Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocra

De
Publié par

Et s'il fallait enfin tirer les conséquences des crises à répétition que nos sociétés traversent lorsqu'elles sont confrontées aux débordements inattendus des sciences et des techniques ? S'il fallait en finir une bonne fois pour toutes avec la vision héroïque des décisions tranchantes et tranchées que le souverain prend en situation d'incertitude et en toute méconnaissance de cause ? Si Alexandre rengainait son épée, le monde s'effondrerait-il ? Non, mais la démocratie, elle, en ressortirait fortifiée. Tel est le propos des auteurs de ce livre. Ces derniers refusent les traditionnelles oppositions entre spécialistes et profanes, professionnels de la politique et citoyens ordinaires. Ils concentrent plutôt leur attention sur les nouvelles relations entre savoir et pouvoir qui émergent des controverses sociotechniques et sur les procédures inventées pour les traiter. L'enjeu est de taille : faire apparaître les conditions dans lesquelles les sociétés démocratiques vont se rendre capables d'affronter les défis des sciences et des techniques, redéfinir un espace public réunissant non pas des individus désincarnés mais des femmes et des hommes pris dans des histoires singulières. Après l'âge de la démocratie délégative, celui de la démocratie dialogique ?


Publié le : mardi 25 février 2014
Lecture(s) : 4
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021157499
Nombre de pages : 368
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
AG I R DA N S U N M O N D E I N C E RTA I N
MICHEL CALLON PIERRE LASCOUMES  YANNICK BARTHE
AG I R DA N S U N M O N D E I N C E RTA I N
Essai sur la démocratie technique
É D I T I O N S D U S E U I L e 25, bd Romain-Rolland, Paris XIV
Ce livre est publié dans la collection « La Couleur des idées »
97820211574 82 ISBN
©ÉDITIONS DU SEUIL,SEPTEMBRE2001
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
Ce livre est dédié à tous ceux qui, en inventant la démocratie technique, réinventent la démocratie.
Remerciements
Tout ouvrage qui trouve son origine dans un travail de recherche est une œuvre collective. Celuici ne déroge point à cette règle. Ce livre doit beaucoup aux discussions ininterrompues que nous entretenons depuis de nombreuses années avec nos collègues du Centre de sociologie de l’innovation de l’École des mines de Paris. Il s’est également nourri des nombreux échanges que les auteurs ont eus avec MarieAngèle Hermitte, PierreBenoît Joly, Philippe Roqueplo, Michel Setbon. Mais il aurait été à coup sûr impossible sans les travaux réalisés par Janine Barbot et Nicolas Dodier, Phil Brown, Steven Epstein, Jacques Lolive, Sophie Houdart, Karin Knorr, Christian Licoppe, Vololona Rabeharisoa, Elizabeth Rémy, Brian Wynne. À ces collègues, nous devons plus que de simples références : les matériaux empiriques qu’ils ont rassemblés et traités forment la substance de ce livre. Ils en sont d’une certaine manière les coauteurs, même s’ils ne peuvent être tenus respon sables des nombreuses erreurs ou trahisons que nous avons com mises dans l’interprétation et la transposition de leurs travaux. Nous remercions particulièrement Vololona Rabeharisoa, qui, par sa lecture attentive et critique, a beaucoup contribué à la clarifica tion de nos arguments, ainsi que Cyril Lemieux. Le programme sur les risques animé par Claude Gilbert avec une rare constance et efficacité a contribué puissamment à rendre légi times les débats autour de la démocratie technique ; il a également fourni un cadre irremplaçable à la discussion des idées entre spé cialistes de sciences sociales et de sciences de la nature, mais éga lement entre chercheurs et acteurs. Pour la préparation de cet ouvrage, nous avons bénéficié en outre de l’aide de Jacques Theys (DRASTministère de l’Équipement, des Transports et du Loge
9
A G I R D A N S U N M O N D E I N C E R TA I N
ment). Sans le soutien constant de l’École des mines de Paris, ce haut lieu de la technologie, ce travail n’aurait jamais vu le jour : que sa direction soit ici remerciée. Enfin, comment ne pas dire tout ce que nous devons à l’œuvre stimulante de Bruno Latour. Ce livre est un écho à sesPolitiques de la natureet la continuation d’un dialogue commencé pour l’un d’entre nous il y a vingtcinq ans et dont nous souhaitons qu’il se poursuive pendant de nombreuses années.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.