Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF - ZIP

sans DRM

Ça va encore être "Auch" !

5 pages
Ça va encore être "Auch" ! "Je serai plus exigeant, mais après trois ans de vie commune avec ce groupe, je pense que je suis en droit de l'être. Le travail sur le schéma de jeu global est acquis par les joueurs, donc on va aller sur un travail beaucoup plus individualisé". Dans une interview accordée en fin de saison dernière à Sud-Ouest, l'entraîneur auscitain Grégory Patat annonçait clairement la couleur : le comportement de ses joueurs ne lui a pas complètement plu la saison dernière et il sera donc plus sévère en 2012- 2013. Sixième en 2010-2011, Auch a terminé dixième en 2011-2012, et il n'est logiquement pas question de redescendre encore de quatre places dans la hiérarchie de la Pro D2, et se retrouver proche de la catastrophe. C'est en tout cas le souhait du coach et de son acolyte Julien Sarraute, qui ont décidé de rempiler alors qu'ils étaient sollicités par d'autres clubs : " Je m'étais déjà engagé moralement auprès des joueurs à rester ici. Mais si on a décidé de rester avec Julien (Sarraute), c'est parce que l'on estime que l'on n'a pas fini le travail avec cette équipe et que l'on veut aller le plus haut possible. Ce qui me rassure, c'est que les joueurs, lors des entretiens individuels, me disent qu'ils veulent aussi aller vers ça".
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

THIL ENVOIE LA SAUCE

de le-foot-gazette-des-transferts

LA JUVE EN PINCE POUR ALEXIS SANCHEZ

de le-foot-gazette-des-transferts

Révolution chez les Verts

de le-foot-hebdo

Ça va encore être "Auch" !

"Je serai plus exigeant, mais après trois ans de vie commune avec ce groupe, je pense que je suis en droit de l'être. Le travail sur le schéma de jeu global est acquis par les joueurs, donc on va aller sur un travail beaucoup plus individualisé". Dans une interview accordée en fin de saison dernière à Sud-Ouest, l'entraîneur auscitain Grégory Patat annonçait clairement la couleur : le comportement de ses joueurs ne lui a pas complètement plu la saison dernière et il sera donc plus sévère en 2012-2013. Sixième en 2010-2011, Auch a terminé dixième en 2011-2012, et il n'est logiquement pas question de redescendre encore de quatre places dans la hiérarchie de la Pro D2, et se retrouver proche de la catastrophe. C'est en tout cas le souhait du coach et de son acolyte Julien Sarraute, qui ont décidé de rempiler alors qu'ils étaient sollicités par d'autres clubs : " Je m'étais déjà engagé moralement auprès des joueurs à rester ici. Mais si on a décidé de rester avec Julien (Sarraute), c'est parce que l'on estime que l'on n'a pas fini le travail avec cette équipe et que l'on veut aller le plus haut possible. Ce qui me rassure, c'est que les joueurs, lors des entretiens individuels, me disent qu'ils veulent aussi aller vers ça". Ça, ce sera donc peut-être les barrages d'accession, même si " cela serait présomptueux de dire que l'on va tout casser", un objectif que le FC Auch a été proche d'obtenir en 2011-2012, mais qu'une fin de saison en queue de poisson, avec notamment une lourde (et dangereuse) défaite 23-6 contre Béziers a gâché pour scotcher le club gersois à la dixième place de la hiérarchie. Un rang finalement plus en rapport avec le (faible) budget du pensionnaire du stade Jacques Fouroux. Mais on peut toujours faire des miracles malgré des moyens limités, c'est la glorieuse incertitude (et beauté) du sport, et du rugby en particulier. Grégory Patat le souhaite en tout cas, à condition que son groupe réponde présent. Notamment dans les séquences offensives, trop basées sur le jeu d'avants en 2011-2012.

LE COACH GRÉGORY PATAT

Il en a été le capitaine, Grégory Patat a repris le flambeau de la famille Broncan à l'été 2009 à la tête du FC Auch. Associé depuis à Julien Sarraute, l'ancien troisième ligne a pris ses marques dans sa nouvelle fonction, se contentant d'abord d'assurer le maintien d'un club aux moyens limités. Il espère qu'un nouveau cycle débute cette saison pour le FCAG, grâce à la détermination et l'envie qu'il insuffle à ses joueurs. Et l'expérience qu'il a acquise en trois ans sera bénéfique.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin