Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Magazine Le Figaro du 12 octobre 2009

De
48 pages

Venez lire le Figaro magazine du 12/10/2009

Publié par :
Ajouté le : 12 octobre 2009
Lecture(s) : 12
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

1,30€ lundi12octobre2009 -LeFigaroN°20279- www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
Lycées: L’ultragaucheMêmel’Amérique
cequiva saccages’inquiètedela
changeravec lecentre-villebaissedudollarlaréforme PAGE 10 dePoitiers PAGE 10Le Figaro économie PAGE 20
“Sans l“Sans laaa lib lib libebbbbbbbbbbbbbbbbbbbeerereererererererereereereerererererererererereerereererererererereer rtrrtrrtrtrtrtrtrtrtrt téttététttttttttttttttttttttttttttttttééééééééééééééééééééééééééééééééééééé d de de de de de de de deddddededdedededdedededdddddedededededdddeddde eee ee bblâblâbblâblâblâblâblâblâblâblâbblâblâblâblâlâmâmâmâmâmâmâmâmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmeerereeeeeererereereereereerereeereeeeeererereereereerererererereeereerrrr il n’est po i l n’est poinintt d’é d’éllooggee fl flaatttteur” Beaeur” Beauummaar rcchhaaisis
Le Figaro économie ie
Gorbatchevau«Figaro»:
«Ilyavingtans,
LaSNCF onaévité
confiante
danslaréformee
dufret PAGE 23 uneTroisième
Appleprêtàla Guerrerévolutiondu
livrenumériquee
PAGE 26 mondiale»
«Réussir»:
Dansuneinterviewexclusive,1500offres
ledernierprésidentdel’URSSd’emploi PAGES 27 À 3636
revientsurlesévénementsquiont
conduitàlachuteduMur.L’Iranaucœur PAGE 2 ET L’ÉDITORIAL PAGE 17
delatournée
européenne
deHillaryClinton on
PAGE 8
Lesradars Régionales:l’UMPrevoit Pakistan:lesislamistess’attaquent
neremplacent sespronosticsàlabaisse auQGdel’arméepaslapeurdu
COMBIEN de régions l’UMP favorable au gouvernement, LES TALIBANS pakistanais ne taires.Lesforcesrégulièresontgendarme PAGE 11
peut-elle reprendre en mars maisaussienraisonduforfaitde reculentdevantaucuneaudace. dû batailler dix-huit heures
prochain? Avant l’été, le parti plusieurs chefs de file pourtant Samedi,uncommandoislamis- durantpourreprendrelasitua-
MilesDavis majoritaire, qui ne détient à ce choisisparlesmilitants,comme teduTehreek-e-TalibanPakis- tionenmain.Lebilanestlourd:
jourquedeuxrégionsmétropo- RoselyneBachelotdanslesPays tan (TTP, le Mouvement des huit militaires et trois otagess’exposeàlaCité
litaines sur vingt-deux, tablait delaLoire,oudontlenomsem- talibansduPakistan),aattaqué tués;huitassaillantsontégale-
delamusique sursixouseptreconquêtes.Mais blait logiquement s’imposer, le quartier général de l’armée mentétéabattus.L’implication
PAGE 38 aujourd’hui, l’UMP revoit ses commeceluid’HubertFalcoen pakistanaise à Rawalpindi, aux des «talibans du Pendjab»
ambitionsàlabaisse.D’aborden région Provence -Alpes- Côte portesd’Islamabad,prenanten menace d’enflammer le pays
raisonduclimatgénéral,moins d’Azur. PAGE 4 otagesunequarantainedemili- toutentier. PAGE 6Le«paradoxe
amoureux»
www.citroenselect.frselonPascal HISTOIRE DU JOUR
Bruckner PAGE 16 ANS
CRÉATIVETECHNOLOGIE
Le«coded’honneur»expliquéTigerWoods, CITROËN C4 BERLINE
Modèle 2008, 5 portes,premiersportif parunmafieuxàsonfils 1.6HDI92CVPACK peinture métallisée vernie.
milliardaire PAGE 14
ueveutdireêtre«hommed’hon- sent jamais au maire, au maréchal (des
(1)neur»?Unpère,CarmeloTripo- carabiniers), au banquier, aux autorités. €Qdo, gros négociant en fruits et S’ilfautredresseruntortfaitàmonfils,lui
légumes de Fondi (sud de Rome), trouverunemploi,del’argent,pasbesoinde 12.300
l’expliquetranquillementpartéléphoneà justice.J’achèteuntelouunteletjerésousle
sonjeunefilsDomenico. problème moi-même.» Le fils: «La maî-
Le père:«Ilyala loi, les carabiniers, le tresseditquelesmafieux,cesontceuxqui
juge… Et ilyala famille. Tu me suis? La nerespectentpaslaloi…»Lepère:«Mais
famille ne fait jamais appel aux forces de personne ne respecte la loi…» Le fils:
l’ordre. Elle se fait justice elle-même… Je «Aucunmafieux?»Lepère:«C’estévi-
t’explique:siquelqu’untefaituntortgra- dent.Ilssontcontrelaloi…Parcequ’ilsont
ve,tunevaspastrouverlapolice…Tumele leurpropreforce,quileurpermetdefairela
dis,jeleprendsetjeletue.C’estcommeça loieux-mêmes.»
queleschosesfonctionnententrenous.»Le Cette conversation, relatée hier parJ-C.MARMARA;F.BOUCHON/LE
FIGARO-P.LAUVAUD/PQR-F. fils:«C’estça,fairepartiedelaMafia?» LaStampa,aétéenregistréeparlescarabi-
MAHMOOD/REUTERS-D. Véhicule d’occasion de faible kilométrage
Lepère:«Oui,c’estça.Etpuis,ilyamafia nierslorsd’écoutestéléphoniquesvisantàCANNON/GETTYAFP (2)Garantie12moispiècesetmaind’œuvre.
etmafia.Ceuxquifontdutraficdestupé- réunirlespreuvesd’infiltrationsmafieu- (2)Possibilitédefinancement,d’entretiencomprisetdereprisedevotrevéhiculeÉdouard Balladur fiants, et ceux qui sont, comme nous, des sesàFondi.Uneenquêteestencours.
“hommesd’honneur”.Ceux-lànes’adres- RICHARD HEUZÉ (À ROME)
Invitéduu
PORTESOUVERTES
«Talk samedi17etdimanche18octobre
(selonautorisation)DÉBATS & OPINIONS RENDEZ- VOUSOrange-
LeFigaro» L’ÉDITORIALdePierreRousselin PAGE 17 LECARNETDUJOUR PAGE 15 (1)Prixvalablejusqu’au31/10/2009,noncumulableaveclesopérationsencours,réservéauxparticuliersdanslalimitedesstocksdisponibles.
(2) Voir conditions dans les points de vente Citroën select cités ci-dessous, financement sous réserve d’acceptation par Citroën Financement.LEBILLETdeMichelSchifres PAGE 17 LESCONFIDENTIELSDUFIGARO PAGE 48Ce soir, à 18 heures res s
DÉBATSLadoyenneetleNobel CitroënFélixFaure-Paris 0153681515 CitroënVOLyon-Corbas(69) 0478206777
Ancienpremierministre CitroënVOBordeaux-Bruges(33) 0557936969 CitroënVOLyon-Vénissieux(69) 0478773969LeregarddePhilippeLabro PAGE 17 TOUTEL’ACTUALITÉSUR le figaro.fr
CitroënVOLille-Wazemmes(59) 0328075959 CitroënVOMarseille-Vitrolles(13)0442787737
ALG:165DA. AND:1,40€. BEL:1,40€. DOM:2,00€. CH:3FS. CAN:4,25$C. D:2,00€. A:2,80€. ESP:2,00€. GB:1,60£. GR:2,20€. IRL:2,20€. ITA:2,20€. LUX:1,40€. NL:2,00€. H:700HUF CitroënVONantes-Beaulieu(44) 0240892121 -------- www.citroenff.com --------
. PORT.CONT.:2,00€. SVN:2,20€. MAR:13DH. TUN:2DTU. USA:3,95$. ZONECFA:1500CFA. ISSN0182.5852
T 00139 - 1012 - F: 1,30 E
3:HIKKLD=^UVXU^:?b@k@l@c@a;
J-C.MARMARA/LEFIGARO
photo non contractuelle
Clundi12octobre2009 LEFIGARO
Notredossierspécial:
MurdeBerlin,20ansaprès2 recto VERSO
WWW.LEFIGARO.FR/INTERNATIONAL
MikhaïlGorbatchev,
àGenève,enSuisse,
Commentinterprétez-vousaujourd’huilanostalgiedelorsdel’interview,
lasemainedernière. l’empireetdel’Unionsoviétiquequisemanifesteau
J.-C.MARMARA/LEFIGARO seindupouvoiretdelapopulationrusses?
Dansuneinterview Jeconnaislasituation.Jepensequ’ilnefautpasexagérer
cettetendance.Dansunsondageréaliséen2005pourle
e20 anniversairedelaperestroïka,55%desgensesti-exclusiveau«Figaro»,
maient que les changements avaient été nécessaires,
alorsqu’ilsétaientminoritairesdixansplustôt.Lesdeuxledernierprésident
tiersdesRussessedisentfavorablesauxélectionslibres,à
l’économiedemarchéetàlalibertédemouvements…del’URSSdonne
Oui,maisStalineestpluspopulaireaujourd’huisaversionpersonnelle qu’hier…
Je ne le pense pas. Il est vrai que certains manifestentdesévénementsquiont danslarueavecdesportraitsdeStaline.Celaprouvesur-
toutquelaRussien’apastotalementréussisonprocessusconduitàlachutedumur dechangement.Maiscela,onlesavaitdéjà.Quoiqu’ilen
soit,iln’yaurapasderetourverslepassé.Onnepeutpas
fairemarchearrière.Celan’arriverapas.deBerlin
Queljugementportez-voussurlapolitiqueetàl’effondrement
dutandemMedvedev-Poutine?Cesdeuxhommes
mènent-ilslaRussiesurlabonnevoie?dubloccommuniste.
LepremiermandatdeVladimirPoutineétaitplutôtposi-
tif.IlamisfinauprocessusdedésintégrationdelaRussie,Etditcequ’ilpense
quiétaitextrêmementdangereux.Ilastabilisélasitua-
tion: ne serait-ce que pour cela, il aura sa place dansd’Obama,deMedvedev l’histoire. Mais je ne vois pas de véritable effort de
modernisation,c’estleprincipalproblème.Lescondi-etdePoutine. tionsétaientfavorables,grâceàl’augmentationduprix
dupétrole…Maisjem’interrogesurlamanièredontont
PROPOSRECUEILLISÀGENÈVEPAR étéutiliséscesmillionsdepétrodollars.Jecroisqu’ilsontISABELLELASSERRE,CAROLINEDEMALET
ETPHILIPPEGÉLIE permisàleursamisd’acheterlesChamps-Élyséesetle
reste de la France…Jeplaisante, mais je pense qu’une
grandepartiedecetargentaétégaspilléeetqu’iln’apas
étéutilisépourmoderniserlepays.Ilsauraientdûagir
beaucoupplustôtpouraméliorerlasituationéconomi-
que,moderniserlaRussieetaussiladémocratiser.D’un
LEFIGARO.–Ilyavingtans,vousétiezaupouvoir côté,ilsontarrêtél’incendie;del’autre,ilsontcommis
enUnionsoviétiqueaumomentdelachutedumur deserreurs.
deBerlin.L’aviez-vousvuevenirouvousa-t-ellepris
parsurprise? Leproblèmeessentielrelève-t-ilselonvous
Mikhaïl GORBATCHEV. - Il aurait été difficile de me delapolitiqueéconomiqueoudelacorruption?
surprendreàcetteépoque-là.Cesévénementsétaient Cequ’ilfautaupays,c’estunnouveausystème,unnou-
lerésultatd’unlongprocessus.Celafaisaitlongtemps veaumodèlededéveloppement.Et,pourlebâtir,ilfaut
quej’étaisdanslescerclesdupouvoiretjeconnaissais venir à bout de la corruption. Pour l’instant, je vous
parfaitementlasituation.Quandjesuisdevenulelea- l’accorde,cen’estpaslecas.Maisquivivraverra.
derdel’Unionsoviétique,l’unedespierresangulaires
de ma vision du monde était de considérer l’Europe Pensez-vousqueMedvedevetPoutinevontsaisir
commenotremaisoncommune.J’avaisd’ailleurspro- lamaintendueparBarackObama?
posé,aucoursd’unevisiteenFrance,quenousbâtis- Cen’estpasseulementBarackObamaquiestàl’origine
sionscettemaisoncommune.Etlaquestionallemande decetteopportunitédanslarelationrusso-américaine.
faisaitpartiedecettevision. Maisc’estunepersonnesérieuse,quicomprendlasitua-
L’unificationdel’Allemagneaétépossibleparcequ’elle tiondecrise,quimiliteenfaveurdeladénucléarisationet
a été précédée de grands changements en URSS, en quiaprislamesuredesproblèmesenvironnementaux.
Europecentraleetdel’Est,danslesrelationsavecles C’estunboninterlocuteurpournosdirigeants,parceque
pays occidentaux et particulièrement avec les États- c’estaussicequ’ilssouhaitent.J’aiunsentimentpositifà
Unis,avecquinousétionsalorsentrèsmauvaistermes.
Quandjesuisarrivéàlatêtedel’URSS,lesresponsables
soviétiques et américains ne s’étaient pas rencontrés
depuissixans.Quelquesannéesplustard,nousavions
changécela.Etc’estl’ensembledeceschangementsqui
aentraînélapossibilitédelaréunification. Mikhaïl Gorbatchev :
Lors d’une visite en RDA en 1989, à l’occasion du
e40 anniversaire de la République est-allemande, j’ai
ététrèsimpressionnéparcequej’aivu.J’ailonguement
parléavecleprésidentErichHoneckeretilm’aétonné. «On aurait pu avoirJepensaisqu’ilnecomprenaitpascequisepassait.Ou
qu’ilrefusaitd’accepterleprocessusquiétaitencours
etqui,detouteévidence,mettaitlaquestiondel’unité
del’Allemagnesurlatable.Ilyavaitungranddéfilé,les une Troisième Guerre mondiale»vingt-huitrégionsdelaRDAétaientreprésentées.Les
jeunesquiparticipaientàlamanifestationcriaientdes
slogansquiprouvaientquelepaysétaiteneffervescen-
ce et qu’il allait y avoir de grands changements très
bientôt… Le premier ministre polonais, Mieczyslaw Queseserait-ilpassé,selonvous? l’égard du président américain. Et, oui, je crois que la
Rakowski,s’estapprochédemoienmedemandantsije OnauraitpuavoiruneTroisièmeGuerremondiale…À Russieveutsaisircettechance.Maisonnesaitjamais…
comprenais l’allemand. J’ai répondu: suffisamment l’époque,l’Europeétaitpleined’armesnucléaires.Ily
poursavoircequedisentlespancartesetlesslogans. avaitenvirondeuxmillionsdetroupesdesdeuxcôtés VousavezreçuleprixNobeldelapaixen1990.
Alorsilm’adit:c’estlafin.J’aiditoui. durideaudefer…Imaginezsimplementcequiauraitpu Pensez-vousqueceluiquivientd’êtredécerné
arriversinousavionsutilisélaforce… àBarackObamaestméritéouprématuré?
Àvousentendre,c’estpresquecommesi Jeluiaiécritpourleféliciter.J’aiditquec’étaitlebon
vousaviezvous-mêmeplanifiétoutcela? Quelleétait,àcetteépoque,votrevision choixcarjemesensprochedesavisiondumonde.Illui
Non, je ne l’ai pas planifié. D’ailleurs, en juin 1989, à del’avenirdel’Unionsoviétique? faudrabeaucoupdedétermination,d’autoritéinterna-
l’occasiond’unevisiteenRFA,aprèsunentretienavec C’était une vision qui nous a conduits à engager des tionaleetdetalentdecommunicationpourlamettreen
HelmutKohl,unjournalistem’ademandésinousavi- changementsdémocratiques,àouvrirlepays,àréfor- œuvre.Jeluisouhaitederéussir.
onsévoquélaquestionallemande.J’airéponduqueoui. mernotreunionetnotreéconomie,àrendreleurliber-
J’aidéclaréqueladivisiondel’Allemagneétaitunhéri- tédemouvementauxcitoyens,àintroduirelaliberté Vousavezretirélestroupesrussesd’Afghanistan.
tagedel’histoire,delaSecondeGuerremondiale.Mais d’expressionetdereligion.Àcetteépoque,jen’avais Vingtansaprès,BarackObamas’apprêteàdécider,
quec’étaitàl’histoirededirecequ’ilenadviendrait.Les aucunehésitation,jesavaisquec’étaitlecheminàsui- ounon,l’envoiderenfortsaméricainsdanscepays.
journalistesn’étaientpascontentsetilsontinsistéen vre.Etj’aicruquel’onpourraitainsipréserverl’Union Queluiconseilleriez-vous?
medemandantquandauraitlieularéunification.J’ai soviétique. Nousavonstraverséunepériodeidentiqueàcelleque
réponduquecettequestionseraitprobablementréso- Mais,aprèslesélectionslibresde1989,certains,ausein connaîtObamaenAfghanistan.Nousaussi,nousavons
elueauXXI siècleetqueceseraitl’histoirequidécide- duParticommuniste,ontréagiférocementcontretoutes dûremettreàplatnotrestratégieetnospolitiques.Je«rait. Vous voyez, c’était ma position quelques mois cesréformes.Lepartiétaitalorsdivisé:84%desdéputés pensequel’objectifultimedesAméricainsdevraitêtre
avantlachuteduMur…Etpuisilyaeuleschangements enétaientmembres,maislanomenklaturaavaitperdu leretraitdeleursforces.Maisjen’aipasderecomman-J’aicruqu’on
enURSS,enEuropecentraleetdel’Est,la«révolution les élections. J’avais toutes les raisons de croire que la dationàluifaire.Sansdouteaurait-ilmieuxvalunepas
de velours», les nouvelles relations avec les États- perestroïkaétaitsoutenueparlamajorité.Iln’empêche s’yengager…Pendantquenousnousretirionsd’Afgha-pourrait
Unis,ledésarmement.Toutcelaaentraînélaspiraledes quelanomenklaturaaessayéàplusieursreprisesdeme nistan,lesAméricainstravaillaientaveclesPakistanais
événements,mêmesilaRDAétaitencoreunesorted’île renverser,demedémettrelorsdesréunionsduSoviet pour créer les talibans, alors qu’ils nous affirmaientsauver
danscettemerdechangement. suprême.Lesadversairesdelaperestroïkan’ontpasété vouloirunpays«libreetstable,enbonstermesavecnos
capablesdes’opposerànouslégalement,politiquement. l’URSS.Les deuxnations»…Aujourd’hui,ilsenrécoltentlesfruits.
Avez-vouseulatentationderecouriràlaforce C’estpourcelaqu’ilsontorganiséuncoupd’Étaten1991. D’un autre côté, j’admets qu’il est nécessaire d’agir
pourarrêterlesmouvementsàl’œuvre Nousavonssous-estiméledanger,nousaurionsdûagir défenseurs contrelesnoyauxterroristes…
enEuropedel’Est? avecplusdefermetépourempêchercela.Jepensequeles delaVous savez, quand mon prédécesseur, Konstantin défenseursdelaperestroïka,ycomprismoi-même,nous VousêtesàlatêtedeGreenCross(«lacroixverte»),
Tchernenko,estmort,en1985,lesleadersdespaysdu avonsététropconfiants.Nouscroyionsêtresurlabonne uneONGvouéeàlaprotectiondel’environnement:perestroïka,pactedeVarsoviesontvenusauxfunéraillesàMoscou. voie.Àcetteépoque,nousavionspréparéunprogramme êtes-vousconfiantavantlaréunionmondiale
Nousnoussommesréunisdansmonbureau.Jelesai pourredresserlasituationéconomiqueenURSS.Cepro- prévueendécembreàCopenhaguemoicompris,
remerciésetjeleuraidit:nousneferonsrienquipuisse gramme avait été soutenu par toutes les Républiques, surleréchauffementclimatique?
compliquernosrelationsavecvous.Nousrespecterons mêmelesRépubliquesbaltes.Débutaoût,nousavions Jeveuxcroirequeceserauneétapemajeuredanslabon-nousavons
nosobligations,maisvousêtesresponsablesdevotre aussipréparéunnouveautraitépourl’Union.Ennovem- ne direction. De solides travaux préparatoires ont eu
politique,devotrepays,etnoussommesresponsables bre1991,nousvoulionsteniruncongrèspourréformerle lieu.Lesproblèmesenvironnementauxnousétranglent:ététrop
denotrepolitique,denotrepays.En1985,donc,jeleur parti.Nouspensionsque,danscettesituation,ilauraitété nous devons faire en sorte d’éviter une catastrophe,
aipromisquenousn’interviendrionspas-etnousne irresponsable pour quiconque d’organiser un coup confiants d’échapperaudésastre.Ilnefautpasquelatempérature»
sommesjamaisintervenus.Sinousl’avionsfait,alorsje d’État. Malheureusement, ils l’ont fait, et certains de moyennedelaplanèteaugmentedeplusde2%:même
neseraisprobablementpaslàaujourd’hui,avecvous… ceux qui ont organisé le coup faisaient partie de mon cetobjectifseratrèsdifficileàatteindre.LesÉtatsdoivent
Cela,jepeuxvousl’assurer. entourage,demoncerclerapproché. maintenantprendredesmesuresdécisives.
ALEFIGARO lundi12octobre2009
francePOLITIQUE 3
Laleçonromaine
deFrançoisFillon
Reçu par le Pape, le premier ministre a évoqué les
« efforts de la France pour moraliser le capitalisme ».
est observée par les membres de la Curie.BRUNOJEUDY LepapeBenoîtXVI
Au début de l’année, Barack Obama estENVOYÉSPÉCIALÀROME areçu,samedi
arrivé à Rome en conquérant. En décembre
enaudience,
GOUVERNEMENT François Fillon a atten- 2007, Nicolas Sarkozy l’avait joué décon-
FrançoisFillon
du d’être au Vatican pour le confesser :«Je tracté, trop décontracté, ce qui avait susci- accompagné
ne suis pas aussi pratiquant qu’on le répète. té des critiques. Accompagné de l’humo- desafemme
Je vais deux fois par an chez les moines de riste Jean-Marie Bigard et du curé des etdedeux
l’abbaye de Solesmes et, de temps en temps, à loubards Guy Gilbert, il n’avait pas hésité à desesfils.
la messe. » À la Villa Bonaparte, siège de consulter son portable sous le nez du Pape. A.PIZZOLI/AFP
l’ambassade de France auprès du Vatican, Quand François Fillon se présente
samedi, à l’entrée des appartements pri- « Des documents qui vous agréent »,a avant « les efforts de la France pour morali- EN BREFvés de Benoît XVI, il choisit d’adopter une répondu Fillon qui a également été reçu ser le système financier mondial » et à nou-
posture humble et respectueuse des lieux. par le cardinal Tarcisio Bertone, numéro veau plaidé pour une « taxe sur les mouve-Durantsonweek-end
À l’issue d’un échange en tête à tête de deux du Vatican. ments financiers ». Durant son week-end à Bessonéludelesrumeurs
àRome,lepremier vingt-cinq minutes, à peu près aussi long Rome, Fillon s’est bien gardé d’évoquer faisantdelui
«Laïcitépositive»que celui accordé à Sarkozy, le premier l’actualité politique nationale. Il a refusé de unsuccesseurdeFillon…ministres’estbien
ministre a présenté au Pape son épouse, À la sortie, Fillon lâche mi-ironique, mi- répondre sur la polémique autour de Fré- Leministredel’Immigration,
gardéd’évoquer Pénélope, d’origine galloise, convertie au sérieux aux journalistes qui l’accompa- déric Mitterrand. Mais les parlementaires ÉricBesson,aqualifiéhier
catholicisme, coiffée d’une mantille noi- gnent : « J’espère que l’esprit qui anime ce qui accompagnent le premier ministre de«spéculationssansintérêt»l’actualitépolitique
re, deux de ses cinq enfants, Antoine et lieu animera aussi la presse française. » Plus n’ont pas caché leurs inquiétudes sur la lesrumeursfaisantdelui
nationale Édouard, et le reste de sa délégation. Une tard, lors de l’inauguration du centre taxe carbone, l’affaire Mitterrand et le cli- uncandidatpotentielpour
délégation où figurent des membres de culturel Saint-Louis-de-France, le pre- mat dans la majorité. remplacerFrançoisFillonà
lepremierministre,quisortdesonaudien- son cabinet (son directeur, Jean-Paul mier ministre reprendra à son compte le « Actuellement, le courant n’est pas Matignon.«Jenesuispasparano,
ce chez le pape Benoît XVI, met les choses Faugère) et des élus locaux (le sénateur concept présidentiel de « laïcité positive » bon », soupire le sénateur maire de Mar- maisjenesuispassûrqueceux
au point, il n’a rien d’un bigot. François Roland du Luart et le conseiller général de auquel il ajoute les adjectifs de « juste et seille, Jean-Claude Gaudin. Mitterrand ? quiontglissémonnomsoienttous
Fillon, qui est venu assister à Rome aux la Sarthe Fabien Lorne). apaisée ». Devant les prélats français, Le dirigeant de l’UMP ne veut pas en rajou- despersonnesquimeveulentdu
cérémoniesdecanonisationdelaFrançaise Le premier ministre a ensuite offert au Fillonévoquelacriseéconomiquemondia- ter : « En tout l’excès est désagréable. » bien»,a-t-ilestimésurCanal+.
Jeanne Jugan, fondatrice des Petites Sœurs Souverain Pontife deux livres de Stend- le et met en garde contre un « capitalisme Député de l’Isère et président du groupe
…etraillel’avenirdes pauvres, n’en reste pas moins impres- hal, Voyages en Italie et Rome-Naples- qui ne doit pas être sans foi ni loi » n’hésitant d’amitié France-Vatican, Jacques
deHollandesionné par son tête-à-tête avec le Souve- Florence, illustrés par des peintres du pas à s’appuyer sur la « doctrine sociale de Remiller, qui se présente comme un « vrai
rain Pontife. L’audience chez le Pape est romantisme, et deux CD de chants sacrés l’Église » , dit-il, qui constitue selon lui, sarkozyste » , déplore une « dérive bobo » LemêmeÉricBessonaencore
toujoursunexercicedélicat.Toutestaffaire de l’abbaye bénédictine de Solesmes, le une « source de réflexion » . Ou à citer la chez le président. Son collègue du Sénat ironisésurlesambitions
de style dans ce lieu où le protocole est réglé village sarthois, dont il est conseiller dernière encyclique de Benoît XVI, «La Hubert Haenel est encore plus sévère : élyséennesdeFrançoisHollande
comme du papier à musique. Sur l’épaisse municipal. Le Pape a offert à son hôte un charité dans la vérité » dont il a souligné « Depuis vingt-quatre ans que je suis parle- enestimantquecedernieravait
moquette qui conduit à la bibliothèque pri- stylo en bois sculpté. « C’est pour signer « l’influence positive ». mentaire, je n’ai vu un tel décalage entre le «autantdechancesdedevenir
vée de l’évêque de Rome, la personnalité vos documents », a-t-il glissé en français. Le premier ministre a également mis en président et sa majorité. » président»queluidediriger
«desmajorettes».
Hollanderéfléchità2012
Desoncôté,FrançoisHollandea
déclaréhiersurFrance 5àproposL’UMPDavidDouilletentêteàPoissy
del’éventualitédesacandidature
pourlaprésidentielleen2012qu’ilL’ex judoka devrait affronter le PS Frédérik Bernard dimanche prochain. donnerasaréponse«lorsqueles
primairesserontouvertes».«Je
LÉGISLATIVE L’honneur et bien le candidat du Parti de Gauche François viennent à point nommé pour l’UMP, donc la conséquence de sa « déchéan- nesuispasdansunrapport
plus. En arrivant largement en tête hier Delapierre (4,87%), celui du Parti de la où chacun reconnaissait que la partie ce » prononcée en août dernier par le narcissique,egotique.J’aiune
soir du premier tour de la législative France Christophe Le Hot (3,21%) et était difficile. Le parti majoritaire était Conseil constitutionnel. seulequestionàmeposer.Est-ce
partielle de la XIIe circonscription des les candidats Philippe Gautry (2,04%) sortant dans une circonscription déte- A ces difficultés locales s’ajoutent quejepeuxàunmomentêtrecelui
Yvelines, David Douillet offre à l’UMP et Bernard Huet (1,25%) sont nue depuis 1988 par Jacques Masdeu- celles que rencontre le gouvernement, quipeutprétendreàl’élection
une bouffée d’air frais. L’ancien judoka également éliminés. La participation Arus. En 2007, il avait obtenu 41,91 % de la mise en place de la taxe carbone à présidentielle?C’estlaseule»,a
a réuni sur son nom 44,19% des suffra- s’élève à 30,13%. des voix au premier tour et avait été l’« affaire » Frédéric Mitterrand. déclarél’ancienpatronduPS.
ges. Le maire socialiste de Poissy Les écologistes ne parviennent donc réélu au second avec 52,32 % des voix. Malgré tout, et peut être grâce à la Laréponse,apréciséleprésident
Frédérik Bernard arrive deuxième avec pas à renouveler l’exploit de Ram- personnalité de l’ancien judoka David socialisteduconseilgénéraldela
«Déchéance»21,87% et se qualifie pour le second bouillet où, en septembre, leur candi- Douillet, les électeurs ont répondu Corrèze,«c’est:“jemeprépare”
tour. date à la législative partielle de la Xe Mais Masdeu-Arus a été condamné à présent à l’appel de l’UMP. Le second etsijesuisensituation,
L’ancien député européen Alain circonscription avait effacé celle du PS deux ans de prison avec sursis et dix ans tour, lui s’annonce beaucoup plus j’iraijusqu’auboutdela
Lipietz, investi par Europe écologie est et s’était qualifiée pour le second tour d’inéligibilité pour corruption passive serré. J.-B.G. procéduredesprimaires».
troisième avec 14,82%, un score relati- face à l’UMP. Anny Poursinoff n’avait et recel d’abus de biens sociaux dans
vement élevé mais très en deçà de la ensuite perdu que de cinq voix face à une affaire également marquée par la
barre que les Verts s’étaient fixée : 22%. l’ancien suppléant de Christine Boutin, condamnation de l’ancien ministre
Le MoDem Michael Bertrand (7,75%), Jean-Frédéric Poisson. Ces résultats Pierre Bédier. La partielle d’hier était
Mitterrandrestedéterminéàsedéfendre
Une nouvelle polémique concerne le ministre de la Culture
dans ses précédentes fonctions à la tête de la Villa Médicis.
l’ancienne maquilleuse de l’ex-présenta- a été accueilli par une trentaine de mili-
ANNEROVAN
teur. L’un d’entre eux est le filleul du tants d’extrême droite, réclamant sa
GOUVERNEMENT Une nouvelle semaine ministre. Dans cette lettre, Frédéric Mit- démission.
commence pour Frédéric Mitterrand. En terrand s’« engage personnellement à faci- La polémique semble malgré tout s’être
dépit des polémiques dont il est la cible, le liter toute mesure de réinsertion (...), tant à dégonflée un peu hier. À droite comme à
ministre de la Culture n’a pas l’intention Paris qu’à Rome, au sein de l’établissement gauche, beaucoup de personnalités politi-
de se terrer Rue de Valois. Il ouvrira public qu’(il) dirige et sous la forme de sta- ques ont apporté leur soutien ou une forme
demain à l’Opéra-Comique un colloque de soutien à Mitterrand. « Voir Benoît
consacré au cinquantenaire de son minis- Hamon, en une semaine, passer de porte-«VoirBenoîtHamon
tère, se rendra à la réunion du groupe UMP parole du Parti socialiste à porte-parole depasserdeporte-parole
et aux questions d’actualité à l’Assemblée. Marine Le Pen c’est une régression redouta-duPSàceluideMarine
Puis, il s’envolera pour un déplacement à ble », a ainsi déclaré Éric Besson surLePen,c’estune
Rome et à Francfort. « L’agenda n’a pas Canal+. Tout en s’interrogeant sur l’avenir
régressionredoutable»
bougé et le ministre est déterminé à poursui- « problématique » du ministre, François
ÉricBessonvre ce pour quoi il a été nommé au gouverne- Bayrou estime qu’un homme « qui consta-
ment », martèle un de ses conseillers. ges de formation ». Il ajoute avoir « pleine- te l’insupportable de sa vie peut changer ».
Face à une nouvelle polémique dont il ment conscience de la gravité de l’écart qui « Je ne suis pas son avocat, je ne suis pas
est l’objet depuis ce week-end, le ministre est imputé » aux deux frères. son juge non plus et je préfère le juger sur le
a changé de ton. Après l’explication en Mitterrand a dénoncé une « campagne fond de la politique, sur son ministère, à la
forme de mea culpa sur le tourisme sexuel de calomnie » pour justifier son intention Culture », a indiqué le porte-parole du
donnée jeudi soir sur TF1, il est maintenant d’engager des poursuites. Mais il est tou- NPA, Olivier Besancenot, à propos du livre
décidé à engager des poursuites judiciaires jours délicat pour un ministre de la Com- La Mauvaise Vie qu’il juge « superambi-
contre ceux qui « vont jusqu’à fouiller les munication d’attaquer un média en jus- gu ». Le fondateur du Parti de gauche,
poubelles ». Le Quotidien de la Réunion a tice. Jean-Luc Mélenchon, a qualifié d’« infâ-
reproduit vendredi un courrier daté de Marine Le Pen, qui tient là une martin- me » la campagne. Quant à Martine
mars 2009 à en-tête de la Villa Médicis gale médiatique, est repartie au combat Aubry, elle a mis en garde contre le procès
dans lequel Frédéric Mitterrand, alors dès samedi : « M. Mitterrand est un faux fait au ministre. « Maintenant passons à ce
directeur de l’institution, se porte témoin témoin. Après avoir menti, il se comporte qui intéresse vraiment les Français : le chô-
de moralité pour deux frères condamnés comme un faux témoin », a déclaré la vice- mage, la crise, le pouvoir d’achat qui sta-
pour viol en réunion sur une jeune fille de présidente du FN. Samedi, en déplace- gne », a lancé samedi la première secré-
16 ans. Ces deux frères sont les enfants de ment à Bordeaux, le ministre de la Culture taire du PS.
C 1lundi12octobre2009 LEFIGARO
4 francePOLITIQUE
Régionales:l’UMPrevoit
sesambitionsàlabaisse
Leforfaitd’HubertFalcoetdeRoselyne
BachelotcompliqueladonnedelamajoritéLes affrontements Île-de-France
enPacaetdanslesPaysdelaLoire.La batailledans les régions
capitale
portersurleprésidentduconseilgénéral
JEAN-BAPTISTEGARAT
du Maine-et-Loire, Christophe Béchu,ETJUDITHWAINTRAUB
quiafaitsavoirqu’ilseraitpartantquand
ÉLECTIONS Les régionales s’annon- ilaétéreçuàl’ÉlyséeparNicolasSarkozy,UMPVerts çaient imperdables, ou presque, pour la puis à Matignon par François Fillon,
Poitou-Charentes Valérie majorité. Sortante dans deux régions ancienprésidentdelarégion.«Sanoto-Cécile
seulementsurlesvingt-deuxmétropoli- riétéestfaible,etenplusilestcandidattousDuel de dames ? Duflot PécressePS
taines, tous les espoirs lui semblaient lesansàdesmandatsdifférents,maisc’estministre de secrétaire permis. Les plus optimistes, parmi les- notreseulecarte»,soupireunmembredeJean-Paul Huchon l'Enseignement nationale quels l’expert électoral de l’UMP Alain la direction de l’UMP. Si ChristopheSupérieur et président sortantdes Verts Marleix,tablaientsurlaconquêtedesix, Béchu, élu député européen en juin der-de la Recherche
voire sept régions supplémentaires. Les nier, obtient finalement l’investiture, il
plusprudents,aupremierrangdesquels affrontera le socialiste Jacques Auxiette,
XavierBertrand,lepatrondupartiprési- ancienmairedeLaRoche-sur-Yon,soli-
dentiel, en pronostiquait quatre. Les dementimplanté.
Vertsmenaçaientdetaillerdescroupiè- En Basse-Normandie, c’est la rivalité
Champagne-
res aux socialistes, lesquels n’en finis- entre l’UMP et le Nouveau Centre quiArdenne
saient pas de s’étriper. Ça, c’était pen- handicape la droite face au PS sortant
dantl’été. Laurent Beauvais. L’ancien ministreLe choc des
Depuis, ilyaeudu changement. La Alain Lambert, élu de l’Orne, avait étéArdennes
gauche n’est toujours pas réconciliée préféré par les militants UMP à Nicole
avec elle-même, certes, mais, à droite, Ameline,élueduCalvados.Maisleparti
l’ardeur au combat a singulièrement majoritaire et Nicolas Sarkozy seraient
décliné. Au point que plus personne prêtsàoffrirlatêtedelalistedelamajo-UMPPS aujourd’huidanslamajoriténeserisque ritéaumairecentristedeDeauville,Phi-PS
Jean-Luc au moindre pronostic, du moins en lippe Augier. Du coup, Lambert a jetéSégolène Royal Jean-Paul Bachy Valérie public. Un conseiller de l’Élysée admet l’éponge. Et les élus UMP de la régionWarsmann
présidente sortante Pécresse en privé, en se fondant sur les mauvais n’entendent pas s’effacer. La frondeprésident sortant député des
résultats des élections partielles depuis contrelereprésentantduNouveauCen-Ardennes
larentrée:«Nousnesommespasàl’abri treestmenéeparlemaireUMPdeSaint-
d’unfléchissementélectoral.» Lô,FrançoisDigard.
Reste la Champagne-Ardenne, der-
Provence-AAlpes-CCô ôte d'AzuAzur Problèmes de personnes nière des quatre régions considérées
Dans les quatre régions où la majorité comme gagnables. Face au socialisteLe match
sortantJean-PaulBachy,leprésidentdeparaissait en mesure de l’emporter, desdu SudUMP problèmes de personnes ont enrayé la la commission des lois de l’Assemblée,
dynamique. Nicolas Sarkozy doit se Jean-Luc Warsmann, peut se prévaloir
mordrelesdoigtsd’avoirrépétédevant de l’unité de ses troupes. Il est le seul à
l’état-major UMP: «On choisira les
candidats qui ont le plus envie de se bat-Chantal Jouanno
tre.»Laparole,quisevoulaitguerrière, Sommédechoisirentre
secrétaire d'État à l'Écologgieie aenfaitdonnélesignaldelaretraite. Toulon,sonministère
En Provence-Alpes-Côte d’Azur,UMP FN? HubertFalcoadéclaréforfait.Lesecré- etlaprésidence
Tierry taire d’État aux Anciens CombattantsJean-Marie éventuelledelarégion,étaitunanimementconsidérécommelePS Mariani Le Pen
plusàmêmed’enleversonfiefausocia- HubertFalcoapréféréMichel Vauzelle député du député liste Michel Vauzelle. Mais sommé de
Vaucluse restermairedelavilleeuropéenprésident sortant choisirentreToulon,sonministèreetla
présidence éventuelle de la région, il aHenri de
préférérestermairedelavilleoùilaété avoirétéépargnéparlesquerellesinter-Richemont
rééluaupremiertouren2008.Officiel- nesetgardedesolideschances.
conseiller régional lement, la commission des investitures Àconditionquel’électoratdedroitesePays de la LoireDominique (chef de file désigné) doitdésignerlechefdefiledel’UMPen remette des traumatismes en tout genreBussereau L'UMP à la conquête Pacale26octobre,maisNicolasSarkozy qu’ilsubitactuellement.Ilyales«affai-
Photos : Le Figaro, Maxppp, AFPsecrétaire d'État aux Transports de l'Ouest a déjà tranché. Ce ne sera ni Bernard res», la mise en cause du ministre de la
Deflesselles ni Guy Teissier, les deux Culture, Frédéric Mitterrand, mais aussi
députésdesBouches-du-Rhônequisont lesdernierschoixgouvernementaux,qui
pourtant, à ce jour, les seuls candidats heurtentlenoyaudurdessupporteursde
déclarés, mais un de leurs collègues: Nicolas Sarkozy. Ils n’apprécient guère
Thierry Mariani. L’élu du Vaucluse l’idée de donner une «cagnotte» aux
abordelaperspectivedejouerles«dou- élèvesdeslycéesprofessionnelspourles
blures», selon sa propre formule, sans dissuaderdesécherlescours,nilesclins
PS enthousiasmeexcessif. d’œilécologistestypetaxecarbone.
Selon les sondages, le Front national Nombreux sont les parlementaires deJacques AAuxiuxieettttee
serait en mesure de se maintenir au lamajoritéquireviennentchaquelundiàVENTE EN PRÉPARATION CLÔTURE DU CATALOGUE 19 OCTOBRE 2009
présidentt sorsortatanntt second tour, ce qui autorise tous les Parisunpeuplusabattusparlesréactions
espoirsàlagauche. du «terrain». La sinistrose ambianteCONNAISSEZ-VOUS LA VALEUR
Dans les Pays de la Loire, le problème rendmêmeincertainel’issueducombatUMPDEVOSBIJOUXETDEVOSMONTRES? est le même: la ministre de la Santé, enCorseentrelesortantUMPCamillede
Roselyne Bachelot, a jeté l’éponge. Elle Rocca-Serra et les deux frères ennemisChristophe
voudraitresteraugouvernement.Claude duPartiradicaldegaucheÉmileZucarelliBéchu
Guéant, la semaine dernière dans Le etPaulGiaccobi.Pourlamajorité,nepas
président du conseil général Figaro, a officialisé le blanc-seing de gagner de région serait une défaite. En
de Maine-et-Loire l’Élysée. Le choix présidentiel devrait se perdreuneseraitunedéroute.
et député européen
questionsà… DamienAbad3 DÉPUTÉEUROPÉEN(NOUVEAUCENTRE)
Quelleseraitl’utilitéd’uneliste C’est l’une des conditions pour que j’aille majorité. Donner la tête de liste à un
centristeautonomeenRhône- jusqu’au bout. centriste serait un signal fort adressé à
Alpes? l’électorat centriste, dans la perspecti-
C’est une terre centriste historique. On Quellessontlesautres? ve de la reconquête
ne la regagnera pas avec la seule éti- Il faut que Nicolas Sarkozy et l’UMP y de la ville de Lyon.
PROPOSquette UMP. Je suis partisan de la stra- voient un intérêt. Je partage pleinement
RECUEILLISPARtégie du complément d’offres : on ne leur volonté de créer une dynamique
er J.W.peut pas priver l’électorat de la majorité d’union dès le 1 tour. Mais, en Rhône-
présidentielle d’une de ses composan- Alpes, seule la reconquête de l’électorat
tes essentielles qu’est le Nouveau Cen- centriste permettra d’inverser la ten-
tre. Un récent sondage a montré qu’une dance. Je prendrai ma décision début
liste unique UMP, estampillée comme janvier.
telle, ne mord ni sur l’électorat du
Notrespécialisteestàvotredisposition MoDem, ni sur celui des Verts, qui est un EtsiNicolasSarkozyn’estpas
pour toute expertise gratuite et confidentielle électorat jeune et volatil. J’ai commencé d’accord?
mes déplacements dans tous les dépar- D’autres options sont possibles, comme
Contact : Julie Valade, +33 (0)1 42 99 16 41, jvalade@artcurial.com tements pour voir s’il est possible de celle qui consisterait à revendiquer la
e constituer une liste de rassemblement tête de liste régionale pour le NouveauHôtel Marcel Dassault – 7, Rond-Point des Champs-Élysées – Paris VIII
centriste au-delà du Nouveau Centre. Centre sur une liste commune de la
www.artcurial.com
A
AGRÉMENT N° 2001-005
BOUCHON/LEFIGAROLEFIGARO lundi12octobre2009
francePOLITIQUE 5
Royalchercheencoresonrôleàgauche
Invitéehierdu«GrandJuryRTL-LeFigaro-LCI»,l’anciennecandidateàl’Élyséenes’estpasmontrée
hostileàune«cagnotte»pourluttercontrel’absentéismescolaire.
efficaces, pourquoi pas», a-t-elle expliquéNICOLASBAROTTE
enassurantcependantêtresceptique.Surla
PARTISOCIALISTELorsqueSégolèneRoyal proposition de l’ancien ministre PS Daniel
prend la parole, il est difficile de la lui Vaillant de légalisation contrôlée de la
reprendre. Au micro de RTL, hier, elle a consommationducannabis,ellearépondu
presqueénuméréuneàune«lesvingtnou- clairement«non»:«Onsaitbienquelsignal
velles taxes» créées par Nicolas Sarkozy celadonneàunesociétéalorsquejamaisune
depuis son élection. «Il a battu tous les sociétén’aeuautantbesoinderègles.»
records»,a-t-elleironiséavantd’attaquer
«Jeneparticipepasdurement le président de la République. SégolèneRoyal
étaitl’invitée,«Ce déficit de gouvernance et ce désordre auxchassesàl’homme»
hier,dugénéralisénesontplustenables».Invitéedu SurlapolémiquesurlavieprivéedeFrédéric
«GrandJury«Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», Mitterrand et son rapport avec le tourisme
RTL-
l’anciennecandidateàlaprésidentielledu sexuel,elleasoigneusementévité d’expri-
LeFigaro-
PSveutdresseruntableaunoirdelasitua- merlefonddesapensée.«Jenepeuxnim’éri-
LCI».
tion«trèstrèsgrave»dupays. ger en juge ni excuser un certain nombre de
C.DOUTRE/
faits»,a-t-elleobservé.«JeneparticipepasABACAPRESS
aux chasses à l’homme.» Lorsqu’elle était
ministre,SégolèneRoyalavaitluttécontrece«Jenem’opposepas
genredepratiques…Maisellearefusédedire
systématiquement si,desonpointdevue,FrédéricMitterrand
pouvaitdemeureraugouvernement.«C’estàcequefait
auprésidentderépondreàlaquestion.»
ungouvernement À écouter Ségolène Royal, Nicolas
Sarkozypourraitaussirépondreàuneautrededroite»
question:lesmotifsdelanominationdeson
filsJeanSarkozyàlatêtedel’établissement
Distancée en popularité par ses rivaux à public de la Défense, l’Epad. «C’est une
gauche,abandonnéeparnombredesessou- grave atteinte au bon fonctionnement des
tiensdansl’appareil,SégolèneRoyalcher- rôle politique que tiendrait son nouveau res, puisque les États-Unis ont décidé de ter contre l’absentéisme, elle est ouverte. institutions»,a-t-elleaccuséens’interro-
che comment reprendre la main. En compagnon.«Qu’onmelaissetranquille», revoir leur action militaire. À propos de la «Jenem’opposepassystématiquementàce geant sur la gestion des «flux financiers»
s’appuyantsursarégion,Poitou-Charentes, a-t-elleexigéendénonçantceuxquiveulent «cagnotte»danscertainslycéesd’Ile-de- quefaitungouvernementdedroite.Siilyades brassés par l’établissement dans la pers-
oùelleestencampagnepoursaréélection. «dégraderoudénigrer»saparole. Francevisant,defaçonexpérimentale,àlut- choses qui nous surprennent, mais qui sont pectivedelaprochaineprésidentielle.
«Lagaucheagitsurlesterritoires»,a-t-elle SégolèneRoyalnepensejamaistoutàfait
expliqué. En regardant au-delà du Parti commelesautres.Ainsi,surplusieursques-
socialiste.«LePSdoitsedépasser.Onneva tions d’actualité, la présidente de Poitou-
pasresterdansl’entre-soi.»Aupassage,elle Charentesafaitentendreunevoixdifférente.
aànouveaurepoussél’idéederevenirdansla SurlaguerreenAfghanistan,elleaestiméque
direction du parti, comme le lui a proposé laFrance«devrayprendresaplacedèslors
MartineAubry.«Est-cequevouspensezque quelesstratégiesmilitairesserontsuffisam-
ma présence va changer quelque chose?» mentbienpenséespouréviterl’enlisementetla
a-t-elledemandé.Enfin,SégolèneRoyala fuite en avant». Elle est donc favorable à
répondusurlesrumeursquicourentsurle l’envoidetroupesfrançaisessupplémentai-
Aubrynevoitpasde
«vagueverteaujourd’hui»
Lapremièresecrétaireappelleàl’unité
dupartipourlacampagnedesrégionales.
Cen’estenfaitqueversledébutde2010
FRANÇOIS-XAVIERBOURMAUD
que le PS se lancera officiellement en
OPPOSITION Un prologue plus qu’un campagne. Samedi, au Cnit, il s’agissait
coup d’envoi de campagne électorale. avant tout d’une réunion de préparation
Samedi,auCnitdelaDéfense,àl’occasion desrégionales.
d’uneconventionnationaleduPS,Marti- Lesdéléguéssesontrépartisentretrois
neAubryetquelque200déléguésduparti ateliersdetravail:«lesservicespublicsau
ont ratifié à l’unanimité les têtes de liste cœurdel’actiondesrégionsetdesterri-
socialistespourlesélectionsrégionalesde toiresgérésparlagauche»,«lesrégions
mars 2010. L’occasion pour la première autravailpourlarelanceéconomique»et
secrétaire d’appeler une nouvelle fois à «mieux vivre pour tous, des territoires
l’unitéduparti. durables». En conclusion des travaux,
«Noussommesmaintenant Jean-LouisBianco,quiesten
en campagne à partir d’au- charge du projet pour lesLapetite
jourd’huiettoutcamaradequi régionales, a assuré que lesphrasede...commence à se tirer dans le socialistes allaient garder
piedtirecontretouslessocia- toutes leurs régions «et enOnabesoindetout
listes et les militants sauront plusgagnerlaCorse!».Ilnelemondeetaussi
s’en souvenir», a prévenu présentera le projet desdesquadrasqui
Martine Aubry. Elle visait parfoisnoustitillent socialistesquele12décembre
notamment des personnali- unpeutropà prochainmaisilenadéjàdes-
tés du PS comme Manuel l’extérieurduparti. sinélesgrandsaxes:«Mettre
J’aimeraismieuxValls,qu’ellen’atoutefoispas en valeur ce que nous avons
qu’ilsnoustitillentnommé.«Onabesoindetout fait de bien dans nos régions
àl’intérieur.lemondeetaussidesquadras (…) Avoir un discours uni
quiparfoisnoustitillentunpeu contrelaréformedescollecti-
trop à l’extérieur du parti. vitésterritoriales.»
J’aimerais mieux qu’ils nous
Misendangertitillentàl’intérieur»,a-t-el-
leplaisanté.Car,pourlapre- Pendant le déroulement des
mière secrétaire, «il nous ateliers, Martine Aubry a
manquerait un seul élément rencontré les présidents de
qui, s’il n’était pas rempli, régionàhuisclospourélabo-
pourraitnousmeneràl’échec, rerlastratégiedessocialistes.
c’est l’absence d’unité réel- Avec une question centrale:
le».Cellequiavaitjustement comment gérer les Verts?
MARTINEAUBRYfait défaut au PS pendant la Mis en danger par les écolo-ERE1 SECRÉTAIREDUPS
campagne des européennes. gisteslorsdesdernièresélec-ABACA
Alors Martine Aubry s’em- tionseuropéennes,lessocia-»
ploieàrassemblerlessocialistes. listes veulent éviter que le scénario se
Lasemainedernière,elleaannoncéle reproduise. «Aujourd’hui, il n’y a pas de
retour de Laurent Fabius et de Bertrand vagueverte»,aassuréMartineAubry.La
Delanoëauseindeladirection.François première secrétaire joue gros dans cette
HollandeetVincentPeillon,quiysiègent élection.Aprèsqu’ellefutsortie,sanstrop
déjà, ont accepté de s’y impliquer plus d’encombres,del’échecdeseuropéennes,
fortement.SeuleSégolèneRoyalarefusé sesadversairesl’attendentautournantdu
la proposition. Samedi, la présidente de scrutin.
Poitou-Charentes, qui était hier soir Avant les élections, les socialistes pré-
l’invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro- voientunepériodedecalmerelatif.Après,
LCI(lireci-dessus)n’apasassistéauxtra- ceseraautrechose.Dèslesoirdesrésul-
vauxdelaconventionnationalemaiselle tats,les candidats aux primaires de dési-
aétéinvestiepourseprésenterànouveau gnation du candidat pour 2012 seront à
souslescouleursduPSenmarsprochain. leurtourencampagne.
Clundi12octobre2009 LEFIGARO
Leblog
deMarie-FranceCalle6 international
BLOG.LEFIGARO.FR/INDE
Lestalibanspakistanaisvisentlecœur
dupouvoir
Ils ont attaqué samedi le quartier
général de l’armée à Rawalpindi.
ge. Le déguisement sème le doute auprèsMARIE-FRANCECALLE
des soldats en faction. Les terroristesCORRESPONDANTEÀNEWDELHI
tirent à la cantonade et parviennent au
PAKISTAN Affaiblis, les talibans pakis- deuxième check-point. Lancer de grena-
tanais ? C’est ce que le monde entier a des, fusillades… Entre le premier et le
voulu croire après la mort, le 5 août der- deuxième barrage, les hostilités durent 45
nier, de Baitullah Mehsud, leur chef histo- minutes. Six militaires, dont un général de
rique. Les responsables d’Islamabad en brigade et un colonel, sont tués, ainsi que
tête, qui n’ont cessé de claironner, depuis, quatre militants.
que «l’échine des talibans avait été bri- Dans un premier temps, l’armée
sée ». Samedi, il a fallu se rendre à l’évi- annonce que tout est fini. Mais cinq
dence, le Tehreek-e-Taliban Pakistan fedayins ont réussi à s’introduire dans un
(TTP, le Mouvement bâtiment adjacent,
des talibans du LECHIFFRE où ils prennent en
Pakistan), a encore otages une quaran-
du ressort. Il a fait un taine de personnes,
retour en force en des civils et des mili-
attaquant le quartier taires. Commence un2200général de l’armée à long suspense.
Rawalpindi. Avec C’estlenombredetuésdanslavague L’assaut sera donné
prise d’otages à d’attentatscommisparlesinsurgés dimanche, vers
l’appui. Les militai- islamistesliésàal-Qaidaenplus 3 heures du matin,
res ont dû batailler dedeuxans.Lebilandel’attaque sur ordre du chef des Dessoldatsprennentposition,samedi,lorsdel’attaqueparuncommandoislamisteduquartiergénéraldel’arméeàRawalpindi. REUTERS
dix-huit heures menéesamedis’élèveàluiseul armées, le général
durant pour repren- à19morts. Ashfaq Kayani. Là l’envi qu’il vengera la mort de son prédé- quante morts à Peshawar. Et maintenant « talibans du Pendjab ». Aujourd’hui, tout
dre la situation en encore, les échanges cesseur. Après quelques mois de répit, le l’armée. Les militaires seraient prêts à le monde s’attend à ce qu’ils enflamment le
mains. Le bilan est lourd : huit militaires sont violents. Et ce n’est que vers 6 heures Pakistan est à nouveau le cœur de cible lancer une vaste offensive contre la Zone pays tout entier, rendant dérisoire une
et trois otages ont été tués, huit assaillants du matin que le général Athar Abbas, le des talibans pakistanais. tribale du Sud-Waziristan, le bastion des opération dans les Zones tribales. La simi-
ont été abattus, l’un d’entre eux a été fait porte-parole de l’armée, déclare que tout Mehsud, et le TTP a juré de tout faire pour litude entre le modus operandi de l’attaque
Carnage à Peshawarprisonnier. est terminé. les empêcher. de Rawalpindi et les attentats du
Ce nouveau chapitre du terrorisme Les interrogations ne manquent pas ; Lundi dernier, un kamikaze a tué cinq Mais le plus grave reste l’implication des 26 novembre 2008, à Bombay, n’aura
pakistanais a également mis en lumière la les conclusions restent à venir. Depuis une personnes dans les locaux du Programme djihadistes du Pendjab pakistanais. Depuis échappé à personne. Or le carnage de
collusion entre les rebelles issus des Zones semaine, Hakimullah Mehsud, qui a suc- alimentaire mondial (PAM) à Islamabad. longtemps, les observateurs mettent en Bombay a été imputé au Lashkar-e-Taiba,
tribales et les djihadistes appartenant à cédé à Baitullah à la tête du TTP, répète à Vendredi, un carnage a fait plus de cin- garde contre une montée en puissance des basé au Pendjab.
des formations telles que le Lashkar-e-
Taiba (LeT) ou le Lashkar-e-Jhangvi
(LeJ), basées au Pendjab. Tous sont liés à
al-Qaida. Selon les premiers éléments de Muridke,pépinièretranquilleduterrorismeauPendjabl’enquête, sur les neuf fedayins qui ont
attaqué samedi, certains venaient des
Zones tribales, d’autres du Pendjab, LA MISÈRE, la crasse, l’abandon… deux écoles primaires… Plus de est autrement musclée. L’homme extrême. Des boules de bouse de
d’autres, enfin, du Cachemire sous admi- Muridke n’est guère différente des mille enfants y sont scolarisés, qui nous apostrophe à l’une des vache sèchent au soleil. Elles ser-
nistration pakistanaise. Ce qui étonne le autres bourgades qui s’étirent le sans compter les étudiants et les entrées n’est guère souriant. «Au viront de combustible lorsque
plus pourtant, c’est l’aisance avec laquelle long de la Grand Trunk Road, la apprentis. À perte de vue, des ver- lieu de vous promener avec des l’hiver sera descendu sur le Pend-
les assaillants ont pu pénétrer dans un lieu route historique qui traverse le gers bien entretenus, des champs, étrangers, vous feriez mieux de jab. Les enfants qui vont à l’école
aussi hautement sécurisé que le QG de sous-continent d’est en ouest, de des jardins potagers… Le Markaz- venirtravaillericiavecnous;c’est du Jamaat-ud-Dawa mangent à
l’armée pakistanaise, l’endroit le mieux l’Inde à la frontière afghane. À ceci e-Taiba est un îlot d’opulence au ce que vous feriez si vous étiez un leur faim, et leurs familles sont
gardé, sans doute, du Pakistan. près : dans cette région du Pendjab milieu d’un océan de misère. Mais bon musulman », lance-t-il au soignées. Alors, que le JuD conti-
pakistanais, au lieu-dit Nangal l’heure est à la méfiance. collègue pakistanais qui nous nue à recruter et à entraîner des
Six militaires tués Saïdwalla, se trouve le Markaz-e- Les lourds portails de fer sont accompagne. «Pour le Jamaat- djihadistes, les gens de la région
Retour sur un week-end sanglant. Il était Taiba, réputé être l’une des plus gardés par des hommes en armes. ud-Dawa, tous les journalistes s’en moquent.
un peu moins de midi, samedi, lorsqu’un actives pépinières de terroristes La plupart sont vêtus du tradi- étrangers sont des agents de la
De la charitéminibus s’est présenté aux grilles du QG du Pakistan. tionnel shalwar CIA», souffle celui-ci en riant. Les Bienque«de l’armée, dans la ville-garnison de Officiellement, cet immense kameez (longue cheveux et la Khalid Ben Walid a tenu à nous
leJamaat-Rawalpindi, située à une vingtaine de complexe de 75 acres, entouré de tunique sur barbe passés rencontrer à Lahore, la capitale du
kilomètres d’Islamabad. À son bord, une fils de fer barbelés, n’est autre que un pantalon au henné, le Pendjab, à une quarantaine de ud-Dawa
dizaine d’hommes en tenue de camoufla- le quartier général du Jamaat-ud- bouffant). gardien des kilomètres de Muridke. Il se pré-Rawalpindi soitsurlaliste
Dawa (JuD), une organisation Avec une par- lieux porte, sente pompeusement comme le
Islamabad noiredescaritative islamiste ultrareligieu- ticularité pro- comme les directeur des affaires politiques du
AFGHANISTANse. Mais tous les experts vous le pre aux adeptes autres, sa JuD. Il est surtout le gendre de Nationsunies,
L’arsenal diront, le JuD est surtout la vitrine du wahha- kalachnikov Hafiz Saeed, l’homme qui a créé le lesautoritésQuettadu Lashkar-e-Taiba (LeT), une bisme : le sha- en bandouliè- Markaz-e-Taiba et fondé le Lash-Muridkenucléaire d’Islamabad
formation djihadiste redoutable. lwar s’arrête à re. Il est un peu kar-e-Taiba et le Jamaat-ud-PAKISTAN
continuentd’Islamabad Bien pire, alors que le LeT a été une bonne plus de midi et Dawa dans les années 1980. À
interdit en 2002 par l’ex-président vingtaine de il surveille les l’époque, il menait le djihad en defermersouscontrôle INDE
Pervez Musharraf et que le JuD a centimètres Karachi va-et-vient Afghanistan contre les troupes
lesyeuxété placé sur la liste des organisa- au-dessus de la 250 km des rickshaws soviétiques. Puis, dix ans plus tard,Mer d’Oman
L’ATTAQUE de militants islamistes tions terroristes internationales cheville. Tous où prennent il s’est reconverti dans le djihad »
samedi contre le quartier général de par les Nations unies, en décembre portent une Pakistan place les enfants anti-indien, au Cachemire.
l’arméepakistanaiseàRawalpindi,près dernier, les autorités d’Islamabad longue barbe qui sortent de l’école. De toutes Il est accusé d’avoir orchestré
d’Islamabad,estunnouveaurappelque continuent de fermer les yeux sur qui leur tombe sur la poitrine. Pas petites filles, certaines ne devant les attentats du 26 novembre 2008
les extrémistes «menacent de façon les activités des deux entités terro- une seule femme à l’horizon. Cen- avoir guère plus de 6 ans, se voilent à Bombay, qui ont fait près de
croissante l’autorité de l’État» au ristes qui ne font plus qu’une. sée surveiller les lieux d’une orga- le visage en franchissant les grilles 200 morts, et Delhi demande à
Pakistan, a souligné hier la secrétaire nisation dont nul ne sait, au final, pour plonger dans le monde exté- Islamabad de l’arrêter et de le
Pas une femmed’Étataméricaine,HillaryClinton. si elle a bel et bien été interdite, ou rieur. Deux autres gamines, un peu juger. Pour l’heure, il est en rési-
à l’horizonCependant, «nous avons confiance si elle a tout simplement été «pla- plus âgées, s’écrasent le nez contre dence surveillée.«HafizSaeedn’a
dans le contrôle du gouvernement En ce début d’octobre, l’animation cée sous observation », la police la vitre de la voiture. Voilées elles rien fait de mal, il n’y a aucune
pakistanaisetdel’arméesursesarmes est rare sur le « campus » comme brille par son absence. On finira aussi, elles détaillent tout avec des preuve contre lui; le JuD n’est pas
nucléaires». Et «nous ne voyons pas on l’appelle ici. Il abrite pourtant par dénicher une camionnette des regards intenses. liéauLeT;nousnefaisonsquedela
de preuve que (les islamistes) vont un hôpital, une mosquée, une forces de l’ordre, avec, à son bord, Une fois tourné le coin de la charité », déclame Walid avant de
prendrelepouvoir»,a-t-ellerelevé. madrasa, des ateliers, des appar- quelques policiers en train de ruelle malodorante qui mène à se lancer dans une longue tirade
(AFP) tements, des chambres d’étu- bayer aux corneilles. l’entrée du Markaz-e-Taiba, anti-indienne.
M.-F.C.diants, une université islamique, La sécurité du Jamaat-ud-Dawa revoici la saleté et la pauvreté
Pékinveutredorersonimagedanslespaysoccidentaux
La capitale chinoise a accueilli le Sommet mondial des médias, premier du genre.
sioninternationaledelaChine », a déclaré Organisée par l’agence Xinhua (Chine d’euros, seraient consacrés à l’expansion mémentauxloisetauxréglementationsenPIERREROUSSELIN
le président Hu Jintao dans son discours nouvelle), la conférence constitue un suc- des médias officiels chinois à l’étranger, vigueurenChine ». Il a appelé ses interlo-ENVOYÉSPÉCIALÀPÉKIN
d’ouverture. cès pour les autorités chinoises et témoi- l’agence Chine nouvelle, la chaîne de cuteurs à faire preuve de «responsabilité
CHINE Le président Hu Jintao a montré Le Sommet mondial des médias (World gne de leur volonté de se lancer à la télévision CCTV et la radio CRI multipliant sociale » en couvrant avec «objectivité »
que la Chine avait pris conscience de Media Summit), premier du genre, a réuni conquête des opinions publiques mondia- leurs services en langues étrangères et l’actualité chinoise.
l’importance de la bataille pour l’opinion vendredi et samedi quelque 300 représen- les après les déboires enregistrés avant aggrandissant leurs réseaux dans le mon- «Nous avons réalisé l’importance du
publique mondiale en accueillant le Som- tants de 170 médias mondiaux. Rupert Mur- l’organisation des Jeux olympiques de de. “soft power” et la nécessité d’agir pour
met mondial des médias qui vient de se doch, président de News Corporation, était 2008 avec la crise au Tibet. Le président Hu Jintao, dont la présence améliorer l’image de la Chine qui est trop
tenir au Palais du peuple à Pékin. le principal partenaire étranger de la ren- soulignait l’importance accordée au plus souvent diabolisée par la presse étrangè-
L’importance du « soft power »«Nous espérons sincèrement que les contre, également coprésidée par les diri- haut niveau à cette entreprise, s’est enga- re », explique Ma Zhengang, le directeur
organisationsmédiatiquesdumondeentier geants d’AP, Reuters, Itar-Tass, BBC, Kyo- D’importants crédits financiers, évalués gé par ailleurs«àfaciliterlacouverturede de l’Institut chinois des études internatio-
contribuerontàapprofondirlacompréhen- do, Turner Broadcasting Corp. et Google. par la presse de Hongkong à 4,5 milliards laChineparlesmédiasétrangers,confor- nales.
Indus
C
IRANbesoin de travailler à distance
temporairement?
Plan de continuité d’activité:
choisissez Business Everywhere pour 2 mois
avec connexions illimitées en France métropolitaine
• depuis votre ordinateur portable: mails, intranet, dossiers et applications métiers
• couverture France: 99% de la population en Edge et 83% en 3G+
•e internationale: dans plus de 90 pays
Plus d’infos : appelez le 1016
Offre réservée aux entreprises, soumise à conditions, à souscrire avant le 31/12/2009
Business Everywhere = pouvoir travailler partout – France Télécom S.A. – RCS Paris 380 129 866 – Tous droits de reproduction interdits.lundi12octobre2009 LEFIGARO
8 international
EN BREF
BenAlienpistepourL’Iranaucœurdelatournée
unsixièmemandat
Leprésidenttunisien,Zineel-
AbidineBenAli,adonnéhierle
coupd’envoidesacampagnepoureuropéennedeHillaryClinton laprésidentielleetleslégislatives
du25octobredansungrand
meetingpopulaireàRadès,prèsLasecrétaired’ÉtatestintervenuesamedipourrapprocherlaTurquieetl’Arménie. deTunis.Grandfavoripourson
probablesixièmemandat
consécutif,ils’estengagéàfaire
LAUREMANDEVILLE
del’emploilaprioritéabsolue
CORRESPONDANTEÀWASHINGTON
àl’horizonde2014.Lemêmejour,
DIPLOMATIE La tournée diplomatique lejournalAt-Tarikal-Jadid,
importantequ’HillaryClintonaentamée organedupartid’oppositionAt-
ce week-end à travers l’Europe dans le Tajdid,quiprésenteuncandidat
butessentieldemobilisersespartenaires Lesministresdes àlaprésidentielle,aétésaisipour
Affairesétrangèressur l’Iran et l’Afghanistan a commencé «violationduCodeélectoral».
français,Bernardparunjolisuccèspourlasecrétaired’État
Kouchner,suisse, Fraudesconsidérablesaméricaine.SamediàZurich,cetteder-
MichelineCalmy-Rey, àlaprésidentielleafghanenière a sorti les «forceps» pour empê-
turc,Ahmet
cher que ne capote la signature d’un Lereprésentantspécialdel’ONU
Davutoglu,arménien,
accord historique entre l’Arménie et la enAfghanistan,KaiEide,adéclaréEduardNalbandian,et
Turquie, ces ennemis hantés depuis un hierquel’électionprésidentiellelasecrétaired’État
siècleparlesouvenirdesmassacres–par afghanedu20aoûtavaitfaitl’objetaméricaineHillary
les Ottomans – de près d’un million de«fraudesconsidérables».Clinton(degaucheà
d’Arméniens qui exigent la reconnais- droite),applaudissent D’autrepart,unsoldataméricain
sanceofficielled’un«génocide». aprèslasignature del’Otanaététuésamedidans
d’accordshistoriquesSoudain,auderniermoment,lapartie l’explosiond’unebombedans
entrel’Arméniearménienne a menacé de boycotter la l’ouestdupays.Depuisledébut
etlaTurquie,samedisignature,enraisond’inquiétudessurle del’année,aumoins408soldats
àZurich.discoursduministredesAffairesétran- étrangers,dont242Américains,
FABRICECOFFRINI/AFP
gèresturc.HillaryClintonaalorsrapide- ontpérienAfghanistan.
ment fait demi-tour, passant près de
OcéanIndien:dessoldatstrois heures, depuis sa voiture, à
françaisrepoussentconvaincrelesprotagonistesdes’enten-
despiratesdre.Elleaensuiteemmenéelle-mêmele
ministre des Affaires étrangères armé- opposants. «Il est tragique qu’un pays seraient peut-être inévitables vis-à-vis tème alternatif que veut installer la Pourlapremièrefoisdepuis
nien vers le lieu de la signature. Depuis avec une aussi grande histoire et tant à de leur allié privilégié. Mais toutes les Maison-Blanche. La déclaration d’un lamiseenplacedudispositif
neuf mois, Clinton avait suivi de près le offriraurestedumondeaitaussipeurdeson ambiguïtés sur le degré de soutien que sous-secrétaire adjoint à la Défense, enjuillet,desmilitairesfrançais
dossier,loindescaméras,donnantquel- propre peuple», a-t-elle dit, dénonçant Moscouapporteraàsespartenairesocci- Alexander Vershbow, sur l’éventuelle assurantlaprotectionàbord
que 29 coups de fil aux parties pour «lesprisonssecrètes,lesarrestationsetles dentaux ne sont pas levées, loin de là. association de l’Ukraine au système a debateauxdepêchefrançaisdans
accoucher, enfin, d’un consensus. La parodiesdeprocès»alorsqu’untribunala L’Iran a dit accepter de transférer l’ura- aussitôtenvoyéuneondedechocàMos- l’océanIndienontouvertlefeu,
diplomatie européenne a également condamné à mort trois manifestants ce nium iranien en Russie en vue de son cou.LesAméricainsetlesUkrainiensont samedi,surdespiratessomaliens
œuvréencoulisses. week-end. enrichissement, un processus dont les démentil’information,maislasuspicion pourrepousseruneattaquecontre
meCe passage à Zurich a été l’occasion détailsserontdiscutésparM Clintonà demeure.LesvertescritiquesdeClinton deuxthoniers.
Fragilitédupouvoirpourlasecrétaired’Étatdes’entretenirde Moscou.Maisunesortedesuspicionpla- surlagestionduprocèsdesmeurtriersde
McCainpourdesrenfortspakistanaisl’Iranetdel’Afghanistanavecsonhomo- ne toujours sur la relation russo-améri- lajournalisted’oppositionAnnaPolitko-
enAfghanistanlogue français Bernard Kouchner, alors Après un détour par Belfast et Dublin, caine. vskaïa, assassinée en 2006 en plein
qu’Obama se prépare à trancher sur la Hillary Clinton remettra la question ira- Malgréleursatisfactionaprèsl’annon- Moscou, reflètent aussi le terrain délicat LesénateurrépublicainJohn
nature de l’engagement américain en niennesurlatableàMoscou,acteurcru- ce par Washington de l’abandon du et miné sur lequel Washington tente de McCainaestiméhiersurCNN
Afghanistan.Hier,Clintonapoursuivises cial de la négociation avec l’Iran. Les déploiementd’unbouclierantimissileen construire une relation de travail avec quenepasenvoyerderenforts
consultationsàLondresavecleBritanni- Russes ont admis que des sanctions Europe,lesRussesjugentpeuclairlesys- Moscou. enAfghanistanseraitune«erreur
que David Milliband, au moment où une d’ampleurhistorique».«Leplus
attaque des talibans contre le quartier grosdangermaintenant,cen’est
généraldel’arméepakistanaiserappelait pasleretraitaméricain(...).
l’inquiétante fragilité du pouvoir à Isla- C’estlademi-mesure(...)quiessaie
mabad. «Washington a confiance dans le deconcilierlespositionsdetoutesObamaprometd’abrogerlaloi
contrôleduPakistansursesarmesnucléai- lesforcespolitiques»,aditl’ancien
candidatàlaprésidence.surleshomosexuelsdansl’armée Manifestation«Ilesttragiquequ’un
antigouvernementalepaysavecuneaussi àBangkokEnvigueurdepuis1993,elleinterditauxmilitairesgaysderévélergrandehistoireettant Plusieursmilliersdepartisans
del’ancienpremierministreàoffriraurestedu leurorientationsexuellesouspeined’exclusion.
thaïlandaisThaksinShinawatramondeaitaussipeur
Quelque 12000 militaires ont été ren- survoltéeatémoignédel’immensepopu- sesontrassembléshieràBangkok
ADÈLESMITHdesonproprepeuple» voyésdepuissonentréeenvigueur.Samedi laritéd’Obamaauprèsdelacommunauté pourexigerladémission
NEWYORK
soir,lorsdudînerduplusimportantgroupe homosexuelle après les huit années de del’actuelgouvernementHILLARYCLINTON
ÉTATS-UNIS BarackObamatentede américain de défense des homosexuels, politique hostile à tout changement etl’organisationdenouvelles
calmer l’impatience croissante des HumanRightsCampaign,BarackObamaa menéeparl’AdministrationBush.Lorsde élections.
res», a dit la responsable américaine, militants homosexuels qui lui repro- réitérélapromessetenuelorsdesacampa- la Marche pour l’égalité des droits, hier
LeTchadetleSoudannotanttoutefoisla«menacecroissante» chentdenepastenirsespromesses.À gne.«Jepensequ’àlafindemonmandat, danslesruesdeWashington,lesréactions
veulentfairelapaixquelesislamistesradicauxfontpesersur laveilledelamanifestationgayquiaeu étaient cependant mitigées. Le discours
l’avenirdurégimeenplace. lieu hier à Washington, le président du président a suscité des commentaires LeTchadetleSoudanontdéclaré«Jepensequ’àlafin
Àl’approchedelaréuniondu19octo- s’estdenouveauengagéàmettrefinà désabusés.«J’auraispuécouterundeses hiervouloir«coopérer»pourdemonmandat,vous
bre,quiréuniraIraniens,Français,Russes laloi«Don’task,don’ttell»(«Nerien vieux discours de campagne et j’aurais leretourd’une«paixdéfinitive»aurezdessentiments
et Américains sur le dossier du nucléaire demander, ne rien dire»). Cette loi entendu la même chose», s’est plaint Bil entreleursdeuxpaysàl’issuepositifsàl’égardde
iranien,elleaavertiTéhéranque«lacom- votée en 1993 sous Bill Clinton pour Browning, figure de proue de la cause dediscussionsentredélégations
l’Administrationmunauté internationale n’attendrait pas permettreinitialementauxgaysetles- homosexuelle, sur son blog. Galvanisés soudanaiseettchadienne
Obama»éternellementlespreuvesquel’Iranestprêt biennes de servir dans l’armée est parlesproposduprésident,lesmanifes- ceweek-endà
àremplirsesobligations».HillaryClinton, devenue le symbole du tabou qui vousaurezdessentimentspositifsàl’égard tants se montraient tout autant frustrés N’Djamena.
dontlestylesouventsansdétour,contras- entoure encore l’homosexualité, car del’AdministrationObama»,a-t-illancé, parlalenteurdesesactes.
te avec l’approche conciliante d’Obama, elle exige de cacher son orientation enappelantl’auditoireàluifaireconfiance.
L’opinionpubliquepartagéenes’estpasgênéenonpluspourdénoncer sexuelle sous peine d’être exclu de Trois mille militants gays, en smoking Comptetenudesdivisionsdel’opinion
labrutalitédupouvoiriranienenversses l’armée. noir,étaientvenusl’écouter.L’ambiance La relation entre le président et la com- publique sur ce sujet, le gouvernement
munauté homosexuelle n’est pas simple, affirme vouloir attendre le moment
marquéeàlafoispardesavancéesetdes opportun pour abroger la loi en vigueur.
déceptions.BarackObamaestopposéau Face à une opposition farouchement
mariagegaypourdesraisonsreligieuses. contretoutcequ’ilfait,Obamadoitaussi
Maisilapousséàinclurelesactesviolents choisir ses priorités. Samedi, le parle-
d’homophobiedansleprojetdeloisurles mentaire démocrate Barney Frank,
crimes de haine qui devrait être bientôt ouvertement homosexuel, a soutenu
adopté.Plusieursmesuresn’exigeantpas Obamaetappeléàfairepreuvedepatien-
l’approbation du Congrès ont été prises ce. Le président de Human Rights Cam-
depuis son arrivée à la Maison-Blanche, paign,JoeSolmonese,rappelledesoncôté
comme celle sur l’égalité des droits des qu’Obama est le président le plus impli-
partenaires de même sexe des employés qué dans la cause homosexuelle que les
del’Administrationfédérale. États-Unisaientjamaiseu.
LesrépublicainsironisentsurleNobel
RevenantsurleprixNobeldelapaixdécerné gauche internationale veulent soumettre
vendrediàBarackObama,MichaelSteele,le l’Amériqueàleurprogrammederedistribu-
premierNoiràdirigerlePartirépublicainiro- tion globale. Seuls les vrais Américains
nise,dansunelettreadresséeàsesmilitants patriotes comme vous et notre parti
pourleverdesfonds,surunedistinctionjus- peuventsemettreentraversdeleurche-
tifiéeparla«supergénialité»duprésident. min»,poursuitlereprésentantrépublicain.
«Unechoseestsûre:leprésidentObama LeNobel2009démontre,selonlui,«àquel
ne recevra pas de récompense des pointuneinstitutionnaguèrehonorableet
Américainspourlescréationsd’emplois,la respectéeestdevenueinsignifiante».
responsabilitébudgétaire,oupouravoirlié Desoncôté,leprésidentvénézuélien,Hugo
sesparolesàdesactes»,estimeSteele. Chavez, a estimé hier que Barack Obama
«Les démocrates et leurs alliés de la n’avait«rienfaitpourlemériter.»
C 1LEFIGARO lundi12octobre2009
europe 9
UnanaprèslamortdeJörgHaider,soncultes’amplifie
Unmuséeconsacréàl’anciendirigeantdel’extrêmedroiteautrichienneaétéinaugurésamedienCarinthie.
duredeKlagenfurt,lacapitaleduLandde pains.UnsiteInternetsuggèremêmetrès par les éditorialistes de la presse autri-
MAURINPICARD
Carinthiedontilfutlegouverneuretquia sérieusementlabéatificationdeJörgHai- chienne, la «haiderisation» des esprits
VIENNE
votéà49%pourleFPÖetleBZÖréunis der, bien que celui-ci n’ait jamais vrai- semble gagner lentement du terrain. Le
AUTRICHESa mort fut à l’image de sa lorsduscrutinrégional ment fait étalage d’un 9 mai, d’anciens déportés français et
carrière politique: scabreuse et contro- de mars. Par le plus quelconque engage- espagnolsétaientagresséspardesadoles-
versée. Jörg Haider, le dirigeant histori- grand des hasards, mentchrétien. centsd’unvillagevoisinlorsdecérémo-
que de l’extrême droite autrichienne, l’ex-bunker antiaérien ALL. Cecultedelaperson- nies de commémoration de la libération
décédélanuitdu11octobre2008dansun où s’est installée Vienne nalité semble donner du camp de Mauthausen (Haute-Autri-
accident de la route, roulait à tombeau l’exposition fut égale- des ailes à l’extrême che).AAUTUTRIRICHCHEE
ouvert et en état d’ivresse sur une petite ment le quartier géné- droite autrichienne Au printemps, des classes autrichien-HONG.Klagenfurtroute de campagne et pianotait d’une ral du dernier carré de qui, lors de récents nes avaient déjà été expulsées du site
100 kmmain sur son téléphone portable. Le tri- SSfanatiquesenAutri- ITALIE SLOVE. scrutins régionaux, a d’Auschwitz, en Pologne, après des
bun, habitué des provocations antisé- cheàlafindelaSecon- renoué avec des scores remarquesantisémitesproféréesparcer-
Autrichemites et islamophobes, marié et héraut deGuerremondiale. rappelant sa spectacu- tainslycéens.Lasemainepassée,lachaî-
desvaleurstraditionnellesautrichiennes, laireascensionaupou- ne de télévision allemande ZDF diffusait
venait d’avoir une violente dispute avec voirenfévrier2000.Les20et27septem- l’interviewdePetSuntinger,maired’une
Remarques antisémitesson amant Stefan Petzner, 26 ans, son bre, le FPÖ a remporté respectivement charmante petite bourgade de l’ouest de
adjointauseindupartidel’Alliancepour Uncalvaireauxalluresbaroquesaétééri- 25,2% et 15,3% des suffrages dans le la Carinthie, Grosskirchheim. «Nous
l’avenir de l’Autriche (BZÖ), fondé en géàl’endroitmêmedel’accident,devenu Vorarlberg (ouest) et en Haute-Autriche empêchons les musulmans d’acheter des
2005aprèslascissionaveclePartilibéral unlieudepèlerinagepourlesextrémistes (nord), au point que Vienne, vieux fief terresdans la commune», affirmait Sun-
(FPÖ). d’Europe. Trois biographies du défunt social-démocrate, est désormais ouver- tinger,ajoutantqu’ils’efforçaitdetolérerUnAutrichien,lebrastatouéàl’effigie
deJörgHaider,participeà lamanifestation L’auradeJörgHaider,depuis,necesse sont sur le point de paraître en librairie, tement convoitée par le leader du FPÖ, «lemoinspossibled’étrangersdanslevil-
organiséeensamémoire,hiersurleslieux degrandir.Samedi,unmuséeconsacréà tandisquelescalendriersetDVDàl’effigie Heinz-Christian Strache, lors des élec- lage», situé au cœur du très touristique
del’accident. G.EGGENBERGER/AP sa«vied’homme»aétéinauguréenbor- deHaidersesontvenduscommedespetits tions prévues à l’automne 2010.Fustigée parcnationaldesHoheTauern.
EN BREFWestminsterrattrapépar Kaczynskiratifie
letraitédeLisbonne
Leprésidentpolonais,
LechKaczynski,asignésamedi
letraitédeLisbonne,parachevantsesnotesdefrais
ainsilaratificationparlaPologne
decetextedontledestinsejoue
àprésentàPrague,oùleprésidentLarentréeparlementaireaujourd’huisonne
eurosceptique,VaclavKlaus,
aposédenouvellesconditionsl’heuredescomptespourlesdéputés.
poursigner.
Présidencedel’UE:
lechancelierautrichienSelonlessources,entre100et325élus
CYRILLEVANLERBERGHE contreBlairdetousbords,travaillistes,conservateursCORRESPONDANTÀLONDRES
etlibéraux-démocrates,sontdanslecol- LechancelierautrichienWerner
GRANDE-BRETAGNEAprès deux mois et limateur.Leresponsabledel’auditfinan- Faymanns’estdéclarésamedi
demidevacances,lesparlementairesbri- cier, sir Thomas Legg, un ancien haut contreuneéventuellenomination
tanniques rentrent aujourd’hui à West- fonctionnaire de 74 ans réputé pour son del’ex-premierministre
minster avec la peur au ventre. Nombre sérieux,aconcentrésonenquêtesurtrois britanniqueTonyBlairauposte
d’entreeuxaurontlamauvaisesurprisede domaines: les dépenses de ménage, que deprésidentduConseileuropéen,
GordonBrown,découvrir dans leur courrier interne une certains utilisaient pour employer des àcausedesesliensavecl’ancien
(sortantlettre leur demandant de rembourser des domestiquesàtempsplein,lesfraisdejar- présidentaméricain
vendredidu10,notesdefraisabusives,oualorsdefournir dinageet,surtout,lesempruntsimmobi- GeorgeW.Bush.
Downingdesjustificatifsadéquatspourprouverleur liers.Lesdéputésnepouvaiententhéorie
Street),ferait MunicipalesauPortugalse faire rembourser que les intérêts de
partiedeceuxleursemprunts,mais,grâceàdesmonta- Quinzejoursaprèsleslégislatives,
dontles
gescomplexes,certainsseseraientarran- lesPortugaisontvotédenouveau«Lesdéputés comptesne
géspourrécupérerlatotalitédelavaleur hierpourdesélectionssontpasclairs.redoutaientcemoment, de leur domicile secondaire. Ce type municipalesetcantonales.LorsdeSHAUN
d’abus serait assez compliqué pour être cescrutin,unhommeaététuéparCURRY/AFPmaisnesedoutaient
passéentrelesmaillesdesfiletsdesjour- ballesdevantunbureaudevote
pasqu’ilviendrait nalistes du Telegraph, qui ont pourtant danslarégiondeVilaReal(Nord).
épluché pendant des semaines tous les Undifférendpolitiquepourraitsivite»
fac-similés des factures des 646 députés êtreàl’originedecemeurtre.
bonne foi. D’après des informations de la britanniques.
Ungroupedissidentdel’IRABBC, Gordon Brown ferait partie de ceux
Lesconservateurs déposelesarmesdontlescomptesnesontpasclairs,etqui
aurontàrendredel’argent. relativement épargnés L’Arméenationaleirlandaise
Après les révélations fracassantes du delibération(Inla),ungroupe
DailyTelegraphenmaidernieretlesnom- Enmaidernier,lequotidienconserva- dissidentdel’IRA,s’apprête
breusesdémissionsdedéputésetdemem- teur avait ainsi révélé que le premier àrenoncerofficiellement
bres du gouvernement jusqu’en juin, le ministre avait versé 6500 livres àlaviolenceetàremettreson
scandaledesnotesdefraisdesdéputésva (7000euros)àsonfrèreAndrewpourdes arsenalauxresponsablesdu
rentrer aujourd’hui dans une deuxième servicesdenettoyage.L’affaireparaissait désarmementdesorganisations
phase. «À Westminster, tout le monde plus que bizarre, et Gordon Brown avait danssonproprecamp,DavidCamerona moisdesprochaineslégislatives.Pourne paramilitaires.
savaitquel’affaireallaitredémarrerquand étéobligéd’expliquerqu’ilpartageaitune pourl’instantréussiàlimiterlesdégâtsde rien arranger, le Sunday Times accusait
Planvertpourlesrégionsla commission d’enquête rendrait son ver- femmedeménageavecsonfrère,etqu’il la crise dans son camp. En revanche, hierl’undesesproches,lemultimillion-
sinistréesenGrècedict,raconte,souscouvertd’anonymat,un nefaisaitqueremboursercedernierdela l’implication personnelle de Gordon naire Swraj Paul, d’avoir touché une
employéduParlement.Lesdéputésredou- partquiluirevenait. Brown dans le scandale réduirait encore indemnité de la Chambre des lords de Lenouveaupremierministre
taientcemoment,maisnesedoutaientpas Grâceàsacondamnationfermeetrapi- ses chances de rattraper son retard dans 38000 livres en déclarant un apparte- GeorgesPapandréouapromishier
qu’ilviendraitsivite.» de,enmaidernier,desabusayantexisté lessondagesfaceàDavidCameron,àsix mentdanslequeliln’habitaitpas. «unplandedéveloppementvert»
pourlesrégionsduPéloponnèse
ravagéesparlesgravesincendies
de2007,quiavaientfait67morts
etbrûlé170000hectares
deterrainsetforêts.OskarLafontainetroublelejeupolitiqueallemand
Iouchtchenkodénonce
l’impérialismerusseSonretourenSarrepourraitamenerleSPDàformeruneallianceàgaucheavecDieLinke.
LeprésidentukrainienViktor
annoncé,hier,sonintentiondeparticiperà Les Verts, dont la branche sarroise est un parti charnière, susceptible de former Iouchtchenkoaappeléhier
PATRICKSAINT-PAUL
ungouvernementaveclesconservateursde dominéeparlecourant«ultraréaliste»,le unemajoritédegauchecommededroite. à«jetersurladécharge
CORRESPONDANTÀBERLIN
laCDUetleslibérauxduFDP.«Jen’aiaucu- considèrentcommeundangereuxpopulis- Lafontaine,c’étaitaussilecauchemardu del’histoire»lesmonuments
ALLEMAGNE Le trublion de la gauche neconfianceencethommeetsonparti»,adit te.Enannonçantleurrevirement,motivé SPD. Ministre des Finances de Gerhard soviétiquesavantdedénoncer
radicale allemande, Oskar Lafontaine, HubertUlrichàproposdeLafontaineetde parleurrefusdes’associeràLafontaine,ils Schröder, il avait claqué la porte de la l’impérialismerusse,alorsqu’il
vientdeprovoquerunpetitséismepoliti- Die Linke, devant la branche sarroise des offrent au patron du Land sortant, Peter social-démocratie en 2005, entraînant inauguraitunmuséedédié
queoutre-Rhinenannonçantsondépartde VertsréunieenCongrès.Sadécisionaété Müller(CDU),unemajorité.LesVerts,qui derrière lui l’aile gauche de la formation auxvictimesdelapolicesecrète
ladirectiondugroupeparlementairedeDie approuvéeparlepartiécologiste. n’ontjamaisgouvernéaveclesconserva- pourcofonderDieLinkeaveclescommu- soviétique.
LinkeauBundestagetsonretoursursester- Àl’issuedesélectionsrégionales,finaoût, teurs,niauniveaurégionalnidansunecoa- nistesd’ex-RDA.Pourdenombreuxmem-
Berlusconi:lesItaliensresenSarre.Auniveaurégional,lecome- laformationd’unecoalitionassociant,pour litionfédérale,s’ouvrentaussilaperspecti- bresduSPD,ilservaitderepoussoiretjusti-
d’accordaveclaCourbackdeLafontaineàSarrebruckaprovo- lapremièrefoisàlatêted’unLandd’Allema- vededirigerunjourl’Allemagneavecles fiaitàluiseullerefusd’unrapprochement
qué un basculement des Verts au centre gnedel’Ouest,leSPDàlagaucheradicaleet conservateursetleslibéraux. avec Die Linke. Son retrait tactique de la LamajoritédesItaliens(59%)
droitetpourraitfavoriserl’éclosiond’une auxVertssemblaitacquise.Lafontaineavait scène politique nationale relance le débat approuventlerécentarrêtdela
Programmecommun ?coalition CDU-libéraux-Verts à la tête du atteintsonobjectifendépassantlabarredes sur l’opportunité pour les sociaux-démo- Courconstitutionnellelevant
LanddeSarre,unepremièreenAllemagne. 20%etenfaisantdesonpartilatroisième Àchaqueélectionlégislative,l’électoratdes cratesdedonneruncoupdebarreàgauche. l’immunitéjudiciairedeSilvio
Au niveau national, son départ relance le forcepolitiquedeSarre.Cependant,Lafon- grands partis s’effrite. La chancelière Ilspourraientainsienvisagerdeforgerun Berlusconi,maisuneminorité
débatauSPDsurunrapprochementavecle taine,quiavaitdirigéleLanddanslesannées conservatrice,AngelaMerkel,aobtenude programme commun avec Die Linke et d’entreeuxsouhaitequ’ilabrège
partidelagaucheradicale. 1980,s’étaitengagéàs’effacer,expliquantne justesse une majorité avec les libéraux au s’offrir une perspective d’alternance en sonmandatdeprésidentdu
Ulcéréparlaperspectived’unretourde pasvouloirêtrenumérodeuxauxcôtésdu scrutindu27septembre.Àterme,lesVerts, 2013. Mais, pour l’instant, cette question Conseil,révèlentdeux
LafontaineenSarre,oùilentendaitcodiri- probable ministre-président issu du SPD, quiétaientconsidéréscommeuneforcede continuedeprovoquerdeprofondesdivi- sondagesrenduspublics
ger les affaires, le chef local des Verts a HeikoMaas,sonancienprotégé. gauchejusqu’àprésent,pourraientdevenir sionsauSPD. hier.
SLOVA.
C

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin