Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Magazine Le Figaro du 27 juillet 2011

De
28 pages

Retrouvez le Figaro magazine du 27/07/2011

Publié par :
Ajouté le : 27 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

1,40€ mercredi27juillet2011 -LeFigaroN°20834-www.lefigaro.fr-Franceancemétrométropolitainepolitaineuniuniquementquement
LAFRANCEENCHANSONS L’incroyablemédailled’or
Georgesorg Brassens deCamilleLacourt«Chansonpour etJérémyStraviusl’Auvergnat», etJérémyStravius
PAGEPAGE1010grandsuccèsde1954
PPAGE14
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
CanalduMidi: OUVERTUREAUCENTRE,35HEURES,
42000platanesmalades RETRAITE,NUCLÉAIRE,EMPLOIS-JEUNESserontabattus
LescandidatsPS
affichentleurs
divergences
DANSl’attentedesdébatsquilesop-
poseront à la rentrée, les six candi-
datsàlaprimairesocialistepoursui-
vent leur route en tentant de se
démarquer les uns des autres. Re-
traite à 60 ans, emplois-jeunes,
35 heures, mondialisation, sécurité,
nucléaire,ouvertureaucentre…sont
autant de thèmes qui risquent de
transformerlaprimaireenunefoire
d’empoigne. Car même si, globale-
ment,MartineAubry,FrançoisHol-
lande,SégolèneRoyal,ManuelValls,
Arnaud Montebourg et Jean-Michel
Bayletsontd’accordsurleprojetdu
PS,certainscandidatsyontd’oreset
déjàportéquelquescoupsdecanif.
PAGE3ETL’ÉDITORIALPAGE19
AffaireDSK:l’audiencereportéeau23août
Le canal du Midi est classé au patrimoine mondial par
LESAVOCATSdeDominiqueStrauss- dansuncommuniquélesavocatsBen- té. Une porte-parole du parquet del’Unesco avec les 42 000 platanes qui longent son parcours
Kahn ont annoncé hier soir un report jamin Brafman et William Taylor. Manhattan, Erin Duggan, a confirmé
de 239 km. Un champignon, le chancre coloré, a déjà touché
de l’audience judiciaire prévue le «D’après ce que nous comprenons, le cettedécisionensecontentantd’ajou-
des milliers d’arbres et les menace tous. Les voies navigables er1 août.«Nousavonsconsentiàunre- procureur général poursuit ses investi- ter: «Les investigations continuent.»
de France annoncent un programme massif d’abattage et de erportdu1 au23aoûtdel’audiencepré- gations.Nousespéronsqued’iciau23il Ils’agitdudeuxièmereportdanscette
replantation de quinze à vingt ans. PAGE9 sidée par le juge Obus», ont déclaré conclura à un non-lieu», ont-ils ajou- affaire.PAGE5
Legrandshow HISTOIRE DUJOUR
desJeuxde
LondresPAGE22 Washingtonabrègelesnoms
Conditions estivales exceptionnellesLePDGdeTF1 desesstationsdemétroveutpasserLCI
l’heure du «texting» et du ministration du réseau de transports et ESPACEengratuitPAGE28 «twitting», la lecture de la carte discussions passionnées avec les usagers. Sur six niveaux, les plus grandesÀdu Métropolitain de la capitale des Ainsivontleschosesdanslacapitalefédé- TOPPER marques de fauteuils Club, canapés &Moubarak, États-Unis, Washington DC, a quelque rale américaine où aucune décision ne se
canapés-lits contemporains : Steiner,chosedesurréaliste,maislesautoritésen- prend à la légère. Au final, 11 stations surleréfugiéde ®Duvivier, Burov, Stressless ...tendentyremédierensimplifiantlaviede 86verrontleurnomraccourci.Pournepas
eses usagers. Enfin, jusqu’à un certain trop bousculer les habitudes et satisfaireCharmel-Cheikh 63 rue de la Convention Paris 15 .
point. Aujourd’hui, on peut encore, par auxbesoinsdecertainsbureaucrates,onaPAGE6 Tél. : 01 45 77 80 40, M° Boucicaut,
exemple, se donner rendez-vous à la sta- tout de même décidé de garder des sous- gratuit.
tion «U Street/African-Amer Civil War titres.Ainsi«NewYorkAve»garderaen Ouvert tout l’été y compris lesTapie:leConseil Memorial/Cardozo»etterminersontrajet petites lettres (pas plus de 19 caractères!)
dimanches et le 15 août (10h-19h)
à«MtVernonSq/7thStConventionCen- unepartiedesonnominitial.Etparceriend’Étatrejette www.topper.frter» ou bien «New York Ave-Florida n’estjamaissisimpledanscepaysdecin-lespourvois Ave-Gallaudet U». Dans un an, on se quante États, il sera impossible d’abréger Fabrication
PAGE8 contentera d’un «U Street» et d’un le nom interminable de la station Ronald française,
«New York Ave». La petite révolution Reagan Washington National Airport, loi label qualité NF
lexicaleaétépriseaprèsétudes,avisd’ex- fédéraleoblige. Cuir de mouton patiné«Cars2»sur
perts,sondages,réunionsduconseild’ad- ADÈLESMITH(ÀNEWYORK) et ciré à la mainleschapeaux
derouePAGE13
DÉBATS&OPINIONS RENDEZ-VOUS
LATRIBUNE L’ÉDITORIALdePaul-HenriduLimbert PAGE19
de XavierRaufer LECARNETDUJOUR PAGE18
Tironslesleçonsdumassacred’Oslo LESJEUXD’ÉTÉ PAGE16
V.BOISOT/LEFIGARO;M.RALSTON PAGE19 TOUTEL’ACTUALITÉSURlefigaro.fr/AFP;WDSMPFRANCE
ALG:185DA. AND:1,50€. BEL:1,50€. DOM:2,10€. CH:3,20FS. CAN:4,25$C. D:2,10€. A:3€. ESP:2,10€. CANARIES:2,20€. GB:1,70£. GR:2,30€. ITA:2,30€. LUX:1,50€. NL:2,10€.
H:830HUF. PORT.CONT.:2,20€. SVN:2,30€. MAR:14DH. TUN:2,5DTU. USA:4.25$. ZONECFA:1600CFA. ISSN0182.5852
M 00108 - 727 - F: 1,40 E
3:HIKKLA=]UVYUY:?k@h@c@r@a; IBERFOTO/PHOTOAISA/ROGER-VIOLLET
Cmercredi27juillet2011 LEFIGARO
Retrouvezdemain2 Lebonheurd’êtrefrançais AClermont-Ferrand,chezMichelin
Degaucheàdroite,
lesfrèresAmrouni:
Kamel,anesthésiste,
Karim,orthodontiste,
etHoucine,anesthésiste.
DanslafamilleAmrouni,Lerêverépublicain dixdestreizeenfants,
issusdemilieuouvrier,
travaillentdanslesecteur
delasanté.Plusieursont
faitlechoixdes’installer
danslequartierpopulairede
l’Alma,àRoubaix.duclanAmrouni
VINCENTBOISOTPOURLEFIGARO
a rencontre avec Karim Karim est intarissable sur ses parents, sa mère, SÉRIE20/30 d’une fuite de talents et de cerveaux pour notre pays.
Amrouni, 43 ans, l’un des toujours là, et ce père qui partait, épuisé, à vélo, fai- Les États-Unis en profitent, leurs diplomates vont
conseillers municipaux de re chaque jour son deuxième round de huit heures à repérer ces jeunes dynamiques des banlieues et lesC’est l’histoire
Roubaix, a été l’un des mo- l’usine. Un père qui vouait un culte à la République invitent outre-Atlantique. «J’irai travailler en Suisse
ments forts de mon tour de française : «Vous pouvez admirer les belles voitures ou au Luxembourg », explique Yassine Pernin, dontd’une intégration réussie,
France. D’abord, j’ai été stupé- américaines, c’est le rêve américain, disait-il. Mais il le père est algérien et qui a grandi dans la cité desMfié par le récit de Karim. Puis, y a un rêve encore plus magique, c’est la République. Courtillières. Le jeune homme a 25 ans. Il est en pas-celle d’une famille
après cinq ou six heures de discussions, je me suis Les professeurs ont toujours raison parce qu’ils vous se de devenir un brillant banquier. « J’ai pu entrer
dit : non, cet homme ne triche pas ! Sa sincérité, son font le don de leur savoir, ils vous emmènent du réel dans une école de commerce et faire un séjour de sixvenue d’Algérieenthousiasme sont une réalité ! Ensuite, je me suis dit vers l’idéal. Et puis l’égalité des droits et des devoirs, mois à New York chez JPMorgan grâce à une bourse
qu’il fallait que je vous la raconte, cette histoire des et la laïcité, ne les oubliez jamais, c’est magnifique ! » accordée par un philanthrope suisse », explique-t-il.
equi compte aujourd’huiAmrouni, même si elle a l’air d’un conte de fées. Leçon bien comprise : « J’ai eu trois tuteurs, dit Sa scolarité, il l’a faite dans un lycée du XVII arron-
Elle commence un soir, sous la neige, la veille de Karim, mon père, ma mère et l’école publique. L’école dissement, car un de ses oncles habitait là. «Chaque
Noël. Les parents Amrouni habitent, avec leurs publique m’a amené vers l’indépendance d’esprit. une dizaine de médecins soir je passais de mon lycée chic à mon HLM,
treize enfants, un baraquement et, ce soir-là, l’aîné Vous savez, si la France est ma famille, la République 13000 habitants dans un immeuble d’un kilomètre de
de la petite tribu hurle de douleur, son oreille est vi- est mon père, la laïcité ma mère. » Il ajoute : «Dans long : quand vous avez vécu entre ces deux mondes, àet professionnels
lainement infectée. La mère prend son fils dans ses combien de pays un fils d’ouvrier peut-il devenir den- un moment, plus rien ne correspond. En France, il faut
bras, elle s’emmitoufle dans une couverture et, en tiste ? Lorsqu’on vous dit que l’ascenseur social ne davantage que de la volonté et de l’énergie pour réus-de la santé.
babouches, elle marche sept kilomètres dans la nei- marche pas, c’est faux ! Ce pays produit de belles cho- sir. Ilyaun plafond de verre. Lorsque je vais en Algé-
ge. Elle arrive gelée devant la grande maison bour- ses. Voyez : un homme tombe dans la rue, il est pris en PARFRANÇOISHAUTER rie, on me considère comme un Français. En France, je
rgeoise du D Roland, à Roubaix, elle sonne. «Si la charge, soigné, on ne lui demande rien ! Et l’éducation ne serai jamais que ce que les gens accepteront de voir
porte était restée close, notre histoire se serait arrêtée nationale, c’est un système incroyable ! Donner gra- en moi. Et de cela, il n’en est pas question ! Je ne lâche-
là », dit Karim. Mais non, le médecin ouvre, il exa- tuitement un savoir, vous vous rendez compte ! Ce qui rai jamais, je suis tenace ! Je ne m’identifie ni au rap,
mine l’enfant, il abandonne ses proches et la fête de ni à Zidane, ni à Jamel Debbouze ! »nous rassemble ne doit jamais être ni oublié ni effacé !
famille, il sort la 2 CV du garage et embarque le petit Des gens extraordinaires ont donné leur vie pour que la volonté des jeunes gens qui cherchent à s’inté-
«Mamère,elledevraitjusqu’à l’hôpital, il l’opère, il le veille toute la nuit, il ce système puisse exister ! » grer dans une nouvelle société.
sauve l’enfant. Parce que beaucoup de ces fils et filles d’immigrés avoirlaLégiond’honneur!»
«ServirlaRépublique,«Cet homme, un pur produit de la République, est y réussissent parfaitement, l’on ne parle que de ce C’est toute la distance entre Karim et Yassine. À
devenu un phare pour ma famille, dit Karim. Cette c’estl’aventuredemavie» qui tourne mal dans nos banlieues. J’en ai une autre Roubaix, Karim est dans une ville aux populations
histoire, c’est celle d’une famille qui rencontre la Ce qui me plaît chez Karim, c’est que sa sincérité, il la expérience. C’était à l’occasion de vacances aux Ca- mélangées où sa réussite peut être admirée, où il est
France, celle de l’élégance du geste, du panache, des met toujours en pratique. De son travail à la mairie, il raïbes, il y a quelques années. Les locations des villas reconnu par la classe politique locale pour ce qu’il
valeurs nobles qui font la grandeur française. Le dit : «Un homme politique n’a que des devoirs. Servir étaient chères, et huit d’entre elles sur dix étaient oc- est, pour ses immenses qualités. Son ascension so-
rD Roland ne nous a jamais quittés. Il pleurait à la pré- la République est un honneur pour moi. C’est l’aventu- cupées par des « Français issus de l’immigration », ciale est valorisante pour lui, car elle lui permet
sentation de thèse de mon grand frère, celui qu’il avait re de ma vie. » La municipalité, il la représente à comme on les appelle stupidement, pour sous-en- d’être un exemple à son tour. À Paris, Yassine est
sauvé, reçu premier au concours de l’internat. Mon l’hôpital de Roubaix, 3000 employés, et il en parle tendre qu’ils sont des Noirs ou des Maghrébins. Ils dans un milieu qui rejette comme un pépin une Ra-
rpère lui disait : “Tu sais, D Roland, nous te devons avec une profonde intelligence. Dans sa vie privée, étaient en train de faire fortune à Saint-Denis ou à La chida Dati, parce qu’avec son goût de l’ostentation,
de nous être tournés vers l’autre.” Ce message du Karim suit personnellement quelques jeunes en dif- Courneuve avec leur entreprise. Ils étaient dynami- ses brutalités et ses maladresses, sa vulgarité verba-
rD Roland, c’est comme une flamme que je protège de ficulté, dont il est le « tuteur ». Son cabinet médi- ques, ambitieux, extrêmement sympathiques, ils en le, elle ne correspond pas aux bonnes manières, elle
ma main. Et sur les treize enfants de la famille, dix cal ? Il a racheté avec ses frères un immeuble dans le voulaient. Après ces vacances, j’ai continué à les n’est pas dans le moule dominant du « comme il
sont devenus des médecins ou des professionnels de la quartier de l’Alma, le plus déshérité de la ville et de voir, à les suivre et, dès qu’ils l’ont pu, ils se sont faut ». Elle n’est pas devenue invisible. Cela lui
santé, en souvenir de lui. Pour rendre à ce pays un peu France. «Nous l’avons fait climatiser, raconte Karim, acheté des propriétés dans des communes plus bour- réussit d’ailleurs : dans les banlieues de France, elle
de ce qu’il nous a donné. » Le clan des Amrouni com- et installer confortablement pour deux gynécologues, geoises et sont devenus des bobos presque ordinai- est devenue la référence, l’exemple à suivre ! «Ma
porte aujourd’hui un cardiologue-radiologue po- un ophtalmologiste, trois anesthésistes, un kiné-or- res. « Presque », parce qu’ils continuaient à circuler mère, Dati, ça la fait pleurer ! » disent aussi bien
lyspécialiste, deux anesthésistes, une généraliste, thophoniste, un orthodontiste, deux infirmières. Les dans des voitures hors de prix. Lorsque je leur propo- Yassine que Karim. Yassine a un autre point com-
un généraliste devenu psychiatre, un ostéopathe, dépassements d’honoraires y sont interdits. Au début, sais de raconter leurs histoires, ils s’y refusaient. Ils mun avec Karim : « Si je pouvais devenir quelqu’un
un dentiste, un orthodontiste (Karim), un cadre on nous a dit que les gens casseraient tout. On a eu une ne voulaient plus se sentir « différents ». auquel les jeunes de 16 ans pourraient s’identifier, ça
hospitalier, une sœur qui dirige un centre pour les seule dégradation : un enfant a dessiné une pâquerette D’autres de mes amis, dont les parents sont algé- me plairait ! » dit le jeune homme. Et puis, les deux
handicapés à Paris, deux juristes talentueux et un sur un mur. » Il ajoute : «Évidemment, c’est plus riens, sont partis travailler en Belgique, au Luxem- ont ce même et magnifique cri du cœur : «Ma mère,
ingénieur des télécoms ! compliqué de travailler à l’Alma que dans des quartiers bourg ou aux Pays-Bas, là où ils pouvaient réussir elle devrait avoir la Légion d’honneur !»
moins pauvres. Mais il nous faut rendre à ce grand tranquillement dans les grandes entreprises, sans Demain, je serai à Clermont-Ferrand, j’irai passer
«Nepascomptersurlehasard» pays ce qu’il nous a offert. C’est-à-dire tout ! » avoir à subir le regard condescendant de la bour- quelques jours chez Michelin. Comment travaille-t-
Ce n’est que le début de l’histoire. « Mon père était Le modèle français de l’intégration réussie, c’est geoisie française. Ce mépris, cette arrogance vis-à- on en bonne intelligence, ensemble, dans une gran-
jockey en Algérie, raconte Karim, et lorsqu’il est arri- la disparition des immigrés qui, en se fondant dans vis des fils d’immigrés, est la source d’un gâchis, de entreprise française ?
vé en France, il est devenu plombier-zingueur, il tra- la République, deviennent des Français ordinaires
vaillait dans deux entreprises, deux fois huit heures et se coulent parfaitement dans la communauté na-
par jour, pour que nous puissions faire des études. Il tionale. Karim, ses frères et ses sœurs en représen- L’égalitédesdroitsetdesdevoirs,
avait un rêve : emmener sa famille au plus haut. Il tent l’exemple parfait. J’aurais aimé les faire photo-
nous a embarqués là-dedans. Notre secret, c’était la graphier tous ensemble, autour de leur mère, ils lalaïcité,nelesoubliezjamais,
rigueur, le travail, et surtout être attaché au rêve, en n’ont pas voulu. Devenir transparents, devenir
faire un but, ne pas compter sur le hasard. » « comme les autres », c’est partout dans le monde c’estmagnifique! KARIMAMROUNI»
ALEFIGARO mercredi27juillet2011
PrimairePS: PS:lastratégiedel’évitement
notredossierspécial L’ÉDITORIALDEPAUL-HENRIDULIMBERT 3francePOLITIQUE
PAGE19WWW.LEFIGARO.FR/POLITIQUE
PrimairePS:
lesdivergences
s’accumulent
Lespostulantsàl’investiturePSaffichent
leursdifférencesmaiss’efforcentd’éviter
d’entrerdanslapolémiqueavantlesdébats.
lativementcontrôlés.D’autantquechacun
FRANÇOIS-XAVIERBOURMAUD
prendgrandsoindeneplusrépondreàSé-
GAUCHELeséchangesàdistancesepour- golène Royal. L’ex-candidate de
suivententrelescandidatsàlaprimairedu 2007 a pourtant relancé la
PS. François Hollande et Martine Aubry question de l’ouverture au
avaientdonnéletonlorsduFestivald’Avi- centre en proposant même
gnon en affichant leur désaccord sur le de repousser les limites
budget de la culture. C’est désormais au d’une telle alliance jus- FrançoisHollandes’estrenduhieràAsnières-sur-Seine,oùilaétéaccueilliparlemaireSébastienPietrasanta. AFP9
tourdeManuelVallsdesedémarquer.Di- qu’aux gaullistes sociaux. octobre
manche, dans le JDD, le député maire En face, pas de réponse. qui nous sépare.» Mais tout çais!»,tempêterégulièrementValls.Ilya prochesdecellesdeSégolèneRoyal.MaisC’estladatedupremier
d’Évrys’enestprisauthèmedeladémon- Sesadversairesontapprisà demême,cequilesrapproche aussi la question de la sortie du nucléaire sur l’ouverture au centre, Valls est sur latourdelaprimaire
dialisationqueprôneArnaudMontebourg. leurs dépens qu’entrer dans mérite encore des éclaircisse- sur laquelle les divergences sont nom- mêmelignequeRoyal,unelignequen’ap-socialiste
Un concept «ringard et réactionnaire, un une polémique avec Ségolène ments. breuses.FrançoisHollandeveutréduirela prouventniAubry,niHollande,niMonte-
retourauxannées1980»,selonlui.Dansla Royalneferaitquecontribueràla Globalementd’accordsurleprojet productiond’électriciténucléairede75% bourg.Toutceladevraêtreclarifiéetréglé
foulée,ilassurenepassavoir«quellessont replaceraucentredujeusocialiste.Alorsils du PS, «notre contrat commun» disent- à 50% en 2025. Ségolène Royal prône un lorsdesdébatsdelaprimairecaraprès,les
les différences entre François (Hollande) et setaisent.SeulManuelVallss’estprononcé ils, certains candidats y ont quand même abandon en quarante ans. Martine Aubry socialistesontprévudeserassemblerder-
Martine(Aubry)». surlesujetenproposantluiaussil’ouver- donné quelques coups de canif. À l’instar s’estengagéeàensortir. rièrelevainqueur.Si,commeen2006,ils
Ainsivalacampagneestivaledelapri- tureaucentredroit.Surlesitelemonde.fr, deManuelVallsquis’estprononcécontre Parfois,lalignedeclivagerecoupecelle rechignentàseregrouperderrièreleoula
maireduPS.Dansl’attentedesdébatsqui il va même plus loin se disant favorable à les emplois-jeunes ou qui a demandé à qui existe traditionnellement au PS entre candidate,lerisqueestdeperdrelaprési-
les opposeront à la rentrée, les six candi- une «majorité présidentielle» pour 2012 «dépasser»les35heures.Sansoublierla lesailesgaucheetdroite,maispastoutle dentiellepourlaquatrièmefoisconsécuti-
datspoursuiventleurrouteententanttant «de large rassemblement», qui pourrait questionduretouràlaretraiteà60ansqui temps.Surladémondialisationparexem- ve.Hollandeaprévenu:«En2012,lecan-
bien que mal de se démarquer de leurs inclure Dominique de Villepin, François continuedefairedébat.«Iln’yaurapasde ple:ManuelVallsn’estpasd’accordavec didatsocialistedevragagneroubienleparti
concurrents, au risque d’alimenter les BayrououCorinneLepage. retour (…) le dire c’est mentir aux Fran- Arnaud Montebourg dont les idées sont risquevraimentcettefoisdedisparaître.»
craintes sur un débat de la primaire qui
«Notrecontratcommun»tourneraitàlafoired’empoigne.«Avecla
démondialisation,lagauchecultivelepessi- ChezRoyal,onregretteraitpresquedene
misme social. Je revendique le droit de dé- pasavoirencoreréussiàprovoquerledé-
battresurcesujet.Laprimaireneserautile bat. «Pourquoi craindre la diversité des
que s’il y a des débats de fond», justifie sensibilitésetdespropositions?,s’interroge
aujourd’huiValls. leporte-paroledelacandidate,Guillaume
«Manuel a besoin de se relancer dans le Garot.Danssonhistoire,lePSn’ajamaisété
paysage, explique le porte-parole d’Ar- unpartiunanimiste.C’estcelaquenousde-
naud Montebourg, Aquilino Morelle. Les mandentlesFrançais,dedébattre.»
débatspermettrontd’évitercegenredepe- Les candidats le rappellent souvent:
titsdérapages.»Pourl’instant,ilssontre- «Cequinousrapprocheestplusfortquece
QuandSégolèneRoyal
s’incrusteruedeSolferino
taire, de déménager pour installer le PS
FRANÇOIS-XAVIERBOURMAUD
dans les quartiers populaires de Paris.
AU CULOT, comme souvent. Un mois à Encoreavant,pendantlacampagnepré-
peine après le départ de Martine Aubry sidentiellede2007,elles’étaitinstalléeà
deladirectionduPS,pourcausedecan- deux pas de la rue de Solferino, au
didature à la primaire, Ségolène Royal a «282» boulevard Saint-Germain. Les
pris ses quartiers de campagne rue de mésententes entre les deux équipes, du
Solferino. Le parti ayant mis à disposi- parti et de la candidate, étaient alors de
tiondescandidatsseslocauxetdeslignes notoriétépublique.
téléphoniquespourleurpermettred’or-
Bontourjouéauxcaciquesganiser leur campagne, l’ex-candidate
s’est installée au siège du PS. Jusqu’à la Dans l’équipe de Ségolène Royal, on
primaire, c’est depuis la salle de presse n’estpasmécontentdecebontourjoué
dupartiqu’elletiendrasaconférencede aux caciques du parti par «la présiden-
pressehebdomadaire.Unetribuned’or- te», comme l’appellent ses proches, en
dinaire occupée par le porte-parole du référence à la région Poitou-Charentes
PS,BenoîtHamon,etquiconfèredésor- maissurtoutàsesambitionsélyséennes.
mais aux interventions de Ségolène «Ségolène Royal est au cœur du PS. Sa
Royaluncaractèreplusofficielquelors- force, c’est de pouvoir s’exprimer depuis
qu’elle s’exprimait depuis la mairie du la tribune de Solferino et d’apporter des PLANÈTE OCÉAN
eIV arrondissementoudepuislesiègede idéesneuvesàlagauche,commeellelefait
sonassociationDésird’avenir. depuis 2007», raconte son porte-parole « Quand de là-haut sur la Lune, j’ai regardé la Terre que je venais de quitter,
«Je suis très heureuse de m’exprimer Guillaume Garot. La semaine dernière,
depuis le siège du PS. C’est la maison après le sommet européen sur la crise j’ai été ébloui par ce globe bleu déposé dans l’univers.
communedetouslescandidats.C’estlesi- grecque,elleaainsiprésentésespropo- La couleur vous attire et vous savez tout ce qu’elle signifie : l’eau, la vie, l’homme…
gne que ce qui nous rassemble est plus sitions comme aurait pu le faire le pre-
puissantquecequinoussépare»,assure- mier secrétaire du parti. «Quand Ségo- Quel contraste avec la terre de désolation sur laquelle je venais d’arriver. »
t-elle avant de glisser, avec ironie et en lèneRoyalouunautrecandidats’exprime – Buzz Aldrin, astronaute
rigolant:«Jemesensbienici.»Ilestloin depuis cette tribune, tout le monde sait
letempsoùelleévitaitlaruedeSolferino qu’ils parlent au nom de leur candidatu-
comme la peste. Pendant la campagne re», assure David Assouline à la direc-
du congrès de Reims, elle envisageait tionduPS.
même, si elle était élue première secré- Justement, les autres candidats envi-
sagent eux aussi d’utiliser la tribune de
Solferino. «Je suis pour que le siège du
partisoitutilisédanslesmomentsoùnous
convergeons, quand nous parlons au nom
duPS,unpeucommedesporte-parole»,
raconteManuelValls.Toutoccupéàpré-
parer sa rentrée et sa campagne de ter-
rain, Arnaud Montebourg n’a, pour sa
part, rien prévu de tel, du moins dans
l’immédiat. Si son équipe s’apprête à
s’installerruedeSolferino,aucuneprise
de parole n’est encore programmée de-
puis le siège du PS «mais il est possible
quenousl’utilisions»,indique-t-ondans
sonentourage.
Quant à François Hollande et Martine
Aubry, difficile de se réinstaller rue de
Solferino.Tousdeuxl’ontquittépourse
présidentialiser.Saufàdonnerl’impres-
siond’unretourenarrière,illeurfaudra
trouveruneautretribune.Enattendant, PARIS:AvenuedesChampsElysées•RueSt-Honoré•GaleriesLafayette•Printempsduluxe
SégolèneRoyaltiendrasonrendez-vous Ségolène Royal a prévu aujourd’hui de CANNES:LaCroisette•Tél.:0153812203
hebdomadaireaveclesjournalistes parlerdusystèmemonétaire,delacrise
depuislasalledepresseduparti. etdeladette.
LUYSSEN/ABACAPRESS.COM
www.omegawatches.fr
Cmercredi27juillet2011 LEFIGARO
LeParlementdoit-ilinscrireleretour
àl’équilibredanslaConstitution?4 francePOLITIQUE
WWW.LEFIGARO.FR/POLITIQUE
«Règled’or»:cesvoixquirisquent
UnionRDSEdemanqueràSarkozy centriste(1)
18 29
PC- Sénateurs115 147FrançoisHollandeetMartineAubry
non inscritsparti de gauche PS* UMP*
invitentlessocialistesàvotercontrele 24 8
textesileprésidentlesoumetauCongrès.
Le vote
+338=518.Soit36voixdemoinsquelaJUDITHWAINTRAUB au Congrèsmajorité requise, en admettant que les
PARLEMENTLalettredeNicolasSarkozy élusdupartiprésidentieletlescentristes Sénat
au 27 juillet 2011appelantdéputésetsénateursàdépasser se rendent tous à Versailles et votent le
les «intérêts partisans» pour redresser projetcommeunseulhomme.Etencore:
les comptes publics a-t-elle fait bouger ce calcul ne tient pas compte du renou-
RÉPARTITION DES SIÈGES, PAR GROUPE POLITIQUEles lignes sur la «règle d’or»? Non ou, vellement sénatorial de septembre, qui Pour être adopté,
en tout cas, pas suffisamment pour ga- seraprobablementfavorableàlagauche. 24 le texte doit réunirrantir son adoption, à en juger par les Au centre, l’initiative de Nicolas
Assemblée Nouveau 554 voix, soit lespremièresréactionsdesesdestinataires. Sarkozyaportésespremiersfruits.Mal-
Centre*Leprojetderévisionconstitutionnelle grésesréserves,FrançoisBayrouestprêt enationale 3/5204 313visantàreveniràl’équilibredesfinances au 27 juillet 2011 des 923 députéspubliques doit, pour être adopté, réunir PS, radicaux,«J’espèrequelePS UMP* et sénateurscitoyens, DVG*au moins trois cinquièmes des suffrages saurasaisircette
exprimés par les parlementaires réunis occasionpourfaire 25en Congrès à Versailles. Actuellement, prévaloirl’esprit 9
575 députés siègent à l’Assemblée, et le deresponsabilitésur
GaucheSénat comptera, après le renouvelle- lescalculspoliticiens» Députésdémocratement de septembre, 348 membres. En non inscrits
et républicainethéorie, si tout le monde est présent et àvoterlarévisionconstitutionnelleàl’As-
vote,lamajoritérequiseàVersaillespour semblée(lirenoséditionsd’hier).AuSénat,
* y compris apparentés ou rattachésfaireadopterla«règled’or»estdoncde les élus MoDem comme Jacqueline Gou-
(1) Rassemblement démocratique et social européen EN BREF554voix. rault sont prêts à réaffirmer leur soutien
À la fin de la session extraordinaire, au texte, «parce que le sujet est symboli-
lorsdelapremièreétapedecemarathon que»,etleurscollèguesdel’Alliancecen- BernadetteChirac:
constitutionnel,letexteavaitobtenu180 triste sont d’accord pour s’y rallier. Jean si des parlementaires socialistes ne sui- c’estsoussonmandatquelescomptespu- cantonalepartielle
voixauSénat.Àl’Assemblée,ilavaitété Arthuis,présidentdel’Alliance,quis’était vent pas le mouvement. Or, ils n’en blicssesontdégradésaveclaplusgrande le25septembreenCorrèze
voté à main levée par l’UMP et le Nou- abstenulorsdupassagedutexteenséance prennentpaslechemin.Premieràréagir rapidité et, hélas, la plus grande intensi- LapréfecturedeCorrèze
veauCentre.Ledécompteprécisn’apas publique le 11 juillet, a finalement décidé parmi les candidats à la primaire du PS, té.»Desoncôté,MartineAubryapublié aannoncéhierqu’unnouveau
été effectué par les services du Palais- devoterpour«carc’estunprogrès,même FrançoisHollandearipostéhierenmarge un communiqué où elle affirme que le voteauraitlieule25septembre
Bourbon, mais sachant que ces deux s’ilestinsuffisantetquerienneremplacera d’undéplacementàAsnièresqueNicolas chef de l’État est «totalement disqualifié pourélireunnouveauconseiller
groupesrassemblentrespectivement313 unevolontépolitiquedéfaillante». Sarkozy n’avait «aucune leçon à don- pour donner à quiconque une quelconque généraldanslecanton
et 25 députés, on peut considérer que le Autant de renforts pour la «règle ner».«Ilamêmeplutôtunerepentanceà leçon de maîtrise des comptes publics». deCorrèze.Laréélection
projet a obtenu à peu près 338 voix. 180 d’or», mais qui s’avéreront insuffisants avouer, a ajouté le favori des sondages: L’ex-première secrétaire du PS ne voit deBernadetteChiracàceposte
dans la lettre présidentielle en faveur de avaitétéannuléele23juin
la«règled’or»qu’une«nouvelleopéra- parletribunaladministratif,
tiondepurecommunication». sanspourautantremettreen
MaintiendelaTVAà5,5%danslarestauration Unebelleunanimitéentrelesdeuxri- causel’honnêtetédel’ancienne
vaux,qu’aucunsocialisten’aencorebri- premièredamedeFrance.Les
POUR son premier déplacement dans le président de la République à ses in- de»,apréciséNicolasSarkozy. sée. La députée de Meurthe-et-Moselle problèmesfaisant«davantage
l’Héraultdepuis2007,NicolasSarkozy,a terlocuteurslorsd’unetableronde.«Je Selon le président de la République, les AurélieFilippetti,quin’avaitpashésitéà penseràuneerreurqu’à
choisi Agde, où il était accompagné de suis particulièrement heureux d’avoir professionnels ont «tenu leurs enga- se démarquer en approuvant la loi anti- unemanœuvre»,avaitdéclaré
François Baroin (ministre de l’Écono- tenu une promesse que je n’avais pas gements», «les rapports le mon- burqa, se sent cette fois parfaitement en lerapporteurpublic.L’ex-
mie) et Frédéric Lefebvre (Tourisme). faite»,aironiséleprésident,faisantré- trent».Àlafinmars,lesecteurdeshô- phaseavecsonparti.«Lepiègeestgros- conseillèregénérale,quin’apas
Devantdesprofessionnelsdutourisme, férence à l’engagement pris par son tels et restaurants comptait 44600
sier,affirme-t-elle.Puisqu’ilyaurgenceà faitappeldecettedécision,n’ale chef de l’État a indiqué qu’il n’était prédécesseur, Jacques Chirac. «On ne salariésdeplusqu’au30juin2009,veille
rétablir les finances publiques, pourquoi pasencoremanifestésa«pas question de revenir» sur la TVA va pas supprimer une mesure qui a eu del’entréeenvigueurdelaTVAà5,5%
Nicolas Sarkozy ne prend-il pas sa plus volontédes’engagerdansà5,5%danslarestauration,unemesu- un effet positif. On ne va pas rétablir aulieude19,6%(saufpourlesalcools).
belle plume pour décider d’appliquer dès uneseptièmecampagne.re économique prise il y a deux ans une taxe pour des établissements qui Lecoûtpourlesfinancespubliquesest,
aujourd’huidesmesuresderetouràl’équi-«qui a produit des effets». «C’est un emploient du personnel de service en lui,estiméà2,4milliardsd’eurosparan.
libre, en commençant par la suppressionengagement que je prends», a affirmé salleàl’inversedelarestaurationrapi- CLAUDEBELMONT(àAgde)
desnichesfiscalescrééesdepuis2007?»
Législatives2012:AlainJuppéseracandidatàBordeaux
LeministredesAffairesétrangèresetmairedeBordeauxveutprendre
sarevanchesurlasocialisteMichèleDelaunayquil’abattuen2007.
Delaunayserendàtouteslesmanifesta- maire de Bordeaux, mais de justesse,
ANNEROVAN
tions auxquelles assiste Alain Juppé. Et avecseulement45voixd’avance.«Elle
GOUVERNEMENT C’est désormais offi- ellesetienttoujourstrèsprèsdeluiparce abeaucoupbaisséparrapportauxprécé-
ciel.Lenumérodeuxdugouvernement qu’elle veut être certaine d’être sur les dentes cantonales», poursuit ce proche
Alain Juppé va remonter sur le ring. Il photos.» dumairedeBordeaux.
sera bien candidat aux législatives de En 2007, Michèle Delaunay avait ga- Si Alain Juppé est prêt à se lancer,
2012, dans la deuxième circonscription gnélapartieavec50,9%dessuffrageset c’est bien sûr pour effacer l’échec sur-
deBordeaux.Sonnomfiguresurlaliste 670voixdeplusquesonconcurrent.En prise de 2007. Mais c’est aussi pour
descandidatsdesonzecirconscriptions continueràpeseraprèslaprésidentielle
deGirondeétablielorsdelaréuniondu de2012,encasderéélectiondeNicolas«AlainJuppésouhaitecomitédépartementaldel’UMPquis’est Sarkozy. «Alain Juppé souhaite conser-
tenue le 7 juillet. Réunion à laquelle conserverunrôle ver un rôle dans le dispositif gouverne-
Alain Juppé, président de la fédération mental»,confieunconseiller.Lemairedansledispositif
de Gironde, a assisté. Nul doute que le de Bordeaux, qui a parfaitement réussi
gouvernemental»parti majoritaire investira, le moment son retour au gouvernement, vise-t-il
venu,lefondateurdel’UMP. Matignon? A-t-il eu une promesse du
Dansmoinsd’unan,lemairedeBor- repartantaucombat,Juppérisquegros. président de la République? «Quand
deaux affrontera donc pour la seconde Maisa-t-ilvraimentlechoix?«Quand bien même il aurait eu des assurances, il
foislasocialisteMichèleDelaunay.C’est on s’appelle Alain Juppé, explique un n’estpascertainqu’ilseraitleseuldansce
elle qui avait ravi à Juppé son siège de conseiller, on ne dit pas “je n’y vais cas»,assurececonseiller.Lequelajou-
député en 2007, obligeant celui-ci à pas”.»Enoutre,l’entourageduminis- te: «Alain Juppé fait partie de ceux qui
quitter le gouvernement dans la foulée. tre est certain qu’il pourrait reprendre peuvent aller à Matignon, mais dans la
L’ex-premier ministre entretient son siège. «Les élections de 2012 seront configuration où il faudrait quelqu’un
d’ailleurs avec la députée PS des rela- beaucoupplusdifficilespourMichèleDe- pourcalmerlamajorité.»Quelqu’unqui
tions électriques, teintées d’exaspéra- launay»,assureuntrèsproche.Lorsdes serait en mesure de canaliser les ambi-
tion et d’agacement. «À Bordeaux, ra- cantonalesdemars,ladéputéesocialiste tions présidentielles des quadras de
AlainJuppéàlatribuneofficielledudéfilédu14Juillet,àParis. J.-C.MARMARA/LEFIGAROconte un proche du maire, Michèle a certes été réélue face à l’adjointe au l’UMP.
est partenaire d’EcoFolio, l’éco-organisme des papiers.
L’info ne se recycle pas, le papier si.
Le Figaro s’engage aux côtés d’EcoFolio et vous invite à déposer les pages de ce journal,
une fois lues, dans un bac de recyclage dédié aux papiers. Avec votre geste de tri, votre
quotidien aura plusieurs vies. Peut-être deviendra-t-il un dépliant, un nouveau journal, un
catalogue... Parce que trier, c’est déjà recycler. www.ecofolio.fr
Avec le tri, un papier a plusieurs vies
ALEFIGARO mercredi27juillet2011
CommentlaFrance
surveillesesextrémistes 5international
WWW.LEFIGARO.FR/ACTUALITE-FRANCE
LaprochaineaudiencedeDominiqueStrauss-Kahnrepousséeau23août
Lerendez-vousjudiciairedel’ancienpatronduFMIaétéreculépourladeuxièmefois,ontannoncésesavocats.
Ladéfenseespèrequeleprocureurabandonneralespoursuitesd’icilà.
quelquesminutesavantceluiduprocu- mois de juillet, lorsque le bureau du neydeNewYorkn’aplusguèredroità détenuenArizona.Latraductionexacte
ADÈLESMITH
reur,lesavocatsdeDominiqueStrauss- procureur a révélé que la plaignante, l’erreur. «Il est évident qu’il veut avoir decetteconversation,danslaquelleelle
NEWYORK
Kahn,BenjaminBrafmanetBillTaylor, Nafissatou Diallo, avait de sérieux pro- une enquête en béton s’il décide d’aller auraitlaisséentendreavoirdesmotiva-
JUSTICENouveaurebondissementdans ne voyaient rien à redire à ce report, blèmes de crédibilité, Cyrus Vance est vers un non-lieu, non seulement auprès tions financières, n’a toujours pas été
le feuilleton DSK. Le bureau du procu- ajoutant qu’ils en attendaient exacte- sous pression des avocats de celle-ci, del’opinionpubliquenew-yorkaise,mais clarifiéepubliquementparlebureaudu
reurCyrusVanceaannoncéhiersoirun ment le même résultat: «Nous avons KennethThompsonetDouglasWigdor, aussi face à Dominique Strauss-Kahn, procureur.
report de trois semaines de l’audience consenti à un report de l’audience. (…) maisaussidesféministesetdesassocia- qui pourrait à son tour lui intenter un L’avocat de la plaignante, Kenneth
judiciaire prévue lundi prochain, Nousespéronsqued’iciau23aoûtlepro- tionsdedéfensedesdroitsciviques. procès»,suggèreJohnDePaola,avocat Thompson, a annoncé dimanche vou-
er1 août.Elleauralieuapriorile23août cureurgénéralconcluraàunnon-lieu.» aucivil. loir lancer une procédure civile ces
Plusdroitàl’erreurprochain. C’est le deuxième report de- Ils avaient fait une remarque similaire Une enquête minutieuse est d’autant jours-ci.Iln’apasréagiimmédiatement
puisledébutdel’affaire.Dansuncom- lors du premier report du 18 juillet au Ces problèmes de crédibilité seraient plus importante qu’il existe encore des au report de l’audience. Pour nombre
ermuniqué très bref, la porte-parole du 1 août.Deleurpointdevue,siundélai une bonne raison pour abandonner les zonesd’ombrecôtéplaignante,notam- dejuristes,unetelleprocédureainsique
bureau du procureur, Erin Duggan, a est une manière pour le procureur de poursuites dans un système judiciaire ment autour du transfert de quelque les interviews de Nafissatou Diallo ac-
expliquéquel’enquêtecontinuait,refu- cloreproprementl’affaire,celanepeut où la culpabilité de l’accusé doit être 100000 dollars sur plusieurs comptes cordées au magazine Newsweeketàla
sant comme à son habitude tout autre enprincipequeservirleurcauseetcelle prouvée «au-delà du doute raisonna- bancaires ainsi que sur la conversation chaîneABCcesderniersjoursneferont
«commentaire»surledossier. deDSK. ble». Mais dans ce dossier complexe à qu’elle a eue le lendemain de l’attaque qu’aggraver son dossier face aux avo-
Dans un autre communiqué publié Depuislecoupdethéâtredudébutdu hauteportéepolitique,leDistrictAttor- présumée du Sofitel avec un Gambien catsdeDSK.
LedegrédefoliedeBreivikenquestion
Ladéfensesuggèrela«démence».
Lapolicenorvégienneenvisaged’invoquer
un«crimecontrel’humanité».
pourrapasêtrecondamnéàdelaprison»,STÉPHANEKOVACS
a-t-il fait valoir. Mais Geir Lippestad neENVOYÉESPÉCIALEÀOSLO
saitpasencores’iladopteralafoliecom-
CARNAGEENNORVÈGEAndersBehring melignededéfense.CarBreivik,persua-
Breivik est-il «dément», donc irres- dé d’être le seul à détenir la «vérité»,
ponsable, comme le suggère son avo- pourrait s’y opposer. Membre du Parti
cat?Oubienaucontrairesonmassacre travailliste,auquelBreivikvoueuneim-
systématique de civils doit-il lui valoir mense haine, Geir Lippestad a annoncé
d’être poursuivi pour crimes contre qu’il renoncerait à défendre son client si
l’humanité,passiblesdelapeineexcep- celui-ci ne se soumettait pas à des tests
tionnelledetrenteansdeprison,comme psychologiques.
l’envisagela police? Ladéfense etl’ac- Quantàlapolicenorvégienne,elleen-
cusationcommençaienthieràesquisser visaged’invoquerunedisposition,intro-
leursstratégies. duiteen2008dansleCodepénal,quivise
Engagé dans une croisade pour «sau-
ver la Norvège et l’Europe d’une invasion
musulmane», le Norvégien de 32 ans a «Ilpensequ’ilest
reconnu être l’auteur des deux attaques enguerreetquequand
devendrediquiontfait76morts,dontles
onestenguerreonpeutautorités ont commencé à divulguer
quelques noms (le bilan restait encore fairecegenredechoses
provisoirecardesemployésduministère sansplaidercoupable»de la Justice étaient toujours portés dis-
parus hier). Mais Breivik n’éprouve
aucun remords. «Il pense qu’il est en les «crimes contre l’humanité», a révélé
CorpsdevictimesabattuesparAndersBreiviksurlerivagedel’îled’Utoeya,samedidernier. BENSCH/REUTERSguerre et que quand on est en guerre on le procureur Christian Hatlo au journal
peut faire ce genre de choses sans plaider Aftenposten. Cela permettrait de mainte-
coupable», a expliqué hier son défen- nirBreivikenprisonpendanttrenteans, Pendant ses auditions, Anders Be- l’accuséesttrèspeucrédiblequandilaf- merlaconfusionchezlesenquêteurs.
seur, Geir Lippestad. L’avocat a égale- aulieudesvingtetunansmaximumpré- hringBreivikaaffirméavoiropéréseul, firme cela, mais on n’ose pas totalement Signequelapolicenecroitguèreàcette
mentindiquéqueletueuravaitpris«une vus pour «terrorisme». Et de calmer mais il a aussi évoqué l’existence de écarter l’hypothèse», indique un poli- thèse,lescontrôlesauxfrontièresimposés
sorte de drogue» avant son opération ainsi nombre de Norvégiens qui récla- «deuxautrescellulesenNorvègeetplu- cier. Selon les experts, ces affirmations après la double attaque de vendredi ont
meurtrière,pourrester«fortetéveillé». ment sur Internet le rétablissement de la sieursautresàl’étranger»,uneaffirma- nesontquevantardisesd’unpsychopa- été levés lundi. La Norvège n’a pas non
Ilespèrequesonclientaccepteradestests peinedemort.Lapeinepourrait,dansles tionquedevrontcreuserlesenquêteurs. thequiaécritdanssonterrible«carnet plus demandé à d’autres pays de mener
psychiatriques.Sicesexamensconcluent deux cas, être prolongée de cinq ans en La police norvégienne doute fortement debord»publiéjusteavantlesattaques, desenquêtes,nirelevésonniveaud’aler-
qu’il est un malade mental, alors«ilne casderisquederécidive. de leur existence. «Nous pensons que que l’exagération était une façon de se- teauterrorisme.
Ilvoulaittuer
la«mèreLespartisveulentresterimperméablesàladériveradicale delanation»
SURTOUT ne rien modifier à la politi- vaillistes en deuil. Pour tous, un seul
ANDERS BREIVIK a révélé qu’il
que norvégienne. Surtout ne pas lais- motd’ordre:dignité.
projetait initialement d’assassiner
sercroireàAndersBehringBreivik,le Au Parti du progrès, qui a fait de la
l’incarnation du modèle de la so-
tueur fou qui voulait «changer la so- lutte contre l’immigration son cheval
cial-démocratienorvégienne,sur-
ciété», qu’il pourrait sortir vainqueur debataille,onnecachepassonembar- nommée «la mère de la nation».
de cette tragédie. À l’approche des ras.«Jenesaispassionvachangerde rLe D Gro Harlem Brundtland,
élections locales du 12 septembre, les ligne sur l’immigration, mais je pense symboledetoutcequeBreivikre-
dirigeantsdesprincipauxpartispoliti- quelesgensayantdespositionsislamo- jette, devait prononcer un dis-
quessontunanimes:laNorvège,com- phobesvontêtreviolemmentrejetéspar cours sur l’île d’Utoya peu avant
melemartèlelepremierministre,Jens lapopulation,aumoinsaudébut,expli- son arrivée. Chef du gouverne-
ment à trois reprises dans les an-Stoltenberg depuis vendredi, doit que le député Morten Hoeglund, flan-
nées 1980 et 1990, elle incarne les«conserver ses valeurs d’ouverture et quéd’unconseillermusulman.Detou-
valeurs de la social-démocratie etdedémocratie».Et,unefoislapériode tefaçon,onneprojetaitpasd’enfaireun
dumodèlenorvégien.Néeen1939,
dedeuilrévolue,ledébatdoitrepren- grossujet.Auxélectionslocales,onpar-
elle fut membre de la section en-
drecommeavant. lesurtoutdesanté,d’éducation,derou-
fantsduPartitravaillisteàl’âgede
Comme chaque matin, Dag Terje tes…» 7 ans. Gro Harlem Brundtland de-
Andersen, le président du Parlement, Même volonté de discrétion chez les vient ministre de l’environnement
arriveàpiedauStorting.Commecha- conservateurs. «Je ne pense pas que les en1974puisestéluechefduParti
que matin, il prend le temps de parler Norvégiens veulent maintenant entendreJensStoltenberg,lepremierministrenorvégien(iciàOslo,hier),évoque«la travailliste et premier ministre en
nécessitédemontrerdeladignitéetdelacompassion»dansledébatpolitique.avec les citoyens qui l’interpellent. des phrases agressives, assure Erna Sol- 1981.À41ans,elleétaitlapremiè-
MCNAUGHTON/REUTERS«On a besoin de ce contact avec les berg. Il y aura donc moins de calomnies. re femme à occuper ce poste.
gens,quechacunpuissenousdonnerson Maisnousnechangeronspasnotrepoliti- Deux autres mandats lui ont été
accordés en 1986 et 1990. La vic-point de vue, explique le dirigeant tra- présidenteduParticonservateur.«On re formation d’opposition. «Nous que: on travaillera simplement sur la
toire du «non» au référendumvailliste, chemise blanche et cravate vaavoirdesélections;ilyauradoncun sommes horrifiés de ce que Breivik ait façondes’adresserauxgens,surtoutaux
pour l’entrée du pays dans l’Unionnoire.C’estlaviedetouslesjoursiciet, débat politique, a affirmé le premier étémembredenotrepartientre2002et électeurs traumatisés du Parti travail-
européenne en 1994 marque la
même si on a pris quelques mesures de ministre, Jens Stoltenberg. Mais je 2006,assureThorM.Bostad,conseiller liste.»
plus grande défaite de sa carrière.
sécurité,j’espèrebienquecelanevapas crois que nous devrons discuter de sa politique. Accueillir les travaillistes PourletravaillisteDagTerjeAnder-
Elle revient alors à ses premières
changer.» forme… pour éviter un conflit entre le montre que nous sommes prêts à sur- sen,«laréponse,c’esttoutsimplement amours en 1998, lorsqu’elle est
Le Parlement, qui ne siège plus jus- débatpolitiqueetlanécessitédemontrer monter ce drame tous ensemble. plus de démocratie». «D’abord, on va élue directrice générale de l’OMS,
qu’au mois d’octobre, sera convoqué deladignitéetdelacompassion.» D’ailleurs, les Norvégiens ne voient pas prendresoindesvictimesetdeleursfa- poste qu’elle assume jusqu’en
lundi prochain pour un hommage aux ces attaques comme visant uniquement milles,souligne-t-il,maisilesttrèsim- 2003. Durant toute sa carrière, le
«Moinsdecalomnies»victimes.Leschefsdesdifférentspartis le Parti travailliste, mais la société tout portant qu’ensuite, le débat reprenne le rD Brundtlandfutaussiunmodèle
ont ensuite prévu de discuter des Dès lundi, les secrétaires généraux de entière.»Ilaétédécidéquel’ouvertu- dessus.Etilestessentiel,aussi,des’in- pour les femmes dont elle a tou-
conséquences du drame pour la cam- tous les partis se sont réunis. Comme re de la campagne serait repoussée de terdire de tenir compte de ce type: ja- jours défendu la cause et l’égalité
dessexes. ORIANELELEUpagneélectoraledeseptembre.«Nous lesbureauxdestravaillistesontétédé- deuxsemaines(àlami-août)etqueles maisilneparviendraàchangerlaNor-
devronsnousmettred’accordsurlesrè- truits, cette réunion s’est tenue dans débatsdanslesécolesseraientsuppri- vège!»
S.K.(ÀOSLO)gles du jeu», indique Erna Solberg, leslocauxduPartiduprogrès,premiè- més, par égard pour les jeunes tra-
C

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin