Cette publication est accessible gratuitement
Lire

La Section a-t-elle digéré l'échec en finale ?

2 pages

La Section a-t-elle digéré l'échec en finale ? Battu en finale d'accession par Mont-de-Marsan, Pau doit vite rebondir. La Section Paloise a tutoyé l'accession en Top 14 lors de l'exercice précédent.

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2012
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
La Section a-t-elle digéré l'échec en finale ?

Battu en finale d'accession par Mont-de-Marsan, Pau doit vite rebondir.

La Section Paloise a tutoyé l'accession en Top 14 lors de l'exercice précédent. Mais le club présidé par Bernard Pontneau qui avait pris la deuxième place de la saison régulière derrière Grenoble a finalement échoué au pied du mur en finale de barrages de montée devant Mont-de-Marsan (29-20) sur la pelouse du stade Chaban-Delmas à Bordeaux. Mais pas question de céder à un quelconque découragement au moment d'aborder la saison 2012-2013. "L'objectif était avant tout de nous qualifier pour les play-offs" rappelle David Aucagne, le co-entraîneur palois avec Joël Rey. Mais l'ancien ouvreur international précise "que sur la finale perdue, il y a quand même beaucoup de choses à revoir car nous sommes passés à côté". L'intéressé entend donc "rester sur le positif". Son équipe a fait preuve de régularité en se montrant intraitable à domicile en ne perdant aucun match au Hameau. "Elle s'est aussi montrée conquérante et a répondu à nos attentes... la plupart du temps" assure-t-il. Partant ainsi avec des arguments déjà élevés, la Section Paloise s'apprête à se remettre au travail. "Nous avons beaucoup de recrues et il va falloir les intégrer. Il faudra être plus précis dans les détails pour faire encore mieux" annonce David Aucagne qui reconnaît être satisfait du recrutement "en fonction des moyens du club et nous avons gardé une petite enveloppe au cas où. Nous allons voir comment va évoluer l'effectif sur les premières journées du championnat" prévient-il. Avec des nouveaux joueurs dont la plupart sont rompus aux dures joutes de la Pro D2, Pau s'est donné les moyens de ses ambitions (dont le pilier Sylvain Charlet arrivé de Dax, le 3ème ligne Brice Monzeglio en provenance d'Oyonnax et le deuxième ligne fidjien Isoa Domalailai qui évoluait à Tarbes). "On va partir avec ce groupe que nous avons choisi, même si nous savons que nous avons eu certaines défaillances sur la finale dans certains secteurs. Mais on veut donner du temps à tout le monde pour pouvoir bien travailler". David Aucagne qui a, au cours de sa carrière, porté le maillot vert et blanc de 1996 à 2001, puis de 2002 à 2004 et enfin de 2007-2008 (avant de raccrocher les crampons) est devenu, en 2011, l'entraîneur d'un club qui a donc beaucoup compté pour lui et qu'il aimerait bien ramener parmi l'élite du rugby hexagonal (qu'il a quittée en 2006). "Il y a le potentiel pour revenir en Top 14, mais il faut faire ce qu'il faut au niveau du budget et des structures. Il reste encore beaucoup de travail à fournir" lâche-t-il. La Section Paloise qui aurait très bien pu se retrouver en Top 14 cette saison entend bien poursuivre sa progression et son évolution qui pourrait l'amener un jour prochain à rejoindre le plus haut niveau.

Aucagne : "Il faudra être plus précis dans les détails"

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin