Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : ZIP - PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

MANCHESTER UTD

de le-sport-magazine

BRUITS DE VESTIAIRE

de le-foot-gazette-des-transferts

Sastre, de l'ombre à la lumière

Sa vie privée

Depuis de nombreuses années, Carlos Sastre partage sa vie avec une femme modeste et séduisante, Piedad. Cette dernière se met rarement en avant et il est difficile de la voir occuper un espace médiatique. Elle préfère être le genre d'épouse discrète qui soutient son mari en toutes occasions, lui laissant la gloire et la lumière de ses victoires. Sastre est également l'heureux père de deux enfants. Claudia, 9 ans, et Yeray, 7 ans. Ils sont ses premiers supporters et ils n'ont pas boudé leur plaisir d'accompagner leur père sur le podium du Tour de France en 2008. Après cette victoire, Carlos Sastre n'a d'ailleurs pas caché que ses premières pensées allaient à sa femme et ses derniers. Son objet fétiche reste une tétine que lui avait offerte sa fille avant son départ pour le Tour 2003. Il la garde encore aujourd'hui précieusement. Quand il ne court pas, Carlos Sastre passe tout son temps, chez lui, en Espagne. Bien qu'originaire de Madrid, Sastre réside à Avila, une ville fortifiée de Castille-et-Leon. C'est là-bas qu'il a fait toutes ses gammes pour devenir le champion qu'il est aujourd'hui.

Sa famille

Toujours à ses côtés depuis ses débuts en professionnel, la famille garde une place très importante dans l'équilibre de Carlos Sastre. Né à la Clinique de la Paz à Madrid, le vainqueur du Tour 2008 vit jusqu'à ses 18 ans dans une ville de la banlieue proche de Madrid, Leganes. Là-bas, il montre rapidement ses qualités de sportif. Gymnastique, athlétisme, natation ou encore football, Carlos Sastre a toujours étonné son père quant à ses capacités à être devant en sport. " Il était à l'aise avec tous les appareils. Que ce soit au sol, les anneaux, le saut ou le cheval d'arçon,... C'était impressionnant. Il était également très rapide. A 8 ans, il gagnait déjà à la course ceux de 10 ans sur 60 mètres. Mais il était clair qu'il voulait avant tout devenir cycliste professionnel." Et son père n'est pas innocent dans ce choix. En emmenant ses trois garçons, Eduardo, Miguel Angel et Carlos, passer le week-end à Avila pour y faire du vélo, il est difficile de ne pas voir l'un d'eux faire son trou dans le cyclisme. Fondateur de l'école de cyclisme Angel Arroyo en 1983, Victor Sastre a transmis le virus du vélo à beaucoup de jeunes coureurs comme Francisco Mancebo (Champion d'Espagne en 2004), Pablo Lastras Garcia (coureur chez Movistar), David Navas et José Maria Jimenez. Ce dernier est d'ailleurs le frère de Piedad, la femme de Carlos Sastre. Décédé en 2003 des suites d'une crise cardiaque, à 32 ans, le champion d'Espagne 1997 et meilleur grimpeur de la Vuelta en 1997, 1998, 1999 et 2001 a beaucoup aidé Carlos Sastre dans sa progression. Il n'était pas rare de les voir s'entraîner tous les deux dans la montagne. Le vélo, une passion de plus de 28 ans.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin