Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Magazine Le Figaro du 02 décembre 2010

De
40 pages

Retrouvez le Figaro magazine du 02/12/2010

Publié par :
Ajouté le : 02 décembre 2010
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

1,30€ jeudi2décembre2010 -LeFigaroN°20633-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
Mediator: LaBanquecentrale Lagranderétrospectivelespremiers
Mondrianeuropéennesoupçons
àParisremontentsemobilisepourl’euro
PAGES28ET29à1998 PAGE11 LeFigaroéconomie PAGE20
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
LeFigaroéconomie Lavaguedefroidmet
Élections lescapacitésd’EDFàl’épreuve
àlaRATP:
reculdelaCGT, Lessilences
percéedeSUD
PAGE21 de
L’A320NEO,
unAirbus
pluséconome Martine
encarburant
PAGE23 Aubry
Lagardèrevend
sesactivités inquiètentlePSdepresse
àl’étranger PAGE26
La première secrétaire n’a toujours pas réagi à
la déclaration de candidature de Ségolène Royal. DossierFalcone,
QUE FAIT Martine Aubry? dre la main. Elle a pris soin le leader incontesté au cœurl’histoired’un
C’est la question que beau- denepasentrerdanslapo- delagauche».Maislamul-acharnement coup se posent au PS, où lémique soulevée par la tiplication des candidatures
l’on se demande quand et candidature surprise de Sé- aux primaires risque de lajudiciairePAGE2
comment la première se- golène Royal. Ses partisans gêner dans son tempo.
crétaire tentera de repren- veulent croire qu’«elle est PAGE3ETL’ÉDITORIALPAGE15FrançoisFillon
ausommet
del’OSCEau Versuncontrôleplusstrictdel’adoption
KazakhstanPAGE4 ILS SONT des milliers, cha- familles ignorent que leur
que année, à se lancer dans chance d’aboutir sera faible.
l’aventure de l’adoption. Aux yeux des spécialistes,Côted’Ivoire:
Une minorité seulement une réforme de l’agrémentl’attentesous verra ce rêve se réaliser. Le français est devenue indis-
nombred’enfantsproposésà pensable. Le Conseil supé-hautetension
l’adoption dans le monde a rieur de l’adoption devraitLa consommation d’électricité devrait battre un recorddesrésultatsPAGE6 quasiment diminué de moi- reteniraujourd’huiunesérie
aujourd’hui dans notre pays en raison du froid exceptionnel
tiédepuiscinqans.Etlepro- de propositions qui seront
qui touche l’Europe, au point de susciter des craintes de
fil des «orphelins» change. transmisesàlaministredela
coupures en Bretagne. EDF mobilise tous ses moyens de pro- Plus compliqué encore, une Cohésion sociale, Roselyne
duction pour faire face à la chute des températures. PAGE22 fois l’agrément obtenu, les Bachelot. PAGE9
HISTOIRE DUJOUR
Enquête:
laGrèce,porte PourréduireledéficitdelaSécu,d’entréedes
clandestinsPAGE8 remboursezlescoursdegym
ln’yapasunjouroùunerevuescientifi- drew Lansley, ayant mesuré l’intérêt du«LeFigarolittéraire»
que n’explique pas, preuves à l’appui, sportenmêmetempsquel’ampleurdesdé-
Ceslivresdont Ique l’exercice physique régulier combat pensesdesanté,envisagedelancerdeschè-
le diabète, l’obésité, les maladies cardio- quesgymoupiscinepourinciterlessujetsdelajeunesse vasculaires,retardelamaladied’Alzheimer, Sa Très Gracieuse Majesté à des comporte-
illuminelesdépressifs,dopelesos,annihile ments salutaires, comme vient de le lui re-raffole
le stress, galbe la silhouette… Un médica- commanderunlivreblancsurlasanté.DesQUATRIÈME
CAHIER mentoffrantautantdeperspectivesferaitun chéquierscomprenantdesbonsàpetitsprix
tabac dans les pharmacies. Une molécule pourdesséancesdegymoudesentréesàla
aussipuissantecontrelamajoritédesmaux piscinesontprévus.DanslespaysduNord,
quimenacentl’hommeseraitplébiscitéepar des ordonnances vertes, prescrivant deux
tous les systèmes de santé du monde pour foisparjourunemarcherapideoudeslégu-
réduire les déficits. Las. Les médecins ont mesvapeur,sontdéjàencours.Danscertai-
beaucoupdemalàséduireleurspatientsen nes entreprises chinoises, génuflexions et
POOLNEW/REUTERS-F.TANNEAU,
P.HUGUEN,SEYLLOU/AFP-AKG- vantant les bienfaits de la course à pied ou étirements collectifs sont obligatoires tous
IMAGES VIALERON/LEFIGARO-AIRBUS deslongueursàlapiscine.Ilspréfèrentpour les matins. Quand, dans ce contexte, rem-
lapluparts’enteniràlaprescriptiondepilu- boursera-t-on en France les abonnements
Delphine neBaBathoatthho les.LeministredelaSantébritannique,An- auxsallesdesports? MARTINEPEREZ
Invitée
du«Talk k
DÉBATS&OPINIONS ONS RENDEZ-VOUSOrange-
LACHRONIQUE L’ÉDITORIALdePaul-HenriduLimbert PAGE15LeFigaro» o»
deLucFerry LECARNETDUJOUR PAGE13
PAGE3
L’euthanasie,l’amour, www.breguet.comAPARTÉd’AnneFulda PAGE40
lamortPAGE15DéputéePSdesDeux-Sèvres TOUTEL’ACTUALITÉSURlefigaro.fr Boutiques Breguet – 6, Place Vendôme, Paris, +33 1 47 03 65 00
26, La Croisette, Cannes, +33 4 93 38 10 22ALG:170DA. AND:1,40€. BEL:1,40€. DOM:2,00€. CH:3FS. CAN:4,25$C. D:2,00€. A:2,80€. ESP:2,00€. GB:1,60£. GR:2,20€. IRL:2,20€. ITA:2,20€. LUX:1,40€. NL:2,00€. H:820
HUF. PORT.CONT.:2,10€. SVN:2,20€. MAR:13DH. TUN:2DTU. USA:4.25$. ZONECFA:1500CFA. ISSN0182.5852
T 00108 - 1202 - F: 1,30 E
3:HIKKLA=]UVXUZ:?b@c@k@c@k;
LAURENTCIPRIANI/AP
Marine Royale
Cjeudi2décembre2010 LEFIGARO
2 recto VERSO
PierreFalcone,
lorsduprocès
del’Angolagate,
en2009àParis.
SORIANO/LEFIGARO
Cetentrepreneur
français,maintenuen
détention,estlavictime
sidéeparlegaullistePierreMessmer,ex-premierd’unacharnement
ministredePompidouetanciendel’administra-
tioncoloniale.CharlesPasqua,l’undesesfonda-judiciairedepuisdixans.
teurs, y loge aussi ses locaux de campagne. La
belle affaire. La presse lui a vite trouvé un titre:Otaged’unvieux l’Angolagate.
Le 2 décembre 2000, Pierre Falcone est mis en
règlementdecomptes examen. Pour commerce illégal de matériel de
guerre,abusdebiensocialettraficd’influence.Il
politique.Unenouvelle estplacéendétention.Ilyresteraunan.Sansrai-
son valable. Personne n’a déposé plainte. L’An-
gola n’est pas sous embargo. Le matériel n’a pasdécisionleconcernant
transitéparlaFrance,commel’indiqueunenote
du secrétariat général de la Défense nationaledoittomberlundi.
adresséeaujuged’instruction,datéedu4décem-
PARYVESTHRÉARD bre 2000. Falcone n’habite pas en France, même
s’ilypossèdeuneentreprise(Brenco),nonimpli-
quéedanscettetransaction,etbénéficiedelignes
decréditauprèsdeParibas.L’opérationn’adonc
pas de lien avec la France et aucune autorité in-
ternationale n’a jamais contesté le droit pour le
régimedeLuandad’acquérirlesarmesnécessai-
resàsadéfense.
Peu importe, ce Pierre Falcone est un
« client » jugé intéressant. Conseiller privilégié
u fond d’une cellule de la deJoséEduardoDosSantos,chefd’Étatconverti
prison de Fleury-Mérogis, aulibéralisme,maisnaguèremarxisteet,àceti-
un homme attend. Lundi tre, détesté dans les années 1970 par une frange
prochain, la cour d’appel de de jeunes intellectuels français marqués très à
Paris doit se prononcer sur droite qui n’avaient d’yeux que pour son oppo-
son sort. Pour tuer le temps, sant,JonasSavimbi.Et,surtout,prochedeChar-A illit.Beaucoup.Desjournaux lesPasqua,lediviseurdeladroitefrançaise.
notamment,afindesetenirinformédelavieéco- Pourtant, Falcone goûte peu la politique. Ce
nomiqueetinventerlanouvelleaffaireprofitable pied-noir d’Alger est, avant tout, un entrepre-
qu’ilpourraitencoremonter.C’estsapassion.Ila neur passionné. Sans casier judiciaire. Domicilié
ça dans le sang. Il prie aussi. Car il est profondé- auBrésildepuisprèsdetrenteans,ilamontéou
ment croyant. Catholique pratiquant. Ce détenu financé de nombreuses sociétés en tous genres
s’appelle Pierre Falcone. Numéro d’écrou: (agrumes et fruits exotiques, panneaux publici-
376548.Ila56ans.Sonépouseestd’origineboli- taires, travaux publics…) de par le monde. Élé-
vienne.Ilsonttroisenfants. gant,courtois,polyglotte,ilabeaucoupderela-
Falcone. Un nom qui claque dans l’imaginaire tions. Comment le lui reprocher? Homme
collectif. Comme une appellation contrôlée de d’honneur,ilnes’estjamaisdérobéàsesconvo-
business louche, quelque part sous les tropiques. cations judiciaires. Et Dieu sait si, depuis l’an
Aveclecortègedepréjugéssurlefricetl’Afrique 2000,ilenaeues.
–lafameuseFrançafrique–qu’ilsuscite.Falcone,
un nom jeté en pâture à l’appétit médiatique au L’AngolatourneledosàlaFrance
tournantdesannées2000,synonymedefinance- L’interminableinstructionpourcommerceillici-
mentpolitiqueparargentmalacquis. te d’armes aboutira, fin 2009, à un long procès
SaufqueFalconesedemandedepuisdixansce correctionnel. Falcone est condamné à six ans
que la justice française lui reproche. Avec un fermed’emprisonnement.Humiliationsuprême,
acharnementrare,inouï,injustifié.Oh,certes,ses il est arrêté à l’issue de l’audience, les juges ne
fréquentations n’ont pas toujours bonne réputa- laissantpaslesrecoursproduireleureffet.Laru-
tion. Leur seule évocation provoque souvent un meurdansleTout-Parisjudiciaireluiétaitpour-
sourire entendu. Quand elles ne sentent pas le tantfavorable.AlorsministredelaDéfense,Her-
soufre. vé Morin lui-même avait écrit une lettre
CharlesPasqua,ancienministredel’Intérieurà officielle pour certifier le caractère licite de laDequoi
l’accent chantant, respecté, mais jadis une figure vented’armes.
du SAC, le Service d’action civique, chargé de
quelques basses œuvres sous de Gaulle. Jean-
Christophe Mitterrand, le fils de, connu sous le
sobriquet de « Papamadit » lorsqu’il était censé
défendre dans l’ombre les intérêts de l’Élysée en
Afrique. Continent dont il connaît aussi bien les
boîtes de nuit que les palais présidentiels. Paul-
Loup Sulitzer, écrivain de livres à succès dont on
ne sait trop s’il faut lui en attribuer le talent. EtPierreFalcone
puis beaucoup d’autres. Arcadi Gaydamak no-
tamment,affairisteauxmultiplespasseports,par-
ti subrepticement de France en 2000. Il a été dé-
coré de la médaille du Mérite par Charles Pasqua
pour avoir obtenu, en 1996, la libération de deux
militaires français en Serbie. Il vit aujourd’hui en est-ilcoupable?
Israël.Deprèsoudeloin,toutcepetitmondeest
mêléauxennuisjudiciairesdePierreFalcone.
Unentrepreneurpassionné Chirac est vexé. Et songe déjà à la présidentielle Pire,commepourmieuxl’accabler,êtresûrde
Charles Pasqua, c’est sans doute à cause de lui de2002.SiPasquaseprésente,commeillelaisse le confondre, Falcone est la cible, depuis neuf
que tout a commencé. Brouillé avec Jacques entendre, il lui fera de l’ombre. Empêchera sa ans, d’une autre procédure, lancée cette fois
Chirac pour avoir soutenu Édouard Balladur à la réélection. À droite, les rivalités suintent la hai- pour fraude fiscale. Des revenus prétendument
présidentiellede1995,l’ancienprésidentdutrès ne. C’est ainsi. Le flingue ou le couteau ne sont nondéclarésen1996,1999et2000.Ilpayepour-
richeconseilgénéraldesHauts-de-Seinedécide jamaisloin. tant ses impôts au Brésil! Il suffit de le vérifier.
deconduireuneliste,d’inspirationsouverainis- AlorscommentécarterPasqua?PierreFalco- Jugé en 2007 sur ce volet, Falcone prend quatre
te, aux élections européennes de 1999. Avec ne va devenir l’otage du règlement de comptes. ans de prison ferme et une amende de 350000
bonheur. Celle-ci arrive en deuxième position, Et sa principale victime. Sans jamais qu’aucun euros. Du jamais vu de mémoire de juriste dans
derrière celle du PS, mais devant celle du RPR. élément ne prouve sa culpabilité. L’occasion se unpareildossier.Lesursisyestl’usage,sinonla
présenteparhasard. règle,aumoinspourunepersonnejusque-làja-
Un jour de juillet 2000, Philippe Courroye, mais condamnée. Une peine digne d’un crime
alorsjuged’instruction,enquêtesurunblanchi- passibledecourd’assises,maisnond’uneaffaire
ment d’argent dans le quartier du Sentier, à Pa- fiscale tirée par les cheveux. C’est la décision
ris.Enperquisitionnantchezunavocat,ils’em- d’appel de cette incompréhensible sévérité qui
pare d’un dossier connexe. Un contrat de vente estattenduelundiprochain.Charles
d’armesrussesconclu,en1993-1995,entrelaso- Question:dequoiPierreFalconeest-ilcoupa-
Pasqua, ciétéslovaqueZTSOsosetlepouvoirangolaisde bleauxyeuxdelajusticefrançaise?Siellelesait,
JoséEduardoDosSantos,démocratiquementélu qu’elleenapportelespreuves.Sinonqu’elleces-c’estsans en 1992. Montant: quelque 800 millions de dol- se son acharnement et qu’elle élargisse enfin la
lars,pourdumatérield’artillerieetdetransport, victime collatérale d’une vieille et très gauloisedouteàcause maispasd’avionsnideminesantipersonnel. vengeance politique. Quand la justice devient
AvecGaydamak,encompagnieduquelilavait absurde,ilfautqu’elleserappellequ’ellejugeaudeluique
négocié le rachat de la dette russe de l’Angola, nomdupeuplefrançaisetquecelui-cinesaurait
Pierre Falcone est au cœur de la transaction. Sa comprendre semblable obstination. Pierre Fal-touta
signatureintéresseCourroye,convaincudetom- cone ne peut plus rester le bouc émissaire de
ber là sur un commerce illicite d’armes. Il éplu- préjugésaussiinfondésquedépasséssurlecom-commencé»
chelesdocuments,fouilledanslavieetlesacti- merce avec l’Afrique. L’Angola, pays au taux de
VIALERON/LEFIGARO vités de l’intéressé. Il découvre notamment que croissanceàdeuxchiffresquitourneledosàPa-
Falcone est l’un des généreux donateurs d’une risàcausedecettehistoire,daigneraalorspeut-
mystérieuse association, sise près des Champs- être reprendre langue avec les entrepreneurs
Élysées: France-Afrique-Orient. Structure pré- français.
A 1LEFIGARO jeudi2décembre2010
Aubryetlefeusacré
L’ÉDITORIALDEPAUL-HENRIDULIMBERT 3francePOLITIQUE
PAGE15
LePSs’interrogesurle«troud’air»
deMartineAubry
Lamultiplicationdescandidaturesauxprimaires
placelapremièresecrétaireduPS
dansunesituationinconfortable.
«La séquence Royal a duré 48 heures.
NICOLASBAROTTE MartineAubryn’apasvouluréagiràquel-
ETFRANÇOIS-XAVIERBOURMAUD
que chose de déjà fini», explique l’un de
MartineOPPOSITION Troud’air?AuPS,oncom- sesprochespourjustifiersonsilence.
Aubry,menceàsedemandercequefaitMartine Mais,pourRoyaletd’autres,lessilen-
hieràLille,Aubry. Et personne ne sait ces d’Aubry ne se limitent
surlestand
quand, ni si, elle tentera de pas à 2012. La présidente de
ducollectifNOVEMBREreprendrelamain.Commeà Poitou-Charentes a régionalREMANIEMENTson habitude, la première d’ailleursbienprissoindeles deRoyaldénoncesecrétaire a pris soin de ne souligner en creux, au fil de préventionlegouvernementpasentrerdanslapolémique ses interventions. Notam- dusida.
Fillon3endirectsoulevée par la candidature mentenassurantqueleparti P.HUGUEN/surFrance2
surprise de Ségolène Royal. s’était montré «inaudible» AFPetAubrysecantonne
Mardisoir,alorsquechacun surlesretraitespendanttou-ausiteInternetduPS.
y allait de son commentaire teladuréedelaréforme. res.LePSenseraitréduitàgérerl’assis- nera.ElleestdéterminéeàconduirelePSà Royal.Restelaquestiondelamotivation.
surlaprésidentedePoitou- «Mêmesionalesentiment tance logistique et à produire un projet la victoire», assure son numéro deux, «Ellen’apasenvie»,dit-on.«Ellen’ena
SEPTEMBRECharentes, Aubry n’a pas d’untroud’air,Aubrytientle qui serait de toute façon soumis à celui HarlemDésir,quipenseaussià2012. paslaforce»,assurentd’autres.Descri-
RETRAITESprésidé le bureau national calendrier», tempère le dé- du candidat final. «Il y a une différence tiques que balaient ses partisans. «L’en-
Aubrylaissesaplace «Unefemmededevoir»du PS, préférant rester à puté de l’Ardèche, Olivier entre être candidat à la candidature et vien’estpasunsujet.Martineestunefem-
dansl’émission
Lillepourlamiseenplacedu Dussopt, proche de Benoît premièresecrétaireduPS.Lespremiers,il Chez les aubrystes, on veut croire mededevoir.Maisjevoisbienceuxquiont
«Àvousdejuger»
plangrandfroid.«Ellen’est Hamon. Mais la multiplica- y en a beaucoup; la seconde, il n’y en a qu’«elle est le leader incontesté au cœur intérêtàlancercegenredechoses»,élude
àRoyal,dontla
pas là à des moments où il tion des candidatures aux qu’une», recadre son conseiller, delagauche»,selonsondirecteurdeca- unproche.prestationestsaluée.
faudrait stabiliser le parti, primaires risque de la gêner GuillaumeBachelay. binet,Jean-MarcGermain.Lessondages Pourêtrecandidate,elledevrasurtout
critique l’un de ses oppo- danssontempo.Désormais, Et Aubry a du travail. Dès janvier, elle nelaplacent-ilspasensituationdel’em- régler la question DSK. Plus l’hypothèse
sants, Michel Sapin. Elle ne JUILLET quand Ségolène Royal, Ma- lancelepartidanslacampagnedescanto- porter face à Nicolas Sarkozy? Certes d’un retour du directeur général du FMI
SÉCURITÉsentpasleschoses.» nuelVallsouArnaudMonte- nalesaveclessénatorialesenlignedemire beaucoup moins largement que Domi- grandit,plusl’hypothèseAubrys’efface.
AprèslediscoursLe problème, c’est que bourg parleront, en atten- et la perspective de remporter le Sénat. nique Strauss-Kahn, mais toujours de- Tantqu’ilneluiapasfaitpartdesesin-
deGrenobledeNicolasl’une des choses à sentir en dant les autres, ce sera en «Elleatracésonsillon,riennel’endétour- vant François Hollande et Ségolène tentions,elleestbloquée.
Sarkozy,Aubryce moment au PS, c’est la tantquecandidatsàl’Élysée.
secontente
présidentielle de 2012. Mar- Comment exister face à
d’uncommuniqué.
tine Aubry ne veut pas s’y eux et produire un discours
laisser entraîner, que ce soit audible? Les adversaires
par Nicolas Sarkozy ou Ségolène Royal, d’Aubry veulent la cantonner dans le
alorsqueleprojetduPSn’estpasbouclé. rôledesimpleorganisatricedesprimai-
Lapremièresecrétairelimitesonexpression
ELLEAPARLÉ…Maisnidesprimairesni, prochainegrandeinterventionestpré-
encore moins, de Ségolène Royal. Hier, vue pour le 11 décembre dans le cadre
c’est en maire de Lille que Martine delaconventionduPSpouradopterle
Aubry est venue soutenir des associa- projet pour «l’égalité réelle». Ce texte,
tionsdeluttecontrelesida.Elleacom- élaboré par le leader de l’aile gauche,
menté les déclarations du pape Benoît Hamon, doit être approuvé ce
Benoît XVI sur l’usage du préservatif. soir par les militants. L’aile droite a dé-
«C’estunpetitpas,mais,danscecas- posé des amendements pour recadrer
là,cepetitpaspeutêtreconsidérécom- untextejugé«tropétatiste»quiferait
meunsymbolefort»,a-t-elleexpliqué. lapartbelleauxdépensessanshiérar-
La numéro un du PS n’a pas envie de chiserlesdispositions.«Onnepeutpas
commenter la déclaration de candida- fairelalistedescoursessansprévoirce
turedeSégolèneRoyal.Sonéquipepro- qu’ilyadansleporte-monnaie»,criti-
met cependant plusieurs actions mé- que un élu. La grande inconnue sera
diatiques dans les jours à venir. Sa celledelaparticipationauvote. N.B.
PourBatho,lePSdoitavoir
soncandidat«avantl’été»
LespartisansdeRoyalcommeceux
deHollandeveulentavancerlesprimaires.
AVANT ou après l’été? Pour l’instant, de François Hollande plaident pour un
les socialistes ont décidé de désigner vote avant l’été. Techniquement, ju-
leur candidat à l’automne 2011. Mais gent-ils, c’est possible. Et, promis, ils
tout le monde n’est pas d’accord.«Ce «ne cherchent pas à créer un obstacle à
calendrierinterminableestintenable»,a Dominique Strauss-Kahn». Le direc-
déclaré hier Delphine Batho au «Talk teur général du FMI, pris par ses fonc-
Orange-Le Figaro». La députée des tions,demandedutempsavantdefaire
Deux-Sèvres, proche de la présidente connaîtresesintentions.
de Poitou-Charentes, propose un vote Le sujet sera examiné début janvier
«autoutdébutdel’été». lors d’un bureau national consacré aux
règlesdesfuturesprimaires.Pourl’ins-
Prêtsàdiscuter tant,ladirectionduPSn’apasl’inten-
Selonelle,lecalendrierinitialaétéren- tiondebouger.Maissesopposantss’in-
du caduc par la situation sociale. «Il terrogent sur l’intérêt de Martine
faut un calendrier à l’heure», a-t-elle Aubry:«Vousl’imaginezsetaperlesu-
conseillé, en soulignant que la base ré- jetducalendrierpendantunan?»N.B.
clamaituneaccélération,comme«tous
ceuxquisesontmobilisés»aumoment,
notamment, de la bataille contre la ré-
forme des retraites. «On ne peut plus Cambriolageau
attendre.Laprésidentielleestunecourse domiciledeRoyal
defond.Lagauchedoitouvrircettepers-
pective de 2012, a-t-elle assuré, deux L’APPARTEMENTdeSégolèneRoyal
jours après l’entrée en lice de Ségolène a été «visité» par effraction hier,
Royalpourlesprimaires.Ilfautpartirà pourlatroisièmefoisenquatreans.
temps,etàtemps,c’estmaintenant». Deuxchambresetlebureaudel’ap-
Par ailleurs, à ses yeux, le président partement situé en rez-de-jardin
ont été «mis à sac», les tiroirs vi-de la République, Nicolas Sarkozy, est
dés et les objets personnels épar-déjà en campagne. «Je ne crois pas au
pillés, mais rien n’a été volé, selonscénariod’unecampagnecourte.C’estle
l’entouragedeSégolèneRoyal.Cettescénario qu’on nous avait vendu
dernière a dénoncé «une tentativeen 2007», a-t-elle prévenu. Il s’était
intolérable de (la) déstabiliser à unmal terminé pour Ségolène Royal, lar-
moment important» et annoncé
gementbattue.
son intention de porter plainte.«Je
Les partisans de la présidente de la ne veux pas me laisser intimider»,
régionPoitou-Charentesnesontpasles chaumet.coma-t-elledit.Cenouveaucambriolage
seuls à demander une révision du ca- intervient deux jours après sa can-
lendrier. Les partisans de Benoît Ha- didatureauxprimairesduPS.
mon sont prêts à discuter. Les proches
Cjeudi2décembre2010 LEFIGARO
4 francePOLITIQUE
ZOOM
ÀAstana,Fillonneperdpas
SergeGrouard,nouveau
présidentdelacommission
dudéveloppementdurable
LedéputémaireUMPd’Orléans,devueleséchéancesde2012
SergeGrouard,aétééluhier
présidentdelacommission
dudéveloppementdurableetL’entouragedupremierministreévoquedeprochains«ajustements»dugouvernement.
del’aménagementduterritoire
del’Assembléenationale.
SOLENNDEROYER
IlsuccèdeàChristianJacob,ENVOYÉESPÉCIALEÀASTANA(KAZAKHSTAN)
qui,lasemainedernière,apris
MATIGNON François Fillon, qui plaidait laprésidencedugroupeUMP.
LedéputéduLoiretaétéélupour une meilleure répartition des rôles
entre l’Élysée et Matignon, n’en deman- aupremiertouravec27voix,
daitsansdoutepastant:tandisqueNico- contre17ausocialiste
las Sarkozy était hier dans le Calvados Jean-PaulChanteguet(Indre)et
pour parler médecine de proximité, c’est 4àStéphaneDemilly(Nouveau
lui qui représentait la France au sommet Centre,Somme).Grands
perdantsduremaniement,de l’Organisation pour la sécurité et la
lescentristesréclamaientcoopération en Europe (OSCE), au milieu
d’une quarantaine de chefs d’État et de cetteprésidenceaunom
gouvernement.PourserendreàAstana,la durééquilibrageausein
nouvelle capitale du Kazakhstan, Fillon a delamajorité.
même eu le privilège d’utiliser pour la
première fois le nouvel A330 commandé
par l’Élysée et vite rebaptisé «Air Sarko EN BREF
One». À Matignon, on explique l’appa-
renteinversiondesrôles(unprésidenten
province, un premier ministre dans un ValéryGiscardd’Estaing
sommetinternational)par«l’agendasur- analysesonéchecde1981
chargéduprésident»,quiserendenInde L’ancienprésidentde
Lechefdugouvernement,hier,ausommetdel’OSCE,danslanouvellecapitaleduKazakhstan,Astana. ALEXANDERNEMENOV/AFPen fin de semaine. «En France, ilyaun laRépubliqueValéryGiscard
président et un premier ministre, ils se ré- d’Estaingaffirmen’avoir
partissent le travail», argue un conseiller lèneRoyalvientdedéclarersacandidatu- de la gauche, indique-t-on dans l’entou- premierministre.«Monseulsouci,c’était «jamaisétérejetéparlepeuple
de Fillon. L’absence de Sarkozy a froissé reauxprimairesPS,FrançoisFillonaévo- ragedupremierministre.Etaufinal,çase d’assumerlaplénitudedesfonctionsconfé- français»malgrésadéfaite
elesautoritéskazakhes,quis’enorgueillis- qué l’échéance devant ses proches: termine souvent à 50/50 entre droite et réesparlesinstitutionsdelaV République, en1981faceàFrançois
sentd’accueillircesommet. «Nous,nousavonsuncandidatetuneligne gauche». «Diriger la France, c’est ten- pasplus,pasmoins»,aexpliquéàsespro- Mitterrand.Ilaestiméhier,sur
deréformejusqu’en2012quipréfigurenotre tant…»,souritunconseillerenévoquant chesFrançoisFillon.Sonentourageindi- TV5Monde,qu’iln’avaitpasété
Soignersonprofild’hommed’État projet», a-t-il dit. «Personne à l’UMP unepossiblecandidaturedeDSK,quide- queparailleursquedes«ajustements»au «bon»pendantlacampagne.
RenforcéparsareconductionàMatignon, n’iracontesteràNicolasSarkozysacandi- vraitalorsquitterleFMI. sein du gouvernement auront lieu pro- Mais,dit-il,«jusqu’àquatremois
FrançoisFillonaprofitédecepremierdé- dature. En face, le PS n’a aucun projet et ÀMatignon,onjustifielastratégieélec- chainement. En tout état de cause, avant avantl’élection,plusde60%
placement à l’étranger depuis l’été pour toraledeSarkozy,quiconsisteàtoutmet- lescantonalesdemars.«EnFrance,unre- desFrançais»pensaient
soignersonprofild’hommed’État,aumi- treenœuvrepourarriverentêteaupre- maniementsefaitenunjour,précise-t-on. qu’ilseraitréélu.PourMatignon,
lieu d’une kyrielle de dirigeants interna- mier tour: «Si vous jouez trop fin au Ilyadeuxoutroiszonesoùilyadesman-
Bayrouconfieavoirvotétionaux, dont Dmitri Medvedev, Angela cette«deuxièmephase» premiertour,vousavezunvrairisquedene ques, une charge de travail» excessive
eblancau2 touren2007Merkel et Hillary Clinton. Fillon, qui se pas l’être au second, explique-t-on. Or, pourteloutelministre.Ceseral’occasionduquinquennatpasse
targuesouventd’être«lepremierministre quanduncandidatarriveentêteaupremier derééquilibrerendirectiondescentristes, LeprésidentduMoDem,François
e paruneréaffirmationdelaV Républiquequiafaitleplusdépla- tour,ilestrarequ’ilsoitbattuausecond.» grandsperdantsduremaniement. Bayrou,aconfié,pourla
cements à l’étranger», s’est entretenu Pour les proches du premier ministre, la premièrefoispubliquement,durôledupremierministre
Undébatàtrancheravec le secrétaire général de l’ONU, Ban reconduction de Fillon est un atout pour avoirvotéblancausecondtour
Ki-moon, et le président kazakh, Nour- une multitude de candidats. On a intérêt à 2012.«Laquestions’estposéeaveclepré- L’entourage du premier ministre confir- delaprésidentiellede2007,
soultanNazarbaïev.Maismêmedanscette leslaissersedépêtrerdanscedésordre.» sident:quellemeilleuresolutionpourabor- me en outre que la dépendance sera l’un lorsdel’enregistrementhier
ville irréelle et gelée, les «difficultés» à Vu de Matignon, tous les candidats du der2012dansdebonnesconditionsetnous des principaux chantiers d’ici à 2012.«Il delaprochaineémission
résoudre en France, la «situation écono- PS restent potentiellement «dange- permettre de gagner?» Pour Matignon, fauttrancheravantlaprésidentielle.Ledé- «Vivementdimanche»animée
mique très délicate» et la perspective de reux»:«DSKestplusdémocrateetsocial cette«deuxièmephase»duquinquennat bat sera difficile, même si le sujet est parMichelDruckersurFrance2.
2012nesontjamaisloin…AlorsqueSégo- qued’autres,maisilauraàgérerlagauche passe par une réaffirmation du rôle du consensuel. Le premier ministre est déter-
UnresponsableduFNminéàprendredesmesuresavantlePLFSS
agresséde 2012, soit fin 2011, à l’issue d’une large
consultation.Sionlanceundébatsansyré- SteeveBriois,conseillerrégional
pondre,ceneserapasportéànotrecrédit. FrontnationalduNord-Pas-de-
Onaappuyésurlebouton,ilfautallerjus- Calais,aétéagressémardisoir
qu’aubout!» àHénin-Beaumontalorsqu’il
Lors d’une première visite au Ka- promenaitsonchien.Sablessure
zakhstanen2008,Fillonavaitironisésur anécessitédespointsdesutureà
les sondages d’opinion, «balayés par le l’arcadesourcilière.AvecMarine
ventdessteppes».Hier,devantsespro- LePen,ilavaitétébattude
ches,ilafilélamêmemétaphoreàpro- justesseauxmunicipales
pos de sondages selon lesquels les sym- partiellesd’Hénin-
pathisants de droite le préféreraient à Beaumontenjuillet2009.
Sarkozypour2012.«Leventbalayetou-
jours,a-t-ilsouri.Onn’estpasencoreau
boutdelasteppe…»
Lesommetdel’OSCEtourne
audialoguedesourdsentre
RussesetOccidentaux
méepourêtre «beaucoup plus efficace»
RÉGISGENTÉ
et«capabled’agirplusvite».
ASTANA
Les conflits qui opposent certains
LESOMMETdel’Organisationpourlasé- membres de l’organisation ont été au
curitéetlacoopérationenEurope(OSCE) cœurdespréoccupations.Laguerrerus-
quisetientàAstanarestera-t-ildansles so-géorgienne de l’été 2008 a été men-
mémoires comme un dialogue de tionnéequasisystématiquement dansles
sourds? C’est le risque, alors que les discourscommeunpointdefixationen-
56 pays liés par la Charte d’Helsinki tre les deux camps. Le président géor-
(1975) ne sont visiblement pas d’accord gien,MikhaïlSaakachvili,aaffirméque,
sur le type de sécurité qui doit ré- pour demeurer une «organisation
gnersurlecontinenteurasiati- de sécurité», l’OSCE «ne (de-
que. Pour l’heure, ils s’en- vait) pas ignorer ces problè-
tendent seulement sur la mes», comme ceux que
nécessité de réformer pose l’occupation de 20%56
l’OSCE afin de mieux lut- du territoire de son pays
Étatster contre l’instabilité qui par des régimes séparatis-
d’Europe,d’Asiecentralemenace, de l’Afghanistan tesmanipulésparMoscou.
etd’Amériqueau Caucase, en passant par Lapertedeconfianceen-
fontpartiel’Asiecentrale. tre pays membres a été dé-
del’OSCEComment réformer cette plorée, comme si les principes
institutionencrise?Personnen’a de la Charte d’Helsinki n’étaient
véritablement fait de propositions, hier, plussuffisantspourassurer la paixentre
dans le Palais de l’Indépendance. Les membresdel’OSCE.Lesecrétairegéné-
deux«camps»del’OSCEn’ontfaitque raldel’organisation,MarcPerrindeBri-
rappeler leur position. Les uns, Euro- chambaut, a déploré «la défaillance de
péensdel’OuestetAméricains,ontinsis- volonté commune» chez les États mem-
tésurlastabilitérégionale,maisaussisur bres. Ces dernières années, les uns ont
le respect des droits de l’homme et des reproché à Moscou d’avoir envahi son
valeurs libérales. Les autres, emmenés voisincaucasien,d’autresontdénoncéle
parlaRussie,sesontfocaliséssurleseul discours démocratique de l’Ouest, qui,
voletsécuritédel’OSCE.Lepremiermi- seloneux,masqueunestratégiegéopoli-
nistre français, François Fillon, a estimé tiqueàl’œuvrelorsdes«révolutionsco-
que cette organisation devait être réfor- lorées»del’ancienespacesoviétique.
CLEFIGARO jeudi2décembre2010
5francePOLITIQUE
Jean-FrançoisCopérelancelesrelations
entrel’UMPetlePCchinois
Accompagné de Jean-Pierre Raffarin, le secrétaire général de l’UMP entend profiter
d’un déplacement en Chine pour imprimer sa marque à la tête du parti.
du PCC sur l’importance de « donner du
JUDITHWAINTRAUB
temps à la relation » ou, encore, sur la
ENVOYÉESPÉCIALEÀPÉKIN
nécessité de « mieux se connaître, pas
MAJORITÉ En signant un mémorandum pour juger, mais pour comprendre ». Le
avec le Parti communiste chinois secrétaire général de l’UMP a fait valoir
(PCC), en octobre 2010, quand il était que c’était la seule façon d’appréhender
secrétaire général de l’UMP, Xavier « les différences d’approche sur des pro-
Bertrand avait mis sa famille politique blèmes comme celui de l’intégration des
en émoi. À peine plus de quinze jours minorités, des religions et des libertés ».
après avoir pris sa succession, Jean-
«FairevivrelarelationFrançois Copé veut profiter d’un dépla-
pardesrendez-vousréguliers»cement en Chine, prévu de longue
date, pour imprimer sa marque à la tête Outre des compliments sur sa « connais-
du parti présidentiel. Avec lui, c’est sance du peuple chinois et de sa culture »,
promis, une ère « de courage, de ras- Jean-François Copé a rapporté de cet
semblement et d’ouverture au monde » échange ce qu’il en espérait : un accord
commence à l’UMP. de principe pour « faire vivre la relation
par des rendez-vous réguliers, notam-
ment au niveau des clubs et des think-Tousceséchanges tanks ». Il a été invité à revenir en Chine
avec une délégation UMP en 2011. Tousdevraientnourrir
ces échanges devraient nourrir la plate-laplate-forme
forme du candidat Sarkozy.ducandidatSarkozy À plus longue échéance, Copé entend
aussi faire de l’UMP le moteur d’une
Le nouveau secrétaire général est ar- « relation à trois entre l’Europe, la Chine et
rivé hier à Pékin avec Jean-Pierre Raf- les États-Unis, au niveau des partis au
farin. C’est la cinquième fois que Copé pouvoir ». Selon Jean-Pierre Raffarin, qui
vient en Chine. Raffarin, lui, en est à sa participait à l’entretien, cette idée a été
cinquième visite… de l’année. Le « chaleureusement accueillie» par l’«em-Jean-FrançoisCopé,Jean-PierreRaffarinetlevice-ministreChenFengxiang,àPékin,hier. FRANÇOISLEGUÉ
meilleur ami français des Chinois est pereur» Li Keqiang, actuellement vice-
tout disposé à mettre son réseau au ser- chinois », Copé pourra, fait rare au l’UMP signée du n° 1 du secteur, actuel- farin, tandis que Jean-François Copé Premier ministre et programmé pour
vice de ce « jeune leader », pour re- cours d’une même visite, s’entretenir lement aux États-Unis. jouait l’étonnement devant la volonté être premier ministre en 2012. Les visi-
prendre le nom de l’un des programmes avec deux des neuf « empereurs », les D’emblée, Chen Fengxiang a regretté de rupture manifestée par ses interlo- teurs français ont accompli auprès de lui
de sa fondation, Prospective et Innova- neuf membres du comité permanent du que rien ne se soit passé après la signa- cuteurs. « Mais j’ai été patriote, a-t-il la partie la plus urgente de leur mission :
tion. Ce sont les autorités de Pékin qui bureau politique, l’instance suprême du ture du fameux mémorandum avec Xa- tenu à préciser à l’issue de l’entretien. « vendre » l’approche sarkozyste du
lui ont demandé de lui amener Jean- PCC. Dès son arrivée, il a été reçu par le vier Bertrand. Il s’est dit « persuadé que J’ai dit qu’apporter ma pierre n’aurait prochain G20. Ils ont quitté Li Keqiang
François Copé, qu’elles ont apparem- vice-ministre Chen Fengxiang, n° 2 du les nouveaux dirigeants de l’UMP feront pas été possible s’il n’y avait pas eu avec la conviction que la Chine « soutient
ment repéré depuis plusieurs années. département international du parti. Son beaucoup mieux que leurs prédéces- d’autres pierres avant.» l’agenda et les priorités de la présidence
Ravi que son mentor le présente à « la hôte lui a remis une lettre de félicita- seurs ». « Il y avait un peu de malice là- Il a su, aussi, trouver des mots qui française ». Vérification à l’ouverture du
génération des futurs dirigeants tions pour sa désignation à la tête de dedans », s’est esclaffé Jean-Pierre Raf- sont allés droit au cœur de ce dignitaire sommet le 3 novembre 2011.
Ile-de-France:l’électiondeJean-PaulHuchon
enquestiondevantleConseild’État
Le président PS du conseil régional est accusé d’avoir bénéficié d’avantages en nature.
blée », la formation la plus solennelle de C’est un militant parisien de l’UMP, menée par Jean-Paul Huchon. L’UMP af-
SOPHIEDERAVINEL
la haute juridiction. Paul Midy, membre de l’équipe nationale firmait que « 850000 euros » avaient été
COLLECTIVITÉS L’élection de Jean-Paul des Jeunes Populaires, qui a déposé une « payés par les contribuables » pour
CampagnespublicitairesHuchon à la présidence de la région Ile- plainte concernant l’utilisation dans les « vendre le plan de mobilisation de la ré-
de-France pourrait être annulée si le Dans un communiqué, l’avocat de Jean- documents de campagne socialiste d’élé- gion sur les transports ». Hier, le prési-
Conseil d’État décide de suivre, demain, Paul Huchon, Arnaud Lyon-Caen, a dit ments d’une campagne publicitaire du dent PS restait impassible. « C’est la fin
l’avis du rapporteur public (ex-commis- attendre « avec confiance la décision » du Stif, que préside Jean-Paul Huchon. d’une procédure très classique. Je ne res-
saire du gouvernement) Édouard Geffray. Conseil d’État, et affirmé que, le débat Mercredi, lors d’un séminaire organisé sens aucune inquiétude parce que j’ai tou-
Celui-ci devrait demander en outre l’iné- contradictoire n’ayant pas encore eu sur le thème du budget et du Grand Paris jours mené mes campagnes de la même fa-
«Jeneressensaucuneinquiétudeparceligibilité du président socialiste, qui, se- lieu, « rien ne permet d’anticiper sur le avec les conseillers régionaux UMP, Va- çon », a indiqué celui qui a entamé en
quej’aitoujoursmenémescampagneslon son avis, a bénéficié pendant la cam- sens de l’arrêt à venir ». « Par décision du lérie Pécresse, présidente du groupe de la mars son troisième mandat à la tête de la
delamêmefaçon»,adéclaréJean-Paulpagne d’avantages en nature d’une 15 juillet 2010, la Commission nationale des majorité présidentielle, a évoqué ce re- région.
Huchon,hier. J.-C.MARMARA/LEFIGARO
personne morale, le Stif, le Syndicat des comptes de campagne et des financements cours en espérant que l’avis soit suivi. Vice-président Vert en charge des
transports d’Ile-de-France. Le Conseil politiques a approuvé le compte de campa- Officiellement, la ministre de l’Ensei- transports, Jean-Vincent Placé se dit devrait être élu par les conseillers régio-
d’État statuera par « un arrêt d’assem- gne de Jean-Paul Huchon », a-t-il ajouté. gnement supérieur ne souhaite pas se « soucieux de la justice » mais doute que naux. Ce qui ne manquerait pas d’attiser
prononcer tant que le Conseil d’État n’a ce dossier puisse annuler une élection les rivalités au PS. Sans compter que, de-
pas fait connaître le résultat de sa délibé- « au résultat incontestable ». La liste PS- puis le début de cette nouvelle manda-
ration. Europe Écologie-Front de gauche menée ture, les relations sont notoirement com-
Pendant la campagne, à deux reprises, par Huchon a rassemblé 56,69 % des voix pliquées avec le groupe des Verts, présidéSarkozyneménage en septembre 2009 et en janvier 2010, au second tour des régionales, en mars. par Cécile Duflot, secrétaire nationale des
son équipe avait dénoncé « des campa- Si l’avis du rapporteur public était sui- écolos. « Les Verts, ils sont… dynami-
gnes publicitaires au coût exorbitant pour vi, seule l’élection de Jean-Paul Huchon ques », se contente de juger Jean-PaulpaslemairedeParis
vanter la politique de l’exécutif sortant », serait annulée, et un nouveau président Huchon.
Le chef de l’État a reçu hier soir
les grands élus UMP de la capitale.
PARIS Nicolas Sarkozy regrette que demandé aux parlementaires parisiens
Bertrand Delanoë n’ait « pas de grande de travailler sur les possibilités législati-
vision sur Paris ». Hier soir, devant les ves à envisager pour faciliter leur loge-
maires d’arrondissements et les parle- ment. « Il nous a fait part de son ambition
mentaires UMP de la capitale réunis pour Paris et nous a beaucoup écoutés.
pendant une heure à son invitation à Pas un mot de politique politicienne n’a
l’Élysée, le chef de l’État a montré qu’il été prononcé, comme cela était conve-
comptait bien continuer à s’impliquer nu », assure le président de la fédération
sur les grands dossiers parisiens avec UMP de Paris, Philippe Goujon.
l’aide, notamment, des architectes de
Absencedesélusl’Atelier international du Grand Paris.
del’EstparisienLe président de la République a re-
gretté en particulier que le maire de Pa- À l’UMP, certains, comme le conseiller
ris ait construit seul son projet de res- de Paris Pierre-Yves Bournazel, élu du
etructuration des berges de la Seine alors XVIII , regrettent que les représentants
qu’il aurait fallu « entreprendre une de « l’Est de Paris, territoire de recon-
consultation internationale pour ce site quête pour la droite » n’aient pas été
classé par l’Unesco », rapporte un parti- conviés à cette réunion de travail. « Il
cipant. Nicolas Sarkozy, qui veut « des faut prendre les moyens d’impliquer tout
études supplémentaires sur les reports de le monde si on veut regagner Paris »,
circulation » en cas de fermeture des souligne-t-il. Même son de cloche chez
berges aux voitures, souhaite que l’ins- les centristes. Le sénateur (Nouveau
tallation de la Cité judiciaire dans le Centre) Yves Pozzo Di Borgo s’est éton-
quartier des Batignolles, dans le né « que le centre ne fasse visiblement
eXVII arrondissement, se déroule dans le pas partie de la stratégie de reconquête
cadre du Grand Paris. Les échanges ont alors que nous devrions être dans
encore porté sur « la place des classes l’union ».
S.DER.moyennes à Paris ». Le chef de l’État a
C 1jeudi2décembre2010 LEFIGARO
UneétoiledeDavid
àl’aéroportdeTéhéran6 international
WWW.LEFIGARO.FR/INTERNATIONAL
ÉLECTIONPRÉSIDENTIELLEENCÔTED’IVOIRE
LespartisansdeGbagbo
bloquentlesrésultats
Politisée et très divisée, la commission électorale
avait jusqu’à hier soir minuit pour désigner le vainqueur.
ment les résultats». Fidèle à sa stratégie pour qu’elle proclame des résultats. AprèsTANGUYBERTHEMET
ENVOYÉSPÉCIALÀABIDJAN d’apaisement, il a tendu la main à ses op- Hillary Clinton, Nicolas Sarkozy pressait la
AFRIQUE DE L’OUEST Les Ivoiriens l’ont posants, glissant «qu’il n’y aurait pas de CEI d’annoncer les résultats«danslesdé-
appelée la nuit fatale. Inquiets, tendus, les chasse aux sorcières». Les partisans du laisprévus».
habitants d’Abidjan comptaient hier les clan présidentiel au sein de la CEI ont, eux, «C’estlachancedelaCôted’Ivoire.Les
dernières heures dont disposait légalement multiplié les manœuvres pour rendre im- textes ne disent rien de la manière dont les
la commission électorale indépendante possible la publication des résultats dans chiffresdoiventêtrediffusés.Celapeutêtre
(CEI) pour publier les résultats de l’élection les délais. fait à la télévision mais aussi à la radio ou
présidentielle qui s’est tenue dimanche. même sur un site Internet», notait un ob-
Couvre-feuprolongéElle avait jusqu’à hier minuit au plus tard servateur. Les proches de Laurent Gbagbo
pour rendre public ce décompte et annon- Une tactique réfléchie. L’échec de la CEI avaient déjà annoncé qu’ils ne reconnaî-
cer qui d’entre le président sortant Laurent ouvrirait en effet la voie à des scénarios traient pas des chiffres proclamés en cati-
Gbagbo et son rival Alassane Ouattara nettement plus favorables aux partisans de mini sans l’aval des leurs au sien de la CEI.
l’avait emporté. Gbagbo. Le code électoral indique qu’en «Lesprocéduresdoiventêtrerespectées»,
Mais, hier à 22 h 30, heure locale, rien cas de blocage de la CEI, il revient au a réaffirmé Pascal Affi N’Guessan, le porte-
n’était sorti du bâtiment de la CEI. Les an- Conseil constitutionnel de superviser le parole de Gbagbo. Tout en reconnaissant à
nonces prévues avaient toutes été annulées scrutin. Ce Conseil, qui penche nettement demi-mot que la tendance globale du vote
sans explications. Dans ce pays très versa- en faveur de la présidence, dispose du n’apparaissait pas en faveur de son camp, il
tile, habitué à de surprenants renverse- pouvoir d’annuler tout ou partie du scrutin a refusé d’envisager la défaite, et demandé
ments de situation, nul ne se risquait plus sans grand contrôle. Jusqu’à changer le que les votes de quatre régions du Nord,
au moindre pronostic. Seules les vives ten- nom du vainqueur ? Certains le redou- toutes favorables à Alassane Ouattara,
sions qui déchirent et paralysent cette ins- taient hier. soient invalidés, ce qui changerait la don-
titution politisée et très divisée sont deve- Mais cette stratégie extrême n’est pas ne. Selon lui, les«violences» et«l’atmos-
nues des évidences. Dans la nuit de lundi, sans danger pour le pouvoir en place. phère de chasse à l’homme» qui auraient
devant les caméras, des partisans du prési- D’une part, elle exige un appui de l’armée régné dans ces zones le jour du scrutin
dent sortant Laurent Gbagbo s’étaient op- qui est loin d’être gagné. Elle ruinerait auraient dissuadé les partisans de Gbagbo
posés physiquement à la lecture de résul- l’image de Laurent Gbagbo et placerait la de se rendre aux urnes. Que ni les observa-
tats partiels, arrachant des mains du Côte d’Ivoire au ban de la communauté in- teurs de l’Union européenne ni ceux de la
porte-parole de la CEI les procès-verbaux. ternationale. Elle conduirait aussi presque Francophonie n’aient constaté ces intimi-
Une preuve, s’il en fallait, que les retards à coup sûr à des violences qui renverraient dations ne le gêne pas. «Les observateurs
n’ont rien de technique.«Inquiet», Alas- le pays à ses vieux démons. nevoientpastout.»
sane Ouattara a exhorté«sonfrèreLaurent Pour éviter cet enchaînement catastro- Le couvre-feu nocturne qui devait Leporte-paroledelaCommissionélectoraleindépendante(CEI),YacoubaBamba(assis,
aucentre),estempêché,mardiàAbidjan,d’annoncerdesrésultatspartielsparundesesGbagbo» à «respecter sa parole» et de- phique, les diplomates et l’ONU multi- prendre fin hier a été prolongé jusqu’à di-
membresfavorableauprésidentsortant,LaurentGbagbo. VINCENTBOISOT/RIVAPRESSmandé à la CEI de«proclamerimmédiate- pliaient hier soir les pressions sur la CEI manche, par décret présidentiel.
ZOOM
L’oppositionégyptienneseretireduprocessusélectoral
L’ampleur des fraudes au premier tour a ouvert la voie à un Parlement dominé à plus de 90 % DéfectionenFrance
d’unprochedeKadhafi
par le parti au pouvoir. Les libéraux du Wafd et les Frères musulmans boycottent le second tour. Lechefdeprotocoledudirigeant
libyenMouammarKadhafiaété
interpelléetécrouéenFranceTANGISALAÜN
LECAIRE surdemandedesautorités
libyennesquilesoupçonnent
PROCHE-ORIENT «Nous envoyons un dedétournementdefonds.
messageàceuxquitruquentlesélections.» Lorsd’une PilierdusystèmeKadhafi,
C’est ainsi que le parti libéral Wafd a quali- manifestation Nouriel-Mismariaurait,en
deprotestationfié hier son retrait des législatives après un réalité,désiréfairedéfection;
contrelespremier tour marqué, selon les observa- ilavaitprofitéd’unrécent
fraudesduteurs indépendants, par de nombreuses ir- voyagedeKadhafienAfrique
premiertour,un
régularités, fraudes, intimidations et vio- pours’offrirundétourparParis.
manifestant
lences. Principal bloc d’opposition dans le Cetanciengénéralfigurait
brûle,lundi
Parlement sortant avec 88 élus, les Frères parmilapetitedizainedeauCaire,
musulmans ont également annoncé leur prochessurlesquelss’appuieleportrait
boycott du second tour. Aucun des 130 Kadhafiquasimentdepuissad’uncandidat
candidats de la confrérie islamiste interdi- prisedupouvoir,en1969.duPartinational
te, mais tolérée, n’a été élu et 26 étaient en démocratique Adeptedestenueschamarrées,
ballottage. (PND)deHosni Nouriel-Mismariétaitapparu
En remportant plus de 40 % des 508 siè- Moubarak. enseptembre,àl’occasion
ASMAAges de l’Assemblée dès le premier tour, le delafêtenationale,vêtu
WAGUIH/REUTERSParti national démocratique (PND) de d’uncostumeblancsatiné
Hosni Moubarak a réalisé un raz-de-ma- àbrandebourgsdorés,
rée. Mais avant même le retrait de ses ri- lescheveuxetleboucteints
vaux, il avait surtout pratiquement effacé «transparentetintègre», malgré quelques et penser!» Les États-Unis, dont la de- dation», selon l’expression d’un diploma- enblond.
toute forme d’opposition du paysage poli- «infractionslimitées», l’ampleur des frau- mande d’observateurs internationaux te occidental, ont dépensé pendant la Présentéauparquetgénéral
tique. Seuls cinq opposants ont été élus – ils des a surpris tout le monde. À commencer avait été sèchement rejetée, ont fait part campagne des sommes exorbitantes, par- deVersailleslundi,ilaétéplacé
ne devraient pas siéger – et ils devaient par l’opposition laïque, à laquelle le pou- dès mardi de leur«déception» face au dé- endétention.Lajusticefrançaisefois cent fois supérieures au plafond fixé
être à peine plus nombreux lors du second voir avait fait miroiter une représentation roulement du scrutin. par la loi, et ne semblent guère perméables doitexaminerlapossibilité
tour, dimanche. significative pour la dissuader de répondre Selon les analystes, le PND souhaitait aux considérations politiques. De nom- desonextradition.Entoutcas,
à l’appel au boycott du Prix Nobel de la voir l’opposition laïque servir de«caution breux actes de violence, dimanche, ont été laprésenceenFrance
Systèmeclientéliste paix, Mohamed ElBaradei, chantre d’une pluraliste» en vue de la présidentielle de attribués à leurs hommes de main. «Ces decethommequinequittait
«Cetteélectionestillégitime», a déclaré le démocratisation de l’Égypte. l’an prochain, où pourrait se jouer la suc- ploutocrates n’ont aucun état d’âme et il presquejamaisleguidedela
guide suprême de la confrérie, Mohamed «Onn’ajamaisvuunefraudeaussifla- cession de Moubarak. Ce ne sera pas le cas, semblequelegouvernementetlePNDdoi- révolution,etquiensaitlong
Badie, estimant que «les crimes commis grante», s’insurge Mona Makram Ebeid, puisqu’après leur retrait, aucun parti vent faire avec», reprend Issandr el- surlerégimelibyen,
parlerégimemontrentsonétatdefaiblesse l’une des rares Coptes engagées en politi- Amrani, qui souligne «le risque de dérive estembarrassante
et de confusion» face à une contestation que, candidate déçue du Wafd. «C’est de l’Égypte vers un État-mafia où l’argent pourleQuaid’Orsay.LesÉtats-Unisontfaitsociale accrue ces dernières années. Alors comme si le régime voulait dire au monde prend le dessus sur toute autre considéra- P.P.
que les autorités ont défendu un scrutin entier:onsefoutdecequevouspouvezdire partdèsmardideleur tion».
«déception»face
audéroulementduscrutin
d’opposition ne devrait être en mesure d’y
présenter un candidat sans l’aval du PND.
Selon la Constitution, ce privilège est ré-
servé aux partis légaux (ce qui exclut les
Frères musulmans) représentés au Parle-
ment et aux indépendants qui recueillent
250 signatures d’élus.
Pour l’analyste Issandr el-Amrani, cette
façon d’ignorer ostensiblement les appels
de la communauté internationale et ses
propres promesses, voire intérêts, est
«peut-être un signe que le gouvernement
n’estpascapabledegérersesproprestrou-
pes». Il n’exonère pas les autorités mais,
explique-t-il,«cescrutinaunedimension
locale importante. L’Égypte n’est pas
l’URSS,oùtoutétaitdécidéd’enhaut.»
Le processus de sélection des candidats
du PND a de fait été dominé par les hom-
mes d’affaires. Favorisés par un système
clientéliste, ces «professionnels de la pré-
CLEFIGARO jeudi2décembre2010
NotreblogUSA 7HTTP://BLOG.LEFIGARO.FR/OBAMAZOOM/ international
Lerêveaméricainàl’épreuveduCongrès
Lesdémocratestententdepasserlebarragerépublicainpourfaireadopterunprojetdeloilégalisant
quelque2millionsdejeunessans-papiers,souscertainesconditions.
Le projet de loi a été proposéADÈLESMITH
plusieurs fois depuis 2001 etNEWYORK
bénéficie d’un soutien dans
ÉTATS-UNIS Revêtus symboliquement les deux camps politiques, 12de la toge et de la coiffe portées habi- mais jusqu’à présent, il a
tuellement pour les cérémonies de re- toujourséchoué.Devantune millions
d’immigrésséjournentmisedediplômes,unequinzainedely- grande banderole qui dit:
defaçonirrégulièrecéens et étudiants latinos ont pris la « Nous sommes le rêve améri-
auxÉtats-Unisplaceduprêtreprèsdel’auteletchan- cain », Tanya explique sa frus-
tentenespagnol « Se puede ! »avantde tration. « Ma mère m’a amenée ici
reprendre aussitôt en anglais « Yes we de Bolivie quand j’avais 4 ans. C’est in-
can!». L’humeur dans l’église Saint- juste de me tenir responsable pour elle.
Brigid de New York balance entre es- Cela fait vingt-cinq ans que je vis ici, je ne
poiretdésillusion. connais pas d’autre pays. Je viens de ter-
Environ un millier d’enfants d’immi- miner quatre ans d’études universitaires
grésillégauxetleurfamillesesontréunis en sciences politiques, mais je ne peux pas
aujourd’huipourréclamerlepassagedu trouver de travail légalement, je n’ai pas le
Dream Act au Congrès où le vote s’an- droit de passer mon permis, ni de prendre
nonce très serré. Dans tout le pays, les un contrat d’assurance-maladie, même à
manifestationssemultiplient. mes frais. Si le Dream Act ne passe pas, j’ai
Faute d’une réforme globale de l’im- bien peur de ne jamais devenir avocate. »
migration désormais pratiquement im- Tanya travaille au noir comme serveuse
possible à mener à bien avant la fin du etaccumulelesstagesnonrémunérésàla
mandatdeBarackObama,leDreamAct, mairiedeNewYorketauxNationsunies.
plus restreint, propose de légaliser jus-
«Uninstinctdesurvie»qu’à 2 millions de jeunes sur 12 millions
desans-papiers.Pourobtenircetteléga- JoséZacafelcoestarrivéàl’âgede10ans
lisation, ces jeunes doivent remplir plu- avecsesparentsduMexique.Enjuin,il
sieurs conditions: être arrivés illégale- afaitlagrèvedelafaimetilestallépro-
mentavantl’âgede16ans,vivredepuis tester à Washington, prenant le risque
cinqanssurleterritoireaméricain,s’en- d’êtreexpulsé.Ilestimequel’Amérique DesétudiantsmanifestentenfaveurduDreamActàlalueurdebougies,mardi,prèsdeSanDiego(Californie). LENNYIGNELZI/AP
gageràservirdansl’arméependantdeux a une part de responsabilité dans sa si-
ans ou suivre des études supérieures tuationactuelle. « L’immigration illéga- Unis et le Mexique en 1994,rappelle-t-il. prêtbancairequ’ellen’apasledroitde sont constituées de personnes en règle
pendant quatre ans et faire preuve de le a explosé après la signature de l’accord Mes parents étaient éleveurs de poulets, contracter. Elle se sent piégée dans un etdesans-papiers.
« bonne moralité ». de libre-échange Nafta entre les États- ils ont vu du jour au lendemain les prix di- cercle vicieux. Mais comme de plus en Les détracteurs du Dream Act assu-
visés par deux, alors ils ont décidé de ve- plusde«Dreamers»,ellen’apluspeur rent que le passage de la loi ouvrira la
nir ici. C’est un instinct de survie. »Vio- de se montrer. Du moins à New York. porte à plus d’immigration illégale et
letta Gomez, rencontrée lors d’une « Je veux briser le tabou, mais je n’ose- privera encore plus les Américains
autre manifestation, à Times Square rais pas sortir de l’État »,confie-t-elle. d’emplois.MaispourRobertSmith,pro-Cetétrangeprocèsqui celle-là, étudie au prestigieux Hunter Sous Barack Obama, la machine à ex- fesseur de droit au Baruch College, ces
College à Manhattan et travaille illéga- pulsionsfonctionneeneffetàlavitesse arguments sont irrationnels. « L’écono-
lementdansunrestaurantfrançais. supérieure(400000en2010). mie s’effondrerait sans les sans-papiers.poursuitJulianAssange
Fautedevraieréformedepuisvingt- À New York, ils sont 700 000, soit un ha-
400000expulsionsen2010 cinq ans, les situations sont souvent bitant sur neuf. En fait, les jeunes immi-Soupçonnéde«viol»,Lefondateurde
Elle paie des impôts, ce qui n’est pas inégales d’une personne à l’autre et grés, qui sont souvent exploités, subven-
contradictoire avec son statut, mais dans une même famille. Tanya par tionnent la sécurité sociale. Il faut leurWikiLeaksestrecherchéparlajusticesuédoise.
sans papiers, elle est condamnée à des exemple a un frère qui a obtenu « mi- donner la chance d’étudier et de gagner
tourne en Suède à ses propres frais et soit emploisnonqualifiésetn’estmêmepas raculeusement » ses papiers. Ce sont plus, car les baby-boomeurs auront be-
STÉPHANEKOVACS
soumis à un nouveau cirque médiati- sûredepouvoirfinirsesétudessansun 85% des familles d’immigrants qui soin d’eux pour leurs retraites. »
SUÈDE L’affaire a tous les ingrédients que. » À ce jour, s’insurge l’avocat,
d’unthrillerdel’écrivainsuédoisStieg « nous n’avons toujours pas reçu un seul
Larsson. Une sorte de justicier auto- mot sur la nature des allégations qui pè-
proclaméquifaittremblerlePentago- sent contre M. Assange. Il est donc diffi-
ne,une « agence de renseignements du cile de répondre ! »
peuple » aux sources dissimulées dans J’attaque
Féministeradicaleun labyrinthe de serveurs, deux jolies Le budgetpar quoi ?
Suédoises féministes… et de multiples Au royaume de la parité, où une quin- prévisionnel ?
rebondissements.Depuismardisoir,le zainedepersonnesportentplaintepour
fondateurdeWikiLeaks,JulianAssan- viol chaque jour, même les féministes,
ge,faitl’objetd’unavisderecherches commeAnna-KlaraBratt,rédactriceen
international, une «notice rouge» chefdumagazine Feministiskt Perspek-
émise par Interpol. La Suède réclame tiv,trouventl’histoire « suspecte ».
eson extradition pour l’entendre dans M Claes Borgström, qui représente
une curieuse affaire de viol présumé les deux plaignantes, parle lui-même
remontantaumoisd’août. « Ce ne sont d’un « probable viol ».Ilrefusededon-
plus des poursuites, mais des persécu- nerdesdétails,pour « ne pas perturber
tions ! », s’emporte l’avocat britanni- l’enquête ».Sil’onencroitladéposition
quedeJulianAssange,MarkStephens. des deux victimes présumées, publiée
Saisiemardimatin,laCoursuprêmede paruntabloïdesuédois,c’estseulement
Suèdedevraitstatueravantlafindela après avoir appris leur proximité res-
semainesurcemandatd’arrêt. pectiveavecJulianAssangequ’Annaet
Sofiaauraientdécidé,ensemble,d’aller
« raconter leur histoire »àlapolice.Près
«Cenesontplus d’une semaine s’était déjà écoulée de-
despoursuites,mais puis les faits incriminés. Selon Me Ste-
despersécutions!» phens, « le préservatif se serait déchiré
MARKSTEPHENS,AVOCAT pendant un rapport sexuel consenti. Il
DEJULIANASSANGEDR semble que la plaignante n’aurait pas ac-
cepté si elle avait su que le rapport ne se-
L’affairedébutele20août,lorsquele rait pas protégé. Mais en France, comme
journaliste australien de 39 ans est une en Angleterre, comme en Suède, cela ne
premièrefoisinculpéparcontumacede relève pas du viol ! »
« viol et d’agression sexuelle ». Dès le Féministeradicale,Annaavaitjuste-
lendemain,undeuxièmeprocureurre- ment publié sur son blog, en janvier Les demandeurs d’emploi ne sont pas toujoursvient sur la décision de son collègue et dernier, un « manuel de vengeance »
indique qu’il n’y a « pas de raison de contreunamantinfidèle…quiaoppor-
suspecter un viol ».Aprèsl’intervention tunément été effacé après sa déposi- exactement formés pour les besoins de votre
d’unefigureduPartisocial-démocrate, tion, tout comme les tweets témoi-
ancien médiateur pour l’égalité des gnant des moments « cool » et entreprise ?
sexes, l’avocat Claes Borgström, un « sensationnels » qu’elle a passés
troisième procureur revient à la char- auprèsdeJulian.LefondateurdeWiki-
Pour mettre en adéquation l’offre et la demande,la CGPME a initié la POE, Préparation Opérationnelle àge: le 18 novembre, la justice suédoise Leaks, qui nie tout viol, souligne que
lancefinalementunordred’arrestation « les services secrets australiens » l’Emploi. Avec la POE,lorsqu’une entreprise dépose une offre auprès de Pôle Emploi,un demandeur reçoit
àl’encontredel’Australienafindel’in- l’auraient mis en garde contre des
une formation spécifique lui permettant d’acquérir les compétences requises et d’être ainsi rapidement
terroger « sur des suspicions raisonna- « coups bas ».Lesservicesenquestion,
opérationnel.bles de viol, d’agression sexuelle et de deleurcôté,nienttoutcontactaveclui.
coercition ». Alors,cettehistoireabracadabrantene
Le 14 septembre, un peu plus d’un serait-elle qu’un « complot », comme
mois après son arrivée, Julian Assange le maintient le journaliste? « Peut- Emploi et formation,avec la CGPME,faites le bon choix.
avait pourtant demandé la permission être,répondsonavocatsuédois,Björn www.laformationpro.comde quitter la Suède par le biais de son Hurtig. Cela peut être un complot des
avocatsuédois,BjörnHurtig.Leprocu- deux femmes, par jalousie, ou de l’une
reuravaitdonnélefeuvert. « Malgré le d’entre elles, ou bien d’un État. Il y a
droit qui est le sien de garder le silence, beaucoup de gens qui ont intérêt à rédui-
mon client a proposé à plusieurs reprises re Julian Assange au silence… » Une
d’être interrogé. D’abord en Suède, puis chose est sûre, renchérit son collègue
au Royaume-Uni, y compris à l’ambas- britannique, « les Américains ont refusé
esade de Suède, indique M Stephens. de confirmer qu’ils ne projetaient pas de
Toutes ces offres ont été catégoriquement l’assassiner ! » En attendant, imper-
CONFÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISESrefusées par un procureur qui abuse de turbable, l’insaisissable Australien
ses pouvoirs en insistant pour qu’il re- prometunenouvelle « mégafuite ».
Image&StratégieEurope
AMaritsa
M
e
r

M
é
d
i
t
e
r
r
a
n
490 €
é
e
jeudi2décembre2010 LEFIGARO
8 europe
LESVOIESDEL’IMMIGRATIONENEUROPE
LaGrèce,ported’entréedesclandestins
Lecentre
derétentionAuxroutesquirejoignentl’Espagne
deFilakio,unpetit
villagedelaoul’Italie,lespasseurspréfèrent Thracegrecque,
oùsontplacéscellemenantd’Istanbul lesimmigrants
irréguliers
interpellésàlafrontièreturco-grecque.
àlafrontière
gréco-turque.
N.TAVERNIER/REAporte-parole.«Danslecentre,dénonce-THIERRYPORTES
t-il,nousavonsétévolésparunebandedeENVOYÉSPÉCIALÀORESTIADA
Géorgiens». Ses compagnons montrent Point de passage
IMMIGRATION Tous les matins, vers leurs habits lacérés au rasoir. C’est dans principal des immigrés à
10heures,lesemployésdelacompagnie une doublure, une petite poche, qu’ils la frontière gréco-turque
Ktel garent leur bus devant l’entrée du conservaient leurs dernières économies
centrederétentiondeFilakio,petitvil- pourprendrelebuspourAthènes. Edirdirne nee
Centre de rétentionlage de la Thrace grecque. Une heure Les policiers qui gardent le centre de Kastanéai ai i
Filakioplustard,lesportesducentres’ouvrent Filakiohaussentlesépaules,dépassés.Le TUTUUURRQQU UUIIEE
et les immigrés clandestins récemment petitbâtimentaétéconstruit,ilyadouze
arrêtésaprèsêtrevenusillégalementde ans, pour accueillir 372 personnes. Ils Nea VNeN ea Vissa a
laTurquievoisinecommencentàdéfiler sont plusieurs centaines supplémentai-
GRÈCEpour prendre leurs tickets. Ils connais- res. Ce qui contraint les autorités grec- BULGARIE
Orestias
sentleprixaffichésurlesvitresdelaca- ques à vider quotidiennement les lieux
hute:c’est60euros,ou85dollars,pour pourfairedelaplaceauxnouveauxarri- avecl’accordsignéaveclaGrèceen2002, des véhicules dépêchés par
rejoindreenonzeheuresAthènesetain- vants.Deuxoutroisjoursaprèsavoirété «refuse de reprendre les immigrés qu’on l’UE,onvoitdespetitsgrou-
si poursuivre un voyage commencé, arrêté, l’immigrant, dont on a notam- arrête».LepirepourAthènesestqu’elle pesjoueràcache-cacheavec
Dhidhimstikhon
plusieurs semaines plus tôt, en Afgha- ment pris la photographie et les em- est liée par la procédure de Dublin, qui les policiers grecs. La plupart
nistan,enIrak,enAlgérieouenAfrique preintes digitales, part avec un papier le permet à tous les États européens de lui du temps, après avoir franchi MACÉDOINE
subsaharienne. sommant de quitter la Grèce et l’espace renvoyer les clandestins rentrés dans lesquelquesdizainesdemètres ORIENTALE
Quatre-vingt-dixpourcentdesimmi- européenSchengendanslestrentejours. l’UnionparlaGrèce…Sonaccèsdecolère qui séparent la Turquie de l’Eu- ET THRACE
grésarrivantenEuropeaujourd’huipas- Etlevoyagecontinue. passé, le patron moustachu de la police rope, les clandestins lèvent les
10 kmsent par la Grèce et, pour quasiment la d’Orestiada avoue son impuissance: mains en l’air, se rendent. Certains,
Les minarets d’Edirnemoitiéd’entreeux-environ39000de- «Certainsimmigrants,avecunvolcharter quin’ontpasétépris,viennentlematin
puisledébutdel’année-,parcettefron- LebusdelacompagnieprivéeKtel,dont jusqu’à Istanbul, ne paient que 600 euros aupostedepolice.Unpe-
POLOGNE UKRAINEtière terrestre gréco-turque de Thrace. lesemployésportentdesgantsetlaissent l’arrivée en Grèce. C’est la route la plus tit tour au centre de Fila-
828 entréesChaquenuit,entre120à350clandestins leshoussesenplastiquessurleurs50siè- courte,lamoinschèreetlaplussûre.» kio,leurpetitpapier,et
sontarrêtés,nonloindelavilled’Ores- ges remplis quotidiennement au prix du Souslesminaretsd’Edirnequipointent puiss’envont. SLOVAQUIE (-22 %)
tiada,surles12,5kmdechampsdecette marché, est maintenant parti. La police au loin, cette sublime porte d’entrée sur
frontière pour le reste délimitée par le grecque se chargera de transporter gra- l’Europemesure12,5km.C’estuneban- MOLDAVIEHONGRIE
fleuve Evros, où les passeurs sont plus tuitement ceux qui n’ont pas d’argent de de terre parsemée de bosquets et de
vulnérablesetqu’ilshésitentdésormaisà jusqu’àOrestiada.Georgios,quihabitela quelquesmiradors,oùsetoisentdespa-
ROUMANIEfranchirenZodiacavecleur «cargaison ville depuis trente-cinq ans, ne porte trouilles de militaires grecs et turcs. La 1 768 entrées
humaine». mêmeplusattentionàcesombresquira- nuit, à travers les caméras thermiques (-24 %)
La scène se répète quotidiennement à sentlesmursavantdeprendreletrain EX-YOUGOSLAVIE
Filakio. Après avoir payé 600, 1500 ou oudepoursuivreàpiedleurpéri- ET ALBANIE Mer Noire
3000 euros leur transit clandestin jus- ple. Il ne comprend pas pour- (-20 %) BULGARIE
qu’àlaGrèceviaIstanbul,laplaquetour- quoi les mines antipersonnel, ITALIE
nantedecetrafic,certainsontencoreas- qui jadis truffaient la frontière, 25 294
sezd’argentpourprendrelebusjusqu’à ontétéretiréesilyaunequinzai- (+369 %)entrées
Athènes.TelleShamaz,unejeuneAfgha- ne d’années. Mais ces clandes-
ne de 23 ans, enceinte, qui rêve, avec tins ne le dérangent pas trop, ESPAGNE 31 021Kokal, son mari à ses côtés, de fonder «carilsnerestentpasici». GRÈCE
unefamilleenEurope.TellelaCongolai- Responsable de la police entrées
5 606se Karine, qui dit fuir la misère. Elle ne d’Orestiada, Georgios Sala- 2 866 entrées Athènes TURQUIEsaitpasvraimentcequ’elleferaàAthè- maykas précise qu’aucun mi- (-76 %)(-65 %)2 592 entréesnes où, assure-t-elle, «personne ne grantn’aétéarrêtépourlemoin- Ceuta MALTE(l)’attend».Maisdanssonesprit,lacapi- dre délit. Lui, il en veut surtout à (-27 %)
TUNISIEtalegrecqueneseraqu’uneétapeversla «lapoliceturque,quinefaitpasson Melilla ALGÉRIE
France,l’Allemagneoul’Angleterre(voir travail», laisse tout le monde 29 entrées
MAROCci-dessous). passer et, en contradiction (-98 %)
1 089 entrées
Trentejours deliberté (-20 %) LIBYE
Ancieninterprètedel’arméeaméricaine, OCÉAN ATLANTIQUE
l’Afghan Ali Feroz Khan raconte avoir 44 % des entrées illégales en Europe
16 entréesprissadécisionenrecevantunedernière se font aujourd’hui par la T race grecque Premiersrésultats(-99 %)mise en garde des talibans: «Tu arrêtes
États membres de l’Union européenne (UE) « Portes d’entrée » dans l’UEton travail, ou tu es mort.» Il est parti aprèsunmois
douzejoursplustôtdeKaboul.Ilestpas- Nombre d’entrées illégales Diminution par Augmentation par demissionFrontexsé,tantôtenbus,tantôtàpied,parlePa- Îles Canaries
(hors aéroport) entre rapport à la même rapport à la mêmekistan, l’Iran, puis la Turquie. Avec un (Esp.)
POUR la première fois, un pays a400 km janvier-septembre 2010 période en 2009 période en 2009petit groupe d’Afghans, dont il se fait le Source : Frontex
demandé à l’agence européenne
de surveillance des frontières
(Frontex) le déploiement d’urgen-
ce de gardes-frontières sur son
sol. Ce sont les policiers grecs,Quelque300000migrantsprisaupiègeathénien complètement débordés par la si-
tuation en Thrace, qui ont fait
quance.Lasituationdevientexplosive: miers à vouloir sortir. « Tout le monde le billet, je veux bien revenir, même, pression sur leur gouvernement
ATHÈNES
pour que celui-ci appelle à l’aide.tandis que les mafias internationales, veut partir, car il n’y a pas de travail ajoute-t-il, si je sais que je vais faire un
Quelque175hommes,appartenantLACAPITALEgrecquedevientunepri- spécialisées dans la prostitution et le ici»,répètentAfghans,AlgériensetNi- moisdeprisonenarrivant.»
à 26 pays européens, sont, depuissonàcielbleuouvertpourtouslesim- trafic de drogue, attirent à elles cette gériens. Aucun ne se donne la peine Place Victoria, où les Afghans se re-
début novembre et, en principemigrés rêvant de gagner l’Europe. Ils main-d’œuvre clandestine abondante, d’apprendre le grec. « Mais je n’ai pas trouvent par dizaines en fin d’après-
jusqu’à la fin décembre, déployésseraient environ 300000 clandestins à lesAthéniens,durementfrappésparla d’argent, et il faut 1000 ou 1500 euros midi, on ne parle également que de
près d’Orestiada avec du matériel
vivre dans le centre historique de criseéconomique,s’exaspèrent,votent pour aller en Italie », expliquent Maro- partirversl’Allemagneoul’Angleterre.
de vision nocturne dont ne dispo-
d’Athènes, une ville de 5 millions pour l’extrême droite et ferment les cains, Égyptiens ou Somaliens. Gagner «SijepouvaisseulementrevenirenTur- saitpaslaGrèce.
d’âmes.Sanspapiers,sanstravail,sans yeuxsurlesfréquentesratonnadesor- l’Allemagne, l’Angleterre ou la France quie,jeleferaisimmédiatement»,assu- Cettemissionsembledéjàjouerun
aidesociale,unefrangedecettepopu- ganiséespardesgroupesxénophobes. coûtera plus cher encore. Le retour au re,dépité,Dilaor.Maislafrontièretur- rôle dissuasif. Mardi 30 novembre,
lation issue de plus de quarante natio- Decepiège,quiestentraindesere- pays,envisagéparbonnombre,estdif- quenemarchequedansunseulsens.À Frontex indiquait que, depuis le
nalités verse peu à peu dans la délin- fermer, les clandestins sont les pre- ficile. Les ambassades, telles celles du 31 ans, Dilaor, marié et père de deux déploiement ilyaun mois de sa
Marocoud’Algérie,submergéesdede- enfants,estarrivéen2007àAthènes.Il force d’intervention rapide (Rabit),
le nombre d’immigrés arrêtés amandes,rechignentàpayerlanote. se donne encore quelques mois avant
chutéde43,7%.Enoctobre,lemoisderenoncer,etderepartirverslessiens
où les arrivées furent les plusUn mois de prison au retour enAfghanistan.
nombreuses, 7586 clandestins fu-Dans les rues de la capitale grecque, il Les Algériens sont plutôt place
rent arrêtés. En novembre, ils ontne faut pas longtemps chercher pour Omonia,quelquescentainesdemètres
été4270.«Ilesttroptôtpourpar-
parler dans la langue de Molière à un plus loin. Parmi les clandestins, les
lerdel’impactdel’opération»,re-
Algérien qui est passé par la Turquie Maghrébins sont montrés du doigt. Ils connaît cependant Frontex,
dans l’espoir de venir en France. À seraient plus riches. Ce serait parmi d’autres facteurs, liés à la météo,
24ans,Abdels’estdéjàfaitexpulserde eux que se recruteraient les dealers. ou au choix des filières, pouvant
l’Hexagone,«en2007parSarko»,dit- « Pour l’instant, Nigériens et Algériens expliquercettebaisse.
il. En avril 2010, il a pris un vol Alger- tiennentlaventededroguesurAthènes, Depuis un mois, 13 passeurs ont
Istanbul à 350 euros. Mais ilyades indique Athanasios Kokkalakis, le été appréhendés. Et depuis le dé-
but de l’année, 41 clandestins sechartersbeaucoupmoinschers,parfois porte-parole de la police grecque.
sontnoyésententantdetraverserseulement à 70 euros. Les Algériens, Mais, ajoute-t-il, la concurrence entre
larivièreEvros. T.P.commelesMarocains,n’ontpasbesoin communautés s’exacerbe. Les mafias
devisapourlaTurquie.Après,Abdela n’ont pas de mal à embaucher, à faire
pris le bus, un Zodiac pour franchir la monterlesenchères.»
frontièregrecque,puisils’estretrouvé La délinquance – vols à l’arraché, loin, en accusant les immigrés de tous
coincéàAthènes. cambriolages – et la criminalité ont, lesmaux.PourlapremièrefoisàAthè-Bracelet«Trilogie
LeMarocainSalahaprisunbusBey- elles, explosé. « Elles ont doublé en nes,unconseillermunicipald’extrêmecoeurs diamants»
routh-Istanbuletseretrouve,à28ans, 2009ettripléen2010»,certifiecepo- droite vient d’être élu pour représen-Or rose,
pareillementsanstravailetprisonnierà licier,bienobligéd’établirunlienen- terlequartierprochedesplacesOmo-
Athènes.Ilnecroitpluspouvoirrejoin- trelaprécaritésocialeetladélinquan- niaetVictoria.www.BIJOUXPRIVES.com
drelaFrance.«Sil’ambassademepaye ce.Unepartiedelapopulationvaplus T.P.(AVECALEXIAKEFALAS)
Arda
Évros
A

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin