Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 0,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF - ZIP

sans DRM

Vous aimerez aussi

Mademoiselle chine

de maison-revue-brocante

Style BROCANTE

de maison-revue-brocante

suivant
Restauration d'une cheminée

Photo 3 : Afin d'adapter le morceau à la cassure, il est obligatoire de le retailler et le sculpter. Pour fixer l'emplâtre, de la colle et des pigments sont mélangés. Le but est de se rapprocher de la couleur du marbre et la reproduction de veines (si besoin). Il est souvent nécessaire de renforcer le marbre à l'arrière de la casse par des tiges d'inox (ou encore un morceau de marbre s'il y a la place). La colle étant rarement suffisante.

Photo 4 : Ponçage, nettoyage, poudre à polir, lustrage... Photos 5 et 6 : Résultat après les différents traitements qu'a subit la cheminée.

Photo 1 : La cheminée restaurée. Photo 2 : Pour la réalisation de l'élément manquant, le choix se porte sur une plaque de marbre Portor. Il faut choisir astucieusement l'endroit où prélever le morceau qui se confondra avec l'ensemble.

Meuble avant restauration.

Après un bon nettoyage, le buffet a retrouvé tout son éclat.

Matériel Laine d'acier très épaisse, laine d'acier très fine, lames plus ou moins épaisses, un bâton de cire dure, une spatule, un ciseau à bois ou du papier de verre très fin, un chiffon doux, de la cire légèrement teintée.

Afin de nettoyer ce buffet en profondeur, utilisez une grosse laine d'acier qui aura pour effet de retirer les différentes couches de saleté.

Pour bien décrasser les angles et moulures, de petits accessoires de type couteau (non coupant) seront très utiles ici. Ces outils sont fabriqués avec des lames de scies à métaux dont les formes sont exécutées à l'aide d'une meule.