Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : ZIP - PDF

sans DRM

Ces papys qui font de la résistance...

4 pages
Ces papys qui font de la résistance... L'Argentin Contepomi dispute en Nouvelle-Zélande sa 4ème Coupe du monde. Avant l'ouverture de la Coupe du monde, certaines statistiques ne sont pas passées inaperçues. En effet, à titre d'exemple, six joueurs participent à la compétition suprême en comptant au moins cent sélections pour leur pays. Il s'agit de Brian O'Driscoll qui prend part à sa quatrième Coupe du monde (113 sélections, Irlande), Ronan O'Gara (111 sélections, Irlande), Victor Matfield (107, Afrique du Sud), John Smit (106, Afrique du Sud), Chris Paterson (105 sélections, Ecosse), et Stephen Jones (100 sélections, Pays de Galles). Viatcheslav Grachev, ex-capitaine des Bears (le surnom de la sélection de Russie), à 38 ans est le joueur le plus âgé de la Coupe du monde. Et puis il y a ceux qui vont participer à leur quatrième Coupe du monde. Outre O'Driscoll donc, Jonny Wilkinson fait partie de ces vieux briscards qui s'apprêtent à vivre une seconde jeunesse. Le Toulonnais a déjà participé à quinze matches de Coupe du monde, marqué 249 points (meilleur marqueur de l'histoire de sa sélection), un essai, 23 transformations, 53 pénalités, et 13 drops. L'Anglais était avant que la Coupe du monde ne débute, le deuxième joueur de l'histoire à avoir pris part à autant de matches derrière le Samoan Brian Lima (18 matches disputés).
Voir plus Voir moins
Ces papys qui font de la résistance...