Cette publication est accessible gratuitement

Partagez cette publication

Michelin, numéro un mondial en auvergne
Gonflé à bloc à l'image de son emblème Bibendum, le numéro un mondial du pneumatique se porte bien. Pas de sortie de route ni même de ralentissement, le groupe Michelin a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 20,7 milliards d'euros, soit une croissance de plus de 15%. Une belle entreprise française made in Auvergne qui a compris que pour entreprendre sur les chapeaux de roue, le renforcement des atouts est essentiel. Ainsi, le groupe créé en 1889 a prévu d'augmenter ses capacités de production haut de gamme de près de 70% entre 2012 et 2015. Pas question, en effet, de laisser passer cette opportunité de croissance forte sur son positionnement premium, un segment qui augmente plus rapidement que le marché total et dont Michelin est l'acteur de référence. D'autre part, afin de renforcer son leadership dans certaines activités phares, le roi du pneu poursuit les projets annoncés à commencer par l'extension de la production de pneus miniers à Lexington, soit un investissement de 750 millions de dollars en Caroline du Sud.
Au total, le groupe, présidé par Jean-Dominique Senard (59 ans, diplômé d'HEC et d'une maîtrise de droit), a donc prévu d'investir sur l'ensemble de la période 2012-2015 entre 1,6 et 2,2 milliards d'euros par an, en fonction bien évidemment des perspectives de marchés. De quoi conserver sa position de leader malgré les difficultés économiques mondiales.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin