Cette publication est accessible gratuitement
Lire

De nouvelles lignes ferroviaires à travers les alpes

1 page

De nouvelles lignes ferroviaires à travers les alpes Le tunnel de base (ce qui signifie de plaine) du Saint-Gothard n'est qu'un des

Publié par :
Ajouté le : 17 août 2011
Lecture(s) : 6
Signaler un abus
De nouvelles lignes ferroviaires à travers les alpes

Le tunnel de base (ce qui signifie de plaine) du Saint-Gothard n'est qu'un des éléments d'un vaste projet suisse d'aménagement de lignes à grande vitesse allant du nord au sud de l'Europe. Ces nouvelles transversales alpines, dénommées nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes (NLFA), ont pour objectifs principaux le transfert du transport de marchandises de la route au rail, afin de préserver l'espace alpin, mais aussi le raccordement au réseau européen de trains de voyageurs à grande vitesse (TGV français et ICE allemand).

Elles permettront aussi de réduire les temps de transports, et donc de rapprocher les villes. Ainsi, il faudra 2h50 pour relier Zurich à Milan, contre 3h40 aujourd'hui.

Approuvées par 63,6%des citoyens suisses, lors du référendum de 1992, et objet d'un accord conclu entre la Suisse et l'Union européenne en 1999, les NLFA sont financées en totalité par la Confédération, essentiellement via la redevance sur le trafic des poids-lourds liée aux prestations (RPLP), sorte de péage mis en place en 2001 par le pays pour tous les véhicules de plus de 3,5 tonnes (quelle que soit leur immatriculation). Elle est calculée en fonction des kilomètres parcourus en Suisse, du poids total en charge et des valeurs d'émissions polluantes.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin