Cette publication est accessible gratuitement
Lire

Aly Cissokho

1 page

Aly Cissokho Né le 15 septembre 1987 à Blois (41) 1m81 - 75 kg - Défenseur Clubs successifs : Gueugnon (2006-2008), Vitoria Setubal (2008-janvier 2009, Portugal), Porto (jan-juin 2009, Portugal), Lyon

Publié par :
Ajouté le : 04 octobre 2011
Lecture(s) : 7
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

DIAKHATÉ DE RETOUR DANS LE FOREZ

de le-foot-st-etienne

Briand de A à Z

de le-foot-lyon

PLASIL, LE FUTUR HÉRAULT DE NICOLLIN

de le-foot-gazette-des-transferts

Aly Cissokho

Né le 15 septembre 1987 à Blois (41) 1m81 - 75 kg - Défenseur Clubs successifs : Gueugnon (2006-2008), Vitoria Setubal (2008-janvier 2009, Portugal), Porto (jan-juin 2009, Portugal), Lyon (depuis 2009) Premier match en L1 : Le Mans-Lyon, le 8 août 2009 (2-2) Palmarès : Champion du Portugal (2009), vainqueur de la Coupe (2009) 65 matches de Ligue 1, 1 but International français (1 sélection)

La carrière d'Aly Cissokho est atypique. Formé au FC Gueugnon, le jeune défenseur a décidé de s'exiler au Portugal quand le club bourguignon s'est retrouvé relégué en National. Direction le Vitoria Setubal, en première division portugaise où Aly a découvert la Coupe de l'UEFA. Après six mois de prestations solides, il a rejoint le FC Porto avec qui il a fini la saison et ouvert son palmarès, participant au doublé coupechampionnat des Dragons. Ses performances sont remarquées et de grands clubs tournent autour du latéral gauche. Après seulement un an au Portugal, Aly prend la direction du grand Milan AC. Mais le transfert est annulé au dernier moment à cause d'un soi-disant problème de dentition pouvant causer des problèmes de santé au joueur. L'Olympique Lyonnais ne se fait alors pas prier et enrôle Cissokho pour 15 millions d'euros. Auteur d'une première saison sérieuse, Aly prend notamment part à une demi-finale de la Ligue des Champions où l'OL se fera éliminer par le Bayern Munich. Peu habitué à faire trembler les filets, il inscrit son premier but en Ligue 1 lors de la venue du PSG à Gerland (2-2). Il connaît également sa première cape sous le maillot de l'équipe de France lors d'un déplacement en Norvège, premier match de l'ère Laurent Blanc (défaite 2-1) en août 2010.Sa deuxième année entre Rhône et Saône et en revanche plus difficile. Loin de son meilleur niveau, le défenseur est critiqué à cause de ses performances très moyennes. A l'aube de sa troisième saison chez les Gones, nul doute qu'Aly Cissokho ait à coeur de remettre les pendules à l'heure et de prouver qu'il est bien le meilleur latéral gauche de la Ligue 1.

N°20

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin