en France. Renseignez-vous plusieurs semaines avant d'aller chercher le bien, car certains pays, comme l'Allemagne et la Belgique, exigent une assurance locale.

Attention à la TVA

Quel que soit le pays d'achat, la TVA est la même qu'en France, soit 19,6%. Celle-ci est exigible sur tous les véhicules destinés à l'importation. Le fisc vous remet alors le certificat d'acquisition qui vous permet de demander à la préfecture l'immatriculation en France de votre nouvelle acquisition.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin