Cette publication est accessible gratuitement
Lire

Arnaud Pic : "Ne pas baisser les bras tout au long de la saison"

2 pages

Arnaud Pic : "Ne pas baisser les bras tout au long de la saison" Pourquoi avez-vous rejoint le Stade Montois après avoir passé deux saisons à Oyonnax ? J'avais un peu fait le tour à Oyo et je cherchais à découvrir autre chose. Il y a eu l'opportunité de Mont-de-Marsan et je l'ai saisie.

Publié par :
Ajouté le : 27 juillet 2012
Lecture(s) : 5
Signaler un abus
Arnaud Pic : "Ne pas baisser les bras tout au long de la saison"

Pourquoi avez-vous rejoint le Stade Montois après avoir passé deux saisons à Oyonnax ? J'avais un peu fait le tour à Oyo et je cherchais à découvrir autre chose. Il y a eu l'opportunité de Mont-de-Marsan et je l'ai saisie. Pour moi, me retrouver en Top 14 est un bonus car lorsque j'ai signé, il restait encore quelques matches en Pro D2 et il n'y avait rien de fait pour la montée.

Mont-de-Marsan est-il différent de ce que vous avez connu à Oyonnax ? Les deux clubs se ressemblent car ils sont situés dans des villes de taille comparable. Il y a quand même une différence de climat (rires). Les infrastructures et l'ambiance sont à peu près similaires entre les deux clubs.

Savez-vous ce que le staff attend de vous ? Le club cherchait un vrai spécialiste au poste de numéro 9. A moi de faire le mieux possible quand j'aurai la chance de jouer. J'arrive pour gagner ma place de titulaire, mais je pense que c'est pareil pour chaque joueur.

Que conservez-vous de votre passage à Brive où vous avez évolué avant de partir à Oyonnax ? Sur deux ans, les six premiers mois s'étaient bien passés, mais c'était moins bien après. C'est une expérience qui m'a servi, mais qui n'a quand même pas été très positive pour moi.

"Pas un cadeau de commencer par jouer à Biarritz puis Toulouse"

Contrairement à ce que vous avez connu à l'AS Montferrand ? C'est différent car c'est le club où j'étais arrivé en juniors et où j'ai gravi progressivement tous les échelons. Je n'y ai que de bons souvenirs. Je vais retrouver Clermont en championnat et cette équipe est l'une des grosses écuries du championnat. Cela fera plaisir d'aller jouer là-bas.

Mont-de-Marsan a-t-il les atouts pour ne pas redescendre ? La solution pour le Stade Montois, c'est de continuer ce qui s'est fait les années précédentes et de ne pas tout bouleverser. Il faut jouer les matches pour les gagner, y compris contre les équipes annoncées comme étant plus fortes que nous. Je pense que le plus important est de ne pas avoir de regrets à la fin de la saison car on sait aussi que forcément, il y aura deux équipes qui descendront.

Que pensez-vous du calendrier de début de saison de votre équipe avec deux déplacements pour commencer ? Quand je l'ai regardé la première fois, j'ai pensé que c'était assez copieux. Mais en même temps, je ne crois pas qu'il y ait des équipes faibles à ce niveau. On commence par deux déplacements à Biarritz et à Toulouse. Ce n'est pas un cadeau, mais il faut jouer tout le monde de toute façon. Ces deux équipes vont vouloir gagner avec le point de bonus. A nous de faire en sorte de bien nous préparer. Il faudra peut-être cibler certains matches pour prendre des points contre des adversaires directs. Mais Brive qui a fait de bons résultats contre Lyon, Biarritz et Bayonne est quand même descendu. Il faut surtout être régulier. On devra s'accrocher et ne pas baisser les bras durant toute la saison.