Cette publication est accessible gratuitement
Lire

L'Arena en grand danger ?

2 pages

L'Arena en grand danger ? Il est difficile en France de mener des projets de stade à bien et à leur terme.

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2012
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
L'Arena en grand danger ?

Il est difficile en France de mener des projets de stade à bien et à leur terme. Plusieurs clubs en ont fait les frais ces dernières années, maintenant c'est au tour du Racing. Alors que le projet de l'Arena 92 à La Défense était prêt à démarrer, une association de riverains a déposé il y a quelques semaines un recours contre le projet de stade et pour faire annuler le permis de construire sous le prétexte que la construction et la mise en service de l'enceinte provoqueraient la saturation des voies de circulation du quartier, la destruction d'une partie d'un jardin, ainsi qu'un déséquilibre plus important entre le nombre de logements et de bureaux : "Ce sont des contre-vérités " assène Jacky Lorenzetti. Prévu et espéré par les dirigeants parisiens pour le premier trimestre 2014, le nouveau stade est donc en stand-by ; ce qui a fait, bien évidemment réagir le club qui a organisé une manifestation afin de défendre ce projet indispensable à la pérennisation du club comme l'explique Jacky Lorenzetti : "Nous voulons dialoguer avec les riverains du secteur, distribuer des tracts pour informer des conséquences de l'arrêt du projet. Il faut soutenir ce projet qui est important pour nous, mais aussi pour le quartier. Ça, il faut que les gens qui sont contre le comprennent bien." Le président du Racing espère que sa voix sera entendue et que le projet démarrera pour de bon. Afin de ne pas perdre trop de temps et d'être prêt à temps. Mais le temps presse désormais !

Un recours d'une association contre le permis de construire

Le maire de Nanterre et le président du Racing n'ont plus vraiment le sourire.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin