Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Magazine Le Figaro du 29 avril 2009

De
43 pages

Redecouvrez le Figaro magazine du 29/04/2009

Publié par :
Ajouté le : 29 avril 2009
Lecture(s) : 29
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

1,30€ MERCREDI29AVRIL2009-N°20139-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
GRIPPE:L’OMS SPÉCIAL MARSEILLE
LES GRANDS CHANTIERSENVISAGELENIVEAU
DE LA VILLE HISTORIQUED’ALERTE5 PAGES10ET11 PAGE2
BenoîtXVIréconforte
lessinistrésdeL’Aquila DanielBouton:
«Pourquoijequitte
laSociétégénérale»
Sous le feu des critiques depuis l’affaire Kerviel,
le président de la banque démissionne.
LES QUINZE derniers mois ont patron de 59 ans, entré à la
eu raison de la détermination Société générale en 1991, a
de Daniel Bouton. Le président focalisé une bonne part des cri-
de la Société générale a finale- tiques faites aux banquiers.
ment choisi de démissionner et Le conseil d’administration de
explique sa difficile décision la Société générale choisira
dans un entretien exclusif au le 6 mai son successeur,
Figaro. mais Daniel Bouton
«Je fais le choix de m’en aller affirme qu’il laisse la
maintenant pour protéger la banque «entre de très
banque. Je suis devenu la cible bonnes mains», celle
d’attaquesincessantesquifinis- du directeur général
sentparnuireàcetteentreprise depuis un an, Fré-
à laquelle je suis très attaché», déric Oudéa.
déclare-t-il. Depuis l’affaire →ÉCONOMIE
Kerviel en janvier 2008, ce Pages24et25
Legouvernementetl’UMPtrouvent
uncompromissurlaréformedel’hôpital
LE GOUVERNEMENT et la et la majorité de la Haute pitaux de Paris ont participé
majorité sénatoriale ont trou- Assemblée ont trouvé un com- hier à la grève. Plus de 8 000
vé des«terrainsd’entente» sur promis. L’influence des méde- médecins, infirmiers et aides-
la loi Bachelot (notre photo). cins lors du choix des chefs de soignants ont défilé à Paris
François Fillon a fait un geste pôle dans les hôpitaux publics contre le projet de loi, parmi
pour tenter de désamorcer la est renforcée. La droite fait lesquels plusieurs mandarins
BenoîtXVIs’estrenduhierauprèsdessinistrésdesAbruzzes, grogne des médecins. Au ter- ainsi une avancée envers les comme René Frydman ou Ber-
régiondévastéeparun séismele6avril.«C’estlecrisilencieux me d’une réunion, qui s’est médecins alors que plus de nard Debré, député UMP deExe? Avril OK:Figaro mai 2006 exé 27/04/09 15:51 Page 3
dusangdesmères,pèresetpetitsenfantsinnocentsquis’élève tenue hier après-midi à l’hôtel 50 % des personnels médicaux Paris.Page4
decetteterre»,a-t-ilditenvisitantlabasiliquedétruite.Page8 Matignon, le premier ministre de l’Assistance publique-Hô- etnotreéditorialpage21
www.citroenselect.frSarkozy MichelMercier Fofana Fortisdonne
TTC pour l’achat d’uneetZapatero invitédu etle«gang sonaccordpour
(1)2.000€ (1) CITROËN C3unisface «TalkOrange- desbarbares» sonrachatpar D’OCCASIONdereprise
auterrorisme LeFigaro» jugésàParis BNPParibas
DIPLOMATIE. La visite du pré- JUSTICE. Le 13 février 2006, la BANQUE. L’assemblée géné-
sident français et de son épouse France découvrait le calvaire rale des actionnaires belges de
s’est soldée par un succès poli- infligé à un jeune Juif, Ilan Hali- la banque Fortis a voté hier le
tique, diplomatique et médiati- mi, enlevé trois semaines plus rachat de l’établissement par
que. « Liés par une affection tôt et torturé à mort par une BNP Paribas. Particulièrement
profonde, intense, sincère», le bande des Hauts-de-Seine. Le houleuse, la réunion a été
chef du gouvernement espa- procès du chef présumé de ce interrompue à plusieurs repri-
gnol et Nicolas Sarkozy ont groupe, Youssouf Fofana, et de ses. L’affaire sera définitive-
décidé de créer un véritable ses complices s’ouvre aujour- ment bouclée après le vote de €
« état-major commun sur la d’hui devant la cour d’assises l’assemblée des actionnaires TTC+1.000 de prime à ajouter à l’offre ci-dessus(2)sécurité» pour lutter contre les SÉNAT. Le président du groupe des mineurs de Paris. Fofana néerlandais, qui se réunissent
pourlareprised’unvéhicule de+de8ansd’âgedestinéàlacasse.terrorismes politiques, religieux centriste fait preuve d’ouvertu- encourt la réclusion criminelle aujourd’hui.
et les mafias organisées.Page8 re sur la loi Bachelot.Page4 à perpétuité.Page15 →ÉCONOMIE Page29 (1)Reprise forfaitaire minimum de votre ancien véhicule, quelle que soit la
marque et plus si son état le justifie.
RENDEZ-VOUS DÉBATSETOPINIONS
Garantie2ans
(3)LesconfidentielsduFigaro Page44 L’éditoriald’YvesThréard piècesetmaind’œuvre
L’hôpital en quête d’équilibre Page21Lecarnetdujour Page19
(1)(2) Offres cumulables uniquement entre elles, réservées aux particuliers, valables jusqu’au 30/04/2009 pour l’achat d’une CITROËN C3
d’occasion dans le réseau participant, hors véhicules identifiés d’un point rouge en point de vente. (3) Voir conditions dans les points de venteToutel’actualitéendirectsurlefigaro.fr Citroënselectcitésci-dessous.LebilletdeMichelSchifres Page21
ALG:160DA . AND:1,40€ . BEL:1,40€ . DOM:2,00€ .T 00108 - 429 - F: 1,30 E CitroënFélixFaure-Paris 0153681515 CitroënVOLyon-Corbas(69) 0478206777
CH:2,90 FS . CAN:3,95 $C . D:2,00€ . A:2,80€ . Débats France et Espagne : des problèmes
CitroënVOBordeaux-Bruges(33) 0557936969 CitroënVOLyon-Vénissieux(69) 0478773969ESP:2,00€ . GB:1,60£ . GR:2,20€ . IRL:2,20€ .
communs, des solutions partagéesMichèleITA:2,00€.LUX:1,40€.NL:2,00€.H:650HUF.PORT. CitroënVOLille-Wazemmes(59) 0328075959 CitroënVOMarseille-Vitrolles(13)0442787737
CONT:2,00€.SVN:2,20€.MAR:13DH.TUN:1,90DTU.
Alliot-Marie etAlfredoPerezRubalcaba Page20 CitroënVONantes-Beaulieu(44) 0240892121 -------- www.citroenff.com --------USA:3,95$.ZONECFA:1500CFA.ISSN0182.58523:HIKKLA=]UVXUZ:?k@e@c@j@k;
21 et 29 avril
Jean-ChristopheMarmara/LeFigaro.JacquesDemarthon/AFP.PaulDelort/LeFigaro.JewelSamad/AFP. BrunoGautier/KRImagesPresse.
OsservatoreRomano/Reuters.
DSpécialMarseille2 mercredi29avril20091
Bain de jouvence pour les vestiges de la ville
PATRIMOINE
Larestauration Lesneufdesmonuments grandstravauxhistoriquesvapermettre
àlavillederenouerencore ■ Port antique: travaux en
unpeuplusavec cours. Ouverture octobre 2009.
satrèsanciennehistoire, Château Borely: reconstruc-
commencéeilya2600ans. tion financée à 50% par l’État.
Réouverture prévue en 2011.
NEUF grands projets de rénova- Opéra de Marseille: ravale-
tion du patrimoine historique de ment des façades.
Marseille sont lancés. Habitants Musée maritime: restauration
et touristes vont redécouvrir, ou, de huit navires « grecs ».
souvent,découvrir,lesmerveilles Palais des beaux-arts: réfec-
de la cité, l’une des plus ancien- tion de la toiture.
nesdelaMéditerranée. CathédraledelaMajor:ouver-
Peu de Marseillais connais- ture des fresques et des mosaï-
sent l’ensemble du patrimoine ques vieilles de 2 600 ans, dans
«millénaire» de leur ville. Très la partie ancienne de l’édifice.
peu savent que Massalia a été Saint-Victor: consolidation de
créée,selonlalégende,nonparla la nef, pour protéger la crypte où
guerre, mais par l’amour. Protis, des « trésors » sont entreposés.
fille du roi des Phocéens Nann, Opéra: rénovation des façades
choisit, parmi ses prétendants, le (travaux déjà commencés, finan-
Grec Gyptis. Le roi accepte ce cés à 25 % par l’État).
choix et donne à son gendre un Palais Longchamps: rénova-
terrain pour bâtir une ville. Mas- tion des façades.
salia est née. C’était au début du
eVI siècle avant J.-C., après que
quelques navires de Phocéens
(des Grecs d’Asie Mineure) renforcerlespiliersdelanefdela
eurentdébarquédansleLakidon, crypte de l’abbaye Saint-Victor.
l’actuelVieux-Port. Cet édifice, qui fut construit par
eAujourd’hui, le port antique saint Cassien au V siècle, abrite
estunedesprioritésdesneufpro- dans son sous-sol des sarcopha-
jets de rénovation des monu- Villemoderne,aveclenouveautramway,etvilleancienne,aveclepalaisLongchampdontlesfaçadesontétérénovées.L.Giraudou/hemis ges antiques et païens. Ils ont été
ments historiques. C’est un site sauvegardésdurantlaRévolution
totalement oublié et ignoré des que. «Pensez, précise-t-il, qu’il des Cyclades.» Des travaux sont que les habitants du plus ancien que je n’avais jamais vues. Je suis quiapourtanttransformél’église
Marseillais. Il faut préciser que, s’agit là du premier port antique également en cours pour rénover quartier de notre cité sachent commetouslesMarseillais,jepas- en dépôt de fourrage, prison et
pour accéder dans ce jardin de du monde, avec des fortifications, les façades de l’opéra et du qu’ils vivent dans un lieu bâti sur se chaque jour devant des riches- caserne. «Ce sont ces moments
vestiges gréco-romains, il faut des bassins, des réseaux hydrauli- majestueux palais Longchamp, la butte des moulins. Ils sont ses de notre patrimoine sans les d’histoire que nous devons faire
traverserlagaleriemarchandedu ques qui datent de plus de où l’on peut découvrir un vérita- enfouis mais il est nécessaire que voir, c’est pour cette raison que je découvrir à notre jeunesse, insiste
centre Bourse! Les travaux ont 2600années.» blehymneàl’eau,aveclessuper- l’onpuisselesdécouvrir.» soutiens les initiatives de André Malrait, d’où l’importance
déjà débuté pour faciliter l’accès, André Malrait, architecte, est bes fontaines élevées par Espé- M. Malrait sur la mise en valeur decesneufprojets…»
mettre en valeur les monuments, aussi historien comme le séna- randieu (l’architecte de la Uncoûtestimé denosmonuments.» Lebudgetpourcestravauxest
lessarcophages,avecdeséclaira- teurmairedelaville,Jean-Claude basilique de la Bonne Mère) de à5millionsd’euros À quelques mètres de sa mai- estiméà5millionsd’euros.L’État
ges pour des animations noctur- Gaudin. Il a préparé un dossier 1862à1869. Lisette Narducci reconnaît rie, Lisette Narducci a pu ainsi va financer certaines rénovations
nes. qui fait l’unanimité. Le 14 avril Lisette Narducci, maire (PS) que, malgré ses fonctions, elle découvrirlesvestigesdubaptistè- (par exemple, le château Borely à
e ePour André Malrait, le doyen dernier, il a défendu ses idées des II et III arrondissements, et découvreencoredespansentiers repaléochrétienleplusimposant 50%, le palais Longchamp à
duconseilmunicipal,UMP,etdu auprès des élus de toutes vice-présidente du conseil géné- du patrimoine de son secteur. de l’Occident chrétien, avec des 25%). Le conseil général et le
conseil général, grand maître « confessions politiques». André ral,n’estpasopposéeauxdeman- «J’habite ici depuis trente-deux mosaïques découvertes en 1994 conseilrégionalsontprêtsàaider
d’œuvre de ces chantiers, il est Malrait ajoute: «Marseille… ce des de la mairie de Marseille en ans. En prenant pour la première et conservées in situ à l’intérieur la Ville, pour remettre à jour ce
impératif que touristes et Mar- n’est pas que l’OM et Notre-Dame matière de monuments histori- fois, récemment, le petit train des de la Major. Les travaux de réno- très riche patrimoine historique
seillais découvrent enfin ces ves- delaGarde,c’estlaplusvieillevil- ques. À propos du quartier du touristesàlademandedemaniè- vationsserontterminésenjuillet. delaCitéphocéenne.
tigesarchéologiquesduportanti- ledeFrance,deGaule,deRomeet Panier, elle explique: «Il est bon ce, j’ai découvert des merveilles En mars 2010, il est prévu de JEAN-BENOÎTVION
LeFestivaldeMarseillemenacé
DU 24AVRILAU 10 MAI
FRAIS DE NOTAIRE
(1) parunconflitsocialOFFERTS
MANIFESTATION
Lesanciensdel’Union
NavalMarseille,licenciés
LIVRAISON ÉTÉ 2009 enmars,veulentempêcher
La Ciotat latenuedelamanifestation
culturelledanslehangar15,Côté Port
surleport.
Profitez d’une situation d’exception sur le
port.Au cœur duVieuxVillage, LE FESTIVAL de Marseille risque
ces appartements,du studio au 4 pièces fort d’être victime de la radicali-
duplex,conjuguent élégance et bien-être
sation des mouvements sociaux.
avec des vues agréables sur un patio,
Pour la deuxième année consé-baigné de lumière.Ouverture
cutive, Apolline Quintrand, sade l’appartement décoré le 2 mai.
directrice,ajetésondévolusurle
22pièces39m,loggia,parking hangar15,ungrandbâtimentdu233000€
portpromisàladémolition,pour Lesouvrierslicenciésdeladernièreentreprisenavalelourdeduport23pièces67m,loggia,boxdouble 350000€ eenfairelecadredela14 édition, considèrentlechoixduhangar15commeuneprovocation. AFP
2 lot D25 et 3 pièces lot C21. Valeurs au 08/04/09, selon stock disponible. du 17 juin au 11 juillet. Mais les
Bureau de vente ancienssalariésdel’UnionNaval empêcher les représentations… il n’y a pas que la fête,maiséga-
6,av.Franklin Roosevelt - 13600 La Ciotat Marseille (UNM), la dernière «J’ai négocié avec eux jusqu’à lement «un service public de la
Ouvert tous les jours de 10h30 à 12h30 entreprise de réparation navale quasiment la veille de l’ouverture culture » et une centaine
et de 14h à 19h lourdedelaCitéephocéenne,ne dufestival»,sesouvientladirec- d’emplois.Lefestivalmobiliseen
l’acceptentpasetsesontdéclarés trice. Pour cette dernière, «le effet une soixantaine de techni-
prêtsàl’empêcher. port, c’est important dans l’his- ciens et intermittents du specta-
Leur société a été mise en toire de Marseille. Je tiens beau- cle et une trentaine de CDD etLIVRAISON ÉTÉ 2009
e liquidation en mars et les coup à ce qu’on soit sur le port. saisonniers pour produire ouMarseille 9
130 salariés ont été licenciés. Nous ne venons pas les narguer, coproduire une cinquantaine dePark Sainte-Anne
Depuis, certains d’entre eux ni faire la fête. La culture, c’est spectacles,expositionsouinstal-
À 10 mn duVieux-Port et du centre-ville, occupent les locaux de l’UNM, à aussidutravail». lations.Entout,celanécessiteun
proche des plages du Prado et du parc quelquespasduhangar15.«C’est budget de 1,7 million d’euros
Borély,Kaufman & Broad réalise pour vous indécent de venir faire le festival Un«patrimoinedelaville » que la ville de Marseille subven-
Park Sainte-Anne,une réalisation de très sur le port alors qu’on n’a plus de Aprèsavoirfaitfaceàunecin- tionne pour 1 million, la Région
grand standing.Les appartements,du 2 au travail!» s’indigne Florence, quantaine d’anciens de l’UNM pour 200000 euros et l’État pour
5 pièces,ouvrent sur des jardins paysagers. ancienne employée du service venus dire, lors de sa conférence 52000 euros. Le solde provient
Visitez notre appartement décoré. comptable, qui se relaie avec depressedeprésentationduFes- de la billetterie et du mécénat
2 d’autres salariés en attendant un tival, leur refus de la manifesta- d’entreprises.2 pièces 47 m ,balcon,box 226000€
hypothétiquerepreneur. tion sur le port tant qu’ils Roland Blum, le premier
23 pièces 72 m ,terrasse,box 332000€ «Gaudin s’occupe de culture, n’avaient pas de travail, Apolline adjoint au maire, se veut rassu-
2 lot E001 et 3 pièces lot D104.Valeurs au 15/04/09, selon stock disponible. maispasdenous…C’estdifficileà Quintrand veut dialoguer avec rant: «Le festival fait partie du
encaisser!» renchérit sa collègue eux. «J’ai obtenu qu’on puisse patrimoine de la ville et il appar-Bureau de vente
257,av.de Mazargues - 13008 Marseille Stéphanie selon laquelle: «On commencer à discuter et je veux tientàtouslesMarseillais.L’empê-
De 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h, sait bien ce qu’il veut. Pour lui, le continuer», souligne-t-elle. Jus- cherseraituneactioncontreMar-
sauf le dimanche et le lundi port,c’estsale,c’estmoche,ilpré- qu’à présent, elle n’a pu le faire. seille et contre la culture.» Il
fère la plaisance, les marinas, les Les représentants CGT de la récuse l’accusation de la CGT de
Grenadines & Cie.Visuels à caratère d’ambiance,non contractuels.Kaufman & Broad RCS Nanterre 702 022 224.(1) Hors frais d’hypothèque et de croisières…» Les deux jeunes réparation navale veulent se nepass’intéresseràlaréparationrèglement de co-propriété,offre non cumulable avec toute autre offre en cours ou à venir,valable pour toute réservation effectuée du 26 avril au
10mai 2009 inclus avec signature de l’acte notarié au plus tard le 25 juin 2009. femmes se déclarent prêtes avec concerteravecleurscollèguesdu navale,maisrefusedeparticiperà
leurs collègues à s’opposer à la port. Mais surtout, ils attendent «destablesrondesquineserventà
tenue du festival sur les quais. la décision, le 19 mai, de la cour rien».Pourlui«nilescollectivités
Face à cette situation, Apolline d’appeld’Aix-en-Provenceàpro- locales ni l’État ne sont aptes à
Quintrand est sur les charbons pos de la liquidation de leur gérer un chantier de réparation
ardents. Déjà, l’an dernier, elle société. navale et l’Europe ne l’accepterait
avait dû faire face à l’opposition La directrice devra faire pas. Il faut un repreneur privé,
des agents du Grand Port mari- preuve de beaucoup de persua- maispourlemomentpersonnen’aKetB.com 0 800 544 000
numéro vert time, hostiles à la réforme por- sion pour tenter de leur faire présentédeprojetdereprise»...
tuaire, qui eux aussi voulaient admettrequederrièreleFestival, ALIETTE DEBROQUA
DTotal en France,
c’est…
4 800 stations-service
L’énergie est notre avenir, économisons-la !
NotreénergieestvotreénergieFrancePolitique
4 mercredi 29 avril 20091
10%desmédecinsHôpital: grévistesenFrance,
50%àParis
■ Médecins, infirmiers, aides-
soignants, personnels adminis-ladroitefait tratifs… Entre 8 000 et 20 000
salariés de l’hôpital public, selon
les estimations, ont défilé hier à
Paris contre la loi Bachelot. Des
manifestations ont eu lieu aussiungesteenvers
dans certaines villes de province
mais le mouvement était surtout
parisien.
Selonleschiffresduministèrede
la Santé, à la mi-journée, le tauxlesmédecins
de participation des médecins
hospitaliers à la grève, était de
SANTÉ d’aujourd’hui en commission et 9,55% au plan national mais de
Le gouvernement largement amendé, en particulier 50,16%àl’Assistancepublique-
et la majorité sénatoriale sur la question de la nomination Hôpitaux de Paris. En tenant
ont trouvé des « terrains des chefs de pôle. Le débat en séan- compte des médecins s’étant
d’entente » sur la loi Bachelot. ce publique débutera le 11 mai. déclarés grévistes mais au travail
La droite fait un geste envers les (assignés notamment), le « taux
LE SOUVENIR de la brouille de médecins alors que plus de 50 % de mobilisation » a atteint 73%
1995 entre les médecins et la droite, des personnels médicaux de des médecins hospitaliers de
provoquée à l’époque par le plan l’Assistance publique-Hôpitaux de l’AP-HP,selonladirection.
Juppé, hante encore les esprits. Paris ont participé hier à la grève et Le taux de participation des per-
Alors qu’un mouvement de grève que 25 % s’y sont moralement asso- sonnels non médicaux a atteint
affectait hier les hôpitaux publics ciés tout en continuant le travail, a 2,5%auplannationalet9,74%à
pour protester contre le projet de précisé la direction. Sur le plan Paris,toujoursselonleschiffresdu
loi Bachelot, François Fillon a fait national, 9,5 % des médecins hos- ministèredelaSanté.
un geste envers les médecins pour pitaliers ont participé à la grève. Et RoselyneBachelotetFrançoisFillon,hieràl’Assembléenationale.Lepremierministreacherché
désamorcer la grogne. plus de 8 000 médecins, infirmiers àdésamorcerlagrogneducorpsmédical. J. Demarthon/AFP
Au terme d’une réunion, hier et aides-soignants ont défilé hier à
après-midi à Matignon, le premier Paris contre le projet de loi, parmi que, pendant la campagne législati- publics. Plus de 70 députés sont de Chasse, Pêche, Nature, Traditions pour se faire bien comprendre »,
ministre, le président du Sénat, lesquels plusieurs mandarins com- ve du printemps 1997 – conclue par surcroît médecins, chirurgiens, (CPNT), réclament « l’ajournement tempère ce médecin de profession.
Gérard Larcher, le président du me René Frydman ou Bernard la victoire de la gauche – plusieurs dentistes ou cadres d’hôpital. Et, immédiat » du projet de loi. GUILLAUMEPERRAULT
groupe UMP de la haute assem- Debré, député UMP de Paris. syndicats de médecins avaient sans surprise, les deux rapporteurs De son côté, le président du
blée, Henri de Raincourt, son appelé leurs membres à afficher du projet de loi à l’Assemblée et au groupe socialiste du Sénat, Jean- L’hôpitalenquête
homologue centriste, Michel Mer- Lesouvenirde1997 dans la salle d’attente de leur cabi- Sénat sont médecins. Pierre Bel, a annoncé que l’examen
d’équilibrecier, le président de la commission Dès le matin, Bernard Accoyer net la liste des députés de droite qui Les parlementaires UMP sem- du projet de loi Bachelot « pourrait»
L’ÉDITORIALPAGE21,des affaires sociales, Nicolas About, avait donné le ton. Le président de avaient soutenu le plan Juppé. blent d’autant plus portés au com- être difficile pour le gouvernement »
ETNOSTRIBUNESPAGE20et le rapporteur de la réforme, Alain l’Assemblée nationale avait affirmé Forts de leur image positive promis sur l’hôpital que la campa- et que « cela va ruer dans les bran-
Milon, ont trouvé « des terrains sur Canal + que « le Sénat doit auprès des Français, les médecins gne des européennes favorise les cards ». Les sénateurs ont déposé
d’entente ». Ils sont convenus apporter un certain nombre de – qui votent en majorité à droite – surenchères. Le PS demande le 1 400 amendements sur le texte. Donnezvotreavis
d’augmenter l’influence des méde- modifications dans la concertation ». font preuve d’une grande pugnaci- « retrait » du projet de loi qui, à ses Mais le président de la commission surwww.lefigaro.fr
cins lors du choix des chefs de pôle Initiative très inhabituelle, Bernard té lorsque les intérêts du corps yeux, « met à mal l’hôpital public ». des affaires sociales de la haute
Comprenez-vousdans les hôpitaux publics (voir ci- Accoyer, médecin ORL de profes- médical leur semblent en cause. François Bayrou fulmine contre « la assemblée, Nicolas About, se veut
dessous). Le projet de loi Bachelot, sion, avait ajouté : « En tant que Les autres professions libérales ne logique gestionnaire » de la réfor- serein face à la fronde des profes- l’inquiétudedesmédecins
déjà adopté par l’Assemblée, doit médecin, je le souhaite. » De nom- disposent guère d’une influence me. Et Philippe de Villiers ainsi que sions médicales. « Dans toute négo- surlaréformedel’hôpital?
être examiné par le Sénat à partir breux élus UMP n’ont pas oublié comparable auprès des pouvoirs Frédéric Nihous, président de ciation de ce genre, on force le trait
Uncompromisenvue Pasdemodèleuniquepour
auSénat lagouvernancehospitalièreenEurope
Les « chefs de pôle » niveau de décision essentiel dans Un tour d’horizon giale dont le politique est exclu. lui assigne des objectifs de soins et
resteraient nommés la nouvelle gouvernance. Les des pratiques Impossible pour les gestionnaires d’équilibre financier. Pour les attein-
par le directeur de l’hôpital, médecins contestataires exigent en Allemagne, Italie, d’imposer des décisions touchant dre, le manager nomme à son tour
mais sur proposition du que le président de la CME, la Grande-Bretagne au domaine médical sans au moins un directeur administratif et un
représentant des praticiens. commission médicale d’établisse- et Belgique. l’accord d’une grande partie des directeur sanitaire. Ce dernier, obli-
ment (le représentant de tous les médecins. Ce qui pousse souvent à gatoirement médecin, mène les pro-
C’EST sur l’équilibre des pouvoirs médecins de l’hôpital, élu par ses UN CONSEIL d’administration la dépense. grammes de santé. C’est en accord
entre médecins hospitaliers et confrères) ait un droit de veto sur réduit au rôle de conseil de sur- avec lui que le manager décide
directeurs d’établissement que la ces nominations. Ce que refuse veillance et au président élu – au lieu Grande-Bretagne: les meilleurs d’éventuelles coupes pour compen-
tension s’est cristallisée ces der- Roselyne Bachelot, arguant que d’être, de droit, le maire de la com- gagnent leur autonomie. Le systè- ser des pertes.
niers jours. Au départ, le constat cela serait «mettre deux patrons» à mune. Un directeur aux pouvoirs me hospitalier britannique est ultra-
fait pourtant l’unanimité. Trop la tête de chaque établissement. renforcés, nommé par l’Agence dominé par le public (93 % des lits). Belgique: la recherche du
d’acteurs ayant leur mot à dire, les régionale de santé et plus forcément Mais, depuis Tony Blair, les hôpi- consensus,sansformalisme. « Ici, il
décisions sont difficiles et lentes à Deuxrefusmaximum fonctionnaire, avec comme bras taux ont la possibilité d’échapper à n’existe pas de tensions entre les
prendre à l’hôpital. Pour y remé- Selon nos informations, le droit un médecin élu par ses pairs. la tutelle du ministère de la Santé directeurs d’hôpitaux et les méde-
dier, Nicolas Sarkozy a choisi compromis suivant tenait la corde Voilà, à grand traits, la gouvernance s’ils répondent à des critères cins », assure le président de l’Asso-
d’instaurer « un vrai patron » à hier soir, après la réunion entre de l’hôpital façon Sarkozy-Bachelot. d’excellence de soins, de manage- ciation des hôpitaux, Guy Durant.
l’hôpital. En l’occurrence, le direc- représentants du gouvernement et Lamajoritésénatorialeatenté Ailleurs en Europe, aucun modèle ment et de viabilité financière. Non-médecin, directeur de l’éta-
teur. Au détriment des médecins, de la majorité sénatoriale: le direc- hierd’esquisserunaccord unique ne se dessine. 117 établissements sur 236 ont ainsi blissement Saint-Luc à Bruxelles, il
estiment ceux d’entre eux qui ont teur ferait son choix parmi des aveclesreprésentants décroché le statut d’« hôpitaux fon- se félicite de travailler en « symbio-
– tardivement – lancé la fronde au noms que lui soumettrait le prési- dugouvernement. Vialeron/Le Figaro Allemagne: le pouvoir des dations », libres de leurs investisse- se » avec son médecin-chef. Tous
nom de la santé des patients, dent de la CME. Il pourrait refuser médecins pèse sur les dépenses. ments. Ils sont gérés comme des deux ont été nommés par le conseil
menacée selon eux par la logique deux fois les propositions. Au-delà, d’honoraires. Pour ce faire, elle L’État fédéral ne joue aucun rôle entreprises, avec l’obligation légale d’administration mais, à l’image de
d’«hôpital entreprise». Leurs dé- tout refus devrait être motivé. C’est aurait pu dénoncer sans indemni- dans la gestion des hôpitaux. d’avoir au moins un médecin et une la Belgique qui ignore le fétichisme
tracteurs (Fédération hospitalière, donc un geste envers les médecins té les contrats la liant avec les Confrontés à des difficultés de infirmière au sein de l’équipe de des lois, ils n’ont pas besoin d’appe-
CFDT, associations de patients…) mais, en cas de désaccord, la déci- médecins libéraux y exerçant. Ces financement, les Länder (États direction. ler les textes à la rescousse pour
y voient plutôt le combat de man- sion finale resterait entre les mains amendements des députés Jean- régionaux) et les communes, dont asseoir leurs prérogatives. À Saint-
darins accrochés à leur pouvoir. du directeur. Luc Préel et Yves Bur devraient relèvent les hôpitaux, les ont privati- Italie:undirecteur«manager». Les Luc, le dernier mot revient au méde-
Quoi qu’il en soit, la colère Un second point suscitait la être supprimés au Sénat. Mais leur sés massivement, favorisant l’émer- hôpitaux publics italiens sont gérés cin mais toute décision est le fruit
s’est cristallisée sur un point précis colère des médecins libéraux: une réécriture restait apparemment à gence de grands groupes spéciali- par un directeur général, un « mana- d’un consensus. Ailleurs, c’est le
de la loi: la nomination des méde- clinique privée en situation de finaliser, hier soir. Au Sénat de pré- sés. Cette politique a permis ger » nommé par la région. Médecin, directeur qui décide en dernier res-
cins chefs de pôle par le directeur. « monopole local » (sans hôpital ciser et valider ces compromis. La d’améliorer la qualité et la recher- mais aussi avocat ou financier, il est sort. De plus en plus de médecins se
Les «pôles», qui regroupent quel- public proche) aurait pu se voir commission des affaires sociales che. Des cliniques appartiennent chargé de tout, de la sécurité au tra- forment pour devenir directeurs
ques services (par exemple gyné- imposer par l’Agence régionale de débute aujourd’hui l’examen du aussi à des institutions religieuses. vail au respect de l’environnement et d’hôpitaux.
cologie-obstétrique-pédiatrie ou santé de pratiquer une partie de texte. Généralement, les établissements aux normes sanitaires. La région lui O.A.,P.S.-P.,CY.V.,
cœur-poumons), deviendront un son activité sans dépassements OLIVIERAUGUSTE sont gérés par une direction collé- confère une enveloppe budgétaire et R.H. etP.A.
LoiBachelot:l’ouverturedeMercier
SÉNAT patron, le directeur », pour l’hôpital qu’il se voie au gouvernement. « Je
Le président du groupe public, et la volonté exprimée par ne demande rien, a-t-il précisé. Si
sénatorial centriste les médecins d’être « partie prenan- on me propose quelque chose que je
veut apporter te de l’administration ». Ce qui sens que je sais faire… » Apparem-
une «touche particulière» implique, selon lui, que le corps ment, les ministères de l’Agricultu-
au projet Bachelot. médical constitue « l’essentiel » du re et de la Justice, qui seront bien-
directoire de chaque établissement. tôt vacants le tentent l’un comme
LE PROJET de réforme hospitalière En contrepartie de ces « modifica- l’autre. Mais il n’en a pas parlé avec
sera adopté par les sénateurs, mais tions » pour lesquelles il a plaidé Nicolas Sarkozy « cette semaine, ni
ils y apporteront « une touche parti- auprès de François Fillon, Michel la semaine dernière ». Et avec Fran-
culière ». Michel Mercier, président Mercier reconnaît qu’« on ne peut çois Bayrou ? « François est un ami.
du groupe centriste au Sénat, l’a pas abandonner l’hôpital public » à Je n’ai en rien l’intention de renier
affirmé hier au « Talk Orange- ses dérives et qu’« il faut qu’il soit cette amitié », a assuré le sénateur
Le Figaro», après avoir participé à la compétitif dans l’effort de santé ». du Rhône. Reste à savoir comment
réunion convoquée sur le sujet à L’hôpital n’est pas le seul sujet le député béarnais, lui, réagira.
Matignon. Rappelant que « c’est le sur lequel Mercier se démarque de JUDITHWAINTRAUB
Parlement qui fait la loi », le séna- François Bayrou. Bien qu’il soit
teur du Rhône s’est dit convaincu toujours trésorier du MoDem, il est MichelMercier,hier,Aujourd’huià18h:
que « si on change » le texte, « il sera « pour que l’expérience de Nicolas danslestudioduFigaro.@ LaurentWauquiezlvoté ». Il a souhaité un « équilibre Sarkozy réussisse ». Rien d’éton- J.-C. Marmara/Le Figaro
vrai » entre « la nécessité d’avoir un nant, dans ces conditions, au fait SURLEFIGARO.FR
ATotalenFrance,
c’estaussi…
Une contribution sociale majeure
• 43 000 collaborateurs
• 2 300 recrutements en CDI et 1 800 stages*
• 100 000 emplois indirects générés par nos activités
• 3 000 PME aidées en 25 ans pour maintenir ou créer près de 50 000 emplois
• Une fondationdédiée à l’environnement, au patrimoine
et à la solidarité (50 millions d’euros sur 5 ans)
• Un fondsdédié à l’emploi des jeunes (50 millions d’euros sur 5 ans)
Une présence industrielle durable
• 160 sites industriels
• 2 200 chercheurs dans 7 centres de recherche
• Un programme de recherche avec l’ADEME** pour améliorer l’effcacité
énergétique des procédés industriels (100 millions d’euros sur 5 ans)
• 1 milliard d’euros d’investissements pour moderniser
notre raffnageet notre pétrochimie
• 1 000 emplois générés en moyenne sur 2009,
2010 et 2011 dans les régions concernées
• Aucun licenciement économique
Desinvestissementspoursatisfairelademandeenénergie
• 1,5 milliard d’euros d’investissements en 2009 en France
et 14 milliards d’euros dans le monde pour découvrir et produire
du pétrole et du gaz naturel, développer des énergies complémentaires,
renforcer la recherche-développement et lutter contre
le réchauffementclimatique
L’énergie est notre avenir, économisons-la !
Notreénergieestvotreénergie
* au 31 décembre 2008 ** Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’énergieFrancePolitique
6 mercredi 29 avril 20091
BarnieretDati
prônent
«uneEurope
rempart»
EUROPÉENNES clivage entre partisans et adversai-
TêtedelisteUMP res du traité constitutionnel euro-
enIle-de-France,leministre péenaétédépassé.Nousavonspu
del’Agricultureestime ainsitravaillersurnotreprojet,que
quec’est«unegrande nous avons présenté à Valéry Gis-
chance»defaireéquipe card d’Estaing, Alain Juppé, Jean-
aveclaministredelaJustice. Pierre Raffarin, Édouard Balladur.
Ils nous ont fait des suggestions.
LE FIGARO. – Comment fonctionne Nousymettonsactuellementlader-
votre tandem ? nièremain.
Rachida DATI. –Nousformons
une véritable équipe! Réunions Jean-Marie Cavada figurera-t-il «Sacompétenceetsonexpérienceeuropéennerassurent», déclare Rachida Dati à propos de Michel Barnier. Jean-Christophe Marmara/Le Figaro
publiques, émissions, interviews… en troisième position sur votre
Lorsque l’on ne se voit pas, nous liste ? faisantdelapédagogie.Nousrappe- sortiramieuxensemblequechacun naturelles semblaient inépuisables datededépart.Mais,enattendant,
nous appelons chaque jour. Que M. B. – Cetteplaceestproposée lonslebilandelaprésidencefran- poursoi. est terminé. Nous devons préparer nous faisons notre travail et nous
Michelsoitlecoordinateurnational auNouveauCentre.C’estàceparti çaise, le paquet énergie climat, les R. D. –Decepointdevue,appe- lasociétéàlamodération,sinon,ce menonscampagne.
delacampagneetnotretêtedeliste etàsonprésident,HervéMorin,de avancées en matière de sécurité et lerauvotesanction,commelefont seraunesociétédeprivation.Nous
enIle-de-France,c’estunatoutpour désignerleurcandidat.DuNouveau dejustice,commelagénéralisation BenoîtHamonetHarlemDésir,qui proposerons un nouveau modèle Rachida Dati, vos réponses
nousetpourtoutesleslistesUMP. CentreàlaGauchemoderne,nous du système alerte enlèvement, sontdesurcroîtdéputéseuropéens économiqueetsocialeuropéen,ins- au « quiz » sur l’Europe
C’est un véritable Européen et un allonsouvrirnotrelisteàtoutesles l’interconnexion des casiers judi- sortants,esttoutsimplementirres- critdansledéveloppementdurable. des Jeunes populaires
grand professionnel. Les Français composantes de la majorité prési- ciaires,leversementfacilitédespen- ponsable! La présidence française de l’Union vous ont valu de nombreuses
luifontconfiance.Sacompétenceet dentielle.Ilyauramêmedesparti- et les initiatives qui ont été prises critiques. Si c’était à refaire,
son expérience européenne rassu- sansdunonautraitéconstitution- depuis, notamment lors du G20, vous recommenceriez ?«Laprésidencefrançaisedel’Union
rent.Etjenedispasçapourluifaire nel. montrent qu’une Europe plus R. D. –Ilyaeuunemanipula-
etlesinitiativesquiontétéprisesplaisir! volontaireetpluspolitiqueestpos- tion. On n’a diffusé que quarante
Michel BARNIER. – C’est une N’est-ce pas Nicolas Sarkozy sible.NousvoulonsaussiuneEuro- secondesd’uneinterventiondansledepuis,notammentlorsduG20,
grande chance pour nous d’avoir qui va donner le véritable coup pequiprotège,uneEuroperempart. cadred’uneréunionavecdesjeunesmontrentqu’uneEuropeplusvolontaireRachida. Par son parcours et son d’envoi de la campagne UMP Pourlasécuritédesconsommateurs del’UMPdequaranteminutesoùje
engagement,elleexprimeetsymbo- à Nîmes, le 5 mai ? etpluspolitiqueestpossible.» européens,nousproposonsdecréer parlais de Durban, des institutions
liseunecertaineidéedelaRépubli- M. B. –Lediscoursqu’ilpronon- uneAgenceeuropéenned’achatde européennes et de bien d’autresMichelBarnier
que. Cela représente beaucoup. Sa cera ce jour-là ne sera pas un dis- gaz.Nousallonsaussidemanderle sujets. Ils ont pris uniquement les
présenceestaussiunechancepour cours partisan de l’UMP, pour renforcementducontrôlesanitaire quelquesinstantsoùj’avaisaccepté,
l’Europe, et je voudrais que ce soit l’UMP. Le président s’adressera à sions alimentaires… Nous parlons M. B. – Le PS n’a pas fait une desproduitsquirentrentenEurope àlademandedesorganisateurs,de
unexemple:aujourd’hui,toutpar- tous les Français et, au-delà, à nos aussi de nos projets pour l’Ile-de- seuledéclarationsurl’Europepen- ou encore la création d’une force participeràuneparodiedejeutélé-
cours politique doit avoir une partenaires européens. Il donnera France,pourrenforcersonattracti- dant les six mois de la présidence européennedeprotectioncivile. visé. Ce n’était pas une réunion
dimensioneuropéenne. savisiondel’Europe. vité économique, moderniser les française de l’Union. Venant d’un publique.
transports, développer la mobilité partidegouvernement,quiaspireà Quand allez-vous quitter M. B. –Cetacharnementcontre
Vous avez tenu hier soir le premier Comment comptez-vous mobiliser desjeunes,rénoverlesquartiersen l’alternance, ce silence total est le gouvernement ? Rachidaesttotalementinjuste.
grand meeting de la campagne, les Français qui s’intéressent mobilisantlesfondseuropéens… incroyable.J’appelleàunvotesanc- M. B. – J’ai dit clairement que Propos recueillis par
mais vos listes ne sont toujours pas peu aux européennes ? M. B. – Notre premier combat tioncontrelePS! j’étais prêt à quitter le gouverne- Jean-Baptiste Garat, Philippe
bouclées. Quand le seront-elles ? R. D. –Micheletmoiavonsdéjà est effectivement contre l’absten- mentpourêtrelibredemenercette Goulliaud et Judith Waintraub
M. B. – Début mai, en même faitplusd’unetrentainederéunions tion,etnotrecapacitécollectiveàla Quelles propositions concrètes campagne. Mais quand on est
tempsqueleprojet.Nousavonsun publiques,etpartoutlessallessont réduire, toutes listes confondues, ferez-vous ? ministre, on ne dispose pas de sa En images: les têtes
calendrieretuneméthode.Lapre- pleines. En tout, nous avons ren- sera le premier critère de succès. M. B. –Nousallonsmontrerque mission. C’est un choix qui appar- de liste de l’UMP@lmière étape était de mobiliser le contréplusde5000personnes.Elles Danscettecampagne,enraisonde «quand l’Europe veut, l’Europe tientauprésidentdelaRépublique
aux européennesmouvement,cequin’apastoujours ont manifesté de l’intérêt et de la crise, je sens une attention, un peut».Letempsoùonpensaitque etaupremierministre.
étélecaspourdeséchéanceseuro- l’adhésion.Nousparlonsdel’Euro- sentiment d’urgence européenne. lecréditétaitillimité,oùleprofitpri- R. D. –C’estladécisionduprési- SURLEFIGARO.FR/ELECTIONS-
péennes.GrâceàNicolasSarkozy,le peauquotidienpourlescitoyens,en Les Français savent que l’on s’en maitsurletravail,oùlesressources dentdelaRépublique.Jen’aipasde EUROPEENNES-2009
FrançoisFillondemandeàlamajoritédeporter«l’idéaleuropéen»
Lepremierministre premier « meeting national » pour listes français sont les seuls à vouloir ler que d’Europe? Non», a lancé le soncredoauprèsdesescollèguesdu devant être rendu public dans les
participaithiersoir leseuropéennes.HervéMorinpour une Europe socialiste,a-t-ilexpliqué. secrétaire général de l’UMP, qui Parti populaire européen. Pour jours qui suivront le discours de
aupremiermeeting le Nouveau Centre, Éric Besson Les autres sont tous plus modernes, appelleàun «vote de soutien à Nico- Michel Barnier, qui l’accompagne Nicolas Sarkozy sur l’Europe pro-
nationaldel’UMP, pour les Progressistes, Jean-Marie tous acquis aux réformes. » Fillon las Sarkozy»etau «travail de réforme ensaqualitédecoordinateurnatio- noncéàNîmesmardiprochain.
àRueil-Malmaison. BockelpourlaGauchemoderneet croise même le fer avec Ségolène engagé en France depuis deux ans». nal, ce sera également l’occasion Il restera alors à la majorité un
Xavier Bertrand, pour l’UMP, Royal: « Le président de la Républi- QuantàFrançoisBayrou, « pour qui d’exposersonprojetdeprogramme mois de campagne. Un délai bref,
CETTE FOIS, promis, la campagne étaientréunisautourduchefdela que a bien plus de points communs l’Europe est devenue la dernière de ses àseshomologuesavantsonultime quiestmoinssubiquechoisi,àen
delamajoritéprésidentielleestlan- majorité,FrançoisFillon,etdevant avec le président du gouvernement préoccupations,sonobsession,c’estla validation par l’Élysée et par le croirelesconseillersdel’Élyséeetles
mecée.Aprèslaprésentationdestêtes 1500personnes. espagnol que M Royal n’en a avec présidence de la République »,assure bureaupolitiquedel’UMPle7mai. cadresdelaRueLaBoétie.Resteà
delistedel’UMPle24janvier,après « Avec le président de la Républi- José Luis Zapatero », a-t-il assuré. lepremierministre. Dans le même temps, Xavier voirsicettestratégiedurushélecto-
la première réunion publique de que, a lancé le premier ministre, je Faceauxsocialistesquiappellentà Bertrand,BriceHortefeuxetNicolas ral sera payante. Pour l’instant, les
Michel Barnier et Rachida Dati le vous demande de porter l’idéal euro- un vote sanction, Xavier Bertrand Stratégie du rush électoral Sarkozymettrontladernièremainà listes de la majorité sont créditées
7marsàMaisons-Alfort,lepartipré- péen. »Unidéalqu’aucunautreparti relèvelegant:«Est-cequenousallons Entréhierdeplain-piedencam- la délicate composition des listes, d’une nette avance sur tous leurs
sidentielorganisaithiersoir,àRueil- n’estcapabledeporter,selonlui,le parler d’Europe dans cette campa- pagne,FrançoisFillondoitdécliner, quicompliquelaviedelamajorité concurrentsdanslessondages.
Malmaison (Hauts-de-Seine), son PSmoinsquetoutautre. « Les socia- gne? Oui. Est-ce que nous allons par- aujourd’huietdemainenPologne, depuis plusieurs mois. Le tout JEAN-BAPTISTE GARAT
ENBREFHadopi:lesdéputésUMPresserrentlesrangsetattaquentlePS
SONDAGE.Avec43%debonnes
PARLEMENT gauche en panne de leader, obligée luttecontrelepiratagesurInternet, chef de l’État, qui tient à l’adop- ble »dessocialistesetréclaméun opinions,contre49%de
Faitrarissime:unvote de radicaliser une certaine forme de unecourteséanceassezsurréaliste tiondecetexte,lessocialistesont scrutinpublicsurl’ordredujour. mauvaises,NicolasSarkozy
publicaétéorganiséhier brutalité, nous saurons affronter les s’estdérouléedansl’hémicycle.Le demandé un vote sur l’ordre du Levoteaétésansappel:279voix gagneunpointdepopularité
surl’ordredujour manœuvres frontales »,aaussipré- présidentdel’Assemblée,Bernard jour, ce qui est très inhabituel à pour, et 46 contre, dont 2 UMP, danslebaromètreBVAOrange
del’Assemblée. venu Jean Leonetti, premier vice- Accoyer, a énoncé l’ordre du jour, l’Assemblée. « Nous voterons hostiles au projet Hadopi, Lionel pour L’Express.Avec51%
président du groupe. En manière quiprévoitlaréinscriptiondupro- contre », a aussitôt prévenu Tardy et Christian Vanneste. d’opinionsfavorables,
LATENSIONestmontéed’uncran, de boutade, Louis Giscard jetHadopicetaprès-midi,ennou- Ayrault, qui a traité Copé de « Cette loi est contestée et contesta- FrançoisFillongagne6points.
hier,àl’Assembléenationale,entre d’Estaing a proposé l’instauration vellelecture. « manipulateur » avant de pour- ble, mais je la voterai par solidari-
Jean-François Copé et Jean-Marc de « bonus » pour les députés les suivre: « Vous avez subi une défai- té »,confieClaudeGoasguen,qui DÉFILÉ.OlivierBesancenot
erAyrault,lesprésidentsdesgroupes plusassidus. «Loi contestée et contestable» te politique et vous parlez d’un refuse « l’autoflagellation » des défilerale1 maiaveclecollectif
UMP et PS. « Nous allons montrer Aprèsuneréuniontenduedela Après avoir dénoncé, selon la simple incident de séance. » députés. Quant à Christian Paul LKPenGuadeloupe
aux socialistes ce qu’est une majorité commissiondeslois,quiaadopté formule de Jérôme Cahuzac (PS), Le patron du groupe UMP a (PS),iljubilait: « Ce texte est parti etrencontrerasonporte-parole
frontale », a promis le premier. lundi en le durcissant le projet de les « méthodes capricieuses » du aussitôtfustigéla « victoire mina- en vrille depuis des semaines. » ÉlieDomota.Lamanifestation
Dans la salle Colbert archicomble, Cetteaffairearelancélaques- auralieudanslaville
où se tenait hier matin la réunion tion des sanctions financières en dePetit-Canal,un « endroit
dugroupemajoritaireenprésence cas d’absentéisme, mais Copé ne symbolique de l’esclavage »,JackLangsedémarquedessocialistes
du premier ministre François pense pas que ce soit « la bonne situéà20kmaunord
Fillon,ledéputé-mairedeMeauxa ■ JackLangareconnuhiersoirune « Ce projet ne mérite ni cet excès l’ont voté au Sénat (NDLR: le tex- formule ».Auditionnéparlacom- dePointe-à-Pitre,a-t-ilajouté.
demandéauxélusUMPde « respec- « disharmonie »avecsesamissocia- d’honneur ni cette indignité »,adit te). Je suis sur ce sujet en dishar- missiondeslois,BernardAccoyer
ter strictement(leurs) permanences listessurleprojetdeloidugouverne- ledéputéduPas-de-Calais.Selon monie avec le groupe socialiste à a précisé qu’il ne voulait pas GAUCHE.Lafédérationsocialiste
dans l’hémicycle »,aprèslerejetde mentcontreletéléchargementillégal lui, c’est précisément parce qu’il l’Assemblée nationale parce que « mêler sa voix avec celles qui duPas-de-Calaisapris
laloiHadopi,le9avril,par21voix qu’ilavaitsoutenuenmars,affirmant est« profondémentsocialiste,plei- je ne peux pas renier mes convic- réclament des mesures coercitives, ladécisionmardid’exclure
degauchecontre15UMP, « de telle cependantqu’ilnesoutenait « abso- nement engagé à gauche »qu’ilse tions de toujours, le combat que voire des sanctions nouvelles » lemairePSd’Hénin-Beaumont,
manière que nous ne soyons plus en lumentpaslegouvernement ». bat « pour la protection des créa- j’ai mené pour la création auprès contre les parlementaires absen- GérardDalongeville,écroué
situation de minorité ». Invité de TF1, l’ancien ministre PS teurs et des artistes, en particulier de François Mitterrand, de Lionel téistes. pourdétournementdefonds
Copéarecommandéàchaque de la Culture a souligné qu’il contre le risque de pillage ». Jospin, auprès du PS. (…) Je SOPHIE HUET publics,ainsiqueplusieursélus
députéd’êtreprésent « les mardis, s’était« constammentbattupourla « Je constate que plusieurs cama- respecte mes amis socialistes, delaville.Ilssontsoupçonnés
mercredis, ainsi que cinq jeudis par reconnaissance des droits des rades socialistes comme Cathe- qu’on veuille bien respecter ma d’avoirmisenplaceunsystèmeLes débats en direct
semestre »pourassurerlaprésence créateurs ». rine Tasca ou Robert Badinter conscience. » defaussesfacturesquipourrait@ (avec LCP-AN)lpermanente de 70 députés UMP atteindreprèsde4millions
en séance. « Face à une nouvelle SURLEFIGARO.FR d’euros.
CDans100ans,Marie
auratoujourscettebellesérénité.
POURVOTRESANTÉ,MANGEZAUMOINSCINQFRUITSETLÉGUMESPARJOUR.WWW.MANGERBOUGER.FREurope
8 mercredi29avril20091
Sarkozy
etZapatero
s’aiment«pour
toujours»
DIPLOMATIE tif, mi-moqueur: «Madrid avait
C’enestbienfini résisté à Napoléon. Deux cents ans
delapolémiquequiaagité plus tard, elle s’est rendue à sa ré-
lesdeuxcôtésdesPyrénées. plique.»
Pasunnuagen’aobscurci Qui aurait imaginé pareil
lavisiteducouple retournementaprèsl’intensepolé-
présidentielenEspagne. miquequiaagitélesdeuxcôtésdes
Pyrénées? Hier, à l’heure de la
DenotreenvoyéspécialàMadrid conférencedepressefinale,lespro-
posdésobligeantsattribuésàNico-
CÉLÉBRÉ par le roi Juan Carlos, lasSarkozysurlemanqued’intelli-
ovationné par le Parlement espa- gence supposé de José Luis NicolasSarkozyetJoséLuisZapateroàlasortieduPalaisdelaMoncloa,hieràMadrid,oùilsontdécidéderenforcerleurcoopération
gnolet,enfin,encenséparJoséLuis Rodriguez Zapatero étaient loin. enmatièredeluttecontrel’immigrationclandestineetletraficdedrogue.P.White/AP
Zapatero. Nicolas Sarkozy a fait le Très loin. Les oreilles de Ségolène
plein de compliments, d’éloges et Royal–quiavaitcrudevoirprésen- l’État en a profité pour railler le l’EspagneauG20deLondresetde et des trafics. C’est le même com- journaliste espagnole qui lui
d’hommages déclinés deux jours terdesexcusesauchefdugouver- «petitclapotdelapolitique»fran- New York «ne se discutait pas». bat», a justifié Sarkozy qui était demandait s’il avait des recettes
durantpartouslesgrandsd’Espa- nement espagnol – ont sifflé très çaise.Aupaysdelatauromachie,il «L’Espagne est dans les vingt pre- accompagné des directeurs de la pourréduireleseffetsdelacriseen
gne.Lavisited’Étatduprésidentet fort.«LeprésidentSarkozyaprouvé aportél’estocadecontrelePShexa- mières économies du monde.» policenationaleetdel’antiterroris- Espagne,Sarkozyestvenuàlares-
de son épouse, Carla, s’est soldée qu’il est le meilleur ami de l’Es- gonal: «Je regrette que l’influence Maisilasurtoutremportélessuf- me.LaFranceasouhaitéaussique cousse de son «ami José Luis».
parunsuccèspolitique,diplomati- pagne,alancélesocialisteJoséLuis dusocialismeespagnolnefranchis- fragesenconfirmantl’engagement cette coopération soit élargie à la «Faireleprocèsàteloutelgouver-
queetmêmemédiatique. Zapatero. C’est une affection pro- sepasplussouventlesPyrénées.» delaFrancedanslaluttecontrele lutte contre l’immigration illégale. nement d’être responsable de la
La presse ibérique a consacré fonde,intense,sincèreet,vraiment, terrorisme basque. Forts de leur «Sil’Espagneabesoinduconcours crise, c’est risible. La crise est mon-
de nombreuses pages au couple ressentie pour toujours.»Interrogé «Unétat-majorcommun succès policier, Sarkozy et Zapa- de la France pour organiser des diale, et elle n’est même pas venue
présidentiel. Avec une mention sur la polémique, Sarkozy l’a surlasécurité» teroontdécidéd’allerplusloinen retours groupés (de sans-papiers), de l’Europe», a esquivé le prési-
spéciale pour Carla, qui ne quitte balayéed’unreversdemain:«Est- Unpeuplustôt,cesontlesélus créant un véritable «état-major on pourrait nous rapprocher tout dent. Pas question pour lui de
pluslaunedesjournauxdepuisle ce qu’on a tourné la page? On ne desCortes(leParlementespagnol) communsurlasécurité»pourlut- enrespectantnosloisnationales.» s’immiscer dans les affaires inté-
début de la semaine. Même les l’avait même pas ouverte. Cela ne qui avaient longuement applaudi ter contre les terrorismes poli- Grandeabsentedecesommet, rieuresd’unpaysquivientdepas-
quotidiens de gauche ont fini par veutpasdirequejeneconsidèrepas Sarkozy à l’issue de son discours. tiques,religieuxetlesmafiasorga- lacriseéconomiques’estinvitéeau serlabarredes4millionsdechô-
rendre les armes. Un éditorialiste qu’il est très brillant. Et en plus, il Leprésidentafaitmouchequandil nisées. « Les terrorismes se détourd’unequestion,justeavant meurs.
d’El Paisécrivait,hier,mi-admira- courtplusvitequemoi.»Lechefde a rappelé que la présence de nourrissentdesactivitésdesmafias ledéjeunerfinal.Interrogéparune BRUNOJEUDY
ÀL’Aquila,lePape AngelaMerkel
partagelapeinedes contestéeparles
sinistrésdesAbruzzes économistesdelaCDU
ITALIE Juchésuruneestradeaumilieu ALLEMAGNE sociaux-démocrates (SPD). La
BenoîtXVIaécoutélesrécits desruines,lePapes’estadresséaux Àcinqmoisdeslégislatives, chancelière,dontlapopularitéreste
dessans-abrietlancé sinistrésenleurassurantqu’ilavait lesgrandspatrons intacte, s’est imposée comme la
unappelàla«renaissance» été avec eux « dès le premier allemandsjugentlachef patronne du parti. Selon des
delarégiondévastée moment», partageant «leurs lar- defiledesconservateurs rumeursémanantdeladirectionde
parleséismedu6avril. mes et leur stupeur»: «Je vois en pasassezlibérale. la CDU, la campagne de la CDU
vous une force d’âme qui suscite seraitcentréesursapersonne,pour
Rome l’espoir. Je voudrais tous vous DenotrecorrespondantàBerlin éviterdeprendredesengagements
embrasser avec affection, un par difficilesàtenirenpériodedecrise.
«VOTREterredoitrenaître,recom- un», a-t-il ajouté dans un élan DÉJÀfragiliséeparsagestiondela Desoncôté,leSPDvientdeprodui-
mencer à s’orner de maisons et spontanérévélantsonémotion. crise économique, jugée trop peu reunmanifesteélectoraltrèsmar-
d’églises,bellesetsolides»:c’estpar agressive,AngelaMerkeln’avaitpas quéàgauche,cequilaisseàlachan-
cet appel mêlant compassion et Appelàun«sérieuxexamen besoindecela.Àmoinsdecinqmois celièreplusd’espaceaucentre.
réconfort que Benoît XVI a com- deconscience» desélectionslégislatives,lesrebelles Cen’estpasdutoutaugoûtdela
mencé hier sa visite aux popula- Deuxième étape du Saint-Pè- delaCDU,enluttecontrelapoliti- brancheéconomiquedelaCDU,qui
tionsdesAbruzzessinistréesparle re: la basilique de Santa Maria di quepassuffisammentlibéraleàleur souhaite voir le parti et Merkel se
séismedu6avril. Collemaggio,chef-d’œuvredel’art goûtdelachancelière–quiestaussi démarquerclairementduSPD.Son
La catastrophe a fait près de roman des Abruzzes. Comme le lapatronnedugrandparticonser- document de 24 pages réclame la
trois cents morts et détruit au veutlatradition,leSouverainPon- vateurallemand–viennentdepro- suppression de l’impôt sur les suc-
moins3000des15000maisonsdu tifeafrappéàlaPorteSainte,quine duire leur propre programme. Le cessionsetdelacontributiondesoli-
chef-lieu de la région, L’Aquila. s’ouvrequ’unefoisl’an,avantd’en coup est d’autant plus rude que le darité: deux mesures taboues pour
Cent cinquante agglomérations pousserlevantail.Ils’estretrouvé document a été élaboré par le la direction du parti en période de
ontététouchées.Vingt-deuxjours devant la chasse en verre conte- conseil économique du parti, qui cohabitationetdecrise.Poursoula-
après, environ 36000 personnes nantlesdépouillesdusaintpatron LeSouverainPontifeasaluéletravaildespompiers,hier,àOnna, bénéficiedelaconfiancedesgran- ger les classes moyennes, le pro-
continuentdebraverlefroidetune deL’Aquila,lemoineermiteCéles- unvillageprèsdeL’Aquilaraséparleséisme.M.Rossi/Reuters desentreprisesetdesPMEalleman- gramme prévoit de réduire l’impôt
pluie incessante dans 170 camps te V. Proclamé pape en 1294, il a des, clientèle électorale tradition- surlerevenuetderéévaluerréguliè-
de toile. Selon la Protection civile, régnépendantsixmoisavantdese ruinesdufoyerdesétudiants.Huit militaire où ont été célébrées les nelledelaCDU. rementenfonctiondel’inflation.
29000 autres sont provisoirement démettre,casuniquedansl’Église. jeunesgensyonttrouvélamort.Le funérailles des victimes le jour du Lecoûtduvoletfiscalestchiffréà
relogées dans des hôtels réquisi- Les meurtrissures du séisme sont Pape a appelé à «reconstruire les Vendredi saint, un podium avait Unmanifesteélectoral 20 milliards d’euros. Le budget de
tionnéssurlacôteAdriatique. partout visibles: coupole effon- murs et l’espérance». À Davide, étédressé.Lemaireetleprésident marquéàgauche l’Étatétantplombéparlesplansde
Les bourrasques de vent et le drée,colonnesdisjointesetgravats étudianteningénierie,ilaexprimé delarégionontexpriméleur«fer- La très influente branche éco- relance de la croissance, Merkel,
manquedevisibilitéontcontraint enquantitéimpressionnante. l’espoirquelesingénieursettech- me intention» de reconstruire la nomiqueduparticonservateurn’a dont le principal acquis en quatre
grleSaint-Pèreàrenonceràsurvoler Surlecatafalque,BenoîtXVIa niciens qui participeront à la ville.L’évêque,M GiuseppeMoli- nullement l’intention d’entrer en ans à la tête de l’Allemagne a été le
la région en hélicoptère. C’est en déposélepalliumdelaineblanche reconstructionseront«meilleurs» nari, a invité à n’opposer aucun dissidence. Alors que la CDU doit retour à l’équilibre des finances
voiturequ’ilagagnélesAbruzzes,à frappé des cinq croix symbolisant queleursprédécesseurs. obstacle à cette reconstruction: présenter en juin son programme publiques,nesouhaitepaspromet-
une centaine de kilomètres du les stigmates du Seigneur. Il a fait C’est à la caserne de la garde «Ce serait un délit infâme.» Le électoral,lesbaronsdelapolitique tre de cadeaux fiscaux. Les écono-
Vatican, pour s’arrêter d’abord donàlabasiliquedecetornement des finances de Coppito, dans la Pape a exhorté à un «sérieux exa- économique espèrent ainsi retrou- mistesdelaCDUprévoientderédui-
dans le petit village d’Onna, rasé reçulorsdesoncouronnement,ily banlieuedeL’Aquila,oùseréunira men de conscience pour établir les vertoutleurpoidsauseindupartiet re les dépenses publiques en
par le tremblement de terre. Sur a quatre ans, et qui atteste de son en juillet le sommet du G8, que le responsabilités» avant d’entonner infléchir les orientations prises par diminuantlesinvestissementsgrâce
deux cents habitants, quarante y autorité épiscopale. L’émotion Saint-Pèreaconclusavisite.Surle unReginaCoeli. Merkel à la tête de son gouverne- àunprogrammedeprivatisations.
onttrouvélamort. était tout aussi grande devant les vaste terre-plein de cette école RICHARDHEUZÉ ment de grande coalition avec les PATRICKSAINT-PAUL
ENBREFUne lecture marathon pour le traité de Lisbonne
RÉPUBLIQUETCHÈQUE.Quelques cielles de l’Union européenne, législativesanticipéesenoctobre.
joursavantlevoteduSénattchè- le traité de Lisbonne compte Le traité de Lisbonne a déjà été GRANDE-BRETAGNE.TroisAliAgcaauraitabjurél’islam
quesurletraitédeLisbonne,une 152 pages, contenant plus de validé à la mi-février par les hommesaccusésd’avoiraidé
lecture publique de sept heures 350 dispositions de droit primai- députés tchèques. Son rejet au TURQUIE.DansunelettreécritedepuissaprisonenTurquieetpubliée àlapréparationdesattentats
non-stop a été organisée à l’uni- re, auxquelles s’ajoutent 13 pro- Sénat suspendrait définitivement par un hebdomadaire italien, l’auteur de l’attentat manqué contre le contrelestransportsencommun
versitéd’Olomouclundisoir. tocoleset59déclarations. le processus de ratification à pape Jean-Paul II en 1981, Mehmet Ali Agca, affirme qu’il a décidé le7juillet2005àLondresontété
Plusde150orateurs,étudiantsou LevotedutexteparleSénattchè- Prague,aveclemêmeimpactque «depuisle13mai2007d’abjurerlafoimusulmaneetdedevenirunfidè- acquittéshierparlajustice
personnalités politiques ont par- que va intervenir le 6 mai pro- le non opposé par les Irlandais ledel’Églisecatholiqueromaine».Sonancienavocatsedit«sceptique». britannique.Lejuryaestimé
ticipé à cette lecture marathon chain, deux jours avant le départ lorsduréférendumdejuin2008. qu’ilsn’étaientpascoupables
pourmontrerque,contrairement du gouvernement Topolanek, S’il est approuvé, le texte devra decomplot.UneFrançaisestoppeuntraind’uranium
aux idées reçues, le texte destiné contraint de démissionner en ensuite être paraphé par le très
à réformer les institutions euro- pleine présidence de l’UE, après eurosceptique président Vaclav ALLEMAGNE. À Gronau, dans l’est de l’Allemagne, une militante anti- ALLEMAGNE.Berlindemandeà
péennes, «quoique complexe, est unvotededéfianceduParlement Klaus. nucléaire française de 27 ans, Cécile Lecomte, connue sous le surnom l’UEdeprolongerdedeuxansles
lisible », comme l’a expliqué un finmars. Pour entrer en vigueur le texte de«l’Écureuilfarouche»,estdescendueenrappeld’unpontautorou- restrictionsàl’emploidecitoyens
des organisateurs, Roman Batik, Un cabinet intérimaire d’experts doit être ratifié par les 27 pays tier,forçantleconvoide25wagonsenprovenanced’uncentred’enri- dehuitpaysdel’Estentrésdans
citéparl’agenceCTK. prendraensuitelesrênesdupays membresdel’UE. chissementd’uraniumàs’arrêter.Desspécialistesdel’escaladeontdû l’Unionen2004.Celles-cidevaient
erTraduit dans les 23 langues offi- jusqu’à l’organisation d’élections (AFP) intervenirpourladéloger. disparaîtreàpartirdu1 mai.
A