Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Magazine Le Figaro du 19 août 2009

De
28 pages

Consultez le Figaro magazine du 19/08/2009

Publié par :
Ajouté le : 19 août 2009
Lecture(s) : 21
Signaler un abus

1,30€ MERCREDI19AOÛT2009-N°20233-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
DÉLINQUANCEOBAMAPRÉPARE
HORTEFEUX EXIGEL’AMÉRIQUEÀUNEGUERRE
PAGE7LONGUEENAFGHANISTAN PAGE4 DES RÉSULTATS
DianeKruger, ÉTATS-UNIS
l’espionneallemande
dunouveauTarantino Gigantesque
escroquerieaux
cartesbancaires
Enpiratantplusde130millionsdecomptes,unjeuneAméricain
s’estrenducoupabledelaplusvastefraudejamaisréalisée.
ALBERTGonzalez,unjeuneinforma- les données à des tiers, aux États- lars.Lehackerauraittirépartid’une
ticien de 28 ans, a piraté les coor- Unisetdanslemonde. faille de sécurité informatique de
données de 130 millions de cartes La complexité et l’étendue de ce grandes entreprises de détail et de
bancairesentre2006et2008.Plutôt montagerendrontdifficilel’évalua- plates-formesdepaiementpourré-
que de dérober de l’argent directe- tion de la fraude qui s’élèvera de cupérerlesdonnéesconfidentielles.
ment sur ces comptes, il revendait toutesfaçonsàdesmilliardsdedol- Page3
Investissement des fondsLesfondssouverains
souverains en Europe
EN MILLIARDS DE DOLLARS,recommencentàinvestir DEPUIS 1995
LA REPRISE de Porsche par Volks- fonds de riches États dotés de res- Roy.-Uni 28
wagen, concrétisée la semaine der- sources pétrolières ou de réserves
nière, a été rendue possible par de change, d’Abu Dhabi à la Chine Allemagne 8,2
l’appuidufondsduQatar,quiverse en passant par la Norvège, revien-
7milliardsd’eurosdansl’opération nent en grâce après avoir laissé des France 6,6
pourdevenirletroisièmeactionnai- plumes dans la crise financière.
re du prestigieux constructeur. Les Leurs portefeuilles, 3000 milliards Pays-Bas 3,4
milliards du fonds souverain de de dollars aujourd’hui, pourraient
DansInglouriousBasterds,filmdeguerrerevisitéàlafaçond’unwestern l’émiratsonttrèsconvoités:laPolo- doublerd’iciàmoinsdedixans.Et, Italie 2,5spaghettiparQuentinTarantino,DianeKruger(iciàCannesavecleréalisateur) gne a dit hier qu’ils pourraient être loin de faire peur comme c’était
incarneuneactriceallemandequijouelesespionnespourlecomptedesAnglais. investisdansseschantiersnavalset encorelecasilyaunan,cettemanne
Danemark 2,4DansunentretienauFigaro,lecinéasteconfie:«JevoulaisdevenirleBobDylan onévoqueunintérêtduQatarpour financière est désormais bienvenue
Source : Deutsche Bank Research
ducinéma.»Page11F.Kangaris/EPA le maroquinier italien Prada. Ces enOccident.Pages19et23
LesSériesd’étéduFigaro
Lavierêvée HISTOIRES
des DENOMS
politiques
Lapluscélèbreboissondu
mondeestnéedans
lesannées1880dela
recetted’unfortifiant
corsemélangeant Bords
duvinetdesfeuilles demerdecoca,enrichiTÉLÉCULTE
denoixdekola.
Les36émissionsquiont ElleestdevenueCoca- NotretourdeFrancedes
passionnélesFrançais, Kolalorsquelevinfut stationsbalnéairesfaitétape
FrançoisBayrou,leprésident dudivertissementaudébat remplacépardel’eau auxSables-d’Olonne.
du MoDem, se serait bien vu politiqueenpassantparla gazeuse,avantd’être Lacitévendéenneest
embrasser une carrière d’ar- téléréalité.Aujourd’hui: rebaptiséeCoca-Cola. l’unedesétoilesdulittoral
chitecte.Page2 «LeDivan».Page16 →ÉCONOMIEPage27 atlantique.Page20
RENDEZ-VOUS DÉBATSETOPINIONS
L’éditorialdeGaëtandeCapèleLesjeuxdel’été Page18
Labataillepourl’emploi Page19
Lecarnetdujour Page15
DébatsAfghanistan:nonàlaprimeàl’impunité!
ALG:160DA . AND:1,40€ . BEL:1,40€ . DOM:2,00€ . EmmaBoninoT 00108 - 819 - F: 1,30 E
CH:3 FS . CAN:4,25 $C . D:2,00€ . A:2,80€ .
Vice-présidenteduSénatitalien Page19ESP:2,00€ . GB:1,60£ . GR:2,20€ . IRL:2,20€ .
ITA:2,20€.LUX:1,40€.NL:2,00€.H:700HUF.PORT.
CONT:2,00€ . SVN:2,20€ . MAR:13DH . TUN:2DTU. 83340 Flassans sur Issole Tél : 04 94 69 71 02- www.peyrassol.com
USA:3,95$.ZONECFA:1500CFA.ISSN0182.5852 Toutel’actualitéendirectsurlefigaro.fr3:HIKKLA=]UVXUZ:?a@i@b@t@k; L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
S.Roudeix/LeFigaroMagazine,P.Delort/LeFigaro,RuedesArchives,S.Soriano/LeFigaro.
Sculpture : Adami
CFrancePolitique
2 mercredi19août20091
L’arrivéedePhilippedeVilliers
nechoquepasÉricBesson
MAJORITÉ son,ilsontdroitàlavisitedumaire, «Le député de Vendée était mort. vu longuement Villiers. «Ça s’est
ÀMarseille,hier, Jean-Claude Gaudin, de la secré- PhilippedeVilliersestvenumevoir bienpasséhumainement,avoue-t-
leministredel’Immigration taire d’État à l’écologie, Chantal pour me demander s’il devait bri- il. Je l’ai trouvé plus intéressant,
aestiméquel’accord Jouanno,etdedeuxdéputésmar- guersasuccession,ouresteraugou- plus subtil et plus complexe que je
avecVilliersétait seillais,RenaudMuselieretDomi- vernement. Comme il était tard et l’imaginais, notamment sur les
«tactiquementbienjoué». niqueTian. que je devais aller acheter des che- sujets sensibles comme l’immigra-
À table, c’est l’élargissement miseschezCharvet,jeluiaiproposé tion.»
Denotreenvoyéespéciale ducomitédelamajoritéàPhilippe de m’accompagner. Dans la bouti- Besson trouve le coup «tacti-
àMarseille de Villiers qui occupe les conver- que, on nous a trouvé un petit quementbienjoué»etilserappel-
sations. La sortie de Christine bureau,etj’aiditàVilliers:“Quand le, contrairement à Bockel, que
LEMEILLEURélèvedel’UMP,c’est Boutin contre le président du lesportesdel’Assembléenationale «Nicolas Sarkozy a toujours dit
ÉricBesson.Finjuillet,avantquele MPF, dans Le Parisien du matin, s’ouvrent,onn’hésitepas!Legou- qu’il élargirait globalement ».
gouvernement s’égaye, Nicolas amuse. Les états d’âme de Jean- vernement, tu pourras toujours y «Tous ceux qui l’ont rejoint l’ont
Sarkozyavaitditauxprincipauxdiri- MarieBockel,eux,agacent:pour- retourner.”» Toute la table rit. fait sur la base de son projet, qui a
geantsdelamajorité:«Ilfautaller quoilesecrétaired’ÉtatàlaJustice Jean-ClaudeGaudinaussi,surtout étévalidéparlesFrançais»,ajoute-
soutenirlacaravanedel’UMP,c’est a-t-il attendu la semaine dernière quand il reconnaît: «Là, j’ai un t-il,enassurant:«Lecentredegra-
important.» À peine rentré de pour émettre publiquement des peu exagéré parce que ministre, il vité de la majorité ne se déplacera
vacances, voilà le ministre de doutes qu’il n’a pas exprimés en nel’esttoujourspasredevenu!» pas. Nicolas Sarkozy n’a jamais
l’ImmigrationàMarseillepourfaire privé, quand Nicolas Sarkozy a caché qu’il appliquerait tout son
sondevoirmilitant.Etquandilpose annoncélanouvelleauxdirigeants « Plus subtil et plus complexe programme,ycomprisdesmesures
pour la photo entre Laeticia et delamajorité? que je l’imaginais » comme le bouclier fiscal ou la
Julien, les deux Jeunes populaires Jean-ClaudeGaudin,président Décidément exemplaire, Éric réduction des droits sur les succes-
qui animent la caravane, il pense ducomitédeliaison, metles cho- Bessonn’arienàredireàl’arrivée sions,quejen’auraispasportées.»
mêmeàsesaisird’unverrederosé, ses au point (lire ci-dessous). Il duprésidentduMPFauseindela Ces mesures, Besson s’y est rési-
«pourêtrecrédible». connaîtbienPhilippedeVilliers.Il majorité. Il avait publiquement gné.IlnedoutepasquePhilippede
Lesétudiantssontravisdeleur lui a même dispensé ses conseils exprimé quelques réserves. Sur la Villiersferaaussidesconcessions. Éric Besson et Jean-Claude Gaudin ont participé, hier, à l’étape
étapemarseillaise:outreÉricBes- quandl’autreétaitjeuneministre: suggestiondeNicolasSarkozy,ila JUDITH WAINTRAUB marseillaise de la caravane de l’UMP.PhilippeLaurenson
Jean-ClaudeGaudin:«LeMPF,cen’estpasl’extrêmedroite»
Leprésidentducomité comprendre que nous ouvrions ont toute leur place. Je suis sûr socialiste. Nous respectons ses Hubert Falco n’a toujours pas dit D’autres ministres, comme
delamajoritérépond lesbrasàM.deVilliers.M.deVil- qu’ilsaurontàcœurdelagarder. convictions,etlesdiscussionsqu’il s’il mènerait la liste de la majorité Xavier Darcos, hésitent à mener
àChristineBoutin liers,cen’estpasl’extrêmedroite, souhaite auront lieu au sein du en Paca aux régionales. L’avez-vous des listes. Comprenez-vous
etàJean-MarieBockel. etellelesaittrèsbien,puisqu’elle Et que répondez-vous à Jean-Marie comité.Ilestfaitpourcela,etpour persuadé ? leurs réticences ?
chasse à peu près sur les mêmes Bockel, qui prédit lui aussi une impulser la dynamique d’union C’estàluid’annoncersarépon- XavierDarcosestdéjàalléàla
LE FIGARO. – Christine Boutin terres. Ils représentent l’un com- cohabitation difficile avec le MPF ? voulue par Nicolas Sarkozy. Une se,maisj’espèrequ’elleserapositive. bataille, aux municipales, même
estime que Philippe de Villiers n’a me l’autre une fraction du corps Il a prédit des discussions un dynamique qui, disons-le au pas- HubertFalcoestlemeilleurchoix.Ila s’il a perdu. Je comprends qu’il
pas sa place au sein du comité électoral qui existe, même si elle peu«hard»,maisiln’apasexpri- sage,éviteàcertainsdesecompter. étébrillammentréélumairedeTou- hésite: l’Aquitaine est une forte-
de la majorité. Se trompe-t-elle ? est peu importante, et que nous méd’oppositiondeprincipeàPhi- M. Bockel n’aurait sûrement pas lon, il a remis le Var dans les rails resse. Mais les seules batailles
Jean-Claude GAUDIN. – Je devons prendre en compte. lippe de Villiers. Il ne faut pas deux élus au Parlement européen républicains… Les parlementaires qu’onestsûrdenejamaisgagner,
metrouvesaréactionunpeuprécipi- M Boutin, qui était là lors de la oublierqueM.Bockelalongtemps s’ils’étaitprésentéseul.Quandon UMPdelaRégionreconnaissentses cesontcellesqu’onnelivrepas!
metée. M Boutin, dont la doctrine créationducomitédeliaisondela étémembreduPS,etqu’ilaétéélu veutêtreélu,ilfautfairequelques mérites, puisque pas un ne s’est Proposrecueillispar
se rapproche de la mienne, doit majorité, sait qu’elle et ses amis y mairedeMulhousesousl’étiquette concessions. manifestépourmenerlaliste. J. W.
FrançoisBayrou
oulatentation
del’architecture
«Sensibleàlaplacedel’architecture
danslasociétéetaubienqu’elley
SÉRIED’ÉTÉ(15) apporte», François Bayrou apprécie
PourleprésidentduMoDem,hommes «letravailsurlamatière»
politiquesetarchitectesvontsouvent du Brésilien Oscar Niemeyer, dont
depair.Ilavoueadmirerl’œuvre il rêve de visiter le siège du Parti
deJeanNouveletd’OscarNiemeyer. communiste(ci-dessus), place du
Colonel-Fabien, à Paris. Il admire
LE PRÉSIDENT du Mouvement démocrate aussi l’Aquitain Jean Nouvel
(MoDem) aime surprendre son monde. On lui (ci-dessous),«architectedelaforme
connaissaitlapassiondeschevaux–ilpossèdede etdelalumière».A.Miara/CIT’images;
nombreusespouliches;cetété,ilad’ailleursété J.-Ch.Marmara,F.Bouchon/LeFigaro
aperçu à une vente à Deauville –, moins celle
de…l’architecture.«L’unedemespassionssecrè- listeenconnaisseur,FrançoisBayrouinsistesur
tes», dit-il. En fait, «si j’avais eu une autre vie, le Musée des arts premiers, quai Branly à Paris,
j’auraipuêtrearchitecte»,confielechefcentriste «oùjevaistrèssouvent,car,ilestvrai,iln’estpas
et«architecte»duMoDem. loindemonbureau»,confie-t-il.Ilparleencore
PourFrançoisBayrou,«toutgrandprojetde dupèredelaPyramideduLouvre,IeohMingPei,
sociétéfaitnaîtreunearchitecture».«Jesuistrès projetvouluparFrançoisMitterrand.
admiratif et sensible à la place de l’architecture
dans la société et au bien qu’elle y apporte. À Prix de la maîtrise d’ouvrage
l’inverse,onlevoitenpériodedepauvretéarchi- François Bayrou se rêve-t-il en «roi bâtis-
ertecturale,c’esttoutelasociétéquisouffre»,expli- seur », comme le furent François I ou
que-t-il. Pour appuyer sa démonstration, le Louis XIV? L’ancien candidat aux présidentiel-
député du Béarn donne en exemple les cités lesde2002et2007esquive.«Àchaquetempssa
construites après la guerre, «dont le parti pris vocation»,tranche-t-il,mêmes’ilreconnaîtque
architecturalsystématiqueaempêchéouanuià souventpolitiquesetarchitectesvontdepair.Il
l’intégration». est, par exemple, une réalisation architecturale
Lorsqu’ilestendéplacement,FrançoisBay- dontledéputédesPyrénées-Atlantiquesestpar-
rou est capable de s’arrêter net à la vue d’un chais, alors secrétaire général du PCF. Il n’avait ticulièrement fier. Elle se trouve dans sa bonne
paysage. De montagne, par exemple. C’est son été nullement question de politique. François ville de Pau. Il s’agit de la construction du nou-
côtéparfoisunpeucontemplatif.Unpeurêveur Bayrou, qui nourrit une réelle passion pour veausiègeduconseilgénéral.
aussi.Sapassionpourl’architecture,elle,estplus l’œuvred’OscarNiemeyer,rêvaitdevisiterlesiè- Avec l’architecte Philippe Charles-Dubois,
intellectuelle. Le lettré, agrégé de lettres classi- ge du Parti communiste, place du Colonel-Fa- FrançoisBayrouamêmereçule«prixarchitec-
quesqu’ilest,ressort.Maislàencore,l’émotion bien, conçu par le grand architecte brésilien. ture et maîtrise d’ouvrage». C’était en 2002.
ressentiedevantunbâtimentpeutlesaisir.Ils’en «GeorgesMarchaisavaitacceptéavecgentillesse», «C’estunprixquirécompenseàlafoisledécideur
cacherarement. sesouvient-il.Mais,hélas,leleadercommuniste etl’architecte.J’étaisàl’époqueauxresponsabili-
décédait peu de temps après leur entretien. Du tésdudépartement.LejuryétaitprésidéparLouis
Entretien secret avec Georges Marchais coup, «ça ne s’est jamais fait», regrette encore Schweitzer, à l’époque président de Renault»,
Parexemple,finavril,lorsd’undéplacement aujourd’huilechefcentriste. préciseFrançoisBayrou.
àLondresàl’occasiondelacampagnedeseuro- De l’œuvre d’Oscar Niemeyer, qui fêtera en Cette «passion secrète», aujourd’hui dévoi-
péennes,leprésidentduMoDemn’apus’empê- décembresoncentdeuxièmeanniversaire,Bay- lée, continue de nourrir ses rêves. Mais cet été,
cher de marquer une pause face à la vue d’un rouretient«lapassiondubéton».«L’architectu- c’est en architecte de son parti politique qu’il a
vieuxcollègeanglais.Devantuneinscriptionlati- re,assure-t-il,c’estaussiletravailsurlamatière. œuvré.Souslapressiondenombreuxcadresdu
ne, il a alors fait remarquer en substance à son L’intuition de Niemeyer, bien avant la guerre de MoDem,quijugeaientsapratique«tropperson-
entourage:«Regardez,ressentez-vousàcettevue 40,c’étaitquelebétonallaitoffriruneliberténou- nelle»,iladûrevoirlesplansdesonmouvement.
toutel’âmed’unegrandesociété?» velle,notammentdeforme,àl’architecte.» Et procéder à de nouvelles nominations au
Maissapassionpourl’architectureluicause Parmi les bâtisseurs qui retiennent encore bureauexécutif.Unenouvellearchitecturequ’il
parfoisdepetitesfrustrations.Desregrets.Pourla sonattention,FrançoisBayrouciteJeanNouvel, présentera les 4 et 5 septembre, à La Grande-
petitehistoire,lorsqu’ilétaitministredel’Éduca- «un Aquitain comme moi»,qu’ildécritcomme Motte,àl’occasiondel’universitéderentréede
tionnationale,ilavaitunjourprissontéléphone «unarchitectedelaformeetdelalumière».Par- sonparti.
ets’était«entretenuensecret»avecGeorgesMar- milesréalisationsdeJeanNouvel,dontilfaitla RODOLPHE GEISLER
A
LA VIE RÊVÉE DES POLITIQUESInternational
1mercredi 19 août 2009 3
Lepirateaux130millionsdecartesdecrédit
ÉTATS-UNIS
Unjeunehackerde28ans
avolélescoordonnées
bancairesdesclientsde
plusieursgrandeschaînes
américaines.Avantdeles
revendreàd’autresescrocs
pourbrouillerlespistes.
Onneconnaîtpasencore
lemontantdelafraude.
New York
SOUS LE NEZ du FBI, le hacker a
battu un recorddumonde…qu’il
détenaitdéjà.D’aprèslesautorités
américaines, Albert Gonzalez,
28 ans, aurait piraté les coordon-
néesde130millionsdecartesban-
cairesentre2006et2008,avantde
les revendre aux États-Unis et sur
plusieurs continents. Du jamais-
vu. Le ministère de la Justice a
reconnu que c’était la plus gigan-
tesque fraude à la carte de crédit
observée aux États-Unis, même si
l’on n’en connaît pas encore le
montantexact.
Le jeune pirate informatique AlbertGonzalezestsoupçonnédes’êtreintroduitdanslessystèmesinformatiquesdequatreentreprisesdedétail,dontlessupermarchés7-Eleven.US Secret Service, Stringer/Reuters
n’en était pas à son coup d’essai.
Il est déjà accusé d’avoir volé les dontlessupermarchés7-Elevenet ge), il aurait ainsi pu pirater des T. J. Maxx… Aujourd’hui, il risque elle se solde par l’arrestation en goûtsdeluxe.Ilseseraitoffertune
coordonnées bancaires de HannafordBrother,maisaussi–et millionsdedonnées. au moins vingt ans de prison, 2004 d’une trentaine de leaders fêted’anniversaireà75000dollars
40millionsdeclientsdeplusieurs surtout – le géant des plates-for- Maislafinessedesadémarche beaucoup plus si l’on ajoute les d’ungangde4000voleursdedon- àMiami.
chaînes de magasins dans une mes de paiement aux États-Unis, est qu’il ne s’en est pas servi pour autresdossiersdanslesquelsilest néesbancairessurInternet. Les pertes occasionnées pour
affaire qui remonte à 2005. Ces Heartland Payment Systems, une délesterdesabourselepetitépar- poursuivi. En récompense, Gonzalez est les sociétés concernées et leurs
deux affaires n’ont été découver- entrepriseparlaquellepassentles gnant. Pour mieux brouiller les autorisé par les autorités à démé- clients seront longues à calculer.
tes que lorsqu’il a été arrêté en transactions de 175000 commer- pistes, il a transféré les données Unautodidactedoué nager en Floride en novembre de On ne sait pas combien de coor-
mai 2008 dans un troisième dos- çantsàtraverstoutlepays. volées, avec l’aide de ses compli- La carrière rocambolesque la même année. Mais le jeune données bancaires ont été reven-
sier de hacking (piratage) auprès ces, vers des serveurs secrets en d’Albert Gonzalez avait commen- Albert replonge très vite, puisqu’il dues,voireutilisées,nicombiende
d’unechaînederestaurants.Ilest Logicielsespions Californie,dansl’Illinois,enLetto- cé modestement. Le génie de ne se passe que quelques mois plaintesontétéenregistrées.Mais,
actuellement incarcéré dans une D’après les explications four- nie, aux Pays-Bas et en Ukraine, l’informatiquen’apasfaitd’études avant son nouveau dérapage. Le d’après les spécialistes de ces
prison à Brooklyn, en attente de niesparlesexpertsdusecteursur pour qu’elles y soient ensuite supérieures, puisqu’il a arrêté virtuose reprend contact avec cybertrafics,legain«sansrisque»
sesdeuxprocès,l’unprévuàNew la blogosphère, la méthode revendues à d’autres malfaisants. l’école à 18 ans. C’est un autodi- d’anciens associés et poursuit son –oupresque–pourlespiratesest
Yorkenseptembre,l’autreàBos- employée n’était apparemment Le hacker avait pris soin d’étudier dactedouéde22ansquelesforces activité criminelle jusqu’à son substantiel: les tarifs de revente
tonen2010. pastrèssophistiquée.AlbertGon- et de tester tous les logiciels de depolicearrêtentpourlapremière arrestationen2008. descoordonnéesdecartesvarient
C’est apparemment parce zalez avait mis au point des logi- défense connus, et d’effacer ses fois en2003dansleNewJersey.À D’après les enquêteurs, entre10et100dollars.Àmultiplier
qu’ilaétémissouslesverrousque ciels espions «malveillants» per- traces après son passage dans les l’époque,ilestaccusédedirigerun l’auteur de la formule «Enrichis- par130millions…
le score du voleur s’est arrêté à mettant un accès secret aux ordinateursdesentreprises. petitgangdepiratespeusophisti- toi ou meurs en essayant» devient ADÈLESMITH
130 millions de cartes. Épaulé par informations des entreprises par La complexité et l’étendue de qué qui se fait appeler «Shadow- rapidement une star dans les
deux complices originaires de des «portes dérobées». Il aurait ce montage rendent impossible, à crew», l’équipe de l’ombre. Plutôt milieux de la cybercriminalité. On Donnezvotreavis
Russie,simplementdésignéscom- tiré parti d’une faille de sécurité ce stade, l’évaluation du montant qued’allerderrièrelesbarreaux,il nesaitpasgrand-chosedesesori- surwww.lefigaro.fr
me «Hacker 1» et «Hacker 2» informatique dans le langage de la fraude. Ses précédents décide de coopérer avec la justice ginesnidesonstyledevie.Laseu-
Avez-vous confiance(pirates1et2),AlbertGonzalezest SQL, habituellement utilisé pour exploitsavec–seulement–40mil- etlivretoussespetitscopains.Ses le photo disponible pour l’instant
soupçonné de s’être introduit la gestion de bases de données. lions de cartes, avaient tout de informations permettront de révèleunhommeàgrossetignasse en la sécurité de votre
dans les systèmes informatiques En plaçant des mouchards par la même coûté 200 millions de dol- mener une grosse opération de peu sophistiqué. Mais la pratique carte bancaire?
de quatre entreprises de détail, technique du « sniffing » (renifla- lars à la seule chaîne de magasins ratissage, baptisée «Firewall»: du hacking lui aurait donné des
Plusde50000fraudes Commentbanques
constatéesenFrance etentreprisesseprotègent
chaqueannée contrelecybercrime
L’usageintensif del’informationetdelacommuni- Deslogicielsaident desoutilsidoines.Uneétoiledece
descartesdepaiement cation (l’imprononçable «OCL- àprémunirlescommerçants domaine est l’éditeur israélien
dansl’Hexagoneexpose TIC»),baséàNanterre(Hauts-de- etlesecteurbancaire, Check Point Software, numéro un
particulièrement Seine), ont été renforcés, avec la maisdesfaillessubsistent. mondial des pare-feux, des logi-
lesclients.Leministère création d’un groupe spéciale- cielsetdepetitséquipements,qui
del’Intérieurarenforcé ment dédié aux arnaques bancai- IL Y A quelques semaines, Benja- protègent d’intrusions les réseaux
sesstructurespourlutter res. La police dispose aussi d’une minM.aétésurprisenapprenant informatiquesdesentreprises.Les
contrecefléau. nouvelle plate-forme de signale- delabouchedesonbanquierque éditeurs américains Symantec et
ment* des sites commerciaux à sa carte bancaire avait été piratée. McAfee,lasociétérusseKaspersky
ÀLArubriquedes«falsificationset risquesquipullulentsurInternet. Il ne s’était rendu compte de rien. Lab, l’entreprise finlandaise F-Se-
usages de cartes de crédit»,lapoli- Sa banque, la Société générale, cure et la japonaise Trend Micro
ce et la gendarmerie ont relevé Desvictimesciblées avait elle constaté que des paie- proposent toute une panoplie de
officiellement pour les douze der- L’andernier,leprésidentdela ments avaient été effectués quasi- logiciels, du simple antivirus pour
niersmois52980infractions.Mais Républiqueenpersonneaétévic- ment au même instant en France protéger le PC d’une PME à des
elles n’élucident guère plus de time d’une escroquerie à distance etauCanada,aveclamêmecarte. outils complexes pour les réseaux
16%decesaffaires.Lasophistica- sursoncomptebancaire.Lemon- L’Officedeluttecontrelacriminalitéliéeauxtechnologiesde Danslafoulée,lacarteaétéannu- informatiquesdegroupesinterna-
tion des moyens employés pour tant ne dépassait pas 200 euros. l’informationetdelacommunication,baséàNanterre,accueilledepuis lée.Etcommec’estlecasquandla tionaux.
siphonner les comptes de milliers Maislaqualitédelavictimeavisi- peuungroupespécialementdédiéauxarnaquesbancaires.Ludovic/Réa fraudeestavérée,labanquearem-
de victimes anonymes ne facilite blement dopé la motivation des boursé Benjamin M. des «Desportesdérobées»
pas la tâche des enquêteurs. enquêteursquiontmisàpeineun 3000eurosescroqués. KasperskyLabquicomptepar-
D’autant que la plupart des frau- mois à retrouver les auteurs de ce Labanques’estrenducompte misesclientsAirbus,FranceTélé-Lesplusgrandspiratesvirtuels
des se déroulent à distance, com- coup. Les escrocs ignoraient alors de la supercheriegrâce à des logi- comoulaBBC,estspécialiséedansdelajeunehistoiredel’informatique
me le démontre la superarnaque à qui ils avaient affaire. Mais aux ciels qui analysent toutes les tran- la protection contre les «malwa-
révélée aux États-Unis. «Un scan- États-Unis, les cerveaux de ■ Kevin Mitnick. C’est « le serveurs de la Nasa, à seulement sactions réalisées dans le monde res», des logiciels malicieux. C’est
dale aux conséquences planétai- «l’arnaque du siècle» ont poussé plus célèbre des hackers ». 16 ans. En juin 1999, l’adoles- entier avec des cartes bancaires sansdoutelaméthodeutiliséepar
res!»réagitunexpertdelacyber- levicejusqu’àciblerleursvictimes Sous l’alias « Le Condor », il cent américain dérobe plusieurs françaises.Decettefaçon,lescom- Albert Gonzalez et ses complices.
policetricolore. dans le classement Fortune 500 réussitàinfiltrerlessystèmesde fichiers d’une valeur estimée à merçantsetleursopérateurstech- Ilsauraientimplantéces«malwa-
Selon lui, l’usurpation d’iden- qui répertorie les 500 plus gros Pacific Bell, Fujitsu, Motorola, 1,7 million de dollars. niques ayant été piratés sont res» dans les serveurs informati-
tité est à l’origine de la moitié des chiffresd’affairesdumonde. Nokia et Sun Microsystems. Vladimir Levin. Ce mathémati- détectés.«Leslogicielsontlacapa- ques d’entreprises cibles. Car «la
affaires traitées de Marseille à La France peut-elle connaître À 20 ans, il infiltre un ordinateur cienrusseaétécondamnéàtrois citéderetrouvertouslesporteursde plupart des grandes bases de don-
Paris. Et le phénomène connaît, une affaire aussi retentissante? du Pentagone. Condamné une ansdeprisonpours’êtreintroduit cartes qui ont payé chez ces com- nées d’éditeurs américains et des
dit-il,«unecroissanceexponentiel- «Notre pays est d’autant plus vul- premièrefois,ilrécidiveraetsera en 1994 dans la base de don- merçants», précise un banquier. systèmesd’exploitationcomportent
le». La loi d’orientation pour la nérable que les cartes de crédit y poursuivi pendant deux ans par nées centrale de la CityBank. Il Touteslesbanquesfrançaisessont desfailles»,préciseunexpert.Ain-
performance de la sécurité inté- sont devenues un moyen de paie- le FBI, qui place alors pour la réalisealorsleplusgros« casse » associéesauxprogrammesdelutte si, grâce à ces «portes dérobées»,
rieure (dite Lopsi 2), présentée en ment courant, bien plus répandu première fois un pirate informati- virtuel de l’histoire et transfère contre la fraude à travers notam- les services américains de rensei-
Conseil des ministres en mai der- que dans bien des pays de l’Union que sur la liste des dix criminels illégalement 10,7 millions de dol- mentleGIECarteBleue.Enparal- gnements peuvent accéder, à dis-
nier par Michèle Alliot-Marie, européenne, reconnaît un cyber- les plus recherchés aux États- lars sur plusieurs comptes à lèle,lesecteurbancairemondiala tance,auxsystèmesd’information
contientd’ailleursunedisposition policier. Il y a chez nous autant de Unis. En 1995, il est finalement l’étranger. mis en place des normes interna- d’une entreprise, comme dans un
spécifique pour lutter plus effica- cartesbancaireséditéesqued’habi- arrêté et condamné à cinq ans Gary McKinnon. McKinnon, tionales qui s’imposent à tous les filmd’espionnage.
cement contre l’usurpation tants», assure-t-il. À l’entendre de prison. alias « Solo », est un ressortis- acteurs, des commerçants aux Mais «les vols de données par
d’identité.Maisletexte,quiadéjà également, il y aura certainement Robert Tappan Morris. En santbritanniquemenacéd’extra- banques et qui visent à sécuriser des employés mécontents, les pro-
prisdeuxansderetard,neserapas des victimes françaises dans le 1988,ildéveloppeletoutpremier dition pour le piratage de sites les données sensibles des cartes messestrompeusesdegainsrapides
discuté par le Parlement avant dossieraméricain.Cequipourrait virus Internet. Le Morris worm militaires. Il est accusé d’avoir bancaires(numéro,datedevalidi- ouencorelesméfaitsdecybercrimi-
l’automne. amener Paris à s’intéresser à ce (ver)serépandtrèsrapidementet pénétré dans pas moins de 97 té…). Mais cela ne suffit toujours nels se multiplient. Chaque nouvel
Laluttecontrelesescroqueries dossier, même incidemment, sur infecteplusieursmilliersdemachi- ordinateurs américains, dont pas. La Banque de France a donc exploit provoque une vague de
liées aux nouvelles technologies le plan judiciaire. L’Office central nes, causant des dommages ceux de la Nasa, du Pentagone, recommandé aux réseaux de ren- paniqueauseindesentreprisesqui
estdevenueunsoucimajeurpour de lutte contre la cybercriminalité évalués entre 10 et 100 millions desétats-majorsdelaNavyetde forcer la sécurité des paiements appliquent des “patchs” (des cor-
lesautorités.Elleajustifiéunpre- (qui pourrait s’appeler un jour dedollars. l’armée de l’air. Il y aurait causé surInternet. rections) dans l’urgence», ajoute
mier plan d’urgence présenté en OCC) n’a pas fini de monter en Jonathan James. Le Mozart du des dommages évalués entre Pour aider les banques et les DaveDeWalt,directeurgénéralde
janvierdernierparMAM.Parmiles puissance. piratage informatique réussit la 700 000 et 800 000 dollars. entreprises à protéger leurs systè- McAfee, qui planchera sur
mesures adoptées, les moyens de JEAN-MARCLECLERC prouessedes’introduiredansles Arthur Touchot mes d’information et leurs don- «l’entreprise face au cybercrime
l’Office central de lutte contre la nées sensibles, un petit nombre organisé»,àParis,le10septembre.
criminalité liée aux technologies *www.internet-signalement.gouv.fr d’éditeurs de logiciels proposent M.C. etD.G.
AInternational
4 mercredi19août20091
ObamaplaidepourlapatienceenAfghanistan
ASIECENTRALE
Leprésidentaméricainveutinjecter
plusdemoyenscivilsetmilitaires
pourgagner«lescœursetlesesprits»
delapopulationafghane.
DenotrecorrespondanteàWashington
IL FAUT avoir écouté l’ambassadeur américain
RichardHolbrookeprésenterjeudiderniersa«straté-
gie civile» pour l’Afghanistan et le Pakistan pour
mesurer l’ambition – et les risques – de la nouvelle
politique afghane de l’Amérique. Flanqué d’une
arméed’éminentsstratègesetautrestechniciensagri-
coles et financiers, l’«émissaire spécial» de Barack
Obama a exposé pendant deux heures comment
l’Amérique entendait compléter sa stratégie stricte-
ment militaire en œuvrant à la reconstruction de
l’Afghanistan. Relance d’une agriculture qui emploie
prèsde80%delapopulationafindeladétournerde
la culture omniprésente du pavot; construction
d’écoles; lutte contre la corruption des ministères;
sécurisationderéseauxdetéléphonesportablespour
que la population puisse échapper aux «discours de
haine» des talibans, présents sur les radios locales;
contre-propagande… La liste des missions projetées
parl’oncled’Amériqueavecl’aidedesesmilitaireset
dequelque4000agentscivilsestcolossale.
Bienéloignédespromessesdelanouvelleéquipe
de «revoir à la baisse» la mission pharaonique de
l’Administration Bush de créer un «Afghanistan
démocratique», le projet suscite une nervosité crois-
sante. La peur d’un «nouveau Vietnam» affleure. Le ÀPhoenix(Arizona),lundi,lorsd’uneconventiondevétérans,BarackObamaarappeléquelamissionaméricaineseraitlongueetdifficile.Chow/AP
président lui-même l’a reconnu, dans un discours
prononcé lundi: «L’insurrection en Afghanistan n’a l’ennemi «la seule chose dont il a absolument enfants,toutenfaisantpartdeleurcrainted’êtrefrap- McChrystal pourrait réclamer une rallonge de
pas commencé du jour au lendemain. Nous ne pour- besoin…lesoutiendupeuple». pés à l’improviste par des talibans cachés parmi les 10000 à 20000 hommes. Le conseiller à la sécurité
rons pas la vaincre du jour au lendemain. Ce ne sera Parallèlementaux«troupesciviles»d’Holbrooke, civils. Cette année a été la plus meurtrière depuis le nationaled’Obamaauraittoutefoisprévenulesgéné-
pasrapide.Ceneserapasfacile.» les hommes de McChrystal seront chargés de porter début de l’opération américaine en Afghanistan en raux qu’une telle requête serait peu appréciée, vu
eux-mêmeslabonneparoleetlesdollarsaméricains 2001.Ducoup,desvoixs’élèventàWashingtonpour l’ampleurdudéficitbudgétaire.
Offensivedecharme dans les villages, un peu à la manière des sections réclamer une augmentation du contingent. Le prési- Autre casse-tête: la nature corrompue et féodale
L’Administration estime que la destruction des françaisesspécialespendantlaguerred’Algérie.Dans dentadéjàdécidél’envoide21000hommessupplé- du pouvoir afghan qui pourrait prendre en otage le
«havres»terroristesd’al-Qaida–sonbutultime–ne un reportage de CNN, cette semaine, on voyait des mentairesenjuin,portantlenombredesboysaméri- surgeaméricain,silesélectionséchouentàluiconfé-
sera possible que si elle empêche le retour des tali- bidasses se livrer à des distributions de crayons aux cainsà68000.Desrumeursaffirmentquelegénéral rer une légitimité. «Nous ne sommes pas un pouvoir
bansaupouvoiràKaboul.Unobjectifvouéàl’échec colonial et ne pouvons pas nous substituer à l’État
sil’opérationnes’accompagnepasd’uneoffensivede afghan, mais notre succès en dépend», avertissait
charme destinée à gagner «les cœurs et les esprits» récemment l’expert militaire Andrew Exum, parlantLestalibansredoublentdeviolenceàKaboulavantlescrutin
afghans. L’Administration a jugé le dossier suffisam- «d’une contradiction susceptible de peser lourd dans
menturgentpourlimogerenjuinl’anciencomman- ■ À l’avant-veille des élections présidentielle et palais présidentiel, sans faire de victime. La Force lesprochainsmois».
dantenchefdestroupesaméricainesenAfghanistan provinciales en Afghanistan, les talibans ont confir- internationale d’assistance à la sécurité (Isaf) a fait LAUREMANDEVILLE
DavidMcKiernan,vucommetroptraditionnel.C’est mé hier leur détermination à tout faire pour pertur- savoir que des soldats étrangers et des employés
le général Stanley McChrystal, l’un des fers de lance berlevoteenfrappantunenouvellefoisaucœurde de l’ONU figuraient parmi les victimes de l’attentat
Non à la prime à l’impunité !dusurge(la«montéeenpuissance»)irakien,quiluia Kaboul. Un kamikaze a fait sauter sa voiture piégée suicide.L’Isafaégalementannoncéqu’ellesuspen-
succédé. Il a déjà annoncé qu’il réduirait drastique- contre un convoi militaire occidental dans une des drait toutes ses offensives militaires contre les DÉBATS,PAGE19»mentlesopérationsmilitaireslourdesetlesbombar- principalesartèresdelacapitale,faisantseptmorts rebelles islamistes demain, jour des élections, pour
dements,car«frapperl’ennemiavecunmarteau»ne et une cinquantaine de blessés. Des roquettes se seconcentrersurlaprotectiondesélecteursmena- En images :
marche pas en contre-insurrection. McChrystal sont aussi abattues sur le QG de la police et le cés par les talibans. @lles acteurs clés du scrutincompte arrêter la chasse systématique aux talibans
SURLEFIGARO.FR/INTERNATIONALpour sécuriser les populations, afin de prendre à
Le risque d'enlisement nourrit le pessimismeLesAméricainsrestentplusoptimistesquelesFrançais
« Êtes-vous favorable « Êtes-vous plutôt d'accordUnsondageIfop sont des sympathisants de l’UMP ment,dont67%desympathisants 92% des Français interrogés et
à l'intervention militaire sur le fait qu'il y a un vrai pour«LeFigaro»montre et 26% du PS. En France comme UMPet39%pourlePS. 87%desAméricainsreconnaissent
de vos troupes en Afghanistan ?» risque d'enlisementquelesopinionspubliques, aux États-Unis, les femmes affi- Demême,59%desAméricains quelasituationenAfghanistanest
des troupes ? »departetd’autre chent nettement plus de réserve contre 42% seulement des Fran- très difficile et que les forces occi-
del’Atlantique,s’inquiètent queleshommes.Mêmeconstata- çaisontlesentimentquelaprésen- dentales y sont très exposées. En Favorable
durisqued’enlisement tion pour la communauté noire ce occidentale a permis de faire France, cette inquiétude a aug-
Réponse des Français36 %enAfghanistan. américaine:38%desAfro-Améri- progresser l’Afghanistan vers la mentédepuisavril2008(84%).
cains seulement approuvent démocratie. Là encore, les plus Parmilesinterventionsmilitai- Réponse des Américains
L’INTERVENTION militaire en l’intervention. dubitatifssontlesélecteursdegau- res occidentales depuis celle du 57 %
Afghanistan est mieux acceptée L’enquête révèle également che:31%contre59%pourl’UMP. Kosovoen1999,leconflitafghanse
aux États-Unis qu’en France. que le scepticisme des Français révèle le plus impopulaire (64%)
OpposéSelon un sondage Ifop réalisé du s’est globalement renforcé depuis Desforcestrèsexposées après l’invasion américaine de
10au18aoûtpourLeFigaro,57% unan.Si,enavril2008,lesopinions Enrevanche,unelargemajori- l’Irak en 2003 (76%). Depuis huit 64 % 86 %
des Américains y sont favorables publiques française et américaine té de Français (86%) et d’Améri- ans, cette hostilité n’a cessé de se
alors que 64% des Français s’y se rejoignaient pour estimer, à cains (81%) s’accordent pour renforcer: 44% des Français
43 % 81 %opposent. L’enquête montre 66%, que l’intervention des alliés redouterunenlisement.EnFrance, désapprouvaient la guerre
qu’enFrancelesélecteursdegau- était nécessaire pour lutter contre la gauche et la droite partagent d’Afghanistanenoctobre2001(un
Étude réalisée par l'Ifop pour Le Figaro du 10 au 18 août 2009 sur un échantillon de 1 005 personnes, che sont les plus hostiles. Parmi leterrorismeinternational,cen’est presque à égalité cette crainte mois après les attentats du World
représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus, et sur un échantillonles 36% de Français qui approu- pluslecasaujourd’hui.Seuls50% (90%pourlesélecteursduPS,89% TradeCenter)et55%enavril2008.
de 1 008 personnes, représentatif de la population des États-Unis âgée de 15 ans et plus.
ventcetteprésencemilitaire,57% desFrançaisserallientàcetargu- pour ceux de l’UMP). De même, ARIELLETHEDREL
Lacroisadepolitiqued’unprincepachtounecontrelacorruption
Cousingermainduroi dans les années cinquante; son oùilobtientsansdifficultélestatut public. Je voyais que les choses der de l’opposition au président
Zaheretcandidat oncle, le prince Naïm, trois mois de réfugié politique. Ses trois n’allaientpasdanslabonnedirec- Karzaï.
àlavice-présidence, avant qu’il ne périsse assassiné enfants naîtront en France et ils tionetjevoulaisfaireentendrema «Malgrémes67ans,j’aiaccep-
HomayounAssefys’est lors du coup d’État communiste sontaujourd’huidescitoyensfran- voix.» Il n’obtient nationalement té, pour deux raisons. La première
alliéauprincipalleader d’avril1978. çaisparfaitementintégrés. que 1% des suffrages, mais arrive estque,moiPachtoune,j’étaisheu-
del’opposition,leTadjik Le prince Homayoun Assefy, Pour survivre, Homayoun en troisième position dans la reuxquelapropositionémaned’un
AbdullahAbdullah, cousingermainduroi,n’échappa donne des cours de pachtoune à régiondeKandahar. Tadjik.Jesuisunvieuxmilitantde
pourtenterderéconcilier au massacre que parce qu’il était l’Institut des langues orientales et l’uniténationale.Deuxièmeraison,
lesAfghans. parti de Kaboul deux mois plus aide un ami spécialisé dans le Lepeupleafghan je pense que le pays a besoin de
tôt,pourprendresesfonctionsde commerce des tapis. Pour faire «victimedetroismafias» changement et d’espoir», explique
erDenotreenvoyéspécialàKaboul 1 secrétaire à l’ambassade prendre conscience aux Français Enoctobre2008,ilestkidnap- Homayoun.«Karzaï,quigouverne
d’Afghanistan à Bonn. Ce n’était du malheur de son pays occupé pé dans sa rue au retour d’un l’État au jour le jour, comme un
HOMAYOUN SHAH ASSEFY passonpremiervoyagechanceux. par l’Armée rouge, il publie une dîner,puisjetéaufondd’unpuits chef de tribu, à coups de compro-
reçoitchezlui,avecunesimplicité Aprèsdesétudesaulycéefrançais revue mensuelle, Réalités afgha- dans un village au sud de l’aéro- mis et de compromissions, conduit
tout aristocratique, dans une villa Istiqlal–dontilsortmajoren1959 nes. En 1992, il s’installe au Pakis- port de Kaboul. Ses ravisseurs lepaysversuneimpasse.Lasécuri-
quiappartenaitàsamère,etqu’il – et deux années à la faculté de tan,faitpartiedelachouraquiélit menacentdeluicouperlamainsi té?Ellenecessed’empirer,lestali-
apurécupéreraprèsledépartdes droit de Kaboul, le jeune Rabbani président, mais est vite unerançonde5millionsdedollars bans sont aux portes de Kaboul!
talibans en novembre 2001. Le Homayoun gagne une bourse du déçu par les sanglantes rivalités ne leur est pas versée. Après cinq L’administration? La corruption
dîner est délicieux, la maison gouvernement français pour aller entre moudjahidins. Lorsque les joursdecalvaire,ilestlibéréparle empêche toute efficacité. Aujour-
confortable, mais la ruelle qui y poursuivresesétudesjuridiquesà talibansprennentKaboulen1996, chef des services secrets en per- d’hui, les Afghans sont victimes de
mène n’est même pas asphaltée. Dijon. Parallèlement, il s’inscrit à ilrentreenFrance,oùlamairiede sonne,qu’ilétreintaussitôt,macu- troismafias,celledeladrogue,celle
Sur la cheminée trônent quatre Sciences Po Paris, dont il sort Dijon lui trouve un logement lantdebouelecostumeimpecca- de l’immobilier (chaque jour qui
photos en noir et blanc: sa mère diplômé. Rentré au pays en 1972, HLM. bleduhautfonctionnaire. passe, les seigneurs de la guerre
en uniforme d’écolière dans une il intègre le ministère des Affaires En 2002, il est de retour à Le 4 mai 2009, alors qu’il accaparent 400 hectares de ter-
école privée de Lahore, du temps étrangères, où il est chef du Kaboul,oùilparticipeàlaLoyaJir- s’apprêtait à partir pour la France rainsappartenantàl’État),celledu
de l’empire britannique, son père bureaudesorganisationsinterna- ga qui élit Karzaï président. En rendrevisiteàsesenfants,ilreçoit commerce (monopoles d’importa-
encostumecravatelorsd’uncourt tionales. 2004,ilseprésente,sanslesoutien un coup de fil de Rabbani, qui tionauxmainsdesfamillesdeKar-
exil à Nice en 1929 après le coup En mai 1978, il est chassé de PourHomayounAssefy(ici d’aucun parti, à la présidentielle. demande à le voir d’urgence: on zaï et du général Fahim). Ces
d’État du «porteur d’eau»; le roi son poste à l’ambassade afghane hieràKaboul),«Karzaïconduit «Seul,sansargent,jen’avaisaucu- lui propose le poste de vice-prési- mafiastiennentlehautdupavé.Il
Zaher en conversation avec son enAllemagne:toutnaturellement, lepaysversuneimpasse». ne chance; mais c’était pour moi dent dans le ticket du Tadjik estgrandtempsdelesenchasser!»
pèresurlaterrassedupalaisroyal il retourne vers sa France chérie, PaulAssakerpourLeFigaro l’occasion de participer au débat Abdullah Abdullah, principal lea- RENAUDGIRARD
AInternational
1mercredi19août2009 5
LesJaponais
attendent
deslégislatives
uneèrenouvelle
EXTRÊME-ORIENT sûr historique. Et il est déjà pas-
Le scrutin du 30 août sionnant. Depuis 1955, le PLD a
promet d’envoyer remporté toutes les élections sauf
les libéraux du PLD une. Hormis huit petits mois, il a
dans l’opposition, toujours été le socle de la majorité.
(DÉPUTÉS FRANÇAIS)une première Début septembre, il devra appren-
en un demi-siècle. dre à vivre dans l’opposition. Et
son opposant, le Parti démocrate
Tokyo du Japon (PDJ), devra, lui, s’adap- Affichesd’YukioHatoyama,futurpremierministreencasdevictoireduPartidémocrateduJapon,dansuneruedeTokyo. J.Souteyrat
ter à l’exercice du pouvoir. Seuls
«C’EST très difficile». Dans un bar quatre membres du PDJ ont exercé 240,avecunemarged’erreurde10 raison – de diriger le pays dans
Chambre des représentants sortantede Roppongi, l’un des quartiers de hautes responsabilités dans siègesenplusouenmoins», prédit l’ombre. «Le premier ministre du
nocturnes de Tokyo, Junpei l’exécutif nippon. Le parti se Takao Toshikawa, analyste qui sert Japon est le moins puissant de sesPAR GROUPE POLITIQUE EN SIÈGES PLD
Sasagawa s’autorise une bière fraî- reconnaît si novice qu’il envoie de pythie au monde politique homologues du G8. C’est pourquoi(Parti libéral démocrate)
Nouveauche bien méritée. Toute la journée, depuis un an des cadres en Gran- japonais. Dans son bureau de le comparer à un président de la
Komeito CoalitionCohalitiondans la terrible fournaise de l’été de-Bretagne étudier in vivo les Tokyo, le consultant du PLD, Dan République française ou un pre-
gouvernementalegouvernementalejaponais, ce jeune homme fringant conditions d’une alternance. Harada, froisse l’édition du jour du mierministrebritanniqueapeudePPE-DE
parcourt le paysage bucolique de la Nikkan Sports, feuille de chou sens», explique le grand expert duPDJ (Conservateurs)
circonscription de Gunma (centre «L’extraterrestre»Hatoyama (Parti démocrate populaire. «Aujourd’hui nous japon Karel Van Wolferen. «La31 302du Japon) pour soutenir son oncle Cet amateurisme n’a pas du Japon) tenons 66 sièges sur 71 dans le seule chose qui est certaine, c’est
Takashi, candidat à sa propre suc- échappé au PLD qui, lesté d’un grand Tokyo, qui est le lieu où se quelePDJveutterrasserlabureau-112cession aux élections législatives bilan calamiteux, accuse essentiel- gagnel’élection,etcecanardprédit cratie.Ilsontpromisd’envoyer100
qui auront lieu le 30 août. Il y a lement le camp adverse de man- quenousn’entiendronsplusque5 députés (contre 70 aujourd’hui)
quelques années, ce scrutin aurait quer de sens des responsabilités. le 30 août! Vraiment ils exagè- dans les ministères pour contrôler
été une promenade de santé pour Dans un meeting public, l’ex-pre- 480* rent.» l’action des fonctionnaires. Mais33Autresles deux hommes, issus d’une mier ministre Junichiro Koizumi, à faitesconfianceàcesdernierspourSIÈGES
dynastie politique puissante la gouaille légendaire, provoque Bureaucratesàmettreaupas les balader…», s’amuse un cadreSource : AFP *2 sièges sont restés vacants
estampillée PLD (Parti libéral les éclats de rire de la salle quand il LE FIGARO La spéculation électorale tou- du PLD.
démocrate). Au lieu de quoi, Junpei lance :«Rienquepourvoircequ’ils che aussi les marchés.«Bienquele Sur le terrain, la bataille a com-
vit un baptême du feu.«Gunmaa vont faire, j’ai envie qu’ils gagnent généreuses, calquée sur celle de la tème majoritaire (pour 300 sièges) scrutinnesoitpasunargumentqui mencé. Depuis mardi, jour du lan-
donné au PLD quatre premiers cette fois. Qu’ils sachent enfin ce France, pour relancer la natalité. Il et de proportionnelle (pour 180), attire de nouveaux capitaux à la cement de la campagne officielle,
ministres… Mais cette fois, nous quec’estqued’êtreresponsable!» annonce aussi la scolarité gratuite fait une place aux petits partis, qui Bourse de Tokyo, les investisseurs les camionnettes aux couleurs des
devons nous battre bec et ongles», Personne ne sait à quoi res- et la mise en place d’un authenti- priveront peut-être le PDJ d’une “jouent”lePDJ.Depuisqu’ilapro- partis sillonnent les villes en beu-
soupire-t-il avant de repartir, en semblera le Japon d’après le scru- que filet de protection sociale. majorité absolue. D’autre part, le mis la gratuité des autoroutes, les glant le nom de leur candidat, tan-
pleine nuit, vers un énième conci- tin. Le premier ministre sera sans Bref, une relance de l’économie, PLD n’est pas mort. Il peut comp- actions des fabricants de pneus ne dis que des jeunes filles agitent par
liabule avec des membres de son doute l’étrange Yukio Hatoyama, qui rétrécit chaque année depuis ter sur un formidable réseau, cessentdemonter!», s’amuse Jéré- la fenêtre une main gantée de
équipe de campagne. surnommé l’«extraterrestre» par vingt ans, par la demande. patiemment construit depuis cin- mie Capron, analyste chez le cour- blanc. Dans les gares, dans les éco-
Une fois n’est pas coutume : ses pairs pour son regard de spec- Mais, pour appliquer son pro- quante ans. «Les candidats PLD tier CLSA. les, on tient meeting, devant des
dans ce pays où les élections tre fatigué. Slogan du PDJ :«Lavie gramme, le PDJ devra d’abord ont tous des machines électorales Pour réaliser ses ambitions, assemblées souvent quinquagé-
étaient devenues un exercice tradi- des gens d’abord!» Derrière cette conquérir une majorité claire, ce trèsbienhuilées,etilslimiterontla enfin, le PDJ devra mettre au pas naires et assoupies. «Allez, faut y
tionnel au résultat couru d’avance, phrase attrape-tout, il promet une qui est loin d’être acquis. Le mode casse.Lamajoritéestà241sièges,et Kasumigaseki, le quartier des aller», s’encourage Dan Harada.
le scrutin du 30 août sera à coup politique d’allocations familiales de scrutin, étrange attelage de sys- je pense que le PDJ en décrochera bureaucrates accusés – non sans RÉGISARNAUD
Proche-Orient:HosniMoubarakpressé,
BarackObamaparlede«signesencourageants»
ÉTATS-UNIS. Y aura-t-il bientôt fusée la veille sur CBS, Hosni pays arabes et les Palestiniens à
un plan pour la paix au Proche- Moubarak a estimé que le faire eux-mêmes des gestes
Orient sur le bureau de la Mai- temps des accords provisoires envers l’État hébreu. Hier, le
son-Blanche ? C’est ce qu’a était révolu et qu’un accord premier ministre israélien,
avancé un porte-parole du pré- définitif devait être négocié. Benyamin Netanyahou, a fait
sident égyptien Hosni Mouba- C’est le message qu’il a délivré savoir qu’il était disposé à frei-
rak, qui était reçu pour la hier au président américain. ner temporairement la coloni-
première fois hier par son ho- «Nous devons avancer vers le sation en Cisjordanie, en
mologue américain à Washing- statut final» des territoires n’émettant pas d’appels d’of-
ton, affirmant que cela serait fait palestiniens, a-t-il déclaré. Le fres à la construction jusqu’au
dès septembre, au moment de « statut final » doit notamment début 2010.
l’ouverture de la nouvelle ses- trancher la question des fron- Le Proche-Orient était égale-
sion de l’Assemblée générale des tières, du statut de Jérusalem, ment au cœur d’un déjeuner
Nations unies. des colonies, des réfugiés et de que Nicolas Sarkozy a eu hier
Le porte-parole de la Maison- l’État palestinien. De son côté, avec le roi Abdallah II de Jorda-
Blanche, Robert Gibbs, s’est tou- Barack Obama a appelé tous les nie, au cours duquel le chef de
tefois montré plus nuancé, hier acteurs du dossier à prendre l’État français a insisté sur la
soir, en précisant qu’il espérait des «risques» pour faire redé- nécessité d’une «initiative
de nouveaux progrès, mais qu’il marrer le processus de paix. Il a internationale» pour relancer
n’était «pas au courant d’un félicité Israël pour avoir fait une «véritable dynamique de
plan précis». «un geste dans la bonne direc- paix» entre Israéliens et Pales-
Le président égyptien semble tion», à propos de la question tiniens.
pressé. Dans une interview dif- des colonies, et a appelé les (AFP)
ENBREF
TUNISIE. Une femme d’uneL’attentatdeNouakchottrevendiqué
trentaine d’années, originaire
MAURITANIE. La branche d’al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) a de Tunis, serait enceinte de
revendiqué hier l’attentat suicide commis près de l’ambassade de France douze enfants, selon les médias
à Nouakchott, le 8 août dernier. Trois personnes avaient été légèrement locaux. Cette grossesse pourrait
blessées, dont deux gendarmes français. constituer le record absolu
du nombre de naissances
simultanées. La mère, ses sixMoussavirejointparKhatamietKaroubi
garçons et six filles vont bien.
IRAN. L’ancien président réformateur Mohammad Khatami et l’ex-candi-
dat réformateur à la présidentielle Mehdi Karoubi ont rejoint le «Chemin PAKISTAN. Le porte-parole
vert de l’espoir», mouvement lancé par l’un des chefs de file de l’opposi- des talibans pakistanais Maulvi
tion, Mir Hossein Moussavi, pour poursuivre la contestation de la réélec- Umar, capturé lundi soir près de
tion du président Mahmoud Ahmadinejad. la frontière afghane, a confirmé
lors de son interrogatoire
que leur chef Baitullah MehsudNouvelespoirpourTroyDavis
avait été tué au début du mois
ÉTATS-UNIS. La Cour suprême a ordonné lundi une nouvelle audition par une frappe américaine.
pour le condamné à mort Troy Davis, qui se dit innocent du meurtre d’un GMF dans la course avec la Solitaire du Figaro.
policier à Savannah (Géorgie) en 1989. Il réclame un nouveau procès car SOUDAN. Des affrontements
On ne gagne pas en solitaire sans être sûr d’avoir derrière soi une solide équipe d’assistance.
sept des neuf témoins clés de l’accusation sont revenus sur leur témoigna- violents entre miliciens GMF,l’un des premiers assureurs de particuliers en France,met aujourd’hui ce savoir-faire au
ge. Troy Davis a passé vingt ans dans le couloir de la mort. armés avaient lieu hier service de la Solitaire du Figaro. Sa filiale GMF Assistance sera présente tout au long de la
course pour assurer, à chaque arrivée d’étape, le suivi médical des skippers et leur offrirdans une province
ainsi la garantie de reprendre la mer dans les meilleures conditions.pétrolifère du Soudan-Sud.29mortsdansdesfusilladesàCiudadJuarez Anticipation, dépassement de soi et solidarité : ces valeurs chères à La Solitaire sont
Depuis le début de l’année, plus aussi celles de GMF.
MEXIQUE. Vingt-neuf personnes ont été tuées depuis dimanche dans des de 2 000 personnes sont mortes GMF,partenaire officiel de la Solitaire du Figaro.
règlements de comptes entre cartels dans le nord du Mexique, dont huit au Soudan-Sud et des dizaines
www.gmf.fr
abattues dans un bar de Ciudad Juarez. Cette ville est le centre de la guerre de milliers ont été déplacées
entre les cartels pour le contrôle du trafic de drogue. dans ces combats tribaux.
crédit photo :JC Marmara Le Figaro
C