Cette publication est accessible gratuitement
Lire

BISCAROSSE

3 pages
BISCAROSSE Avec 106 km de plage, le littoral landais constitue la plus grande plage de sable fin d'Europe. Le tourisme landais se concentre majoritairement sur les zones côtières constitutives de la Côte d'Argent, où la renommée des conditions de surf a fait le tour du monde (plusieurs épreuves par an). Les principales stations balnéaires du département sont (du Nord au Sud) : Biscarrosse, Mimizan, Contis, Lit-et-Mixe, Vielle-Saint-Girons, Moliets-et-Maa, Messanges, Vieux-Boucau-les- Bains, Seignosse, Hossegor, Capbreton, Labenne, Ondres, Tarnos. Fascinante Symbole d'un riche patrimoine, nos monuments nous font voyager au coeur de l'histoire des Sables-d'Olonne... Biscarrosse, entre océan, lac et forêt, vous réserve un accueil placé sous le signe de la nature et des plaisirs nautiques. Baignades tranquilles, sorties en bateau ou pêche, baignade et ballade sur les plages de la côte Landaise, promenades en forêt ou sur le bord des lacs, vous profiterez de ce milieu préservé, qui abrite à longueur d'année des myriades d'oiseaux sédentaires et migrateurs. Un monde fascinant pour les amoureux de nature ! L'ÉPOPÉE DE L'HYDRAVIATION... Un jour, Biscarrosse, village de résiniers, que rien ne désignait à un destin aéronautique, fut choisi par Pierre Georges Latécoère pour devenir le lieu de montage et d'essais des plus grands hydravions français. C'était en 1930, le lac de Biscarrosse vit ainsi partir plus de cent vingt hydravions gigantesques...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

TOURISME EN VENDÉE

de belles-regions-de-france

BISCAROSSE

Avec 106 km de plage, le littoral landais constitue la plus grande plage de sable fin d'Europe. Le tourisme landais se concentre majoritairement sur les zones côtières constitutives de la Côte d'Argent, où la renommée des conditions de surf a fait le tour du monde (plusieurs épreuves par an). Les principales stations balnéaires du département sont (du Nord au Sud) : Biscarrosse, Mimizan, Contis, Lit-et-Mixe, Vielle-Saint-Girons, Moliets-et-Maa, Messanges, Vieux-Boucau-les-Bains, Seignosse, Hossegor, Capbreton, Labenne, Ondres, Tarnos.

Fascinante Symbole d'un riche patrimoine, nos monuments nous font voyager au coeur de l'histoire des Sables-d'Olonne...

Biscarrosse, entre océan, lac et forêt, vous réserve un accueil placé sous le signe de la nature et des plaisirs nautiques. Baignades tranquilles, sorties en bateau ou pêche, baignade et ballade sur les plages de la côte Landaise, promenades en forêt ou sur le bord des lacs, vous profiterez de ce milieu préservé, qui abrite à longueur d'année des myriades d'oiseaux sédentaires et migrateurs. Un monde fascinant pour les amoureux de nature !

L'ÉPOPÉE DE L'HYDRAVIATION... Un jour, Biscarrosse, village de résiniers, que rien ne désignait à un destin aéronautique, fut choisi par Pierre Georges Latécoère pour devenir le lieu de montage et d'essais des plus grands hydravions français.

C'était en 1930, le lac de Biscarrosse vit ainsi partir plus de cent vingt hydravions gigantesques... On les appelait les «paquebots des airs»... Aux commandes de ces prestigieux appareils, des aviateurs comme Saint-Exupéry, Mermoz ou Guillaumet ont marqué de leur empreinte l'histoire de l'aéronautique. Leurs exploits ont dépassé le simple fait de voler, ils ont créé la légende...

L'ÉGLISE SAINT MARTIN Cette église du XIVe ou du XVe siècle est construite en pierre des Landes («garluche»). Le portail haut de trois mètres et de forme cintrée est formé de deux colonnes à cannelures se terminant dans le haut par deux flèches. La troisième travée du bas-côté sud a été construite en 1902.

Elle a été restaurée par la Municipalité et la Communauté paroissiale.

L'église possède trois nefs : la nef principale longue de 31 m sur une largeur de 6,5 m, ses voûtes d'une grande solidité sont en briques juxtaposées. Les nefs latérales ont 14 m de longueur sur 4 m de largeur.

Elles communiquent l'une et l'autre à la nef principale par deux arcatures. Les sacristies nord et sud, une troisième travée du collatéral nord, un narthex avec une tribune au-dessus donnant sur la nef principale, un clocher avec porche ouvert.

Le choeur est à pans coupés formant un pentagone. Sur chacun de ces pans, il y a cinq belles croisées à meneaux.

On peut admirer les piliers, les arcs, les croisées d'ogives et leurs clefs de voûte en pierre blanche, ainsi que les murs de garluche, les vitraux, les autels, sans oublier les boiseries et les ornementations.

CHÂTEAU DE MONTBRON Situé près de l'Eglise Saint Martin à Biscarrosse ville, ce château dit du Prince Noir (Edouard, Prince de Galles) lui aurait servi de halte de chasse.

Datant du XIIe siècle, le château de Montbron a été réédifié au XVIe siècle. Il présente un corps de logis à deux niveaux et encadré par deux tours en façade. A l'origine, il en comportait 4. La tour sud (à gauche depuis la grille) servait de prison. Les fenêtres à meneaux du rez-dechaussée ont été transformées au XIXe siècle, celles de l'étage sont intactes. La cour est fermée par deux bâtiments latéraux.

LES ÉCHASSIERS LANDAIS

L'origine Les premières échasses sont apparues bien avant la forêt constituée essentiellement de pins plantés au milieu du XIXe siècle sous l'impulsion de Napoléon III. En ce tempslà, les Landes étaient un immense pays marécageux, très plat, où la végétation était essentiellement constituée d'herbes et de broussailles. Dans ce paysage, vivaient essentiellement des bergers. Afin de se frayer plus aisément un chemin parmi la végétation, d'éviter de se mouiller les pieds dans les marais mais surtout pour pouvoir surveiller de loin leurs troupeaux de moutons, les bergers utilisèrent les échasses. Les premiers témoignages de l'existence des échasses datent du début du XVIIIe siècle. Mais depuis quand existaient-elles ? Ont-elles été inventées par les bergers landais ou peut-être ont-elles été apportées par les Flamands qui les utilisaient depuis le Moyen Age ? Autant de questions auxquelles personne ne saurait répondre avec certitude.

Les échasses landaises Elles sont constituées de deux pièces de bois : l'escasse («jambe» en patois landais) d'où le nom actuel d'échasse, Le paouse pé («repose-pied» en patois landais), fixé sur l'escasse, le plus souvent à une hauteur comprise entre 90 cm et 1,20 m. L'échassier attache à sa jambe l'échasse ainsi constituée grâce à deux lanières de cuir.

D'hier à aujourd'hui La pratique des échasses, d'un point de vue utilitaire par les bergers, a disparu progressivement entre le milieu du XIXe et le début du XXe siècle. En effet, c'est l'implantation de la forêt qui a asséché les marais mais qui a aussi fait disparaître les pâturages et ainsi les moutons et leurs bergers sur échasses. Mais dans le même temps, les bergers ont commencé à utiliser les échasses pour des jeux et ils se sont aussi mêlés aux danses des autres villageois. Ainsi est apparu en 1889 le premier groupe de danseurs sur échasses, fondé à Arcachon par Sylvain DORNON. Sa première danse fut «Lou Quadrilh dous Tchancats». Aujourd'hui, il existe 2 groupes folkloriques d'échassiers à Biscarrosse qui s'attachent à perpétuer et faire revivre sur échasses les danses de leurs ancêtres.

LES HERONS DES LACS LOUS ESQUIROUS Les échasses, autrefois utilisées comme outils de travail, évoluent pour devenir une activité artistique insolite qui regroupe habileté et performances. Les échassiers interviennent sur des spectacles de danses, des courses de vitesse, des marathons, etc.

LA PLAGE Entre le centre de Biscarrosse plage et la plage, qui ne sont éloignés que de 200 mètres, l'espace est piétonnier. Rajoutez à cela des zones de baignades surveillées, et vous voilà dans un environnement où toute la famille peut profiter de ses vacances en toute sécurité. Côté activités, les clubs de plage proposent aux enfants toutes sortes de jeux et d'animations. Mais ce n'est pas tout : des manèges, des châteaux gonflables, des aires de jeux permettront aux plus jeunes de s'amuser et de se rencontrer pendant toute la durée de leurs vacances.

Côté commerces, 100 magasins sont à votre disposition, dont des boutiques de jeux pour enfants, sortes de cavernes d'Ali Baba où l'ont trouve des ballons étincelants et autres cerfs-volants magiques ! Enfin, côté gourmandise de vacances, les kiosques de la place Dufau proposent gaufres, pan bagnat, chouchous et chichis... pour le plaisir des petits comme des grands.

Quelques centaines de mètres après l'accès, calme, dune et forêt, mais passages fréquents d'avions à réaction, de par la proximité immédiate du centre d'essai des Landes. Plage interdite au sud de la station : zone militaire ! Attention la baignade est dangereuse, plus on descend vers le sud. On a vite fait de perdre le maillot dans les rouleaux, alors beaucoup de gens n'en mettent pas sur le littoral...