//img.uscri.be/pth/e10e7a8a9efd9197bf95c36ec00a9b8f4b64b9fd
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Amérique, pétrole, domination : une stratégie globalisée (T.5)

De
328 pages
Le système économique actuel est fondé sur les ressources d'hydrocarbure, qui ont changé le visage du monde. Pour assurer son approvisionnement, l'Occident, à la tête duquel l'Amérique, a édifié des conditions spécialement appropriées. Un univers complexe à l'origine de complots, de coups d'Etat, de révoltes... L'auteur propose ici une étude sur l'histoire du pétrole et son rôle majeur dans le déroulement des événements mondiaux, de sa découverte en 1867 à nos jours : une chronique de la domination américaine sur le monde.
Voir plus Voir moins







Amérique, pétrole, domination :
une stratégie globalisée

M. A. Oraizi





Amérique, pétrole, domination :
une stratégie globalisée


Tome V : Chronologie du pétrole avec bibliographie
























L’HARMATTAN




Cette édition à tirage confidentiel et « réservé » constitue un texte de
travail. Nous sommes conscients de toutes ses imperfections. Cette base
documentaire servira à poursuivre les études. Merci à tous ceux qui nous
aideront à faire dans quelques années une édition plus définitive.
























© L'HARMATTAN, 2012
5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-96289-7
EAN : 9782296962897



À mon père
Hossein Oreizi

Sociologue et historien
Spécialiste de l’Empire mongole

Et de Djalal al-Din R ūmi (poète persan, fondateur des derviches tournants et
principal interprète du soufisme)










Amérique, pétrole, domination
Ce Monde est embusqué, nuit et jour, contre nous ;
Il est comme Guépard ; et Nous, comme Gazelles

eGorgani (poète persan, XI s.)

Œil du bonheur, emplis-toi d’obscurité pour ne plus rien voir ;
Mère de l’espoir deviens bréhaigne et n’enfante plus.

eMassoud Sa’ad (poète persan XV s.)





















Je tiens particulièrement à remercier Monsieur l’Ingénieur Antoine Duflocq pour ses
supports informatiques qui ont, par ailleurs, duré plusieurs années. Sans son aide
magistrale, ce travail n’aurait pu voir le jour.

8Amérique, pétrole, domination
1ANNEXE VII : CHRONOLOGIE PÉTROLIÈRE 1833-2005


1833
• Marcus Samuel (futur PDG de Shell) commence son activité d’import-export à Londres.
1855
• Jonathan Eveleth et George Bissell lancent la Pennsylvania Rock Oil Company.
• Benjamin Silliman Jr., chimiste et professeur à l’université de Yale, embauché par la Pennsylvania
Rock Oil Company, confirme la faisabilité d’une procédure industrielle d’un pétrole lampant distillé.
1857
• Naissance de l’industrie du pétrole en Roumanie avec la raffinerie Ploie şti.
1858
• La Pennsylvania Rock Oil Company devient Seneca Oil.
1859
• Découverte du premier puits du pétrole aux États-Unis, à Titusville par le colonel Edwin Drake,
employé de la Seneca Oil.
1866
• Fondation de l’Atlantic Petroleum Storage Company (ARCO).
• Naissance de la Vacuum Oil Co. Incorporated.
1870
• Fondation de la Standard Oil of New Jersey aux États-Unis par John D. Rockefeller et Henry Flagler.
• L’Atlantic Petroleum Storage Company (ARCO) lance l’Atlantic Refining Company (Atlantic).
• La Standard Oil of New Jersey prend un quart de parts dans la Standard Oil of Ohio.
• Mise en service du premier tanker pétrolier, Branobel.
1873
• Commencement de la production pétrolière russe à Bakou en Azerbaïdjan.
• Production pétrolière mondiale dépasse un million de tonnes.
1874
• Achat de l’Atlantic Refining Company (Atlantic) par John D. Rockefeller.
1875
• Fondation de la Continental Oil Transportation Company (Future Conoco)
1879
• Fondation de la Pacific Coast Oil Company (future Chevron). Standard Oil Co., de John D.
Rockefeller, acquiert une participation de trois-quarts dans Vacuum Oil Co. Incorporated.
1882
• Formation de Standard Oil of New Jersey (future Exxon) par Standard Oil Trust de Rockefeller.
Rockefeller réorganise les diverses exploitations et dont la Vaccum Oil dans son holding le
Standard Oil Trust dont le siège est à New York. La formation de la Standard Oil of New York.
1885
• Entrée des Rothschild en Russie.
• Continental Oil Transportation Company réincorporée comme Continental au sein de la Standard
Oil Trust de Rockefeller.
• Découverte du pétrole à Sumatra en Indonésie par la Royal Dutch.
1886
• Fondation de la Burmah Oil Company [future l’Anglo-Persian Oil Co., devenue plus tard, l’Anglo-
Iranian Oil Co., pour devenir définitivement British Petroleum (BP)] en Écosse.
• Standard Oil Trust de Rockefeller fonde Natural Gas Trust.
• La fondation de la Sun Oil Company par Robert Pew.
1887
• Fondation de l’Ohio Oil Company (future Marathon)
1888
• Standard Oil of New Jersey fonde l’Anglo-American Oil Co. (prédécesseur de Esso Petroleum Co.)
pour le marché pétrolier dans les îles britanniques.

1 Cette chronologie est sans nul doute incomplète !

9 Amérique, pétrole, domination
1889
• La Standard Oil of New Jersey fonde la Standard Oil of Indiana (Amoco) comme sa filiale. Puis
Standard Oil of New Jersey devient une société holding pour les intérêts de Standard Oil, une filiale de la
Standard Oil de Rockefeller. L’Ohio Oil Company acheté par J. D. Rockefeller ensuite regroupé dans le
Standard Oil of New Jersey (Trust).
• L’organisation de la South Penn Oil Company (future Pennzoil) comme une unité dans la Standard
Oil Company of New Jersey
1890
• Création de la compagnie Royal Dutch.
• Approbation de Sherman Antitrust Act aux États-Unis.
• La production pétrolière mondiale dépasse dix millions de tonnes.
• Fondation de l’Union Oil (future Unocal) formé en Californie par fusion de l’Hardison & Stewart Oil
Company, la Sespe Oil Company, et la Torrey Canyon Oil Company.
1892
• Création formelle de la compagnie Shell par Marcus Samuel. La première pratique de commission
dans la transaction pétrolière des tanker par Samuel Marcus : offre de 4 000 tonnes de kérosène russe à
Singapour et à Bangkok.
1896
• Naissance de la voiture Ford aux États-Unis.
1897
• Samuel Marcus lance la Shell Transport and Trading Company, Limited.
• Fondation de la Texas Fuel Company (future Texaco) par Joe Cullinan.
1898
• Standard Oil of New Jersey contrôle l’Imperial Oil Limited of Canada
1900
• Pacific Coast Oil (future Chevron) achetés par la Standard Oil of New Jersey mais reste comme un
opératrice séparée
1901
• Première découverte du pétrole à l’État de Texas, à Spindeltop.
• Knox D’Arcy obtint une concession qui couvre la 5/6 de l’Iran.
• La Russie seule produit plus de la moitié du pétrole mondial.
• Standard Oil Trust de Rockefeller lance la filiale régionale, Republic Oil.
• L’Intégration de New Jersey Oil and Gas dans la Sun Company Inc.
• Fondation de Guffey Oil (future Gulf Oil). Puis c’est la fondation de Gulf Refining Company.
1903
• Shell et la société néerlandaise N.V. Koninklijke Nederlandsche Maatschappij tot Explotatie van
Petroleum-bronnen forme sous le nom de Nederlandsch-Indië de l’Asiatic Petroleum Company. Puis,
Royal Dutch et le groupe Shell commencent à exploiter ensemble le pétrole en prenant le nom de British
Dutch.
• Joe Cullinan et Arnold Schlaet fondent la Texas Oil Company à Beaumont (Texas).
1904
• Burmah Oil signe un accord de fourniture de pétrole avec l’Amirauté britannique.
1905
• Burmah Oil Co. et D’Arcy Oil sont fusionnées en Concession Syndicate.
• Fondation de Richfield Oil Corporation.
• Siège de Marathon à Findlay (Ohio).
• L’exploration du pétrole par les frères Phillips.
1906
• Pacific Coast Oil avec d’autres opérations pétrolières de l’Ouest américain faites par la Standard Oil
forment Standard Oil Company of California.
• La British-Dutch Groupe acquiert des intérêts dans la production en Roumanie.
• Fondation de la firme de construction d’automobiles, Rolls-Royce Ltd.
• Texas Oil Company devient la Texaco.
1907
• Fusion de deux compagnies pétrolières Royal Dutch et Shell, devenant Royal Dutch-Shell Group Co.

10Amérique, pétrole, domination
• Rockefeller lance Standard Oil of California.
• William Mellon réorganise Guffey Oil et Gulf Refining sous le nom du Gulf Oil Corporation.
1908
• Découverte du premier gisement pétrolier en Iran, à Masdjid Suleyman.
• Création de l’Anglo-Persian Oil Co.
1909
• Entrer en vigueur l’Anglo-Persian Oil Company (AIOC).
• Burmah Oil achète la majorité des actions (97 %) de l’AIOC dans une offre publique.
1910
• Durant cette décennie Standard Oil of Indiana cherche à acheter Pan American Petroleum.
• Fondation de la Cities Service Company (future Occidental Petroleum).
• La British-Dutch acquiert des intérêts dans la production pétrolière en Russie.
1911
• Dissolution de la Standard Oil of New Jersey par une décision judiciaire de la Cour suprême
américaine dans le cadre du Sherman Antitrust Act, et de l’Atlantic (ARCO) se développe comme société
indépendante. La Standard Oil fonde la Standard Oil of Indiana. Dissolution de la Standard Oil Trust et
la naissance de la Standard Oil of California (Socal) indépendante. Standard Oil du New Jersey [devient
Jersey] (future Exxon) devient indépendante suite à la dissolution de la Standard Oil Trust de
Rockefeller. Fondation de l’Humble Oil Company (future Exxon). La Standard Oil Company of Ohio
[Sohio] (Future Marathon) fut séparée du Trust de Rockefeller (Standard Oil). La fondation de la
Standard Oil of New York Co. (Socony), suite à la dissolution de la Standard Oil Trust.
• La British-Dutch acquiert des intérêts dans la production pétrolière en Egypte.
• La Texaco acheta la Red Star Oil Company de Dawkins.
• Pénétration de la Royal Dutch-Shell sur le marché des États-Unis.
1912
• La Royal Dutch-Shell acquiert l’American Gasoline Company aux États-Unis.
• La fondation de la Turkish Petroleum Company avec une participation de la Turkish National Bank
(50 %), Deutsche Bank (25 %), et Royal Dutch-Shell (25 %).
1913
• La Continental Oil réintégrés après la débâcle de la Standard Oil Trust.
• La British-Dutch acquiert des intérêts dans la production pétrolière en Venezuela.
1914
• Milliardaire Arménien, Gulbenkian obtint une promesse de concession en Mésopotamie.
• Participation de l’Amirauté britannique dans l’Anglo-Persian Oil Company.
• Le gouvernement britannique devient actionnaire majoritaire dans la Anglo-Persian Oil Co.
• Réorganisation de la Turkish Petroleum Company avec l’Anglo-Persian Oil Co. avec participation de
50 %, Deutsche Bank (25 %) et Shell (25%).
• Promesse du Grand vizir pour la concession mésopotamienne accordée à la Turkish Petroleum
Company, mais un accord de concession final n'est pas signé.
• La British-Dutch acquiert des intérêts dans la production pétrolière en Trinidad.
• Standard Oil of Indiana obtint la licence « craquage thermique » un processus de production
d’essence
1915
• Formation de la Shell en Californie.
1914-1918
• Grande guerre.
• Changement des combustibles des flottes de guerre britanniques (utilisation du pétrole) par lord
Winston Churchill.
• Engagement de l’empire ottoman auprès de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie.
1916
• Fondation de Sinclair Oil Corporation (ARCO) par Harry F. Sinclair.
• Accords secrets Sykes-Picot partageant le Proche-Orient entre la France et l’Angleterre.
• Dépôt de la marque de « Pennzoil » par la Pennsylvanie Refining Company.
1917
• Nationalisation du pétrole russe.

11Amérique, pétrole, domination
• Fondation de la Marland Oil Company (future Conoco).
• Début de la production pétrolière vénézuélienne.
• Phillips Petroleum Company par Frank Phillips.
• Union Oil achète l’Union Pinal-Dome Oil Company.
• 2 nov. Envoie d’une lettre à Lord Walter Rothschild, représentant des juifs anglais, par le ministre
britannique des affaires étrangères, Lord Arthur James Balfour, annonçant que le gouvernement anglais
« est pour l’établissement d’un foyer national juif en Palestine ».
1918
• L’Anglo-Persian Oil achète la British Petroleum de gouvernement britannique, qui à son tour avait
saisi la société sous forme Deutsche Bank lors de la Grande guerre.
• L’achat par Socony (future Mobil) avec une participation de 45% dans la Magnolia Petroleum Co.
• La Royal Dutch-Shell achète la Mexican Eagle Co.
1919
• Jersey acquiert une participation majoritaire de la l’Humble Oil Company.
• Major Frank Holmes fonde l’Eastern and General Syndicate.
1920
• Fondation de l’Occidental Petroleum.
• Signature de l’accord de San Remo entre la France et la Grande-Bretagne.
• Révoltes à Jérusalem contre les immigrants juifs.
1921
• 21 fév. Le colonel Reza Khan, aidé par les Britanniques, devient ministre de la guerre en Iran, suite à
un coup d’État.
• Réclamation de la porte ouverte au Moyen-Orient par les compagnies pétrolières américaines.
• 12 déc. Reza Khan se proclame le Chah d’Iran et met fin à la dynastie des Kadjar, fondant la dynastie
des Pahlavi.
• Production pétrolière mondiale à 100 millions de tonnes.
• ère mexicaine à 28 m
1922
• Gulf Oil Corporation forme l’Eastern Gulf Oil Company.
• Juill. La SdN confie à Londres le mandat sur la Palestine.
• PCP et la Turkish Petroleum Company se joindrent.
• Phillips Petroleum Co. forme la GPM Gas Corporation.
• Shell achète 25 % des parts de la Union Oil of California.
• Shell Union Oil Corporation [plus tard, Shell Oil Company] consolide les intérêts de Shell aux États-
Unis avec l’Union Oil Company of Delaware.
1924
• Création de la Compagnie Française des Pétroles (CFP), qui dispose des actions dans la Turkish
Petroleum Company.
• CrFederal Oil Conservation Board par le président Coolidge.
• L’Ashland Refining Company of Ashland (Kentucky), fondée comme un bras de raffinage de Swiss
Oil Company of Lexington.
1925
• Formation de la section de Recherche et Développement du groupe Phillips Petroleum Co.
• L’Eastern General Syndicate obtint la concession d’Al-Hasa et des concessions pétrolières accordées
à Bahreïn.
1926
• La Socal fusionne avec Pacifique Oil Company. L’achat par la Socony des propriétés de la General
Petroleum Corporation of California.
1927
• Découverte du pétrole en Irak à Kirkuk.
• 15 janv. Rencontre, à Rome, entre Winston Churchill, chancelier de l’Échiquier, et Duce.
• Mise au point des nouvelles techniques d’explorations pétrolières par les frères Schlumberger.
1925
• Standard Oil of Indiana prend le contrôle de la Pan American Petroleum and Transport Company.
• Turkish Petroleum Company obtient la concession pétrolière en Irak.

12Amérique, pétrole, domination
1928
• Fondation de la Pacific Western Oil Corporation (future Getty) en tant que société holding par
Edward L. Doherty et qui a ensuite passé sous le contrôle de Jean Paul Getty.
• Loi française fixe le régime d’importation du pétrole.
• Standard Oil of New Jersey acquiert une participation dans Turkish Petroleum Company (Future
IPC).
• La Gulf Oil rejoint la Turkish Petroleum Company.
• Signature de Red Lines Agreement au sein de l’Irak Petroleum Co. En effet, Royal-Dutch Shell,
l’Anglo-Persian Oil Co., la CFP, la Standard Oil of Indiana (Amoco), Mobil, Atlantic Richfield, la
Participations and Explorations Corp., Gulf Oil Corp., et l’Exxon fondent une joint-venture appelé la
Near East Development Company. Ceci signe le Red Lines Agreement contraignant les sociétés
participantes à collaborer avec Turkish Petroleum Co. dans toutes entreprises opérant en Turquie, en Irak,
2
au Levant, et en Arabie .
• Signature d’un accord entre l’Anglo-Persian Oil Company, la Standard Oil of Ohio, et la Royal
Dutch-Shell.
• La Texaco devint la première compagnie pétrolière américaine qui est présente par ses stations de
service dans 48 États. Les deux autres États, à savoir Alaska et Hawaii seront équipés en 1959.
1929
• Généralité : Socal établit Bahrain Petroleum Company pour prendre la concession de Bahreïn.
• La Gulf Oil achète la Paragon Refining Co. L’acquisition par Vaccum de la Lubrite Refining Co.,
basée à St. Louis.
• Turkish Petroleum Company change de nom pour devenir l’Iraq Petroleum Company.
• Continental Oil Co. (Conoco) fusionne avec Rocky Mountain (auparavant une filiale de la Standard
Oil et Marland Oil.
• 2 avril. Rencontre, à Rome, entre N. Chamberlain et le Duce.
• Mois d’août. Nouvelles révoltes à Jérusalem et manifestations dans toute la Palestine contre
l’immigration juive.
1930
• La Rocky Mountain Co. division du Pacific Western Oil Co., filiale de Getty, commence
l’exploration pétrolière en Arabie Saoudite. Socony acquiert la White Eagle Oil & Refining Co. Vacuum
acquiert Wadhams Oil Corporation, et la White Star Refining Co.
• Découverte du champ pétrolier de l’East Texas aux États-Unis.
• Anglo-American Oil est acquise par Jersey Oil.
• Signature d’un traité d’amitié entre l’Italie et l’Autriche 1930.
• Ashland Oil Company achète la Tri-State Refining.
1931
• L’Acquisition de Cumberland Pipeline Company (réseau de pipeline au Kentucky oriental) par
Ashland Oil. La Socony acquiert tous les actifs de la Vacuum Oil Co. et change son nom pour la
Socony-Vacuum Corporation.
• Janv. Interview de Mussolini avec Daily Mail indiquant la nécessité d’une révision du traité de paix
de Versailles.
• La Texaco acheta l’Indian Oil Company, basée à Illinois, et obtint le droit de produire la Havoline,
Wax Free, l’huile de moteur.
• Richfield Oil Company est mis sous séquestre par l’ARCO et Sinclair absorbe la Rio Grande Oil, la
Prairie Pipeline Co. et la Prairie Oil and Gas Co.
• 12 avril. Déclaration, au salon international de l’automobile de Milan, de Mussolini : la Fiat Balilla
doit être l’automobile de tous les Italiens.
• 9 juill. Rencontre, à Rome, entre Duce et le secrétait d’État américain, Henry Lewis Stimson.
• Oct. Visite de Gandhi, au palais Venezia, à Duce.
• 23 oct. Participe de Duce aux célébrations de la Fiat avec Gionanni Agnelli et Vittoria Valletta.
1932
• Reza Chah, le roi d’Iran annule la concession l’Anglo-Persian Oil Co.

2 Selon une hypothèse, la Gulf Oil Corp., la Standard et l’Atlantic devraient vendre leurs actions à
d’autres participants dans cette histoire.

13Amérique, pétrole, domination
• Début de la distribution de la production au Texas aux États-Unis.
• Grèves de pétrole à Bahrain Petroleum.
• Le sponsoring de la radio NBC par Texaco. Ed Wynn : Texaco Fire Chief.
• Standard Oil of Indiana vend les gisements vénézuéliens à Jersey.
• Découverte du pétrole à Bahreïn, l’île appartenant jadis à l’Iran dans le golfe Persique.
• Fondation de la Mosul Petroleum Company pour détenir la partie nord de la concession d’IPC.
1933
• Généralité : Socony-Vacuum et Standard du New Jersey fusionnent leurs intérêts et installations en
Extrême-Orient dans une entreprise 50-50 appelée Standard-Vacuum Oil Co. (Stanvac). La Pacific
Western Oil Co. gagne la concession saoudienne. La fusion de la Socony-Vacuum avec la Standard of
New Jersey concernant leurs installations et intérêts dans l’Extrême-Orient pour former une entreprise 50-
50 et en prenant le nom de la Standard-Vacuum Oil Co., (Stanvac).
• 30 janv. Adolf Hitler reçut l’investiture du Reichstag et devient le chancelier.
• Concession accordée à Caltex en Arabie saoudite. En effet, Socal remporte la concession d’Arabie et
établit Standard Oil Company, Casoc, pour pouvoir opérer cette concession. Puis Socal découvre du
pétrole en Arabie.
• Victoire de l’Anglo-Persian Oil Co. dans la concession iranienne.
• 29 mars. Rencontre à Rome, entre Mussolini et Joseph Goebbels, le ministre allemand de la
Propagande.
• 7 juin. Signature, à Rome, le Pacte à Quatre (l’Allemagne, la France, la Grande-Bretagne et l’Italie)
garantissant la paix et l’organisation de l’Europe.
1934
• Généralité : Gulf Oil vend sa part de l’Iraq Petroleum Company à Socal. L’Anglo-Iranian Oil
Company et le Gulf Oil lancent la Kuwait Oil Company en tant que joint-venture 50-50 pour concurrencer
dans la concession du Koweït (dont ils bénéficient); accord ultérieur établit le contrôle britannique de
KOC. La Socony-Vacuum Corporation change son nom pour devenir la Socony-Vacuum Oil Co., Inc.
• L’Anglo-Iranian Oil Corporation et la Gulf Oil Corporation fondent la Kuwait Oil Company en tant
qu’une concession (aujourd’hui joint-venture) 50-50, pour la concession du Koweït (dont ils bénéficient);
accord ultérieur établit le contrôle britannique sur le KOC. C’est la concession accordée à l’Anglo-
Persian Oil Co. à Koweït.
• Début des exportations pétrolières irakiennes.
• 5 février. La naissance de 22 corporations en Italie de Mussolini.
• 14 mars. Rencontre à Rome entre Mussolini, Dollfuss, le chancelier autrichien et Gyula Gombos, le
chef du gouvernement hongrois en vue de discuter sur une révision concernant l’organisation territoriale
dans les Balkans.
• 17 mars. Conclusion du Protocole de Rome (pacte anti-allemand et anti-français) entre l’Autriche, la
Hongrie et l’Italie.
• 14-15 juin. Réunions, à Stra et à Venise, entre Mussolini et Hitler, concernant la question
autrichienne.
• 25 juillet. Échec du coup d’État en Autriche et l’assassinat de Dollfuss.
• 16 août. Retrait de deux divisions italiennes de Brenner.
• 21 août. Rencontre entre Mussolini et le chancelier autrichien Kurt von Schuschnigg.
• 6 septembre. Position de Mussolini, à Bari, contre la politique extérieure du national-socialisme
hitlérien de l’Allemagne.
• 14 novembre. Attaque du consulat italien à Gondar par un groupe armé éthiopien.
• 5 décembre. Agression des soldats éthiopiens à un poste frontière italienne entre la Somalie italienne
et l’Éthiopie.
1935
• Naissance de Nylon 6-6.
• Anglo-Persian Oil Company devint l’Anglo-Iranian Oil Company Ltd.
• 4-7 janv. Rencontre, à Rome, entre Mussolini et Pierre Laval, ministre français des Affaires
étrangères. Accords franco-italiens : la France cède à l’Italie Djibouti (anciennement la Somalie
française) ; la reconnaissance de la minorité italienne en Tunisie ; et l’appuie diplomatique française en
cas de guerre entre l’Italie et l’Éthiopie.
• 16 janv. Prise de la direction du ministère italien des Colonies par Mussolini.

14Amérique, pétrole, domination
• 19 janv. 1935. Reconnaissance par la SdN de la « bonne foi » de l’Italie et de l’Éthiopie concernant
l’incident d’Ual Ual concluant qu’un traité doit être fait entre les deux parties.
• 17 mars 1935. Recours de l’Éthiopie en faisant appel à l’article XV de la SdN dans les différends qui
opposent l’Italie à l’Abyssinie.
• 11-14 avril 1935. Condamnation conjointe de la France, de la Grande-Bretagne et de l’Italie, à la
conférence de Stresa, concernant la violation du traité de Versailles par l’Allemagne.
• 8 juin. Revendication de Duce, à Cagliari, concernant le droit de l’Italie à avoir sa politique coloniale.
La Grande-Bretagne est contre.
• 18 sept. The Morning Post. Mussolini garantit que les intérêts français et britanniques en Afrique
orientale ne seront pas touchés.
• 2 oct. Déclaration de guerre à l’Éthiopie par Mussolini depuis le balcon du palais Venezia.
• 18 nov. Sanctions économiques de la SdN contre l’Italie, approuvées par 52 pays. L’Albanie,
l’Autriche, et la Hongrie votent contre.
• Emploi des armes chimiques et bactériologiques en Éthiopie par les troupes italiennes.
1936-1939
• Avril-oct. 36, puis jusqu’en 1939. Grève générale et révolte palestinienne.
1936
• Généralité : Richfield Oil Corporation se dégage de séquestre. Ashland Oil Refining fusionne avec
Swiss Oil pour former Ashland Oil & Refining Company.
• Texaco se joint à la Standard Oil of California (plus tard, Chevron), pour fonder l’Arabian-American
Oil Co. (Aramco). Texaco prend la moitié des parts dans Bahrain Petroleum et la Californie-Arabian
Standard Oil Co. (Calarabian) de Socal. California-Texas Co. (Caltex) fut fondée en tant que joint-
venture entre Socal et Texaco : débouché pour la future production de pétrole à Bahreïn et en Arabie.
• La Texaco se mêle dans la guerre civile espagnole et livre du pétrole à Franco.
• 9 mai. Annonce de la fin de guerre d’Éthiopie par Mussolini. Duce déclare la naissance de l’empire
italien.
• 18 juill. Déclanchement de la guerre civile en Espagne.
• 24 juill. Accord italo-allemand concernant l’envoie des contingents militaires en Espagne en vue de
soutenir le régime de Franco.
1937
• Généralité : Les compagnies Shell, Total, et Partex forment le consortium de Petroleum Development
(Oman et du Dhofar) qui devient plus tard, la Petroleum Development of Oman Co.
• 2 janv. Signature d’un accord entre l’Italie et la Grande-Bretagne concernant les droits d’entrée et de
sortie de la mer Méditerranée.
• 22 avril. Rencontre à Venise entre Mussolini et le chancelier autrichien, Schuschnigg, se déclarant
opposer à l’Anschluss de l’Autriche avec l’Allemagne
• Signature d’une série d’accords sur le contrôle de la production pétrolière entre les 3 Grands au
Venezuela.
• 7 juill. Publication du rapport de la commission Peel concernant le partage de la Palestine.
• 25-29 sept. Rencontre entre Mussolini et Hitler à Munich et à Berlin.
• 6 nov. Adhésion de l’Italie au Pacte anti-soviétique germano-japonais.
• 3 déc. Signature d’un traité d’amitié commerciale entre l’Italie et le Siam.
• 11 déc. Annonce par l’Italie de sa sortie de la SdN.
1938
• Découverte du pétrole en Arabie saoudite.
• Production commerciale de pétrole commence en Arabie Saoudite.
• Découverte du pétrole au Koweït.
• Création de la Basrah Petroleum Company pour détenir la partie sud de la concession d’IPC.
• Nationalisation du pétrole mexicain.
• 16 avril. Confirmation du Pacte de Pâques entre l’Italie et la Grande-Bretagne concernant les droits
d’entrées et sortie de la Méditerranée.
• 3-9 mai. Visite de Hitler à Mussolini en Italie.
• 29 sept. Conférence de Munich face à un conflit entre le bloc franco-britannique et l’Allemagne.
1939
• Début des exportations saoudiennes.

15Amérique, pétrole, domination
• L’Iraq Petroleum Company (IPC) lance l’Abu Dhabi Petroleum Company Ltd (ADPC) pour la
concession d’Abu Dhabi.
• Gouvernement britannique saisit parts de Compagnie française des pétroles détenues dans la IPC.
• 17 mai. Publication du Livre blanc anglais envisageant la création d’un État unifié arabo-juif.
• Fin mars. Fin de la guerre d’Espagne.
1939-1945
• Seconde guerre mondiale.
er nov. Déclenchement de la Seconde guerre mondiale. • 1
• Augmentation de demandes en pétrole aux États-Unis, en Europe et au Japon.
• Rivalité en matière pétrolière entre les Alliés et l’Axe.
• Texaco lance le programme Registered Rest Room.
• Création du Bureau de recherche de pétrole en France (1945).
1939
• 23 août. Pacte germano-soviétique.
• 3 sept. Déclaration de guerre britannique et française à l’Allemagne. Neutralité des États-Unis.
• 28 sept. Traité germano-soviétique de partage de la Pologne.
• Déclaration par l’Iran de sa neutralité dans la Seconde guerre mondiale tout en entretenant des
relations économiques avec l’Allemagne nazie.
1940
• 10 juin. L’Italie déclare la guerre à la France et à la Grande-Bretagne.
• 22-24 juin. Armistice franco-allemand et franco-italien.
• 27 sept. Pacte à trois : Allemagne-Italie-Japon.
• 24 oct. Entrevue Hitler-Pétain à Montoir.
1941
• Constitution de la Société Nationale des Pétroles d’Aquitaine (SNPA) (future Elf Aquitaine) par le
gouvernement français.
• 25 août. Occupation de l’Iran par les Britanniques et les Soviétiques à la suite du refus du
gouvernement iranien d’expulser les experts allemands de son territoire.
• 16 sept. Reza Chah est contraint à abdiquer au profit de son fils Mohammad Reza.
• 24 sept. Création du Comité national français à Londres.
• 7 déc. Les États-Unis et la Chine en guerre contre l’Allemagne, le Japon et l’Italie.
1942
• Mai. Adoption du programme de Biltmore par l’Organisation sioniste mondiale revendiquant la
création de l’État juif en Palestine et la liberté d’immigration.
• Mai-Juill. Début des déportations et de la résistance organisée en France.
1943
• Accord de partage 50/50 sur le pétrole vénézuélien.
• 14 janv. Conférence de Casablanca.
• 2 fév. Victoire de Stalingrad.
• 8 sept. Abolition du mandat britannique par le Liban.
• 2 déc. Conférence Roosevelt, Churchill, Staline à Téhéran.
1944
• Généralité : Calarabian, une joint-venture de Socal et Texaco, change de nom pour devenir
l’Arabian-American Oil Company [Aramco].
• 3 mai. Proclamation du Gouvernement provisoire de la République française par le C.F.L.N.
• 6 juin. Débarquement de Normandie par les Alliés.
• Juill. Soviétiques dans les pays Baltes, en Pologne.
• 20 juill. Échec d’un coup d’État contre Hitler. Extermination massive de déportés en Allemagne.
• 25 juill. Libération de Paris.
• 8 août. Accord anglo-américain sur le partage des zones pétrolières iraniennes.
• Sept.-déc. Soviétique en Roumanie, Bulgarie et en Hongrie.
• 5 sept. Naissance du Benelux.
• 6 sept. L’URSS demande la concession d’une exploitation pétrolière dans le nord de l’Iran.
• 11 sept. Armistice entre l’URSS et la Bulgarie. Celle-ci rejoint le camp allié.

16Amérique, pétrole, domination
• 12 sept. Armistice entre l’URSS et la Roumanie. Celle-ci rejoint le camp allié.
• 19 sept. Armistice la Finlande. Celui-ci rejoint le camp allié.
• Oct. Britannique en Grèce.
er
• 1 oct. Les Alliés à la frontière allemande.
• 7 oct. Naissance de Ligue arabe.
• Déc. Tito maître de la Yougoslavie.
• 2 déc. Le Madjlis (Parlement iranien) accepte un projet de loi, présenté par le Dr. M. Mossadegh,
interdisant aux ministres de signer tout accord de concession pétrolière.
• 10 déc. Traité d’alliance franco-soviétique.
1945-1955
• Généralité : Forages faits par la Shell en Tunisie, Algérie, Nigeria, Trinité et off-shore dans le Bornéo
britannique ; et puis sa participation dans la production de l’Iraq Petroleum Company.
1945
• 4-11 fév. Conférence de Yalta.
• 12 avril. Mort de Roosevelt. Truman président des États-Unis d’Amérique.
• 25 avril. Conférence des Nations unies à San Francisco.
• 30 avril. Suicide de Hitler, et sa compagne Éva Braun.
• 7 mai. Capitulation de Wehrmacht à Reims.
• 9 mai. Capitulation définitive allemande à Berlin.
• 6 juill. Bombardements atomiques d’Hiroshima.
• 9 juill. Bombardements atomiques de Nagasaki. Traités d’alliance entre l’URSS, la Bulgarie, la
Hongrie, la Roumanie, la Tchécoslovaquie et la Yougoslavie.
• 14 juill. Capitulation japonaise.
• 17 juill.-2 août. Conférence de Potsdam.
• 2 août. Sous la pression de Staline, les Alliés décident lors de la conférence de Potsdam que les
régions jusque là allemandes situées à l’est de l’Oder-Neisse doivent passer sous administration polonaise
jusqu'au règlement de la question des frontières par un traité de paix.
• 2 sept. Signature de l’acte de reddition du Japon.
• Automne. La Pologne refuse comme insuffisante la ligne de démarcation et occupe à l’ouest de
l’Oder la ville de Szczecin. Les autorités de la zone d'occupation soviétique refusent la ligne de
démarcation, mais avec une argumentation opposée.
• 12 déc. Proclamation de la République autonome d’Azerbaïdjan iranien, soutenue par les
Soviétiques.
1946
• Généralité : Ashland Oil & Refining Co. vente ses premiers produits sous la marque « Ashland »
• 5 avril. Négociation sur le retrait des troupes soviétiques du territoire iranien en échange d’une
concession pétrolière.
1947
• Généralité : Association entre Jersey et l’Imperial Oil Ltd of Canada, les grèves dans le secteur
pétrolier au Canada. l’Anglo-Iranian Oil Co. (AIOC), Jersey et la Socony signent un contrat pour 20 ans
avec l’Iran.
• Consortium de Phillips, J.S. Abercrombie, Sunray Mid-Continent Oil Co., Signal Oil and Gas,
Pauley Petroleum Inc, Globe Oil and Refining Co., et Ashland forment la concession sur Neutral Zone.
Le Consortium est nommé American Independent Oil Co.(Aminoil).
• Fév. Décision de Londres de porter la questionne de la Palestine à l’ONU.
• Mars-avril. La Conférence de Moscou définit officiellement la ligne Oder-Neisse comme « frontière
de la paix ». Destitution par le SMAD (administration militaire soviétique en Allemagne) de Jakob
Kaiser, président de la CDU de la RDA et opposant au régime.
• 29 nov. Vote du plan de partage de la Palestine par l’Assemblée générale de l’ONU.
er• 1 déc. Grève générale entamée par les Arabes. Début des troubles dans l’ensemble de la Palestine.
• 11 déc. Adoption de la résolution 194 par l’ONU concernant les réfugiés palestiniens à retourner
dans leurs maisons ou à être indemnisés.
1948
• Généralité : Les États-Unis deviennent officiellement importateurs du pétrole. Fin des accords de la
ligne rouge. Instauration de la loi vénézuélienne sur le partage 50-50 des profits pétroliers. Fusion entre

17Amérique, pétrole, domination
Ashland Oil et l’Allied Oil. La Jersey Oil (30%) et Socony-Vacuum (10%) se joignent à Socal (30%) et
Texaco (30%) dans l’Aramco. L’Aminoil Neutral Zone remporte la concession du Koweït.
• Mois de janv. Les volontaires arabes commandés par Fawzi Al-Qawuqji entrent en Palestine.
• De janv. au mars. Les objectifs arabes concernant désunir les communication entre les diverses
implantations sionistes avéraient être atteints. Aussitôt les juifs préparent leur contre-attaque dans le cadre
d’un plan nommé Dalet.
• Mois de mars. Le Monde. assiste à la formation d’un gouvernement provisoire juif à Tel-Aviv.
• 9-10 avril. Le massacre des villageois de Deir Yassin par les forces sionistes de l’Irgoun et du groupe
Stern.
• 17-22 avril. Les forces sionistes prennent Tibériade et Haïfa.
• 25 avril. Les forces sionistes assiègent Jaffa.
• 10 mai. Golda Meïr rencontre le roi Abdallah de Jordanie.
• 11 mai. Israël membre de l’ONU.
• 13 mai. Jaffa tombe aux mains des forces sionistes.
• Mai. Les forces sionistes mènent une offensive contre les forces arabes d’Al-Qawuqji en Galilée.
• 15 mai. La Grande-Bretagne déclare la fin de son mandat sur la Palestine. Le même jour, on assiste à
la proclamation d’indépendance de l’État d’Israël par David Ben Gourion, reconnu aussitôt par les États-
Unis d’Amérique et l’U.R.S.S. Les armées régulières arabes entrent en Palestine.
• 17 mai. Jérusalem est siégé avec la participation de la Légion arabe de la Jordanie.
• 11 juin. L’ONU impose une trêve entre les belligérants.
• 8-18 juill. La guerre des Dix Jours. Les Israéliens mènent une offensive en Cisjordanie, et les
Egyptiens attaquent le sud de la Palestine.
• 18 juill. L’établissement d’une nouvelle trêve.
• 16 sept. Le médiateur suédois de l’ONU, Bernadotte, présent son rapport et propose une
transformation du plan de partage de la Palestine.
• 17 sept. Un commando du groupe Stern assassine, à Jérusalem, le médiateur de l’ONU, Bernadotte.
• 20 sept. La formation d’un gouvernement de toute la Palestine à Gaza par Haj Amin Al-Husseini.
• 15-22 oct. Les Israéliens mènent une opération militaire contre les positions de l’armée égyptienne.
• 29-31 oct. Les forces israéliennes mènent une attaque en Galilée.
er
• 1 nov. Les notables palestiniens, durant le Congrès de Jéricho, votent le rattachement de la
Cisjordanie au Royaume de la Jordanie.
• 11 déc. L’Assemblée générale de l’ONU vote la résolution 194/3 créant une Commission de
conciliation pour la Palestine. Cette résolution pose le droit au retour des réfugiés palestiniens.
• 22-28 déc. L’armée israélienne mène une nouvelle offensive contre l’armée égyptienne. Elle pénètre
en territoire de l’Égypte. Les Britanniques menacent une intervention.
1949
• Généralité : Fusion entre l’Ashland Oil et Aetna Oil, Ashland au Kentucky acquiert l’opération
marketing Freedom-Valvoline, y compris Valvoline Motor Oil et acquiert également la marque du
Southern Pipe Line Company. La Western Pacific Oil Corporation de Getty signe la concession pour la
moitié du territoire de la zone neutre avec l’Arabie gouvernement. Royal Dutch raccourcit son nom de
société et devient Shell. L’Arabie Saoudite construit le Tapline dans le nord de l’Arabie, en passant par la
Syrie, la Jordanie et le Liban pour joindre la mer Méditerranée.
• 7 janv. Établissement d’un cessez-le-feu sur le front égyptien.
• 12 janv.-24 fév. Le déroulement des négociations à Rhodes entre Israéliens et Égyptiens.
• 24 fév. Signature de l’armistice entre l’Égypte et Israël.
• 4-11 mars. Armée israélienne occupe le désert du Néguev.
• 23 mars. Signature à Rhodes de l’armistice entre Israël et le Liban.
• 3 avril. Jordanie cède de nouveaux territoires cisjordaniens à Israël suite à la signature d’un armistice
entre les deux parties.
• 27 avril-15 sept. Déroulement de la Conférence de Lausanne sur la question israélo-arabe.
• 12 mai. Publication du Protocole de Lausanne.
• 20 juill. Signature de l’armistice entre Israël et la Syrie.
• Automne. Élections législatives en Iran. Le nouveau Madjlis est composé du Front National iranien
dirigé par le Dr. Mossadegh.

18Amérique, pétrole, domination
• 18 oct. Établissement des relations diplomatiques entre la Pologne et la RDA. Le président est-
allemand Wilhelm Pieck fait savoir Bierut, président de la République polonaise sur sa reconnaissance de
la frontière Oder-Neisse.
1950
• Généralisation de la formule 50-50 des profits sur le pétrole saoudien. Frontier Oil Refining of
Buffalo (NY), et National Refining of Cleveland, (Ohio), rejoindre Ashland Oil.
• Le Monde. Débat parlementaire au Madjlis (le Parlement iranien) sur la nationalisation du pétrole.
• Avril. Annexion de la Cisjordanie par la Transjordanie. Le Caire garantit le contrôle sur Gaza.
Adoption par Israël de la loi du retour des juifs octroyant d’office la nationalité à tout immigrant juif en
Palestine.
• 6 juin. Les Accords de Görlitz entre la RDA et la Pologne sur l’Oder-Neisse reconnue comme
frontière entre les deux pays sans mentionner la question de Szczecin.
• 7 juin. Reconnaissance officielle de la France concernant le territoire et les frontières de 1937 de la
RDA.
• 8 juin. Condamnation du traité de Görlitz par Washington et Londres.
• 9 juin. Signature d’un accord entre la RDA et la Pologne. La RDA cède l’île d’Usedom à la Pologne,
mais considérée par la RFA comme nul et non avenu.
• 6 juill. Signature officielle du traité de Görlitz entre la RDA et la Pologne.
• 5 août. Par une charte proclamée à Stuttgart les représentants élus des Allemands expulsés des
territoires de la RDA renoncent solennellement à tout recours à la force et à tout esprit de vengeance,
mais non au droit de retour dans leur pays.
1951
• Généralité : Concession pétrolière de Kuwait Oil Company prolongé pour 17 années supplémentaires.
Extension du 50-50 des profits pétroliers en Irak et à Koweït.
• 28 avril. Le Monde. Ratification par le Madjlis d’un projet de loi sur la nationalisation du pétrole
iranien par le Dr. Mossadegh. Il devient le Premier ministre.
• 27 sept. Convention à Frankfurt an Oder concernant le marquage des frontières.
• Le Monde. Anglo-Iranian Oil Company devint la British Petroleum [BP].
1952
• L’Atlantic Petroleum (ARCO) commence la production du gisement off-shore du golfe du Mexique.
1953
• Généralité : Contingentement volontaires des importations pétrolières aux États-Unis d’Amérique. La
Getty Oil acquiert la Tidewater Oil Co.
• Enrico Mattei fonde Ente Nazionale Idrocarburi [ENI] comme un conglomérat de 36 filiales, y
compris AGIP.
• L’obtention par la Cities Service Company de la concession du Dhofar à Oman.
• 3-10 août. Référendum populaire : 99% des suffrages sont favorables à l’action du Dr. Mossadegh.
• 17 août. À la suite d’un putsch militaire manqué contre le Dr. M. Mossadegh, le Chah fuit et arrive à
Rome avec la princesse Soraya.
• 19 août. Coup d’Etat du général Zahedi renversant le gouvernement du Dr. M. Mossadeq. [Le coup
d’Etat a été orchestré par la CIA, et les services secrets britanniques].
• 22 août. Le Chah d’Iran regagne son pays.
1954
• Le Monde. Naissance du Consortium pétrolier en Iran groupant toutes les grandes firmes pétrolières.
C’est la naissance d’un consortium de compagnies pétrolières : British Petroleum (ex-AIOC) Exxon,
Socony, Texas Oil, Socal, Gulf Oil, Royal-Dutch Shell Group, et de la PCP et forment les participants
Iranian Oil Ltd (PIO) et négocier avec le gouvernement iranien concernant le pétrole de ce pays.
• Création et enregistrement de la marque TOTAL, et la fondation des premières sociétés de
commercialisation des produits TOTAL.
• Bill Liedtke, John Overby, et George Bush (père) forment la Zapata Off-shore Oil Co.
• Fusion entre Standard Oil of Indiana et Pan American créant une nouvelle société appelée American
Oil Company (Amoco).
1955
• Généralité : L’acquisition de pétrole Warren Petroleum Par Gulf Oil. La Sohio (Standard Oil of Ohio,
future Marathon) joint à un partenariat avec Continental et Amerada, appelé Oasis Group. La Socony-

19Amérique, pétrole, domination
Vacuum Oil change de nom pour de venir la Socony Mobil Oil Company. La Continental (Conoco) joint à
un partenariat avec Marathon et Amerada, appelé Oasis Group
• Oct. Naissance du Pacte de Bagdad. [Il devient la CENTO (équivalant de l’OTAN) en 1959, suite au
retrait de l’Irak].
1956
• Généralité : Acquisition par Ashland Oil de la R. J. Brown Company of St. Louis. Toutes les
exploitations de pétrole J. Paul Getty ont organisé en vertu de Getty Oil.
• Découverte du pétrole dans le Sahara par Shell.
• Texas Oil Company acquiert la société britannique Regent Oil Co.
• Après sa démission en tant que géologue chez Phillips Petroleum Co., T. Boone Pickens fonde la
Petroleum Exploration (Future Mesa Petroleum).
• L’achat par l’Armand Hammer de l’Occidental Petroleum.
• L’ENI (Mattei) signe un accord de coopération pétrolière de 50-50 avec la National Iranian Oil
Company.
• Mai. Création de la SAVAK, police politique iranienne.
• Le Monde. Nationalisation du canal de Suez par Nasser.
• Fermeture du canal de Suez.
• 26 juill. Le Monde. Invasion d’Égypte par les forces britanniques, françaises, et israéliennes.
• Le Monde. Découverte du pétrole au Sahara à Edjeleh et à Hassi Messaoud et Hassi R’Mel, dans le
Sahara algérien.
1957
• Ratification de la loi pétrolière iranienne.
• Amoco participe dans le nouvel consortium iranien.
• Signature d’un accord d’association entre l’Iran et la société pétrolière italienne, l’ENI.
1958
• Nouveau partage 60-40 des profits au Venezuela.
• Amoco signe un accord avec le Chah d’Iran.
• Annonce par Moscou d’un plan septennal pétrolier ambitieux.
• Baisse des prix pétroliers moyen-orientaux.
1959
• Généralité : la Jersey Oil achète le reste de l’Humble Oil. Grèves de pétrole en Libye dans la
concession de Jersey Oil (future Exxon).
• Texas Oil Company achète le groupe Paragon, et adopte le nom de Texaco pour l'ensemble de ses
enseignes.
• La Magnolia Petroleum et la General Petroleum se sont fusionnées avec d’autres filiales en Socony
Mobil Oil Company. À la suite de cette action, deux grandes divisions d’exploitation ont été créés : la
Mobil Oil Co. aux États-Unis et au Canada, et la Mobil International Oil Co. pour le reste du monde (à
l’exception des domaines dans lesquels Stanvac avaient des intérêts).
• Altair Oil and Gas (future Mesa Petroleum) est chargé de procéder à l’exploration pétrolière et
gazière au Canada.
• Shell et Esso Exploration Company forment ensemble la NV Nederlandse Aardolie Maatschappij
(NAM) et découvrent des gisements de gaz à Groningue aux Pays-Bas.
• Contingentement obligatoire des importations pétrolières aux États-Unis.
• Acquisition de la compagnie canadienne McColl-Frontenac Oil Company Ltd par Texaco. Elle
devient la Texaco Canada Ltd.
• Mise en œuvre du premier oléoduc saharien.
• Oct. Premier congrès de l’OLP (Fatah) au Koweït.
1960
• Généralités : La fondation de la Mobil Chemical Co. La formation de la Mobil Petroleum Co. Inc.
pour superviser la participation de 50 % de Socony Mobil dans la Stanvac. Exxon commence à Jersey le
marché de l'essence sous la marque Esso. Jersey achète Monterey Oil.
• CFP absorbe le groupe des OFP (Omnium Français des Pétroles).
• Financial Times. Naissance de l’OPEP, à l’initiative du Chah d’Iran.
• Production pétrolière mondiale dépasse un milliard de tonnes.
• Fondation au Caire de l’Egypte Amoco Oil Company.

20Amérique, pétrole, domination
1961
• Reprise d’une partie inexploitée des concessions de l’Irak Petroleum Co. par le gouvernement
irakien.
• Jersey achète Honolulu Oil Co.
• Socal (future Chevron) achète Standard Oil of Kentucky.
1962
• Texaco Corporation acquiert la White Fuel Corporation.
• L’Ohio Oil Company rebaptisé Marathon Oil Company et achète Plymouth.
• Scission des actifs de la Stanvac partagés entre la Jersey et la Socony Mobil.
• Signature de l’accord franco-FLN (l’Algérie indépendante).
• British Petroleum commence le développement commercial du pétrole d’Abu Dhabi.
1963
• Généralité : L’Atlantic Petroleum (ARCO) achète l’Hondo Oil & Gas Company. L’Ashland Oil
acquiert United Oil Co.
• Fondation de la Pennzoil Company grâce à la consolidation de la South Penn Oil Company, STETCO
Petroleum Corporation et Zapata Off-shore Oil Company.
• Dans un discours de bienvenue, lors d’une convention des Silésiens en Allemagne, Willy Brandt
repousse de façon abrupte la reconnaissance de la frontière Oder-Neisse avec ces mots : « Renoncer à nos
droits serait une trahison ».
1964
• Généralité : Accord de l’OPEP pour le Relèvement des Redevances.
• Début de la production pétrolière libyenne.
• Petroleum Exploration, Inc., et Altair fusionnent pour former Mesa Petroleum Co.
• Texaco achète la Superior Oil Company Venezuela.
• 13-17 janvier. Le Monde. Premier sommet des chefs d’État arabes en Égypte (Le Caire).
• 29 mai. Naissance officielle de l’OLP à Jérusalem.
1965
• Commercialisation des produits de la Cities Service Company sous la marque « CITGO ».
L’Occidental Petroleum remporte la concession pétrolière libyenne.
• Union Oil acquiert la Pure Oil Co.
• La Pennzoil Company acquiert l’United Gas Corporation.
1966
• Généralité : Richfield Oil Corporation fusionne avec Atlantic Refining Company, et crée l’Atlantic
Richfield Company (ARCO). L’Ashland Oil acquiert la société de construction Warren Brothers. Mesa
Petroleum Co. parts négocient avec l’American Stock Exchange concernant ses parts. L’Irak nationalise
les concessions de l’IPC.
• Gouvernement français se confond les intérêts de gaz et de pétrole dans l’Entreprise de Recherches
et d’Activités Pétrolières (ERAP), donnant une participation majoritaire de l’ERAP dans la SNPA
• La Socony Mobil Oil Co. change de nom pour devenir la Mobil Oil Corporation. La Mobil Oil Co.
devient la North American Division ; la Mobil International devient la International Division. La
coordination de la responsabilité de cet ensemble d’action est assurée par la Mobil Petroleum Co. Inc.
• British Petroleum commence le développement commercial du pétrole en Libye.
1967
• Généralité : L’Ashland achète l’ADM Chemical Group.
• The International Herald Tribune. Fermeture du golfe d’Aqaba par Nasser.
• The New York Times. Invasion d’Égypte par l’aviation israélienne.
• 5-10 Juin. Le Monde. La Guerre de Six Jours au Moyen-Orient. Occupation du Sinaï, du Golan, de la
Cisjordanie et de la bande de Gaza par Israël.
• Juin. Commencement de la colonisation juive dans les Territoires occupés. Embargo arabe sur le
pétrole des sociétés anglo-saxonnes.
• 22 nov. Adoption de la résolution 242 par le Conseil de sécurité de l’ONU concernant le retrait des
forces armées israéliennes des Territoires occupés.
1968
• Production pétrolière mondiale à 2 milliards de tonnes.
• Sun Co. Inc. achète Sunray (DX).

21Amérique, pétrole, domination
• Wall Street Journal. Découverte du pétrole à North Slope (Alaska).
• Le partenariat entre ARCO Exxon pour la production d’Alaska North Slope.
er
• 1 avril. The International Herald Tribune. Robert S. McNamara devient cinquième président de la
Banque Mondiale.
• Plaidoirie du chancelier allemand, Willy Brandt pour le respect de la frontière Oder-Neisse jusqu’à
un règlement global et la signature d’un traité de paix.
1969
• Généralité : Nouvelle crise pétrolière franco-algérienne. La British Petroleum signe un accord avec la
Standard Oil Company of Ohio (qui entre en vigueur en Janvier 1970) en vertu duquel la Standard Oil of
Ohio prend en charge les locations de BP en Alaska, en retour, BP acquiert 25 % du capital de Standard.
Et la BP, en 1978, obtiendra une participation majoritaire dans cette holding. En prise de contrôle hostile,
Pickens Oil fusionne Hugoton Oil dans Mesa Petroleum.
• Le Monde. Découverte du pétrole à Ekofisk (la Mer du Nord).
• Dans sa déclaration gouvernementale en tant que chancelier fédéral à la tête de la première coalition
sociale démocrate libérale, Willy Brandt explique, assez clairement, qu’il a l’intention de reconnaître la
ligne Oder-Neisse comme frontière. Il ne parle pas de contreparties polonaises – par exemple l’octroi des
droits de minorités pour les quelque 1,2 millions Allemands vivant encore à l’époque en territoire
polonais.
• L’ARCO acquiert la Sinclair Oil Corporation. Ashland lance la division Ashland Petroleum et Arch
Mineral.
• Fondation de la Phillips Kenai LNG Plant dans le cadre de la Phillips Petroleum Co.
er
• 1 -4 fév. Le Monde. Yasser Arafat, président du Comité exécutif de l’OLP.
er• 1 sept. Radio Téhéran. Coup d’État du colonel Mouammar Kadhafi renversant le roi libyen, Idris.
1970
• Généralité : Nationalisation et hausse des prix pétroliers libyens par le nouveau régime dirigé par le
colonel M. Kadhafi. Ashland change de nom et devient l’Ashland Oil, Inc. Puis Ashland acquiert
Northwestern Refining of St. Paul (Minnesota), et la chaîne de commercialisation au détail de
SuperAmerica. La BP vend 33 % des champs pétrolifères El Bunduq à un consortium japonais en
échange de l’accès aux marchés japonais. L’ENI Fonde l’AGIP Qatar Ltd. Fondation de French
Petroleum Company of Canada. La société est rebaptisée Total Petroleum (Amérique du Nord). L’
Aminoil acquis par RJ Reynolds Industries, Inc.
er• 1 janv. BBC. Les États-Unis d’Amérique : publie la réduction de l’indemnité pétrolière fédérale de
27,5 à 22,0%.
• 12 fév. The Wall Street Journal. BERD reçoit équivalent 100 millions de dollars de la part du Japon.
• 3 mai The Financial Times. Le Tapline venant de l’Arabie est interrompu en Syrie. La création du
taux élevé pour les tankers du juin au déc.
• 19 juin BBC. Le secrétaire d’État américain, William Rogers soumet un plan de règlement du conflit
israélo-arabe aux gouvernements israélien, jordanien et égyptien.
• 30 juin The Financial Times. La Banque Mondiale dépasse, pour la première fois, pour l’année
fiscale 1970, de 2 milliards de dollars.
• 23-31 juill. Le Monde. Le plan du secrétaire d’État américain, W. Rogers est accepté par les trois
gouvernements concernés.
• 7 août BBC. Le début d’un cessez-le-feu pour trois mois sur le canal de Suez.
• Sept. Le Monde. Affrontement entre l’armée jordanienne et l’OLP en Jordanie achevant à
l’écrasement de l’OLP.
• 4 sept.-9 oct. L’augmentation de prix postés et de tarifs taxés de 50 à 55% en Libye. En novembre
l’Iran et le Koweït font la même chose.
• 28 sept. Radio du Caire. Le vice-président égyptien, Anwar El Sadate, annonce le décès du président
Nasser.
• 2 oct. Tempo (Milan). Le président égyptien par intérim, Sadate déclare : « la volonté de son pays de
parvenir à une paix négociée du conflit israélo-arabe sur la base de la résolution 242 du Conseil de
sécurité de l’ONU ».
• 15 oct. Pars. Sadate est élu président de la République arabe unie de l’Égypte.
• 5 nov. UNO News. Demande de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies : La
République Arabe Unie, Israël et la Jordanie acceptent la reconduction du cessez-le-feu pour trois mois.

22Amérique, pétrole, domination
• 7 oct. BBC. Successeur officiel de Nasser, Sadate trace, devant l’Assemblée nationale égyptienne, les
grandes lignes de son programme politique en soulignant surtout la lutte pour libérer les territoires
occupés par Israël.
• 15 oct. Radio Téhéran. Sadate est élu président égyptien.
• 12 nov. Pars. Sadate est élu président de l’Union socialiste arabe.
• 18 nov. Pars. Le président égyptien, Sadate lance le Conseil national de la défense.
• 9-12 déc. OPEP News. À Caracas, durant la conférence des pays exportateurs du pétrole, l’OPEP
fixe, au minimum, 55% de l’augmentation de prix et demande que les prix postés soient compatibles avec
les échanges de devises.
• 29 déc. Le Monde. Demande du président égyptien aux plus hautes instances du pays rassemblées
sous sa présidence de se préparer à faire une nouvelle guerre avec Israël.
1971
• Généralité : La Mobil entre dans la concession de l’Iranian National Oil Company (INOC). La
réorganisation de la Sun Oil Company qui devient la Sun Company Incorporated. L’Ashland regroupe ses
activités d’exploration et de production en Ashland Exploration Co. La Gulf Oil Corporation achète 10 %
des parts de la Syncrude Canada Limited.
• Expulsion de l’OLP du territoire jordanien par le roi Hussein. Installation de la direction de la
résistance palestinienne au Liban.
• 4 janv. Le Monde. Promesse du président égyptien, A. El Sadate, dans un discours exprimé à Tanta
(Égypte) : « la prochaine bataille avec Israël sera globale et engagera aussi bien le peuple que l’armée.
Elle sera très violente car, si Israël est toujours fort, nous le sommes aussi. L’entraînement de notre armée
a atteint des niveaux très satisfaisants et nous sommes capables de manier très efficacement les
armements électroniques les plus modernes ».
• 8 janv. C.B.S. Dans un entretien à la chaîne américaine, Sadate s’exprime en faveur « d’une force
internationale des quatre grandes puissances qui serait chargée de garantir un éventuel règlement du
conflit israélo-arabe ».
• 12 janv. PARS. Début des négociations, à Téhéran, entre six pays du golfe Persique avec 22
compagnies pétrolières internationales.
• 3-4 fév. PARS. Les mandats de l’OPEP envisage l’établissement d’un “embargo total” dans le cas
d’un rejet de 55% de l’augmentation du prix par n’importe quelle compagnie. Le président égyptien, A.
Sadate accepte de reconduire le cessez-le-feu jusqu’au 7 mars Il propose également un plan pour la
réouverture du canal de Suez.
• 14 fév. PARS. Signature de l’Accord de Téhéran sur la fixation des prix du pétrole du golfe Persique.
Les Compagnies pétrolières acceptent immédiatement l’augmentation de 55% sur les prix postés, ainsi
que les augmentations successives.
• 7 mars Keyhan. Le président égyptien a refusé de reconduire le cessez-le-feu et a décidé de
poursuivre l’action politique dans le but d’un règlement du conflit israélo-arabe.
er
• 1 avril PARS. Le président égyptien propose une nouvelle offre pour la réouverture du canal de
Suez.
• 2 avril Keyhan International. En Libye, après cinq semaines de négociation avec les compagnies
pétrolières occidentales, Tripoli conclue, de la part d’Arabie, d’Algérie et d’Iraq, un accord stipulant
l’augmentation du prix de pétrole délivré à la Méditerranée de 2,55 $ à 3, 45 $ par baril, ainsi que
l’augmentation annuelle de 2,5% plus l’indemnité de l’inflation, et l’augmentation du prix de 50-58% à
60% de prix postés.
• 17 avril Le Monde. La proclamation, à Benghazi, de la création de l’Union des Républiques arabes,
par Sadate, Assad et Kadhafi, avec dispositions fondamentales d’un État fédéral. Sadate déclare : « Les
trois chefs d’État ont décidé à l’unanimité ce qui suit : 1. La libération de la terre arabe occupée est le but
pour lequel doivent être employées toutes les possibilités et toutes les potentialités. 2. Pas de traité de paix
ni de négociations avec Israël. Aucune renonciation à un pouce du territoire arabe occupé. 3. Aucune
renonciation, ni aucun marchandage en ce qui concerne la cause palestinienne ». Le projet de cette union
erfera l’objet d’un référendum qui sera organisé le 1 sept. 1971 dans les trois Républiques.
• 24 avril Le Monde. L’Algérie entame la nationalisation de 51% des concessions pétrolières
françaises.
er• 1 mai Le Figaro. Le président Sadate prononce un discours dans lequel il réaffirme les six principes
égyptiens à propos de la réouverture du canal de Suez.

23Amérique, pétrole, domination
• 27 mai The Wall Street Journal. La signature d’un traité d’amitié et de coopération entre l’Égypte et
l’URSS.
• 22 juin Washington Post. Le président Sadate, dans un discours adressé aux officiers de la marine
égyptienne, déclare : « À cause de leur orgueil et de leur vantardise, les Israéliens et leurs dirigeants
militaires ne vont, semble-t-il, reprendre leurs esprits qu’avec une bataille… Je n’ai qu’un pour cent
d’espoir dans le règlement politique de la crise. L’année 1971 sera décisive et notre attente ne peut être
éternelle. Soyons toujours prêts. La bataille est inéluctable ».
• 22 juill. Washington Post. Le président Sadate informe que « d’ici à la fin de cette année 1971, ce
sera la paix ou la guerre et, s’il le faut, nous sommes prêts à perdre dans la bataille des millions
d’hommes ».
• 26 juill. The Wall Street Journal. Le président Sadate, déclare, lors de la clôture du congrès national
de l’Union socialiste arabe que : « … Le Monde entier a entendu, que l’année 1971 sera une année
capitale pour la crise du Proche-Orient. Je n’ai pas dit que notre victoire devra être totale dans le courant
de cette année, car le chemin y conduisant est long et difficile. Mais cette année sera celle de notre action
pratique vers l’élimination des séquelles de l’agression, sur la base des principes que nous avons
proclamés et ce, quels que soient les efforts et les sacrifices que nous consentirons à cet effet. Sin nous
n’agissons pas, la crise sera gelée et ses composantes tomberont dans l’oubli. Nous devons agir et nous
agirons avec la grâce de Dieu. Cette action sera à la fois politique et militaire ».
• 31 juill. The Washington Post. La loi sur la révision des hydrocarbures fut voté en vertu de laquelle
« les zones de concessions non exploitées » passait graduellement sous le contrôle de l’État à partir de
1974, et le “reste de tous leurs parts” à partir de 1983.
• 15 août The Washington Post. Les États-Unis. Le contrôle des prix dans le cadre de “U.S.
Government Institutes Phase I Price Controls” invoque les pouvoirs accordés au Président par “Economic
Stabilization Act” de 1970. Nixon ordonne 90 jours, touchant l’ensemble de pays, de geler tous les
salaires, prix etc.
er
• 1 sept. Le Monde. Les Égyptiens, les Syriens et les Libyens approuvent par voie de référendum la
Constitution de l’Union des Républiques arabes.
• 22 sept. Keyhan International. Les membres de l’OPEP décidaient de négocier sur l’augmentation de
prix pour compenser la dévaluation du dollar.
• 12-13 oct. La Tass. La publication d’un communiqué commun, suite à une visite du président Sadate
à Moscou : « Les mesures ont été décidées pour consolider ultérieurement le potentiel militaire de
l’Égypte ».
• 13 oct. La célébration des « 2 500 ans de l’Empire perse » à Persépolis. L’Ayatollah Khomeini
demande à la population de protester contre ces fêtes.
• Le mois de nov. Etala’at. C’est le commencement de “U.S. Phase II Price Controls”. Le plan est
destiné à la distribution de l’indemnité annuelle de façon graduelle de l’ordre de 2-3% par rapport à
l’augmentation du prix du pétrole. Le prix du pétrole destiné aux foyers reste dans le cadre de la Phase I.
• 20 nov. The Washington Post. Le discours de président égyptien A. Sadate déclarant que : « Nous
n’avons devant nous d’autre choix que le combat […] Il n’y a plus aucun espoir d’aboutir à une solution
pacifique quelconque ».
• 28 nov. The Wall Street. L’assassinat du premier ministre jordanien, en Égypte, au Caire, Wasfi el
Tall, par des palestiniens du groupe Septembre noir.
• 5 déc. The Wall Street Journal. La Libye nationalise la concession de B.P. [British Petroleum].
Newsweek. Le président Sadate affirme, dans un entretien avec l’hebdomadaire américain, qu’il a promis,
au secrétaire d’État américain, William Rogers, le retrait de toutes les troupes soviétiques stationnées en
Égypte, ainsi que le rétablissement des relations diplomatiques avec les États-Unis d’Amérique dès la fin
du retrait des forces israéliennes du Sinaï, conformément prévu dans le plan Rogers.
• 7 déc. Le Monde. Traité de Varsovie entre la RFA et la République populaire de Pologne. Les deux
parties acceptent que la ligne de démarcation existant à la suite des décisions de Potsdam constitue la
« frontière d'État occidentale de la république populaire de Pologne ». Aucune des deux n'a envers
l'autre d'exigences territoriales et n'en présentera pas non plus à l'avenir. On ne convient d'aucun droit de
retour pour les expulsés ni de droits de minorités pour les Allemands restés au pays et sur ce point les
Allemands n'avaient d'ailleurs rien exigé.
• 13 déc. New York Times. Le président Sadate affirme que l’Égypte continuera d’accorder des bases à
la flotte soviétiques de la Méditerranée et maintiendra des conseillers militaires soviétiques auprès de son
armée.

24Amérique, pétrole, domination
1972
• Généralité : La nationalisation de 11,875 % de Mobil dans l’Irak Petroleum Company. Accord de
New York sur la participation des États à la production pétrolière. Le siège d’ARCO déménage de New
York à Los Angeles. Jersey change de nom pour devenir l’Exxon. L’Irak nationalise l’Iraq Petroleum
Company, dont Exxon est propriétaire de 12 %. L’Arabie Saoudite, Abu Dhabi, Koweït et Qatar acquérir
un intérêt de 25 % dans les opérations de production d’Exxon (dans le pays), avec le droit d'augmenter sa
participation à 51 % en 1982. L’Irak nationalise autres concessions de l’IPC (Occidental)
• 13 janv. New York Times. Le président Sadate déclare : « Nous choisirons nous-mêmes la date de la
bataille, car nous tenons compte du contexte international qui est un facteur déterminant de toute victoire,
car notre bataille n’est pas isolée des autres batailles qui se déroulent dans Le Monde. En effet, la guerre
indopakistanaise m’a obligé de remettre à plus tard l’exécution de ma décision de faire l’année 1971
l’année qui devait mettre fin au statu quo au Proche-Orient.
• 20 janv. Keyhan International. Les six pays exportateurs du pétrole à savoir l’Iran, Abu-Dhabi,
Qatar, Koweït, Irak, et l’Arabie concluaient, durant dix jours, autour de la table de négociations avec les
compagnies pétrolières, un accord pour porter une augmentation de 8,49% sur les prix postés, en raison
du déclin de la valeur du dollar.
• 22 janv. The New York Times. La signature d’un accord commercial à long terme entre l’Égypte et
l’URSS.
• 2-4 fév. La Tass. La publication d’un communiqué commun, suite à la visite du président Sadate à
Moscou : « Tenant compte de la situation de guerre créée au Proche-Orient par la politique d’expansion et
de provocation d’Israël qui bénéficie de l’appui financier et militaire des États-Unis ; tenant compte
également de la politique d’Israël qui tend à renforcer l’occupation des territoires arabes qu’il a annexés
et qui ignore totalement les décisions de l’ONU, les deux parties ont de nouveau examiné les mesures
propres à apporter une aide à la République arabe d’Égypte, notamment en ce qui concerne le
renforcement de sa puissance défensive, et elles ont prévu les démarches concrètes dans ce sens.
• 5 fév. La Tass. Le président Sadate, dans un entretien avec l’agence de presse soviétique, déclare :
« La République arabe d’Égypte et l’URSS continuent à renforcer la capacité défensive égyptienne afin
de s’opposer aux agresseurs israéliens soutenus par les États-Unis et afin de les empêcher de réaliser leurs
nouveaux projets d’agression.
• 12 mars Le Monde. Les président Sadate, Assad, et Kadhafi prêtent le serment constitutionnel de
l’Union des Républiques arabes devant les membres du parlement fédéral.
• 26 mars The Washington Post. Le président Sadate déclare : « La décision de la bataille est
irrévocable. Nous nous battrons quelque soient les sacrifices et, cette fois, l’ennemi paiera cher son
arrogance. Mais nous devons nous-mêmes fixer le moment de la bataille.
• 6 avril La radio Caire. Le président Sadate annonce la rupture des relations diplomatiques avec la
Jordanie. Il déclare : « cette mesure n’est pas dirigé contre le peuple frère de Jordanie, mais contre le
régime jordanien qui a dévié de la lutte arabe. Il a également rejeté le plan jordanien du 15 mars 1972
relatif à une Fédération avec la Cisjordanie.
• 10 mai. La Tass. Confirmation par le Bundestag sur le caractère provisoire du traité de Varsovie entre
la RFA et la République la République populaire de Pologne.
• 11-12 mai Etela’at. L’OPEP menaçait les compagnies des « sanctions appropriées », « d’échouer
n’importe quelle action prise par un pays membre conformément aux décisions d’OPEP ».
er
• 1 juin PARS. Bagdad nationalisa Iraq Petroleum Company [IPC.], [concession de B.P, de
Compagnie Française des Pétroles, Royal Dutch-Shell, Standard Oil of New Jersey [Exxon], et Mobil].
La valeur de cette concession a été estimée plus d’un milliard de dollars.
• 8 juin La Tass. Le rétablissement des relations diplomatiques entre l’Égypte et la RFA.
• 9 juin Keyhan International. L’OPEP soutenait l’action de l’Irak, et manoeuvrait pour empêcher les
compagnies dont leurs intérêts étaient nationalisés en Irak, de l’augmentation de production ailleurs et
nommait les médiateurs entre le gouvernement irakien et l’IPC.
• 18 juill. Radio du Caire. Le président Sadate informe, lors d’une réunion avec les membres du
Comité central de l’USA [Union socialiste arabe], les mesures prises concernant les relations entre
l’Égypte et l’URSS : la fin de la mission des experts militaires soviétiques est effective depuis le 17 juillet
Les experts égyptiens remplacent les conseillers soviétiques. Les équipements et les installations
militaires soviétiques établis en Égypte deviendront la propriété exclusive de l’Égypte et seront placés
sous le commandement de l’armée.

25Amérique, pétrole, domination
• 22 juill. Al Anouar. Le président Sadate déclare, lors d’un entretien avec le quotidien libanais que
« l’Égypte continuera à offrir des facilités aux navires soviétiques en Méditerranée. Mais il précise les
raisons qui l’ont conduit à demander le départ des experts militaires soviétiques installés en Égypte : Les
Soviétiques n’ont pas tenu leurs engagements concernant la livraison d’armes à l’Égypte. Il y avait des
ajournements des Russes pour la livraison d’armements modernes. L’ambiance de suspicion régnait
constamment dans les relations entre les deux pays. La nouvelle situation créée entre l’URSS et les États-
Unis a eu une conséquence négative sur les relations égypto-soviétiques.
• 24 juill. Le président égyptien, A. Sadate, déclare que l’Égypte refuse le fait accompli et qu’elle se
battra seule s’il le faut pour libérer les territoires occupés.
• 27 juill. Al Anouar. Le président Sadate déclare, dans un discours, les raisons de sa décision de
demander le retrait des troupes soviétique d’Égypte : la bataille est celle de l’Égypte et doit être gagnée
par les Égyptiens ; éviter tout risque de conflits entre les deux grandes puissances.
• 18 juill. Al Anouar. annonce que le président égyptien, A. Sadate, informe l’Union socialiste arabe
(parti unique en Égypte) qu’il a demandé à l’URSS, le rapatriement des conseillers militaires soviétiques
se trouvant en Égypte.
• 20 août. Radio RTL. Le président Sadate, déclare, dans un entretien avec le journaliste de la radio
luxembourgeoise, Jacques Benoist-Méchin, qu’il est prêt à rattraper sans aucune hésitation la main tendue
des États-Unis si ceux-ci veulent réviser leur attitude à notre égard.
• 5-6 sept. Le Monde. Assassinat aux Jeux olympiques de Munich de plusieurs athlètes israéliens par
un commando de l’organisation palestinienne dénommée Septembre noir.
• 28 sept. Al Anouar. Le président Sadate invite les Palestiniens, à l’occasion du deuxième anniversaire
du décès de Nasser, à prendre toutes les mesures pour créer un gouvernement palestinien, qui permettront
d’affirmer la personnalité palestinienne, que les impérialistes et Israël veulent supprimer. L’Égypte
reconnaîtra ce gouvernement dès sa formation.
• 30 sept. Radio Tripoli. La Libye acquit 50 % intérêt dans deux concessions de l’ENI.
• 27 oct. OPEC News. L’OPEP approuvait le plan, à condition que 25% reste dans la propriété de
l’État de toutes les compagnies occidentales du pétrole opératrices en Arabie, Koweït, Abu-Dhabi et
Qatar, qui entre en vigueur le 1 janv. 1973, et passera à 51% le 1 janv. 1983. L’Irak refusait de signer cet
accord. L’accord a été signé le 21 déc.
• 28 déc. Al Anouar. L’Égypte lance un Comité national pour la bataille.
• 31 déc. BBC Persian. Émeutes en Égypte.
1973
• Généralité : Formation de l’Oil Services Company of Iran (Osco) par la NIOC pour reprendre les
opérations de l’IOP. Annexion de facto de la bande d’Aozou au Tchad. L’Irak nationalise les actifs
étrangers dans la Basorah Petroleum Company. Première cotation des actions de la CFP sur la place de
London Stock Exchange. Le gouvernement saoudien achète les actifs Aramco de ses actionnaires, Socal
(Chevron), Texaco, Exxon et Socony-Vacuum (Mobil).
• 3 janv. La fermeture en Égypte des universités à la suite de violents accrochages entre étudiants et
policiers.
• 11 janv. The Washington Post. L’U.S. Phase III Price Controls commençait.
• 17 janv. The New York Times. Les États-Unis. Le Président Nixon suspend le quota mandataire de
l’importation du pétrole.
• 23 janv. Pars. L’Iran. Le Chah d’Iran annonce que l’accord de Consortium de 1954 entre l’Iran et les
compagnies pétrolières qui s’expira en 1979, ne sera pas renouvelé. Le Consortium était composé
d’Anglo – Iranian Oil Company [AIOC], de Standard Oil of California, de Texas Company, de SOCONY-
Vacuum, de Standard Oil of New Jersey, de Royal Dutch-Shell, Compagnie Française de Pétroles, et de
Gulf.
• 11-13 fév. BBC. Les nouvelles manifestations estudiantines en Égypte.
• 21 fév. BBC. Un Boeing 727 de la Libyan Arab Airlines abattu au-dessus du Sinaï, par l’aviation
israélienne tuant ainsi 110 passagers.
• 28 fév. Keyhan. L’Irak et l’IPC cherchent un accord sur la compensation pour la nationalisation.
• Mois de mars Les États-Unis. Le Special Rule N°1 réimpose la Phase II : Mandatory Price Controls
sur les 23 compagnies pétrolières les plus grandes. Les petites compagnies qui représentent 5% du
marché, réjouissent des prix incontrôlés.

26Amérique, pétrole, domination
• 16 mars. Keyhan. Le Chah d’Iran et les membres du Consortium signent un accord de la
nationalisation de toutes les parts en échange d’une exploitation du pétrole iranien assurée pendant 20
ans.
• 16 et 17 mars. Keyhan. L’OPEP discute sur l’augmentation de prix pour compenser la chute de la
valeur de billet de vert.
er• 1 avril. Keyhan. L’OPEP augmente 5,7% les prix postés.
• 18 avril. The Wall Street Journal. Les États-Unis. Le gouvernement américain met fin au Mandatory
Oil Import Program, établi en 1959 par Eisenhower, qui limitait l’importation du pétrole brut et la
production de Rocky Mountain.
er• 1 juin. Keyhan. Les huit pays de l’OPEP augmentent de 11,9% les prix postés.
• 11 juin. La Libye nationalise la concession Bunker Hunt. Le Niger acquit 35% de participation dans
la concession de Shell – BP.
• 14 juin. The Wall Street Journal. L’administration Nixon impose 60 jours d’économie de prix et
supplante le Special Rule N°1 pour les compagnies pétrolières.
• 18 juill. Le Monde. La marche populaire libyenne sur l’Égypte en vue d’exiger la fusion entre les
deux pays.
• Mois d’août La Libye. Tripoli nationalise de 51% la concession d’Occidental Petroleum et la
concession d’Oasis.
• 17 août. The Wall Street Journal. Le président Nixon applique la couverture de deux tiers sur la vente
du pétrole brut dans le cadre de Cost of Living Council.
• 23-27 août. The New York Times. La tournée du président Sadate en Arabie, Syrie, et Qatar.
• 27 août Radio du Caire. Le retour du président Sadate en Égypte. Il déclare : « la volonté de l’Égypte
est de libérer les territoires occupés et s’appuie sur une force réelle. Cette volonté s’exprimera au moment
propice choisi par l’Égypte. Quant aux entretiens avec les chefs d’État syrien et qatari, ils se sont déroulé
à huis clos et ont porté sur la concentration de l’action arabe dans l’emploi de l’arme du pétrole et des
réserves financières contre l’ennemi sioniste soutenu par les forces impérialistes et mondiales.
• 29 août Radio Du Caire. L’accord égypto-libyen pour la création d’un nouvel État unifié (Égypte-
Libye).
• Le mois de sept. Keyhan International. Le Koweït. Il rejet le plan de la participation sur
l’augmentation graduelle des prix et insiste sur l’augmentation immédiate de 60%.
er• 1 sept. Tripoli. Tripoli nationalise de 51 % de neuf concessions des compagnies pétrolières à savoir
la Libya – Sirte, Libyan – American Co. [ARCO / Atlantic Richfield], Gelensberg, Grace, Texaco, Mobil,
Esso, Socal, et Shell, Standard Oil of California.
• 5-9 sept. OPEC N. La conférence des pays moins développés, en Algérie, approuvant la formation de
« l’association des producteurs », et « appelle les forces israéliennes de quitter les territoires arabes
occupés ».
• 15-16 sept. Keyhan. L’OPEP, à Viennes, support le prix d’excursion et désigne les six pays du golfe
Persique (Gulf Six), à négocier collectivement avec les compagnies pétrolières. Les autres membres de
l’OPEP négocient individuellement.
• 6 oct. Radio Téhéran. Début de la quatrième guerre israélo-arabe : « la guerre d’Oct. ou la guerre de
Ramadan ou la guerre de Yum Kippour » dans les régions de Sinaï et du Golan.
• 7 oct. Bagdad nationalise les compagnies de Mobil et d’Exxon dans la Basra Petroleum Company
représentant 23,75 % dans cette compagnie.
• 8-10 oct. Keyhan. À Viennes, l’OPEP commence de négocier pour réviser l’accord de Téhéran de
1971 sur les prix. Les négociations n’aboutissent pas.
• 16 oct. Pars. À Koweït, les six pays du golfe Persique (Iran, Arabie, Irak, Koweït, Abu Dhabi, et
Qatar) augmentent le prix posté du pétrole brut de Saudi Light de 17 % passant de 3,12 à 3,65 $ par baril
et annoncent la diminution de la production. Le brut saoudien passe de 3,011 $ à 5,119 $ par baril. BBC.
Dans un discours, le président égyptien Sadate s’adresse au président américain Nixon : « J’adresse ici au
président Nixon un message verbal et public, un message qui n’est dicté ni par la peur, ni par la
faiblesse. Je voudrais lui dire très clairement que les motivations de notre guerre sont connues. Si vous
désirez savoir comment nous réaliserons la paix, je déclare que nous sommes prêts à accepter un cessez-
le-feu sur la base du retrait immédiat des forces israéliennes de tous les territoires arabes occupés depuis
juin 1967. nous sommes prêts à mettre en application toutes les résolutions du Conseil de sécurité et de
l’Assemblée générale des Nations Unies. Je suis prêt à assister à une conférence internationale de la paix
dans le cadre de l’ONU et j’essaierai de convaincre mes frères, les dirigeants arabes et les dirigeants du

27Amérique, pétrole, domination
peuple palestinien, d’accepter une telle conférence afin d’établir une paix équitable dans la région. Nous
sommes prêts dès maintenant à entreprendre les travaux de déblaiement du canal de Suez ».
• 17 oct. Keyhan. L’OPEP. À Koweït City, les ministres de l’OPEP signe un accord en vertu duquel ils
utilisent le pétrole comme une arme dans le conflit israélo-arabe, diminuent les exportations pétrolières et
recommandent l’établissement d’un embargo sur les pays ennemis des Arabes.
• 19-20 oct. Le Monde. À Riyad, l’Arabie, la Libye, l’Irak et les autres pays arabes proclament un
embargo pétrolier sur les États-Unis.
• 22 oct. Pars. La conclusion d’un premier accord sur le cessez-le-feu entre Israël et les pays arabes
engagés dans la guerre d’Oct.
• 23-28 oct. Le Monde. L’embargo pétrolier arabe s’étend sur les Pays-Bas ami d’Israël.
• 24 oct. Radio Tehran. Le deuxième accord sur le cessez-le-feu entre les Arabes et Israël.
• 21 oct. Le Monde. La première rencontre, sur la rive occidentale du canal de Suez, entre les officiers
supérieurs égyptiens et israéliens.
• 31 oct. Radio du Caire. Le président Sadate déclare, dans une conférence de presse qu’il a accepté le
cessez-le-feu proposé par les deux superpuissances pour deux raisons : la première, c’est que les États-
Unis et l’URSS garantissaient conjointement le cessez-le-feu sur les positions du 22 oct. 1973 ; la second,
est que ces deux puissances reconnaissaient la mise en application immédiate de la résolution 242 du
Conseil de sécurité du 22 nov. 1967 condamnant l’occupation de territoires par la force, ce qui veut dire
l’évacuation des forces israéliennes des territoires arabes occupés.
• 4-5 nov. Keyhan International. À Koweït, les pays arabes producteurs du pétrole annoncent la
réduction de 25 % de production de leur pétrole par rapport au niveau de mois de sept. Ils menacent de
5% de plus de réduction de production.
• 7 nov. Radio du Caire. Le secrétaire d’État américain, Henry Kissinger se rend au Caire. Le
rétablissement des relations diplomatiques entre l’Égypte et les États-Unis.
• 5-9 nov. Le Figaro. La première tournée du secrétaire d’État américain, Henry Kissinger, à Rabat
(Maroc), Tunis, Le Caire. Au Caire, c’est le rétablissement des relations diplomatiques. Puis il se rendra à
Jérusalem, Amman, Riad et Téhéran. Le secrétaire d’État américain a précisé que la tournée au cours de
laquelle est élaboré un accord en six points essentiels pour l’application d’un cessez-le-feu immédiat.
• 11 nov. The New York Times. Au Km 101 sur la route Suez – Le Caire, le plan Kissinger en six
points est signé. Cet accord a comme but le maintien et la mise en œuvre du cessez-le-feu entre l’Égypte
et Israël.
• 18 nov. Keyhan. À Viennes, les ministres arabes du pétrole annulent les 5% de réduction de
production pour la CEE.
e
• 19-20 nov. Keyhan. À Viennes, c’est la 36 Conférence de l’OPEP entre les Six.
• 23 nov. El Watan. À Alger, la conférence du sommet des pays arabes adopte une résolution secrète
pour utiliser le pétrole comme une arme. Ainsi l’embargo s’étend sur l’Afrique du Sud, la Rhodésie, et le
Portugal.
• 27 nov. The Wall Street Journal. Signature par l’administration Nixon de l’EPAA [Emergency
Petroleum Indemnity Act] autorisant le contrôle sur les prix, la production, l’indemnité et le marketing.
• 28 nov. Le Monde. Sommet arabe d’Alger aboutissant à la reconnaissance de l’OLP comme seul
représentant du peuple palestinien. Amman s’abstient concernant cette résolution.
• 29 nov. Radio du Caire. L’Égypte décide d’arrêter les négociations au Km 101 en raison de
l’attitude israélienne sur le point B de l’accord en six points de Kissinger.
er
• 1 déc. BBC. La Libye ferme son ambassade en Égypte, au Caire.
• 9 déc. Keyhan. À Koweït, les ministres arabes du pétrole annoncent l’augmentation de 5% de plus
pour les pays ennemis des Arabes à partir de mois de janv. 1974.
• 13-17 déc. Le Monde. La deuxième tournée de secrétaire d’État américain, Henry Kissinger en
Algérie, Égypte, Syrie, Liban, Israël, Arabie, Jordanie pour la préparation de la conférence de Genève sur
la paix au Proche-Orient.
• 21-22 déc. Le Monde. La conférence de Genève sur la paix au Proche-Orient se tient au Palais des
Nations avec la participation de secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Kurt Waldheim,
le ministre soviétique des Affaires étrangères, Andrei Gromyko, le secrétaire d’État américain, H.
Kissinger, le ministre égyptien des Affaires étrangères, Ismaïl Fahmi, le ministre israélien des Affaires
étrangère, Abba Eban, le ministre jordanien des Affaires étrangère, Zeid El Rifaï. Par ailleurs, la Syrie ne
participe pas à la conférence de Genève.

28Amérique, pétrole, domination
• 22-24 déc. Etela’at. À Téhéran, le Comité des ministres pétroliers de l’OPEP décident le prix du
erpétrole à 11,651 $ par baril qui entrera en vigueur à partir du 1 janv. 1974.
• 24-25 déc. À Koweït, les ministres arabes du pétrole annulent la baise de 5% de production prévue à
partir du mois de janv. et approuvent la réduction de la production passant de 25% à 15% à partir de sept.
• 26 déc. UN News. La première séance, présidée par le général Ensio Siilasvuo, coordinateur en chef
des forces de l’ONU, du groupe de travail militaire israélo-égyptien, sur le désengagement des forces
dans le désert de Sinaï.
1974
• Généralité : Conférence de Paris (Coopération économique internationale) : Dialogue Nord-Sud. Les
cartes libyennes situent la frontière entre la Libye et le Tchad 150 km plus au sud de celle reconnue
internationalement, soit très largement à l’intérieur du territoire tchadien, elles empiètent également sur le
territoire de l’Algérie et du Niger. L’ERAP explore dans les gisements off-shore en Iran. Gouvernement
de Bahreïn acquiert une participation de 60 % en BAPCO (Socal). Le gouvernement omanais revendique
25% d’intérêt dans la Petroleum Development Oman (Shell).
er• 7-9 janv. Keyhan. L’OPEP décide de geler les prix postés jusqu’au 1 avril.
• 10-18 janv. Le Monde. La troisième tournée de secrétaire d’État américain, Henry Kissinger, qui fait
navette entre Israël et l’Égypte en vue de mettre au point le premier accord de désengagement entre les
deux belligérants (Israël, l’Égypte).
• 17 janv. The Washington Post. L’annonce du président américain, Richard Nixon, sur la conclusion
de l’accord de désengagement entre Israël et l’Égypte.
• 18 janv. BBC. La signature de l’accord de désengagement entre Israël et l’Égypte au Km 101 sur la
route Suez-Le Caire.
• 24 janv. La signature de l’accord sur les modalités de désengagement des forces avec les cartes et le
calendrier au Km 101 sur la route Suez- Le Caire entre Israël et l’Égypte.
• 29 janv. Pars. Le Koweït annonce sa participation de 60 % dans la concession de BP – Gulf. Qatar
annonce de suivre de même à partir du 20 fév.
• 11 fév. Keyhan International. L’ouverture de la Conférence de l’énergie à Washington où 13 nations
industrielles et productrices du pétrole se réunissent. Le gouvernement américain appel la coopération
économique des nations concernées pour résoudre les problèmes énergétiques internationaux. Henry
Kissinger dévoile le Project Independence de l’Administration Nixon en sept points qui rend l’Amérique
indépendante en matière énergétique. La Libye nationalise trois compagnies pétrolières américaines qui
ne sont pas été nationalisées de l’ordre de 51% en sept. 1973.
• 12-14 fév. Al Nahar. Les chefs d’État de l’Égypte, de l’Arabie, de l’Algérie et de la Syrie discutent
sur la prise d’une stratégie pétrolière dans le conflit israélo-arabe.
• 19 fév. BBC. Le président Sadate désigne la guerre d’Octobre de première victoire réelle remportée
par les Arabes depuis des siècles.
• 27 fév.-3 mars. Al Nahar. La quatrième tournée de secrétaire d’État américain, Henry Kissinger, au
Proche-Orient. Elle est dénommée « exploratoire », et est consacrée au désengagement israélo-syrien à
Damas et à Jérusalem, ensuite au Caire, à Amman et finalement à Riad. De 27 fév. à 5 mars, le ministre
soviétique des Affaires étrangères, Andrei Gromyko est en visite à Damas.
• 4 mars C’est la fin de l’application de l’accord de désengagement entre Israël et l’Égypte.
• 13-17 mars À Tripoli, les ministres arabes du pétrole, sauf le ministre libyen du pétrole, annoncent la
fin de l’embargo pétrolier sur les États-Unis.
• 18 mars. Etela’at. Le gouvernement nigérien annonce la participation de 55 % dans toutes les
concessions.
e
• avril. Le Monde. Le président Sadate dévoile, dans un discours devant le 10 congrès de l’Union des
étudiants à Alexandrie, les difficultés survenues entre Le Caire et Moscou : L’URSS était alors opposée à
une action militaire visant à résoudre la crise du Proche-Orient et nous conseillait de nous limiter à
l’action diplomatique, tandis que les États-Unis considéraient l’Égypte et les Arabes comme un corps
inanimé incapable de vouloir ou de pouvoir livrer bataille à qui que ce soit.
• 5 avril Radio du Caire. Le président égyptien, Anwar El-Sadate révèle que les États-Unis
d’Amérique et l’URSS étaient d’accord pour empêcher l’Égypte de déclencher la guerre de Ramadan (la
guerre d’Oct.).
• 8 avril UNO News. Le Conseil de sécurité de l’ONU prolonge de six mois le mandat de la Force
d’Urgence des Nations Unies (FUNU) dans le désert de Sinaï.
• 12 avril BBC. La Royal Navy avec quelques navires commence à déminer le canal de Suez.

29Amérique, pétrole, domination
• 18 avril BBC. Le président égyptien, A. Sadate a annoncé que l’Égypte diversifier ses sources
d’approvisionnement en armes.
• 22 avril The New York Times. Le président Sadate, lors de son entretien avec le quotidien américain,
déclare que l’URSS a utilisé ses fournitures d’armes comme un instrument de pression politique pour
influencer les décisions égyptiennes. Il ajoute, si les États-Unis sont prêts à me vendre des armes, je serai
très heureux.
• 29 avril-3 mai. Etela’at. La cinquième tournée de secrétaire d’État américain, Henry Kissinger, dans
le but d’aboutir à un accord de désengagement des forces israélo-syriennes sur les hauteurs de Golan.
• 29 mai BBC. Le président américain, Richard Nixon, annonce qu’un accord de désengagement s’est
fait entre Israël et la Syrie.
• 31 mai Le Monde. annonce la signature à Genève entre Israël et la Syrie sur le désengagement des
forces sur le Golan.
er
• 1 juin. The Un groupe de travail militaire israélo-syrien se réunit à Genève.
• 1-3 juin. Le Monde. Au Caire, les ministres arabes du pétrole décident de mettre fin à toutes les
restrictions du pétrole frappant les États-Unis. Pourtant, ils continuent d’appliquer l’embargo pétrolier sur
les Pays-Bas, l’Afrique du Sud, la Rhodésie, et le Portugal.
• 4 juin. The Wall Street Journal. L’Arabie annonce l’augmentation de sa participation de l’ordre de
60 % dans l’Aramco. Le Koweït et Abu Dhabi font la même en sept. 1974.
• 5 juin Radio. La signature des documents de désengagement des forces par le groupe militaire de
travail fixant les modalités de ce désengagement.
• 6 juin Radio Le Caire. Le président Sadate, dans une visite aux aviateurs d’une base dans la zone du
canal de Suez, déclare que la position de Washington a, depuis la guerre d’Oct., radicalement changé. Ce
changement est dans le sens d’une position médiane entre l’Égypte et Israël.
• 12-14 juin Le Monde. Le président américain, R. Nixon, se rend au Caire. Le président égyptien, A.
Sadate, souligne : « La solution politique du problème palestinien ne signifie pas la liquidation d’Israël. Il
ne faut pas oublier que les Juifs ont vécu de longs siècles aux côtés des Arabes sans discrimination, ni
problème. La solution politique et le respect des espoirs nationaux des Palestiniens sont le fond du
problème du Proche-Orient.
• 13 juin The Wall Street Journal. Le FMI établit son fond spécial intitulé « Oil Facility » pour le prêt
aux pays qui sont durement affectés par la hausse de prix du pétrole.
• 10-18 juin Le Monde. Le voyage du président américain, Richard Nixon, au Proche-Orient.
• 25 juin The Washington Post. La fin de l’application de l’accord de désengagement des forces Israël-
Syrie sur le Golan.
• 10-11 juill. Le Monde. L’OPEP lève l’embargo sur les Pays-Bas.
• 6 sept. Keyhan. L’Arabie augmente ses prix de buy-back concernant les prix postés de 93 à 94,7 %.
• 13 sept. L’OPEP ordonne le Secrétaire général d’ effectuer une étude d’offre et demande par
rapport aux contrôles de productions possible.
• 9-14 oct. Le Monde. La sixième tournée, dénommée « d’Information », de secrétaire État américain,
Henry Kissinger, au Proche-Orient, avant la réunion à Rabat au Maroc du Sommet des pays arabes.
• 14 oct. UNO News. L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies invite l’OLP en tant
que le représentant du peuple palestinien à assister au débat sur la Palestine.
• 24 oct. UNO News. La prorogation de six mois du mandat de la FUNU.
• 26-29 oct. Al Nahar. La déclaration finale du Sommet des pays arabes, réuni à Rabat. Le sommet
adopte, à l’unanimité, une résolution affirmant le droit du peuple Palestinien à établir un pouvoir national
indépendant sous la direction de l’OLP en sa qualité de seul et unique représentant du peuple Palestinien
sur tout territoire libéré.
• 5-7 nov. Le Monde. La septième tournée de secrétaire État américain, Henry Kissinger, au Proche-
Orient. Il s’agit l’Égypte, la Jordanie, l’Arabie, la Tunisie, la Syrie et Israël.
• Les mois d’oct. et de nov. L’Arabie. Elle augmente le prix de 85 % et des royalties de 20 %.
• 13 nov. UN News. La prise de la parole du chef de l’OLP, Yasser Arafat, devant l’Assemblée
générale de l’ONU en déclarant « sa rêve de retourner dans une Palestine démocratique où les chrétiens,
juifs et musulmans vivraient dans la justice, l’égalité et la fraternité ».
• 24 nov. La Tass. La publication d’un communique soviéto-américain à la suite de la rencontre
Brejnev – Ford à Vladivostok, soulignant que la conférence de Genève doit reprendre ses travaux.

30Amérique, pétrole, domination
• 29 nov. UNO News. Le Conseil de sécurité de l’ONU renouvelle le mandat de la Force des Nations
Unies pour l’Observation du Désengagement (FNUOD) sur les hauteurs du Golan pour six mois et
appelle les belligérants à la reprise de la Conférence de Genève.
• 15 nov. L’Agence Internationale de l’Énergie forme avec l’OCDE une structure à Paris. L’Arabie, les
Émirats et Qatar annoncent la réduction des prix postés.
• Le mois de déc. Les États-Unis établissent l’US Crude Oil Entitlements Program qui était rétroactive
depuis le mois de nov.
• 22 déc. L’Irak annonce l’augmentation de sa production de 3,5 millions b/j en 1975 et de 6 millions
b/j en 1981.
1975
• Généralité : Mobil accroît sa part de l’Aramco de 10 % à 15 %. Le gouvernement omanais soulève sa
participation dans Petroleum Development Oman (Shell) à 60 %.
er
• 1 janv. L’US Federal annonce l’annulation de la réduction de l’indemnité pour les grands
producteurs.
• 13 janv. Business Week. L’interview de Kissinger faisant allusion à une intervention militaire contre
les pays pétroliers dans le cas de « strangulation actuelle ».
• 21 janv. Le Monde. Le président Sadate déclare, dans un entretien avec le quotidien parisien, qu’il est
prêt à conclure un accord de paix avec Israël et à respecter les engagements découlant d’un tel accord.
Cependant, il est encore trop tôt pour parler de relations diplomatiques et de frontières ouvertes.
• 23 janv. Europe1. Le président Sadate déclare, à la radio parisienne (Europe1), l’Égypte ne signera
pas de paix séparée avec Israël, même si l’État juif accepte d’évacuer une nouvelle partie du Sinaï et de
rendre à l’Égypte les puits pétroliers d’Abou Rodeis.
• 27-29 janv. Le Monde. La visite officielle du président Sadate en France.
• 4 fév. Le Monde. L’entretien entre le président égyptien, A. Sadate et le ministre soviétiques des
affaires étrangères, Andrei Gromyko. Le président Sadate déclare : « L’Égypte et l’URSS commencent
une nouvelle page dans leurs relations bilatérales.
• 10-15 fév. Le Monde. La huitième tournée, dénommée « exploratoire », de secrétaire État américain,
Henry Kissinger, dans le but d’un deuxième accord intérimaire entre l’Égypte et Israël.
• 2 mars. Keyhan. La création d’un parti unique en Iran, le Rastakhiz (Parti du Renouveau).
• 6 mars. Etela’at. L’accord d’Alger entre l’Iran et l’Irak sur la question du Chatt el Arab (Arvand roud
pour les Iraniens).
• 8-22 mars Le Monde. L’échec dans la tentative d’obtenir un deuxième accord intérimaire entre
l’Égypte et Israël, dans la neuvième tournée de secrétaire État américain, Henry Kissinger.
• 29 mars Radio du Caire. Le président égyptien, A. Sadate, annonce sa décision sur la réouverture du
canal de Suez tout en limitant le mandat de la FUNU à trois mois.
er• 1 avril Radio du Caire. L’Égypte demande officiellement la convocation de la Conférence de
Genève souhaitant en outre de la présence des États-Unis et de l’URSS, la participation de la France, de la
Grande-Bretagne, et d’un autre pays non aligné.
• 6 avril Time. Le président Sadate déclare, dans une interview accordée au magazine Time, « Je suis
prêt à autoriser le transit par le canal de Suez de marchandises non stratégiques à destination d’Israël. Les
navires battant pavillon israélien ne seront pas autorisés à transiter par le canal de Suez en vertu du Traité
de Constantinople de 1888 selon lequel un pays en état de guerre avec l’Égypte n’a pas le droit de se
servir du canal.
• 7-15 avril. Le Monde. La réunion préliminaire de Paris sur la crise économique mondiale entre les
pays exportateurs de pétrole [Iran, Arabie, Algérie, Venezuela] et les pays importateurs [États-Unis,
Europe, Japon], et les pays du Tiers monde non pétroliers [Brésil, Inde, Zaïre]. La conclusion de cette
réunion a un résultat négatif. D’après elle, la discussion s’effondre sur la domination de pétrole/énergie et
la perspective d’une économie fraternelle.
• 9 avril Keyhan International. Les 24 membres de l’OCDE signent un accord d’établir un prêt de 25
milliards de dollars pour assister aux pays industriels souffrant du haut prix du pétrole.
• 17 avril UN News. Le prolongement du mandat de la FUNU de trois mois par le Conseil de sécurité
de l’ONU.
er
• 1 mai Radio du Caire. Le président Sadate déclare qu’il est grand temps que Washington définisse
clairement son attitude vis-à-vis du problème du Proche-Orient.
er-
• 1 -2 juin Le Monde. La rencontre à Salzbourg en Autriche de président américain Gerald Ford et le
président égyptien A. Sadate.

31Amérique, pétrole, domination
• 5 juin BBC. La réouverture du canal de Suez.
• 13 juin The Wall Street Journal. La Banque mondiale crée un fond avec un intérêt modéré. Cette
action représente la coopération entre les pays exportateurs du pétrole et les nations industrialisées.
• 15 juill. Radio du Caire. Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Ismaïl Fahmi a annoncé que
son pays ne renouvellera pas le mandat de la FUNU.
• 22 juill. UN News. Le Conseil de sécurité de l’ONU demande à l’Égypte d’accepter de renouveler le
mandat de la FUNU. Al Anouar (Libanais). Le président Sadate déclare, dans un entretien avec le journal
libanais, que : « Israël dans ses frontières de 1967 est devenu une réalité indéniable pour une bonne raison
que les deux grandes puissances qui se partagent la tutelle du monde protègent cette réalité ».
• 24 juill. Radio du Caire. L’Égypte accepte la proposition du Conseil de sécurité de l’ONU. Celui-ci
approuve de son tour le renouvellement du mandat de la FUNU pour une durée de 3 mois.
er• 21 août-1 sept. Le Monde. La dixième tournée de secrétaire État américain, Henry Kissinger, a
commencé et qui va faire la navette entre la ville côtière égyptienne d’Alexandrie et Jérusalem en vue
d’obtenir un deuxième accord intérimaire entre l’Égypte et Israël.
er• 1 sept. The Washington Post. L’accord souhaité par le secrétaire d’État américain, Henry Kissinger,
a été paraphé à Jérusalem et à Alexandrie en présence du secrétaire d’État américain. H. Kissinger déclare
que « l’accord intérimaire qui vient d’être paraphé constitue un tournant dans le conflit du Proche-Orient
et un pas important sur la voie de la paix ».
• 4 sept. Le Figaro. Le deuxième accord intérimaire a été signé à Genève malgré le refus de la
participation de l’URSS et l’abstention des États-Unis d’Amérique à cette séance.
• 9-23 sept. Le Monde. Le groupe militaire de travail, issu de la Conférence de Genève est en train de
mettre au point, dans la même ville de Suisse, l’application du deuxième accord signé le 4 sept. dernier.
• 22 sept. UN News. Le secrétaire État américain, Henry Kissinger, a proposé à l’Assemblée générale
de l’ONU, la création d’une « conférence multilatérale officieuse » sur la question proche orientale afin
de débattre des voies diplomatiques les plus prolifiques en vue de réaliser des progrès vers un règlement.
• 23 sept. Radio du Caire. La signature par Le Caire du protocole d’accord sur les modalités
d’application du deuxième accord intérimaire. Il est, par ailleurs, paraphé par Israël à Genève.
• 24 sept. Etela’at. L’OPEP annonce l’augmentation de 15 % sur chaque baril à partir du 1 oct.
• 10 oct. UN News. Au quartier général de l’ONU, à Jérusalem, Israël signe le protocole d’accord du
23 sept., après le vote par Congrès américain les 8 et 9 oct. approuvant l’expédition de techniciens
américains au Sinaï.
• 17 oct. Radio u Caire. L’Égypte retire sa force aérienne stationnée en Syrie.
• 18 oct. Radio du Caire. Le président Sadate lance un appel, à l’occasion de la nouvelle session
parlementaire, « pour que cesse toute intervention au Liban et met les pays en garde contre une
catastrophe au Liban qui aurait des conséquences plus graves que celles de 1948 en Palestine.
• 23 oct. UN News. La prolongation jusqu’au 24 oct. 1976, le mandat de la FUNU dans le Sinaï par le
Conseil de sécurité de l’ONU.
• 25 oct. Pravda dénonce de façon violente les censeurs égyptiens de la politique soviétique au Proche-
Orient et critique sévèrement la présence américaine dans le désert égyptien, le Sinaï.
• 27 oct.-6 nov. The Washington Post. Le président égyptien, A. Sadate, entame un voyage officiel aux
États-Unis.
• 28 oct. Keyhan. Le Venezuela et les compagnies pétrolières étrangères ont signé un accord sur la
nationalisation à partir du 1 janv. 1976.
• 29 oct. UN News. Le président Sadate demande à l’ONU la convocation de la conférence de Genève
sur la paix au Proche-Orient avec la participation de l’OLP.
• 29 oct. UN News. Le discours de président égyptien, A. El-Sadate, à l’Assemblée générale de l’ONU.
Il invite officiellement les États-Unis d’Amérique et l’URSS à agir comme co-présidents de la
Conférence de Genève en convoquant également l’OLP en tant que participant à cette conférence.
• 4 nov. NBC. Le président Sadate, dans une interview avec la chaîne américaine, il préconise la
création d’un État palestinien comprenant une partie de la rive occidentale du Jourdain et la bande de
Gaza.
• 6-9 nov. BBC. Le président égyptien, A. Sadate, visite la Grande-Bretagne. C’est le premier voyage
officiel d’un chef d’État égyptien en Angleterre.
• 10 nov. La Tass. Le message de Moscou à la Maison-Blanche demandant la reprise de la conférence
de Genève sur le Proche-Orient, soulignant avec la participation sur « un pied d’égalité », de la Syrie,
d’Israël, de l’Égypte, de l’OLP (comme représentant du peuple Palestinien), et de la Jordanie. Le même

32