Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Magazine Le Figaro du 30 mai 2011

De
48 pages

Retrouvez le Figaro magazine du 30/05/2011

Publié par :
Ajouté le : 30 mai 2011
Lecture(s) : 8
Signaler un abus

1,40€ lundi30mai2011 -LeFigaroN°20784-www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
LesnouveauxCommentÉcole:
traitementsFaut-ilréduire prévenir
lesgrandes delalescaries LeFigarovacances polyarthritesantéde15jours? PAGE8 PAGES9À12
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
LeFigaroéconomie NewYork:premièresortie
Lagardelance ducoupleStrauss-Kahn Privatisations
sacampagne
pourladirection
duFMIPAGE23 LaGrèceManagement&Emplois
LesFrançaiset
l’autoentreprise
PAGES27À37 àvendre
Téléconnectée: pourpayerfabricantset
fournisseurs
s’affrontent
PAGE38 sesdettes
BANQUE POSTALE, télécoms,
ports, aéroports, chemins de fer…,
le premier ministre grec assure
qu’il va lancer le vaste plan de pri-Gouvernement:
vatisation de 50 milliards d’eurosGeorgesTron promis depuis des mois. Cette ini-
tiative est exigée par la zone euroadémissionné
et le FMI en contrepartie d’unePAGE4
nouvelle aide financière. La gro-
gne sociale grandit et pourrait
contrecarrer les plans du gouver-
nement. PAGE22
Concombrecontaminé:
l’alertes’étendàtoutel'EuropeInquiétudesur
UNE BACTÉRIE apparem- par cette bactérie, diteE.coli, tous les patients identifiés àlesortdestrois ment contenue dans des productrice de shigatoxines. ce jour en Europe revenaient
concombres provenant d’Es- En France, trois cas suspects sans exception d’un séjour enFrançaisdisparus AnneSinclairaaccompagnésonmari,DominiqueStrauss- pagne est déjà responsable de ont été signalés. Ailleurs en Allemagne. Des analyses sont
Kahn,chezuncardiologue.Vendredimatin,ilsontquittétrèsauYémenPAGE6 10 morts en Allemagne. De Europe, des malades ont été en cours pour confirmer
tôtlamaisonduquartierdeTriBeCa,escortéspardesgardes, surcroît, 300 personnes ont recensés en Suisse, Suède, l’origine de la contamination.
etsontrevenusenvirondeuxheuresplustard. PAGE5 été contaminées outre-Rhin Pays-Bas, Danemark… Mais PAGE13ProcèsColonna:
lesdébats
chambouléspar
HISTOIRE DUJOURunelettrePAGE13
Toulouse- LesbouchersneveulentpasêtreMontpellier,
lafinalesurprise comparésaugénéralMladic
duTop14PAGE15
e lui parlez plus du «Boucher des de Ratko Mladic, l’ancien chef militaire
Balkans», ni de celui«deTreblin- des Serbes de Bosnie, ou de ses tristesNka». Ne lui rappelez surtout pas congénères.
que Mouammar Kadhafi avait osé mena- Le général Ratko Mladic, surnommé le
cer son peuple d’une «boucherie»… Car « Boucher des Balkans » pour son rôle
votre boucher est à cran. dans le massacre de 6000 à 8000 musul-
Dans un communiqué publié vendredi, le mans à Srebrenica, en Bosnie, en
président de la Fédération des artisans juillet 1995, a été arrêté jeudi en Serbie,
bouchers de Paris et de la région parisien- après seize ans de cavale.
ne, Bernard Merhet, estime que «les in- «Aucunamalgame» ne devrait être«faitLemeilleur
tentions et les motivations de la presse à au détriment de cette profession», insisteetlepired’un vouloirtraduireetexprimerparcestermes encore Bernard Merhet. «Les artisans
les atrocités reprochées ne doivent pas être boucherssontgênésparl’utilisationduter-demi-siècled’art
confondues avec les noms qualifiant une me boucher et boucherie, explique-t-il.
contemporain profession respectable». Il juge «intem- NavitimerAlorsqu’ilexisted’autrestermestoutaussi
PAGES40ET41 pestive et inadaptée» l’utilisation du ter- porteurs.» Mais il n’en a cité aucun. ■
me de « boucher » à propos notamment STÉPHANEKOVACS
DÉBATS&OPINIONS RENDEZ-VOUS
L’ÉDITORIALdePaul-HenriduLimbert PAGE19LACHRONIQUE
LECARNETDUJOUR PAGE17dePhilippeLabro
P.DELORT,F.BOUCHON,S.SORIANO/LE Président:«normal» APARTÉd’AnneFulda PAGE48
04 94 45 97 82FIGARO-IMAGESOURCE/BSIP-SAMSUNG- ouanormal PAGE19
TOUTEL’ACTUALITÉSURle figaro.frP.LAURENSON/REUTERS
WWW.BREITLING.COMALG:185DA. AND:1,50€. BEL:1,50€. DOM:2,10€. CH:3,20FS. CAN:4,25$C. D:2,10€. A:3€. ESP:2,10€. CANARIES:2,20€. GB:1,70£. GR:2,30€. ITA:2,30€. LUX:1,50€. NL:2,10€.
H:830HUF. PORT.CONT.:2,20€. SVN:2,30€. MAR:14DH. TUN:2,5DTU. USA:4.25$. ZONECFA:1600CFA. ISSN0182.5852
M 00108 - 530 - F: 1,40 E
3:HIKKLA=]UVYUY:?a@p@n@a@a;
SANTOSMARCUS/ABACA
Clundi30mai2011 LEFIGARO
2 recto VERSO
Cinq mois après
l’immolation d’un jeune
vendeur ambulant
de Sidi Bouzid, qui a
déclenché la chute
de Ben Ali, la Tunisie
peine à se relever.
Dans les provinces
défavorisées,
où la révolution
a débuté,
l’impatience règne.
PARDELPHINEMINOUI
ENVOYÉESPÉCIALEÀSIDIBOUZID,KASSERINEETTALAH
l est là, attablé au restaurant Ksar Dhiafa, les
épaules tassées, le regard égratigné par un
mélange d’angoisse et de désillusion. Com-
me s’il subissait à lui seul toutes les convul- Hommageauxmartyrs
sions de son pays, en difficile convalescence delarévolution
postrévolutionnaire. Chemise rayée et pan- le20janvierdernier,Italon en toile, Ali Bouazizi a pourtant de quoi àKasserine.
être fier d’avoir - à sa façon - déclenché la chute de
Ben Ali, le 14 janvier dernier. C’est ici, à Sidi Bouzid,
dans cette miséreuse bourgade de 70 000 âmes dé-
laissée par l’ex-régime, et où le chômage dépasse les
20 %, que son cousin, Mohammed, s’est immolé par
le feu, un fameux 17 décembre 2010, pour protester
contre un système gangrené par la corruption et le Legrandmalaisedes
clientélisme. Dans l’ancienne Tunisie verrouillée par
la censure, cet acte de désespoir aurait pu facilement
passer à la trappe. Mais le jour même, Ali a eu le ré-
flexe d’en informer la planète entière. «Quand j’ai
apprislanouvelle,Mohammedavaitdéjàététranspor- provincestunisiennestéàl’hôpital.J’étaishorsdemoi!J’aifoncédevantle
siègedugouverneur,oùilavaitfaitcraquersonallu-
mette, et j’ai filmé ce qui restait de sa charrette de
fruits et légumes, éparpillés sur le trottoir. Puis, j’ai ambiant, la rue a déjà fait déloger cinq gouverneurs offre un autre visage de désolation. Des piles d’ordu- trée au rez-de-chaussée d’une modeste maisonnette
postélesimagessurmapageFacebook.Quelquesheu- depuis l’immolation de Mohammed Bouazizi. Lors res y jonchent les trottoirs. Avec la chaleur, l’odeur aux murs blancs, la famille Ghodbani ne s’est tou-
res plus tard, la télévision al-Jezira m’a contacté, et d’un déplacement en ville, le mois dernier, le minis- est insoutenable. «Ça fait plusieurs jours que les jours pas remise de la mort de Belgacem, le cadet de
j’ai tout craché, sans retenue! », se souvient, ému, tre de l’Intérieur a dû, lui, rebrousser chemin dès son éboueurssontengrèvepourréclamerdemeilleurssa- leurs trois enfants, tué le 10 janvier par trois balles de
l’homme de quarante ans. arrivée, après qu’un cortège de policiers l’eut empê- laires», explique Sadeq Mahmoudi, un membre du kalachnikov alors qu’il participait aux funérailles
La suite est connue. Le lendemain, la population ché d’accéder à la préfecture, en criant«Dégage!». bureau exécutif de l’UGTT. Ses locaux, situés en plein d’un autre manifestant.
descend dans la rue. Les manifestations s’étendent à «Ons’estdébarrasséd’unedictature.Onagagné centre-ville, sont quotidiennement assiégés par des Sur un cliché que tend son père, on voit le jeune
d’autres villes du centre-ouest du pays : Talah, Kas- l’anarchie», se désole Bouderbala Nsiri, médecin gé- dizaines de jeunes chômeurs qui attendent qu’on homme de 36 ans, poser dans un costume noir. Ac-
serine, Regueb, Gafsa. Jusqu’à gagner Tunis, à quel- néraliste. Son cabinet, situé sur l’avenue Bourguiba, s’occupe d’eux. Les plus désespérés donnent, eux, crochée à son bras, une élégante Tunisienne est re-
que trois cents kilomètres d’ici. Le vent de contesta- entre l’ex-QG du RCD et les bureaux de l’UGTT, la dans la contrebande d’essence et de cigarettes avec vêtue d’une robe blanche. «C’est la photo de leurs
tion est tel qu’il fera tomber le pouvoir et déteindra principale centrale syndicale, s’est retrouvé au cœur l’Algérie voisine. Un ancien ouvrier de l’usine de cel- noces,unmoisetdemiavantsamort», sanglote Ma-
sur les pays voisins. «Aujourd’hui,lesyeuxdumonde des événements de janvier dernier. Aujourd’hui, il lulose, la seule de la ville, fait irruption au premier ryam, la mère du « martyr ». Conducteur de ca-
entierrestentbraquéssurnous.Partout,onapplaudit est encore aux premières loges des manifestations. étage. «Y’a pas de travail! L’usine est passée de mion, Belgacem avait dû emprunter 8 000 dinars
notrecourage,notrebataillepourplusdedignité,plus Ici, pas un jour ne passe sans un nouveau sit-in ou un 5000à1500ouvriersenquatreans.Lenouveaugou- pour se marier. L’aide gouvernementale de 20 000
dejustice sociale. Leproblème,c’estquecinqmoisse énième cortège. Hier, les lycéens. Aujourd’hui, les vernementapromisuneaideauxchômeursde200di- dinars offerte aux proches des martyrs a permis
sontécoulésdepuislesuicidede“Basbous” - surnom fonctionnaires de l’administration. «À chaque fois, nars.Jen’enaitoujourspasvulacouleur», s’empor- d’éponger rapidement cette dette et de subvenir aux
donné à Mohammed Bouazizi -, et rien n’a chan- lesrevendicationssontlesmêmes:lacréationdenou- te-t-il. besoins de la jeune veuve. Mais les parents de Belga-
gé! », s’emporte Ali. veaux emplois, l’augmentation des salaires, un gou- De l’autre côté de la ligne de chemin de fer, qui sé- cem, que son salaire permettait de faire vivre, n’arri-
vernementtransitoireplustransparent.Parfois,çadé- pare le centre-ville des quartiers al-Nour et al-Zo- vent pas à joindre les deux bouts.«Quandjepenseà
Gouverneursdélogés génère,commeleweek-enddu7et8,oùdescasseurs hour, la situation est encore pire. Là-bas, ni gaz cen- touscesjeunesqui,commeBelgacem,sesontsacrifiés
Dehors, de l’autre côté de la porte vitrée du restau- ont brûlé deux locaux administratifs et saccagé deux tral, ni eau potable. Les égouts y sont à ciel ouvert, et pourlarévolution,jemedemandeparfoisàquoiçaa
rant, décorée d’un autocollant à l’effigie du « hé- bâtiments des forces de l’ordre. On dit même que des les rues boueuses dès qu’il se met à pleuvoir – à l’ex- servi!», explose Wathek, le frère du défunt.
ros », les murs de la ville sont encore mouchetés de ordinateursontétévolés», raconte-t-il. À qui la fau- ception de l’avenue principale, couverte d’asphalte,
«Commentsurvivre?»graffitis révolutionnaires. Ils clament, aussi, le ras- te ? D’après ce médecin parfaitement francophone, où se sont concentrés, en janvier dernier, l’essentiel
le-bol de Sidi Bouzid. «Dutravail! »,«Onnousvole le maintien à des postes clefs de caciques de l’ancien des manifestations anti-Ben Ali, violemment répri- Submergé par cette boulimie de revendication, Saïd
notre révolution», «Où sont passées les promes- régime alimente la grogne populaire. mées. Sur la « place des martyrs », quelques noms Aïdi, le ministre de l’Emploi, implore la patience des
ses?», peut-on lire entre deux slogans anti-RCD À la sortie de Sidi Bouzid, sur la route qui file vers ont été gravés sur une stèle en marbre : ceux des jeu- Tunisiens.«Lenombredechômeursrisqued’attein-
(l’ex-parti du pouvoir, dont certains membres sont l’ouest, en direction de la frontière algérienne, le nes manifestants de la révolution tombés, en janvier, dre les 700000 sur l’année 2011. Car il faut tenir
accusés d’être toujours en poste). Il y a peu, la mère paysage est d’une étonnante plénitude. De longues sous les balles. Officiellement, ils sont une quaran- comptedel’arrivéedenouveauxdiplôméssurlemar-
de « Basbous » a déménagé dans une villa huppée de plaines verdoyantes y sont encadrées de jolies mon- taine. D’après la population, ils seraient plus de chédutravail,duretourdestravailleurstunisiensqui
La Marsa, la banlieue chic de Tunis. Mais les habi- tagnes rocheuses. Ici, un champ d’oliviers. Là, un soixante. Une chose est sûre : de toutes les villes, ont fui la Libye et d’un taux de croissance estimé à
tants de Sidi Bouzid se sentent, eux, encore plus pau- troupeau de moutons gardé par un berger. Une cen- Kasserine est celle qui a payé le plus lourd tribut à la 1%», concède-t-il, en misant sur«sixàneufmois
vres et oubliés qu’avant. Signe du mécontentement taine de kilomètres plus loin, l’arrivée sur Kasserine révolution. Et qui peine le plus à se redresser. Cloî- difficilesàpasser ». Pour endiguer la crise, il a con-
cocté un plan d’urgence.«20000nouveauxemplois
vontbientôtêtrecréésdanslafonctionpublique», dit-
il. Quant à la fameuse aide mensuelle de 200 dinars, il
s’agit, précise-t-il, d’une «allocation de recherche
d’emploiquis’adresse,pourl’instant,auxjeuneschô-
●●● meursdiplômésquisontsansemploidepuisplusdesix«
mois».
Partout,on «Et en attendant des jours meilleurs, comment on
va survivre?», s’énerve Abdel Razak Nasralli, enapplaudit montrant ses poches vides. Voilà une semaine que
cet ouvrier de 35 ans bloque l’entrée de l’usine de
èmenotrebataille Devenez auditeur de la 3 promotion chaux de Talah avec quelques dizaines de confrères,
tous contractuels. Payé 1,5 dinar de l’heure, il pro-du cycle de l’Institut des Hautes Etudes de la Protection Sociale (IHEPS)pourladignité.
met de poursuivre sa grève tant qu’il ne sera pas titu-“Protectionsocialeetvieillissementdelapopulation” larisé. Autant de revendications qui pèseront dans laLeproblème,
balance des élections, prévues le 24 juillet prochain.
Vousêtesélus,responsables Inscriptionavantle27juin2011.Promotionlimitéeà40auditeurs. Tensions obligent, le scrutin a failli être ajourné. Lesc’estquecinq
d’entreprises,cadresdusecteur partis les plus organisés ont pourtant déjà commencéDeseptembre2011àJuin2012,lecyclesecomposede9sessionspublic,responsablesRH,magistrats, à faire campagne. Parmi eux, Enhada est la seulemoisaprès d’unejournée,àraisond’unejournéeparmois.Ellessontaniméesjournalistes,partenairessociaux… mouvance à disposer de bureaux dans pratiquement
pardesintervenantsdehautniveau,universitairesetresponsablesLesenjeuxdelaProtectionsociale,lesuicide toutes les villes de province.
administratifs,françaisetétrangers.Unvoyaged’étudeenEuropeestnotamment dans les domaines À Talah, où le désespoir économique a récemment
égalementorganiséaucoursdececycle.de“Basbous”, financiers, sociaux et démographiques, poussé 50 jeunes à mettre le cap sur Lampedusa, en
vous intéressent? Italie, le parti islamiste multiplie les meetings politi-
Contact:+33(0)153386752-Courriel:iheps@iheps.comrienn’a ques. De quoi inquiéter ses adversaires qui l’accusent
Renseignementsetinscriptionssurwww.iheps.com
d’acheter ses électeurs potentiels et, surtout, d’im-changé!» poser sa morale religieuse. «Ces gens-là pourraient
profiterdelacriseéconomiquepourgagnerdesvoix.SiALI,FRÈREDEMOHAMMED
lespayseuropéensveulentsoutenirnotredémocratie,BOUAZIZI,DIT«BASBOUS»
qu’ilsviennentinvestiriciaulieuderenvoyernosjeu-
nes immigrés!», insiste Abdel Raouf Rawebi, un
professeur d’arabe.■
C
DESSONS/JDD/SIPALEFIGARO lundi30mai2011
3francePOLITIQUE
Z O O M
FillonetCopé
CécileDuflotsûre
deresteràlatêtedesVerts
Lasecrétairenationaled’Europe
Écologie-LesVerts(EE-LV)appellent
aobtenuhiersoir50,59%des
voixdesmilitantssursamotion.
CelledeDanielCohn-Bendit
n’arecueillique26,29%àlamobilisation dessuffragesdes6500votants
(sur17930personnesinscrites)
avantlaprimaireprésidentielleL’UMP a réuni son conseil national pour
quidevradépartagerEvaJoly
etNicolasHulotle24juinouofficialiser son entrée dans la bataille pour 2012.
le9juilletencasdesecondtour.
60ans.Ilauraitétéplusfaciled’attendre CécileDuflotserarééluelorsduJEAN-BAPTISTEGARAT
après2012», confie-t-il avant de se féli- congrèsdeLaRochelleETSOLENNDEROYER
citer du«courage» du gouvernement. quiauralieuleweek-
MAJORITÉ Pousser son avantage. Alors Le premier ministre, qui en a profité endprochain.
que le principal challenger de Nicolas pour peaufiner son profil de responsable
Sarkozy, Dominique Strauss-Kahn, est politique qui «dit la vérité aux Fran-
hors course pour 2012, l’UMP a sonné la çais», a surtout lancé une véritable ode à E N B R E Fcharge samedi contre le PS, devant Nicolas Sarkozy dont il a salué la«crédi-
1 600 militants rassemblés porte de Ver- bilité» dans son action en Libye, en
sailles à Paris.«Àl’heureoùlessocialis- Afghanistan, à la tête du G8 ou pendant la Copéprésenterademain
tessetrouventdansl’obligationderava- crise financière. «J’ai la conviction che- àl’Assembléeunprojet
lertouteslesleçonsdemoralequ’ilsn’ont villée au corps que le moment venu, les derésolutionsurlalaïcité
cessé de nous adresser, l’UMP débat, Français lui en sauront gré, a-t-il souli- Jean-FrançoisCopé,qui
l’UMPréfléchit,l’UMPconcentresesfor- gné.Leprésidentquejeconnaisn’arienà entendcontinueràoccuperle
ces», a lancé François Fillon, qui clôtu- voiraveclescaricaturesqu’onfaitdelui.» terraindelalaïcité,présentera
rait le conseil national du parti. demainàl’Assembléenationale
IntimitéetunitéLe premier ministre a renouvelé son unprojetderésolution
appel à l’unité, «la clef du succès», François Fillon et Jean-François Copé, surcethème.Untexteque
FrançoisFillonetJean-FrançoisCopé,samedi,portedeVersaillesàParis,alors que les radicaux et les centristes qui n’ont jamais caché leur inimitié, lesdéputéssocialistesrefusent
lorsduconseilnationaldupartiprésidentiel. FRANÇOISBOUCHON/LEFIGAROfont mine de vouloir présenter un can- avaient pris soin d’arriver ensemble de- devoterenl’état.Lesecrétaire
didat en 2012 (lire ci-dessous). C’est à vant la tribune, tandis que les militants généraldel’UMPvaprésenter
cette condition, selon lui, que la victoire UMP, dûment briefés, scandaient en taille», a lancé Copé qui vient de fêter Le conseil national de l’UMP a aussi dansl’hémicycle,avec
cœur :«Fillon-Copé!». Les deux hom- ses six mois à la tête du parti. «Nicolas été pollué par l’affaire Georges Tron et lepatrondesdéputésUMP,
mes ont ensuite fait assaut d’amabilités, Sarkozyaurabesoindechacunetchacune l’imminence de la démission du secré- ChristianJacob,unensemble
«NicolasSarkozy Copé félicitant Fillon pour son «action d’entre vous», a-t-il encore expliqué taire d’État, accusé d’abus sexuels (lire depropositions.
remarquable». Et Fillon qualifiant les aux cadres et militants en les invitant à page4).«Toutcelachoquelesgens, élu-aurabesoindechacun YvesPiétrasanta,propos de Copé d’«excellents». Alors se battre «rue par rue, cage d’escalier dait un ministre. Moins on en parle,
etchacuned’entrevous» candidatécologisteen2012que la majorité est encore en train de parcaged’escalier». mieux c’est.» Copé y a fait rapidement
JEAN-FRANÇOISCOPÉ panser les blessures de la polémique sur Derrière ces discours offensifs, l’am- allusion dans son discours de clôture, AncienmairedeMèze
les radars routiers, le premier ministre a biance, porte de Versailles, n’était pas à vantant la présomption d’innocence, un (Hérault),etanciendéputé
sera«possible» dans un an. Une victoi- par ailleurs rendu hommage au ministre l’euphorie.«Onsortdelacampagnedes «principeessentiel,qu’ils’agissed’undi- européen,YvesPiétrasanta,
re que Fillon juge d’autant plus«néces- de l’Intérieur Claude Guéant, qui «in- cantonales, note un cadre du parti.Ilya recteur général du FMI, d’un ministre du présidentdeGénération
saire» qu’il a demandé du temps pour carne l’action calme et juste de la Répu- unefatiguegénérale.» Copé a répété en- gouvernement comme de n’importe quel Écologie,aétédésigné
que les «résultats» de l’action soient blique». core hier vouloir être «le garant absolu citoyen». Un autre membre du gouver- ceweek-endcommecandidat
enfin perceptibles. Unité et mobilisation étaient égale- delalibertédeparole». Mais certains, en nement, moins charitable, estimait hier desonpartiàl’élection
Gardien du temple du bilan, le pre- ment les maîtres mots du secrétaire gé- coulisses, critiquaient le style du secré- que «Tron a 48 heures pour faire la dé- présidentielle,lors
mier ministre a insisté sur l’impact néral de l’UMP. «Lemomentestvenude taire général :«Ilditqu’ilestouvertmais monstration qu’il n’y a pas d’affaire». d’unvoteàl’unanimité
«culturel» qu’auront certaines réfor- monterencored’uncranlamobilisationet il n’y a que ses proches à ses côtés, à la Pour l’Élysée et Matignon, il semble que enconseilnational.
mes comme celles des universités, de la de lancer toutes nos forces dans la ba- tribune.» c’était encore 24 heures de trop.■
représentation des syndicats ou encore
des retraites. «Le sujet était tellement
tabou que nous n’avions pas osé mettre
dans le programme la fin de la retraite à LaGauchemodernerallieofficiellementlaConfédérationdescentres
principe d’une candidature cen- expliqué :«Jean-Louis,onnedou- Stratégie dont, a-t-il assuré, «il
JUDITHWAINTRAUBHervéMorin,L’UMPmetencore triste en 2012. L’ex-secrétaire tepasdesadétermination,nidesa ne peut rien sortir de bon sinon la
Jean-MarieBockel
APRÈS le Nouveau Centre, le Parti d’État à la Justice a lancé un vi- capacité tranquille à fédérer, mais montéeduFN».etJean-LouisengardeBorloo
radical et la Convention démocra- brant «Jean-Louis, nous t’atten- onsedemandes’ilvasavoirdonner À peine moins vindicatif vis-à-Borloolors
te, la Gauche moderne a réuni sa- dons » à Jean-Louis Borloo, qui a descoups.Ehbien,moi,jeveuxin- vis de Sarkozy, Bockel a dressé endelaconventionLE MESSAGE d’«unité» prônée
medi à Paris son conseil national pris soin de répéter que le choix du venter une campagne non violen- revanche un véritable panégyri-nationaleparFrançoisFillonetJean-François
pour officialiser son ralliement à la candidat ne se ferait qu’«à te.» Et effectivement, Jean-Louis que de DSK et a appelé les socialis-dumouvement,Copésamediauconseilnationalde
lasemaine Confédération des centres. Les 91 l’automne». Borloo n’a agressé personne dans tes, orphelins de l’ex-patron dul’UMP ne s’adresse pas qu’aux
dernièreàParis. délégués de la formation de Jean- Depuis l’élimination de DSK de la sa courte intervention en faveur FMI, à le rejoindre. Selon lui, l’ex-membres du parti présidentiel. Les
VINCENTBOISOTdeux hommes ont rappelé Jean- Marie Bockel ont approuvé le course à l’Élysée, le chef de l’État des «progressistes» et contre patron du FMI«auraitpuincarner
POURLEFIGAROLouis Borloo à cette nécessité im- accentue la pression sur son ancien uneespérancenouvellepourlagau-
périeuse.«Nousnedevonspascé- ministre de l’Écologie pour le dis- che», car il«portaitlesvaleursde«Onn’estpaslàderauxsirènesdeladivision,aex- suader de se présenter. La constitu- la social-démocratie» et conju-
pliquéFillon.Lemorcellementdela tion, ou non, d’un groupe centriste pourparticiper, guait «volonté de réformer»,
majorité n’a aucun sens.» Copé autonome à l’Assemblée, constitue- «réalisme» et «pragmatisme».nipourtémoigner,l’assure de son côté: «Jamais, au
ra une première épreuve de vérité L’hommage a fait bondir Hervégrand jamais, je n’ai rencontré une maispourgagner»pour les Radicaux. En attendant, Morin qui, assis à la tribune, a ex-seule personne me disant qu’elle
leur président se veut confiant : primé son désaccord par forcessouhaitait le retour à l’ancien
«On n’est pas là pour participer, ni tous les«conservateurs,degauche mimiques. Pour le président dutempsdel’UDFetduRPR.»Àpro-
pourtémoigner,maispourgagner», et de droite». De quoi frustrer la Nouveau Centre, DSK«n’étaitpaspos des Radicaux qui ont voté la
a-t-il lancé samedi à un auditoire salle, chauffée par l’ancien député à la hauteur» des fonctions qu’ilrupture, Copé assure que «leur
voix comptera toujours plus au déjà conquis, et très pressé d’en dé- socialiste Michel Suchod. Le théo- briguait, et la location d’une rési-
sein de l’UMP qu’en dehors» et coudre avec Nicolas Sarkozy. ricien de la Gauche moderne a dence somptueuse à New York,
«qu’ilsdevrontassumertoutesles Le patron des Radicaux ne se ouvert la séance en dénonçant «un mauvais coup supplémentaire
conséquencesdeleurchoix». voit pas en chef de guerre. Parlant l’«étrange stratégie de clivage » pour le PS», en est la «dernière
de lui à la troisième personne, il a du président et du gouvernement. démonstrationendate».■
Clundi30mai2011 LEFIGARO
PS:leretouràlaréalité
L’ÉDITORIAL DE PAUL-HENRI DU LIMBERT4 francePOLITIQUE
PAGE 19
GeorgesTrondémissionnesouslapression
FrançoisFillonsalue«lecourageetlesensderesponsabilités»dusecrétaired’ÉtatàlaFonctionpublique.
conseilnationaldel’UMP,quandilafus-ANNEROVAN
tigé un PS contraint de «ravaler» ses
GOUVERNEMENT Lesecrétaired’Étatàla «leçonsdemorale».
Fonction publique, Georges Tron, ne fait Selon plusieurs sources, la décision de
pluspartiedugouvernement.Matignona faire partir Tron a été prise jeudi. Le se-
annoncé son départ hier, dans un bref crétaire d’État et le premier ministre
communiquédiffusépeuavant14heures: s’étaientrencontrésvendredipuissesont
«Le premier ministre, en accord avec le parlés au téléphone samedi. C’est hier
président de la République, prend acte de matin,aucoursd’unnouveléchangeté-
cette(démission)quinepréjugeenriendes léphonique,queFillonluiafaitcompren-
GeorgesTron,suites qui seront données par la justice aux drequ’ildevaitpartir.Sansattendredonc
auministèreplaintes déposées contre Georges Tron et uneéventuellemiseenexamen.«Dansce
duTravaildont il conteste le bien-fondé.» Dans ce
àParis,communiqué, François Fillon salue «le
enmars2010, «Danscegenred’affaires,courage et le sens des responsabilités» du
lorsdesonsecrétaired’Étatqui«aainsifaitprévaloir iln’yaquedemauvaisesentréeau
l’intérêtgénéral». gouvernement. solutions»Unpeuplustôt,danslamatinée,Geor- THIBAULT ANDRÉVALLINI,DÉPUTÉPSDEL’ISÈREgesTronavaitadressésalettrededémis- CAMUS/AP
sionàNicolasSarkozy.Unelettredansla-
quelleilsedéfendvigoureusementcontre genred’affaires,iln’yaquedemauvaises
les accusations d’abus sexuels portées solutions.Soitleministreincriminédémis-
contre lui par deux anciennes employées sionne et ça peut être la fin de son action
deDraveil,lacommunedel’Essonnedont politique,desaréputation,mêmesisonin-
ilestmaire.Pointantles«accusationsvin- nocence est reconnue plus tard… Soit il se
dicatives de deux anciennes collaboratri- coupable (…) . Songez, Monsieur le Prési- ture d’une enquête préliminaire suite à la À moins d’un an de la présidentielle, maintient en arguant de la présomption
ces»,l’ancienministresoulignequ’ilfera dentdelaRépublique,quejen’aimêmepas plainte déposée par deux anciennes em- Sarkozy et Fillon n’ont pas voulu laisser d’innocencemaisc’estaudétrimentdeson
«uneaffairepersonnelle»delareconnais- encore connaissance de la plainte qui me ployéesmunicipales.LeJDDindiquaithier enflerlapolémique.Deuxsemainesaprès action ministérielle et de l’action du gou-
sance de son «innocence». Entre les li- vise,laprocédureneleprévoyantpas.Sans qu’«une troisième victime présumée s’est le début de l’affaire DSK, le maintien de vernement», analysait hier le député PS
gnes, il admet toutefois les difficultés doute,parcequ’elleneprévoitpasnonplus manifestéeetdevraitêtreentenduecettese- Tron aurait en outre privé la majorité AndréVallini.
qu’auraitposéessonmaintienaugouver- leprocèspublicquim’estfait.» maine»etrelataitparailleurslesdifficultés d’unargumentdepoidsfaceàlagauche: Pour le moment, Georges Tron ne sera
nement. «La campagne de presse (…) a Ladémissiondecetex-villepiniste,en- qu’aurait rencontrées une femme com- celui du procès en morale fait à Sarkozy pas remplacé. L’Élysée a fait savoir que
reçu un tel écho dans les médias que nos tréaugouvernementenmars2010,inter- missairedepoliceprécédemmentenposte depuis 2007. Argument auquel a eu re- François Baroin, son ancien ministre de
concitoyens peuvent me considérer comme vientmoinsd’unesemaineaprèsl’ouver- àDraveil. courslepremierministre,samedi,lorsdu tutelle,reprendraitsesattributions.■
Aprèsl’adoptionduprojet,labataille MartineAubry:
laprésidentielledescandidatspeutcommencerauPS oulaculture
Lessocialistesontvouluafficherleurunitésurlefond
CANDIDATE à la présidentielle ou
au ministère de la Culture? Danssamedi,avantdeselancerdanslacourseauxprimaires.
son discours, samedi, Martine
Nous sommes prêts à le faire respirer de Aubry a d’abord évoqué la pers-NICOLASBAROTTE FrançoisHollande,nouveau,commeen1981,commeen1997, pective de l’Élysée et des primai-
MartineAubryet res socialistes, qui permettront deOPPOSITIONAprèsl’union,labatailledes dans un grand élan démocratique», a-t-
SégolèneRoyal, choisir « celui qui portera notreprimairesvacommencer.Samedi,lesso- elle lancé. La première secrétaire prend
samediàParis, projet »,a-t-elledéclaré.cialistesontadoptéleurprojetpour2012 sontempssurlechemindelacandidatu- lorsdela « En ce qui me concerne, je l’ai dit,à l’unanimité lors d’une convention na- re.Ellepourraitattendrefinjuinpourse convention je prendrai mes responsabilitéstionale.Ilsétaienttouslà:touslesténors déclarer.«Onveutêtredanslecalendrier d’adoption avec une seule volonté, à la fois
ettouslesprésidentiables.Mêmelesan- quenousavonsfixé»,ditunproche.Mais duprojetduPS. ambitieuse et simple, qui m’anime
ciens premiers secrétaires étaient dès samedi, elle soignait la mise en VINCENTBOISOT depuis trois ans : qu’une candida-
présents:PierreMauroyetLio- scène. POURLEFIGARO ture issue de nos rangs puisse
nel Jospin. À l’entrée de la LePSdevrabientôtchoisir accéder l’année prochaine à la
Halle Freyssinet, l’ancien son champion. Mais, same- Samedi,lespartisansdel’ancienfavori d’appui dans l’appareil: «Il ne manque- présidence de la République »,
premierministresemontre di,SégolèneRoyaletFran- faisaientencoregrisemine.Ilesttroptôt rait plus qu’on soit mal accueilli! Après réaffirmant ce qu’elle avait soute-1
raisonnablementoptimiste çoisHollandeontjouépro- poureuxpourseprononcerpourunautre toutletempsqu’onapassédansceparti», nu le 22 mai sur France 2. Une al-euro lusionclaireselonsesproches.pourlaprésidentielle:«Je filbas.Pasdediscoursàla candidat: «Après le temps de la sidéra- s’exclameStéphaneLeFoll,lebrasdroit
C’estlaparticipation Mais à la fin de son discours, c’estpense que les chances sont tribunequipuissentouvrir tion,ilyaletempsdelaréflexion,puisdela d’Hollande.
minimaledemandée surtout de culture dont a parléréelles.» Les socialistes la compétition. Ils étaient décision, puis de l’action. Tout cela prend Distancée dans les sondages, Royal neauxélecteurslors MartineAubry,unthèmepeutrai-veulent montrer qu’ils sur- tous assis au premier rang, du temps…»,expliqueMariePierredela désarme pas non plus. Hollande est unedesprimaires té dans le projet adopté par le PSmontent l’affaire DSK et qu’ils avec Bertrand Delanoë et Lau- Gontrie,vice-présidentedelarégionIle- bulle,pensentlespartisansdelacandida-
mais qui lui est cher. Elle a tou-
sontunissurlefond. rentFabius.Maiscesdeux-làpen- de-France. tede2007.Enrevendiquantuneformede joursrêvédelaRuedeValois.
La bataille des personnes est sur le chentpourMartineAubry.L’ex-premier Lesadversairesd’Aubrysontprêtseux «normalité»,ledéputédeCorrèzeafait «Laculture,c’estlecœurdelaso-
pointdecommencerauPS.Samedi,Mar- ministre a déjà déclaré son soutien. Le aussi.Hollande,nouveaufavoridesson- uneerreurseloneux.Iln’auraitpasladi- ciété que nous voulons construi-
tine Aubry afixél’objectif: gagner l‘an- mairedeParisnelecachepasbeaucoup: dages,estsûrdesaforce.Pourlui,ladif- mensionpourlecostume.«Leseulcha- re », a-t-elle déclaré. Avant de
née prochaine. Les socialistes sont ildemandedu«sérieux»,de«l’efficaci- férence entre les prétendants se fera sur rismequiexiste,c’estceluiquelesuffrage mêler les objectifs: «La France et
«prêts», a-t-elle répété plusieurs fois, té»etun«ancrageàgauche».Le6juin, la«présidentialité»dechacun.Enl’oc- universelvousdonne»,rétorquait-il,ilya lacultureferontdenouveauunen
sans rien dire de sa propre ambition. ilserendraàMetzpourtenirunmeeting currence,ilaunelongueurd’avancesur quelques jours. Ils seront bientôt dépar- 2012.»
«NoussommesprêtsàredresserlaFrance avec la première secrétaire. Ce soir, Aubry. Par ailleurs, il ne manque pas tagés.■
pour qu’elle retrouve son poids et sa voix AubrytientunmeetingauxLilas,enSei-
dans le monde. Nous sommes prêts à re- ne-Saint-Denis, avec Claude Bartolone,
mettre la justice au cœur de notre pays. unanciensoutiendeDSK.
PierreMoscovicientretientledoutesursa
candidature,maisnecacheplussonenvieSommeil divin
LedéputéPSduDoubsveutreprendreleflambeaudesidéesdeDSK.
à prix malin ? prodigués («de belles primaires, un
SOPHIEHUET
beaurassemblement»),Moscovicisem-
C’estçale«PrintempsTréca»! PIERRE MOSCOVICI continue à entre- ble préparer sa candidature, en indi-
tenir le doute sur sa candidature aux quant qu’être «libre, cela ne veut pas
primairesduPS,maisilcachedemoins être mégalomane, ni être seul». Il ne
enmoinsqu’ilenaenvie.«Jeveuxre- croitpasqu’ilyaurapléthoredecandi-
prendreleflambeauduréformismeradi- dats à la candidature, mais «plus de
cal. Déterminé, je le suis totalement (…) deux ou trois», a-t-il indiqué, ajou-
Je n’exclus rien, en effet», a expliqué tant:«Oncommenceparseconfronter,
hierledéputéduDoubs,quiétaitl’invi- ensuiteonserassemble.»
té du «Grand Jury RTL-LCI-Le Fi- EnréponseàLaurentFabius,quisou-
garo». L’ancien ministre des Affaires tient ouvertement Martine Aubry, il a
européennes de Lionel Jospin a ajouté affirmé qu’il «ne serait pas partie pre-
qu’il allait «porter ces convictions» nante d’un “tout sauf Hollande”». Si la
auprès de Martine Aubry, François maire de Lille est officiellement candi-
Hollande et Ségolène Royal, mais si date,Moscoviciaestiméquelanouvelle
aucun d’entre eux ne porte véritable- directionduPSdevraitêtre«impartia-
PierreMoscovici,hier,surleplateaument ces idées, Moscovici a prévenu: le, en étant confiée à une personne qui
du«GrandJuryRTL-LeFigaro-LCI».«Je m’en sens capable, au nom du re- n’est pas partie prenante» ou bien
2À PARIS SUR 500 M RTL/CAROLINEDOUTRE/ABACAPRESSnouveaudesidées,desméthodes,desvi- «collégiale».
ESPACETOPPER sages.» Une façon de donner un coup Moscovici a en outre jugé que DSK
devieuxauxcandidatsdéclarésousup- cienministre,quiarappeléqu’àl’heure «n’est plus un acteur de la vie politiqueGRAND LITIERSpécialiste de la literie haut de gamme
e posésàcesprimaires! actuelle, il «ne soutient personne». française». Interrogé sur le luxe de sa66 rue de la Convention Paris 15 ,« cousue main »,Tréca présente l’Impérial LedéputéduDoubsaenfoncéleclou «Jusqu’au 28 juin, chacun est libre maisondeNewYork,ilabottéentou-01 40 59 02 10,M° Boucicaut,
à l’espaceTopper - Grand Litier. en évoquant ceux (Arnaud Monte- d’avancersespionsàsonrythme»,aar- che: «Je comprends que cela gêne (…)
P. gratuit,ouvert 7j/7 (10h-19h). bourg, Manuel Valls, Marisol Tourai- gué l’élu PS, qui martèle depuis dix mais il y a les contraintes de la justiceConseilsd’experts,exclusivités,fnancement
www.topper.fr ne…)dont«c’estletour».«Cettenou- joursqu’ilest«serein,libreetdétermi- américaine. Je n’imagine pas DSK avoiradapté...
velle génération, elle est là. S’il fallait né».Depetitesphrases(«unecandida- envie de vivre dans 600 mètres carrés.
réveillez vos passions ! mener une primaire, je saurais le faire, turedemapartpeutêtreutilesielleim- Son épouse a les moyens. J’ai énormé-
j’ensuiscapable»,aencoreinsistél’an- pulse un renouveau») en conseils mentd’admirationpourelle.»■
CL'AFFAIRE
DSK
L'AFFAIRE
DSK
L'AFFAIREDSK
LEFIGARO lundi30mai2011
Infographie :lesétapes Dossierspécial:l’affaireDSKduparcoursjudiciairedeDSK
WWW.LEFIGARO.FR/POLITIQUE
WWW.LEFIGARO.FR/INTERNATIONAL
Undéfenseurdesdroits
civiquescontreDSK
Norman Siegel, une star du barreau, spécialiste de la lutte contre
les discriminations, va défendre la victime d’origine guinéenne.
confirmé auFigaro vouloir«défendre» la lents exceptionnels comprend sûrementADÈLESMITH
plaignante. Il ne jouera aucun rôle au pro- parfaitement les risques qu’il court avecNEWYORK
cès pénal de DSK, mais personne ne doute NormanSiegels’ils’attaqueàlapersonna-
JUSTICE Race, sexe, pouvoir, argent, la à New York qu’il se comportera en «chien lité de la victime présumée», relève Ron
réalité de l’affaire Strauss-Kahn dépasse la de garde» impitoyable auprès de l’immi- Kuby. Chaque fois que l’avocat de DSK
fiction, mais l’entrée en scène d’un nou- grée. Lorsqu’il s’était présenté en 2009 cherchera à présenter la femme de cham-
veau personnage, Norman Siegel, est un pour la troisième fois sans succès à l’élec- bre comme une personne peu crédible au
signe supplémentaire qu’elle ira bien au- tion du «public advocate» de la ville de tribunal, Norman Siegel pourra contre-
delà de sa dimension judiciaire. Quelle que New York, sorte d’ombudsman dont le attaquer dans les médias. Il pourrait même
soit la vérité sur ce qui s’est passé le 14 mai rôle est de jouer les médiateurs entre l’ad- s’arranger pour désamorcer d’éventuelles
dans la suite 2806 du Sofitel, le célèbre dé- ministration et les électeurs, il avait placé rumeurs contre la jeune femme dans la
fenseur des droits civiques ne laissera pro- au premier rang de ses priorités la lutte presse, suggère quelqu’un qui le connaît
bablement aucun répit à Ben Brafman, contre«lesformessubtilesetsophistiquées bien, car le fervent défenseur de la liberté
l’avocat de l’ex-ministre français qui deracismeinstitutionnelquiexistentàNew de parole a de très bonnes relations avec
semble vouloir s’orienter vers une straté- York». les médias.
gie de dénigrement de la femme de cham- L’une des raisons pour lesquelles il Depuis plus de deux décennies, son
bre du Bronx. Siegel a rejoint aux côtés de pourrait avoir choisi de représenter la vic- nom suscite la crainte dans les milieux ju-
l’ancien procureur Kenneth Thompson, time est que Norman Siegel est proche de diciaires, policiers et dans les plus hautes
Jeffrey Shapiro, l’avocat civil de la Gui- la communauté guinéenne de New York. sphères du pouvoir à New York. Norman
néenne qui accuse DSK de tentative de Il a manifesté à ses côtés pour réclamer la Siegel est la figure emblématique de la dé-
viol.«L’arrivéedeNormanSiegeln’estpas punition des auteurs des massacres perpé- fense des citoyens contre les abus des
une bonne nouvelle pour DSK», confie le trés par la junte au pouvoir contre les op- autorités, des faibles contre les puissants.
juriste Ron Kuby,«ilesttrèsconnuettrès posants à Conakry en septembre 2009 et La lutte contre le racisme, l’inégalité des
respectéàNewYork,c’estunavocatextrê- est membre de la Fondation Amadou Dial- sexes, l’homophobie, la liberté d’expres-
mementagressif,quidéfendlescausesaux- lo, du nom de ce jeune Guinéen abattu de sion sont ses sujets de prédilection. Il a di-
quellesiltientavecbrio». 17 balles par quatre policiers blancs à New rigé la puissante Union américaine pour
Pour l’instant, Norman Siegel n’a pas York en 1999. les libertés civiles de 1985 à 2001 avant
dévoilé ses intentions et a tout juste «BenBrafmanquiestunavocatauxta- d’ouvrir son propre cabinet.
«Pugnaceettenace»
L’infatigable avocat est à l’origine d’in-
L’avocatNormanSiegel,icidanssoncabinetàNewYork,estlafigureemblématiquenombrables recours en justice contre la
deladéfensedescitoyenscontrelesabusdesautorités,desfaiblescontrelespuissants.municipalité et le NYPD (New York Police
Department). Il a lancé un procès contre la
Des police de la Metropolitan Transport prochent pourtant d’aller devant les tri- taille où la perception comptera peut-être
journalistes Authority pour «racisme» à l’encontre bunaux pour tout et n’importe quoi. À autant que les faits et où les motivations de
patientent des officiers noirs et latinos moins bien ré- New York, il a défendu le droit de juifs la jeune femme seront constamment mi-
devant munérés que leurs collègues blancs. Il a hassidiques noirs à s’exprimer au porte- ses en doute. «La bataille entre DSK et la
lamaison attaqué en justice l’administration Bloom- voix sur Times Square ou encore celui des plaignanterisqued’êtremoche,ladynami-
(à droite)
berg pour des privilèges indûment accor- cyclistes à rouler en grands groupes pour ques’articuleraautourdesthèmesdeclasselouéepar
dés à une vingtaine d’écoles privées en promouvoir la lutte contre la pollution. sociale et de race, mais espérons-le pasDominique
échange de 45 millions de dollars. Norman Siegel «l’activiste» parfois autourdelareligion (Strauss-Kahn est juif,Strauss-
Lorsque l’on prononce son nom, ce sont critiqué pour son style «confrontation- la plaignante est musulmane).Jen’endou-Kahnà
les adjectifs «pugnace» et «tenace» qui nel» devra faire attention à ne pas trop en tepas,NormanSiegelestunavocattrèsso-Manhattan.
DAVID reviennent le plus souvent à la bouche, y faire face à un Ben Brafman connu pour phistiqué», assure un collègue new-yor-
KARP/AP compris chez ses critiques. Ceux-ci lui re- son charme et son humour, dans une ba- kais.■
LesNew-Yorkaisenparlent
encore,lapressemoins
Les habitants de Manhattan se disent avant
tout scandalisés par l’abus de pouvoir.
ne n’est ici choqué par le loyer mensuel de
RENAUDGIRARD
50 000 dollars du nouveau domicile duENVOYÉSPÉCIALÀNEWYORK
couple Strauss-Kahn. «S’ils en ont les
A NEW YORK, en ce long week-end de moyens, tant mieux pour eux », dit Terry,
Memorial Day, où le lundi est férié, la fièvre plantureuse New-Yorkaise d’une quaran-
médiatique sur l’affaire DSK est retombée taine d’années, qui a monté son propre bu-
aussi vite qu’elle était montée (jusqu’au siness d’events (qu’on traduirait aujour-
ciel) il y a deux week-ends, après que fut d’hui en français par «événementiel »). Ce
révélée l’arrestation dans un avion d’Air n’est pas non plus le sexe qui choque, dans
France du financier le plus puissant de la une ville où a été inventéPlayBoy, le ma-
planète. Face au visiteur français, les Amé- gazine « de charme » qui a été ensuite imi-
ricains, par politesse, n’abordent pas en té à travers le monde entier. Bill Clinton et
premier le sujet DSK – le«Perv» selon le Arnold Schwarzenegger sont des coureurs
qualificatif que lui a donné le New York invétérés ? «Grand bien leur fasse », dit
Post. Mais si le journaliste français fait lui- Terry, en faisant rouler ses beaux yeux
même une allusion, alors - hommes et noirs tout en sirotant de la manière la plus
femmes pareillement - tous les adultes se suggestive qui soit son bloody mary.
précipitent pour se joindre à la conversa- «Maintenant,ilsdevrontgérercettesitua-
tion, chacun souhaitant exprimer son tionavecleurfamille », poursuit-elle, en se
point de vue sur une affaire comportant les redressant, pour assortir son «body lan-
trois ingrédients de tout bon scénario hol- guage» aux propos soudain « responsa-
lywoodien : le sexe, le pouvoir, l’argent. bles » qu’elle a décidé de tenir.
Contrairement au public français, person-
«Abominablesalaud»
Ce qui choque au plus haut point le New-
Yorkais moyen, c’est « l’abus de pou-
Lesconfidencesd’un voir ». Car, en République américaine on
ne badine pas, du moins publiquement,frèredeNafissatou
avec l’égalité des droits et des devoirs. «Ce
typeestunabominablesalaud,pointbarre.Il«ELLE est partie aux États-Unis
ne mérite que la prison», commente Joe,pour surmonter ses malheurs, mais
l’ami de Terry, banquier qui se vante pour-cetteaffaireluiafaitencoreplusde
tant d’avoir eu d’innombrables bonnesmal.»Selonunfrèredel’accusatrice
deDSK,citéparleDailyMail,lajeune fortunes dans sa vie. «Attendsd’ensavoir
Guinéenne aurait perdu une fillette plus!», lui lance son amie, qui estime peu
delamalaria,avantdedevenirveu- vraisemblable le «scénariodusatyreseje-
ve.Puissonautrefilleauraitétéren- tantsursaproie », à peine sorti de sa salle
verséeparuncycliste.«Unedenos de bains.
sœurs, installée à New York, lui a Pour en savoir plus, ce couple new-yor-
proposédelafairevenirpourqu’elle
kais moyen devra attendre l’audience dusoit opérée», raconte le frère. Mais
6 juin prochain, où le juge Obus fixera àdepuisquinzejours,lafamilleestdé-
l’accusation une obligation – légèrementvastée. «Nous ne pouvons plus lui
étalée dans le temps – de «discovery»,parler, poursuit-il. Nous sommes de
c’est-à-dire de transfèrement à la défensepauvres Africains, mais son hon-
de toutes les pièces du dossier en sa posses-neurestlaseulechosequicompte.»
sion…■
OZIERMUHAMMAD/NYT-REDUX-REA
Clundi30mai2011 LEFIGARO
6 international
Incertitudeautour
destroisFrançais
enlevésauYémen
Deux jours après la disparition
des trois humanitaires, aucune revendication
n’a été transmise.
ARABIE SAOUDITEGEORGESMALBRUNOT
OMAN
MOYEN-ORIENT Alors qu’un responsable Mer
yéménite a parlé d’enlèvement, officielle- HADRAMOUTRougement, côté français, on maintient la thèse Sanaa
de la disparition, même si les heures pas- Seyoun
ÉRYTHRÉEsant, l’hypothèse du kidnapping se ren- YÉMEN
force. Mais par qui ? C’est encore l’incon- ManifestationsantigouvernementaleshieràSanaa.Le
raptdesFrançaisintervientalorsqueleYémennue. Les trois employés de l’ONG E N B R E Festauborddelaguerrecivile HANIMOHAMED/APlyonnaise Triangle – deux femmes et un
ÉTHIOPIE
homme - ont été enlevés samedi entre
DJIBOUTI13 h 15 et 14 heures. Un rapt en plein jour Golfe d’Aden tant de la capitale, joint par téléphone. Honduras:retourtriomphal
et en pleine ville de Seyoun, dans la pro- Hier soir, les officiels yéménites et les di- del’ex-présidentZelaya
vince orientale de l’Hadramaout, où plomates français à Sanaa attendaient deuxansaprèsleputsch
l’ONG est implantée depuis deux mois de 200 km « un signe » des ravisseurs. Mais avec les L’ex-chefdel’ÉtathondurienSOMALIE
manière permanente. « Lorsqu’ils ont heures qui passent, la thèse de l’enlève- ManuelZelayaaeffectué
quitté le bureau pour aller déjeuner chez ment « social » perd du poids. « En géné- unretourtriomphalsamedià
eux, dans une maison située à 1,5 kilomètre, années, sous haute protection et en cher- étrangers enlevés ces 15 dernières années ral, quand une tribu kidnappe un étranger Tegucigalpa,oùilaétéaccueilli
en plein centre-ville, ils étaient seuls. Ils ont chant à associer les tribus locales au déve- sont à classer dans cette catégorie. Même pour négocier telle ou telle chose avec le pardesdizainesdemilliers
disparu à ce moment-là », a déclaré Chris- loppement généré par l’exploitation du gaz si elle est marginale, la seconde catégorie gouvernement, elle n’attend pas longtemps departisans,deuxansaprès
tian Lombard, un des responsables de et du pétrole yéménite. Mais « parfois des de kidnapping est autrement plus difficile pour le faire savoir », estime un homme lecoupd’Étatquil’avaitévincé
l’ONG. tribus se plaignent que la redistribution n’est à dénouer, dans la mesure où elle est d’affaires français à Sanaa. dupouvoir.
pas suffisante », reconnaît cet expatrié. l’œuvre d’al-Qaida ou des réseaux tribaux Cette disparition intervient alors que le
DouzeenfantsafghanstuésL’hypothèseal-Qaida Deux hypothèses sont avancées. La sur lesquelles l’organisation s’appuie pour Yémen est au bord de la guerre civile.
dansunefrappedel’OtanLa région de Seyoun n’est pas à propre- première vise un enlèvement par une tri- ses basses œuvres. Hier, Sanaa était calme. Mais en refusant
ment parler un bastion d’al-Qaida dans la bu qui cherche à arracher des bénéfices du « Ce qui est surprenant, poursuit un la dernière offre des monarchies du Golfe, Douzeenfantsetdeuxfemmes
péninsule arabique (Apqa), la filiale de gouvernement (emplois pour ses mem- journaliste yéménite, c’est que les tribus prévoyant son départ sous trente jours, ontététuéssamedidanslesud
l’organisation terroriste qui s’est sanctua- bres, constructions de route, etc.). En gé- enlèvent des étrangers au moment même où Saleh semble dire à ses ennemis : « Je par- del’Afghanistandansunefrappe
risée au Yémen depuis deux ans. « Jusqu’à néral, de tels rapts ne durent que quelques le pouvoir d’Ali Abdullah Saleh (le président tirai en fin d’année comme je l’ai annoncé, aériennedel’Otan.
ces derniers temps, la région était sécuri- jours, au maximum quelques semaines, et de la République, NDLR) est chancelant, mais à mes conditions, et quitte à entraîner Lesresponsablesafghans
sée », souligne un expatrié français à Sa- les otages sont bien traités. L’immense surtout hors de la capitale. Que peuvent-el- le pays dans le chaos », résume un diplo- dénoncentunebavure
naa. Le groupe Total y travaille depuis des majorité des quelque 200 ressortissants les lui réclamer ? », se demande cet habi- mate à Sanaa.■ d’uneampleursansprécédent.
Samedi,unkamikazeapar
ailleurstuél’undeshommes
lespluspuissantsdupays,
legénéralDawoodDawood,La«nouvelleÉgypte»allègeleblocusdeGaza chefdelapolicedunord
del’Afghanistan.
Rompant avec la politique de Moubarak, Le Caire a rouvert la frontière de Rafah aux voyageurs.
Syrie:7civilstués,de
nouvellesvillesassiégéesl’Égypte. Des passages par lesquels tout
TANGISALAÜN transite : nourriture, médicaments, ma- Septcivils,dontunefillette,ont
LECAIRE
tériaux de construction, essence, mais UnPalestinien ététuésetplusieursautres
PROCHE-ORIENT Les 30 kilomètres de la aussi, plus problématique, hommes et brandit blesséshierpardestirsdes
undrapeauroute « internationale » qui mène de Ra- armes… Or, difficile pour l’Égypte de forcesdesécuritédanslesvilles
égyptien,fah, seule ouverture de la bande de Gaza s’attaquer à ces trafics de manière ciblée. deRastanetTalbisseh,près
samedisur le monde, à al-Arich, chef-lieu du Et impossible, si la frontière est fermée, deHoms(Centre),encerclées
auposteNord-Sinaï, sont depuis ce week-end le de bloquer les tunnels sans étouffer tota- depuisl’aubeparl’armée.
frontièrethéâtre d’une activité frénétique. Des lement les Gazaouis.
deRafah Nigeria:leprésidentinvestimilliers de Gazaouis ont profité de la dé- quisépare dansunpaysdiviséCritiquesisraéliennesignoréescision de l’Égypte de rouvrir de manière lesud
permanente le terminal frontalier pour Ce n’est donc pas un hasard si l’ouvertu- Lenouveauprésidentdudelabande
sortir de leur « prison à ciel ouvert ». re permanente de Rafah est la première Nigeria,GoodluckJonathan,adeGaza
Plus de 500 d’entre eux avaient déjà grande initiative de la nouvelle diploma- étéinvestihieràAbujaetaprêtéetl’Égypte
franchi la frontière samedi à la mi-jour- tie égyptienne. Le Caire affiche ainsi sa voisine. sermentavantdepromettreque
née, alors que le terminal ne pouvait pré- volonté de rupture avec la politique de SAIDKHATIB/ lechangement«commence»
AFPcédemment accueillir qu’un maximum Hosni Moubarak, en ignorant au passage danscetteimmense
de 300 passagers par jour quand il était les critiques israéliennes. « C’est une dé- nationdivisée,laplus
ouvert. L’Égypte a aussi allégé les procé- cision souveraine de l’Égypte », souligne peupléed’Afrique.
dures douanières : elle n’impose plus de un porte-parole du ministère des Affai-
visa aux hommes âgés de moins de 18 ans res étrangères. C’est aussi un signal en-
ou plus de 40 ans, ainsi qu’aux femmes. voyé à la communauté internationale autorisés à rejoindre leur poste à comp-
Pendant les quatre années de blocus par le chef de la diplomatie égyptienne, ter de cette date. L’Autorité pourrait dé- MoubarakpunipouravoircoupéleWeb
israélien, les Palestiniens n’ont été auto- Nabil el-Araby, qui va succéder à Amr sormais reprendre pied à Rafah grâce à
L’EX-PRÉSIDENT égyptien Hosni principaux fournisseurs d’accès à In-risés à franchir légalement la frontière Moussa comme secrétaire général de la l’accord de réconciliation entre le Hamas
Moubarak, son ancien premier minis- ternet avaient eu leurs services sus-qu’au compte-gouttes : malades néces- Ligue arabe ce mercredi. et le Fatah conclu il y a un mois, sous
tre, Ahmad Nazif, et l’ex-ministre de pendus quasi simultanément lesitant des soins particuliers, pèlerins en Hosni Moubarak justifiait sa politique l’égide de l’Égypte. « L’ouverture du ter-
l’Intérieur, Habib el-Adli, ont été 28 janvier, quelques jours après queroute pour La Mecque, étudiants à par l’accord conclu au moment du re- minal fait partie de nos efforts pour mettre
condamnés samedi par un tribunal les manifestations hostiles au régimel’étranger. Pour les autres, comme pour trait israélien de Gaza, en 2005, selon le- fin aux divisions entre Palestiniens », pré-
du Caire à une amende de 90 millions de M. Moubarak eurent commencé.
les marchandises, le terminal douanier quel le transit frontalier devait être su- cise-t-on au ministère des Affaires dedollarspouravoir«portépréjudice Nombre de leaders de la contestation
restait obstinément fermé, assurant la pervisé par l’Autorité palestinienne et étrangères. Quant à l’UE, elle a annoncé à l’économie» nationale pour avoir seservaientduWebpourcoordonner
prospérité des propriétaires des dizaines l’Union européenne. Or, la première a la semaine dernière être prête à repren- coupé Internet et le téléphone pen- les rassemblements, lançant notam-
de tunnels qui courent sous les quatorze été chassée de Gaza en 2007. Quant aux dre ses activités à la frontière « dès que dant la révolte populaire. Les quatre mentdesappelssurFacebook.
kilomètres de frontière entre Gaza et douaniers européens, Israël ne les a plus possible ».■
Chine:destroublessecouentlaMongolie-intérieure
Une partie de cette immense région du nord du pays est quadrillée par les forces de sécurité.
Mergen, tentait de bloquer un convoi de niste de la région, Hu Chunhua, s’est avec la crainte d’une disparation pro-ARNAUDDELAGRANGE
poids lourds transportant du charbon rendu devant un parterre d’étudiants gressive de l’identité et de la cultureCORRESPONDANTÀPÉKIN
dans la région de Xilinhot. Une réaction pour leur dire qu’il « partageait leur opi- mongoles. Dans sa région d’origine, la
MINORITÉ Cette fois-ci, ce n’est pas sur à l’intense activité minière, qui chasse nion sur la situation présente » et leur minorité mongole a cependant beau-RUSSIE
les marches occidentales de l’empire, au des éleveurs de leurs terres. Quelque promettre que les responsables de ces coup moins de poids que les Tibétains
Tibet ou au Xinjiang, que la colère a temps auparavant, une dispute autour morts seraient « rapidement et sévère- ou les Ouïgours dans les leurs. Évalués à
éclaté. C’est au Nord, dans l’immense d’une mine s’était traduite par la mort ment punis ». La situation restait cepen- quelque 6 millions, les Mongols ne
KAZ. MONGOLIE région autonome de Mongolie-Inté- d’un autre résident. dant tendue hier, des zones entières constituent que 20 % de la population
rieure, que des troubles inquiètent Pé- étant bouclées par les forces de sécurité de Mongolie-Intérieure. Ils sont tout de
Perted’identitéPékin kin depuis quelques jours. et les connexions Internet étant coupées. même deux fois plus nombreux que laCHINE
Tout a commencé il y a une semaine, Toute la semaine dernière, des milliers Des appels à une grande manifestation population de la Mongolie voisine. La
quand des centaines de manifestants ont d’étudiants ont rejoint les bergers dans ont été lancés pour aujourd’hui. connaissance et l’usage de la langue yRégion autonome de
Mongolie intérieure contesté l’attitude des autorités après la les rues. Et l’affaire a pris un tour plus Si les tensions communautaires exis- sont aussi moins forts que dans les
mort d’un berger, renversé par un ca- violent vendredi, quand des centaines de tent en Mongolie-Intérieure, elles autres régions citées. Comme au Tibet
mion le 10 mai. La victime était un manifestants mongols se sont confrontés n’ont pas l’intensité de celles observées et au Xinjiang, Pékin met en avant les
INDE membre de la minorité mongole, tandis à plus de 300 policiers antiémeute. De- dans les régions à peuplement tibétain investissements considérables effec-
que le conducteur du véhicule était un vant les risques de propagation, les auto- ou au Xinjiang. Et de telles poussées de tués pour développer la région. MaisBIR.750 km
Han, la principale ethnie chinoise. Avec rités chinoises se sont hier attachées à fièvre y sont rares. Mais la toile de fond ces deux visions ont parfois du mal à se
d’autres éleveurs, l’infortuné berger, calmer le jeu. Le patron du Parti commu- de cette colère a bien des similitudes, retrouver.■
CLEFIGARO lundi30mai2011
7europe
ÀMalte,ilneserabientôtplusinterditdedivorcer
Les habitants de l’île se sont prononcés par référendum pour faciliter la rupture du mariage.
vernement, le nationaliste (chrétien- n’avait qu’une valeur consultative, Muscat, le leader travailliste. Je veux vi- une église au kilomètre carré. Avec les
STÉPHANEKOVACS
démocrate et conservateur) Lawrence « le Parlement doit préparer une loi » vre dans un pays européen. Cela signifie Philippines et le Vatican, Malte est le
VOTE Les Maltais ont dit « oui »… au Gonzi, qui avait farouchement fait autorisant le divorce, a-t-il ajouté. avoir des valeurs européennes. » seul État au monde à encore interdire le
divorce. Dans cette petite île profondé- campagne contre cette introduction du C’est une hypothèse désormais envi- divorce, tandis que le Chili l’a légalisé
L’Égliseamanifestément catholique, dernier pays d’Euro- divorce dans la législation, a reconnu sageable, ont noté les analystes, car le en 2004.
sondésaccordpe où le divorce est encore interdit, les Parti nationaliste au pouvoir ne dispo- Actuellement, une séparation légale
électeurs se sont déclarés favorables à se que d’une courte majorité - d’un Officiellement, l’Église catholique ne est possible, mais le remariage est trèsMalteest,avecleVaticansa légalisation. Lors du référendum de siège - à la Chambre des représentants faisait pas campagne, mais l’archevê- difficile car il faut annuler la première
samedi, le « iva » (oui) l’a emporté maltaise et l’un de ses parlementaires ché de La Valette a pesé de tout son union, une procédure longue (d’envi-etlesPhilippines,leseul
avec 52,67 % des voix, selon les résul- défendait le oui. poids dans la balance, avertissant dans ron huit ans), rarement prononcée parÉtataumondeàencore
tats définitifs. « C’est une nouvelle ère Si le Parti nationaliste s’était déclaré une lettre aux paroissiens qu’ils de- des tribunaux religieux catholiques. Les
s’opposeraudivorcepour Malte », se réjouit le journal Malta opposé au divorce, le Parti travailliste vaient « choisir entre construire et dé- deux seules exceptions prévues
Star. « Les gens n’ont pas simplement (opposition) avait laissé le libre choix à truire » les valeurs familiales. Certains concernent les Maltais ayant obtenu
voté oui au divorce ; ils ont montré qu’ils hier la défaite du non. « Ce n’est pas le ses militants. « Il y a des valeurs éthi- prêtres ont été jusqu’à refuser la com- leur divorce à l’étranger et ceux ayant
étaient heureux d’entrer dans l’époque résultat que je souhaitais, mais la volon- ques inspirées par d’autres choses que la munion ou l’absolution aux partisans épousé un étranger ou une étrangère.
moderne. La nouvelle Malte n’est pas té du peuple doit être respectée », a-t-il religion, et le divorce doit être traité de déclarés du oui. À Malte, les catholiques Selon le Malta Star, 415 résidents mal-
condamnante et étouffante ; elle est dé- affirmé. manière rationnelle et non comme un représentent 95 % de la population. tais ont ainsi réussi à obtenir le divorce
contractée et ouverte. » Le chef du gou- Conséquence de ce scrutin qui dogme religieux, avait martelé Joseph L’île de 400 000 âmes abrite presque entre 2000 et 2010.■
BarackObamarassure
lesPolonais
Le président américain a promis une relance
du partenariat économique et sécuritaire.
BarackObamaetavec les Russes car nous sommes confrontés
PATRICKSAINT-PAUL sonhomologueà des menaces communes », mais « nousENVOYÉSPÉCIALÀVARSOVIE polonaisestimons très important que l’Otan reste
Bronislaw
DIPLOMATIE La visite de Barack Obama à seule responsable de ses propres moyens de Komorowski,
Varsovie n’aura pas totalement dissipé les défense », a déclaré Obama à l’issue de son samedi,aupalais
réserves des Polonais à son égard. Venu entretien avec le président polonais, Bro- présidentiel
pour rassurer la Pologne quant à l’engage- nislaw Komorowski. Ainsi, un accord bi- deVarsovie.
ment des États-Unis à ses côtés, le prési- latéral permettant des rotations d’avions PIOTRMOLECKI/
de combat américains F 16 et de transport REUTERS
Hercules pour des vols d’entraînement«Varsovieestcenséêtre
avec les Polonais ainsi que l’installation depuis que nous avons pris un nouveau dé- son engagement en faveur de la promo-unpartenaireprivilégié E N B R E Fd’une antenne permanente de l’armée part dans nos relations avec Moscou en tion de la démocratie en Afrique du NorddeWashington
américaine sur le sol polonais est sur le 2008, précédant ainsi le reset des États- et dans le monde. Soutenant ainsi les am-etn’arrivepourtant
e point d’être conclu, a annoncé le premier Unis. Cependant, la Russie est un pays avec bitions diplomatiques de Varsovie d’éten-qu’en15 position» Desmilliersdepersonnes
ministre polonais, Donald Tusk. une prédictibilité politique limitée, qui in- dre son influence dans les pays du Sud,LONGINPASTUSIAK,ANCIEN manifestentàMadridpour
« C’est un geste important, même si son quiète davantage lorsque l’on se trouve à pour devenir un acteur plus écouté sur laPRÉSIDENTDUSÉNATPOLONAIS soutenirles«indignés»
échelle n’est pas grande », a estimé Tusk. Varsovie qu’à Paris. » scène internationale. « Grâce à son succès
dent américain n’a pas entièrement « C’est un accord à la portée limitée, mais il extraordinaire en ce qui concerne la démo- Unefouledemanifestants
UnexemplepourleMaghrebconvaincu dans la dernière étape de sa était important pour le gouvernement polo- cratie et l’économie de marché, la Pologne aunenouvellefoisenvahihier
tournée européenne. Se sachant épié à nais d’obtenir cet engagement renouvelé des Le président américain a joué sur la corde est un exemple, et la transformation in- laPuertadelSolàMadrid
Moscou, l’hôte de la Maison-Blanche a États-Unis pour la sécurité du pays, analyse sensible des Polonais, qui se voient dans croyable qui a été effectuée ici au cours des poursoutenirlemouvement
souligné que la coopération des États-Unis Janusz Reiter, directeur du Centre de rela- un rôle de « missionnaires de la démocra- 25 dernières années a fait de ce pays un lea- desjeunes«indignés»
avec les pays d’Europe centrale ne doit pas tions internationales de Varsovie. Il peut tie » en jugeant que leur combat pour la der en Europe », a insisté Barack Obama. quidevaientdécider
être perçue comme une menace par la présenter cela comme un succès du gouver- démocratie et la liberté a été une « source Très dépendante des livraisons de gaz s’ilsmaintiennentleurvillage
Russie. « La défense antimissile est un do- nement. Les Polonais ne considèrent plus la d’inspiration » pour le monde. Le prési- russe, la Pologne est très sensible à la sé- detentessurcetteplaceou
maine dans lequel nous devrions coopérer Russie comme une menace militaire directe dent américain a félicité la Pologne pour curité énergétique. Elle attendait un coup poursuiventleurmouvement
de pouce du président américain pour sousd’autresformes.
que les entreprises américaines apportent
Leprésidentséparatisteleur savoir-faire dans l’exploitation des
d’Abkhazieestmortréserves considérables de gaz de schisteSilvioBerlusconiseprépare dont regorge le pays. « Nous estimons que SergueïBagapch,présidentde
la diversification des sources d’énergie est l’Abkhazie,régionséparatiste
fondamentale, a estimé Obama. Le gaz de deGéorgie,estmortdimancheàperdreMilan
schiste est une très bonne occasion. Il peut àl’âgede62ansdansunhôpital
être exploité en sécurité et dans le respect deMoscou.Bagapch,aupouvoirIl va savoir aujourd’hui si la ville, symbole
de l’environnement. » Ancien président depuis2005,asuccombéà
du Sénat polonais, Longin Pastusiak esti- descomplicationsconsécutivesde son pouvoir, bascule à gauche.
me que c’est « un bon départ ». « Varso- àuneinterventionchirurgicale
dice, et sa volonté de surenchère pour vie est censé être un partenaire privilégié auxpoumonsliéeàuncancer.RICHARDHEUZÉ
reconquérir son électorat de base. de Washington et pourtant la Pologne n’estROME
eDurant la campagne milanaise, exé- que le 15 partenaire économique des
Mladicditn’avoir«rienITALIE La maire sortante, Letizia Mo- crable par ses excès verbaux, la Ligue États-Unis, derrière la Belgique et les
àvoir»avecSrebrenicaratti, en poste depuis 2006, a du Nord a très mollement soutenu Le- Pays-Bas, regrette Pastusiak. Il était im-
40 000 voix et sept points de retard sur tizia Moratti et a multiplié les exigen- portant de créer une nouvelle atmosphère Tandisque10000personnes
son adversaire de gauche, l’ex-magis- ces les plus difficiles à remplir, com- pour dynamiser les échanges commerciaux ontmanifestéhieràBelgrade
trat et ancien député de Refondation me le transfert de deux ministères à entre nos deux pays. » contresonarrestation,l’ancien
communiste, Giuliano Pisapia, qui a Milan. Avant son départ, le président améri- chefmilitairedesSerbesde
recueilli, lui, 48 % des suffrages lors du cain a dit espérer que sa visite aura montré Bosnie,inculpépourgénocide
Attaquesmultipliéespremier tour de ces municipales par- son attachement à l’ alliance avec la Polo- parlajusticeinternationale,
SilvioBerlusconiestimequelesélecteurstielles voici deux semaines. Plus de six Silvio Berlusconi a lui-même contribué gne et à l’Europe centrale. Les commenta- adéclaréqu’iln’avait«rien
quivoterontGiulianoPisapian’ont«pasmillions d’électeurs sont invités dans à provoquer un désastre électoral en se teurs polonais ont noté qu’il est resté àvoir»aveclemassacre
decervelle». FILIPPOMONTEFORTE/AFPles bureaux de vote qui resteront propulsant tête de liste et en faisant du moins de 24 heures et qu’il est venu sans deSrebrenica,en1995
ouverts jusqu’à 15 heures ce lundi (les scrutin un référendum sur sa personne. Michelle, son épouse… montrant ainsi un enBosnie,aindiquéà
Italiens ont déjà voté hier) pour renou- Supplantant Letizia Moratti qui n’a pas intérêt limité pour leur pays.■ lapressesonfilsDarko.
veler 88 communes dont treize chefs- su défendre un bilan pourtant honora- Affluxdemigrants
lieux de département et les présidents ble, il a fait campagne sur des thèmes àLampedusa COMMUNIQUÉde six provinces. nationaux, multipliant les apparitions
LESCONGESSPECTACLESCe scrutin marquera certainement télévisées (cinq en une seule soirée) et
LES GARDE-CÔTES italiens sont
un tournant dans la politique italien- multipliant les provocations. Mercredi Association Loi 1901 Siège social :7rue du Helder - 75009 PARISvenus au secours, dans la nuit de
ne. Après avoir remporté trois élec- dernier à « Porta a Porta », prestigieuse samedi à dimanche, d’un bateau à CONVOCATION ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE
tions successives depuis son retour à tribune politique de la RAI, il a accusé la dérive en provenance de Libye
Les adhérents dela Caisse« Les Congés Spectacles » sont priés d’assister,la présidence du Conseil (les législati- les électeurs qui voteront pour Giuliano transportant 210 réfugiés. Le mi-
le 23juin2011à 10heures, à l’Assemblée Générale Ordinaire qui se tiendra auves de mai 2008, les européennes Pisapia de « ne pas avoir de cervelle ». nistredel’Intérieuritalien,Roberto
ème7rue du Helder, Paris9 .d’avril 2009 et les régionales de Ses attaques les plus rudes, il les a Maroni,adénoncél’inactiondel’île
mars 2010), Silvio Berlusconi accuse réservées une nouvelle fois aux magis- voisine de Malte, affirmant que le Ordre du jour :
- Rapport du Conseil d’administrationsauvetageétaitdesonressort.une érosion de son pouvoir. À part trats qui le « persécutent ». Allant jus-
- Rapport du Commissaire aux comptesL’embarcation, dont le moteurMilan, son parti, le Peuple de la liberté qu’à dénoncer, jeudi à Deauville, une
- Résolutionsétaitenpanne,avaitétédétectéeà(PDL), subit des pertes d’au moins « dictature de la magistrature de gau-
- Questions diversesprèsde100kilomètresmausudde8 % dans la plupart des circonscrip- che » qui sévirait dans son pays, lors
Lampedusaetaétésecouruealors Les projets de comptes et les résolutions peuvent être obtenus sur le site Internet :tions. Et la Ligue du Nord, son alliée d’un aparté de deux minutes avec un
qu’elle se trouvait à la dérive. Ses www.conges-spectacles.comousurdemande.au gouvernement, connaît aussi un Barack Obama visiblement perplexe. passagers ont été ramenés à terre Si votre structure est à jour de ses cotisations, elle peut se fairereprésenter:net fléchissement, atteignant 21 % des L’épisode a en tout cas provoqué la co- pardesvedettesitaliennes. - par sonreprésentant légal ouun mandataire appartenant à celle-ci, sous réservevoix à l’issue du premier tour, après lère de Daniela Melchiorre. À peine Entre vendredi et samedi, quelque qu’ils ne soient pas bénéficiaires de la Caisse,six années consécutives de succès nommée, la secrétaire d’État au Déve- 1500 migrants pour l’essentiel des - ou par un autre adhérent à jour de ses cotisations en faisant parvenir un pouvoir au
électoraux. Cela explique le raidisse- loppement a présenté sa démission : réfugiés africains venus de Libye siège social de la Caisse au plus tard le 20 juin 2011.
ment de son leader Umberto Bossi, « Comment a-t-il pu en arriver là ? étaientarrivésàLampedusa,après
Le Président du Conseil d’administrationconscient que l’alliance avec Silvio C’est incroyable et inacceptable. Quelle unetrêved’unesemaine. Yann BROLLI
Berlusconi lui porte désormais préju- tristesse ! »■
Clundi30mai2011 LEFIGARO
8 franceSOCIÉTÉ
Lesvacancesd’étépourraientêtreamputées
dequinzejours
Lecomitéderéflexionsurlesrythmes
scolairesavancesespremièrespistes.
Ilestimel’organisationactuelleépuisante.
jours, selon l’agence spécialisée AEF. LaMARIE-ESTELLEPECH
majorité des interlocuteurs du comité
ÉDUCATION Les écoliers français pour- s’estprononcéepouruntelraccourcisse-
raientavoirdroitàdesjournéesscolaires ment,maisilnefaitpasl’unanimité.No-
moins longues et à des vacances d’été tamment auprès des enseignants qui ne
raccourcies.Lecomitédepilotagechar- disposentpasdedeuxmoisdevacances:
gé par Luc Chatel de réfléchir à une ré- unepartiedecettepériodeestconsacrée
formedesrythmesscolaires,commence aux corrections d’examen et à la prépa-
à laisser filtrer certaines pistes de ré- rationdel’annéesuivante.D’autresfont
flexion même si le rapport final ne sera valoirquel’absentéismedesenfantsaug-
rendupublicquefinjuin.Leministrede menterait en raison des fermetures esti-
l’Éducation nationale tranchera alors. valesdesentreprisesoudescongésà
Aucune décision ne devrait voir le jour l’étranger des familles issues de
avant2013-2014carlecalendrierdesva- l’immigration.
cancesesttriennal.
Leproblème«Nos pistes de travail sont aujourd’hui
despontsassez claires même si nous avons encore 38
Laréductiondesvacancespermettraitd’allégerlachargehorairequotidienneàl’écoleetaucollège. F.BOUCHON/LEFIGAROdeux réunions pour finaliser le rapport», Le comité avance aussi la C’estlenombre
explique l’un des seize membres du co- solutiond’unzonage.L’in- desemainesdecours
mité.Ilestnotammentquestiond’allon- dustriedutourismeyestfa- provoquent autant de cou- «périscolaire»des’enoccuper.Maislesenvisagécontre E N B R E Fger l’année scolaire de deux semaines, vorable.Seloncesprofession- 36actuellement pures de travail répétées collectivités locales qui subventionnent
passantde36à38semaines.Lesvacances nels, cette solution permettrait mais inégales d’une année à aujourd’hui ces associations risquent de
d’été seraient alors réduites de quinze «moins de pression sur les tarifs de l’autre. «Il est difficile de les inté- ne pas être ravies. Sur ce point comme Des«indignés»
séjours», une «moindre pollution», grer dans nos projets d’organisation», surd’autres,lesmembresducomitéont placedelaBastilleàParis
«une amélioration de la sécurité routiè- reconnaîtunmembreducomité. dumalàtrouverunconsensus. Descentainesdejeunes
re». Parmi les arguments défavorables Laréductiondesvacancespermettrait Concernantunautrepointdefriction, deplusieurspayseuropéens
Chatellance auzonage,lecomitérelèvelecasdesfa- un allégement de la journée scolaire. les membres du comité sont tombés sesontrassembléshierplace
milles divorcées ou recomposées vivant L’horaire quotidien d’enseignement d’accord pour considérer qu’il fallait delaBastilleàParispourunecampagne
dans des zones différentes. Le bac est pourraitainsiêtreplafonnéàl’écoleetau mettre un terme à la semaine de quatre protestercontrelaprécarité
derecrutement également un obstacle puisque les oraux collège, entre cinq et six heures. Un jours, source de «fatigue et d’échec» etlechômage,àl’instar
decetexamencourentjusqu’enjuillet. «tempsd’accompagnementéducatifobli- pour les élèves. La décision de travailler dumouvementdes«indignés»
DANS une interview au Journal du Pour rééquilibrer l’année, le comité gatoire»dedeuxheures,incluantl’aide le mercredi matin ou le samedi matin, entaméilyadeuxsemaines
dimanche, Luc Chatel a répondu, prôneunemodificationdes«petitesva- aux devoirs, et sur le temps de service pendanttroisheures,seraitprise«auni- enEspagne.
hier,àceuxquil’accusentdevouloir cances».Ilestenvisagéd’allongercelles des enseignants, permettrait aux élèves veau local». Reste que cette possibilité
«saigner» l’Éducation Nationale Amiante:laCGTvaporterde la Toussaint de deux jours «pour que de ne plus avoir de «travail à faire à la quiexistedéjàajusqu’àprésentconforté
avec 16000 suppressions de postes plainteaprèsladécouvertelesenfantsaientunevraiecoupurelorsdu maison». les écoles dans l’organisation de la se-
àlarentrée2011.Sicessuppressions deladéchargesauvagepremier semestre». Les vacances de Queferontlesparents,dontlesenfants mainedequatrejours.«Rienn’estencore
de postes sont bien réelles puisque deSaint-Albanprintemps pourraient en revanche être sortiraient plus tôt de l’école dans l’hy- décidé et nous ne suivrons pas forcémentprèsdelamoitiédespostesd’ensei-
diminuées de trois jours. Principal point pothèsedecesjournéesallégées?Leco- toutes les propositions du comité», affir- LaCGTvaporterplaintepourgnants qui partent à la retraite ne
deblocage:lespontsdumoisdemaiqui mité estime que c’est notamment au me-t-onauministère.■ «miseendangerdelavieseront pas remplacés, l’Éducation
d’autrui»aprèsladécouvertenationale«resteaujourd’huilepre-
d’undépôtillégald’amiantemierrecruteurdeFrance»,rappelle
le ministre qui soigne sa communi- dansuneentreprisedequestionsà...cation. Saint-Alban(Haute-Garonne),René-MarcChikli
Cetteannée,commelescinqannées prèsdeToulouse.Cinqdes2qprécédentes,unpeuplusdelamoi- PRÉSIDENTDEL’ASSOCIATIONDETOUR-OPÉRATEURS quatorzesalariésdel’entreprise
tiédespersonnespartiesàlaretrai- GerleroetFilsontdéjàexercé
te seront donc remplacées, soit en- ILESTleresponsabledel’association, coup de mal à commercialiser nos destina- même un système de zones qui permet- jeudileurdroitderetraitpour
viron 17000 personnes, dont représentativedel’activitédesvoya- tionsentoutdébutdesaisonmaisaussiàla trait aux gens du Nord de partir dès la mi- «miseendangerdessalariés».
3000 enseignants à l’école primaire
gistes qui regroupe plus de 80 tour- toutefindumoisd’août.C’estlaraisonpour juin tandis que ceux du Sud dont les en-et 8600 au collège et au lycée ainsi Bettencourt:opérateurs français. C’est à ce titre laquellesiunediminutiondeladuréedesva- fantsresteraientsurlesbancsdel’écoleenque des agents administratifs et du FrançoiseMeyersqu’ilaétéreçuauministèredel’Édu- cances apparaît sur le papier comme une juillet seraient en vacances jusqu’en sep-personnel de santé scolaire. Reste demandel’annulationcationnationale. réductiondenotreactivité,cen’estpasfor- tembre. Nous savons bien que les exa-que depuis des années, le nombre detoutelaprocédurecément le cas. Notre souhait serait plutôt mensetsurtoutl’incontournablebaccalau-d’enseignantsn’acessédediminuer.
Pour attirer de nouvelles recrues, le Lesprofessionnelsdutourisme d’instaurerunsystèmedezonescommele réat ne permettront jamais un étalement LafilledeLilianeBettencourt,
ministère s’apprête, comme cela s’opposeraient-ilsàun fontlesAllemands.CeuxquihabitentenBa- aussi large. La France est un pays assez FrançoiseBettencourt-Meyers,
s’estdéjàfaitdanslepassé,àlancer raccourcissement vière partent plus tard en vacances que technocratique où il est difficile de faire demanderale6juin
surlesondesunecampagnedepu- desvacances ceuxquiviventàHambourg. bougerleschoses. àlachambredel’instruction
blicitéd’1,3milliond’euros. d’été? LaCommissiondeconsultationdes Etpuislasociétéchange,legouvernement delacourd’appeldeBordeaux
Selon diverses enquêtes, le métier Il y aura toujours rythmesscolairessongeàunzonage lui-mêmehésiteàtropbouleverserlesys- d’annulerl’ensemble
deprofnefaitplusrecette.Lespro- des mauvais cou- desvacancesd’étésurlemode tème. Par exemple, il est conscient du desdossiersBettencourt,
fesseurs de mathématiques, de
cheurs,certainsn’y deceluidesvacancesd’hiver? poids des familles monoparentales et de arguantd’unproblèmesciences physiques et d’anglais no-
seront pas favora- Nous avons été reçus au ministère de leurs contraintes. Ce sont pour nous de deprocédureimputabletamment sont difficiles à recruter.
bles. Mais, en l’Éducationnationale.Onnousaeffective- nouvelles clientèles mais elles auraient du auparquetdeNanterre.Pour les syndicats d’enseignants,
réalité, nous mentexpliquéledéroulédeschangements mal à gérer un raccourcissement trop im-critiques, ce n’est cependant pas en
avons tou- éventuels.Nousysommestotalementfa- portant.ayant supprimé leur formation d’un
PROPOSRECUEILLISPARCHRISTINEDUCROSanàl’IUFMque «l’on rendra le mé- jours beau- vorables. Dans l’idéal, nous souhaiterions
tierattractif». M.-E.P.
EtsiStrasbourgadoptaitle30km/hdanspresquetoutelaville…
Àcettevitesse-là,lacohabitationentrevélos,deux-rouesetautosestharmonieuseetlespiétonssontensécurité.
larueautrechosequ’unespacedestation- uneconduitefluide.Ordanslavilleonal-
ANGÉLIQUENÉGRONI
nementoudecirculationmaisaussiunlieu ternerasanscesselesdeuxvitessesautori-
SÉCURITÉROUTIÈRE Sedéplacerenvoi- depromenade,dedétente»,expliqueOli- sées.»
tureàpeineunpeuplusvitequelavitesse vierBitz(PS),adjointenchargedelacir- Une critique également mise en avant
moyenne d’un cheval au galop: c’est culation,enrappelantnotammentqueles par l’Automobile Club. Favorable aux
peut-être ce qui attend les Strasbour- vélospourrontrouleràcontresens.Parle zones30localiséesàdesquartiers,l’asso-
geois. Aujourd’hui, les résultats de la biais d’aménagements allant de revête- ciationestopposéeàleurgénéralisation.
consultationdelapopulationsurlaquasi- ments différents à des dos-d’âne, la rue «Pourl’étendre,onfaitlapromotiond’une
généralisation de la zone 30 dans la ville devra contraindre l’usager à rouler plus plusgrandesécurité.Maisceszones,siel-
Signalisationvont être communiqués. Si la majorité lentement.«Ceszones30neserontjamais lessontrépandues,nesontpaslapanacée.
delazone30l’emporte, 70% du territoire de Stras- àplusde300mètresd’unaxedetransitoù Ilyauradanscecasunrisqueplusimpor-
danslequartier
bourgserontprogressivementsoumisàla la vitesse restera maintenue à 50 km/h»,duParlement
règledes30km/h.Autermedetroisans précisel’éluenserefusantàtoutpronos-européen, «Ceszones,siellessontdetravaux,lacapitalealsaciennedevien- ticsurlesrésultatsdelaconsultation.àStrasbourg.
drait alors la première grande ville de Ce projet est loin de faire l’unanimité. répandues,nesontpasPHOTOPQR/
Franceàbasculerdansunmodedecircu- Vent debout contre ces règles, l’opposi-L’ALSACE/ lapanacée»
lation où le vélo, comme le chantait Joe D.GUTEKUNST tion locale l’a fait savoir en inondant la
CHRISTIANSCHOLLY,DIRECTEURGÉNÉRAL
Dassin, sera assuré de pouvoir dépasser villedetracts.«Ceseraimpossiblederes- ADJOINTDEL’AUTOMOBILECLUB
lesautos!Jusqu’àprésent,descommunes pectercettevitesse.Ilyauradescontrôles
plusmodestescommeLorientontlarge- etlesPVvontpleuvoirsurlesautomobilis- tantd’accidents,enraisondelacohabita-
ment utilisé cette limitation à 30 km/h tes», prédit Jean-Emmanuel Robert, tion entre voitures et cyclistes», signale
dansleursrues,d’autresenfontunusage tion harmonieuse de tous les usagers et d’être tué par un choc avec une voiture conseillermunicipalUMP,quis’interro- son directeur général adjoint, Christian
localiséàcertainsquartiers. surtoutd’assurerlasécuritédespiétonset roulant à 30 km/h est de moins de 10% ge aussi sur les risques de pollution: Scholly.Parailleurs,l’AutomobileCluba
e eChantredececoupdefreinsurlesvi- descyclistes. alorsqu’à50km/h,lesprobabilitésattei- «C’estunevitesseoùl’onesten2 ouen3 , calculé le temps que perdraient collecti-
tessesimposéàquasimenttoutelaville,la 30 km/h n’est pas en effet une vitesse gnent les 80%, selon le Certu (Centre doncensous-régimeousurrégime.Àcha- vement les conducteurs si les 30 km/h
municipalité de Strasbourg n’y voit que tombéeduciel.Elleestdevenueuneréfé- d’études sur les réseaux, les transports, quefois,lavoituredégageplusdeparticu- étaient adoptés: 160000 heures par
des avantages. Il permet d’obtenir une rence à la suite de diverses études. Il en l’urbanisme et les constructions publi- les polluantes», dit-il en précisant: mois!LesStrasbourgeoisvontdevoirap-
ambianceapaisée,defaciliterlacohabita- ressort que la probabilité pour un piéton ques).«Avecceprojet,ils’agitdefairede «Pour une circulation écologique, il faut prendreàtuerletempsenvoiture.■
CLEFIGARO lundi30mai2011
Psychothérapies:Polyarthriterhumatoïde:
lanouvellelerenouveau
thérapeutique vague
PAGE10 PAGE12
Desmembres«
del’Académienationale
demédecine
vousrépondent PAGE11
ZOOMNouvellesstratégiescontre
Absorber
desprotéinesaprèslacariedentaire
l’exercicephysique
Outre l’hygiène, la prévention passe par améliorelamasse
le dépistage de l’hypominéralisation. musculaire
d’une dent à l’autre. Celle-ci peut se limiter VIEILLISSEMENT Un des problè-
MARTINELOCHOUARN à quelques taches, mais l’émail peut aussi mes importants du vieillissement est la
réduction de la masse musculaire, quiODONTOLOGIE Difficile de mesurer à être presque inexistant et la dent avoir
quel point l’état dentaire des enfants tendance à s’effriter.» Plus les molaires augmente le risque de fatigue, de chu-
s’est amélioré en France en l’esanspace de sont atteintes, plus les incisives letseront.é te, de dépendance… Certes, l’exercice
quelques décennies. En 1964, un enfant physique à tout âge combat la perte
Unebrossesouple musculaire, mais il serait possiblede 12 ans avait en moyenne 12 caries,
etundentifriceadaptécontre 4,24 en 1987 et seulement 1,6 en d’optimiser ses effets. Des chercheurs
2007. Les raisons de ce recul ? L’essor de C’est une maladie mutifactorielle dont de l’Université du Colorado, à Fort
la prévention par l’hygiène dentaire et on connaît mal les causes. «Si les médi- Collins, se sont interrogés sur l’impact
des protéines associées à l’activitéle brossage au moins deux fois par jour, caments durant la grossesse n’ont aucun
et surtout l’apport en fluor, par voie gé- rôle, 80% des enfants qui ont souffert physique sur le développement des
nérale chez les enfants à risque ou par d’hypoxie à la naissance et 60% des pré- muscles.
voie topique, grâce au dentifrice. Mais, maturés de petit poids sont atteints. L’en- Pour cela, ils ont recruté 16 volon-
taires de plus de 37 ans. Tous ont ac-selon plusieurs experts réunis vendredi vironnement de l’enfant après la naissan-
à Paris, il reste une marge de progrès ce semble aussi déterminant. Les cepté de faire 45 minutes de tapis rou-
pour réduire encore l’impact de la carie polluants environnementaux, dont cer- lant trois fois par semaine pendant six
chez l’enfant. tains passent aussi dans le lait maternel, semaines. La moitié d’entre eux buvait
r des boissons contenant des sucresPour le D Jean-Patrick Druo, qui les maladies infectieuses de la petite en-
préside la Société française d’odontolo- fance, les carences en calcium et en vita- après l’effort, l’autre moitié une bois-
gie pédiatrique, le dépistage et le traite- mine D, les rhinites ou otites à répétition, son protéinée. À partir de petits prélè-
ment des hypominéralisations des mo- sont associés à un risque accru », expli- vements musculaires sur les volontai-
res à l’issue de cet entraînement et enlaires et des incisives devrait être plus que le spécialiste. Le dentiste doit éva-
attentif. Plus connu sous le nom de MIH, luer tôt ces facteurs de risque, l’examen utilisant des techniques sophistiquées
dentaire à 6 ans, obligatoire, devrait de spectrométrie de masse, les cher-
donc être mieux promu. « Les dents abî- cheurs ont pu mettre en évidence que,
«Lesdentsabîmées pour les deux groupes, la pratiquemées doivent être traitées dès leur appa-
rition : il s’agit de les désensibiliser et de d’une activité physique soutenue agis-doiventêtretraitées
les reminéraliser au moyen d’un vernis à sait favorablement sur la masse mus-dèsleurapparition» haute teneur en fluor. La prévention des culaire. Mais les volontaires ayant bé-
néficié systématiquement après lecaries repose sur le brossage avec une
ce défaut de minéralisation touche les brosse souple et un dentifrice fluoré adap- Laconsultationdentairepermetdedépisterprécocementleslésions. TIEDGE/CORBIS tapis roulant d’une boisson protéinée
enfants de 6 ans lorsque apparaissent les té à l’âge, ainsi que sur l’obturation des ont eu un développement plus impor-
molaires puis les incisives définitives. Il sillons dentaires qui sont des points de cher l’arrivée des bactéries pathogènes, Préserver cet écosystème buccal, c’est tant de leur muscle. L’étude souligne
même que 20 grammes de protéinesest en augmentation, avec 5 à 15 % des fragilité », ajoute-t-il. qui sont rares, peu nombreuses. Ce filtre, aussi choisir un dentifrice adapté.
enfants atteints en Europe, beaucoup Autre facteur de risque méconnu, les c’est l’écosystème bactérien de la bouche, « Donc surtout pas de dentifrice très an- sont suffisants après l’exercice.
plus dans certains pays. Or, les MIH font appareils d’orthodontie multibagues dont il faut préserver l’équilibre et la di- tibactérien ou contenant des produits ac- Les résultats de ces travaux vien-
le lit des caries. pour redresser les dents : ils multiplient versité, relève-t-il Le staphylocoque tifs si la bouche est saine, pour ne pas le nent d’être publiés sur le site Internet
de la revue Faseb Journal.Si l’aspect inesthétique de ces taches par 30 le risque de carie et justifient une doré, grand responsable de la carie, va modifier. » L’essentiel est la qualité du
Rblanches ou jaunes préoccupe les pa- surveillance renforcée des dents. En re- proliférer seulement dans des conditions brossage, avec une brosse qui ne se prê- D MARTINEPEREZ
rents, ils ne savent pas toujours qu’elles vanche certaines idées fausses méritent favorables. Or le sucre favorise sa crois- te pas et se change souvent.
rsont surtout un signe de fragilité. «Ces d’être rectifiées. Le P Michel Sixou, sance, donc sa production de métabolites Derrière la moyenne de 1,6 carie par
dents présentent une anomalie de structu- doyen de la faculté de chirurgie-dentai- qui vont amorcer la déminéralisation de la enfant, la moitié des enfants de 12 ans,
re, parfois repérable dès qu’elles percent la re de Toulouse, s’y est employé en insis- dent et le processus de carie.» Le problè- plutôt de milieu aisé, n’ont aucune
gencive. Moins minéralisé, leur émail est tant sur l’importance de l’écosystème me - du moins, dentaire - n’est pas que carie, tandis que 20 %, pour l’es-
moins résistant, ce qui favorise la carie. buccal dans la prévention des caries. les enfants mangent du sucre : c’est sentiel issus de milieux défavori-
Elles sont aussi hypersensibles, donc plus « La bouche est une porte d’entrée, une qu’ils doivent se brosser ensuite les sés, concentrent 80% des caries,
difficiles à soigner, explique-t-il. La sévé- zone de contact entre l’extérieur et l’inté- dents pour l’éliminer et empêcher l’ad- soit 4,83 caries par enfant. Là enco-
rité de l’atteinte varie d’un enfant à l’autre, rieur. Il faut un filtre puissant pour empê- hésion, la prolifération de cette bactérie. re, la marge de progrès est notable.■
Grossesseettabac:tropd’idéesfausses
Une étude publiée ce matin montre qu’Internet véhicule beaucoup de contre-vérités.
tre autres le risque de fausse couche, de sans aucune aide médicale. Même si la ailleurs l’étude. Ainsi, l’affirmation se-DELPHINECHAYET
retard de croissance du fœtus, d’hémor- culpabilité transparaît, seules 4 % des lon laquelle une consommation quoti-
TABAGISME « Fumer cinq cigarettes par ragie et, après la naissance, de mort su- fumeuses se cachent. Le rôle du conjoint dienne de moins de cinq cigarettes serait
jour est acceptable quand on est encein- bite du nourrisson. semble déterminant : nombreuses sont moins nocive pour le fœtus que le stress
te. » « Les patchs sont interdits pendant Pour comprendre le comportement les femmes qui confient avoir craqué en est répertoriée dans un nombre signifi-
la grossesse. » « À petite dose, le tabac des femmes face à la cigarette, DNF a voyant la cigarette de leur mari. catif de messages. « Or c’est une contre-
n’a pas de conséquence sur le développe- étudié les messages postés sur les forums « Les rares messages fondés sur les vérité, car cette diminution est souvent
ment du bébé. » Les rumeurs et idées de discussion de trois sites spécialisés propos d’un professionnel de santé véhi- compensée par une inhalation plus im-
fausses concernant le tabagisme pen- dans la santé. « Internet est devenu la culent des avis contraires aux recom- portante de fumée », souligne Edwige
dant la grossesse se propagent sur Inter- première source d’information pour beau- mandations nationales », relève par Dautzenberg.■
net, où les futures mères sont de plus en coup de femmes qui recherchent, sous
plus nombreuses à venir s’informer. couvert de l’anonymat, un soutien et des
À la veille de la Journée mondiale sans réponses à leurs craintes », explique Cé-
tabac, l’association Droits des non-fu- line Fournier, chargée de mission à l’as-
meurs (DNF) décrypte ce phénomène sociation. Sur Doctissimo, la page con- DulunDiauvenDreDià13h35
dans une étude inédite, commandée par sacrée à la grossesse reçoit chaque mois la
le ministère de la Santé et dont les résul- visite de 7 millions d’internautes. Les fu- LeMagazinedelaSanté
tats sont publiés ce matin. On estime que tures mères y partagent leurs expérien- RetrouvezMarinaCarrèred’Encausse,
36 % des femmes fument avant le début ces et posent les questions qu’elles
MichelCymesetBenoîtThevenetde leur grossesse. 20 % continueront n’osent pas aborder avec leur médecin.
jusqu’au terme de celle-ci. « Un nou-
Lafauteduconjoint “L’étéarrive:veau-né sur cinq a donc été exposé au ta-
bac, souligne Edwige Dautzenberg, sa- Dans les discussions consacrées au ta- susauxpoils!”
ge-femme et tabacologue au centre bac, la plupart des messages concernent
ceseralethèmed’AlloDocteurs
hospitalier de Versailles. La France est le le sevrage. Près de 70 % des internautes
àvoiretàrevoirsur lejeudi2juinà14h30.pays d’Europe où les femmes enceintes déclarent ainsi avoir échoué dans leur france5.fr
fument le plus. » Le tabac augmente en- tentative d’arrêt, la plupart ayant essayé
ANDRÉ/BIM
©ChristopheFillieule/LaFabrik/FTVFrance5
PHOTO12/ALAMY MOSER/MADAMEFIGARO
C

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin