Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Magazine Le Figaro du 30 septembre 2009

De
38 pages

Retrouvez le Figaro magazine du 30/09/2009

Publié par :
Ajouté le : 30 septembre 2009
Lecture(s) : 15
Signaler un abus

1,30€ mercredi30septembre2009 -LeFigaroN°20269- www.lefigaro.fr-Francemétropolitaineuniquement
Alerte LesnouveauxImpôts:cequiautsunami lieuxdelanuit
vachangeren2010dansle parisienne
Le Figaro économie PAGE 18Pacifique PAGE 8
“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais
Le Figaro économie
Lepatronde
Tod’sconfiant SarkozyL’Américainmalgrélacrise
PAGE 21 quijouait
auxcartesNucléaire: tendlamain
avecMaolesFrançais
s’organisent
pourdécrocher auxjeunes
lecontratd’Abu
Dhabi PAGE 20 Lechefdel’Étatadécidé
deconsacrer500millionsLesfonds
d’eurosàl’autonomiesouverains
etàl’orientations’attaquentaux
desmoinsde25ans.matières
premières PAGE 20 LeprésidentdelaRépubli- de travail au cours des
queaprésentéhierunplan trois années écoulées. Le
enfaveurdel’insertionet planannoncéprévoitéga-
del’autonomiedesjeunes. lement la création d’unL’enseignement 500 millions d’euros servicepublicdel’orien-
seront consacrés à une tation, la luttecatholiqueveut
série de mesures, au pre- contrele«décro-renoueravec mier rang desquelles chage scolaire»
l’extension du revenu de ou encore lasesvaleurs PAGE 2
solidaritéactive(RSA)aux relanceduservi-
jeunesdemoinsde25ans cecivique.
Delanoënese justifiant de deux années PAGES 3 ET 4
voitpascandidat
en2012 PAGE 5
Crisefinancière:BNPParibas
varembourserl’État
C’estlapremièreretom- levée de fonds auquel le avaitavancé5,1milliards
bée concrète du G20: secteur financier va être d’euros en mars. Sans
BNP Paribas a lancé hier contraintdanslesmoiset pour autant remettre en
une augmentation de les années à venir. BNP cause ses engagements à
Sidney Rittenberg n’assistera pas, demain, au défilé du 60è anniver- capital de 4,3 milliards Paribas utilisera le pro- l’égard des pouvoirs
saire de la République populaire de Chine. Pourtant, cet Américain d’euros.Labanquefran- duitdel’opérationàrem- publics, en matière de
de 88 ans fut un compagnon de lutte de Mao durant trente-cinq ans. çaise anticipe ainsi le bourser dès maintenant créditsàl’économieetde
mouvement massif de l’État français, qui lui rémunérations. PAGE 22Il conseille aujourd’hui des grands groupes internationaux PAGE 16
Lesdiplômées
www.citroenselect.frfavorablesaux
quotasde HISTOIRE DU JOUR ANS
CRÉATIVETECHNOLOGIEfemmesen
entreprise Dudangerdephotographier
PAGE 10
sesenfantsSoFigaro,
a perversité prend parfois des for- phie». L’examen médical a beau discul-uncahier
mes inattendues. Ilyaunan, perlesparents,etlejugeconclureàleur
(1)cent LAnthony et Lisa Demaree donnent innocence, la cause est entendue. Les Argus maxi 90véhiculesleurs photos de vacances à développer à trois fillettes sont retirées à leur famillepour
l’hypermarché Wal-Mart de leur petite pendantunmois,sansdroitdevisite.Etle parjourvilledePeoria,enArizona.Bienmalleur coupleestplacésurunelistedepédophi-cent
(1)
enapris.Carsur8deces144clichésfigu- les. Lisa, enseignante de profession, n’a aumaximumàprixArgusmode rent les trois petites filles de ce couple pas pu exercer pendant un an. Aujour-
sanshistoire,âgéesde18mois,4et5ans, d’hui, les Demaree sont enfin lavés de
G.JULIEN/AFP-IMAGE nuesdansleurbaignoire,ouàdemicou- tout soupçon, mais leur restent
SOURCE/CORBIS- vertesd’uneserviettedebain.Àlavuede 75000 dollars de frais d’avocat à payer. (1)F.BOUCHON/LEFIGARO votreArgus maxi
cesphotos,l’employédeWal-Martsedit Leurfilleaînée,quantàelle,estsérieuse-
que les Demaree ne peuvent être que ment perturbée. Ils viennent donc deJean-Marc Ayrault
(1)d’immondes pédophiles. Il décide alors porter plainte contre la police et l’État Argus maxi
(3)à1€d’alerter la police. L’officier chargé de pour diffamation, et contre Wal-Mart
Invitéduu l’affaire,luiaussiconvaincudel’«obscé- pour non-divulgation à la clientèle des
«Talk nité»desclichés,lanceuneenquêtepour pratiquesdouteusesdelamarque. (2)
Garantie2anspiècesetmaind’œuvre.
«exploitation sexuelle» et «pornogra- ADÈLE SMITH (AUX ÉTATS-UNIS) Possibilitédefinancement,d’entretienOrange-
(2)comprisetdereprisedevotrevéhiculeLeFigaroo»
Page 5 (1)Cotedel’Argusenvigueuràladated’achat.Offrenoncumulable,réservéeauxparticuliersvalablejusqu’au30/09/2009,pourl’achat
DÉBATS & OPINIONS RENDEZ- VOUS d’unvéhiculed’occasionCitroënidentifiédanslespointsdeventeCitroënselectlistésci-dessous.Conditionsgénéralesdel’Argusetlistedes
Présidentdugroupesocialisteà véhicules concernés disponibles dans les points de vente précités. (2) Voir conditions dans les points de vente cités ci-dessous, financement
sous réserve d’acceptation par Citroën Financement. (3) pour tout achat d’une Citroën d’occasion, offre valable jusqu’au 30/09/2009,l’Assemblée L’ÉDITORIALdePaul-HenriduLimbert PAGE 15 LECARNETDUJOUR PAGE 13 réservéeauxparticuliersdanslespointsdeventelistésci-dessousetdanslalimitedesstocksdisponibles.Enéchangedecettepublicité.surwww.lefigaro.fr/le-talk
LEBILLETdeMichelSchifres PAGE 15 LESCONFIDENTIELSDUFIGARO PAGE 38ethttp://actu.orange.fr
CitroënFélixFaure-Paris 0153681515 CitroënVOLyon-Corbas(69) 0478206777DÉBATSLaChine,vieuxpays,maisjeuneEN PARTENARIAT AVEC CitroënVOBordeaux-Bruges(33) 0557936969 CitroënVOLyon-Vénissieux(69) 0478773969
puissanceéconomique par F. Godement PAGE 14 TOUTEL’ACTUALITÉSUR le figaro.fr
CitroënVOLille-Wazemmes(59) 0328075959 CitroënVOMarseille-Vitrolles(13)0442787737
CitroënVONantes-Beaulieu(44) 0240892121 -------- www.citroenff.com --------ALG:165DA. AND:1,40€. BEL:1,40€. DOM:2,00€. CH:3FS. CAN:4,25$C. D:2,00€. A:2,80€. ESP:2,00€. GB:1,60£. GR:2,20€. IRL:2,20€. ITA:2,20€. LUX:1,40€. NL:2,00€. H:700HUF
. PORT.CONT.:2,00€. SVN:2,20€. MAR:13DH. TUN:2DTU. USA:3,95$. ZONECFA:1500CFA. ISSN0182.5852
lesoffres
historiques
T 00108 - 930 - F: 1,30 E
3:HIKKLA=]UVXUZ:?k@t@d@a@a;
GILLESSABRIE
Cmercredi30septembre2009 LEFIGARO
2 recto VERSO
Coursd’anglais
àl’école
Saint-Benoît
(àMoulins),
établissement
privécatholique
d’enseignement
scolairedela
congrégation
Notre-Dame.
R.DAMORET/REA
L’enseignementcatholique
veutretrouversesvaleurs
es messes en pointillé, des élèves catholique est parfois«bafouépardesprofesseursquiLa religion a-t-elle désertéqui ne fréquentent guère le contestentl’enseignementdel’Églisesurdessujetscom-
« caté », des familles qui plébisci- melacontraception,l’avortement,l’homosexualité».ces écoles privées qui accueillent des élèvestent avant tout l’encadrement et Davantage que ces cas extrêmes, c’est surtout la
l’absence de grève : l’enseigne- faible culture religieuse de certains enseignants qui
aux origines très diverses ? La hiérarchiement catholique a-t-il perdu son inquiètent les responsables diocésains. Que dire,Dâme ? Conscient de ces critiques, il s’interroge l’un d’entre eux, à cette enseignante qui
entend aujourd’hui renouer avec ses valeurs. lui a demandé«siJésus-ChristetDieusontdesper-catholique leur demande aujourd’hui de renouer
Tiraillé entre son obligation légale de recevoir tout sonnes différentes», ou à ce professeur de français
le monde, puisqu’il fonctionne avec des fonds qui «neconnaîtpasladifférenceentrel’Assomptionetavec leur dimension religieuse.
publics, et sa vocation religieuse, il veut désormais l’Ascension».
affirmer sa spécificité dans une société de plus en PARMARIE-ESTELLEPECH Il est vrai qu’une partie des professeurs se tour-
plus déchristianisée. Premier effet de cette straté- nent surtout vers le privé pour des raisons pratiques.
gie, un document intitulé « Annonce explicite de À la différence du public, ils peuvent ainsi exercer
l’Évangile dans les établissements catholiques puisque la proportion d’élèves participant aux cours dans la région où ils ont réussi leur concours, évitant
d’enseignement » adopté par l’enseignement de catéchèse ne cesse de baisser. ainsi d’être envoyés dans des établissements publics
catholique va être envoyé dans les prochains jours à De nombreux responsables d’établissement sont difficiles ou d’être éloignés de leur conjoint. Parmi
tous les établissements. pourtant attachés à l’image évangélique du «levain eux, certains entendent que leur liberté de
L’enjeu est d’importance, tant l’enseignement danslapâte», une transmission discrète de la religion. conscience, prévue par la loi, soit respectée s’ils ne
catholique avec près de 2 millions d’élèves, soit 17 % D’autant qu’ils risqueraient de braquer certains veulent pas prendre part aux activités religieuses.
de la population scolaire, offre une belle vitrine. parents. En effet, selon un sondage du Credoc, seules
«Destempsspécifiques»L’augmentation régulière de ses effectifs en témoi- 14 % des familles envoient leurs enfants dans ces éta-
gne, alors que parallèlement les églises se vident. blissements pour des raisons religieuses. Ce sont avant Ces critiques, très minoritaires selon eux, sont
Les évêques de France s’intéressent donc de près à tout l’encadrement (81 %), l’épanouissement de balayées par les responsables de l’enseignement
cette terre de mission. Ils planchent depuis des l’enfant (76 %) et la transmission de valeurs morales catholique. Mais ils veulent prendre en main la for-
années sur le sujet, sans pour autant souscrire au (67 %) qui déterminent leur choix. Respect de l’autre, mation et le recrutement de leurs enseignants en
grjugement tranché de l’évêque d’Avignon, M Cat- enseignement de la rigueur, autorité, mais aussi tolé- profitant de la réforme en cours sur le sujet. Cette
tenoz, pour qui«beaucoupd’écolescatholiquesn’en rance et partage :«Lesparentsprennentetmélangent rentrée, les universités catholiques viennent
portentquelenom». lesvaleurslaïques,religieuses.Ilyaunegrandeconfu- d’ouvrir sept masters liés aux « métiers de l’éduca-
sion», considère Éric de Labarre. tion et de la formation » où la question religieuse va
Accueillirathées,musulmansoujuifs Cette «confusion » exaspère une frange minoritaire davantage être prise en compte. Dans le texte
En grande partie financé par l’État, l’enseignement mais active de responsables ecclésiaux à l’image de envoyé ces jours-ci aux établissements catholiques,
grcatholique se doit d’accueillir athées, musulmans ou M Cattenoz et de parents d’élèves qui accusent il est précisé que «la formation de tous les ensei-
juifs. L’affirmation de son caractère « propre » l’enseignement catholique de «tiédeur». Pour y gnantsetdespersonnelsd’éducationproposeunefor-
dépend surtout de la personnalité du chef d’établisse- remédier, ils ont ouvert une petite centaine d’établis- mation à la prise en compte du fait religieux et aux
ment et de la population scolaire accueillie. Quoi de sements hors contrat, qui affichent fortement leur principauxélémentsdelaculturechrétienne».«
commun entre le lycée Stanislas à Paris, qui propose à identité catholique et accueillent aujourd’hui À terme, il s’agit de proposer aux professeurs de
ses élèves quatre messes par jour, et le collège Sainte- 8 500 élèves. Anne Coffinier, fondatrice en 2004 de participer à la catéchèse ou de s’engager sur des thè-L’équilibre
Geneviève de Meaux (Seine-et-Marne), où seuls l’association Créer son école estime en effet que mes humanistes. Un enseignant en économie pour-
quelques temps forts de l’année liturgique sont mis en «demanderàdesprofesseursnoncroyantsdemettreen rait ainsi évoquer dans son cours l’encyclique sur leentre
valeur ? Dans beaucoup de collèges, la question reli- œuvreunprojetcatholique,cen’estpassincère». développement de Jean-Paul II. Une distinction est
gieuse stricto sensu se cantonne à des journées « bols Ce phénomène marginal du « catho d’abord » faite dans le texte de l’enseignement catholiquel’ouverture
de riz » qui remplacent le déjeuner pendant le carême inquiète cependant l’enseignement catholique sous entre l’enseignement du fait religieux qui«s’impose
pour aider à construire une école en Afrique et quel- contrat et l’incite à renforcer son identité. Pour Fré- àtousetnotre àtous» et la proposition de la foi qui doit être«ren-
ques animations à Noël et à Pâques. Des lycéens ins- déric Gautier, directeur diocésain de l’enseignement forcée». Contrairement aux établissements publicscaractèrecrits dans le privé expliquent :«C’estmieuxfréquenté catholique de Paris, il ne faut pas que l’éducation reli- où l’enseignement de la culture religieuse est traité
que dans le public et les profs sont plus attentifs.» gieuse soit«réduiteàlasimpleprésenced’uneaumône- de façon transversale dans plusieurs matières, cha-propren’estL’aspect religieux«n’estpastrèsprésent,maisonnous rie». Le père Yannik Bonnet, auteur des NeufFonda- que établissement «doit instituer des temps spécifi-
le propose». Une offre qui rencontre peu de succès, mentauxdel’éducation, affirme que ce que dit l’Église ques», indique le document.pastoujours
Enfin, la réforme du recrutement prévoit l’entrée
dans les jurys de concours de membres de l’ensei-facile
gnement privé. «Quipourraitdouterquecelapréfi-Desétablissementstoujourstrèsdemandés gureunevolontédeformatagedesfutursenseignantsàtenir.»
duprivé? », interroge le petit Syndicat national des
ÉRICDELABARRE,SECRÉTAIRECETTE ANNÉE encore, quelque 30000 à 40000 terranéen,deMontpellieràNice.Uneexceptionavec personnels de l’enseignement et de la formation
GÉNÉRALDEL’ENSEIGNEMENTélèvesontétérefusés,fautedeplace,dansleséta- une«faiblesseinattendueàAix-Marseille»oùl’on privés SNPEFP-CGT, qui s’inquiète d’un risque de
CATHOLIQUEblissementscatholiques.Lenombredejeunesscola- assiste à une «baisse des effectifs très atypique «repliidentitaire » et évoque des «pressionshiérar-
risésprogresse,avec4400élèvesdeplus(+0,22%), dansleseconddegré». chiques ». Au diocèse de Paris, Frédéric Gautier
adéclaréhierÉricdeLabarre,secrétairegénéralde Dans le primaire, l’enseignement catholique perd répond qu’il «netrouvepasanormald’annoncerplus
l’enseignement catholique. La hausse est de 0,6% 2700élèves.Lescausesdecetteérosionsont«dif- clairementlacouleuraumomentdurecrutement.Dans
danslescollègesetlycées. ficiles à identifier», mais le coût élevé des frais de le dialogue avec les maîtres, cela permet de mettre en
Sur30académies,21progressentoumaintiennent cantinen’yseraitpaspourrien,selonÉricdeLabarre, avantlecaractèrepropredenosétablissements ».
leurseffectifs,indiquelesecrétairegénéral.Lapro- quinoteparailleurs«unebonnerésistancedeséco- Les chefs d’établissement, eux, évoquent un texte
gression est «forte» à Paris et Versailles, elle se les situées en milieu rural» mais une plus faible «intéressant » mais «très délicat à mettre en
confirmeàRennesetNantes,ainsiquesurl’arcmédi- attractivitédesnombreusesécolesdecentre-ville. œuvre ». C’est une petite révolution intérieure que
l’enseignement catholique est décidé à mener.
A
LEFIGARO mercredi30septembre2009
LediscoursdeNicolas Leshumeursdel’UMP
Sarkozyenvidéo L’ÉDITORIALDEPAUL-HENRIDULIMBERT francePOLITIQUE 3
WWW.LEFIGARO.FR/POLITIQUE PAGE15
LESMESURESENFAVEURDESJEUNES
Planjeunes:Sarkozyveutconvaincre
samajorité
«Je ne tourne pas le dos à mes valeurs,
je suis contre l’assistanat», a assuré
le chef de l’État en présentant ses mesures.
base :«Lesjeunesn’ontpasbesoind’unRSACHARLESJAIGU
jeunes, pas plus qu’ils n’avaient besoin d’un
ENVOYÉSPÉCIALÀAVIGNON
RMIoud’unsmicjeunes,ilsontd’un
Nicolas
Renouer avec les jeunes… sans passer par la emploi», avait prévenu Bertrand.«Jesou- Sarkozy,
case assistanat. C’était le défi du jour pour haite valoriser les jeunes travailleurs»,a hierlors
Nicolas Sarkozy, qui était hier à Avignon martelé le chef de l’État, en rappelant que le delavisite
pour visiter une école d’hôtellerie et un RSA ne s’appliquera qu’aux jeunes qui d’uneécole
IUT. Il s’est donc autant adressé aux jeunes, auront déjà engrangé deux années pleines hôtelière
en multipliant les annonces, qu’à son camp de vie active. à Avignon.
politique. Depuis son retour des États- IANHANNING/REA
500millionsd’eurosUnis, Nicolas Sarkozy s’est livré à une lour-
de opération de pédagogie auprès de caci- Il a également redit son refus des contrats Mais il n’était pas question pour Nicolas rait pas tomber les «décrocheurs».Un vie de façon distante n’amène rien. Plus de
ques de la majorité pour rassurer sa famille spécifiques pour une catégorie d’âge :«Je Sarkozy de renouer avec le lyrisme de son mot qu’il a forgé pour décrire les élèves qui noblesse dans celui qui veut être acteur que
politique sur ce RSA jeunes.«Jeledisàmes contestel’idéeque25anssoitunelimiteau- discours à la jeunesse, prononcé au Zénith, sortent du système scolaire. dansceluiquiveutêtrespectateur», a réaf-
amis,lamajoritédoitêtreouvertesurlajusti- delà de laquelle on a un droit et en deçà de pendant la campagne de 2007.«Jen’aipas Nicolas Sarkozy a aussi promis la mise en firmé le chef de l’État. Il a annoncé que
ceetpassurl’idéologie», a-t-il mis en garde laquelleonn’aplusdedroit.LeCPEfutune voulu faire un discours sur la jeunesse avec œuvre du service civique. Une idée sur 10 000 jeunes auraient la possibilité d’opter
lors de son discours.«Jenetournepasledos erreur, parce qu’il est inacceptable pour la ses bonheurs, ses spleens, ses désirs, a-t-il laquelle il s’était engagé pendant sa campa- pour un service civique «avant la fin de
à mes valeurs, je suis contre l’assistanat», sociétéquel’onn’offrepaslesmêmesdroits expliqué.J’aivouluêtreconcret.» Il a défini gne, et qui avait à l’époque suscité les réser- l’année». L’ensemble de ces mesures
a-t-il enchéri. «Mon intention n’est pas sociauxselonl’âgequel’ona», a-t-il lancé, les trois axes de cette nouvelle politique : ves de François Fillon, celui-ci redoutant devant coûter, au final, 500 millions
d’instaurer un RMI jeune, que j’ai toujours en prenant soin de cibler la mesure sur l’éducation, l’insertion professionnelle et qu’elle ne se traduise par de l’argent jeté par d’euros, selon le cabinet de Martin Hirsch,
refusétoutaulongdemaviepolitique», a-t- laquelle Dominique de Villepin a perdu sa l’engagement civique. Citant à plusieurs les fenêtres, et redistribué aux associations le haut-commissaire à la Jeunesse et aux
il proclamé, en réponse aux déclarations légitimité dans la course présidentielle, au reprises Luc Chatel, il a remis aux prochai- proches de la gauche. «Je me sens une Solidarités actives, qui a préparé ce plan.
inquiètes et coordonnées avec l’Élysée du printemps 2006, en provoquant mouve- nes semaines les propositions du ministre proximité avec tous ceux qui s’engagent, Une somme que le chef de l’État assume, le
secrétaire général de l’UMP, Xavier Ber- ment massif de grève parmi les lycéens et de l’Éducation sur le lycée. Mais Nicolas dansunmouvementsocial,associatifoupoli- jour même où François Fillon présente un
trand, qui relayait lundi le sentiment de sa les étudiants. Sarkozy a d’ores et déjà juré qu’il ne laisse- tique.L’engagement,c’estlaclé!Regarderla budget 2010 affichant un déficit record.
L’UMPetlePSprisàcontre-pied
Avertie de l’élargissement du RSA aux du.Ildéçoit.Dotédemoinsde500millions
moinsde25ansavantqueNicolasSarkozy d’euros, il ne permet pas de faire face au
l’annonce officiellement, l’UMP fait contre défi de l’entrée dans la vie active des 16-
mauvaise fortune bon cœur. Elle s’est 25 ans», commente Marisol Touraine,
réjouie hier dans un communiqué que la secrétairenationaleduPS.Plusremontés,
mesure bénéficie aux «seuls jeunes qui lesJeunesSocialistes«setiennentprêtsà
travaillent». Mais dans les couloirs de accueillir comme il se doit le RSA jeunes,
l’Assemblée, les députés du parti commeilsl’ontfaiten1994pourleCIPeten
présidentielinsistentsurtoutsurlerisquede 2006pourleCPE».LeMJSdénonce«un
glisser vers l’«assistanat». Résumant le alibipourlesentreprisespeuscrupuleuses
sentiment général, Alain Gest rappelle: de sous-payer des sous-salariés».Le
«Ons’étaitengagéspendantlacampagne porte-paroleduPSBenoîtHamoncritique
à ne pas tomber dans le Smic jeunes. aussi une «opération de communication
Attentiondenepasallerplusloin!» quines’attaquepasàl’augmentationdela
À gauche, on cherche l’angle d’attaque pauvretéetdelaprécaritédanslajeunes-
contreuneréformeportéeparlePSdurant se».Ilpréféreraitenreveniraux«ancien-
laprésidentielle.Àdéfautdes’enprendre nes recettes de la gauche, mais qui ont
aufond,lessocialistescritiquentlemanque fonctionné»: les emplois jeunes du gou-
d’ampleur de la mesure. «Le plan jeunes vernementJospin.
duprésidentdelaRépubliqueétaitatten- N.B.etJ.W.
LeNouveauCentrecritique
l’extensionduRSA
Les parlementaires centristes demandent
à être mieux écoutés dans la majorité.
entre Angela Merkel et les libéraux, quiJEAN-BAPTISTEGARATETSOPHIEHUET
«devraitetpourraitnousinspirer».ENVOYÉSSPÉCIAUXÀHEM(NORD)
On est loin de la coupe aux lèvres. À
PAS FACILE pour les centristes d’apporter l’Assemblée nationale, la proposition de
leur contribution au plan dévoilé par Nico- Jean-François Copé d’organiser«lacopro-
las Sarkozy en faveur des jeunes. Énumé- duction parlementaire entre nos deux grou-
rantlesprincipalesmesuresénoncéesparle pes» laisse les centristes sceptiques.«Les
chef de l’État, François Fillon a opposé hier parolesd’amour,c’estbien.Maisnousatten-
une fin de non-recevoir à une proposition donsdespreuvesd’amour», ironisent Mau-
phare des élus du Nouveau Centre, réunis riceLeroyetJeanDionisduSéjour.«Onsort
pour leur journée parlementaire à Hem d’une relation personnelle conflictuelle»
(Nord). Pour les centristes, l’extension du entre Copé et Sauvadet, souligne Lagarde,
RSA aux jeunes de moins de 25 ans ayant qui, dit-il,«jugerasurpièces». Son collè-
travaillé deux ans«n’estpaslapisteàsui- gue Nicolas Perruchot (Loir-et-Cher)
vre», selon François Sauvadet, le patron réclame que «Copé tienne parole, et nous
des députés NC. Ils préconisent une mesure donnedesrapports» sur les réformes de la
plus incitative à leurs yeux : une exonéra- poste ou des collectivités locales.
tion totale de charges pour les embauches
DébatsurlebudgetenCDIpendantunoudeuxansdanslesPME
et TPE.«Ilesttropsimpled’opposerlespeti- «Lapremièreoccasiondelacoproductionpar-
tesetlesgrandesentreprises» soumises à la lementaire,c’estlebudget», prévient Charles
concurrence mondiale, a fait valoir le pre- de Courson (Marne). Les élus centristes ont
mier ministre. «Nous ne sommes pas plusieurs propositions, rappelées hier par
d’accord», a commenté Philippe Vigier dès François Sauvadet. Ils demandent«uncoup
la fin du discours de Fillon. derabot» de 5 % sur les 465 niches fiscales.
À l’image de ce débat, le climat est à «Cedébat,referméparlerapporteurgénéraldu
l’offensive chez les centristes, qui ne veu- Budget,n’estpasclospournous», a expliqué
lent pas être les«suiveurssilencieux» de la Sauvadet à Fillon. Les parlementaires du
majorité, selon la formule de Jean-Christo- Nouveau Centre déposeront des amende-
pheLagarde.LeprésidentduNouveauCen- ments pour sortir la CSG et la CRDS du bou-
tre, Hervé Morin, a mis en garde le premier clier fiscal. Ils réclament aussi une hausse de
ministre :«Lamajoriténepeutpasselimiter 0,2 point de la CRDS pour couvrir les intérêts
augrandpartifrèrequ’estl’UMP.Noussom- de la dette.«Ledéficitdel’Étatseraréduità
mescoresponsablesdanslamajorité.» Pour 115milliardsen2010.J’entendslespropositions
preuve, le ministre de la Défense a mis en àallerau-delà.Jelesaccueilleavecsympathie»,
avant «l’exemple allemand» de l’alliance asimplementconcédélepremierministre.
Amercredi30septembre2009 LEFIGARO
RomanPolanski4 francePOLITIQUE devraitresterenprison> PAGE10
LESMESURESENFAVEURDESJEUNES
Plusde500millionspourl’autonomie
etl’orientationdesmoinsde25ans
Del’extensionduRSAàlacréationd’entreprisedès16ans,
Trois mesures fortesrevuedesdispositionsannoncéeshierparlechefdel’État.
mule, censée «responsabiliser» les jeu- Un service orientation Angela, 22 ansOLIVIERAUGUSTE nesselonl’Élysée,serapourl’heureuni- dépoussiéré Célibataire
ÉVITER que des jeunes se retrouvent quement testée auprès de 6000 à Un«servicepublicdel’orientation» Caissière (26 h/semaine)
«paumés»,sansdiplôme,emploinifor- 8000 personnes de 18 à 25 ans, plutôt regrouperalamultituded’interve- LE RSA Salaire : 770 euros mation;aiderles18-25ansàtrouverleur d’originemodeste. nantschargésdeconseillerlesjeu-
POUR indépendance financière; promouvoir nes sortis du système scolaire sur Avec le
LES ACTIFS l’«engagement».Cesontlesobjectifsde Allocation contre suivi assidu les formations existantes et leurs RSAla«politiquedelajeunesse»dévoiléehier d’une formation débouchés.Uneplate-formetélé- DE 18 à
par Nicolas Sarkozy en déplacement en Autrepasdanslamêmedirection,les16- phonique et un site Web uniques 25 ANS
Avignon. Elle passera par une série de 18 ans sortis du système scolaire qui serontcréés.Dansleslycéesvolon- Complément de revenu :
mesuresévaluéesparlegouvernementà accepterontun«parcoursd’insertioncon- taires, l’orientation des élèves ne se
101 euros500millionsd’eurosparan,dontlamoi- tractualisé»,c’est-à-direavecunsoutien fera plus seulement en fonction des
tié pour l’élargissement du revenu de renforcé en échange d’un engagement résultats scolaires mais aussi selon des
solidaritéactive(RSA). d’assiduitéauxformations,pourrontper- compétences acquises à l’extérieur
cevoir une aide comparable, d’un mon- (gestion d’une association, par-
Le RSA étendu tantde2500euros.Pourles18-25ans,un ticipation à un projet carita-aux moins de 25 ans dispositifsimilairepermettraderecevoir tif…).
C’est,financièrementdumoins,lamesu- 250 euros par mois. Dans les deux cas, il
relaplussignificative:leRSAseraétendu s’agira là aussi d’expérimentations, qui Pré-embauche, UN DROITaux18-25ansayanttravaillé3600heures concernerontautotal15000jeunesenvi- apprentissage
À LA Kevin, 16 ansaucoursdestroisannéesprécédentes(soit ron. et création
deux ans à temps plein par exemple). d’entreprise FORMATION En situation
Selon l’Élysée, cette condition devrait Bourses d’études Plusieurs mesures OU A d'échec scolairebénéficier à 160000 jeunes: trois quarts et aide à la complémentaire doivent favoriser L’EMPLOI
"Plateforme ded’actifs à faibles revenus qui toucheront Lorsqu’une université allongera la durée l’emploi des jeunes, POUR
un complément (RSA «chapeau»), un de son année, les bourses étudiantes qui restent les pre- décrochage"
LES quartdejeunesayanttravaillépuisperdu serontverséespendantdixmoisaulieude mières victimes du
leur emploi et se retrouvant en fin de neuf.Cettemesurecoûtera150millionssi chômage. Comme 16-18 ANS
droits à l’assurance-chômage. De quoi, toutes les universités suivent cette voie; dans la fonction publi-
Un emploi ou une
espèrelehaut-commissaireàlaJeunesse la somme n’est pas comptabilisée dans que, une entreprise pri-
formationMartin Hirsch, échapper à l’accusation l’enveloppe de 500 millions annoncés. véepourrafinancerlasco-
d’«assistanat».Pasquestiondefaireun L’aide à l’achat d’une complémentaire larité d’un jeune qui lui
RMI jeunes, a martelé hier Nicolas santé passera de 100 à 200 euros par an «devra»alorsquelquesannées
Sarkozy. pour les étudiants - 15% d’entre eux detravail(syndicatsetpatronatsont
n’ontpasdecomplémentaire,contre7% appelés à préciser le dispositif). Les
3 000 euros pour à8%delapopulationgénérale. apprentis auront désormais droit aux Tanguy, 19 ans« s’assumer financièrement » mêmesdroitsquelesétudiants(tarifs
Souhaite s'émanciper Pourlamêmeraison,lechefdel’Étatfait Une « plate-forme préférentiels, accès aux restaurantsunpasprudentversl’«allocationautono- de décrochage » par région universitaires).Enfin-plussymbo-
Participation aumie», souhaitée par des mouvements Nicolas Sarkozy ne va pas jusqu’à porter lique - il sera possible de créer son
projetétudiants,dessyndicatscommelaCFDT de 16 à 18 ans l’obligation de scolarité, entrepriseoudeprésideruneasso-
Hirschetunebonnepartiedelagauche,maisqui maisinstaureun«droitàlaformationouà ciationdès16ans. UNE DOTATION
hérisse à droite. Pas de revenu régulier, l’emploi»entrecesdeuxâges.Pourcela,
D’AUTONOMIE
maisune«dotation»,unefoispourtou- des «plates-formes de décrochage» Le service civique volontaire TESTÉE 3000 eurostes (jusque 3000 euros), et qui ne sera regrouperont tous les acteurs (rectorat, encouragé
débloquée que pour des projets précis: région…)susceptiblesderepérerdesjeu- Le président de la République veut pour financer des projets
financerunpermisdeconduireoulouer nessurlepointdequitterlesystèmeédu- promouvoirleserviceciviqueensimpli- précis (logement, permis
unstudioparexemple.Elleseraaccordée catifsansaucundiplôme.L’Élyséeestime fiant son régime juridique. Objectif:
de conduire...)auxjeunesquiveulents’émanciper,avec leurnombreà120000paran.«Etonperd 10000 volontaires prêts à se consacrer à
l’accorddeleursparentsquirenonceront rapidement toute trace d’une bonne partie des «missions utiles» dès 2010. Et, «à
enéchangeàcertainesallocationsvoireà d’entre eux», souligne-t-on à la prési- terme»,l’objectifseraitd’atteindre10%
unedemi-partfiscale.Etsurtout,lafor- dencedelaRépublique. d’uneclassed’âge.
EN BREF
ÉlectiondeRambouillet:L’affairePolanskidiviselespolitiques
«unséisme»pour
lamajorité,selonBoutin
Envolantausecoursducinéaste,arrêtéenSuisse,FrédéricMitterrandetBernardKouchner ChristineBoutin,présidente
duPartichrétien-démocrate,
ontsuscitél’indignationdanslamajoritéetdansl’opposition. aqualifié,hiersurRTL,de
«séisme»lalégislativepartiellede
cela,aestiméledéputédeMaine-et-Loi- Français,desdéclarationsunpeurapidesde quemoietquetouslesFrançais».L’Élysée Rambouillet.Selonl’ex-ministre,
JUDITHWAINTRAUB
re.Iln’estpasanormalquelajusticepuisse deuxministresvis-à-visdelajusticesuisse n’apasdémenti.L’entourageprésidentiel «cetteélectionestarrivéeàun
JUSTICE Lapremièresalveaététiréepar demander des comptes, et les Français ne etlajusticeaméricaine.»SansciterFrédé- s’est borné à préciser hier que le dossier moment»oùl’électoratdedroite
MarcLaffineur,hier,lorsdelaréuniondu comprendraientpasqu’onpuiseéchapperà ricMitterrandniBernardKouchner. était «très complexe juridiquement». De «nesaitplusoùilenest».Lataxe
groupeUMPàl’Assemblée.«Lesaccusa- la justice, que l’on soit artiste, grand ou Cesontleursdéclarationsquiontpro- son côté, Bernard Kouchner a entrepris carbone,lataxesurlesindemnités
tionsdeviolsurunenfantde13ans,cen’est petit.»Sescollèguesl’ontapplaudi. voquél’indignationdugroupeUMP,voire depuis lundi une série de démarches desaccidentsdutravailetl’affaire
pasquelquechosed’anodin,quellequesoitla Dans les couloirs, Laffineur a ajouté sa «consternation», pour reprendre le visant à obtenir la libération de Roman Clearstreamonteupour
personne qui est soupçonnée d’avoir fait avoir été «surpris, comme beaucoup de terme utilisé par la députée de l’Yonne Polanski. conséquencequeles«électeursde
Marie-LouiseFort,auteurd’untextesurla Ces réactions ont inspiré au député droitenesesontpasdéplacés».
luttecontrel’inceste. UMPduNordChristianVannesteuncom-
Régionales:Bompard(MPF)LapolicesuisseaarrêtéRomanPolanski muniqué cinglant sur les «trouvailles»
conduiraunelisteenPacaAménagementsMobilierEntreprises&Particuliers samedi,alorsqu’ilserendaitàunfestivalà des représentants de «l’ouverture». Il
Zurich. Le cinéaste franco-polonais fait s’estmontréparticulièrementsévèreavec Lemaired’Orange,Jacques
l’objet d’une demande d’extradition des Frédéric Mitterrand et son «jugement Bompard,responsable
États-Unis,quilepoursuiventpouravoir impérialsurlesbonsetlesmauvaiscôtésdes duMouvementpourlaFrance
États-Unis». Mais, outre que le ministre dePhilippedeVilliersdansle
delaCulturenes’estjamaisdéfinicomme Vaucluse,conduirasaproprelisteEtes-vouscertain
unhommedegauche,iln’apasétéleseulà auxrégionales,intitulée«Ligue«Undossier
critiquerl’attitudeaméricaine. duSud»,unclind’œilàlaLigue
trèscomplexe Lundi,leporte-paroleadjointdel’UMP duNorditalienne.Cettelisteserad'avoirobtenu Dominique Paillé est même allé encore «évidemmentsoutenueparlejuridiquement»
plusloinqueFrédéricMitterrandenqua- MPF»,aaffirméAndré-Yves
lifiant de «très choquante» l’absence de Beck,prochedeBompard,ceque
eudesrelationssexuellesavecunemineu- prescription dans le droit américain. démentformellementl’entouragelameilleureoffre? re sur leur territoire en 1977. Dimanche, SelonPaillé,«unedémocratiequin’admet deVilliers,quis’estrécemment
FrédéricMitterrandaexpliquéquevoirle pas de prescription d’actes délictueux ou rapprochédeNicolasSarkozy.
cinéaste franco-polonais «jeté en pâture criminels est une démocratie malgré tout
Précisionpourunehistoireanciennequin’apasvrai- trèsparticulière».
mentdesens»était«absolumentépouvan- Leclivagequidiviselamajoritéentreles LeprésidentdelacommissionContactez-nous!
table».«Delamêmemanièrequ’ilyaune pro-etlesanti-Polanskitraversetousles desfinancesdel’Assemblée,
Amérique généreuse que nous aimons, il y partis. Daniel Cohn-Bendit, accusé par lesocialisteDidierMigaud,nous
aussiunecertaineAmériquequifaitpeur,et FrançoisBayroud’avoirmontré,dansles indiquequ’ilnes’estpasopposé
c’est cette Amérique-là qui vient de nous années 1970, de la «complaisance» pour àl’examendelaproposition
présenter son visage», a enchaîné le lapédophilie,aexpliquéàRadioClassique deloiUMPautorisantlevote
ministredelaCulture. que l’affaire Polanski le mettait «mal à électroniquelorsdesélections
Il a également assuré que Nicolas l’aise».«C’estunproblèmedejusticeetje universitaires,maisqu’ila«été
Sarkozy, avec lequel il avait parlé de trouve qu’un ministre de la Culture, même conduitàconsidérerdeuxarticles
l’affairedanslamatinée,suivaitledossier s’il s’appelle Mitterrand, devrait dire: decettepropositiondeloi
«très attentivement», en ajoutant: «Je j’attends de voir les dossiers», a déclaré commeirrecevables»(nosTél:0143806200-email:forum@forumdiffusion.fr
pensequ’ilestaumêmediapasond’émotion l’animateurd’EuropeÉcologie. éditionsdu25septembre).
ALEFIGARO mercredi30septembre2009
francePOLITIQUE 5
BertrandDelanoëneserêveplus
encandidaten2012
LemairedeParisentendbienallerautermedesonmandatmunicipal,en2014.
cipitation» et prévenu que l’État disposera déposé par les Verts. Le communiste Ian La « priorité du premier
SOPHIEDERAVINEL
« d’unpouvoird’exceptionsanséquivalent».Il Brossataregretté« ce vœu solitaire, pas fran- ministre est d’intégrer les
PARTI SOCIALISTE Bertrand Delanoë a s’agit, selon lui, d’une « spoliation des chementsolidaire»,liéauxrégionalesdemars fruits de la concertation avec
prévenusesamissocialistes,réunissamedi citoyens, des acteurs économiques et des collec- où les Verts partent en autonomes. De son les élus», souligne-t-il.
autourdelui,quelaprochaineélectionpré- tivités locales».EnmargeduConseil,Dela- côté,MarielledeSarnez,vice-présidentedu Pierre Lellouche, secré-
esidentiellen’étaitpasdanssalignedemire noëaditsacertitudequeceprojet« ne mar- MoDemetélueduXIV ,ajugéleprojet« pré- taire d’État aux Affaires
e(nos éditions de lundi).« Ce que je sais mieux chera pas».« Les dynamiques ne se font pas occupant, tant sur le fond que sur la forme». européennesetéluduVIII ,
faire, c’est élu local»,leura-t-ilconfié.Hier, comme ça, parce que quelqu’un seul, aveuglé Face à ce tir de barrage, Jean-François a ironisé sur Bertrand Dela-
enmargeduConseildeParis,lemairesocia- par son pouvoir, veut faire marcher tout le mon- Lamour, président du groupe UMP, s’est noë: « Sarko s’est saisi du bal-
listedelacapitalel’arépétédevantlapresse: de à la baguette.»Unvœuaétéadoptépar dit « totalement solidaire du gouverne- lon. Derrière, il fait petit garçon
« Je ne suis pas en situation »d’êtrecandidat l’exécutifpourleretraitduprojetdeloi.Un ment».Ilapromisqu’iln’yaura« en aucun qui court. Il n’a pas
BertrandDelanoë,enjuin« et je ne prévois pas de l’être.»Unconstat autre vœu allant dans le même sens a été cas une gestion centralisatrice et étatique». l’envergure. »
dernier,àl’hôteldeville
posé depuis le congrès de Reims et qui se
deParis. HAMILTON/REA
confirmeaujourd’hui.
Pas question non plus d’écourter son
mandatmunicipal,commelelaisseenten-
dre la rumeur qui court depuis quelques
mois.BertrandDelanoënes’ennuie« pas du Ayrault:pour«uneoffreprécise»derénovation
tout »ettientàlefairesavoir.Éluen2001et
rééluen2008,ilest« heureux d’être maire de
Paris»etleseraencore« pour les quatre ans LesjournéesparlementairesduPScommencentaujourd’huiàToulouse,àlaveilleduvote
desmilitantssurlesprimairesouvertesetlenon-cumuldesmandats.
L’élusocialistes’est S’ilveuttravaillersurlefondetpréser- ne pas « attendre la dernière minute »
NICOLASBAROTTE
ver les parlementaires des polémiques pour faire le choix. Deuxième enjeu:déjàengagédansla
ALORS QUE s’ouvrent aujourd’hui les internes au PS, Ayrault est quand même l’applicationdunon-cumuldesmandats
batailleduGrandParis journéesparlementairesduPSàToulouse, rattrapé par l’actualité: les militants aux élus socialistes. Député et maire de
le président du groupe à l’Assemblée socialistes sont invités demain à se pro- Nantes,iln’apasditquelmandataurait
nationale,Jean-MarcAyrault,n’aqu’une noncersurlarénovationdeleurparti.Ce sapréférence.Maisilapromisdedéposer
et demi qui viennent».Enrevanche,ilnebri- idéeentête: « La stratégie du rassemble- devraitêtreleprincipalsujetdeconversa- une « proposition de loi » à l’Assemblée
guerapasdetroisièmemandatcommeill’a ment. » « Quand le parti est divisé, l’alter- tiondesparlementairesdanslescouloirs… pour relayer la position du PS et pour
dit depuis longtemps. « La modernité de la nance est en péril », a-t-il déclaré hier au « faire bouger la majorité ».Quoiqu’ilen
Feuillederoutedémocratie,juge-t-il, c’est de ne pas s’accro- «TalkOrange-LeFigaro». soit, « il faut franchir une nouvelle étape
cher aux postes.» L’avertissement s’adresse aussi aux « Il faut mener le débat jusqu’au bout et dans le non-cumul des mandats »,
BertrandDelanoëvadoncencoremener Verts.Ilregretteleurchoixdeprésenter trancher les problèmes », a-t-il déclaré. a-t-ilconvenu.
quelques batailles et s’est déjà engagé dans deslistesautonomeslorsdesprochaines C’est pourquoi Jean-Marc Ayrault sou- Après un déplacement aujourd’hui à
celleduGrandParis.Devantl’ensembledes régionales.Maiss’ilsouhaite « débattre » haiteaussiquelesmilitantssoientensuite Auch,dansleGers,danslecadredeson
élusparisiens,ilaainsidénoncéhier« la bru- aveceux,ilestplusprudentvis-à-visde consultés sur « une offre précise de la «tourdeFrance»,lapremièresecrétaire
talité»del’Étatquiimposeunprojetdeloi, lagauchedelagauche. « Je ne suis pas sûr direction »duparti,avantlaconvention Martine Aubry, qui n’est pas députée,
résumé en quelques mots: « La reprise en que la radicalité à gauche soit si porteuse prévueenjuin.Demain,lesadhérentsdu clôturera les journées parlementaires
mainparl’Étatdelaquasi-totalitédespolitiques d’avenir », a-t-il observé en commen- PS se prononcent seulement sur une demain. Mais ce qui inquiète d’ores et
publiques dans la métropole parisienne.»Ce tant les élections allemandes. Selon lui, feuillederoute. déjà la direction, c’est le nombre deJEAN-MARCAYRAULT,
projet doit être présenté en Conseil des l’échecdelagaucheenAllemagnenedoit Premier enjeu: l’organisation de pri- votants demain. Libération révélait hierhier,danslestudio
ministres le 7 octobre, une date confirmée pas conduire le SPD à courir derrière le mairespourdésignerlecandidatduPSou queseulement64000militantsétaientàduFigaro.FRANÇOISBOUCHON/LEFIGARO
hierparMatignon.Lemaireaparléde« pré- partiDieLinke. delagaucheen2012.Ayraultconseillede jourdeleurcotisation.
www.landrover.fr/
notreplanete
Du26septembreau10octobre,partezàladécouvertedenotrenouvellegamme
lorsdesRENCONTRESAUSOMMETLANDROVER
Venez vite découvrir et essayer les innovations technologiques, les nouvelles motorisations plus performantes et plus économiques,
les nouveaux espaces intérieurs toujours plus raffinés et les nouvelles lignes que vous réserve la gamme Land Rover 2010.
NOUVELLEGAMMELANDROVER2010
Consommations Normes CE 1999/94 (L/100 km) mixte : de 6,7 à 14,9–Emissions CO2 (g/km) : de 179 à 348 - SIREN 509 016 804.RCSVersailles. France 2009.
Amercredi30septembre2009 LEFIGARO
6 international
EN BREF
Nucléaire:l’IrantenduneObamapasseenrevue percheauxOccidentaux
Lesdéputésiraniensontappelé
hierlegroupe«5+1»(Chine,
États-Unis,France,Russie,
Royaume-UnietAllemagne)sesoptionsenAfghanistan ànepasraterl’occasion
«historique»,queconstituent
seloneuxlesdiscussionsAvantdeseprononcersurl’envoiderenforts,leprésidentaméricain
deGenève,demain,surledossier
nucléairedeTéhéran.L’Iranveutévaluerle«déficitdelégitimité»deHamidKarzaï.
s’estdithierprêtàsoutenir
«lesnégociationsetledialogueLAUREMANDEVILLE
CORRESPONDANTEÀWASHINGTON àconditionquecelasoitavec
desobjectifs[pouvantaboutir]».
ASIECENTRALE Ce sera sans doute sa Lechefduprogrammenucléaire
premièregrandedécisiondechefd’État, iranienaégalementassuré
l’undecesmomentsquipèsentlourdet «Ilnes’agitpas quesonpays«informerait
d’uncombatquipeuventfairebasculerunpaysetune prochainementl’Agence
américain,présidence.MissouspressionparStan- internationaledel’énergie
ils’agitleyMcChrystal,lecommandantenchef atomiqueducalendrier
d’unemission
des forces américaines et alliées en desinspections»dusitedont
del’Otan»,
Afghanistan, qui réclame d’urgence l’existencevientd’êtrerévélée.
aaffirméBarack
l’envoi de renforts substantiels afin
Obamaàl’issue Gaza:l’ONUveutsaisird’éviterladéfaite,BarackObamaadéci- d’entretiens laCPIcontreIsraëldédeprendreconseil,entenantdansles avec
semainesquiviennentunesériederéu- Lerapporteurdel’ONUlesecrétaire
nionscrucialesavecsesgénérauxetses général surl’offensiveisraélienneàGaza
principauxconseillerscivils. del’Otan, endécembredernieraestimé
Ce mouvement de consultations, qui Anders hierqu’unesaisineduprocureur
Rasmussen,coïncide avec la visite à Washington du delaCourpénaleinternationale
hieràlaMaison-secrétairegénéraldel’Otan,AndersFogh pour«crimesdeguerre»
Blanche.Rasmussen,adébutéhierparunerencon- et«possiblescrimescontre
WATSON/AFP
tre à huis clos entre le président, le vice- l’humanité»contribuerait
président, Joe Biden, et le secrétaire à la àmettrefinàune«culture
Défense,RobertGates.Obama,quis’était del’impunité»danslarégion.
prononcéavecforcepourunestratégiede Lesecrétaired’Étatadjoint
contre-insurrection ambitieuse en mars, après les élections entachées de fraudes Emanuel, mais aussi l’ancien secrétaire Karzaï ». Le sénateur républicain John américainauxDroitsdel’homme
propulsantsurledevantdelascèneafgha- massives qui se sont tenues en août en d’État de Bush Colin Powell, un ancien McCain, qui soutient la position de aaussitôtrécuséleparallèleentre
nelesgénérauxDavidPetraeusetStanley Afghanistan. L’Administration Obama général quatre étoiles, ainsi que le McChrystal,minimisepourtantcetaspect Israël,«unÉtatdémocratique
McChrystal,deuxinstrumentsclésdusuc- comprendparfaitementqu’uneguerrede conseillerpourlasécuriténationaleJames du débat, soulignant qu’un problème de quialedroitdesedéfendre»,
cèsdu surge(montéeenpuissance)enIrak, contre-insurrectionnepourraréussirque Jones, ex-haut gradé lui aussi. Ce groupe légitimitébienpireseposaitenIrakavant etleHamas«quiarépondu
dit aujourd’hui vouloir réévaluer en pro- si elle sert un gouvernement légitime, semble peu convaincu par l’impact d’un le surge,maisqu’iln’a « pas empêché le à[ceretrait]enterrorisant
fondeurcetteapprocheavantd’envisager élément largement manquant du puzzle éventuel renfort de troupes sur une mis- succès ». C’est ce qu’il a dit au président lescivils».
des renforts. Le « président n’est pas dans afghan. Dans ce contexte, le rapport sioninsaisissable.Lechefd’état-majorde Obamaquandcedernierl’aappeléavant-
Asie:aidedel’UEpourune position facile. Il risque de se mettre à dos alarmistedeMcChrystal,quiditcroireàla l’arméedeterre,GeorgeCasey,s’interroge hier pour avoir son avis sur la question
lesvictimesdutyphonla gauche… en envoyant des renforts, mais il victoire si la coalition change drastique- poursapartsurlacapacitédesÉtats-Unisà afghane.SiMcCainpuisesoninspirationen
pourrait aussi avoir à répondre aux questions mentdetactiqueetsécuriselespopulations fournirdestroupessupplémentaires. Irak,l’historienJulianZelizerparle,lui,d’un LaCommissioneuropéenne
de ceux qui lui demanderont qui a perdu en afghanesaulieudepourchasserlesinsur- AuxcôtésdeMcChrystal,dePetraeuset parallèlesaisissantentrelerôleduvice- adébloquéhier2millionsd’euros
Afghanistan »silestalibansreprennentle gés,aparadoxalementaccrulesdoutes. du chef d’état-major des armées McMul- président Biden auprès d’Obama et celui pourvenirenaideauxvictimes
contrôledupays,aconfiéunresponsable joué en 1964 par le vice-président Hubertlen,setrouventenrevancheHillaryClin- dutyphonKetsana,quiabalayé
Missioninsaisissabledel’Administrationàl’AFP. tonetl’émissairespécialRichardHolbroo- HumphreyauprèsdeLyndonJohnson. lesPhilippinesfaisant246morts
Cette volonté de remettre à plat le Vuaudépartcommeunconflitentremili- ke.Poureux,entamerundésengagement Aumomentcrucialdeladécisionsur etprèsdedeuxmillions
dossier, quitte à envisager une totale tairesetcivils,ledésaccordquiémergeau américain avant d’avoir formé des forces l’envoi de troupes supplémentaires au desinistrés,selonundernier
volte-face stratégique, intervient alors sommetdupouvoiraméricainfaitapparaî- arméesafghanesaptesàprendrelarelève Vietnam,Humphreyavaitavertidesris- bilan.L’UE«estégalementprête
qu’undébatvirulentsedéploieàWashing- treenréalitéunelignedepartagecomple- mènerait immanquablement au retour ques d’un embourbement, suscitant la àfourniruneassistanced’urgence
tonentrepartisansdelacontre-insurrec- xe.Parmiceuxquiveulentrevoiràlabaisse rapidedesinsurgésislamistesaupouvoir. colère de Johnson, qui l’avait exclu de auVietnam,où22personnes
tionetceuxquicraignentunnouveauViet- l’engagementetproposentenéchangedes Le dilemme d’Obama est d’autant plus son cercle de conseillers. Obama lui, a sesontnoyées,etauLaos,
nam.InvitésurCNN,RobertGates,ancien attaquescibléescontreal-Qaida,ontrouve grandquedesargumentsdepoidsexistent décidéd’écoutertoutlemonde.Maisau sinécessaire»,aprécisé
del’équipeBush,quijouerasansdouteun le vice-président, Joe Biden, l’influent des deux côtés, note l’éditorialiste Bob boutducompte,ilnepourraseconten- lecommissaireencharge
rôlecrucialdansladécision,arappeléque sénateurdémocrateJohnKerry,lechefde Woodward, insistant sur « le défi monu- terd’unepositionmédianecommeilles duDéveloppement.
le dilemme présidentiel s’était imposé l’administration présidentielle, Rahm mental que pose l’absence de légitimité de affectionnetant.
Darfour:embuscadecontre
lesCasquesbleus
Troissoldatsdelamissiondepaix
ONU-UnionafricaineauDarfour
sonttombéshierdans
uneembuscade.UnCasquebleuEnGuinée,lajunteréprimedanslesangsesopposants
nigérianaététué,lesdeuxautres
denationalitékenyaneL’arméeaouvertlefeuavant-hiersurlafoulequiprotestaitcontrelemaintien ontétéblessés.
aupouvoirdesmilitaires,faisantplusd’unecentainedemorts. Cuba:unchefd’État
européenchezRaulCastro
d’élite, NDLR) ont lancé des grenades officiercolériqueetombrageux,abalbu- Leprésidentchypriote,Demetris
TANGUYBERTHEMET
lacrymogènes puis ont tiré. C’était horrible. tié de vagues explications: « C’est mal- Christofias,aétéreçuhier
AFRIQUEUnmassacre.Lemotrevenait, Les soldats bouchaient les deux entrées. On heureux, c’est dramatique. Très franche- àLaHavaneparsonhomologue
hiercommeuneantiennedanslabouche était prisonniers. Des blessés et des morts ment, je suis très désolé, très désolé »,a-t-il cubain,RaulCastro.Ils’agit
des témoins de la répression qui s’est tombaient partout. » Les coups de feu dit dans une interview accordée à RFI, delapremièrevisiteofficielle
abattue sur les opposants guinéens. La auraient résonné pendant plus d’une attribuantlesmortsà « des bousculades ». àCubad’unchefd’État
manifestation organisée la veille par les demi-heure. L’homme s’en sortira fina- Dans cette tuerie, le putschiste a sans del’Unioneuropéenne.
Forces vives, un ensemble de partis lement sans trop de dommage. « J’ai été douteperdusesdernierssoutiensausein
Panama:lesuccesseurd’opposition,danslestadedu28septem- battu à la tête et aux bras par des policiers. » d’unepopulationmisérablequinedispose
deNoriegaestmortbreaucentredeConakry,aeneffetviréau Comme tous les participants, il sera leplussouventnidel’eaucourantenide
baindesang.Unbilanofficieltrèsprovi- détroussédetoussesbiensparlesmilitai- l’électricité. Et il s’est sans aucun doute L’ancienprésidentpanaméen
soirefaitétatde87morts.Maisselondes res lors de sa sortie. Selon de nombreux coupé de la communauté internationale. GuillermoEndara,quiavaitpris
ONGlocales,ondéploreraitaumoins157 témoins,lesfemmesontététrèssouvent Hier,BernardKouchneraannoncélasus- lepouvoiraprèslerenversement
victimesetplusde1000blessés. déshabilléesetbattues.Denombreuxcas pension immédiate de sa coopération deManuelNoriegapar
« À cela, il faut ajouter un très grand deviolencessexuellesetd’actesdebarba- militaire avec la Guinée après la répres- lesAméricainsen1989,
nombre de viols, commis par des militaires. rieontétérapportés. « J’ai vu des femmes sion « sauvage et sanglante ». estmorthierà73ans.
Tout ça n’est pas nues que des soldats forçaient à monter dans
un dérapage un camion. Ils sont ensuite partis avec COMMUNIQUÉ
mais bel un bien 150 km elles », insiste un manifestant. Les chefsMALI
une boucherie del’oppositionontpourleurpartétéarrê- AVIS
planifiée », tésetfrappés.Labé
Réseau ferré de France publieassène Sydia
GUINÉE 157personnesauraient PutschistecolériqueTouré, l’un des les bilans économiques et sociaux (« bilans LOTI ») de l’électrificationConakry
ététuéeslundichefsdel’oppo- Kankan Mêmedanscepays,dirigépardesgéné- de Paris Cherbourg et de l’aménagement de Paris Granville
àConakrylorsdelasition. rauxdepuissonindépendanceen1958et
répressionparl’arméeDe fait, peu à habituéauxviolencesdesmilitaires,tantKissidougou d’unemanifestation Réseau ferré de France (RFF), établissement public national à caractère industriel et commercial,peu, le voile se de brutalité a choqué. Hier, les rues deSIERRA dansunstade chargé du développement et de la gestion du réseau ferré national, établit et publie les bilanslève sur le film LEONE Conakryétaientvides,lesboutiquesfer-
delacapitale. REUTERSOCÉAN économiques et sociaux des grandes infrastructures ferroviaires dont il est le propriétaire et ledes événements mées.Descamions,chargésdemilitaires
KomouATL. gestionnaire (loi n° 82-1153 du 30 décembre 1982 d'orientation des transports intérieurs (LOTI) etde ce qui ne patrouillaient. « On se croirait dans un
LIBERIA décret n° 84-617 du 17 juillet 1984).devait être pays en guerre », déplore Amadou, un
qu’un simple commencé à mal tourner. Il y avait des bar- cadre. La violence extrême déployée par La publication de ces bilans a pour objet d’informer le public sur l’efficacité économique et socialeGuinée
meeting politi- rages avec des militaires souvent ivres par- lajuntetrouvesonoriginedanslesuccès des investissements réalisés avec le concours de financements publics, notamment en mesurant
que. Les oppo- tout »,assureAsiwaMata,unejournalis- des manifestations mises en place par a posteriori l’adéquation de l’équipement construit aux besoins identifiés lors de l’initialisation
santsentendaientprotestercontrelajun- te.Lafoule,estiméede50000à100000 l’opposition. Cette dernière, habituelle- du projet : la satisfaction des usagers, le respect des impératifs de sécurité, les incidences de
temilitairequiaprislepouvoirenGuinée personnes, parvient néanmoins à entrer ment très divisée, rongée par les ambi- l’équipement sur l’environnement, son utilité pour l’économie nationale, l’aménagement du territoire
après la mort du «général-président» danslestadedelaville.Destroupes,com- tionsdeseschefsetlespuissantsclivages et la défense, les coûts financiers et économiques de l’opération sont ainsi examinés en fonction
Lansana Conté en décembre dernier. Ils mandées par deux proches du capitaine ethniques,présentepourunefoisunseul d’indicateurs objectifs. Cette démarche permet une comparaison avec les évaluations sur la base
voulaientaussidénoncerlavolontédeson Dadis Camara, sont alors envoyées en front.Orcetteunionestdangereusepour desquelles les grands projets d’infrastructure ferroviaire ont été engagés et conduits.
chef, le capitaine Moussa Dadis Camara, renfort. « Il n’y avait aucun problème, lepouvoirdeMoussaDadisCamara.Hier, Les « bilans LOTI » sont accompagnés d’un avis rendu par le Conseil Général de l’environnement
deseprésenteràl’électionprésidentielle raconteuntémoinquitientàresterano- lesForcesvivesassuraientvouloirconti- et du développement durable.
du 31 janvier prochain. Le pouvoir avait nyme. Tout était calme. Mais vers midi, nuerlaluttetouten« réfléchissant à la sui-
Les dossiers des bilans économiques et sociaux de l’électrification de Paris Cherbourg et de
ripostéeninterdisantlamanifestation. quand les leaders politiques ont voulu pren- te à donner au mouvement ».
l’aménagement de Paris Granville ont été mis en ligne sur le site Internet de RFF www.rff.fr.
« Dès le matin du meeting, les choses ont dre la parole, les bérets rouges (un corps De son côté, le capitaine Camara, un
A
OSPLEFIGARO mercredi30septembre2009
international 7
Caramanlis:«Desélections
étaientinévitables»
Lepremierministregrecdénoncele«chantage
del’opposition»pourjustifierleslégislativesanticipées.
Quelleestlavéritablesituation paysdel’Europedel’OuestetduNord.Ils
PROPOSRECUEILLISÀATHÈNESPAR
ALEXIAKEFALAS économiquedelaGrèce,cellequivous doivent être traités dans le cadre de
apousséàprovoquercesélections? l’Union.Enjuindernier,auConseileuro-
GRÈCE Donnéperdantdanslessondages, Lemondeentiertraverselapirecriseéco- péen, nous sommes allés de l’avant, en
lepremierministregrecetleaderduparti nomique de ces 80 dernières années. coopérationaveclesautrespaysméditer-
conservateurveutcroire,avantlesélec- Aucune nation européenne n’est épar- ranéens qui sont confrontés aux mêmes
tionsdedimanche,que«rienn’estencore gnée. La Grèce, grâce aux réformes que problèmesquenous(Malte,l’Italie,l’Espa-
joué». nousavonsentreprises,résistemieuxque gne, Chypre). Il a été décidé de renforcer
d’autres.Notretauxdecroissanceestpassé lesmissionsdel’agenceFrontex,etcelles
LEFIGARO.–Pourquoiavoirdéclenché de+4à0.Lechômage,malgréunelégère despolicesauxfrontièresdel’Union.
desélectionsanticipées,alorsque,depuis augmentation,restedanslamoyennedes
desmois,vousêtesdonnéperdant? payseuropéens.Nousdevrionséviterune Pourquelleraisoncesjeunes
CostasCARAMANLIS.–D’abord,rienn’est profonde récession. Notre véritable pro- quimanifestentdepuisdécembre2008
joué.Ensuite,cen’estpasmoiquiaiprovo- voteraient-ilspourvous?
qué ces élections. Le chantage du chef de Lamajoritéécrasantedecesjeunesprotes-
l’oppositionsocialistelesarenduesnéces- tait pacifiquement contre la mort injuste«LaGrèce,grâce
saires.Ilaannoncéqu’ilrefuseraitdevoter d’undeleurscamarades(tuéparlesballes
auxréformesquenousau Parlement pour le renouvellement du d’unpolicier).Cesjeunesn’ontrienàvoir
mandat du président de la République en aveclespetitsgroupesquirecherchentleavonsentreprises,
mars prochain, ce qui aurait, de toute chaos.Lesvandalesfinirontparêtreisolés.
résistemieuxquefaçon, obligé à des élections législatives. Jesuissûrquelamajoritédenotrejeunesse
Toutenaffirmantqu’ilappréciaitleprési- estdenotrecôté.d’autres.Notretaux
dent,CarolosPapouliaspromettaitdeblo-
querlesinstitutions.Ilpréfèrel’intérêtde decroissance Lesémeutesdedécembreontpoussé
sonparti,àl’intérêtnational. unepartiedelajeunesseàseradicaliser.estpasséde+4à0»
Lesgroupusculesquiplacentdesbombes
Necherchez-vouspasaussi àAthènesnevousinquiètent-ilspas?
àreprendrevotreélan blème est notre déficit public chronique. Cesditsterroristes,quiutili-
avantd’engagerlesréformesdifficiles UnlegsduPasok.Nousavonsdevantnous sent aujourd’hui la violence en Grèce, ne
auxquelleslaGrèceestcontrainte? deuxannéestrèsdifficiles,durantlesquel- font que renforcer notre détermination. CostasCaramanlis:«Engagerunedissolutionétaitunedécisiondifficile,mais
ilnepouvaityavoird’autreschoix.» HACHETTEPHOTOSPRESSEMonintentioninitialeétaitd’achevermon lesilfaudraprendredesdécisionsimpor- Nousnemontronsaucunetolérancefaceà
mandat de quatre ans et de conduire les tantespourquelaGrècepuissereprendre lacriminalitéetauxactivitésextrémistes.
réformes que j’avais annoncées jusqu’en sondéveloppementàcompterde2011. Lespersonnesconcernéessontisolées.Les tats nous permettrons de corriger nos che–laperspectived’uneTurquiemembre
2011. Mais la crise économique mondiale Grecslesconsidèrentcommedesennemis erreurs.Ilestinjustededénigrerlesefforts del’UE.Évidemment,dansl’hypothèseoù
obligeàrenforcerlecontrôledesdépenses LaGrèceest-ellemenacée de la République. Ils n’échapperont pas à héroïques des pompiers. Demain, l’été ce pays le désire véritablement et dès lors
publiquesetlaluttecontrel’évasionfiscale parl’augmentation leursort.Ilsserontarrêtésetinculpéspour prochain, dans les années à venir, nous qu’ilrempliratouslescritèresimposéspar
tout en poursuivant la réforme de l’État. desimmigrésclandestins, leurscrimes. auronsànouveaubesoind’eux. l’UE. Notre position est claire: «Entière
Pourengagerceplan,ilfautunenvironne- commeleclamel’extrêmedroite? conformité – entière adhésion.» Nous vou-
ment politique serein. Malheureusement, Letermemenacen’estpasadéquat.Maisla Lesélecteursnerisquent-ilspas Votreadversairesocialisteseveutplus lons,surnotrefrontièreorientale,unpays
la campagne permanente du leader du Grècesubitdefortespressionsmigratoires égalementdevoussanctionner fermevis-à-visdelaTurquie. qui approuve et adopte l’acquis commu-
Pasok(socialiste)encourageaitl’instabilité du fait de sa position géographique, à la aprèslanouvellevagued’incendies LaGrèceest-elleentrainderejoindre nautaire.C’estdansl’intérêtdupeupleturc.
politique.Croyez-moi,engagerunedisso- frontièredel’Unioneuropéenne.Lespro- quiafrappélaGrèceaumoisaoût? lespositionsdelaFrancehostile C’estdansl’intérêtdelaGrèce,etaussidans
lutionétaitunedécisiondifficile,maisilne blèmes d’immigration qui se posent à la Sur les dysfonctionnements dans l’appa- àl’adhésiondelaTurquieàl’UE? celuidetoutelarégion.Ilestmalheureuse-
pouvaityavoird’autreschoix.Madécision Grècesontceuxposéspardesmalheureux reil de l’État, lors des incendies, une C’estvraiquenoussoutenons–parfoistelle- mentvraiquelaTurquie,pourl’instant,ne
aétéguidéeparl’intérêtnational. etdesdésespérésquiveulentrejoindreles enquêtejudiciaireestencours.Sesrésul- mentchaleureusementqu’onnouslerepro- faitpasbeaucoupd’efforts.
NouvelleClassePremiumVoyageur,40%d’espaceenplus.
Entre Classe Voyageur et Classe Affaires, sur vols long-courriers*, une nouvelle cabine offrant plus d’espace
à prix très serré avec fauteuil coque, prise PC, grande tablette et repose-jambes.
Achetez jusqu’au 15/10/09 et voyagez du 25/10/09 au 31/03/10. Tarif à partir de, hors frais de service, soumis à conditions au départ de Paris. Achat au moins 28 jours à l’avance. *Mise en place progressive à compter du 25 octobre.
NewYork
989€TTC
A/R
A

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin