Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF - ZIP

sans DRM

Mélenchon a-t-il déjà rencontré un seul entrepreneur ?

4 pages
Mélenchon a-t-il déjà rencontré un seul entrepreneur ? C'est le cri du coeur d'un des plus grands entrepreneurs français, Paul Dubrule, fondateur du groupe Accor lorsqu'on lui parle politique en général et Front de Gauche en particulier : «Mélenchon veut me couper la tête, mais qu'a-t-il apporté à la France, lui ? Ses idées révolutionnaires qui sèment la pagaille dans l'économie et dans les rues. Moi j'ai crée des centaines de milliers d'emplois, j'ai payé des millions en impôts et au bout d'un moment j'ai décidé de penser à moi. Avec le bouclier fiscal, j'aurais sans doute intérêt à rentrer car la vie est chère ici, en Suisse. Les droits de succession s'élèvent à 40% en France ; contre 6% à Genève, et si je m'installe dans le canton d'à côté ce sera même zéro ». La sincérité sur le vif d'un self-made-man d'ex ception dont la fortune est estimée à 125 millions, marque le ras le bol d'une France qui entreprend, contre une classe qui se contente de parler ou de revendiquer. Ce n'est pas nouveau, mais désormais, il y a la mondialisation et la mobilité des capitaux et des fortunes. 1er décembre 2010 Philippe Starck a une idée En ce début d'année, se faire du bien ne fait vraiment pas de mal. Ainsi, se rappeler que tout problème a une solution ne peut pas vous handicaper dans votre réflexion d'entrepreneur à l'affut d'idées créatrices de valeur. Surtout si vous y rajoutez un zeste de Philippe Starck. Écouter ce que dit le grand Designer français n'est jamais inutile.
Voir plus Voir moins
Mélenchon a-t-il déjà rencontré un seul entrepreneur ?

C'est le cri du coeur d'un des plus grands entrepreneurs français, Paul Dubrule, fondateur du groupe Accor lorsqu'on lui parle politique en général et Front de Gauche en particulier : «Mélenchon veut me couper la tête, mais qu'a-t-il apporté à la France, lui ? Ses idées révolutionnaires qui sèment la pagaille dans l'économie et dans les rues. Moi j'ai crée des centaines de milliers d'emplois, j'ai payé des millions en impôts et au bout d'un moment j'ai décidé de penser à moi. Avec le bouclier fiscal, j'aurais sans doute intérêt à rentrer car la vie est chère ici, en Suisse. Les droits de succession s'élèvent à 40% en France ; contre 6% à Genève, et si je m'installe dans le canton d'à côté ce sera même zéro ». La sincérité sur le vif d'un self-made-man d'ex ception dont la fortune est estimée à 125 millions, marque le ras le bol d'une France qui entreprend, contre une classe qui se contente de parler ou de revendiquer. Ce n'est pas nouveau, mais désormais, il y a la mondialisation et la mobilité des capitaux et des fortunes.

1er décembre 2010

Philippe Starck a une idée

En ce début d'année, se faire du bien ne fait vraiment pas de mal. Ainsi, se rappeler que tout problème a une solution ne peut pas vous handicaper dans votre réflexion d'entrepreneur à l'affut d'idées créatrices de valeur. Surtout si vous y rajoutez un zeste de Philippe Starck. Écouter ce que dit le grand Designer français n'est jamais inutile. « Quand était, où était, qui était cette chose visiblement vivante qui un jour a relevé la tête et a crié « J'ai une idée ! » ? Ses amis, la bouche bée, lui ont demandé, «Mais qu'est-ce donc, une idée ? » Il a sûrement répondu « Je n'en ai aucune idée mais je trouverai. Ce je-ne-saisquoi venait de nous inventer, venait de nous différencier, venait de nous justifier : intel ligence, progrès, civilisation, rêve, poésie, humour et amour allaient en découler. Je voue un amour et une admiration sans limites à ce je-ne-sais-pas-quoi. Il est mon seul maître. Moi, son arrière-arrière... petit fils, j'ai exploré son intuition en balbutiant des brosses à dents. »

S'inspirer de ce brasseur d'idées, a je ne sais quoi d'enivrant. Essayez vous aussi de vous dire « Je n'ai aucune idée mais je trouverai ». Ça ne marche pas à tous les coups, mais seulement parfois... Ce n'est déjà pas si mal.

13 décembre 2010

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin