Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF - ZIP

sans DRM

PRÉVENIR ET SOULAGER L'ARTHROSE

6 pages
PRÉVENIR ET SOULAGER L'ARTHROSE On appelle articulations les endroits où notre corps est capable de plier tels que les coudes, les genoux... Cet ensemble constituant la jonction des parties corporelles comporte le plus souvent 2 os, dont les extrémités se font face et qui bougent l'un par rapport à l'autre. Pour faciliter le mouvement, les extrémités des os sont recouvertes d'un tapis élastique, le cartilage. En outre, la membrane synoviale entoure l'articulation et sécrète un liquide lubrifiant. L'arthrose se caractérise par l'usure et la détérioration du cartilage articulaire. Les extrémités des os, ne disposant plus de tapis élastique pour amortir le frottement et les chocs, se mettent à frotter directement l'une contre l'autre et s'abîment. Enfin, il se forme des éperons osseux sur le pourtour des articulations, qui se mettent à grossir, surtout au niveau des doigts. Totale inégalité L'intensité de la douleur causée par l'arthrose est différente d'un individu à l'autre, et n'est pas toujours proportionnelle à la déformation de l'articulation. Certaines personnes dont les jointures sont très déformées ont peu ou pas de sensations douloureuses. En général, les parties atteintes d'arthrose sont raides durant une vingtaine de minutes le matin, et le redeviennent après une période d'immobilité. Le mal est aggravé par le fait de forcer l'articulation.
Voir plus Voir moins
PRÉVENIR ET SOULAGER L'ARTHROSE

On appelle articulations les endroits où notre corps est capable de plier tels que les coudes, les genoux... Cet ensemble constituant la jonction des parties corporelles comporte le plus souvent 2 os, dont les extrémités se font face et qui bougent l'un par rapport à l'autre. Pour faciliter le mouvement, les extrémités des os sont recouvertes d'un tapis élastique, le cartilage. En outre, la membrane synoviale entoure l'articulation et sécrète un liquide lubrifiant. L'arthrose se caractérise par l'usure et la détérioration du cartilage articulaire. Les extrémités des os, ne disposant plus de tapis élastique pour amortir le frottement et les chocs, se mettent à frotter directement l'une contre l'autre et s'abîment. Enfin, il se forme des éperons osseux sur le pourtour des articulations, qui se mettent à grossir, surtout au niveau des doigts.

Totale inégalité

L'intensité de la douleur causée par l'arthrose est différente d'un individu à l'autre, et n'est pas toujours proportionnelle à la déformation de l'articulation. Certaines personnes dont les jointures sont très déformées ont peu ou pas de sensations douloureuses. En général, les parties atteintes d'arthrose sont raides durant une vingtaine de minutes le matin, et le redeviennent après une période d'immobilité. Le mal est aggravé par le fait de forcer l'articulation. Cela peut venir à l'ouverture d'un pot de confiture, à l'utilisation d'un tournevis, en montant des escaliers, en marchant sur un sol irrégulier. Le repos parvient à vous en soulager.

Ça se complique

Pour la plupart d'entre nous, l'arthrose est tout simplement un inconvénient désagréable du vieillissement. Toutefois, chez certaines personnes, la maladie peut devenir un handicap important, pouvant provoquer : - l'incapacité à travailler ; - la diminution de la faculté de marcher; - la diminution de la capacité d'accomplir les activités de la vie quotidienne : se laver, s'habiller, se nourrir...; - le risque d'effets secondaires de médicaments (ulcères d'estomac, saignement digestif...); - le risque de complications suite à une chirurgie (par exemple : infection contractée durant le séjour à l'hôpital).