Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Magazine Le Figaro du 06 novembre 2009

De
41 pages

Decouvrez le Figaro magazine du 06/11/2009

Publié par :
Ajouté le : 06 novembre 2009
Lecture(s) : 23
Signaler un abus

1,30€ vendredi6novembre2009 -LeFigaroN°20301- www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
Tout ce qu’il Thérapie géniquefaut savoir sur
pour les enfants : le succèsles détecteurs
d’une équipe françaisede radars
PAGE 12Le Figaro et vous PAGE 34
Demain
LeFigaro
Magazine
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
Le Figaro économie RomySchneiderdansunfilm ChutedumurdeBerlin
Lenucléaire inéditdeClouzottournéen1964
d’EDF,premier
défid’Henri LesconfidencesProglio PAGE 18
Renaultfaitde
Flinssoncentre d’Angela
delavoiture
électrique PAGE 21 Merkel
Lachancelièrevenuedel’Estraconte
ladernièrejournéedelaRDAL’Allemagne
Danslasoiréedu9novembre européens,danssonbureauquiébranléepar
1989, une physicienne de domine Berlin réunifié: «La
GeneralMotors 35ans,employéeàl’Académie RDAétaitunÉtatdenon-droit.
PAGE 21 ET L’ÉDITORIAL PAGE 15 des sciences de Berlin-Est, Pourtant,toutn’étaitpasnoir.
passe par le check point de la J’ai de très beaux souvenirs
Bornholmer Strasse: «Je suis d’enfance.» Elle ironise
Fusillade tombée dans une gigantesque aussisurl’attitudedeFran-
maréehumaine»,racontecel- çoisMitterrandaumomentmeurtrière
lequiallaitdevenirlapremière delachutedumurdeBer-
chancelière allemande venue lin:«Ilfautbienconsta-dansunebase
de l’Est. Angela Merkel s’est terqu’iln’apasététrèsauxÉtats-Unis confiée hier au «Figaro» et à en pointe dans notre
PAGE 8 quelques grands journaux combat.» PAGE 5
Régionales :
PécresseetNKM Marseille:feuvertpourlaplusgrande
lancentla mosquéedeFrancecampagneen
Ambitieux,leprojetfranchit les, doit voir le jour en 2011.Ile-de-France
aujourd’hui une étape sym- Un faisceau lumineux, par-
PAGE 4
bolique: Jean-Claude Gau- tant de son minaret, servira
din, le maire de Marseille d’appel à la prière dans une
remet officiellement le per- villeoùunquartdelapopula-
misdeconstruiredel’édifice tion est musulmane. Reste
à la communauté musulma- désormaisàréunirles22mil-
ne. La grande mosquée, lionsnécessairesaufinance-
On n’avait jamais vu les images deL’Enfer, le projet fou
construite sur un terrain de mentduprojetcontrelequel
du réalisateur duCorbeau. Un livre et un documentaire, en 2plus de 8000 m , pouvant l’extrême droite a déposé
salle le 11 novembre, les révèlent 45 ans après. PAGES 27 ET 28 accueillirjusqu’à7000fidè- plusieursrecours. PAGE 10Tadjikistan,la
frontièredetous
lesdangers PAGE 2 HISTOIRE DU JOUR
SarkozyetFillon
Lachauve-souris,lebasketteurpassentàla
contre-attaque etladéfensedesanimaux
PAGE 3
nvitée surprise d’un match de la NBA lesautresviesquelasienne.Lesathlètesdoi-
Le Figaroplus : (San Antonio-Sacramento), le cham- vent se comporter au mieux avec tous lesIpionnat professionnel nord-américain animauxetmontrerqu’ilsontuncerveauethuitpages
de basket-ball, une chauve-souris s’offre un cœur, pas juste des muscles et des
pourdécouvrirle quelquestoursendiablés.Unerondesuffi- réflexes.(…)Nousespéronsquelaprochaine
santepourdistrairelesspectateurs,inter- fois,ManuGinobiliprendraquelquessecon-Trophée
rompre la partie, disputée le 31 octobre, des pour réfléchir avant d’agir.» Un cri
jour de Halloween. Une valse fatale fou- amplifiéparl’échod’unevaguedesignatu-Jules-
droyée par une gifle de l’Argentin Manu res sur le site de l’association. Depuis,Verne Ginobili. Applaudissements nourris des redoutant d’avoir été mordu, le joueur a
supporteurs. Gros succès sur Internet. choisidesefairevaccinercontrelarage.Et,
Avantlafoudredéclenchéeparl’associa- avantdereprendresonvol,pourdéfierles
tionPeta,sociétéprotectricedesanimaux lois de la gravité dans des figures de style
COYOTEMINI-B.SMIALOWSKI/AFP-
outre-Atlantiquequi,outrée,livre:«Pour appréciées, le basketteur argentin a
CABINETARCHITECTEBAMARCHI-RENAULT
FRANCE-R.VIALERON/LEFIGARO frapperunanimalde110grammesjusqu’àla encouragé tout le monde à éviter les
mort,ilfautêtresoitunpetithomme,soitun contacts avec les chauves-souris, putois,
homme qui ne réfléchit pas du tout, avec ratonslaveurs,ratsetautres«animauxdeBenoisttAApparuAppp paarru
aucunrespectouaucuneconsidérationpour cegenre…» JEAN-JULIEN EZVAN
Invité
du «Talk k
DÉBATS & OPINIONS RENDEZ- VOUSOrange-
L’ÉDITORIALdeGaëtandeCapèle PAGE 15 LE CARNET DU JOUR PAGE 13Le Figaro» o»
LE BILLETdeMichelSchifres PAGE 15 LES CONFIDENTIELS DU FIGARO PAGE 41PAGE4
DÉBATS Hausse des impôts locaux à ParisSecrétaired’ÉtatauLogement
parPhilippeGoujonetChristineLagarde PAGE 14 TOUTEL’ACTUALITÉSUR le figaro.fretàl’Urbanisme
ALG:165DA. AND:1,40€. BEL:1,40€. DOM:2,00€. CH:3FS. CAN:4,25$C. D:2,00€. A:2,80€. ESP:2,00€. GB:1,60£. GR:2,20€. IRL:2,20€. ITA:2,20€. LUX:1,40€. NL:2,00€. H:700HUF
. PORT.CONT.:2,00€. SVN:2,20€. MAR:13DH. TUN:2DTU. USA:3,95$. ZONECFA:1500CFA. ISSN0182.5852
T 00108 - 1106 - F: 1,30 E
3:HIKKLA=]UVXUZ:?b@b@a@q@k;
HENRI-GEORGESCLOUZOT
C 1A
m
o
u
-
D
a
r
i
a
vendredi6novembre2009 LEFIGARO
2 recto VERSO
Àlafrontièretadjike,
aucœurdutraficd’opium
Lepontreliantl'AfghanistanauTadjikistan
surplombelePiandj,larivièrequimarqueEntre l’Afghanistan
lafrontièreentrelesdeuxpays.
JEAN-CLAUDEGALLIet le Tadjikistan,
L’eau estacheminéedepuisune sourcesituéeà7kmplus1 300 km de frontière
hautdanslamontagne.Dumêmecoup,letauxdemorta-
lité, très élevé auparavant, a chuté. Environ 20 % de lasans surveillance
population du village souffrait de diarrhée chronique et
de typhoïde.ou presque. Une aubaine
Rohaty possède l’une des plus anciennes mosquées
du Tadjikistan. Elle vient d’être agrandie, car, selon lepour les contrebandiers mollah Zubaidullo, les fidèles sont de plus en plus nom-
breux.«Chaquevendredi,lamosquéeestpleine.Lapriè-
comme pour les talibans re, explique le mollah,permetauxgensd’échapperaux
soucisdelaviequotidienne.» Grâce à des dons, le pla-
à la recherche fond en bois de peuplier de la mosquée est en cours de
restauration. Les peintures qui le couvrent – des soura-
etes – datent du début du XX siècle. Elles sont l’œuvred’une base arrière.
d’un célèbre artiste local, Mansour. Le mollah Zubai-
dullo cherche des sponsors pour achever les travaux.PARARIELLETHEDREL
ENVOYÉESPÉCIALEÀDOUCHANBE «Ilenexistepeut-êtreenFrance?» demande-t-il en
souriant. Il a 42 ans, a suivi des études théologiques en
Ouzbékistan et a fait deux pèlerinages à La Mecque.
D’abord en 1997 «à bord d’un kamaz» – un vieux
epuis Douchanbe, la capitale tadjike, il camiondel’Arméerouge–,puiscinqansplustard,mais
faut au minimum trois jours de route cette fois en avion. Il prie souvent, dit-il,«pourlapaix
pour atteindre Ichkachim, un village enAfghanistan» et ne trouve pas«correctquelesAmé-
encaisséaucœurdelachaîneduPamir. ricains viennent interférer dans un conflit qui ne les
Ichkachim surplombe le Piandj, une concernepas».
rivière qui donne naissance en aval à La mosquée est flanquée d’une école coranique. LeD l’Amou-Daria, le fleuve qui traverse bâtiment a été construit il y a trois ans, mais le mollah
sur2 600kml’Asiecentrale.LePiandjmarquelafrontiè- Zubaidullo n’a toujours pas reçu l’agrément du gouver-
re entre le Tadjikistan et l’Afghanistan. Un pont relie les nement pourl’ouvrir.
deuxpays.Chaquesamedi,lepointdepassageestouvert. Le village possède aussi une épicerie. Un hangar où
Les Pamiris d’Echkachem, en Afghanistan, le traversent Abdullahim, le patron, a entassé pêle-mêle sur le sol en
pour faire du petit commerce avec les Pamiris d’Ichka- terre battue des pierres à sel, des pastèques, des sacs de
chim, au Tadjikistan. C’est la même localité et le même farine,dumiel,del’huile,deshaches,despelles…Abdul-
peuple.Lafrontièreestartificielle.Lanuit,ellesedissout. lahim a étudié pendant six ans à l’université islamique
LePiandj,ici,n’estpastrèslarge.Ilyabeaucoupdebancs d’Islamabad. Il dit lui aussi que l’Afghanistan«estune
de sable. L’été, les contrebandiers peuvent y faire passer histoiredefamilleetquelesAméricainsn’ontrienàyfaire».
des mulets chargés de sacs. L’hiver, ils utilisent des
Un pays misérable et divisécanotsouplantentdesfiletsmétalliquespourfaireglisser
des baluchons. Ils ne sont presque jamais inquiétés. Les ImomalibekKiebekov,leresponsablerégionalduCrois-
sacs et les baluchons sont bourrés d’opium, d’héroïne ou sant-Rouge,nepensepasquelesmusulmanssunnitesdu
de cannabis. Tadjikistan, imprégnés de mystique soufie, soient tentés
La frontière entre l’Afghanistan et le Tadjikistan par le fondamentalisme. La propagande salafiste ou
s’étend sur environ 1 300 km. C’est une passoire. Cha- wahhabite y trouve peu d’écho, assure-t-il. Mais les
que année, les autorités tadjikes annoncent des saisies frontières tadjikes sont aussi poreuses pour l’opium que
d’opium afghan. Selon Rodolphe Oberlé, un expert de pourlestalibans.Enjuin,aprèsle« nettoyage »delaval-
l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération léedeSwat,lazonetribaleauPakistanquibordel’Afgha-
en Europe),«ellesreprésententàpeine5%duvolume nistan, quelques dizaines d’extrémistes armés se sont
totaldeladroguequitransitedanslarégion». On ignore repliés dans la région, entre Douchanbe et Khorog. Dans
ce que deviennent les stocks confisqués. Plus de 90 % le nord du pays, la vallée de Fergana, que se partagentBichkek
des opiacés produits dans le monde viennent d’Afgha- l’Ouzbékistan, le Kirghizstan et le Tadjikistan, est une
nistan.Unebonnepartiedelaproductionpasseparcette zone de non-droit où se réfugient les djihadistes de tous
frontière réputée la plus dangereuse du monde. Jus- poils.Etdepuisquatreans,lehijab,lefoulardislamique,a
qu’en 2005, elle était surveillée par des contingents rus- fait son apparition dans les rues de Douchanbe.
ses.PuislesRussesontdûpasserlamainauxTadjiks.Les Le Tadjikistan détient la plus longue frontière avecLe Tadjikistan KIRGHIZSTAN
gardes-frontières tadjiks n’ont suivi aucune formation. l’Afghanistan et le Pakistan n’est qu’à quelques encablu-Tachkentsur la route de
Ils sont très mal rémunérés et ne sont donc pas motivés. res. Emomali Rakhmon, le président tadjik, redoute que
VALLÉE DEl’opium afghanSur 1 300 km de frontière, il n’existe que 27 points de le conflit qui embrase ses deux voisins ne s’étende à sonOchFERGANA
contrôle. La corruption est endémique et les réseaux pays,trèsvulnérable,carmisérableetdivisé.En1992,peu
Principales zones de culture du pavotmafieux y dictent leur loi. après son accession à l’indépendance, le Tadjikistan a
HAUT-BADAKHCHAN sombrédansune guerrecivilequiafait150 000morts.BoukharaLamafiaapignonsurrue À sa manière, Emomali Rakhmon espère endiguer le
Kachgar
Laroutedelasoieestdevenuecelledel’héroïneavecson Samarkand prosélytisme islamique et ses dérives. Il a fermé un cer-
cortège de douleurs qui n’épargne pas l’Asie centrale, tain nombre de mosquées et tente par divers moyensTADJIKISTANOUZBÉKISTAN
ravagée par le sida. Avant de remonter vers la Russie, CHINE d’entraver la pratique du culte. Fin septembre, une loi a
Douchanbepuis l’Europe, elle traverse Khorog, chef-lieu de la XINJIANG été promulguée pour interdire aux enseignants âgés deRohaty
région autonome du Gorno-Badakhchan. Des monta- moins de 50 ans de se laisser pousser la barbe, devenue
PAMIRgnes arides aux crêtes acérées peuplées de léopards des suspecte. L’islamisme est aussi un épouvantail qui lui
neiges, de grosses marmottes et de mouflons deux fois permet d’éliminer ses opposants. Car, comme tous lesKhorog
plus grands que ceux d’Europe. Khorog abrite 28 000 autressatrapesd’Asiecentrale,EmomaliRakhmonresteTURKMÉNISTAN
habitants. Presque tous sont des Ismaéliens, un courant Fayzabad totalement imperméable aux valeurs démocratiques et
Ichkachimminoritaire de l’islam chiite. Ils professent une gnose mise sur le culte de la personnalité pour asseoir son auto-
complexe teintée de néoplatonisme et n’ont pas besoin Echkachem rité. Dans le centre de Douchanbe, la statue de Somoni,
Mazar-e Charifde mosquées pour prier. Grâce à leurs traditions orales, un héros national, ressemble comme deux gouttes d’eau
expliquelejeuneKhursked,lesIsmaéliens«ontéchappé à Emomali Rakhmon.
aux tentatives d’assimilation de l’époque soviétique». Le terrorisme est financé pour environ un tiers par leCACHEMIRE
Leurchefspirituel,l’AgaKhan,vientrégulièrementleur commerce de la drogue. Les liens entre le crime organisé
VALLÉEAFGHANISTANrendre visite. L’Aga Khan a financé la construction du et les mouvements extrémistes sont très étroits. La vallée
DE SWATcentre culturel et de l’université de Khorog. Il distribue de Fergana, par exemple, est non seulement une base
desboursesauxjeunesIsmaélienspourétudieràl’étran- arrièredesgroupesterroristesmaisaussiuncentrerégio-
ger. La ville possède aussi un musée et un jardin botani- nal de latraitedesfemmes.Kaboul
PAKISTANque qui présente l’originalité de se situer à 3 000 mètres Pourendiguerlefléau,lesNationsunies,l’OSCEetplu-
d’altitude. Les habitants de Khorog en sont très fiers. sieurs États occidentaux financent divers programmesPeshawar INDE
Les Pamiris, assure Khursked, sont des«musulmans d’assistance. Mais en Asie centrale, la lutte contre le nar-
ZONES
cultivés,ouvertsettolérants».MaisleBadakhchanesttrès cotrafic s’apparente auIslamabadTRIBALES
50 kmdémuni. Dans les étroits couloirs creusés par les cours mythe de Sisyphe. La cultu-
d’eau, il ne pousse que des peupliers et des mûriers. Imo- re du pavot en Afghanistan
malibek Kiebekov, qui dirige l’antenne locale du Crois- est en plein essor. Le com-
sant-Rouge, confirme que les Ismaéliens du Pamir«ont quants de drogue n’ont donc aucun mal à embaucher de merce des opiacés aussi.
unestratégiededéveloppementfondéenonsurlaprière, la main-d’œuvre. À Douchanbé, il n’est pas rare de croi- Selon un rapport de l’ONU
maissurl’éducation». Il reconnaît que la région est aussi ser des Porsche Cayenne, des coupés Lexus ou des BMW paru il y a quelques jours, les
«uncorridorpourletraficd’opium».Il précise que«ce qui«sententlafarineblanche» comme dit Farouk, un bénéfices qu’il engendre
n’estunsecretpourpersonne». La drogue est devenue la jeune humanitaire. Comme en Afghanistan, la mafia a s’élèvent à 64 milliards de
principale activité économique de Khorog. L’an dernier, pignon sur rue. Les élites politiques, les hauts fonction- dollars. Et les experts
des opérations menées ici par la police tadjike ont dégé- naires sont parfois ses complices. L’immobilier lui per- s’inquiètent car, d’ici peu, la
néréenémeutes.Lespoliciersontdûbattreenretraite.Le met de blanchir l’argent sale. route de l’héroïne risque
Pamir est une forteresse naturelle qui a dissuadé de tout ÀunevingtainedekilomètresdeDouchanbe,prèsdu d’être incontrôlable.
tempsles envahisseurs. village de Rohaty, un nouveau quartier pavillonnaire
Le Tadjikistan est la plus pauvre des cinq républiques estainsisortideterreauprintemps.Desvillasmodernes Lessaisiesreprésententàpeine5%
d’Asie centrale. Ses principales richesses sont l’eau, le etspacieuses.Vides.ÀRohaty,nulneconnaîtlenomdu
coton et l’aluminium. La moitié de la population active a promoteur. duvolumetotaldeladroguequitransite
dû s’expatrier en Russie et au Kazakhstan pour survivre. Depuis un an, les habitants du village disposent de
La plupart y travaillent de manière illégale. Les trafi- l’eau courante grâce à la Croix-Rouge internationale. danslarégion RODOLPHEOBERLÉ,EXPERTDEL’OSCE« »
Piandj
A
LEFIGARO vendredi6novembre2009
francePOLITIQUE 3
EN BREF
VallsparticipeaudébatSarkozyetFillonorganisent surl’identiténationale
ManuelVallsconsidèreque
«lagauchedoitseréapproprier»
la«question»del’identité
nationale.«Jeresteconvainculacontre-attaque qu’ondevientfrançaisparcequ’on
adhèreàdesvaleurs(…).Onadhère
àcettenationparcequ’onleLeprésidentdelaRépubliqueetlepremier
souhaite»,dit-il,enrappelant,
dansuneinterviewàValeursministreinvitentl’UMPàdéfendreplus
actuelles,quelui-mêmea«appris
àêtrefrançais».fortementlebilanduquinquennat.
Sarkozytouche
19508,21eurosnetparmoisjour,lesdeuxtêtesdel’exécutifprenaient
CHARLESJAIGUETBRUNOJEUDY
leur bâton de pèlerins pour remettre de Lemontantexact
ÉXECUTIFNicolas Sarkozy et François l’ordredanslegouvernementetlamajori- delarémunérationmensuelle
Fillonfontblocetappellentlamajoritéàser- té: «On a eu le sentiment depuis quelques deNicolasSarkozycomme
rer les rangs. Les sondages en baisse, les joursquelespolémiquesneportaientpassur présidentdelaRépublique
polémiquesàl’intérieurdel’UMPsurlataxe le principal mais plutôt sur l’accessoire», estde19508,21eurosneten2009,
professionnelle,etlesaffairesMitterrandet explique l’Élysée. Bref, c’est une sorte selonlerapportdudéputéPS
Jean Sarkozy, ont terni le bilan de la mi- d’«opérationgarrot»qu’ontlancéel’Ély- JeanLaunaysurlescréditsalloués
Nicolas
mandat.Faceauxcritiquesdelagauchesurle sée et Matignon pour reprendre la main. àl’Élyséeen2010,examinés
Sarkozyet
bilan,etauxdoutesd’unepartiedelamajori- NicolasSarkozyamêmecomprisl’intérêt hieràl’Assembléenationale.
François
té,l’exécutifcontre-attaque.Dansunelon- électoral qu’il avait à reconnaître ses
Fillon, Villepinpublieunromangue interview au Monde, François Fillon erreurs:desacroisièresurleyachtdeVin- enavril
défend le bilan de son gouvernement et centBolloréaulendemaindesonélectionà DominiquedeVillepinpublielundi2008.
recadresèchementlestrublionsdelamajo- lacandidaturedesonfilsJeanàlatêtede uncourtroman,LeDernierTémoinBOUCHON/
rité.Àlasecrétaired’ÉtatauxSports,Rama l’Epad,ilaassuméses«erreurs»,«puis- LEFIGARO (Plon),dontlenarrateurestun
Yade, il rappelle: «On ne peut pas être au qu’ilyaeupolémique»(noséditionsd’hier). arbre,seulvestigedumondepassé
gouvernementetenoppositionaugouverne- conférence de presse. Mais le président rementattentifànepasjeterdel’huilesurle aprèsuneterriblecatastrophequi
Petitesdifférencesment.» Au conseiller de l’Élysée, Henri veutaussipacifiersoncampaprèsleprocès feu, au moment où le prédécesseur de aravagélaterre.«Parcevoyage
Guaino: «Je pense que le président de la Maiscettecommunicationsynchronisée Clearstream.Ilprofiteraaujourd’huid’une NicolasSarkozyestrenvoyéencorrection- d’unarbre,quiestnotresemblable,
Républiquenesouhaitepasquel’ons’exprime entrel’ÉlyséeetMatignonn’apasempêché invitation de la Fondation de Jacques nelle.Lechefdel’Étatespèreaussirepartir au-delàdessiècles,j’aivoulu
en son nom sur un sujet sur lequel lui et moi depetitesdifférencesdevuesentrelesdeux Chiracpours’afficheravecl’hommepoliti- d’unbonpiedlasemaineprochainegrâce scruterlesmétamorphoses,
avons une approche cohérente.» Enfin, il rivesdelaSeine.Surlegrandemprunt,le quepréférédesFrançais:«Ilestimportant auxcommémorations:ilseraàBerlinlundi comprendrecommentlesstigmates
réservesescommentaireslesplussévèresà premier ministre a plaidé pour une four- pourlesFrançaisdesavoirquelacontinuité pourcélébrerlesvingtansdelachutedu dutempsnouspermettent
son prédécesseur à Matignon, Jean-Pierre chettebassecompriseentre20et30mil- républicaineexiste.Ilsconnaissentleclimat Mur.Etmercredi,ilrecevralachancelière d’accéderànotrevrai
Raffarin:«Beaucoupdeceuxquidemandent liardsd’euros,ens’appuyantsurlespréco- derespectentrelesdeuxhommes,quisesont AngelaMerkelsousl’Arcdetriomphe,pour lieu»,expliquel’ex-
nisationsduTrésor.Aumêmemoment,le vuscetété»,expliquel’Élysée,particuliè- un11Novembretotalementinédit. premierministre.
chefdel’Étatévoquaitunefourchettehau-
te,entre25et50milliards.«C’estnormal,Leprésidentveut
leprésidents’estdonnéunpeuplusdemarge
aussipacifiersoncamp demanœuvre»,dit-onàl’Élyséepourjus-
tifiercesdivergences.L’Élyséenemanqueaprèsleprocès
pasl’occasion,unefoisn’estpascoutume,
Clearstream desaluerlepremierministre.Onsaluesa
réponse à l’Assemblée au socialiste Jean-
lereportdelaréformedelataxeprofessionnel- MarcAyrault,quiraillaitlarupturesarko-
le n’ont pas trouvé la force dans le passé de zyste. Nicolas Sarkozy n’écarte plus de
l’engager.»Plusgénéralement,ildemande conserverFrançois Fillon à Matignon au-
àchacunde«resteràsaplace». delàdesrégionalesdemarsprochain:«Je
Cetteinterviewaétéfaiteàlademande nevaispasmelierlesmainsdansunsensou
de l’Élysée pour que le premier ministre dansunautre»,a-t-ilconfié.
défende les réformes mises en œuvre Danscetteoffensivedecommunication,
depuisdeuxansetdemi.Desoncôté,Nico- l’Élyséeademandéausecrétairegénéralde
lasSarkozyaaussivoulu«fairelepoint» l’UMP, Xavier Bertrand, de valoriser le
sur «la mi-temps du quinquennat» avec bilandelami-mandat.Lundiprochain,le
quelquesjournalistes,en«off».Lemême patron du parti majoritaire tiendra une
Taxeprofessionnelle:
Raffarinpersisteetsigne
Lesénateurnedésespèrepasdeconvaincre
Sarkozyàdéfautdes’entendreavecFillon.
les sénateurs n’ont guère apprécié queJEAN-BAPTISTEGARAT
Christine Lagarde donne des évaluations
MAJORITÉ La colère de François Fillon financièrespersonnaliséesauxdixélusquila
n’est pas feinte. Dans l’entretien qu’il a recevaient,alorsquetousenréclament.«Il
accordé au Monde daté d’aujourd’hui, le n’yarienàattendrenideBercyniduministère
premierministreneprendpasdegantsavec de l’Intérieur qui se contredisent en perma-
sonprédécesseurJean-PierreRaffarin,qui nence»,expliqueunsénateurdépité.
mènelafrondedessénateursUMPcontrela C’estdoncversl’Élyséequelesregardsse
réformedelafiscalitélocaleetdelataxepro- tournent.Àlaréuniondelamajorité,hier
fessionnelle.«Beaucoupdeceuxquideman- matin,l’ancienpremierministreadéfendu
dentlereportdelaréformen’ontpastrouvéla sapositionaucoursd’une«vivediscussion
force dans le passé de l’engager», assène avec le premier ministre», explique un
Fillonquivisemoinslagauchequeleséna- témoin.«Cetteréformeestapplaudiepar-
teurdelaVienne.
L’attaque est cinglante pour le militant «Silegouvernement
autoproclamédela«Républiquedécentrali- n’apasfaitassez
sée», artisan d’une nouvelle vague de àcemoment-là,
décentralisationquandilétaitàMatignon. c’estpeut-êtreque
MaisRaffarinn’yrépondraqueparuntrait
j’étaismalentouré»
d’humour.«Lepremierministreétaitdans
mongouvernement,doncsilegouvernement
n’apasfaitassezàcemoment-là,c’estpeut- tout où je la présente», a expliqué Fillon.
êtrequej’étaismalentouré»,a-t-ilironisé «N’oublie pas que tu t’es fait siffler au
hieraprèsmidiauSénat.Surlefond,Raffa- congrès de l’Association des maires l’année
rinnelâcherien:«L’ensembledesactions dernière»,arétorquéRaffarin.Ambiance.
quisontmenéesparlescollectivitésterritoria- Sarkozyademandéàtouslesparticipants
lesnesontpasaujourd’huiclairementfinan- «d’assumer cette réforme». «Il n’est pas
cées,ilfautdonclesavoiravantdevoter.» question de revenir sur la suppression de la
Sonespoirestdevoird’autressénateurs TP»,a-t-ilmarteléunenouvellefois,avant
UMPralliersoninitiativeàl’imagedupré- de recevoir Raffarin pendant une heure
sident Gérard Larcher, qui a repris, mot pour un entretien en présence de Claude
pourmot,laformule«enl’état,laréforme Guéant. L’occasion pour le sénateur de la
neserapasvotée».Legouvernement,lui, Viennedeluiprésenterl’amendementSEC
mise sur un «dégonflement de l’affaire», «simulations,évaluationsetcorrections»,
quitteàjouerdelamenacesurlesinvestitu- qui doit donner aux parlementaires les
res pour les sénatoriales de 2011. «Les outils«indispensables»etletempsnéces-
sénateurs hésitants qui n’ont pas signé saireàlamiseenplaced’une«bonneréfor-
l’appelsefontaujourd’huisonnerlescloches me». «Sur le fond, Nicolas Sarkozy est
parleursmaires,assurecependantl’entou- beaucoupplusouvertqueFrançoisFillonsur
ragedeRaffarin.Unequinzainesedégonfle- cette question», croit-on savoir au Sénat.
rapeut-être,maislesautresvoterontcontre Peut-être.«Ilsn’oserontdetoutefaçonpas
siriennechange.» passerenforce»,ajouteunélu.Maiscela,
Dernière maladresse du gouvernement, c’estmoinscertain.
Avendredi6novembre2009 LEFIGARO
4 francePOLITIQUE
MartineAubryrenonceàl’oppositionsystématique
Pour être entendue des Français, la première secrétaire du PS veut être une force de proposition.
rencontre», promet Martine Aubry.«On «ils ont des mots très durs», semble se Qu’importent les couacs au sein de la Presque un an après son arrivée à la
NICOLASBAROTTE
n’estpaslàpourparlerdeNicolasSarkozy satisfaire Martine Aubry. majorité ?«Nousnedevonspasêtresys- tête du PS, Martine Aubry refuse qu’on
ENVOYÉSPÉCIALÀTOURCOING(NORD)
maispourparlerdelaFrance», dit-elle. Le PS a changé de ton. La première tématiquementdanslaréponseauxpolé- lui impose un autre rythme que le sien. Il
GAUCHE Hors du temps médiatique, Difficile de faire l’impasse quand secrétaire refuse d’être dans miques.Jeneveuxpasfairedelapolitique reste trois étapes à son tour de France du
Martine Aubry ne dévie pas de sa route. même. Alors que le chef de l’État com- en tirant des balles, même sur les adver- projet : Nancy, La Seyne-sur-Mer et
Sans tambour ni trompette, la première mence la deuxième partie de son man- saires. Nous ne voulons pas être les plus Rennes. Lors de cette dernière étape, le
secrétaire du PS poursuit son tour de dat, l’exercice du bilan est inévitable. grands dénonciateurs de la droite, mais PS a prévu une restitution des enseigne-«Jeneveuxpasfaire
France. Hier, elle jouait presque à domi- «Cen’estmêmepaslapeined’enparler, être les meilleurs…» Martine Aubry ments de ces réunions. Le député de la
delapolitiqueentirantcile, puisque la maire de Lille est allée«à les Français le vivent», assure Martine cherche le mot qui lui échappe, elle se Nièvre Christian Paul, qui pilote l’opé-
larencontredesFrançais» à Tourcoing, à Aubry, au cours d’une conférence de tourne à droite à gauche en quête d’ins- ration, a déjà une première idée.«Ilyadesballes,même
vingt minutes de chez elle. Dans la salle, presse, avant la réunion.«Lespromesses piration. Puis elle reprend, sans être tout des constantes dans toutes les réunions:
surlesadversaires»les sympathisants (sollicités pour former n’ontpasététenues.Etlacrisen’explique à fait assurée de son choix : «Mais être l’identitédelaFrancebafouéeparNico-
un panel représentatif) et les militants pastout.» Soucieuse de montrer qu’elle les meilleurs proposants de la société que las Sarkozy et pas assez portée par la
sont près de 700. Ils en ont gros sur le est à l’écoute des Français, elle ramène nousvoulonsmettreenplace.» Et quand gauche; la définition d’un autre modèle
cœur. son propos au ressenti de la base : «Ils frontale. «Le PS a une immense respon- on lui demande si elle se considère com- économique et social qui protège; la
«Onademandéauxmilitantsdenepas nous disent que c’en est trop.» La pre- sabilité.Nousdevonspréparerunprojetet me la première opposante à Nicolas demande de démocratie.» Voilà pour
s’exprimermaisdelaisserlaprioritéàceux mière secrétaire veut mettre les mots de rassembler la gauche», assure-t-elle Sarkozy, elle hésite. «Si cela veut dire l’état des lieux, première étape avant le
qui n’ont pas l’habitude de venir à notre son électorat sur le projet du PS. Parfois lors de la conférence de presse. fairedespropositions…», répond-elle. projet.
ValériePécressejouelacarteNKM
PourRamaYade,dansl’Essonne cesera«leVal-
d’Oiseourien»Les deux ministres étaient hier
RAMAYADEn’aplusvraimentlechoix.dans ce département, où le PS hésite
Lasecrétaired’ÉtatauxSportsrestela
femme politique préférée des Français,à choisir sa tête de liste.
etgagnemêmecinqpointsdanslebaro-
mètredenovembredeTNSSofrespour
dent de la République ». «C’est super, LeFigaroMagazine.Maispourelle,«ce
SOPHIEDERAVINEL
s’est réjouie la ministre de l’Enseigne- seraleVal-d’Oiseourien»,avertitunélu.
RÉGIONALES «Pécresse,c’estmoinsde ment supérieur, c’est super pour les Hier, Nathalie Kosciusko-Morizet lui a
stress!» Nathalie Kosciusko-Morizet Essoniens d’avoir une pointure nationale donné ce conseil: «La politique passe
est attablée dans le petit café bondé de la commeNathalieKosciusko-Morizet.» La par l’élection, il faut savoir y aller.» Un
gare d’Épinay-sur-Orge. Élus et mili- candidate, implicitement présentée temps pressenti pour conduire la liste
tants rient d’entendre leur tête de liste comme la bonne élève face à Rama Yade UMPdansleVal-d’OiseavecRamaYade,
départementale UMP clamer avec fierté la rebelle (lire ci-contre), sera secondée Axel Poniatowski a prévenu Valérie
ce slogan. À ses côtés, Valérie Pécresse, par le jeune maire UMP de Courcouron- Pécresse qu’il n’était pas candidat. Et,
tête de liste régionale pour l’Ile-de- nes, Stéphane Beaudet. implicitement, qu’il n’approuvait pas la
France, semble ravie, elle aussi, de cette Si côté Verts, l’ancienne secrétaire candidature Yade. Le député maire de
trouvaille d’une militante locale. d’État à l’Écologie est assurée d’affronter L’Isle-Adam rappelle que «le bureau
L’ambiance était détendue, hier matin, le secrétaire national adjoint Jean-Vin- exécutifUMPduVal-d’Oiseaproposéles
pour le lancement de la campagne UMP cent Placé, elle est «curieuse » de savoir noms de trois conseillers régionaux
en Essonne. quel sera le candidat PS face à elle. Pour sortants: Claude Bodin, Stéphanie von
l’instant, le député Julien Dray revendi- EuwetJeanBardet».
que toujours la tête de liste dans ce Danscedépartement,quiavotéà60%
département, comme en 2004. Mais les pour Roger Karoutchi aux primaires«Unecombattante
socialistes sont gênés par les ennuis judi- UMP,leparachutagedeRamaYadeest
quinedemanderien, ciaires de Dray. Le vice-président sor- «très mal perçu», aux dires d’un élu.
tant du Conseil régional fait l’objet d’une Selonlui,«ilssontuncertainnombreàenc’estlerêve!»
enquête préliminaire sur des mouve- vouloir à Valérie Pécresse qui ne les a
ments de fonds suspects. D’autres pré- informésderien,pasplusqueRamaYade
Tôt le matin, les deux ministres ont tendants sont sur les rangs : Malek Boutih n’aétéprévenuedeceparachutagesou-
arpenté ensemble les abords de l’une de et Marianne Louis, tous deux membres dain».Autredifficulté,onafaitmiroiterà
eces gares que Pécresse promet de trans- du bureau national du PS et historique- RamaYadeuneinvestituredansla6 cir-
NathalieKosciusko-MorizetetValériePécresse,têtedelisterégionaledel’UMPformer en «lieuxdevie » avec crèches, ment proche de Julien Dray. Les militants conscription,détenueparl’UMPFrançois
pourl’Ile-de-France,endéplacementhiermatinàÉpinay-sur-Orge. DRcommerces et services, sur place ou à trancheront, le 4 décembre prochain. Scellier,quiseraitprêtàallerauSénat.Sa
proximité. Rien ne pouvait laisser croire Tête de liste départementale, NKM ne circonscriptionaétépromisedelongue
qu’il y a quinze jours encore, la secrétai- brigue «aucune responsabilité exécuti- pendant politique de Paris Métropole, 24 novembre, elle se lance : «contraire- dateàYannickPaternotte.Celui-ciquit-
e ere d’État à l’Économie numérique rechi- ve » à la région en cas de victoire de la lancé par le maire PS de Paris, Bertrand ment à Delanoë, j’aime les gens qui ne teraitla9 circonscriptionpourla6 dans
gnait à s’engager dans cette campagne. droite. De quoi lui donner encore plus de Delanoë. Alors que le projet de loi Grand pensentpascommemoi.Ilfallaitunevéri- laquelleestsituéelavilledeSannois,dont
Elle l’a reconnu hier : «Jen’étaispastrès valeur auprès de Valérie Pécresse. «Une Paris – dossier majeur de la campagne – table instance de débat comme le voulait ilestlemaire. S.deR.
partante.» Comme l’a souligné Valérie combattantequinedemanderien,c’estle sera discuté à l’Assemblée à partir du NicolasSarkozy».
Pécresse en la remerciant pour cet enga- rêve! », s’est exclamée hier la ministre.
gement,«elleabeaucoupd’occupations Mais, puisqu’elle entend prendre un jour
en ce moment, politiques et familiales». la présidence de la fédération UMP de
La maire de Longjumeau vient d’avoir l’Essonne, NKM doit cependant faire un
son deuxième enfant. Conseillère régio- bon score départemental. Signe de son BenoistApparu:«Quandunedécisionnale sortante, elle a su entendre les engagement, elle s’est déjà inscrite dans
arguments qui lui ont été présentés, en l’association Ile-de-France Métropole
particulier ceux venus de l’Élysée. de Patrick Devedjian, président UMP du collectiveaétéprise,ons’ytient»
Pécresse ne le cache pas, leur collabora- Conseil général des Hauts-de-Seine. Ce
tion s’est nouée «àlademandeduprési- regroupement d’élus de droite se veut le
Invité du « Talk Orange-Le Figaro », le secrétaire d’État au Logement
se veut totalement transparent avec son ministre de tutelle.AménagementsMobilierEntreprises&Particuliers
sujetdumoratoiresurlesexpulsionsdeloca-
SOPHIEHUET
tairesn’ayantpasacquittéleurloyer,Apparu
MAJORITÉ «J’aiunministredetutelle.Jedois juge l’idée«inapplicable».«C’esttoujours
êtretransparentdansmesdéclarationsetmes undramehumain,unevraieviolence.IlfautUnprojet
décisions. C’est pour cela que ça se passe donctoutfairepouréviterlesexpulsions.Mais
bien.» Benoist Apparu affirme avoir une ilfautaussiprotégerlespropriétaires,quine
«autonomie totale» vis-à-vis du numéro sontpastousdesgensfortunés.» Apparu n’a
deux du gouvernement, Jean-Louis Borloo, pas de solution entre ces enjeux contradic-d'aménagement
ministre d’État, ministre de l’Écologie,«car toires,si ce n’est lapolitique de prévention.
jeluisoumetsmesdécisions». Le jeune secré-
JeanSarkozy«trèslégitime»taire d’État au Logement et à l’Urbanisme,mobilier? qui était hier l’invité du « Talk Orange-Le Benoist Apparu, qui avait défendu la candi-
Figaro », reconnaît que son entrée au gou- dature de Jean Sarkozy à la présidence de
vernement a suscité en lui«unmélangede l’Epad,le13octobre,àl’Assemblée,dénon-
fiertéetd’appréhension,caronn’estpasforcé- cele«procèsd’intention»faitaufilsduchef
menttrèsexpérimenté». de l’État «sur l’âge et sur les diplômes».Contactez-nous! Laprudencedel’anciendéputédelaMar- «Onze mille cinq cents jeunes de moins de
ne tranche avec le franc-parler de la secré- 25anssontélusenFrance.Doit-onconsidé-BENOISTAPPARU,
taire d’État chargée des Sports, Rama Yade, rerqu’ilssonttousincompétentsetnepeu-hier,danslestudio
qui n’a pas hésité à exprimer son désaccord vent pas postuler à un poste? Ce n’est pasduFigaro.RICHARDVIALERON/LEFIGARO
aveclaministredelaSanté,RoselyneBache- parce qu’on a bac + 2 qu’on est incompé-
lot, au sujet de la prochaine suppression du tent», lance-t-il. Apparu considère«tou-
droit à l’image collectif (DIC) des sportifs. collègue du gouvernement, mais sans plus. jours» que la candidature de Jean Sarkozy
Selon Apparu,«àpartirdumomentoùune Le secrétaire d’État juge «normal» et était «très légitime» mais il «respecte sa
décisioncollectiveaétéprisesousl’autoritédu «logique» qu’il y ait des débats sur la sup- décisionpersonnelle» d’avoirrenoncé,pour
présidentetdupremierministre,ons’ytient». pression de la taxe professionnelle,«unsujet l’heure, à la présidence de l’établissement
Tél:0143806200-email:forum@forumdiffusion.fr Une façon de désavouer la méthode de sa lourd,quiconcernetousleséluslocaux». Au publicd’aménagementde laDéfense.
ALEFIGARO vendredi6novembre2009
La chute du Mur
en images europe 5
WWW.LEFIGARO.FR/INTERNATIONAL
AngelaMerkel
lorsdesavisite,
le15janvier2009
àBerlin,deslocaux
desarchives
delaStasi,oùsont
notammentexposées
desphotos
demanifestations
contrel’ancienne
policepolitique
est-allemande.
J.EISELE/REUTERS
LejouroùAngelaMerkelafranchileMur
Lapremièrechancelièrevenuedel’EstraconteladernièrejournéedelaRDA.
pointdelaBornholmerstrasse.«Jesuistom- verner.Sonstyleenestimprégné.«J’aiété aujourd’hui.Lorsquej’aiessuyédeséchecs, discrétion: «On recevait des paquets de
PATRICKSAINTPAUL bée dans une gigantesque file, une marée choquée,lorsqueOttoSchilly(unbarondu j’ai souvent pensé que c’était parce que je l’Ouest.MaisenRDA,iln’existaitquecinq
CORRESPONDANTÀBERLIN
humaine»,explique-t-elle,installéedansla SPD)s’estmoquéendisantquenousvenions venaisdel’Est.Maisjen’aijamaisvoulume sortesdegants.Sivousenaviezd’autres,on
RÉUNIFICATIONLe 9 novembre 1989 au salleduConseildesministresdelachancel- tousàl’Ouestpourchercherdesbananes.On complairedanscesentiment.»L’enfanceen savaitd’oùilsvenaient.Vousvousfaisieztout
soir,AngelaMerkeln’estpasdecellesqui lerie, qui offre une vue imprenable sur le trouve encore cette arrogance à l’Ouest RDAseraitaussiàl’originedesalégendaire desuiteremarqueretc’étaitmauvais.»
forceront l’ouverture des barrières pour Reichstag,laportedeBrandebourg,Berlin
gagnerlaliberté.Commeellel’aexpliqué réunifié.Enquelquesminutes,AngelaMer-
hier au Figaro et à quelques grands jour- kelseretrouvedel’autrecôtéduBösebrüc-
neauxeuropéens,laphysicienneprudente, ke, le pont qui mène vers Berlin-Ouest.
qui deviendra seize ans plus tard la pre- «J’avaissympathiséavecunedizainedeper-
mièrechancelièreissued’ex-RDA,n’apas sonnes.NoussommesallésàMoabit(unquar-
encore l’étoffe des meneurs. Mais elle ne tierdel’Ouest)oùdesgensnousontoffertdes
tardera pas à s’engouffrer par la brèche bières.Puisjesuisrentréeenmedisantquele Valorisez votre patrimoine.
ouvertedanslemurdeBerlinavecdesmil- Murseraitencoreouvertlelendemain.»
Angela Merkel ne reverra jamais sesliersd’anonymes,ivresdejoie,parlepoint
depassagedelaBornholmerstrasse,lepre- acolytes avec lesquels elle est passée à
mieràavoircédéàlaliessepopulaire. l’Ouestlapremièrefois.Elleyretournera IWC. 141 ans d’histoire.Il est 16h30, lorsque la chercheuse en dès le lendemain avec sa sœur, pour
physiquequantique,âgéede35ans,rentre découvrir le KaDeWe, le temple de la
desontravailàl’académiedessciencesde consommationouest-allemand,quifaisait
Berlin-Est. Dès qu’elle arrive dans son tantrêverlesOssies,lesAllemandsdel’Est.
appartementdePrenzlauerBerg,l’undes Puis fascinée, elle y retournera tous les
fiefsdesartistesetdesmilitantsdumou- jours.«Jen’étaispasuneactivisteantirégi-
me,concèdelachancelière,filled’unpas-
teur.Maisdepuisl’enfancej’avaisunevision
très critique du système». Née à Ham-« Une génération entière
bourg,enRFA,ellen’osepasencorecroire
a sacrifié son avenir. àlaréunification.
Ces gens ne sont pas Unimmensebonheur
contre la réunification. Vingt ans plus tard, de nombreux Ossies
sontencorenostalgiques.EtledébatsurlaMais ils gardent un
RDA reste d’actualité: faut-il condamner
sentiment de tristesse » en bloc l’Allemagne communiste en tant
que dictature? «La RDA était un État de
non-droit, qui n’avait aucun fondement
vement démocratique, Angela Merkel légal,jugeAngelaMerkel.Iln’yavaitpasde
allume la télévision. «Nous vivions des liberté d’opinion, pas d’élections libres.
journées exaltantes, raconte-t-elle. J’ai C’étaitladictatureduprolétariat.Pourtant
assistéendirectàlaconférencedepressede toutn’étaitpasnoiroublanc.J’aiétéheureu-
GüntherSchabowski.»Leporte-paroledu se.Etjeneveuxpasjetercestrente-cinqans
comitécentralduSED,lepartiuniquedela auxoubliettes.»
RDA communiste, annonce l’ouverture La chancelière estime que la réunifica-
desfrontièresavec«effetimmédiat». tionaétéune«trèsgrandechance»et«un
Lachancelièreavouequesurlemoment immensebonheur»,«mêmesitoutn’estpas
elleestcommedescentainesdemilliersde idéal».«EnRDA,nousavonsconnulepoids
sesconcitoyens:«Jenesavaispastropce du nazisme, puis le communisme, explique
queçavoulaitdire.»«J’aitoutdesuitetélé- AngelaMerkel.Onnepeutpasfairedispa-
phonéàmamère,poursuitAngelaMerkel. raîtreçad’uncoup.Pourbeaucoupdegens,il
Nous nous étions toujours promis d’aller n’était pas possible de réapprendre autre
prendreunrepasauKempinsky(unecélèbre choseenunenuit.Unegénérationentièrea
brasserie de Berlin-Ouest) le jour où les sacrifiésonavenir.Lemondes’estouvertet
frontières s’ouvriraient». Mais Angela lesgensdel’Estnesavaientpascequ’étaitle
Merkel ne renonce pas pour autant à son parmesan, alors qu’en Occident on savait
ritueldujeudi.Elleserenddansunsauna toutdel’Italie.C’étaitunesensationétrange.
avecuneamie,avantd’allerboireunebière Cesgensnesontpascontrelaréunification.
dansunbistrot. Maisilsgardentunsentimentdetristesse».
Enrentrantàpiedchezellevers23h30, Lachancelièreestimequesajeunesseen
AngelaMerkelfaituncrochetparle check RDAafortementinfluencésafaçondegou- Valeur refuge.
Portugaise Chronographe. Réf. 3714: nos ingénieurs développent des« Mitterrand n’était pas très en pointe »
montres d’une beauté et d’une précisionexceptionnelles.Sivousinvestis-
sez dans l’un de ces garde-temps, nous vous garantissons le plus hautDANS ses Mémoires, Helmut Kohl, le estimequel’attitudeduprésidentfrançais
mentord’AngelaMerkel,avaitfaitétatde n’apasnuidurablementàl’amitiéfranco- des rendements: un plaisir inaltérable. IWC. Conçue pour les hommes.
sadéceptionquantàl’attitudedesonami, allemande. «Mais il faut bien constater
Mouvement de chronographe mécanique | Remontage automatique | Petite seconde avec dispositif d'arrêt | Verre saphir
FrançoisMitterrand,aumomentdelachu- qu’iln’apasététrèsenpointedansnotre
antireflet | Etanche 3 bar | Diamètre du boîtier 40,9 mm | 18 ct or rose
tedumurdeBerlin.Leprésidentfrançais combat»,souligne-t-elle,amusée.
avait exprimé de fortes réticences à la Merkel s’est dite «très heureuse que
réunification allemande et n’avait pas vingtansplustard,laFrancefêtelaréuni-
hésitéàserendreenvisiteàBerlin-Est,en fication allemande avec nous place de la
décembre 1989, où il avait promis un bel Concorde».Elleseréjouitaussidel’invi-
avenirl’amitiéentrelaFranceetlaRDA. tationadresséeparNicolasSarkozypour
«Lorsquej’aivulesaffichesannonçantla commémorer à Paris le 11 Novembre, qui
visite d’État de François Mitterrand en avait marqué la défaite de l’Allemagne
RDA, j’ai été très étonnée, confie Angela danslaPremièreGuerremondiale.«C’est
21,place Vendôme75001 Paris–Tél:0142611117Merkel.Jemesuisdemandé:“maisest-ce un geste symbolique très fort d’être à
222,rue de Rivoli 75001Paris–Tél:0142607329qu’il vient vraiment?”.» Soulignant qu’il Paris le 11 Novembre, a-t-elle souligné.
19,rue de la Paix 75002Paris –Tél :0142656871
avaitparlasuite«accomplibeaucoupde C’est un très beau geste de réconcilia-
66,rue François 1er75008 Paris–Tél:01 53 57 42 00
choses»avecHelmutKohl,lachancelière tion.» P.S.-P.
1015_J98_167x258_p_cop_ZS_4c_fr.indd 1 03.11.09 11:00
Cvendredi6novembre2009 LEFIGARO
6 europe
LaFranceouvresesarchivesdiplomatiquesde1989
Des proches de François Mitterrand redoutent une mise en cause de l’ancien président au regard de l’histoire.
était alors conseiller diplomatique de Jac- tion des archives de la période. D’autant Bibliothèque nationale, afin d’avoir une recevait l’ambassadeur de RDA pour lui
ALAINBARLUET
quesChiracàlaMairiedeParis,avaitdéplo- plus qu’en septembre dernier, la publica- vision d’ensemble qui montrera que, dans exprimer la position française.«Leprési-
DIPLOMATIE C’est une première : à quel- ré un « rendez-vous manqué » entre la tion par les Britanniques d’une sélection de l’ensemble, toute cette affaire a été bien dentadéclaréquelaréunificationneluifaisait
ques jours de l’anniversaire de la chute du France et l’Allemagne. Allant plus leurs archives avait mis au jour des gérée», réagit Hubert Védrine. paspeur», disait-il alors.«Celanesignifie
mur de Berlin, la France va anticiper loin et évoquant le rôle de Fran- propos pour lemoins salés de Selon Pierre Lellouche,«en1989,70% pasquenousvoulonsquelaréunificationse
l’ouverture de ses archives diplomatiques çois Mitterrand, il avait égale- l’ex-président socialiste. desFrançaisétaientenfaveurdelaréunifica- fassemaintenantetn’importecomment.Mais
concernant cet événement clé de l’histoire mentregrettéquel’ex-chefde L’Allemagne risque «de tionallemande;ilsétaientenavancesurleurs laFranceneserapasunobstacle»,ajoutait le
contemporaine. Dès lundi prochain, une l’État n’ait alors pas «su gagnerdavantagedeterrain dirigeants».«C’étaitunepériodedominée diplomate, sur la ligne prônée par de Gaulle15
quinzaine de kilomètres linéaires de docu- accueillir l’Allemagne au que Hitler », avait déclaré parles peurs, ces peurs appartiennent au depuis 1959 :«LaréunificationestledestinkilomètresmentsconservésàLaCourneuveetàNantes moment où elle se libérait du François Mitterrand à Mar- passé», a-t-il déclaré hier, en se félicitant dupeupleallemand.»
derayonnagesseront accessibles aux chercheurs, grâce à jougsoviétique». garet Thatcher. de l’ouverture des archives. Des milliers de Ceci n’excluait pas les préjugés hérités du
d’archivesouvertsune dérogation ministérielle rendue possi- Pour certains observateurs, Parmi les proches de Fran- télégrammes diplomatiques et de docu- passé et les craintes d’une remise en cause
auxhistoriens.ble par la loi du 15 juillet 2008. Les archives il ne fait guère de doute que le çois Mitterrand, notamment ments vont être mis à la disposition des his- des frontières orientales de l’Allemagne.
delachuteduMurn’auraientnormalement secrétaire d’État aux Affaires euro- HubertVédrineetJacquesAttali,on toriens et permettront de préciser la ligne «Kohlestcapabledetout,ilsevoitlemaître»,
pu être consultables qu’en 2014. péennes a cherché à appuyer là où cela fait soupçonne fortement une manœuvre pour diplomatique de la France durant ces mois soulignait Margaret Thatcher, évoquant
L’initiative en revient à Pierre Lellouche, mal - mettre en lumière l’attitude notoire- inculper François Mitterrand au regard de où basculèrent les certitudes. même le spectre d’un«nouvelAnschluss»,
qui, le 22 septembre dernier à Verdun, avait ment réticente vis-à-vis de la réunification l’histoire.«Ouiàl’ouverturedesarchives, Le 14 novembre 1989, moins d’une lors d’un dîner à l’ambassade de France, au
plaidé pour un«nouvelagendafranco-alle- allemandedeFrançoisMitterrand-enren- mais une ouverture complète, incluant les semaine après la chute du Mur, le secrétaire printemps 1990, dont le compte rendu figu-
mand».ParlantdelachuteduMur,celuiqui dant possible de façon anticipée l’exploita- archives présidentielles conservées à la général du Quai d’Orsay François Scheer re dans les archives du Quai d’Orsay.
EN BREFLellouchetaclelapolitique Présidencedel’UE:
Sarkozyveutallervite
LeprésidentdelaRépublique
asouhaitéhierunedésignation
rapidedesfutursprésidenteuropéennedeDavidCameron
duConseileuropéenetministre
desAffairesétrangères.
«Personnenecomprendraitqu’onLes conservateurs britanniques minimisent
perdedutemps,alorsqueleschoses
sontenplace»,a-t-ildit.les critiques du secrétaire d’État
LaSerbieveutrejoindresur leur euroscepticisme. leclubdesVingt-Sept
LaSerbiedevraitfaire
mais c’est son second, le très eurosceptique officiellementactedecandidatureCYRILLEVANLERBERGHE
William Hague, qui s’en est chargé. Il a àl’UnioneuropéennedèscetteCORRESPONDANTÀLONDRES
assuré que les propos de Pierre Lellouche année,adéclaréhieràBruxelles
GRANDE-BRETAGNE Les propos bien peu n’étaient pas représentatifs de la majorité sonministredesAffaires
diplomatiques de Pierre Lellouche criti- de la droite en Europe.«Nousn’allonspas étrangères,VukJeremic.
quant vertement la politique européenne nouslaisserinfluencerparlatiradeemportée
LaSuisseserebiffede David Cameron ont mis en émoi toute la d’un secrétaire d’État», a assuré celui qui
contrelaLibyesphère politique britannique et renforcé deviendra le prochain ministre des Affaires
l’ambiance de crise au sein du Parti conser- étrangères si les conservateurs remportent Aprèsavoirmultipliélestentatives
vateur. Dans une interview publiée hier en les législatives en mai ou juin 2010, ce qui Lespropos deconciliationquin’ontpas
dePierreune,leGuardianrapportaitquelesecrétaire paraît plus que probable vu les 17 points permislalibérationdedeux
Lellouche,d’État aux Affaires européennes avait jugé d’avance de leur parti dans les sondages. desescitoyensretenusdepuisplus
icidanslacour«autiste» et«pathétique» la position du dequinzemoisàTripoli,laSuissea
del’Élysée,RenégocieraveclesVingt-Six décidédesuspendreunaccordde
ontmis
Même avant l’interview polémique de normalisationdesrelations
enémoi
Pierre Lellouche, David Cameron avait eu bilatéralessignéenaoûtetde«Pourles toute
une semaine européenne difficile. Mardi, la poursuivresapolitiquedevisaslasphèreconservateurs, fin de l’opposition tchèque à la ratification restrictivevis-à-visdespolitique
du traité de Lisbonne l’a obligé à sortir de ressortissantslibyens.britannique.c’esttoujoursbien
son mutisme sur le sujet et à revenir sur sa J.DEROSA/
Laconsommationdesefaireattaquer promesse d’organiser un référendum sur le STARFACE
decocaïneprogressemini-traité.CettedécisionamisencolèrelaparlesFrançais» enEuropebranche la plus eurosceptique des conser-
vateurs, pour qui le traité de Lisbonne Lacocaïneresteladrogueillicite
leader des tories, qui a expliqué hier vouloir représenteuneétapedeplusverslapertede laplusconsommée,après
renégocier des pans entiers des pouvoirs souveraineté du Royaume-Uni au profit de lecannabis,dansl’UE.Selon
délégués à Bruxelles.«C’estjustetrèstriste Bruxelles. l’Observatoireeuropéendes
devoirlaGrande-Bretagne,siimportanteen Afin de mettre fin à la crise qui menaçait droguesettoxicomanies,
Europe,secouperdurestedel’UEetdispa- de diviser son propre parti, entre les plus Constatant l’impossibilité de revenir sur les eurosceptiques et éviter une crise plus 13millionsd’Européensadultesen
raîtredesécransradars», a-t-il poursuivi. antieuropéens, favorables à la sortie de le traité de Lisbonne, il a expliqué vouloir graveauseindesonparti», précise-t-il. ontconsomméaumoinsunefois
Après le choc provoqué à Londres par la l’UE, et les plus modérés, qui craignent une négocier avec les vingt-six autres mem- En revanche, malgré les apparences, les aucoursdeleurvie,contre
rudesse de ses propos, Pierre Lellouche a perte d’influence britannique au sein de bres de l’Union pour que Londres reprenne critiques de Pierre Lellouche «sont un 74millionspourlecannabis.
tenu à apaiser la polémique en invoquant à l’Europe, le leader des tories a prononcé le contrôle de certains pouvoirs, notam- atout pour David Cameron et William
UnavocatpourKaradzicla BBC des problèmes de traduction.«En mercredi un discours pour préciser sa poli- ment sur le volet social et le droit du travail. Hague, ajoute en riant Iain Begg.Pourles
Français, pathétique veut dire triste, a-t-il tique européenne. Il a confirmé qu’il ferait Pour le professeur Iain Begg, spécialiste de conservateurs,c’esttoujourstrèsbiendese LeTribunalpénalinternational
précisé,etjenemerendaispascomptequele passer une loi pour rendre obligatoire la la politique européenne au centre d’études faireattaquerparlesFrançais.» La majo- pourl’ex-Yougoslavieadécidé
motautisteestoffensantenAnglais.» tenue d’un référendum avant de transférer Chatham House, ce type de renégociation rité des Anglais sont persuadés que Paris hierqu’unavocatseradésigné
David Cameron n’a pas daigné répondre à l’avenir de nouveaux pouvoirs vers «n’a aucune chance d’aboutir». «C’est cherche toujours à imposer une Europe pourreprésenterl’ancienchef
aux attaques rapportées par le Guardian, Bruxelles. uniquementuneannoncedestinéeàapaiser fédérale. politiquedesSerbesdeBosnie,
RadovanKaradzic.Leprocèsaété
erajournéau1 mars2010.
Meurtred’unavocatrusse:
deuxsuspectsarrêtésL’interdictionducrucifixàl’écolesèmeletroubleenItalie Deuxpersonnessuspectées
d’avoirassassinél’avocat
StanislavMarkelovetla
La décision de la Cour européenne de justice est critiquée par le Vatican journalisteAnastassiaBabourova,
quitravaillaitpourle
et les principaux partis politiques. trihebdomadaireNovaïaGazeta,
ontétéplacéesendétentionhier.
«uneantiquetraditioncommelecrucifixne n’avoir pas tenu compte du fait que le cru- réaffirmé en février 2006 par décision du
RICHARDHEUZÉ Medvedevélargitfaittortàpersonne». Quant au ministre de cifix est «unsymboleuniverseldesvaleurs Conseil d’État. Au-delà du symbole reli-ROME
lesdroitsdel’arméela Défense Ignazio La Russa, il pense que quiconstituentlefondementdenotreidenti- gieux, les Italiens voient dans le crucifix un
ITALIE «CetteEuropenesaitquedéfendre «jamaisl’Italien’appliqueralasentence». téchrétienne». La Conférence épiscopale élément qualifiant de leur histoire, de leur Leprésidentrusse,Dmitri
les courges de Halloween » : le secrétaire Sa collègue de l’instruction publique italienne (CEI) dit «son amertume et sa culture et de leur identité nationale. Le tri- Medvedev,s’estfélicitéhier
d’État du Vatican, le cardinal Tarcisio Ber- Mariastella Gelmini annonce d’ailleurs un perplexité » et voit dans cette sentence une bunal européen le considère pourtant del’adoptiond’uneloiélargissant
tone, commente avec sarcasme l’injection pourvoi en appel : «lecrucifixfaitpartiede conception«partielleetidéologique». comme «uneviolationdudroitdesparents lescasdefiguredanslesquels
faite par la Cour européenne de justice à notrehistoire.Personne,pasmêmeuntri- Les sept juges de Strasbourg, dont un àéduquerleursenfantsselonleursconvic- l’arméepeutintervenirà
l’Italie de décrocher le crucifix des salles bunal européen, ne parviendra à effacer Italien d’origine polonaise, Vladimiro tions (sic !)». l’étranger:nonseulementencas
de classe. notreidentité», proclame-t-elle. Zagrebelsky, ont statué sur le recours Il est cependant peu probable que cette d’attaquecontresesforces
De part et d’autre du Tibre, au Vatican d’une Finlandaise établie en Italie de lon- sentence soit suivie d’effet. Elle risque au armées,maisaussipour
Unélémentcomme dans toute l’Italie, la sentence ren- gue date, Soile Tuulinki Lautsi. Cette fem- contraire de renforcer ceux qui ont peur «repousseruneagressioncontre
del’identiténationaledue mardi par le tribunal européen n’en me, mariée à un médecin toscan, avait été d’une Italie multiethnique et multicultu- unautreÉtat»et«pour
finit pas de susciter une très vive indigna- De gauche à droite, y compris dans les cer- déboutée précédemment de tous les tribu- relle et voient dans l’Europe une atteinte à défendrelescitoyens
tion. Silvio Berlusconi l’estime «absolu- cles laïcs, mis à part quelques communis- naux italiens dans son insistance à obtenir leur identité nationale. «Noussommesles russesàl’étranger».
mentinacceptable» :«Ellenousfaitdouter tes, la réprobation est unanime. Une le retrait du crucifix dans l’école secondai- nouveaux croisés qui défendons l’Église
dubonsensdel’Europe», affirme-t-il. Il la même indignation parcourt le Vatican. re d’Arezzo où étudiaient ses deux enfants. catholique», a réaffirmé la Ligue du Nord,
considère comme «unpasdeplusversla «Cettesentencenouslaissesansvoix.Nous Le crucifix a fait son apparition dans les le parti populiste et xénophobe de
négationdesracineschrétiennesdel’Euro- ne parvenons pas à nous l’expliquer», écoles du pays avec l’unité de l’Italie, en Umberto Bossi. «La décision de Stras-
pe». Le nouveau leader du Parti démocra- déclare le cardinal Giovanni Battista Re. Le 1861. En 1924 et en 1928, deux décrets bourg sert le message politique de la
te d’opposition, Pierluigi Bersani, estime préfet de la Congrégation des évêques royaux ont confirmé son droit d’exister Ligue», relève Stefano Folli, un éditoria-
que «le bon sens est victime du droit »: accuse les sept juges de Strasbourg de dans les établissements scolaires. Droit liste qui fait autorité.
CAvendredi6novembre2009 LEFIGARO
8 international
Fusillademeurtrièresurunebasemilitairetexane
Un soldat qui devait être renvoyé en Irak a ouvert le feu, tuant onze compagnons d’arme et en blessant trente autres.
une conférence de presse retransmise en Toujours d’après CNN, le tueur abattu mation qui serait évidemment très cho- Des appels ont immédiatement fusé de
LAUREMANDEVILLE
direct sur CNN, vers 17 heures, le tireur a aurait pour nom Malik Nadal Hasan, quante et préoccupante si elle devait tous les coins du pays, les familles de
CORRESPONDANTEÀWASHINGTON
été rapidement abattu «grâce à l’action serait âgé de 39 à 40 ans et aurait le grade être confirmée.«Mamâchoiresedécro- soldats s’inquiétant de la santé de leurs
ÉTATS-UNIS Un drame particulière- des forces de police» tandis que deux de commandant (major) dans l’armée che» à l’idée de penser qu’un officier proches. Le président Obama a présenté
ment meurtrier, qui a envoyé une onde autres soldats«suspects» ont été appré- américaine. Il était apparemment sur le pourrait avoir commis un tel acte, a ses condoléances aux familles. Le gou-
de choc à travers toute l’Amérique, s’est hendés environ une heure plus tard. point d’être renvoyé en Irak. Une infor- commenté un général à la télévision, verneur Rick Perry, ordonné de mettre
joué hier sur la plus grande base militai- comme le présentateur de CNN men- les drapeaux en berne à travers tout
re américaine dans le monde, à Fort tionnait le nom et le grade supposés de l’État du Texas.
Hood, vers 13 h 30, heure locale, au l’homme abattu. Hier, l’Amérique tout entièreL’ONUveutuneenquêtesurGaza
Texas, quand un soldat en uniforme, qui s’interrogeait sur les raisons qui
Drapeauxnationauxpourrait ne pas avoir agi de manière iso- avaient mené à une telle tragédie. Le
enbernelée, a ouvert le feu sur un groupe de mili- MALGRÉ l’opposition d’Israël et de commislorsduconflitàGazaenjanvier,qui fait que plusieurs personnes puissent
taires, tuant onze d’entre eux et en bles- Washington, l’assemblée générale des avait fait au moins 1100 morts du côté Le commandant de la base, Bob Cone, a être impliquées suscitait un malaise.
sant quelque 31 autres. L’attaque s’est Nationsuniesavotéhiersoirunerésolution palestinienet13danslecampisraélien.La immédiatement exigé le bouclage de la Car il tendrait à exclure la thèse d’une
produite à l’intérieur du centre de pré- à l’initiative de pays arabes approuvant le résolution,demandantquesoientouvertes base tandis que les blessés étaient trans- attaque menée par un déséquilibré
paration, où les soldats remplissent rapport Goldstone. Ce document, objet des enquêtes «crédibles», ne sera pas portés en urgence dans les hôpitaux de la mental. Laissant le champ ouvert à
leurs dernières formalités bureaucrati- d’unevivepolémiquedepuissapublication contraignante, mais elle a une portée région. Deux d’entre eux seraient dans d’autres motivations plus politiques ou
ques avant de se déployer en Afghanis- enseptembre,critiqueIsraël,maisaussile morale. Sur 192 États membres de un état critique. Avec ses quelque idéologiques… Mais les autorités se
tan et en Irak… Hamas,pourdes«crimesdeguerre»etde l’assembléegénérale,114ontvotépour,18, 50 000 personnels, la base de Fort Hood refusaient à toute spéculation, atten-
Selon le général Bob Cone, comman- «possibles crimes contre l’humanité» parmilesquelslesÉtats-Unis,contre. au Texas est l’une des plus grandes ins- dant d’avoir une vision plus claire de la
dant de la base de Fort Hood, qui a donné tallations militaires du monde. situation.
EN BREF
MahmoudAbbas L’aviationsaoudienne
frappeauYémenbombarde
depuismardidespositions
derebelleschiitesàl’intérieurjettel’éponge duYémen,etlesforcesterrestres
pourraientallerlesdébusqueraprès
uneattaquedecesrebellesquiatuéLe président palestinien annonce
ungarde-frontièresaoudien
récemment.Washingtons’estditqu’il ne se présentera pas à l’élection de janvier. «inquiet»,hier,del’extensiondes
violencesàlafrontière,etaappelé
che-Orient de la secrétaire d’État Hillary àpréserverlescivils.
PIERREPRIER Clinton. À Jérusalem, cette dernière avait
LeprésidentBiyaprêtàPROCHE-ORIENT Hier, dans un discours soutenu publiquement le premier ministre
sereprésenterauCamerounsolennel, Mahmoud Abbas a annoncé qu’il israélien Benyamin Nétanyahou, qui veut
ne se présenterait pas à l’élection pour sa unereprisedesnégociationsaveclesPales- Leprésidentcamerounais,
succession à la présidence de l’Autorité tiniens sans gel préalable des colonies, PaulBiya,aremercié«très
revenant ainsi sur la position de Barackpalestinienne, prévue le 24 janvier en sincèrement»sespartisanspour
Ladécisionmême temps que les législatives. Il avait Obama. Hillary Clinton a ensuite fait par- leurs«appels»enfaveur
deMahmoud Abbas,pourtant fixé lui-même la date de ces élec- tiellement machine arrière, mais ses pro- desacandidatureàl’élection
âgéde74ans,tionsilyaquinzejours.Plusieursdirigeants pos continuent de susciter le désarroi du présidentiellede2011,dansune
survientalorsquelepalestiniens, qui n’envisagent pas les élec- président palestinien. lettrepubliéehierpourmarquer
processusdepaixesttions sans le président sortant, tentaient l’anniversairedesonarrivéeau
totalementbloqué.Lamenaced’unesolutiontoujours de le faire revenir sur sa décision. pouvoir,ilyavingt-septans.
A.MOMANI/AFPàunseulÉtat«Je les remercie de leurs efforts pour me Enavril2008,unerévision
convaincredechangerd’avis,maismadéci- Le message, ajoute le politologue, s’adresse constitutionnelletrèscritiquée
sionestprise», a dit le président, la mine aussi à certains«frèresarabes». Le minis- L’abandon de Mahmoud Abbas prend Et maintenant ? Le Fatah pourrait se avaitsupprimélalimitationdu
sombre. Les élections auront bien lieu, a tre des Affaires étrangères égyptien, une dimension supplémentaire après les raviser et proposer un autre candidat. nombredemandatsprésidentiels,
AhmedAboulGheit,avaitluiaussi,mercre- déclarations, mercredi, du principal négo- Mahmoud Abbas lui-même pourrait chan- permettantainsiàM.Biya,
di au Caire, semblé abandonner le préalable ciateur palestinien, Saeb Erekat, menaçant ger d’avis, malgré ses affirmations. Il paraît rééluen2004lorsd’unscrutin«Iladitauxdirigeants
du gel des colonies, appelant Israéliens et de saborder purement et simplement cependant peu probable que les élections àlarégularitécontestée,del’OLPqu’ilavait
Palestiniens à se «concentrer sur l’objectif l’Autorité palestinienne et la «solution à aient lieu à la date fixée. desereprésenter.l’impressionquele
finalplutôtquedeperdredutempsàexiger deux États». À sa place, les Palestiniens Lescrutinpourraitsetenirenjuin,cequeprogrammesurlequel Undroneaméricaintuetelleoutellechose». «devraientpoursuivreunesolutionàunseul souhaite le Hamas, et une réconciliationilavaitétéélu,un cinqislamistesauPakistanHier, Aboul Gheit a également reculé, État,oùchrétiens,juifsetmusulmansseraient palestinienne pourrait avoir lieu entre-
processusdepaixavec affirmant que «le début des négociations égaux». Hier, le président palestinien n’a temps. En tout cas, l’Administration amé- Aumoinscinqinsurgésislamistes
Israël,étaitunéchec.»
vientsoitaveclegelcompletdelacolonisa- pasconfirmé,maisilafaitunpasdeplusvers ricaine semblait hier à court d’idées pour ontététuéshierpardeuxmissiles
KHALILCHAHINE tion,quenouscontinuonsderéclamer,soitsi l’utilisation de cette arme politique ultime. réagir à ce coup de tonnerre. La secrétaire américainsdansunezonetribale
ajouté Abbas,«enCisjordanieetàGaza». nousrecevonsdesgarantiessanséquivoque S’adressant«aupeupleisraélien», il aaver- d’État, Hillary Clinton espérait toujours dunord-ouestduPakistan,où
LemouvementislamisteHamas,quitientla quel’Étatpalestiniensetiendrasurlesfron- ti : «Une solution à deux États est toujours «travailler avec Mahmoud Abbas, quelle lesdronesdeWashingtonvisent
bande de Gaza, a pourtant refusé de laisser tièresde1967,ycomprisJérusalem». possible,maiselleestendanger.» quesoitsafonction». régulièrementlestalibans
le scrutin se dérouler dans son fief. En etal-Qaida.L’attaqueaeulieu
outre,leFatah,lepartideMahmoudAbbas, enpleinenuitdanslevillage
ne semblait pas prêt hier à présenter un deNorak,dansledistrict
autre candidat. duWaziristanduNord,alorsque
«MahmoudAbbasestréellementfurieux, dansledistrictvoisinduBernardKouchner:
commente le politologue palestinien Khalil WaziristanduSud,berceauetfief
Chahine.Iladitauxdirigeantsdel’OLPqu’il desinsurgés,l’arméepakistanaise
avait l’impression que le programme sur poursuitsonoffensiveterrestre«ParisvatravailleravecHamidKarzaï»
lequelilavaitétééluilyacinqans,c’est-à- lancéeilyatroissemaines.
direunprocessusdepaixavecIsraël,étaitun
Condamnationséchec.»Hier,leprésidentn’apasprononcé L’ONU a annoncé hier le retrait d’Afghanistan de 600 expatriés.
d’islamistesàBakouce dernier mot, mais c’était tout comme.
«J’aifaittoutcequej’aipu», a-t-il dit. Il fautseconcentrersurl’avenir.LaFrance mesures de protection seront prises, car la Vingt-sixpersonnesontété
RENAUDGIRARD
a ensuite accusé le Hamas, responsable vadonctravaillerétroitementaveclenou- police afghane s’est montrée incapable condamnéesenAzerbaïdjan
selon lui de l’échec des négociations par- AFGHANISTAN Le ministre des Affaires veau gouvernement Karzaï », a déclaré, d’empêcher la pénétration du commando àdespeinesallantdedeux
rainées par les Égyptiens visant à former un étrangères se rendra dans deux semaines à hier soir, Bernard Kouchner auFigaro. taliban à l’intérieur du compound de àquinzeansdeprisonpour
gouvernement d’unité nationale. Kaboul,pourassisteràlaprestationdeser- l’ONU. Par ailleurs, un policier afghan a uneattaqueàlagrenade,lancée
UnvasteprogrammeL’intransigeance du Hamas, a regretté ment d’Hamid Karzaï, qui entame son subitement retourné son arme sur une enaoût2008,contreunemosquée
Abbas,«neprofitequ’auxIsraéliens». Les deuxième mandat de président d’Afgha- deréformes section de soldats britanniques, et en a tué àBakou,lacapitale.Cegroupe
discussions achoppent sur le désarmement nistan. «Leprocessusélectoralaété,pour En Afghanistan, la question sécuritaire cinq. «Ilyaclairementunproblèmeavecla islamistebaptisé«lesFrères
du Hamas et d’autres mouvements ainsi le moins, long, confus et laborieux. Mais est revenue spectaculairement au pre- policeafghane», a reconnu Bernard Kou- delaforêt»comprend
quesurleprocessusdedécisionauseind’un nousavonsenfinunrésultat,qu’ilconvient mier plan. L’ONU, dont six employés ont chner. «Latâchelaplusurgentedunou- unRusse,deuxTurcs
gouvernement d’union nationale. desaluer,neserait-cequepourrendrehom- trouvé la mort dans un attentat terroris- veau gouvernement sera de la réformer. et23Azerbaïdjanais.
Mais Mahmoud Abbas a aussi accusé les mageauxcinqmillionsd’Afghansayanteu te perpétré par les talibans sur son com- Mais il faut être réaliste: les policiers
États-Unis.Sadécision,disentlesobserva- le courage de braver les menaces des tali- plexe résidentiel de Kaboul, a annoncé afghans ne sont pas assez payés. Ils
teurs palestiniens, est la conséquence bansetdesedéplacerpourvoterle20août. qu’elle retirait provisoirement du pays gagnentenmoyenne100dollarsparmois,
directe de la calamiteuse tournée au Pro- Rien ne sert de se lamenter sur le passé, il ses six cents salariés. De nouvelles alorsquelestalibansdonnent300dollarsà En matière de stratégie militaire, Ber-
leurssimplessoldats!» nard Kouchner suggère que les Européens
Le ministre compte mettre à profit les (qui ont 30 000 hommes sur le terrain) se
excellentes relations personnelles qu’il mettent d’abord d’accord entre eux,
entretient avec Hamid Karzaï, pour le avant de parler aux Américains. «Nous
persuader de mettre en place un vaste devonséchangernosexpériencesavecnosLE GRAND JURY
programme de réformes, qui puisse avoir amis anglais, hollandais, allemands, ita-
rle soutien du D Abdullah Abdullah, le liens,danoisetespagnols.Chaquecontin-
principal leader de l’opposition afghane. genteuropéendel’Otanaunsecteurderes-
Ce dernier, qui avait obtenu 31 % des ponsabilité. Nous avons beaucoup à
voix lors du scrutin du 20 août (contre apprendrelesunsdesautres », a souligné
49,7 % à Karzaï, après élimination d’un le ministre des Affaires étrangères.
million et demi de bulletins frauduleux), Cette suggestion de bon sens sera-t-el-GÉRARD LARCHER
PRÉSIDENT DU SÉNAT a retiré sa candidature pour le second le suivie ? Beaucoup dépendra non seule-
tour, après que le palais présidentiel eut ment de l’organisation des structures
AVEC JEAN-MICHEL APHATIE-RTL refusé de limoger le président de la com- politiques de l’Otan à Bruxelles, mais aussi
ETIENNE MOUGEOTTE - LE FIGARO / ERIC REVEL - LCI DIMANCHE 8 NOVEMBRE À 18H30 mission électorale afghane ayant fermé du futur président permanent de l’Union
les yeux sur les fraudes. européenne.
C 1