Cette publication est accessible gratuitement
Lire

OUISTREHAM DIFFÉRENTS VISAGES

2 pages

OUISTREHAM DIFFÉRENTS VISAGES Il y a tout d'abord la plage Riva-Bella où l'on trouvera thalasso, casino et station nautique.

Publié par :
Ajouté le : 21 avril 2011
Lecture(s) : 16
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

OUISTREHAM DIFFÉRENTS VISAGES

Il y a tout d'abord la plage Riva-Bella où l'on trouvera thalasso, casino et station nautique. Le port de plaisance, le port de pêche avec son marché au poisson quotidien, le port de commerce et ses bateaux en correspondance avec notre plus proche voisine l'Angleterre sont le second pôle d'intérêt de la commune. Et enfin, il y a le bourg, un lieu chargé d'histoire que l'on retrouve, par exemple, à travers l'église du XIIe siècle et la Grange aux Dîmes.

PATRIMOINE NATUREL ET ARCHITECTURAL

La baie de l'Orne et la baie du Siège sont deux endroits où l'on peut observer le patrimoine naturel de la station. Il est possible d'effectuer des balades à pied ou en kayak, afin de s'imprégner des lieux. L'église de Saint Samson du XIIe siècle, est l'un des monuments religieux chargés d'Histoire de la côte du Calvados. Cette église fut donnée à l'abbaye de la Trinité de Caen par Guillaume Le Conquérant et la Reine Mathilde. La Grange aux Dîmes des XIII et XIVe siècles faisait partie de l'ensemble appartenant à l'abbaye de la Trinité de Caen. Elle a conservé son cachet à l'architecture robuste malgré les légères transformations qu'elle a subites au cours des siècles.

CURIOSITÉS

Le phare de Ouistreham, construit en 1903 et qui a survécu au Débarquement l'a été suite à la mise en place de la seconde écluse. Le phare est illuminé la nuit avec des couleurs différentes selon les marais. Un dîner face au phare rendra le moment romantique... Marché au poisson quotidien.Regarder les ferries accoster de la plage. Ballet des ferries la nuit.

FILMS ET PERSONNALITÉS

Georges Simenon, amoureux de la grande bleue, a mouillé l'ancre dans le port de Ouistreham à plusieurs reprises. Une histoire de Maigret, «Le port des brumes» est une trace de son passage dans la commune : «Au quai d'Orfèvre, on l'appelait «l'Homme», faute de pouvoir lui donner un nom. On l'avait ramassé sur les grands boulevards. Questionné en Français, il ne répondait pas. On avait essayé sept ou huit langues sans résultat. Un amnésique ? Un fou. Et puis un télégramme était arrivé de Normandie. L'inconnu, identifié, était un capitaine de marine, le chef du port de Ouistreham. Devant ce paysage maritime que le brouillard effaçait, Maigret se faisait les mêmes réflexions qu'au début de chaque enquête». Aristide Briand, homme politique français et Ministre des affaires étrangères, était un habitué du port de plaisance de Ouistreham. Il se plaisait tellement dans la station qu'il acheta une petite maison sur le bord du canal, au «Maresquier», où il aimait se reposer. Une statue de bronze située sur le port, lui rend hommage.

FOCUS : Michel Cabieu, héros de la commune, était un gardien de la Redoute à la fin du XVIIe siècle. Un après-midi, il s'aperçoit que des navires ennemis se dirigent vers l'embouchure de l'Orne pour débarquer des troupes. Par un stratagème, en battant son tambour et en multipliant cris et ordres de plusieurs hommes, il fit croire aux Anglais à la présence de troupes françaises. Ils firent alors demi-tour, inquiets.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin