Cette publication est accessible gratuitement
Lire

TOURISME

3 pages
TOURISME Les monuments classés par l'Unesco Tout d'abord, la Charente-Maritime possède le grand privilège d'avoir cinq monuments inscrits sur la liste prestigieuse du patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. Ceux-ci font partie des 878 édifices et sites mondiaux et contribuent à influencer fortement l'économie touristique du département. Il s'agit des monuments suivants : Église Saint-Pierre-de-la-Tour d'Aulnay. Hôpital des pèlerins de Pons. Basilique Saint-Eutrope de Saintes. Abbaye royale de Saint-Jean-d'Angély. Citadelle de Saint-Martin-de-Ré. A ceci s'ajoutent plus d'un millier de monuments classés ou inscrits aux monuments historiques, dont un très grand nombre d'églises romanes et de châteaux. Les églises et abbayes Les églises romanes les plus remarquables sont celles qui sont situées dans la région de Pons dans un rayon d'une vingtaine de kilomètres autour de la ville parmi lesquelles sont les prestigieuses églises romanes de style saintongeais de Rétaud, Rioux, Corme-Royal, Pérignac, Chadenac, Echebrune, Biron ou Marignac. D'autres églises non moins remarquables attirent le regard, celle de Surgères en est certainement la plus belle en terre d'Aunis, tandis que d'autres églises de Saintonge comme celles d'Échillais, Pont- l'Abbé-d'Arnoult, Matha, Fenioux ou encore de Marennes ne peuvent laisser indifférents les amateurs éclairés.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

TOURISME

Les monuments classés par l'Unesco

Tout d'abord, la Charente-Maritime possède le grand privilège d'avoir cinq monuments inscrits sur la liste prestigieuse du patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. Ceux-ci font partie des 878 édifices et sites mondiaux et contribuent à influencer fortement l'économie touristique du département. Il s'agit des monuments suivants : Église Saint-Pierre-de-la-Tour d'Aulnay. Hôpital des pèlerins de Pons.

Basilique Saint-Eutrope de Saintes. Abbaye royale de Saint-Jean-d'Angély. Citadelle de Saint-Martin-de-Ré.

A ceci s'ajoutent plus d'un millier de monuments classés ou inscrits aux monuments historiques, dont un très grand nombre d'églises romanes et de châteaux.

Les églises et abbayes

Les églises romanes les plus remarquables sont celles qui sont situées dans la région de Pons dans un rayon d'une vingtaine de kilomètres autour de la ville parmi lesquelles sont les prestigieuses églises romanes de style saintongeais de Rétaud, Rioux, Corme-Royal, Pérignac, Chadenac, Echebrune, Biron ou Marignac.

D'autres églises non moins remarquables attirent le regard, celle de Surgères en est certainement la plus belle en terre d'Aunis, tandis que d'autres églises de Saintonge comme celles d'Échillais, Pont-l'Abbé-d'Arnoult, Matha, Fenioux ou encore de Marennes ne peuvent laisser indifférents les amateurs éclairés.

Il serait incomplet de ne pas citer deux autres églises assez surprenantes, l'une par son architecture Renaissance et qui est un modèle rare en Charente-Maritime, celle de Lonzac, et la seconde par son site étonnant au bord de l'estuaire de la Gironde, celle de Talmont-sur-Gironde.

Les châteaux et manoirs

Si la Charente-Maritime ne peut se prévaloir de posséder de beaux et somptueux châteaux comme ceux du Val de Loire, le département n'est pas pour autant dépourvu d'édifices dignes d'intérêt.

Ainsi, la Charente-Maritime possède des châteaux de toutes les époques, allant de la période médiévale au XIXe siècle et ceux de La Roche-Courbon, proche de Saint-Porchaire, de Crazannes et de Port-d'Envaux en vallée moyenne de la Charente et du Douhet, au nord de Saintes, sont parmi les plus célèbres du département et constituent à eux seuls un petit «Val de Loire» en Charente-Maritime. Il serait notoirement incomplet d'omettre les intéressants châteaux situés près du littoral comme ceux de La Gataudière à Marennes ou de Buzay à La Jarne, aux portes de La Rochelle, tandis que l'arrière-pays abrite de remarquables monuments dispersés aux quatre coins de la campagne saintongeaise comme ceux d'Usson, aux portes de Pons, de Jonzac, de Plassac en Haute Saintonge, ou de Dampierre-sur-Boutonne et de Neuvicq-le-Château en Basse Saintonge.

Les fortifications militaires

Le département conserve également un réseau de fortifications littorales datant des XVIIe et XVIIIe siècles et même du XIXe siècle qui faisaient partie de la «ceinture de feu» afin de protéger le grand arsenal militaire de Rochefort. Outre le célèbre Fort Boyard qui est devenu un des emblèmes touristiques les plus connus de la Charente-Maritime, elles incluent le Fort Louvois, la citadelle du Château-d'Oléron, le Fort-Vauban à Fouras ou le Fort Liédot au large de l'île d'Aix, sans oublier la citadelle de Saint-Martin-de-Ré, classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

La ville forte de Brouage, patrie de Samuel de Champlain, compte également parmi les lieux remarquables du département : la cité et les marais qui l'environnent ont, à ce titre, été inscrits sur la liste des Grands Sites de France.

Les plus beaux villages de France ; Le département compte par ailleurs quatre villages labellisés plus beaux villages de France :

Talmont-sur-Gironde

Si d'autres villages et bourgs n'ont pas bénéficié de ce prestigieux label, il n'en reste pas moins qu'existent dans le département des sites agréables et recherchés autant pour leur intérêt que pour leur animation. Parmi ceux-ci, il convient de citer le village de Dampierre-sur-Boutonne, situé dans l'agreste vallée de la Boutonne et qui vit au rythme de son château Renaissance, ou bien, près de la riante vallée de la Charente, le village perché de Saint-Sauvant, considéré comme la «Rocamadour» de la Saintonge, ou encore la petite cité de Saint-Savinien, nichée sur une boucle de la Charente qui est, à bien des égards, un site remarquable.

le tourisme vert...

La Charente-Maritime accueille une partie du parc interrégional du marais poitevin, dont 26 % est situé sur le territoire départemental. Quinze «pôles natures» ont été aménagés sur l'ensemble du territoire départemental, afin de mettre en valeur et de préserver des lieux considérés comme important au point de vue environnemental (réserves naturelles, écomusées, parcs). On relève ainsi le pôle nature du marais poitevin, le pôle nature de Vitrezay, le parc de l'estuaire de Saint-Georges-de-Didonne, la réserve de Lilleau des Niges d'Arsen-Ré, l'écomusée du marais salant de Loix, la marais aux oiseaux de Dolus-d'Oléron, le port de salines du Grand-Village-Plage, la réserve naturelle du marais d'Yves, la cabane de Moins à Breuil-Magné, la réserve naturelle de Moëze, les carrières de Crazannes, la station de lagunage de Rochefort, l'asinerie du baudet du Poitou de Dampierre-sur-Boutonne, la maison de la forêt de Montlieu-la-Garde ou la ferme des oiseaux de Geay.

Le département compte presque 102 000 hectares de forêts, dont la forêt domaniale de La Coubre (presqu'île d'Arvert) et la forêt domaniale de Saint-Trojan (île d'Oléron).

Enfin, la Charente-Maritime compte 3 467 kilomètres de pistes cyclables, 4 307 kilomètres de sentiers de randonnées pédestres et 3 000 kilomètres de chemins praticables à cheval.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin