Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : ZIP - PDF

sans DRM

La pêche est bonne

9 pages

Le fruit d'été préféré des Français n'a pas fini de vous séduire ! Fort de ses nombreuses qualités, il s'invite dans tous les plats, pour le plus grand bonheur de tous les gourmands.

Publié par :
Ajouté le : 01 juillet 2012
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

La pêche est bonne

La star des marchés est aussi celle de nos assiettes d'été. Délicieuse seule, elle est également l'ingrédient central de toutes sortes de menus tant en entrée, en plat principal qu'en dessert. Un fruit à ne pas laisser dans la corbeille.

L'art de vivre ensemble. La pêche ne mûrit plus une fois cueillie. Au moment de l'achat, elle doit donc être souple et dégager une odeur parfumée. L'idéal est de la choisir assez grosse, gage d'une saveur sucrée. À conserver à plat dans un endroit frais, il est déconseillé de la placer au réfrigérateur. Le froid lui fait perdre son arôme et la rend cotonneuse. Au moment de la dégustation, il est préférable de la peler. On enlève ainsi toute trace éventuelle de pesticides. Sa peau douce et veloutée fait de la résistance ? Plongez votre fruit 20 secondes dans de l'eau bouillante puis 5 secondes dans de l'eau froide. La peau se retirera toute seule. Sa douceur et ses bienfaits en font un aliment adéquat pour l'alimentation des tout-petits. Dès 5 ou 6 mois, on peut tout à fait accompagner leurs repas de compotes de pêches.

Faire le bon choix. Parmi les nombreuses variétés présentes sur le marché, difficile de prendre une décision. Les pêches jaunes offrent une chair ferme et sucrée, idéales pour la cuisson. Les blanches ont une chair fine et parfumée, parfaites pour les confitures ou les compotes. Quant aux pêches de vigne, plus petites, elles dévoilent un puissant arôme. On trouve les deux premières variétés de début juin à septembre et les troisièmes, plus tardives, de septembre à octobre. Dans la famille des pêches, on trouve aussi ses voisins les brugnons et nectarines. Ces derniers ont une peau lisse et une chair plus ferme. Leur saveur est quelque peu moins délicate que celle des pêches, mais tout aussi succulente.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin