Cette publication est accessible gratuitement

Partagez cette publication

Du même publieur

MARCHÉ DE L'OR : ATTENTION AUX PROMESSES ?

Que revendre ?

De nombreuses agences de rachat d'or vous proposent de l'argent en échange de vos objets en or. Mais que peut-on concrètement monnayer ? La plupart de ces sociétés sur Internet ou en boutique achètent et recyclent une grande variété d'objets en or jaune, rouge ou blanc, en petite ou en grande quantité, même détériorés. Sont ainsi acceptés : bijoux (bagues, colliers, bracelets, boucles d'oreilles...), accessoires (broches, épingles de cravate...), pièces (et médailles, quel que soit leur pays de frappe, valorisées d'après leur poids, leur pourcentage d'or fin et le cours de l'or), or dentaire jaune, montres, débris, lingots, lingotins... En revanche, ne sont pas repris les bijoux ou objets dorés, les bijoux fantaisie... Pour savoir si votre objet est en or, testez-le avec un aimant : il doit être non magnétique. Enfin, vos articles étant destinés à la fonte, les pierres précieuses et autres ornements ne sont pas acceptés. Si vous possédez une bague sertie d'un diamant par exemple, il vous appartient de la dessertir avant de l'expédier pour rachat.

Le juste prix

De récents reportages ont montré que certains commerçants de l'or reprenaient les bijoux à des sommes parfois dérisoires, et souligné des écarts scandaleux (120 g d'or repris 120 € dans une enseigne, soit seulement 1 € le gramme, et 1.000 € dans une autre !). Mieux vaut donc bien se renseigner avant de se lancer. Vous voulez revendre une chaîne en or et un bracelet pesant en tout 10 g ? Le montant du lingot, qui pèse 1 kg, était estimé à 41.870 € environ par la Banque de France fin novembre.

Le gramme d'or est donc à 41 € environ. Toutefois, ce n'est pas le prix proposé par les acheteurs, l'or des bijoux étant souvent mélangé à d'autres métaux.

Le poinçon à tête d'aigle indique que vos bijoux sont faits d'un alliage de 18 carats, soit 75% d'or fin. Un rapide calcul vous permet d'évaluer vos 10 g à 307,5 € (41 x 10 x 75/100), auxquels il faut déduire une taxe de 8% sur les bijoux destinés à la fonte. Vous obtenez 283 € environ. Les commerçants les plus sérieux ne prendrons pas beaucoup plus de 30 € de marge. Si vous revendez à distance, comparez les différentes propositions des sites Internet.

La fiscalité

La vente d'or est encadrée par un dispositif fiscal particulier, en vigueur depuis 2006. En effet, toute personne souhaitant vendre de l'or se doit d'opter pour l'un des deux régimes de taxation suivant : - taxe forfaitaire de 8% appliquée au montant brut de la vente ; - régime général sur les plus-values avec un impôt dégressif de 28,1% sur le montant de la plus-value issue de la revente d'or (décote de 10% dès la 3ème année, exonération totale après 12 ans de détention). Remarque : cette taxe est incluse dans l'estimation et sera réglée par la société de rachat aux services fiscaux. Vous êtes donc dégagé de toute déclaration. Ce système fiscal encadrant la vente d'or présente notamment l'intérêt d'offrir de la souplesse pour les vendeurs d'or et leur permet d'optimiser leurs dépenses fiscales en optant pour le régime de taxation le moins coûteux en fonction de leurs prévisions personnelles. Enfin pour lutter contre le blanchiment d'argent, le paiement en espèces de votre or ne peut excéder 1.100 € pour les commerçants et 3.000 € pour les noncommerçants. Le règlement de la transaction s'effectue donc le plus souvent par chèque ou virement bancaire.

La marche à suivre

Pour vendre votre or, vous pouvez vous rendre directement dans un comptoir spécialisé (rubrique Achat, vente or dans les Pages Jaunes) ou vous connecter à un site Internet dédié. Préférez les sites français qui affichent clairement leur adresse et leur numéro de téléphone. Faites un essai avant toute chose pour vous assurer que la ligne n'est pas bidon et que les conseillers sont à votre écoute.

1. Demander une enveloppe sécurisée

La première étape consiste à renseigner vos coordonnées complètes à l'aide d'un formulaire en ligne (nom, prénom, adresse...) afin de recevoir à domicile une enveloppe sécurisée dans laquelle vous devrez placer votre or pour le renvoyer à la société de rachat. Des pièces justificatives vous seront également demandées lors du renvoi : une copie recto verso de votre carte d'identité ou passeport, une copie d'une quittance EDF/GDF ou de téléphone, une copie de votre RIB en cas de demande de règlement par virement.

2. Estimer son or

En attendant cette fameuse enveloppe, vous devez estimer votre or. Pour avoir une idée du poids de vos objets, vous pouvez utiliser une balance alimentaire, tapez ensuite le poids de vos objets en or dans le simulateur en ligne afin d'avoir une estimation de leur valeur de rachat. Cela vous permettra de déclarer le montant à assurer lors de l'envoi de votre enveloppe sécurisée. Cette estimation est à titre indicatif et non définitive. Une expertise sera effectuée dès réception de votre enveloppe afin de déterminer le poids exact et le carat des objets envoyés valorisés sur les cours de rachat du jour de réception de votre colis.

3. Envoyer son or par courrier

Une fois votre enveloppe sécurisée reçue, il ne vous reste plus qu'à suivre les instructions données par votre acheteur. En général, plusieurs options vous sont proposées pour un renvoi sécurisé. L'enlèvement par une société de transport privée, à domicile, doit être gratuite. Mais vous pouvez également opter pour le renvoi par La Poste. Rendez-vous à votre bureau de Poste avec la liasse d'envoi et déclarez le montant que vous souhaitez assurer (dans la limite de 5.000 €). Lors de l'estimation de vos objets, les frais de port engagés vous seront remboursés.

4. Toucher son argent

Quand la société de rachat reçoit votre enveloppe, elle peut vous envoyer un e-mail, un SMS ou vous passer un coup de fil selon l'option que vous avez préalablement choisie. Après expertise, elle vous fait une offre d'achat que vous êtes libre d'accepter ou de refuser. En cas de refus, vos objets vous sont renvoyés sans frais. Dans le cas contraire, le règlement par chèque ou par virement est effectué dans les 24 heures ouvrées suivant l'acceptation de l'offre de rachat.

À SAVOIR

Votre or étant destiné à la fonte, vos objets ne seront pas repris plus chers s'ils sont signés d'une grande marque ou particulièrement élaborés. En d'autres termes, à poids égal, une bague en or de chez Cartier vous sera reprise au même prix qu'une bague en or de chez Tati.

À SAVOIR

Les carats correspondent au pourcentage massique d'or compris dans le métal

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin