Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Magazine Le Figaro du 02 juillet 2012

De
46 pages

Decouvrez le Figaro magazine du 02/07/2012

Publié par :
Ajouté le : 02 juillet 2012
Lecture(s) : 31
Signaler un abus

1,50€ lundi2juillet2012 LE FIGARO-N°21124-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement Dernièreédition
ChirurgieFISCALITÉ
del’obésité:Versuneredevance
télépour cequ’ilfautsavoir
PAGES9À12lespossesseurs
d’ordinateur FigaroSanté
ÉCONOMIEPAGE36
lefigaro.fr
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais
SYRIEFILLON-JUPPÉ-COPÉ Lesgrandes
puissances
d’accordpourune
transitionPAGE7
ÉGYPTE
Leprésident
chercheun
premierministre
d’ouverture PAGE6
LILLE FusilladeMoscovici àl’armede
guerreenauFigaro: centre-ville PAGE13
BOURSES«Ledésendettement
Bilanmitigéestuneardente pourlepremier
semestre PAGE22obligation» L’ex-premierministrebrigueofficiellement
depuisceweek-endlaprésidenceduparti. ÉNERGIE
LemarchépeineJean-FrançoisCopéattendsonheurepour
às’ouvriràla
sedéclarer.AlainJuppéseposeenarbitre. PAGE3 concurrencePAGE24
Football:l’Espagnes’offre
«Optimiste»aprèslesommetdeBruxelles,leministre
desFinancesprévientquelaFrancevadevoirrespecter untripléhistoriqueen
sesengagementseuropéensdebaissedudéficitavecune
croissancemoinsimportantequeprévu.Legouvernement
doitdévoilercettesemainesonplanderéduction remportantl’Euro2012 PAGE14
desdépensespubliques. PAGES4,5ETL’ÉDITORIAL
parYvesThréardéditorial ythreard@lefigaro.fr
Radiographiede
lanouvelleAssemblée
nationale

Tennis:Wimbledon Premier secrétaire du vers des mesures favorisant la croissance.
PS, François Hollande Soit ! Mais François Hollande s’est montréendirect
était alors reconnu com- moins disert sur le pacte de rigueur de la
me un champion de la chancelière allemande. Pacte nécessaireVidéo:lezapping
synthèse. Elle lui évitait et contraignant, qu’il jurait ne jamais
sportifduweek-end les choix cornéliens, vouloir accepter et auquel il s’est finale-
www.lefigaro.fr l’obligeant parfois à des numéros d’équili- ment soumis. Comment va-t-il mainte-
briste. Elle fut le secret de sa longévité – nant se justifier à Paris, auprès des plus
Questiondujour onze ans-àla tête du Parti socialiste. eurosceptiques de ses amis socialistes et
Candidat à la présidentielle, il adopta la de gauche ?
Souhaitez-vous même méthode, alternant le chaud et le Aussi difficiles à dissimuler seront les me-
queFrançoisFillon froid, promettant une chose et son sures d’économies que le gouvernement
prennelaprésidence contraire, dans un flou artistique bien présentera cette semaine. Des coupes clai-
maîtrisé. La posture fut gagnante, au ter- res seront annoncées dans les dépenses dedel’UMP?
me d’une longue campagne d’illusionniste fonctionnement et d’intervention de
pour coller à son slogan : «Le change- l’État, très éloignées de la générosité bon-Réponsesàla
ment,c’estmaintenant.» homme affichée en campagne. «Invrai-questiondesamedi:
Président de la République, François Hol- semblable», assurait François Hollande, il
Faut-ilautoriserlemariage
lande peut-il continuer ainsi, prétendre y a quelques jours, quand on l’interrogeait
homosexuel?
qu’il n’a pas dit ce qu’il a dit, et vice ver- sur cette perspective. Son premier minis-
sa ? Le monde virtuel s’accommode des tre récuse le mot de « rigueur ». Elle estOui:30%
tours de passe-passe, pas la réalité. pourtant au tournant de l’été. Ce plan lui
Le sommet européen qui vient d’avoir lieu ressemble comme deux gouttes d’eau.Non:70% à Bruxelles est à cet égard instructif. Le Un vrai changement approche peut-être.
chef de l’État en est reparti le sourire aux Celui qui va obliger François Hollande à ne80157votants
lèvres, sûr que l’opinion retiendrait son plus jouer avec la vérité. Ce serait déjà un
PFAFFENBACH/REUTERS- obstination à«réorienter» Angela Merkel progrès.
CHEDERROS/PHOTONONSTOP-
B.BOISSONNET/BSIP-J.C. MARMARA/
LEFIGARO-F.BOUCHON/LEFIGARO
ALG:185DA. AND:1,60€. BEL:1,60€. DOM:2,20€. CH:3,20FS. CAN:4,50$C. D:2,20€. A:3€. ESP:2,20€. CANARIES:2,30€. GB:1,80£. GR:2,40€. ITA:2,30€. LUX:1,60€. NL:2,20€.
H:830HUF. PORT.CONT.:2,20€. SVN:2,40€. MAR:15DH. TUN:2,9DTU. ZONECFA:1700CFA. ISSN0182.5852
M 00108 - 702 - F: 1,50 E
3:HIKKLA=]UVZUX:?k@h@k@c@a; FRANÇOISBOUCHON/LEFIGARO
C


lundi2juillet2012 LE FIGARO
2 recto verso




LeportraitdeLeeZeitouni
afaitletourd’Israël,soulevantIlyaplusdeneufmois
unegrandevagued’émotion
danstoutlepays. HO/REUTERSLeeZeitouniétait
renverséeàTel-Aviv
liennes.«Laplainteaétédéposéevendrediautribunalparun4×4conduit
deCréteil,carc’estcetribunalquiavaitétédésignépour
procéder à des investigations à la demande d’Israël»,pardeuxhommesqui
indique l’avocat. Surtout, les deux suspects vont être
convoqués par le magistrat instructeur, qui, au termesesontréfugiésenFrance. d’une audition, devrait leur signifier leur mise en exa-
men. Un dénouement qui ne fait quasiment aucun
Sesparents,KateetItsik, doute puisque Éric Robic et Claude Khayat ne contes-
tent pas leur implication dans l’accident.«Ilsontpar-
quiespéraientunprocès faitement conscience de la gravité des faits, de leur lâ-
cheté. Ils sont pétris de remords et de regrets», avait
eaffirmé l’un de leur conseil, M Françoise Cotta, auenIsraël,ontdéposé
cours d’une conférence de presse. Le véritable enjeu, à
ce stade, portera sur le sort réservé à ces deux pères deplaintevendredi
famille, l’un commerçant, l’autre agent commercial
dans une société de textile. Vont-ils être placés en dé-àCréteil,notrepays
tention provisoire ou laissés libres jusqu’à leur juge-
ment ? Dans ce dernier cas, un strict contrôle judiciairerefusantd’extrader
devrait leur être imposé. Leur fuite précipitée d’Israël en effet peser lourd dans l’appréciation du jugesesressortissants.
ainsi que le comportement stupéfiant de Claude Khayat
en France, au lendemain du drame. Au lieu de s’éver-
tuer à ne plus faire parler de lui, ce dernier a été arrêté à
deux reprises à plus de 150 km/h sur autoroute. Des
« prouesses » relayées par la presse, qui ont à chaque
fois scandalisé Israël.ANGÉLIQUENÉGRONI
anegroni@lefigaro.fr «Appelsaulynchage»
Reste aussi la personnalité des deux hommes, présen-
tés en France comme de bons pères de famille qui, mis
à part une ancienne affaire, n’auraient jamais jus-
qu’alors fait parler d’eux. Mais la presse israélienne dé-
crit Claude Khayat et Éric Robic comme deux voyous.
e procès au lieu de l’impasse judiciaire Deux associés qui auraient voulu monter diverses affai-
et la raison à la place du cœur. Après res en Israël et qui, en cheville avec un ponte de la pè-
avoir longuement hésité, les parents gre locale, auraient trempé dans des affaires louches.
Zeitouni ont finalement tranché. Plus Mauvaise vie, mauvaises fréquentations : le matin du
de neuf mois après la mort de leur fille, drame, ils sortaient, selon les médias israéliens, d’une
Lee, renversée par deux chauffards boîte de strip-tease où ils avaient obtenu un show privéLfrançais à Tel-Aviv, Kate et Itsik Zei- moyennant finance. Le dossier d’enquête devra indi-
touni ont décidé de porter plainte en France. «Ils quer d’ailleurs si le chauffeur avait bu ou pris des stu-
avaienttoujoursvouluunprocèsdansleurpays,maisils péfiants.
ese sont résignés», indique leur avocat, M Gilles Surtout, la justice française dispose d’un premier té-
William Goldnadel. La loi a dicté leur choix. La France moignage d’un des deux suspects. Décidée à faire toute
n’extrade pas ses ressortissants. Quoi qu’ils aient pu la lumière sur ce drame, une équipe de journalistes de
faire. Or, aussitôt après le drame, les deux Français, Tel-Aviv avait retrouvé la trace de Claude Khayat en
Claude Khayat et Éric Robic, avaient regagné l’Hexa- France et l’avait piégé avec une caméra cachée. Dans
gone, mis ainsi à l’abri de toute poursuite et bénéfi- ce documentaire, qui avait été diffusé sur Aroutz 2, une
ciant d’une situation de blocage juridique. D’un côté, chaîne privée de télévision, on y voit un Claude
les autorités françaises ne pouvaient agir faute de Khayat, décontracté, fumant un joint et racontant
plainte et, de l’autre, leurs homologues israéliens ne comment, après le choc, il n’avait rien vu sur la chaus-
pouvaient reprendre les suspects pour les juger. C’en sée. «Tu sais pourquoi il n’y avait rien? Car la petite,
est donc fini de cette zone de non-droit qui a tant ré- danslechoc,elleestpasrestéesurlavoie,elleestpassée
volté les Israéliens et soulevé une vague d’indignation de l’autre côté.» Un peu plus loin, il précise : «Juste
en France. Cette action en justice scelle le sort de l’af- école,serendàpiedsursonlieudetravail.Elles’arrêteà pas davantage contacté les services de police et de se- aprèsl’accident,onnesavaitpascequ’onavaitrenver-
faire. Claude Khayat, 32ans, et Éric Robic, 38 ans, se- l’angledelaruePinkasetdelarueWeismanetattend,au cours.Aucontraire,ilsontpréférécontinuerleurroute», sé.» Puis Claude Khayat, qui se désigne comme le
ront jugés en France. Fin de l’impunité judiciaire et passagepiéton,quelefeutricolorel’autoriseàtraverser poursuit le document. Les deux hommes n’ont qu’une conducteur le jour du drame, avait accepté de s’entre-
aussi, sans doute, des vives tensions autour de ce dos- laroute.Lefeupiétonpasseauvert,lajeunefemmetra- idée en tête : fuir.«Ilsontquittédanslesheuresquisui- tenir par téléphone avec Roy Peled, le fiancé de Lee.
sier entre les deux pays concernés. verse.» C’est à cet instant qu’un 4×4 modèle BMW X6 ventleterritoireisraélien,afinde,manifestement,sedé- S’était ensuivi un dialogue serré entre le chauffard pré-
Dans la plainte avec constitution de partie civile, que de couleur noire fait irruption. Le bolide«roulantàtrès roberàlajusticeisraélienne», est-il indiqué. C’est alors sumé et ce fiancé déterminé.«J’aimal.Necroispasque
LeFigaro a pu consulter, les faits sont brièvement rap- viveallure,grillecefeurouge», est-il encore écrit. Lee l’abandon du véhicule dans un garage, les valises bou- je vis tranquillement. J’ai mal au cœur. Je suis malade
pelés.«Levendredi16septembre2011àl’aube,dansle est violemment percutée et «est éjectée une douzaine clées à la hâte, la course vers l’aéroport et la fuite. Di- comme toi», avait ainsi débuté le suspect avant de
centre de Tel-Aviv, Lee Zeitouni, une jeune femme de demètresplusloin». Arrachée à la vie par deux hom- rection la France. Pendant ce temps, ce matin-là, Kate mettre en avant un complice et non des moindres :
25ans,professeuredegymnastiqueetdeyogadansune mes qui«sciemmentneluiontpasportésecoursetn’ont Zeitouni avait reçu un premier appel. Une voix qui lui Dieu. «Mais c’est pas moi, c’est Dieu. C’est moi qui ai
avait demandé si sa fille était souffrante car elle ne faitl’accident,maisc’estpasjustemoi.IlyaDieuaussi
s’était pas rendue à son travail et elle était injoignable dans cette histoire.» D’une maîtrise totale, Roy avait
au téléphone… continué à questionner : «Pourquoi tu t’es enfui?»
STEINER PARIS «J’aieupeur.Tusaiscequec’estunhommequiapeur?
e «Pétrisderemordsetderegrets» (…)J’aiunefamille,quatreenfants,quatrefilles.» Ré-15DUVIVIER
Dans la plainte qu’il a rédigée, Gilles William Goldnadel plique de Roy : «Tu sais combien de filles j’aurais pu
BUROV ne dit pas qui, de Claude Khayat ou d’Éric Robic, tenait avoir.Tusaiscombiendefillesjevoulais?»
le volant ce jour-là.«Ceseraàlajusticedeledétermi- Claude Khayat et Éric Robic seront-ils encore capa-
DIVA
ner», dit-il, prudent. Les poursuites énumérées visent bles de se dérober et de faire faux bon à la justice fran-
donc indistinctement les deux suspects. Homicide in- çaise ? Leurs avocats ont toujours assuré qu’ils vou-COLLINS&HAYES
volontaire, non-assistance à personne en danger, délit laient que justice se fasse.«Ilsveulentêtrejugés,mais
STRESSLESS ede fuite. Avec les circonstances aggravantes qui peu- enFrance», avait certifié M Cotta.«Lesfaitssontéta-
vent être retenues contre eux, ils risquent dix ans de blis et s’ilyaun procès, on plaide coupable», avaitANDRÉRENAULT Votre
eprison et 150 000 euros d’amendes. Même si la mort même ajouté M Joseph Cohen-Sabban. Et s’ils se sont
BULTEX d’une jeune femme est au cœur du dossier, l’affaire, qui soustraits aux autorités israéliennes, c’était pourintérieur
porte sur un homicide involontaire, sera jugée, échapper à un pays que ce drame avait rendu déraison-DUNLOPILLO
comme c’est la règle, devant un tribunal correc- nable, avait indiqué un autre.«Ilsneregrettentpasceason
ÉPÉDA tionnel. choix(lafuite,NDLR)comptetenudelavindictepopu-espace «Ilestclairquemesclientsauraientpréféréquele laireexacerbée,desappelsaulynchage,aumeurtredontSIMMONS
procès se déroule sur les lieux du drame. Mais en lesdeuxhommesfontl’objetenIsraël», avait ainsi indi-Sur6niveaux:canapés,canapés-lits,
SEALY emêmetemps,ilsontpleinementconfiancedanslesé- qué M Michel Apelbaum. Fuir un pays, oui, leurs res-fauteuilsClubetderelaxation
2Sur500m :exclusivitésGrandLitier rieuxetl’objectivitédelajusticefrançaise », confie ponsabilités, non.
SWISSCONFORT
e(literiefixeetderelaxation) M Goldnadel. Concrètement, les suites immédiates Farouchement hostile à un procès en France, Roy
2TEMPUR Sur600m :séjour,salleàmanger, de cette action en justice vont être la nomination Peled ne s’est pas associé à cette plainte. Regard noir,
bibliothèque,bureau,rangement,dressing, d’un juge d’instruction et l’obtention par ce dernier visage fermé, le fiancé de Lee n’a eu de cesse de traquer
TRÉCA studiochambreadultesetjuniors de l’enquête policière menée par les autorités israé- la vérité, de mobiliser la classe politique de son pays
GAUTIER autour de ce drame et de parler de sa bien-aimée pour
rendre sa disparition plus effroyable encore. Des pho-
2CANAPÉS,LITERIE,MOBILIER :3000M D’ENVIES! tos de Lee Zeitouni ont été diffusées partout. Ce visage© Lesfaitssontétablis radieux éclairé de ce regard bleu a fait le tour du pays.www.topper.fr Comme son histoire. Celle d’une jeune femme qui ve-
OUVERTTOUTL’ÉTÉ7J/7 ets’ilyaunprocès, nait de s’installer à Tel-Aviv avec son fiancé.«Elletra-
M°BOUCICAUT•P.GRATUIT
vaillaitpourfinancersesétudes.Ellevoulaitdevenirki-AParisdepuis1926 Canapés:63ruedelaConvention,0145778040 onplaidecoupable»« nésithérapeute», avait raconté son père auFigaro. Elle
Literie:66ruedelaConv0140590210 JOSEPHCOHEN-SABBAN,AVOCATDECLAUDEKHAYAT n’avait qu’une rue à traverser pour se rendre à ses
MobilierGautier:147rueSt-Charles,angle58ruedelaConvention,0145750281 VERDY/AFP cours de gymnastique. Une rue de trop.
*
A
*Auxdateslégalesenvigueursurlesespacescanapésetliterie.MobilierGautier:prixd’ouverture.
LE FIGARO lundi2juillet2012
Oui/non:souhaitez-vousqueFrançoisFillon
prennelaprésidencedel’UMP? www.lefigaro.fr politique 3